Vous êtes ici : Accueil -> Chronologie de l’histoire locale -> 1243 - 1317 - L’Aquitaine anglaise -> 1308 - Aveu d’Eymeri Viel de Meschers à Guillaume Vivien, de Cravans (...)

1308 - Aveu d’Eymeri Viel de Meschers à Guillaume Vivien, de Cravans (17)

D 2 décembre 2011     H 22:36     A Pierre     C 0 messages A 380 LECTURES


Cette pièce est un aveu et dénombrement dans lequel se trouve le tarif de la coutume de Meschers, petite ville de la Saintonge, située au bord de la Gironde ainsi que Cravans, au seigneur duquel l’aveu fut rendu le 11 juin 1308.

Source : Revue des sociétés savantes de la France et de l’étranger, publiée sous les auspices du Ministère de l’instruction publique et des cultes - Paris - 1867

Rapports des membres du Comité sur des communications manuscrites.

Section d’Histoire et de Philologie.

Rapport sur quatre communications de M. Marchegay.

M. Marchegay a envoyé au Comité quatre documents du XIVe siècle ; le nom de notre correspondant est un garant de l’intérêt qu’offrent ces actes choisis avec un discernement intelligent dans les riches archives du château de Thouars, que M. le duc de La Trémoille a mis avec une louable libéralité à la disposition de M. Marchegay et dont celui-ci fait un si heureux usage, ainsi que le Comité le sait, grâce aux communications qu’il a déjà reçues et qu’il espère continuer à recevoir.

...

La seconde pièce est datée du mardi après la Trinité 1308, Emery Viel y fait hommage à Guillaume Vivien de Cravans, valet, de différents droits dans la paroisse de Meschers, village situé en Saintonge, sur les bords de la Gironde. Emery avait les deux tiers des droits perçus sur les objets de consommation et autres denrées. L’acte est en latin avec un certain nombre de mots en langue vulgaire.

Chartrier de Thouars, Didonne.

Original en parchemin, scellé en cire rouge sur queue simple. Sceau brisé.

Au dos, en écriture contemporaine : C’est le feage de la coustume que Pierre Arnaud a à Meschers.

Au dos, écriture du XVe siècle : Homages de Emery Viel, tenuz de Guillaume Vivien, de Cravens.

Universis presentes litteras inspecturis, Eymericus Veteris de Mescherio, salutem in Domino.

Noveritis quod ego dictus Eymericus advoho et teneo et me tenere advohare confiteor et publice recognosco a Guillelmo Viviani de Cravens, valeto, domino meo, ea que secuntur.

Primo duas partes costume tocius parrochie de Mecherio, excepto Veloyre, in modum qui sequitur.

Videlicet de quolibet porco pelat vendito in dicta parrochia, les noubles ;

Item de quolibet porco brulat, la ganta ;

Item de quolibet bove vendito in dicta parochia, la lecha ;

Item de qualibet vacca, prout de bove.

Item de quolibet porco vivo deportato per mare, per arribatge, obolum.

Item de quolibet porco mortuo deportato per mare aut per terram in dicta parrochia, unum denarium. Tamen si sit leprosus, nichil debet.

Item de quolibet dolio vini vendito in dicta parrochia, pro costuma et levagio vendicionis en gros, II denar. cum obolo.

Et pro qualibet pipa, ad forum dolii.

Item de qualibet salma ollarum et pitalphorum, unam ollam seu unum pitalphum quod veniat pro vendendo in dicta parochia.

Item de quolibet fardello de linge seu de lange, conducto ad dictam parrochiam per mare aut per terram, quatuor denar.

Item de quolibet C. de lana aut de agnis. conducto ut supra, duodecim denar.

Item de quolibet C. de pellibus ciragrillorum [1], conducto ut supra, sex denar.

Item de qualibet duodena pellium caprarum aut de bocs [2], conducta ut supra, quatuor denarios, nisi sit parata ad opus ville de Mecherio.

Item de qualibet traqua corium vaccarum seu boum, quatuor denar. cum obol.

Et nisi sit integra tracqua, de quolibet corio, obol.

Item de qualibet patella cere, onchure seu de crein, obol, conducta ut supra ; nisi sit ad opus dicti loci.

Item de decem et septem cargues de teya, unam carguam si vendatur in dicta villa.

Item de triginta palussos de lino, conductos per mare aut per terram, obol.

Quorum debeo recipere costuman ad turonenses parvos.

Quicquid vero teneo, habeo jus de premissis, ego dictus Eymericus teneo et me tenere advoho a dicto domino meo ad homagium planum et ad deverium quinque solidorum monete currentis, solvendorum et reddendorum a me dicto Eymerico et meis eidem domino meo et suis in mutationem domini ; protestans quod per hujusmodi traditionem michi vel meis non faciat prejudicium in futurum. Promittens ego dictus eidem domino meo, per juramentum meum, me nichil amplius scire quod teneam vel tenere debeam ab ipso in dictis duabus partibus costume nec si an aliqua alia a premissis ego possimscire (per) me vel per alium que ego debeam tenere ab ipso vel teneam, ego sibi promitto per juramentum meum, ea ut citius potero revelare et a dicto domino meo advohare ; rogans et supplicans eidem domino meo quod si de pluribus a premissis me poterit informari, si sibi placeat me informet, prout verus dominus et fidelis debet suum hominem planum informare ; nam omnia alia a premissis de quibus me informabit, ego predictus Eymerico me advoho tenere ab ipso, sub homagio et deverio predictis, salvo jure meo addendi, minuendi, corrigendi, detrahendi, declarandi in premissis.

In cujus rei testimonium ego dictus Eymericus dicto domino meo dedi has litteras, sigillatas sigillo domini Arnaudi ; Dei gratia Xanctonensis archidiaconi, ad preces meas et instantias sigillatas.

Et nos dictus archidiaconus, ad requestam dicti Eymerici et preces, sigillum nostrum presentibus litteris duximus apponendum, in testimonium premissorum.

Datum die martis post Trinitatem Domini, anno ejusdem M° CCC° octavo.

Gombaldus Rigaudi clericus And’.

Hec est copia facta.


[1pour chyragrillorum : lapins

[2Un double de notre charte dont la double queue ne porte aucune trace de sceau, ajoute "de motonis aut de aliis pellibus".

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Votre message
Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Les mots-clés de l'article

pour en savoir plus sur : 17 Cravans - 17 Meschers-sur-Gironde - 14e siècle - Aveux, reconnaissances, dénombrements - Lois et coutumes - Marchegay (Paul) -

Chercher dans le site

Les plus lus --- Les 50 +

1.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

4.  FAQ & R - Le Forum Aux Questions ... & aux Réponses

5.  Carte satellite Googlemap avec moteur de géolocalisation : rechercher une ville, une commune, un village


5 articles au hasard

1.  1146 - 1390 - Chronologie des actes d’organisation des communes en Saintonge, Aunis, Angoumois et Poitou

2.  1789 - Chenaud et Puymangou (24) : cahier de doléances des paroisses

3.  1650 - la présence bénédictine dans le diocèse de Saintes + carte

4.  1720 - Etat de l’hôpital de Barbezieux (Charente)

5.  1319 - Hommage féodal au seigneur de Didonne, Arnaud Bernard de Preissac


Les plus populaires --- Les 50 +

1.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Three generations of the Anglo-Poitou family of Vivonne, from 13th century “Poitevin mercenary captain” to 14th century “recalcitrant lady”

4.  Paléographie - Etape 1 - Je n’y comprends rien !

5.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne


Brèves --- Toutes

1.  Au château de la Roche Courbon, fête de la préhistoire les 23 et 24 avril 2016

2.  Antiquité-Avenir. Réseau des Associations liées à l’Antiquité - Communiqué de presse

3.  Temples de la Saintonge Maritime : Une histoire mouvementée

4.  2.644.259 visiteurs sur Histoire Passion - Statistiques au 31/12/2013

5.  Archéologie et histoire du fleuve Charente à Taillebourg - Port d’Envaux