Vous êtes ici : Accueil -> Chronologie de l’histoire locale -> 1317 - 1322 - La France et l’Angleterre : rivalités et guerres en (...) -> 1319 - Hommage féodal au seigneur de Didonne, Arnaud Bernard de (...)

1319 - Hommage féodal au seigneur de Didonne, Arnaud Bernard de Preissac

D 3 décembre 2011     H 22:42     A Pierre     C 0 messages A 1465 LECTURES


Ce document en belle langue gasconne explique en quoi consistait la cérémonie de l’hommage lige. Cet hommage fut rendu à Arnaud Bernard de Preissac, seigneur de Didonne en Saintonge, surnommé le Soudan. (Voir : 1325 - 1383 - Le Soudan de Latran, allié aux Anglais, règne sur l’estuaire).

Rapports des membres du Comité sur des communications manuscrites.

Section d’Histoire et de Philologie.

Rapport sur quatre communications de M. Marchegay.

M. Marchegay a envoyé au Comité quatre documents du XIVe siècle ; le nom de notre correspondant est un garant de l’intérêt qu’offrent ces actes choisis avec un discernement intelligent dans les riches archives du château de Thouars, que M. le duc de La Trémoille a mis avec une louable libéralité à la disposition de M. Marchegay et dont celui-ci fait un si heureux usage, ainsi que le Comité le sait, grâce aux communications qu’il a déjà reçues et qu’il espère continuer à recevoir.

M. Marchegay a, dans une notice préliminaire, mieux fait ressortir que je ne pourrais le faire moi-même, l’intérêt des deux autres documents, dont l’un, écrit en langue du pays, est un hommage lige rendu, à Bazas, au mois de mai 1319, à Arnal Bernard de Preissac, sire d’Uzeste et de Didonne, par Ramon de la Rocque, tuteur d’Aumus et de Richarde de Rions. La dernière pièce renferme une donation, en 1370, par le comte de Cambridge, du château de Mortagne-sur-Gironde au soudan de la Trau, l’un des plus braves capitaines gascons au service de l’Angleterre. J’ai l’honneur de vous proposer l’impression des quatre documents dont je viens de vous entretenir dans la Revue des Sociétés savantes.

E. Boutaric, Membre du Comité.

Notes sur quatre communications du XIVe siècle.

C’est encore aux archives de M. le duc de La Trémoille (chartrier de Thouars) qu’appartiennent les documents originaux, récemment découverts, dont j’ai l’honneur d’envoyer des copies au Comité. Ils remontent tous les quatre au XIVe siècle.

Dans notre troisième pièce est raconté comment un hommage féodal fut rendu, au nom d’une jeune fille, par le tuteur que son père avait désigné dans son testament. En belle langue gasconne, on y dit en quoi consistait la cérémonie de l’hommage lige. Arnaud Bernard de Preissac, qui reçut celui-ci, le 10 mai 1319, comme seigneur de Didonne en Saintonge (baronnie qu’il avait reçue, dès 1343, de Berthelon de La Brosse, en échange de celle de Buxeuil en Berry), était, par sa mère Gualharde, neveu du pape Clément V [1].

Le surnom de Soudan, qu’il portait dès lors, a été rendu célèbre par son fils et par son petit-fils, plus généralement désignés sous le titre, l’un de Soudan de Pressac et l’autre de Soudan de la Trau, que par leurs noms de baptême et de famille. Ce dernier, appelé aussi, par corruption, le Soudic de l’Estrade, a été l’un des plus braves capitaines gascons tenant le parti d’Édouard III, roi d’Angleterre. Froissart (livre II, chapitres 30, 33 et 34) donne des détails sur le long et rude siège malgré lequel il conserva à l’héritier de ce prince, en 1377, l’importante place de Mortagne-sur-Gironde.

P. Marchegay, correspondant.

Au dos, XVe siècle : Hommage de XXX l. de rente, que le sgr de Rioms avoit sur l’arche et peaige de Royan, tenu de Didonne.

Bel original en parchemin, portant le signe du notaire.

Chartrier de Thouars, titres de Didonne.

Coneguda causa sia que en l’an de nostre senhor mil CCC et XIX° lo dedzen die del mes de may, en présence de min notari e dels testimonis de jus escriutz, e nomiatz, devant lo noble baron lo senher n’Arnald Bernard de Preychac, cavoir, senher de Usesta e de Didona, personalment constituit na Ramon de la Roque, dauzet, de Rions, tutor et curador testamentari de Aumus et de Richarde de Rioms, nazens filhes de n’Ux de Rions, dauzet, qui fo, si cum en lo darreir testament deldeit n’Ux, feit en carte publiqua per maste Guilhen de Broquatz, notari de Rions, solz tal date Actum IV, die introitus aprilis, anno Domini M° CCC° XVIII°, plus pleneirament es contengut ; la clausa de los quals tutela e cura, contengudas en lodeit testament, de mot à mot s’en seg en aquesta maneira.

"E plus, fetz e establit lo deit na Ramon de la Roque, tutor, curador e gubernador de les deites ses filhes, per gobernar lor persones e totz lor bens mobles e no mobles ou que ssien, ab tote servoanetat que meisteis sia a tutor e curador e gubernador de pupillas ; e que no sia ni pusque estre revocat, cassat ni anullat per deguu dreit o costuma ad asso contrari."

Per nom de la deita Aumus, heretaira deldeit n’Ux, qui fo, si cum en lodeit testament es contengut, reconego e autreyet que ladeite Aumus a en ten, eldeit n’Ux son pair qui ave e tie lo temps que vive, deldeit senher n’Arnatd Bernard, cum de senhor de Didona, trenta lbr. de tornés petitx de randa annual sober l’arqua e peadge de Royant ; les quals XXX lbr. de renda la done mair deldeit n’Ux y ave lo temps que vive, si cum lodeit tutor dihs.

E per aqueres XXX lbr. de renda lo deit tutor, an nom de ladeite Aumus, capayron tret, leychat lo colcet, juntes ses mans e messes entor les mans deldeit cavoir, senhor de Didone, dibs que la deyte Aumus devie homia lige deideit senhor de Didone. E promes e juret lodeit tutor, en nom que dasus, sober los sans avangelis Diu corporalment toquatz de sa man dextra, ester bon, tant quant la deite tutele durra, e après la deite tutele la predeita Aumus sara bona, leyals, fizels e hobediens vassals, lui medihs senher de Didona ben e leyalement cosselar, tier secret, dampnadge. si de deguna part sabe qu’el degos vier, far assaber, ajudar a ostar lodeit dampnage, procurar profeit, gardar vita e membres contra totz homes qui poden viver o murir, e gardar e tier totz los altres capitres qui caben o cazen en homiadge lige à son leyal poder.

Al qual homiadge lodeit senber de Didona recebo lodeit tutor en nom que desus, ab 1 esparbey desporle rendent a mude de Senhor o de vassal, saubs les dreitz deldeit senher de Didona e d’altruy, e en bayzet lodeit tutor à la boque.

De les quals cauzes soberdeites les deites pars requiriron min notari de jus escriutz que a cascum de lor fessi carte.

Testes son : en Bernadetz de Ladils, Bernard de Ladils, n’Arnald de Ladils, filh d’en P. qui fo, en Gualhard de Fargas, lo senher en Bertrand de Pompeiac, cavoir, P. Faur del Camin, en P. de Ladils, Arnald del Vergeir, public notari de Vazatz e del ducat de Guiayne, qui la carte enquiri, e son senhal y pauset, la qual P. Maur, jurat sotz lui escristo.

Actum Vasati, anno, die et mense predictis, Philippo rege Francie regnante, Eduardo rege Anglie, duce Aquitanie, Wilhelmo episcopo Vasatensi.


[1Voir Bibliothèque de l’Ecole des chartes, 4e série, vol. IV, p. 80 et. suiv.

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Votre message
Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Les mots-clés de l'article

pour en savoir plus sur : 17 Mortagne-sur-Gironde - 17 Royan - 17 Saint-Georges-de-Didonne - 14e siècle - Aveux, reconnaissances, dénombrements - Marchegay (Paul) -

Chercher dans le site

Les plus lus --- Les 50 +

1.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

4.  FAQ & R - Le Forum Aux Questions ... & aux Réponses

5.  Carte satellite Googlemap avec moteur de géolocalisation : rechercher une ville, une commune, un village


5 articles au hasard

1.  1818 - Rapport au roi sur la situation des hospices, des enfans trouvés, des aliénés, de la mendicité et des prisons

2.  1850 - Les débuts difficiles de la colonie de la Ronce (La Tremblade 17) - Archives

3.  1621 - Le siège de Saint-Jean d’Angély en images

4.  1527 - Le roi François 1er règlemente le commerce du sel d’Angoulême et de Cognac

5.  1676 - Les dettes d’une coquette chez un marchand d’Angoulême (Charente)


Les plus populaires --- Les 50 +

1.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Santonismes ou locutions saintongeaises de Bernard Palissy (1506-1589 ?)

4.  1819 - Foires et marchés de Charente - Dates et produits vendus

5.  Three generations of the Anglo-Poitou family of Vivonne, from 13th century “Poitevin mercenary captain” to 14th century “recalcitrant lady”


Brèves --- Toutes

1.  Au château de la Roche Courbon, fête de la préhistoire les 23 et 24 avril 2016

2.  Antiquité-Avenir. Réseau des Associations liées à l’Antiquité - Communiqué de presse

3.  Temples de la Saintonge Maritime : Une histoire mouvementée

4.  2.644.259 visiteurs sur Histoire Passion - Statistiques au 31/12/2013

5.  Archéologie et histoire du fleuve Charente à Taillebourg - Port d’Envaux