Vous êtes ici : Accueil -> Chronologie de l’histoire locale -> 1337 - 1453 - La guerre de Cent Ans -> Guerre de cent ans : sources françaises et anglaises -> 1346 - Saint-Jean d’Angély se rend au comte de Derby, (...)

1346 - Saint-Jean d’Angély se rend au comte de Derby, anglais

Histoire d’une reddition et d’une allégeance, dans les premières années de la Guerre de Cent Ans

D 31 janvier 2008     H 01:02     A Razine     C 0 messages A 1429 LECTURES


agrandir
Froissart rédigeant ses Chroniques
Source : BNF

Sources – l’Aunis et la Saintonge par L. CANET 1933 – D’après un texte de FROISSART.

On sait qu’en Aunis et Saintonge la guerre de 100 ans fit l’objet d’un duel franco-anglais et notre région fut ravagée à maintes reprises pendant les périodes de guerre qui jalonnèrent tout le siècle. Saint Jean d’Angély par sa position géographique fut âprement disputée par chaque parti. En 1345 la guerre éclata provoquée par la succession de la Bretagne revendiquée par Edouard III au détriment de la couronne de France. Les Anglais débarquèrent à Bayonne et la Guyenne fut envahie. Le Comte de Derby s’avança victorieux à travers la Saintonge, Mirambeau, Surgères, Benon et enfin Saint Jean d’Angély ouvrirent leurs portes au vainqueur sans grande résistance au dire de Froissart. Il est vrai que les nobles, affidés au roi de France guerroyaient le plus souvent pour leurs propres intérêts et laissaient les populations dans l’obligation de se défendre par leurs propres moyens.

« Tant exploitèrent le comte de Derby et ses routiers qu’ils vinrent devant la bonne ville de Saint Jean d’Angély. Si ordonnèrent tous à y mettre le siège. A ce jour que les Anglois y vinrent, il n’y avoit dedans nuls gens d’armes, chevaliers et écuyers, pour aider à garder la ville et conseiller les bourgeois, qui n’étoient mie bons coutumiers de guerroyer. Si furent durement effrayés quand ils virent tant d’anglois devant leur ville, et qui leur livrèrent de première venue un très grand assaut ; et doutèrent à perdre corps et biens, femmes et enfants, car il ne leur apparoit secours ni confort de nul côté ; si eurent plus cher à traiter devers les Anglois que plus grand mal leur survint.

Après cet assaut et que les Anglois se furent retraits en leur logis pour eux reposer cette nuit, et avoient bien l’intention d’assaillir lendemain, le maire de la ville sire Guillaume de Riom, par le conseil de la plus grande partie de la ville, envoya devers le compte de Derby pour avoir un sauf-conduit pour six de leurs bourgeois, allans et venans, qui devoient porter ce traité. Le gentil comte de Derby leur accorda légèrement. Quand vint au matin à heure de prime, les dits bourgeois vinrent au pavillon du comte et parlèrent à lui, quand il eut ouï messe. Et me semble que le traité se porta en telle manière qu’ils se mirent de tout en l’obéissance du comte et jurèrent à être bon Anglois, de ce jour en avant, tant que le roi d’Angleterre ou personne forte de par lui les voudroit ou pourroit tenir en paix devers les François. Sur cet état et ordonnance, les reçut le comte Derby, et entra en la ville, et en prit foi et hommage, et devinrent ses hommes. Si se rafraîchirent le comte de Derby et les Anglois quatre jours en la dite ville et au cinquième ils chevauchèrent vers Niort…

Après une vaine tentative contre cette ville et la prise de Saint-Maixent, Derby de dirigea vers Poitiers, « la grand’ et esparse cité » qui fut enlevée d’assaut, « toute pillée et robée » et où les Anglois « ardirent, brisèrent et détruisirent grand’foison d’églises et firent moult de desrois » ce qui irrita grandement le comte Derby – aussi « durement courroucé, mais un peu tard, il défendit sur le hart que nul ne boutât feu en église ni en maison qui y fût » - ce qui n’empêcha pas les anglais « à leur département » deprendre tout l’avoir de la cité que trouvé avoient et si chargés en étoient qu’ils ne faisoient compte de draps, fors d’or et d’argent et de pennes.

Si s’en retournèrent à St Jean d’Angély à petites journées. Là, fut le comte Derby des bourgeois, des dames et des damoiselles de la ville, car il leur donna et départit largement grands dons et beaux joyaux ; et fit tant qu’ils disoient communément que c’étoit le plus noble prince qui pût chevaucher sur palefroy ; et donnoit aux dames et damoiselles presque tous les jours le dit comte dîners et soupers grands et beaux et les tenoit toudis en revel.

Quand il eut séjourné tant que bon lui sembla, il s’ordonna de partir, et toutes ces gens, et prit congé aux bourgeois et aux dames de la ville ; et fit dire au maire et aux plus riches bourgeois renouveler leurs sermens, qu’ils tiendroient et garderoient la ville bien et suffisamment, ainsi comme le bon héritage du roi d’Angleterre et lui eurent ains en convenant.

Dans la même rubrique

1325 - 1383 - Le Soudan de La Trau, allié aux Anglais, règne sur l’estuaire

1345 - 1355 - Campagnes des Anglais dans les provinces de l’Ouest.

1345 - 1369 - La Guerre de Cent Ans en Saintonge et en Angoumois, dans une chronique normande

1346-1380 : la grande pitié des diocèses de Saintes et d’Angoulême pendant la guerre de Cent ans (II)

1346 - la chevauchée de Derby en Poitou et Saintonge

1351 - 1455 - La commanderie hospitalière du Breuil-du-Pas à Saujon (17) pendant la guerre de Cent Ans

1351 - Français et Anglais font un traité chevaleresque à Saint-Jean-d’Angély assiègé

1360 - Reddition de La Rochelle aux Anglais - Nos privilèges d’abord...

1361 - Prise de possession par l’Angleterre du Poitou, de la Saintonge septentrionale et de l’Angoumois

1362 - Les archives de la Saintonge et de l’Angoumois transférées en Angleterre ?

1362 - Prise de possession par l’Angleterre du Limousin, du Périgord, du Quercy et du Rouergue

1363 - Les seigneurs d’Aquitaine font hommage au roi Édouard III d’Angleterre

1368 - Angoulême (16) - Les états de Guyenne indemnisent le Prince Noir

1371 - 1372 - Aunis et Ile d’Oleron : les impôts anglais sur les vins suscitent un vif mécontentement

1372 - Du Guesclin reconquiert la Saintonge et l’Angoumois sur les Anglais

1372 - Traité de Surgères pour une trève entre Français et Anglais

1372 - Charles V accorde des privilèges aux habitants des Iles de Ré et d’Aix

1373 - Jean, duc de Berry, restitue des terres au seigneur de Taillebourg

1378 - Charles V fait l’inventaire de ses ressources armées en Guyenne

1402 - Montendre (17) : un combat franco-anglais en champ clos

1402 - Le combat de Montendre : sept français contre sept anglais

1413 - St-Jean-d’Angély - Charles VI rembourse le Maire et les échevins de leurs dépenses contre les Anglais

1418 - Lettres patentes de Charles, dauphin de Viennois aux habitants de la Saintonge

1418-1453 : la grande pitié des diocèses d’Angoulême et de Saintes pendant la guerre de Cent Ans (I)

1448 - 1464 - La grande misère de l’Angoumois à la fin de la guerre de Cent Ans

1451 - Conditions de la reddition de Montguyon (17) au comte de Dunois, pour le roi Charles VII

1451 - Charles VII confisque la seigneurie de Pons (17) au profit du royaume

1451 - 1477 - La rançon d’Olivier de Coëtivy, seigneur de Taillebourg, prisonnier des Anglais

1481 - Saint-Jean d’Angély récompensée pour sa résistance au Comte de Derby en 1346

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Votre message
Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Les mots-clés de l'article

pour en savoir plus sur : 1327-1377 - Edouard III - 1337-1453 Guerre de cent ans - 17 Saint-Jean-d’Angély - 14e siècle - Derby (comte de) - Froissart -

Chercher dans le site

Les plus lus --- Les 50 +

1.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

4.  FAQ & R - Le Forum Aux Questions ... & aux Réponses

5.  Carte satellite Googlemap avec moteur de géolocalisation : rechercher une ville, une commune, un village


5 articles au hasard

1.  1783 - Saintonge - Dénombrement des 770 paroisses et état de lieux

2.  1815 - Napoléon à l’Ile d’Aix : le dernier vol de l’Aigle

3.  1789 - Rochefort (17) - Cahiers de doléances des communautés et professions de la ville (30 cahiers)

4.  1585 - Agrippa d’Aubigné - Siège de Brouage (17)

5.  Notes sur la forêt de Rochefort


Les plus populaires --- Les 50 +

1.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  1819 - Foires et marchés de Charente - Dates et produits vendus

4.  Three generations of the Anglo-Poitou family of Vivonne, from 13th century “Poitevin mercenary captain” to 14th century “recalcitrant lady”

5.  FAQ & R - Le Forum Aux Questions ... & aux Réponses


Brèves --- Toutes

1.  Au château de la Roche Courbon, fête de la préhistoire les 23 et 24 avril 2016

2.  Antiquité-Avenir. Réseau des Associations liées à l’Antiquité - Communiqué de presse

3.  Temples de la Saintonge Maritime : Une histoire mouvementée

4.  2.644.259 visiteurs sur Histoire Passion - Statistiques au 31/12/2013

5.  Archéologie et histoire du fleuve Charente à Taillebourg - Port d’Envaux