Vous êtes ici : Accueil -> Chronologie de l’histoire locale -> 1337 - 1453 - La guerre de Cent Ans -> Guerre de cent ans : sources françaises et anglaises -> 1378 - Charles V fait l’inventaire de ses ressources armées en (...)

1378 - Charles V fait l’inventaire de ses ressources armées en Guyenne

D 5 janvier 2010     H 16:16     A Pierre     C 0 messages A 868 LECTURES


agrandir

Comme en toute période troublée, l’argent est le nerf de la guerre de Cent Ans. Alors il compte ses forces et les gages à leur payer. L’Angoumois et la Saintonge sont bien représentées. Le trésorier s’appelle Chanteprime, le sénéchal d’Angoulême, Robert le Baveux. Quant à "Pierre Cochon, à présent trésorier de noz guerres", il est très possible qu’il soit l’ancêtre d’un autre Pierre Cauchon, célèbre pour avoir été l’ordonnateur du procès de Jeanne d’Arc à Rouen en 1431.

Source : Mandements et actes divers de Charles V (1364-1380) : recueillis dans les collections de la Bibliothèque Nationale - Léopold Delisle - Paris - 1874 - BNF Gallica

(Orig. Clairambault, Sceaux, 5o, p. 3733.)

Au boys de Vincennes, 18 février 1378.

Charles, par la grâce de Dieu roy de France, à noz amez et feaulx les generaulx conseillers à Paris sur les aides ordennez pour le fait de noz guerres, salut et dilection.

La France de 1360, après le traité de Brétigny
Il est possible que les zones françaises et anglaises (en jaune) aient évolué en 18 ans. Cependant, la région concernée par le mandement de Charles V est en très grande partie sous domination anglaise.

Comme pieça, par plusieurs noz autres lettres rendues en nostre chambre des comptes et à rendre par noz amez et feaulx Jaques Renart et Pierre Chanteprime, nagaires trésoriers de noz guerres, nous aions retenu pour nous servir, en noz guerres es parties de Guienne, de Bretaigne et ailleurs où il nous plairoit, les chiefs des gens d’armes et arbalestiers cy dessoubz nommez, aux gaiges et estaz qui cy après s’ensievent : c’est assavoir
- nostre chier et féal cousin le sire de Cliçon, au nombre de deux cens hommes d’armes, et pour son estat nuef cens et vint frans d’or par mois.
- Loys de Sancerre, mareschal de France, au nombre de deux cens hommes d’armes, et six cens frans pour son estat par mois.
- Alain de Beaumont, chevalier, au nombre de quarante hommes d’armes, et deux cens frans pour son estat par moys.
- Olivier du Pont, escuier, au nombre de quarante hommes d’armes, et deux cens frans pour son estat par moys.
- Guillaume de la Houssaye, escuier, au nombre de vint hommes d’armes, et pour son estat cent frans par mois.
- Jehan Win, dit Poursigant, au nombre de quatre vins et quinze hommes d’armes, et pour son estat cent frans par mois.
- Regnault, sire de Pons, chevalier, au nombre de vint hommes d’armes.
- Gauchier de Passac, chevalier, seneschal de Limosin, au nombre de dix hommes d’armes.
- Le dessus dit mareschal de Sancerre, pour l’establie de Coignac, au nombre de vint hommes d’armes.
- Jaques de Montmor, chevalier, pour l’establie de la Rochelle, au nombre de dix hommes d’armes.
- Hervé le Corch, chevalier, seneschal de Xaintonge, pour l’establie de Saint Jehan d’Angely, au nombre de vint hommes d’armes.
- Robert le Baveux, chevalier, seneschal d’Engoulesme, au nombre de quarante hommes d’armes, et cinquante frans pour son estai par moys.
- Guillaume, sire de Marueil, chevalier, au nombre de vint hommes d’armes, et pour son estat cent frans par moys.
- Raymon de Marueil, chevalier, pour l’establie de Villeboys, au nombre de dix hommes d’armes.
- Jehan la Personne, chevalier, viconte d’Aunay, pour la garde de ses forteresses, au nombre de dix hommes d’armes, et trente servens à pie comptez pour dix hommes d’armes.
- Guillaume de la Boessiere, dit Parrigny, escuier, capitaine et garde du chastel et ville de Castillon en Gascongne, pour la garde du dit lieu, au nombre de quarante hommes d’armes.
- Morice de Trezeguidi, chevalier, capitaine de Hembont en Bretaigne, au nombre de vint et cinq hommes d’armes, et soixante dix frans pour son estat par moys.
- Olivier le Moine, escuier, capitaine de Lozenenen en Bretaigne, au nombre de trente et deux paies, et pour lui trente frans par moys.
- Alain de Rohan, sire de Lon, chevalier, au nombre de vint et cinq hommes d’armes.
- Jehan du Jurch, chevalier, capitaine de Conq, au nombre de vint hommes d’armes, et vint frans pour son estat par moys.
- Conrrat de Grimault, escuier, au nombre et comme capitaine de quarante arbalestiers à cheval, où il a un connestable, le dit Conrrat au fuer de trente frans par moys, le connestable vint et quatre frans, et chascun des diz arbalestiers douze frans par mois.
- Nicolas Jaune, escuier, capitaine de trente arbalestiers à cheval, où il a un connestable, au fuer que dessus du dit Conrrat.
- Ector de la Langueille, capitaine de vint et neuf arbalestiers à cheval, où il a un connestable, le dit capitaine, connestable et arbalestiers au fuer que dessus du dit Conrrat.
- Cyprian de Justanne, capitaine de vint et cinq arbalestiers à cheval, où il a un connestable, au fuer que dessus.
- Estienne Sauvaige, capitaine de dix nuef arbalestiers à cheval, au fuer de ly trente frans par moys, et chascun des autres arbalestiers douze frans par mois.
- Anthoine de Plaisance, à semblable nombre de gens et gaiges.
- Jehan Missoire, à semblable nombre de gens et gaiges.
- Jehan de Florençat, escuier, au nombre de luy capitaine et trente et deux arbalestiers à pie, où il a un connestable, le dit capitaine au fuer de trente frans par mois, et chascun des diz arbalestiers huit frans par mois, et le dit connestable seize frans par mois.
- Sadoc Giribaut, escuier, au nombre de quarante et sept arbalestiers à pie, ou il a un connestable, au fuer du dit Florençat.
- Nicolas Juge, connestable de vint et trois arbalestiers à pie, au fuer le dit connestable de seize frans par mois, et chascun des autres arbalestiers vint frans par mois.
- Nicolas Pole, connestable de vint arbalestiers à pie au fuer du dit Nicolas Juge.
- Babilain de Falmonega, connestable de vint et quatre arbalestiers à pie, au fuer que dessus du dit Nicolas Juge.
- Bernart de la Palme, connestable de vint et cinq autres arbalestiers à pie, au fuer que dessus du dit Nicolas Juge.
- Guillaume du Pré, connestable de vint et cinq autres arbalestiers à pie, à semblable gaiges.
- Et Guillaume de l’Aiguë, escuier, capitaine du chastel de Segur en Limosin, par composicion faitte à lui pour la garde du dit lieu à treize cens frans par an à paier de trois mois en trois moys par égal porcion.

Nous, pour ce que les dessus diz Jaques Renart et Pierre Chanteprime avons instituez en autres offices, vous mandons que par nostre amé et féal clerc notaire maistre Pierre Cochon, à présent trésorier de noz guerres, vous faciez à touz les dessus diz faire prest et paiement de leurs gaiges et estaz pour un moys à commencier du premier jour de janvier derrenierement passé, et aussi pour ce présent mois de février, selon leurs monstres ou reveues faites par devant noz mareschaux, leurs lieuxtenans ou autres à ce commis de par nous, et d’ores en avant de mois en mois, selon leurs reveues, jusques à leur cassement.

Et nous voulons que, par rapportant ces présentes, les dittes monstres ou reveues et quittances sur ce tant seulement, tout ce qui ainsi paié leur sera soit alloé es comptes du dit trésorier et rabatu de sa recepte par noz amez et feaulx gens de noz comptes à Paris, sans contredit aucun, non obstant que par noz ordennances nuls ne doie avoir estat se il n’a cent hommes d’armes soubz son gouvernement, et qu’il n’appere au dit Cochon d’aucunes retenues des dittes gens, et quelconques ordenances, mandemens ou deffenses à ce contraires.

Par le roy :

TABARI.

Dans la même rubrique

1325 - 1383 - Le Soudan de La Trau, allié aux Anglais, règne sur l’estuaire

1345 - 1355 - Campagnes des Anglais dans les provinces de l’Ouest.

1345 - 1369 - La Guerre de Cent Ans en Saintonge et en Angoumois, dans une chronique normande

1346 - Saint-Jean d’Angély se rend au comte de Derby, anglais

1346-1380 : la grande pitié des diocèses de Saintes et d’Angoulême pendant la guerre de Cent ans (II)

1346 - la chevauchée de Derby en Poitou et Saintonge

1351 - 1455 - La commanderie hospitalière du Breuil-du-Pas à Saujon (17) pendant la guerre de Cent Ans

1351 - Français et Anglais font un traité chevaleresque à Saint-Jean-d’Angély assiègé

1360 - Reddition de La Rochelle aux Anglais - Nos privilèges d’abord...

1361 - Prise de possession par l’Angleterre du Poitou, de la Saintonge septentrionale et de l’Angoumois

1362 - Les archives de la Saintonge et de l’Angoumois transférées en Angleterre ?

1362 - Prise de possession par l’Angleterre du Limousin, du Périgord, du Quercy et du Rouergue

1363 - Les seigneurs d’Aquitaine font hommage au roi Édouard III d’Angleterre

1368 - Angoulême (16) - Les états de Guyenne indemnisent le Prince Noir

1371 - 1372 - Aunis et Ile d’Oleron : les impôts anglais sur les vins suscitent un vif mécontentement

1372 - Du Guesclin reconquiert la Saintonge et l’Angoumois sur les Anglais

1372 - Traité de Surgères pour une trève entre Français et Anglais

1372 - Charles V accorde des privilèges aux habitants des Iles de Ré et d’Aix

1373 - Jean, duc de Berry, restitue des terres au seigneur de Taillebourg

1402 - Montendre (17) : un combat franco-anglais en champ clos

1402 - Le combat de Montendre : sept français contre sept anglais

1413 - St-Jean-d’Angély - Charles VI rembourse le Maire et les échevins de leurs dépenses contre les Anglais

1418 - Lettres patentes de Charles, dauphin de Viennois aux habitants de la Saintonge

1418-1453 : la grande pitié des diocèses d’Angoulême et de Saintes pendant la guerre de Cent Ans (I)

1448 - 1464 - La grande misère de l’Angoumois à la fin de la guerre de Cent Ans

1451 - Conditions de la reddition de Montguyon (17) au comte de Dunois, pour le roi Charles VII

1451 - Charles VII confisque la seigneurie de Pons (17) au profit du royaume

1451 - 1477 - La rançon d’Olivier de Coëtivy, seigneur de Taillebourg, prisonnier des Anglais

1481 - Saint-Jean d’Angély récompensée pour sa résistance au Comte de Derby en 1346

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Votre message
Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Les mots-clés de l'article

pour en savoir plus sur : 1337-1453 Guerre de cent ans - 1364-1380 Charles V le Sage - 16 Angoulême - 16 Cognac - 17 Aulnay - 17 La Rochelle - 17 Pons - 14e siècle - Armée, armement, gens de guerre -

Chercher dans le site

Les plus lus --- Les 50 +

1.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

4.  FAQ & R - Le Forum Aux Questions ... & aux Réponses

5.  Carte satellite Googlemap avec moteur de géolocalisation : rechercher une ville, une commune, un village


5 articles au hasard

1.  1650 (c) - Taillebourg : plan du château et d’une partie de la ville

2.  1648 - Accord et transaction entre les évêques de La Rochelle et de Saintes.

3.  1390 - Hommage à Charles VI par les percepteurs de droits de foire d’Angoulême

4.  Histoire du Château d’Ars (16), par Paul de Lacroix (1906)

5.  1816 - Rochefort (17) : le moulin à draguer et les autres inventions de Monsieur Hubert


Les plus populaires --- Les 50 +

1.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Three generations of the Anglo-Poitou family of Vivonne, from 13th century “Poitevin mercenary captain” to 14th century “recalcitrant lady”

4.  Paléographie - Etape 1 - Je n’y comprends rien !

5.  Evolution des prix du 15ème au 19ème siècle - Panier de la ménagère, services, salaires


Brèves --- Toutes

1.  Au château de la Roche Courbon, fête de la préhistoire les 23 et 24 avril 2016

2.  Antiquité-Avenir. Réseau des Associations liées à l’Antiquité - Communiqué de presse

3.  Temples de la Saintonge Maritime : Une histoire mouvementée

4.  2.644.259 visiteurs sur Histoire Passion - Statistiques au 31/12/2013

5.  Archéologie et histoire du fleuve Charente à Taillebourg - Port d’Envaux