Plan du site : détaillé / réduit
Mots-clés
Liens
S'abonner
Forum
Archives
Contact
 
Vous êtes ici : Accueil » Grands thèmes d’histoire locale » Moulins, meuniers et fours » 1561 - Moulin à papier - Girac - St Michel (16) - Contrat de (...)

1561 - Moulin à papier - Girac - St Michel (16) - Contrat de fermage

D 16 mars 2007     H 11:38     A Pierre     C 0 messages     A 2964 LECTURES


agrandir

5 novembre 1561 - Contrat de fermage d’un moulin à papier situé à Girac (St Michel - 16) pour une durée de 9 ans.
Un document sur une industrie typique de la région d’Angoulême, avec une description du matériel de production et des risques d’exploitation encourus par les fermiers.

Le moulin appartient à Jehan Moreau. Les fermiers sont deux papetiers (fabriquants de papier) François Chevalier et Jehan Roy.

A propos de ce même moulin, voir contrat d’un apprenti papetier en 1562

Une clause résolutoire est prévue en cas d’exercice du retrait lignager par la famille du propriétaire —> interroger le moteur de recherche interne sur cette expression retrait lignager

Source : Minutes de Michel Dexmier, notaire à La Couronne.
Publié dans : Recueil de documents pour servir à l’histoire du commerce et de l’industrie en Angoumois par G. Babinet de Rencogne - Recherches sur l’origine des moulins à papier de l’Angoumois, et particulièrement de la paroisse de La Couronne, la corporation des papetiers, les prix de vente du chiffon et du papier - Angoulême - 1879

Voir en ligne :
Encyclopédie : La fabrication du papier

FERME pour 9 ans, faite par Jehan Moreau, marchand papetier, demeurant aux moulins à papier de Léonard Cothier, à François Chevalier, papetier, demeurant au village de Breuty, et à Jehan Roy, aussi papetier, demeurant en la paroisse de Mouthiers, « du moulin à papier tournant et virant, battant à 6 piles, avecq ses aisines, entrées et issues, cuves, 2 presses, trappans de coucheur, une seilh pour lever le papier, 2 chaslitz faitz à tellages, 2 petits bancs, un liçoyr, une chaudière tenant 6 ou 7 seilhaux d’eaue ou environ, les estandoirs garnis de perches et cordages et tous autres ustensiles servans à moulin à papier, le tout assis aux moulins à papier de Girac, avec toutes et chacunes les appartenances de jardrins, chenebault et 1 pièce de pré assise en la rivière de Girac, » moyennant le nombre et quantité de 4 charges, à 20 rames pour chaque charge, de papier bon, fin et marchand, à la grand-espere (sic), à payer par quartiers et égales portions, le tout rendu, mené et conduit par lesd. preneurs en la maison des hoirs feu Charles Grezille, au lieu de St-Cybard, à leurs dépens.

Et sera led. Moreau tenu fournir pendant led. temps, quand besoing sera, de rouhes, arbres, pilles, presses et jambes de presses, et tout le reste qu’il sera nécessaire faire et réparer aud. moulin pendant led. temps lesd. preneurs seront tenus le faire faire à leurs despens, sauf que à présent led. Moreau sera tenu pour une fois seulement faire garnir les estandoirs qui sont sur led. moulin battant, et une fois lesd. estandoirs réparés, seront lesd. preneurs tenus de les entretenir et rendre au bout dud. terme en mesme estât qu’ils les ont pris ;

et si besoing est mettre des telles aux fenestres des estandoirs, icelluy Moreau sera tenu les fournir pour une fois seulement, et s’il en faut par amprès, lesd. preneurs les fourniront à leurs despens, et rendront lesd. moulins au mesme estât qu’ils les prendront, et seront tenus faire toutes réparations qui seront nécessaires auxd. moulins à leurs despens, fors de ce qui est dict cy-dessus.

Et est dict entre lesd. parties que si pendant le temps d’ung an lesd. moulins et apartenances estoient ostés par offre de retraict lignager aud. Moreau par les lignagers des sieurs Clément et du Puys, en ce cas lesd. preneurs seront tenus vider lesd. moulins sans demander aucuns dommages et intérêts ; ains seront tenus payer [leur ferme] au prorata et selon le temps qu’ils en auront joy, et seront tenus bailler pièges et cautions aud. Moreau suffîsans et capables pour le payement et entretenement de ce que dessus dans la St-Martin prochaine venant, à peine de tous despens, dommages et intérêts.

Et aussi est dit si pendant led. temps lesd. preneurs ou l’ung d’eux se séparoit et s’en alloit hors desd. moulins à papier et que l’aultre demeurast, il seroit obligé de vider les lieux, ne pouvant y demeurer autrement que tous deux ensemblement à peine des dommages et intérêts.

En outre, lesd. preneurs ont vendu par ces présentes aud. Moreau tout le papier qu’ils feront esd. moulins pendant led. temps de 9 ans, savoir :
- le papier au grand-espere, la somme de 11 # 15 sols tournois la charge ;
- la charge de papier au navire, de mesme grandeur que la marque dud. Moreau, 9 # 15 sols tournois,
- et la charge du papier du grand gros-bon, 10 # 15 sols tournois.

Sur laquelle vente led. Moreau a promis advancer auxd. preneurs, dans un mois, la somme de 100 # et payer le reste au fur et à mesure des livraisons.

L’acte passé en présence de Collas Dalidet, marchand papetier, et autres témoins.


28 mai 1562 — CESSION faite à Jehan Moreau, dit de Vaux, par Jehan Roy, de sa moitié de lad. afferme ci-dessus déclarée, moyennant la somme de 15 # pour la moitié du cheptel dud. moulin.

Acte fait en présence de Laurent de Lestrade, papetier.

...
Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message
Ajouter un document

Les mots-clés de l'article

pour en savoir plus sur : 16 Girac (Hameau de Saint-Michel) - 16 Saint-Michel - 16e siècle - Industrie - Moulins à papier -

Je recherche dans le site

Un conseil : Pour obtenir le meilleur résultat, mettez le mot ou les mots entre guillemets [exemple : "mot"]. Cette méthode vaut également pour tous les moteurs de recherche sur internet.