Vous êtes ici : Accueil -> Chronologie de l’histoire locale -> 1562 - 1598 - Les guerres de religion (ou Guerres civiles du XVIe (...) -> 1568-1570 - Troisième guerre de Religion -> 1569 - 1570 - Ephémérides de la troisième guerre de Religion en Saintonge, (...)

1569 - 1570 - Ephémérides de la troisième guerre de Religion en Saintonge, Aunis et Poitou + bibliographie

D 21 septembre 2008     H 00:15     A Pierre     C 0 messages A 2073 LECTURES


Après la bataille de Jarnac (mars 1569), les Huguenots malmenés réorganisent leur dispositif militaire. Cette 3ème guerre de religion est surtout marquée par les sièges de Saint-Jean-d’Angély et de Marans. Jour après jour, ses principaux épisodes. En complément, une bibliographie détaillée.

Source : Mémoires de la Société des Antiquaires de l’Ouest - Année 1896 - BNF Gallica

Voir, pour la même période, les récits d’Agrippa d’Aubigné

Ephémérides des épisodes depuis le 3 octobre 1569 jusqu’au 26 août 1570, en Poitou, Aunis et Saintonge

Octobre 1569 Lundi 3. Bataille de Moncontour. Le soir, Coligny et les princes à Parthenay. - Ils en partent à 3 heures du matin pour Niort - Le duc d’Anjou couche à Saint-Généroux.
Mardi 4 Coligny arrive à Niort. - Le duc d’Anjou couche à Airvault.
Mercredi 5. Le duc d’Anjou couche à Gourgé.
Jeudi 6. Coligny quitte Niort. - Le duc d’Anjou couche à Parthenay.
Vendredi 7. Le duc d’Anjou quitte Parthenay. - Lornay évacue Châtellerault. - Le duc d’Anjou couche à Champdeniers.
Samedi 8. Niort évacué par les huguenots.
Dimanche 9. Coligny part de Saint-Julien-de-Lescap pour Saintes.
Lundi 10. Piles, gouverneur de Saint-Jean-d’Angély passe la revue de la garnison - Montbrun et Mirabel quittent l’amiral et se dirigent vers le midi.
Mardi 11. La Mothe Pujols et La Ramière sont envoyés à Saintes par Piles. Ils en reviennent le même jour.
Mercredi 12. Biron somme Saint-Jean-d’Angély. - La Mothe-Pujols fait une sortie. - Puyviault rencontre les catholiques près de Fontenay-le-Comte et y rentre le soir.
Jeudi 13. Puyviault abandonne Fontenay dans la nuit du 13 au 14 octobre. - Montbrun et Mirabel éprouvent un échec au passage de la Dordogne.
Vendredi 14. Puygaillard entre à Fontenay-le-Comte évacué par les protestants. - L’avant-garde de l’armée catholique arrive devant Saint-Jean-d’Angély.
Dimanche 16. Occupation du faubourg de Taillebourg par les catholiques à Saint-Jean. - Coligny quitte Saintes avec les Princes.
Lundi 17. L’investissement de Saint-Jean est achevé.
Mardi 18. Le roi, la reine mère et la princesse Marguerite arrivent à Parthenay et y couchent. Ils sont accompagnés de la cour.
Mercredi 19. Le roi dîne à Saint-Pardoux et couche à Champdeniers.
Jeudi 21. Le roi arrive à Niort.
Vendredi 21. A Saint-Jean sortie do 30 à 40 chevaux.
Samedi 22. A Saint-Jean, La Mothe-Pujols fait une sortie en avant du faubourg d’Aunis.
Lundi 24. Charles de Bourbon, allant à Saint-Jean-d’Angély, couche â Parthenay.
Mardi 25. L’Amiral arrive à Bort près d’Argental sur la Dordogne. La Noue surprend le pont d’Argental. - Le duc d’Anjou écrit du camp de Lande sous Saint-Jean au corps de ville de Poitiers, que chacun des habitants de cette ville devra se munir de vivres pour un an. - Le comte du Lude y tiendra la main.
Mercredi 26. Charles IX arrive devant Saint-Jean-d’Angély.
Jeudi 27. Charles IX est installé à Landes. - Biron somme Saint-Jean inutilement. - Ouverture du feu de l’artillerie. - Une brèche est faite.
Vendredi 28. La brèche ayant été réparée pendant la nuit, il n’est pas donné d’assaut. - Reddition de Lusignan.
Samedi 29. Le ravelin d’Aunis est furieusement battu en brèche par l’artillerie.
Dimanche 30. Le feu continue contre le ravelin. - Le duc d’Anjou écrit au comte du Lude d’envoyer à Puygaillard des gens de pied pour qu’il puisse attaquer Marans.
Lundi 31. Le tir en brèche cesse, la brèche étant des plus praticable.
Novembre 1569 Mardi 1er. Assaut donné spontanément au ravelin d’Aunis par les gentilshommes catholiques devant le roi. - Il est repoussé.
Mercredi 2. Le fossé du ravelin est jonché de catholiques tués à l’assaut.
Jeudi 3. La Taillée, gentilhomme protestant prisonnier, est renvoyé à Piles par le maréchal de Vieilleville pour l’engager à capituler. - Sansac somme inutilement Blaye de se rendre au roi.
Vendredi 4. A Saint-Jean les deux partis échangent des otages ; il y a armistice.
Samedi 5. La Personne est envoyé par Piles à Landes pour traiter.
Dimanche 6. Une trêve de 10 jours est signée le soir, commençant le 7 novembre.
Lundi 7. Premier jour de la trêve.
Mardi 8 et jours suivants. Pendant la trêve, assiégés et assiégeants sont fêtés par le maréchal de Vieilleville et fraternisent. - La Personne passant à Angoulême pour savoir où sont les Princes, vers qui il est envoyé, sollicite des secours du sieur de Mesmes, gouverneur, qui les promet. - Piles lui envoie Fombedouère qu’il parvient à mettre hors de la place, pour guider le secours annoncé par un messager qui a réussi à entrer dans la ville. Fombedouère revient seul la veille de l’expiration de la trêve.

Pendant la trêve, La Rivière-Puytailler-le-Jeune prend Saintes avec une poignée d’hommes, surprend Royan et s’empare de l’île d’Arvert.
Mardi 15. Fombedouère revient à Saint-Jean sans amener de secours d’Angoulême et y est renvoyé par Piles le même jour.
Mercredi 16. Dernier jour de la trêve.
Jeudi 17. Biron se présente devant Saint-Jean pour que Piles capitule. - Celui-ci réclame un délai jusqu’au lendemain 10 heures du matin, alors il se rendra s’il n’est pas secouru d’ici-là.
Vendredi 18. A l’aube, Saint-Séverin entre à Saint-Jean avec un secours d’Angoulême. - Biron somme la ville, Piles refuse de se rendre. - Les otages sont restitués. - Le feu des catholiques recommence.
Dimanche 20. Puyviault et Saint Séverin font une sortie. - Le comte du Lude s’empare de Marans.
Mardi 22. Coligny est à Montauban. - A Saint-Jean les catholiques battent de leur artillerie les tours et le bastion du château.
Mercredi 23 et jours suivants. Les catholiques bombardent le ravelin d’Aunis, établissent une batterie dans sa contrescarpe, etc.
Mardi 29. Fombedouère, abandonné par un renfort qu’il amenait d’Angoulême à Saint-Jean, est fait prisonnier par les catholiques. - Martigues est tué devant le ravelin d’Aunis.
Mercredi 30. Biron et Méru dans la tranchée s’abouchent avec La Mothe-Pujols qui est dans le ravelin d’Aunis. - La place est entièrement détruite du côté des attaques.
Décembre 1569. Jeudi 1er. On traite de la capitulation de Saint-Jean-d’Angély.
Vendredi 2. Capitulation de Saint-Jean-d’Angély.
Samedi 3. La garnison de Saint-Jean l’évacue. Elle est outrageusement victimée. Biron et Cosseins l’accompagnent jusqu’à Siecq à 29 kilomètres de Saint-Jean, où elle couche.
Dimanche 4. Les huguenots qui sont sortis de Saint-Jean arrivent à Angoulême. Piles écrit pour se plaindre des mauvais traitements subis au mépris du droit des gens et des ordres du roi.
Samedi 10. Les Princes entrent au Port-Sainte-Marie, où ils séjournent jusqu’à la fin du mois.
Mercredi 14. Charles IX écrit du camp de Luret aux habitants de Fontenay-le-Comte qu’il nomme Claude Chenu, sieur du Bas-Plessis, capitaine de leur ville et du château.
Jeudi 15. Piles, se regardant comme dégagé de son engagement de ne pas porter les armes de 4 mois, part d’Angoulême pour rejoindre Coligny.
Mercredi 21. Les protestants échouent dans une tentative pour surprendre Brouage.
Jeudi 22. Charles IX arrive chez d’Estissac, à Coulonges les-Royaux.
Fin décembre. Le baron de La Garde amène dans les parages de La Rochelle 8 galères de la Méditerranée et se concerte avec l’amiral catholique de Landreau pour ruiner le commerce de La Rochelle et bloquer cette ville par mer. Sore, amiral rochellais, lui est opposé par les protestants.
Janvier 1570. Dimanche 1er. La Rivière-Puytailler l’aîné, gouverneur de Marans, échoue dans une tentative pour surprendre La Rochelle.
Lundi 2. Charles IX quitte Coulonge-les-Royaux.
Mardi 3. Mongommery passe la Garonne et rejoint Coligny.
Jeudi 26. Charles IX envoie d’Angers au comte du Lude un règlement pour la sûreté et la conservation des villes du royaume.
Février 1570. Mercredi 1er. Chapperon est nommé gouverneur catholique de Marans en remplacement de La Rivière-Puytailler l’aîné, décédé.
Jeudi 9 Charles IX écrit au comte du Lude de se rendre le plus tôt possible dans son gouvernement et lui envoie des renforts.
Vendredi 10. Le duc d’Anjou écrit à du Lude pour confirmer la lettre du roi.
Dimanche 26. Le régiment de Piémont quitte Marans. La reine mère mande le comte du Lude à Angers.
Mardi 28. La Noue reprend Marans aux catholiques, qui abandonnent le Langon et le gué de Velluire.
Mars 1570. Mercredi 15. La Noue s’empare des Sables d’Olonne et de la flotte de de Landreau qui est fait prisonnier.
Jeudi 16. De Landreau prisonnier passe à Luçon.
Samedi 18. Les catholiques de Fontenay-le-Comte escarmouchent contre le Langon.
Dimanche 19. Ils chassent les protestants du Langon. Ce coup de main est du à Fervaques.
Mardi 21. Les catholiques échouent devant le gué de Velluire.
Dimanche 26 (Pâques). Ils prennent le gué de Velluire.
Lundi 27. Les italiens et la cornette de Curzon sont surpris à Sainte-Gemme par La Noue. - Sforce est tué.
Mardi 28. Les catholiques construisent un fort au Langon au bot de la Censilleuse.
Vendredi 31. La Loue est tué sous Montpellier.
Avril 1570. Vendredi 14. Puyviault sorti de Marans surprend le capitaine Danthe à Tiré et le tue. I1 rentre à Marans.
Samedi 15. Guitinière, gouverneur de Saint-Jean, est tué et ses troupes mises en déroute.
Mai 1570. Vendredi 26. Coligny et les Princes entrent à Saint-Étienne de Forez.
Mercredi 31. Arrivée des députés du roi à Saint-Étienne de Forez.
Juin 1570. Mercredi 14. Puygaillard marche avec son armée de Fontenay-le-Comte vers Luçon par Sainte-Gemme contre La Noue.
Jeudi 15. Bataille de Sainte-Gemme. Défaite et fuite de Puygaillard. Le fort de Luçon se rend aux huguenots. La Noue marche contre Fontenay-le-Comte.
Samedi 17. Les protestants attaquent Fontenay-le-Comte. La Noue est blessé et plus tard amputé. Soubise prend le commandement à sa place.
Mercredi 21. Charles IX écrit de Vymoutiers au comte du Lude de recueillir les troupes qui ont échappé à la défaite de Sainte-Gemme sans perte de temps.
Samedi. 24. Fontenay le-Comte se rend à Soubise. Le maire Rapin, âme de la défense et exclu de la capitulation, s’échappe de Fontenay.
Dimanche 25. Les armées de Coligny et du maréchal de Cossé sont en face l’une de l’autre à Arnay-le-Duc.
Mardi 27. Bataille indécise d’Arnay-le-Duc.
Vendredi 30. Charles IX écrit à du Lude, de Pont de-l’Arche, qu’il sera sous les ordres du Prince Dauphin allant en Poitou.
Juillet 1570. Vendredi 7. Téligny quitte la Charité avec les pouvoirs de l’Amiral pour traiter. - Puygaillard surprend Marans, en brûle les maisons, et se retire sans prendre le château. - Charles IX écrit au comte du Lude, de Saint-Germain, d’avoir à se tenir sur ses gardes.
Dimanche 9. Mort de La Rivière-Puytailler-le-jeune.
Lundi 10. Les protestants rentrent à Marans.
Mardi 11. Les protestants occupent le Brouage qui s’est rendu.
Vendredi 14. Commencement d’une trêve de dix jours entre Charles IX et Coligny.
- Les protestants s’emparent de Saintes puis de Pons.
Lundi 21. Les catholiques prennent Mouzeuil et tuent M.de Jazeneuil.
Mercredi 26. Charles IX écrit de Saint-Germain au comte du Lude, l’informe de la trêve, l’engage à secourir Saintes et à conclure une trêve particulière avec Jeanne d’Albret.
Samedi 29. Les Princes sont à Neuvy-sur-Loire. Cossé ayant pris Joigny se dirige vers Sens pour couvrir Paris.
Août 1570. Vendredi 4. Charles IX écrit de Saint-Germain au comte du Lude que la paix est conclue et qu’il faut cesser toute hostilité.
Mardi 8. Paix de Saint-Germain.
Vendredi 11 . La paix est homologuée au parlement de Paris. Beauvais-le-Nocle est envoyé par les protestants à La Rochelle, puis de là en Guyenne pour la proclamer ; et Téligny à l’armée protestante qui gagnait la Bourgogne. Les Princes vont jusqu’à Langres et le marquis de Renel conduit les reitres jusqu’à Pont-à-Mousson.
Mercredi 23. La paix est publiée à Niort.
Samedi 26. La paix est publiée à La Rochelle.

Bibliographie

- POPELINIERE (LANCELOT VOISIN, sieur de la). — La Vraye et entière histoire des troubles et choses mémorables avenues tant eu France qu’en Flandres, depuis l’an 1362, 3" édit. Bâle, 1579, 2 vol. in-8.
- Histoires de d’Aubigné, de de Thou, de Micbelel, d’Henri Martin, de Guizot (racontée à mes petits-enfants), etc.
- Histoires de Castelnau, de Daniel.
- Œuvres complètes de Brantôme (édition Lalanne).
- Histoire de Saintonge par Massiou.
- Commentaires de Moulue.
- Mémoires du Maréchal de Vieilleville (Carloix).
- Histoire de Charles IX par Varillas (Antoine).
- Les Mémoires des troubles arrivés en France sous les règnes de Charles IX, etc., par M. de Villegomblain. MDCLXVII.
- Mémoires de Jean d’Antras de Samazan, seigneur de Cornac — publiés par M. J. Carsalade de Pont et M. Tamisey de Larroque. 1880.
- Davila. Histoire des guerres civiles en France, mises en français par Baudoin, MDCLVII.
- Histoire des princes de Condé par Monseigneur le duc d’Aumale, de l’Académie française.
- Correspondance de Catherine de Médicis, par le comte Hector de la Ferrière, 1860 et suiv.
- Discours politiques et militaires du seigneur de La Noue, dernière édition. MDCXll.
- Le siège de Poitiers par Liberge, suivi de la bataille de Moncontour et du siège de Saint-Jean-d’Angély — annoté par H. Beauchel-Filleau. Poitiers, 1816.
- Jean de Serres, Histoire des choses mémorables avenues en France depuis l’an MDXCVII jusques au commencement de l’an MDXCIX, 2e édition.
- La France protestante, par Haag (1847-1859). Holman, Vie de Coligny.
- Tortorel et Perissin. Grandes scènes historiques du XVIe siècle.
- François de La Noue (1531-1591) par Henri Hauser — Paris, Hachette et Cie.,1892.
- Le XVIe siècle et les Valois par le comte H.de la Ferrière, I879, imprim. nation.
- Claude Halon, mémoires recueillis par Félix Bourquelot. Paris, 1857.
- Histoire de nostre temps, contenant un recueil des choses mémorables passées et publiées pour le faict de la religion, etc., depuis l’édict de pacification du 23e jour, de mars 1365 jusqu’au jour présent 1570. in-12°de 800 pages ; anonyme (Landrinet Martel). Imprimé nouvellement. Mil. DLXX. (J. de Minières).
- P. BRISSON. Histoire des guerres civiles du Poitou (édition de la Fontenelle de Vaudoré). Niort, 1839-1849 in-8".
- Chroniques Fontenaisiennes, contenant, etc., par A. D. de La Fontenelle de Vaudoré — Fontenay-Ie-Comle et Paris, 1841.
- Inventaire général de l’Histoire de France — illustré par la conférence de l’Eglise et de l’Empire, à Paris, chez Mathieu Guillemot, au Palais, et P. Mettayer, imprimeur ordinaire du Roy. 1614.
- Journal historique de Denis Généroux, notaire à Parthenay, 1567-1576, par B. LEDAIN. Niort, 1865.
- GUILLONET-MERVILLE. — Recherches topographiques sur la ville de Saint-Jean-d’Angély depuis 857... jusqu’en 1789... de l’imprimerie de la veuve La Curie à Saint-Jean-d’Angély (avec notes inédites sur l’exemplaire consulté par M. Duret, conseiller honoraire, membre de la Société des Antiquaires de l’Ouest).
- Fontenay et Vendée par BENJAMIN FILLON.
- Discours au vray de ce qui s’est passé au siège de Saint-Jean-d’Angely, à très vertueux et magnanime Armand de Clermont, seigneur de Pyles. Salut, fait le 14 décembre 1569. Les ministres de l’Eglise de Saint-Jean-d’Angely.
- BAUDRILLART ET QUATREFAGES. — Géographie de la Côte.
- Record offîce. State papers, France. — passim.
- Bibliothèque nationale. Fonds français n° 3239, 3233. 3187, 3226, 6621, 15552, 3193 (de seconde main d’après le comte H. de la Ferrière).
- Ambassadeurs vénitiens, passim (d’après le comte de la Ferrière).
- Archives nationales, Coll. Simancas, K. 1514 (d’après le comte de la Ferrière).
- Lettres de Pie V, traduites par POTTER. PASQUIER. (Lettres.)
- Archives historiques du Poitou. Lettres adressées à Jean et Guy de Daillon, comtes du Lude, gouverneurs de Poitou de 1543 à 1557 et de 1557 à 1383, publiées par M. BELISAIRE LEDAIN, tome XII.

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Votre message
Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Les mots-clés de l'article

pour en savoir plus sur : 1562-1598 Guerres de religion - 17 La Rochelle - 17 Marans - 17 Saint-Jean-d’Angély - 17 Saintes - 16e siècle - BNF - Gallica - Ephémérides et chronologies - Protestantisme - Province Aunis - Province Poitou - Province Saintonge -

Chercher dans le site

Les plus lus --- Les 50 +

1.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

4.  FAQ & R - Le Forum Aux Questions ... & aux Réponses

5.  Carte satellite Googlemap avec moteur de géolocalisation : rechercher une ville, une commune, un village


5 articles au hasard

1.  1650 (c) - Taillebourg : plan du château et d’une partie de la ville

2.  1648 - Accord et transaction entre les évêques de La Rochelle et de Saintes.

3.  1390 - Hommage à Charles VI par les percepteurs de droits de foire d’Angoulême

4.  Histoire du Château d’Ars (16), par Paul de Lacroix (1906)

5.  1816 - Rochefort (17) : le moulin à draguer et les autres inventions de Monsieur Hubert


Les plus populaires --- Les 50 +

1.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Three generations of the Anglo-Poitou family of Vivonne, from 13th century “Poitevin mercenary captain” to 14th century “recalcitrant lady”

4.  Paléographie - Etape 1 - Je n’y comprends rien !

5.  Evolution des prix du 15ème au 19ème siècle - Panier de la ménagère, services, salaires


Brèves --- Toutes

1.  Au château de la Roche Courbon, fête de la préhistoire les 23 et 24 avril 2016

2.  Antiquité-Avenir. Réseau des Associations liées à l’Antiquité - Communiqué de presse

3.  Temples de la Saintonge Maritime : Une histoire mouvementée

4.  2.644.259 visiteurs sur Histoire Passion - Statistiques au 31/12/2013

5.  Archéologie et histoire du fleuve Charente à Taillebourg - Port d’Envaux