1572 - Charles IX déclare la guerre à la Rochelle. Ses instructions à Biron avant le 1er siège

D 2 octobre 2009     H 00:26     A Pierre     C 0 messages A 851 LECTURES


agrandir

Après le massacre de la Saint-Barthélemy (août 1572), la 4ème guerre de religion est particulièrement âpre, et radicalise l’opposition des protestants de la Rochelle contre le pouvoir royal. Le roi Charles IX prépare le premier siège de la ville et l’envoi de troupes commandées par son frère le Duc d’Anjou. Il transmet à Armand de Gontaut-Biron, son représentant sur place, "grand-maître de l’artillerie, notre Lieutenant à la Rochelle & pays d’Aunis", l’ultimatum avant le siège. Les Rochelais ne se laisseront pas intimider par cette déclaration de guerre !

Source : L’histoire de France, enrichie des plus notables occurrances survenues ez provinces de l’Europe et pays voisins, soit en paix, soit en guerre, tant pour le fait séculier qu’eclésiastic, depuis l’an 1550 jusques à ces temps - Henri Lancelot-Voisin de La Popelinière, (1541-1608). Auteur présumé du texte - La Rochelle - 1581 - BNF Gallica

Cette période, racontée par Agrippa d’Aubigné : 1572 - Agrippa d’Aubigné - La Rochelle (17), de la Saint-Barthélemy au début du siège

Novembre 1572

Patentes du Roy au Sieur de Biron pour commander aux Rochellois de luy obéir & recevoir : autrement de les y contraindre par toutes voies. - Declaration de guerre aux Rochellois faite par patentes du Roy.

Armand Gontaut de Biron (1524-1592)
Charles IX

Charles par la grâce de Dieu de France à nostre Amé & feal le Sieur de Biron Chevallier de nostre ordre Conseiller en nostre Conseil privé, grand Maistre & Capitaine general de nostre Artillerie : nostre Lieutenant à la Rochelle & pays d’Onis, Salut.

Combien qu’avant & depuis que le feu Admiral & ses complices ont esté prevenus en leur malheureuse conspiration : Nous aions donné à nos sujets de la Rochelle toute occasion de s’asseurer de nostre droite & sincere intention : les voulans maintenir, conserver & traiter comme nos bons sujets ; Sans leur rien imputer des troubles passez n’y avoir aucune mauvaise affection envers eux : Ce que par plusieurs fois leur avons mandé & tesmoigné, mesmement par vous leur Gouverneur Leur ordonnant de vous recevoir & obeyr ainsi qu’ils doivent & comme representant nostre personne & envoyé pour leur dite conservation : neantmoins à nostre tres grand regret avons veu que sans aucune cause ils estoient entrez en deffiance & crainte : laquelle estimions du commancement qu’ils s’imprimoient pour ne bien comprandre nostredite intention : ou estre poussez par aucune seditieux ennemis de leur repos. Et avons appliqué tous moiens & remedes convenables pour leur oster icelle crainte. Et esperions qu’ils se deussent fier en nous & nostre bonne volonté : dont ils ne peuvent aucunement douter. Mais nous concilions à present auec plus de certitude qu’il n’est requis pour nostre contentement & pour leur bien : que delaissans la naturelle affection & obeissnce de bons sujets laquelle ils disent toutesfois avoir en plus grande recommandation que leurs propres vies : & la vouloir exposer pour nostre service. Ils font obstinément tous effets contraires & dommageables : Tant s’en faut qu’ils vous aient receu & tenu compte de nos commandemens, mesme ont excede indignement ceux qui alloient pour les amonester de leur devoir : Retirent en nostre ville de la Rochelle gens de guerre & soldats : praticquent & font notoirement & secretement tout ce qu’ils peuvent pour se fortifier encontre nous leur Roy : & continuent de mal en pis. De sorte que selon Dieu & Iustice nous avons toute occasion & sommes contraints d’en prendre raison par les armes : puis que la voie douce & amiable & par nous si fort desirée & recerchee ni a peu faire aucun fruict.

Et pour y pourvoir de nostre part & nous aider des moiens qu’il a pleu à Dieu nous donner : Nous faisons dresser une belle & puissante armée sous la conduite de nostre tres cher & tres aimé frere le Duc Danjou & de Bourbonnois nostre Lieutenant General representant nostre personne, accompagné de nos tres chers & tres amez freres le Duc Dalençon & Roy de Navarre & de nos tref chers & amis Cousins les Princes de Condé & Dauphin & autres Princes & Seigneurs & Officiers principaux de nostre Royaume. Nous demourant tousjours un desir qu’ils se reconnoissent comme ils doivent & evitent ce qui est préparé.

Pour ces causes & afin de tant plus faire paroistre nostredite sincere intention & combien nous aimons la douceur & clémence avant que d’user des armes : Nous vous mandons & ordonnons que vous fassiez comne nous faisons tres expres commandement par ces presentes à nosdits sujets de la Rochelle : envoiant à ceste fin par devers eux ou autrement leur faire sçavoir ceste fois pour toutes & pour la derniere : de receuoir par effet nos commandemens : vous tenir & obeyr comme à leur Gouverneur & nostre Lieutenant représentnt nostre personne : faire sortir tous estrangers & autres n’y estans de long temps habitans. N’avoir aucunes praticques & intelligences avec eux : Licentient
toutes forces soit par mer & par terre : Cesser toutes voies d’hostilitté & faire devoir de bons & obeissans & fidelles sujets : Auquel cas nous voulons & entendons qu’ils soient maintenus & conservez. Les prenant à nostre protection & sauve garde : Sans qu’il leur soit n’y à aucun d’eux mesfaict ores ny à l’avenir en corps ou biens pour cause de Religion ou autrement : oubliant les choses passées jusques à present, ne qu’ils soient empeschez en la jouyssance de leurs privilleges.

Et où ils seroient si mal conseillez dont recevrions tres grand desplaisïr & mal contentement : de ne satisfaire promptement à ce que dessus : & voudroient user de remises & excuses, se fonder sur leurs deffences & autres artifices & moiens que ne pourrions prandre que pour asseurance de mauvaise volonté & oppiniastreté : vous leurs déclariez, comme leurs déclarons par ces presentes qu’aians failli à leur deuoir & obeissance de bons sujets : contemné nos commandemens nous voulons qu’ils y soient réduits & poursuivis par les armes comme rebelles, perturbateurs de nostre Estat & indignes de nostre bonne grace.

A ces fins & audit cas, vous ordonnons tres expressement de commencer à leur nuire par tous moiens que vous pourrez. Commndant à ceux qu’ils ont admis en ville qui sont de leur parti ou auroient aucune intelligence avec eux. Et seroient si téméraires de les favoriser par inadvertance ou autrement : de se retirer incontinant &y renoncer.

Sinon ordoner à nos Officiers de procéder à l’encontre d’eux, Par saisies de leurs biens & autres voies que de raison : comme envers Criminels de leze Majesté,

Prometant en bonne foy & parolle de Roy avoir agreable, tenir ferme & stable, authoriser & approuver tout ce que par vous & autres de par vous sera dit, fait & exécuté en cest endroit & ce qui en despend : Nonobstant que le cas requist mandement plus special & choses quelconques a ce contraires,

Car tel est nostre plaisir.

Donné à Paris le cinquième Novembre mil cinq cens soixante douze : Et de nostre règne le douziéme,

ainsi signé Charles & plus bas de Neufville.

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Votre message
Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Les mots-clés de l'article

pour en savoir plus sur : 1560-1574 Charles IX - 1562-1598 Guerres de religion - 17 La Rochelle - 16e siècle - Biron (de) -

Chercher dans le site

Les plus lus --- Les 50 +

1.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

4.  FAQ & R - Le Forum Aux Questions ... & aux Réponses

5.  Carte satellite Googlemap avec moteur de géolocalisation : rechercher une ville, une commune, un village


5 articles au hasard

1.  1789 - Theil-Rabier (16) : cahier de doléances de la paroisse

2.  Cressac-Saint-Genis (16) : une bande dessinée en Charente, au XIIe siècle

3.  1860 - Répertoire archéologique de la Charente - arrondissement de Confolens

4.  1075 (c) - 1792 - Histoire de l’abbaye Saint-Etienne de Vaux (Vaux-sur-Mer 17)

5.  1703 - Cognac (16) : Rôle des fiefs et arrière-fiefs du Siège Royal de Cognac


Les plus populaires --- Les 50 +

1.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Généalogie de la famille de Montalembert - 1ère partie

4.  Three generations of the Anglo-Poitou family of Vivonne, from 13th century “Poitevin mercenary captain” to 14th century “recalcitrant lady”

5.  Les enceintes urbaines et villageoises de Saintonge et d’Aunis


Brèves --- Toutes

1.  Au château de la Roche Courbon, fête de la préhistoire les 23 et 24 avril 2016

2.  Antiquité-Avenir. Réseau des Associations liées à l’Antiquité - Communiqué de presse

3.  Temples de la Saintonge Maritime : Une histoire mouvementée

4.  2.644.259 visiteurs sur Histoire Passion - Statistiques au 31/12/2013

5.  Archéologie et histoire du fleuve Charente à Taillebourg - Port d’Envaux