Vous êtes ici : Accueil -> Chronologie de l’histoire locale -> 1617 - 1629 - Les révoltes protestantes - les sièges de St Jean (...) -> La Rochelle -> 1621 - Le roi Louis XIII transfère de la Rochelle à Marans le Gouvernement (...)

1621 - Le roi Louis XIII transfère de la Rochelle à Marans le Gouvernement et la justice de la ville rebelle

D 14 septembre 2009     H 17:39     A Pierre     C 0 messages A 997 LECTURES


Dans la partie de bras de fer engagée entre le Roi et les Rochelais, pour ramener la ville rebelle à l’obéissance, les mesures administratives arrivent avant les troupes. Le transfert du Gouvernement et de tous les services de la justice à Marans en est un exemple significatif. Un mécanisme bien verrouillé, puisque le Parlement de Paris est compétent en matière d’appel.

Il en faudra beaucoup plus pour contraindre les Rochelais à l’obéissance, au terme du grand siège de 1627-1628.

Source : BNF Gallica.

Lettres Patentes du Roy, par lesquelles le siège Présidial & Gouvernement de la ville de la Rochelle : Ensemble les autres justices & jurisdictions d’icelle, sont transferees en la ville de Marans.

Registrées en Parlement , le septiesme iour d’Aoust 1621

LOVIS par la grâce de Dieu, Roy de France & de Navarre, A tous ceux qui ces presentes Lettres verront, Salut.

Les desordres, desobeissances & rebellions ouvertes qui se sont commises depuis quelques mois en nostre ville de la Rochelle, contre nostre autorité & le repos publicq, & le mauvais traittement que nos bons subiets & Officiers qui ont voulu se maintenir dans les termes de la fidélité qu’ils nous doivent, y ont receu, aucuns d’eux ayans esté contraints de quitter & abandonner leurs charges & maisons, pour eviter la violence des mutins qui sont en ladite Ville, Nous faisans cognoistre combien la iustice y est opprimée, & les Loix & Ordonnances de nostre Estat violées & anéanties, Nous avons resolu d’interdire de ladite Ville nostre Siege Presidial : Ensemble les autres iustices & iurisdictions qui sont au gouvernement d’icelle, & les transférer en quelque autre lieu où nos officiers puissent en toute seureté administrer la iustice à nos subjets, & y exercer librement la function de leurs charges souz nostre auctorité.

A ceste cause, De l’advis de nostre Conseil, où cette affaire a esté mise en délibération : Et de nostre certaine science, pleine puissance & auctorité Royale, Nous avons Dict & déclaré, Disons & déclarons par ces presentes, toutes Cours & iurisdictions, tant Presidiales que du Gouvernement & Prevosté de ladite Ville, estre interdictes, Comme nous les interdisons, & défendons à tous noz Officiers d’icelles, d’y faire aucune fonction de leurs offices, & à tous noz subjets de s’adresser à eux, n’y y auoir aucun esgard : sur peine de nullité et d’estre descheuz de leurs droicts & prétentions & de tous despens dommages & interests.

Voulons & nous plaist, que ledit siege Presidial & Gouvernement de la Rochelle : Ensemble les autres iustices & iurisdictions qui souloient estre administrees en ladite Ville, soient transferees comme nous les transferons en nostre ville de Marans, où nous voulons que noz Officiers dudit Siège & iurisdictions ayent à se rendre dans huict iours après la signification qui aura esté faicte des presentes au plus prochain lieu de marché de ladite Ville : Pour par cy après y faire la fonction & exercice de leurs charges, & rendre & administrer la iustice à noz subjets du Gouvernement de ladite Ville, iusques à ce qu’en ayons autrement ordonné.

Voulant à cette fin que tous Exploits, Adiournemens & Assignations soient doresnauant données à comparoir dans nostredite ville de Marans, au lieu de celle de la Rochelle : Déclarant dés à present comme pour lors, nulles toutes Sentences & iugemens qui pourroient estre données après ledit temps par lesdits Officiers en ladite ville de la Rochelle ou autre lieu, que celle de Marans.

Défendons dons à nostredite Cour de Parlement de Paris d’y avoir aucun égard, n’y recevoir aucunes appellations, que celles qui seront interjettées en ladite ville de Marans, en laquelle nous voulons & entendons que par le Greffier dudit siege soyent promptement portez tous & chacuns les Registres, Papiers & Escritures du Greffe d’iceluy : ensemble que les prisonniers qui se trouveront es prisons de ladite ville de la Rochelle, soient conduits souz bonne & seure garde en celle de Marans, & que les Consulz ayent à bailler un lieu de maison propre pour la tenue dudit Siège.

Et ou aucuns de noz Officiers voudroient demeurer en nostre-dite ville de la Rochelle apres le temps, & y tenir Siège ou forme de iustice, ou faire autres fonctions de leurs Offices, Nous les declarons dés à present comme lors, atteints & convaincus de rébellion & desobeissance, comme tels indignes & incapables de tenir & exercer cy après leursdites charges & offices, & qu’il y sera par nous pourveu & commis en leurs places d’autres personnes de qualité requises : Et voulons qu’il soit procédé contre eux par les voyes ordinaires en semblables cas.

Si donnons en mandement à noz amez & féaux les Gens tenans nostre Cour de Parlement de Paris, & Gens tenans le siege Presidial en ladicte ville de la Rochelle, chacun en droict soy, que ces presentes ils facent lire, publier, enregistrer, & le contenu en icelle garder & c onserver sans y contrevenir.

Enjoignans à. nostre Procureur general en ladicte Cour, & les Substituts, faire toutes réquisitions, poursuites, & diligences necessaires pour l’exécution de cesdictes presentes : Car tel est nostre plaisir. Nonobstant quelconques Edicts, Ordonnances, & autres choses à ce contraires, Ausquelles nous avons dérogé & derogeons par cesdites presentes.

En tesmoing de quoy, nous y avons faict mettre nostre Seel.

Donné au Camp devant sainct Iean d’Angely, le premier iour de luin, l’an de grâce, mil sîx cens vingt-un. Et de nostre règne le douziesme.
Signé,

LOVIS.

Et sur le reply, Par le Roy, PHELYPEAUX

Et seellées fur double queue, du grand seau de cire iaune.

Et à costé sur le reply, est escrit, Registrées, ouy, & ce requerant le Procureur General du
Roy, pour estre exécutées sellon leur forme & teneur.

A Paris en Parlement, le septiesme iour d’Aoust, mil six cens vingt-un.

Signé, Du TILLET.

Dans la même rubrique

1617 - Le Duc d’Epernon reprend les armes contre les Rochelais - Son manifeste

1621 - L’Assemblée protestante de la Rochelle rêve d’une république sous la royauté

1621 - Louis XIII s’oppose fermement à la création d’une République Populaire à la Rochelle

1622 - Capilotade huguenote, envoyée aux rebelles de la Rochelle & Montauban

1625 - Relation de la Defaicte de la flotte du Sieur de Soubize, & des Rochellois, & de la prise de l’Isle de Ré.

1627 - 1628 - Le siège de La Rochelle d’après les Mémoires du cardinal de Richelieu

1627 - Les Anglais débarquent en l’île de Ré pour secourir la Rochelle assiégée

1627 - Un nageur héroïque, de l’ile de Ré à la côte, pour briser le blocus des Anglais

1627 - 1628 - Lettres du Cardinal de Richelieu pendant le siège de La Rochelle - 1

1627 - 1628 - Lettres du Cardinal de Richelieu pendant le siège de La Rochelle - 2

1627 - 1628 - Lettres du Cardinal de Richelieu pendant le siège de La Rochelle - 3

1627 - 1628 - Lettres du Cardinal de Richelieu pendant le siège de La Rochelle - 4

1628 - La Rochelle (17) : les habitants assiégés appellent le Roi d’Angleterre à leur secours

1628 - La Rochelle (17) : Déclaration du Roy sur la Réduction de la Ville en son obéissance

1628 - Enfin Malherbe vint... soutenir le Roi Louis XIII au siège la Rochelle

1628 - Le Pater Noster et l’Ave Maria des Rochelais - Pamphlet catholique

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Votre message
Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Les mots-clés de l'article

pour en savoir plus sur : 1610-1643 Louis XIII - 1621-1629 Les révoltes protestantes - 17 La Rochelle - 17 Marans - 17e siècle - Lettres patentes et textes royaux -

Chercher dans le site

Les plus lus --- Les 50 +

1.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

4.  FAQ & R - Le Forum Aux Questions ... & aux Réponses

5.  Carte satellite Googlemap avec moteur de géolocalisation : rechercher une ville, une commune, un village


5 articles au hasard

1.  Généalogie de la famille de Talleyrand, princes de Chalais, seigneurs de Grignols

2.  1864 - Société Archéologique et Historique de la Charente - Bulletins et mémoires - Série 4 Tome II

3.  1451 - Ordonnances de Charles VII sur la gabelle en Saintonge et Poitou

4.  Archives Historiques de Saintonge et d’Aunis - 12ème siècle - Table chronologique des sources

5.  1789 - Ballans (17) : cahier de doléances de la paroisse


Les plus populaires --- Les 50 +

1.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Three generations of the Anglo-Poitou family of Vivonne, from 13th century “Poitevin mercenary captain” to 14th century “recalcitrant lady”

4.  Paléographie - Etape 1 - Je n’y comprends rien !

5.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne


Brèves --- Toutes

1.  Au château de la Roche Courbon, fête de la préhistoire les 23 et 24 avril 2016

2.  Antiquité-Avenir. Réseau des Associations liées à l’Antiquité - Communiqué de presse

3.  Temples de la Saintonge Maritime : Une histoire mouvementée

4.  2.644.259 visiteurs sur Histoire Passion - Statistiques au 31/12/2013

5.  Archéologie et histoire du fleuve Charente à Taillebourg - Port d’Envaux