Plan du site : détaillé / réduit
Mots-clés
Liens
S'abonner
Forum
Archives
Contact
 
Vous êtes ici : Accueil » Grands thèmes d’histoire locale » Villes, bourgs et villages » Divers » 1623 - Meschers, Saint-Georges et Semussac - Misères et maltraitance

1623 - Meschers, Saint-Georges et Semussac - Misères et maltraitance

D 22 février 2007     H 18:11     A Pierre     C 1 messages     A 1870 LECTURES


agrandir
Meschers - Photo P. Collenot - 2006

Lettre de doléances adressées à Mme de la Trémoïlle, princesse de Mortagne, suzeraine de la dame de Théon (baronnie de Didonne, canton de Cozes) au nom des habitants de cette seigneurie.

Source : Chartier de Thouars.

Ologr. publié par M. de Richemond, archiviste de la Charente-Inférieure dans son volume : Documents historiques inédits sur le département de la Charente-inférieure (Aunis et Saintonge), d’après les originaux appartenant au duc de la Trémoille, Paris, 1874.

Voir en ligne :

A Madame,

Madame, il n’y a à présent chose en votre baronnie de Didonne qui mérite de vous en donner advis, si ce n’est la piteuse et déplorable calamité de la majeure part de vos pauvres sujets et tenanciers de vos bourgs de Meschers, Saint-Georges, et Semussac, qui sont toujours continués d’être grandement travaillés par la dame de Théon, votre vassale, qui nous a fait condamner jusqu’au nombre de sept à huit vingts, les uns à être roués et les autres pendus ; ne se contentant les deux dernières années de leur avoir fait prendre tous leurs fruits et meubles, elle fit périr de faim, l’année dernière, es deux paroisses de Meschers et de Saint-Georges, plus de cinq à six cents âmes.

C’est pourquoi, Madame, ils m’ont prié de supplier Votre Grandeur, comme je fay très humblement, de vouloir avoir compassion de nous tous et employer votre autorité à notre conservation, étant autrement impossible de pouvoir subsister et demeurer en nos pauvres maisons à demi ruinées, et plus cela regarde grandement, Madame, Votre Grandeur et de Messeigneurs, qu’il faille que, par le moyen d’une vassale et injustement, tous vos pauvres sujets soyent ruinés et par ainsi les deux plus éminens bourgs de votre baronnie rendus inhabitables et déserts.

Vos dits pauvres sujets ont député un d’entr’eux aux fins de vous faire entendre au vrai nos justes plaintes, et à mesdits Seigneurs...

Votre Grandeur, s’il lui plaît, me commandera ce qu’elle voudra que je fasse...

Signé : Horry.

De votre bourg de Meschers, ce 20 avril 1623

...

Messages

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message
Ajouter un document

Les mots-clés de l'article

pour en savoir plus sur :

Je recherche dans le site

Un conseil : Pour obtenir le meilleur résultat, mettez le mot ou les mots entre guillemets [exemple : "mot"]. Cette méthode vaut également pour tous les moteurs de recherche sur internet.