Vous êtes ici : Accueil -> Chronologie de l’histoire locale -> 1617 - 1629 - Les révoltes protestantes - les sièges de St Jean (...) -> La Rochelle -> 1628 - La Rochelle (17) : les habitants assiégés appellent le Roi (...)

1628 - La Rochelle (17) : les habitants assiégés appellent le Roi d’Angleterre à leur secours

D 5 août 2008     H 17:02     A Pierre     C 0 messages A 1084 LECTURES


Les Rochelais, assiégés depuis des mois, au bout du rouleau, appellent désespérément à leur secours le Roi d’Angleterre et sa flotte.

Source : Richelieu, Mazarin, la Fronde et le règne de Louis XIV - Jean-Baptiste Honoré Raymond Capefigue – Paris – 1835 – Books Google

Le document ci-dessous est cité dans ce livre, avec les références suivantes : Juillet 1628 – Mss. Colbert, vol XVII, fol. 422.

Les malheureux Rochelois se défendaient avec une énergie, une activité que rien ne pouvait affaiblir ; tandis que les ministres continuaient le prêche, réveillant dans toutes les âmes les puissantes paroles de l’Évangile, les braves matelots faisaient chaque jour des sorties contre la flotte de France, et tous les habitans, sans distinction d’âge et de sexe, combattaient sur les remparts. Mais pouvaient-ils se sauver sans les secours du roi d’Angleterre ? Avaient-ils une autre espérance de salut ? Aussi adressèrent-ils, par l’organe de plusieurs députés, très-humbles remontrances au roi de la Grande-Bretagne. Ils y disaient, dans leur langage pieusement résigné :

Sire, la douleur qui nous oblige à remplir de nos cris les oreilles de Votre Majesté et à les réitérer si souvent, doit bien être du tout extrême. Nous voici à vos pieds pour les mouiller de nos larmes, et Dieu veuille que bientôt nous y rendions le dernier soupir ; car nous ne saurions vous celer notre situation, Sire, et l’état déplorable de notre ville ; elle est aux derniers abois par le manque de secours qui nous met au désespoir, lesquels cependant avoient été si solennellement promis par Votre Majesté ; et pourtant notre pauvre ville s’est-elle rendue indigne de votre protection ? N’a-t-elle pas tenu bon, par un miracle de constance, pendant un an entier, souffrant encore aujourd’hui les horreurs les plus épouvantables de la famine ? et tout cela pour donner loisir à Votre Majesté de lui envoyer le secours qu’il lui a plu promettre, voire que toute l’Europe attendoit et croyoit aussi !...

Mais nous n’en pouvons plus, et nous avons risqué même notre dernière perte pour ne pas manquer à nos promesses, et témoigner que nous avions quelque défiance de la certitude des vôtres. Et peut-être si nous n’y avions pas cru si aveuglément, ne nous fussions pas rendus irréconciliables de ceux par devers lesquels notre grâce eût auparavant été possible. Pardonnez, Sire, à ceux qui gémissent et qui expirent d’exprimer ces plaintes ; mais c’est votre justice, votre pitié que nous cherchons à éclairer ; car, bien que monseigneur Buckingham, votre grand amiral, et ceux de votre conseil, s’emploient bien pour nous, encore est-il visible qu’une main puissante, cachée, arrête le zèle des autres.

C’est l’ordinaire de la misère d’être soupçonneuse ; mais vous nous croirez, Sire, car les menées vous sont connues et viennent de vos adversaires seuls, par qui l’argent et les séductions sont répandus dans votre cour. Que, par grâce, votre flotte, Sire, puisse mettre à la voile, et nous tirer des bras de la mort ; et que Votre Majesté songe qu’un jour de délai peut être cause de notre ruine.

Et ici, Sire, nous ploierons le genou devant Votre Majesté avec une très-ardente prière à Dieu, à ce qu’il lui plaise nous faire de plus en plus trouver grâce devant vous, tellement que si, après ces mêmes bouches qui maintenant vous supplient , venoient vous rendre nos humbles reconnoissances comme à notre libérateur , nous en recommanderions encore la mémoire à nos enfans , comme bienfaits d’un souverain auquel, après Dieu, nous devrions le bien , l’honneur et la vie.

Cette supplique, adressée au roi d’Angleterre, était signée par les députés de La Rochelle, les ministres Jean David et Pierre Vincent , ardens apôtres de la résistance.


L’intervention de la Flotte britannique au large de la Rochelle, quelques semaines plus tard, se heurte à la digue construite par Richelieu et à la Flotte française. C’est un échec.

Dans la même rubrique

1617 - Le Duc d’Epernon reprend les armes contre les Rochelais - Son manifeste

1621 - L’Assemblée protestante de la Rochelle rêve d’une république sous la royauté

1621 - Louis XIII s’oppose fermement à la création d’une République Populaire à la Rochelle

1621 - Le roi Louis XIII transfère de la Rochelle à Marans le Gouvernement et la justice de la ville rebelle

1622 - Capilotade huguenote, envoyée aux rebelles de la Rochelle & Montauban

1625 - Relation de la Defaicte de la flotte du Sieur de Soubize, & des Rochellois, & de la prise de l’Isle de Ré.

1627 - 1628 - Le siège de La Rochelle d’après les Mémoires du cardinal de Richelieu

1627 - Les Anglais débarquent en l’île de Ré pour secourir la Rochelle assiégée

1627 - Un nageur héroïque, de l’ile de Ré à la côte, pour briser le blocus des Anglais

1627 - 1628 - Lettres du Cardinal de Richelieu pendant le siège de La Rochelle - 1

1627 - 1628 - Lettres du Cardinal de Richelieu pendant le siège de La Rochelle - 2

1627 - 1628 - Lettres du Cardinal de Richelieu pendant le siège de La Rochelle - 3

1627 - 1628 - Lettres du Cardinal de Richelieu pendant le siège de La Rochelle - 4

1628 - La Rochelle (17) : Déclaration du Roy sur la Réduction de la Ville en son obéissance

1628 - Enfin Malherbe vint... soutenir le Roi Louis XIII au siège la Rochelle

1628 - Le Pater Noster et l’Ave Maria des Rochelais - Pamphlet catholique

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Votre message
Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Les mots-clés de l'article

pour en savoir plus sur : 1625-1649 - Charles Ier Stuart - 1627-1628 Siège de La Rochelle n°2 - 17 La Rochelle - 17e siècle -

Chercher dans le site

Les plus lus --- Les 50 +

1.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

4.  FAQ & R - Le Forum Aux Questions ... & aux Réponses

5.  Carte satellite Googlemap avec moteur de géolocalisation : rechercher une ville, une commune, un village


5 articles au hasard

1.  1811 - Napoléon organise la riposte au Blocus Continental en Charente-Inférieure

2.  1550 (c) - Cognac et Merpins (16) - Droits de péage sur les marchandises

3.  AD 16 - Inventaire sommaire série E - Angoulême - Notaire Caillaud 1765-1766

4.  Le toponyme Mouchedune

5.  1789 - Bellon (16) : cahier de doléances de la paroisse


Les plus populaires --- Les 50 +

1.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Three generations of the Anglo-Poitou family of Vivonne, from 13th century “Poitevin mercenary captain” to 14th century “recalcitrant lady”

4.  1599 - Fontaines-d’Ozillac (17) : le seigneur prend possession du droit de foire

5.  Documents numérisés des Archives Départementales (16 et 17)


Brèves --- Toutes

1.  Au château de la Roche Courbon, fête de la préhistoire les 23 et 24 avril 2016

2.  Antiquité-Avenir. Réseau des Associations liées à l’Antiquité - Communiqué de presse

3.  Temples de la Saintonge Maritime : Une histoire mouvementée

4.  2.644.259 visiteurs sur Histoire Passion - Statistiques au 31/12/2013

5.  Archéologie et histoire du fleuve Charente à Taillebourg - Port d’Envaux