Vous êtes ici : Accueil -> Hommes et femmes de notre histoire -> Grandes familles -> 1631 - 1765 - Familles de Saintonge, d’Aunis et d’Angoumois (...)

1631 - 1765 - Familles de Saintonge, d’Aunis et d’Angoumois dans la Gazette de Th. Renaudot - 1ère partie

Familles Achard, Albret, Alesme, Archiac, Argence, Aydie, Balzac, Barbezières, Bégon, Benard de Rezay, Bertin, Bourdeilles, Chamborant, Courbon, Gadeville

D 20 novembre 2007     H 12:18     A Pierre     C 0 messages A 3766 LECTURES


La Gazette de France est le plus ancien des journaux publiés en France. Créée en 1631 par Théophraste Renaudot, médecin de Louis XIII, elle paraissait tous les vendredi et comportait quatre pages. Elle disparut en 1915.

Revue des articles de la Gazette qui ont parlé de diverses familles de Saintonge, d’Aunis et d’Angoumois, entre 1631 et 1765.

Pour accéder aux autres pages publiées sur les articles de la Gazette

Source : Table ou abrégé des cent-trente-cinq volumes de la Gazette de France, depuis son commencement en 1631 jusqu’à la fin de l’année 1765 - Paris - 1766 - La date entre parenthèses est celle de la publication de l’article.

Achard Albret Alesme Archiac Argence Aydie Balzac Barbezières Begon Benard de Rezay
Bertin Bourdeilles Chamborant Courbon Gadeville

Page en construction

ACHARD


1751

- Le sieur d’Achard de la Brangelie de Balanzac est fait lieut. de vaisseau le 17 Mai. (Gazette du 29 Mai).

ALBRET


1646

- Le sieur de Miossans , maréchal de camp, sert très-utilement à la tête du régiment des gardes Suisses à la prise de Mardick. (31 Août Extraordinaire ).

- Le comte de Miossens, maréchal de camp, ouvre la tranchée devant Dunkerque la nuit du 14 au î j Septembre. ( 15 Octobre Ext. )

1650

- La dame d’Albret Miossens est nommée à l’abbaye Royale de Sainte-Croix de Poitiers, & en prend possession le 5 Novembre. (19 Nov. )

1652

- Le chevalier d’Albret, maréchal de camp, se distingue au siège de Xaintes. (22 Mars Ext.)

- Il apporte an Roi, à Blois, la nouvelle de la prise de cette ville. (23 Mars ).

1653

- Le comte de Miossens est fait maréchal de France le 1er Juin sous le nom de maréchal d’Albret. (7 Juin ).

1667

- Le comte d’Albret donne de grandes preuves de valeur servant en qualité de volontaire le 29 Juillet dans une escarmouche contre un parti de la garnison de Lille. (6 Août).

1670

- Le maréchal d’Albret est nommé gouverneur de Guyenne. (22 Nov.)

1674

- Le marquis d’Albret, colonel de Navarre, se distingue au combat de Sénef & y est blessé. (22 Août Ext.)

1675

- Le sieur d’Albret, servant en Alsace sous le maréchal de Turenne, force les ennemis le 7 Janvier à abandonner la défense du passage d’un canal, & se jette dans l’eau l’épée à la main à la tète du Régiment de Navarre. (22 Janvier Ext.)

- Le maréchal d’Albret, Gouverneur de Bordeaux, appaise une sédition du peuple soulevé contre l’établissement du papier timbré. (31 Août).

1676

- Le sieur d’Albret, brigadier d’infanterie, sert dans l’armée de Flandre commandée par le Roi. (4 Mars Ext. )

- Il ouvre la tranchée devant Condé le 21 Avril. (4 Mai Ext.)

- Le sieur d’Albret, col. du régiment de Navarre & brigadier, conduit plusieurs attaques très-vigoureuses à la prise de la ville d’Aire. (11 Août Ext.)

- César-Phœbus d’Albret, sire de Pons, maréchal de France, chevalier des ordres de Sa Majesté, gouverneur de Guyenne, meurt à Bordeaux le 3 Sept, après avoir rendu à l’état des services très importants & s’être acquitté avec gloire de tous les emplois commis à sa fidélité & à son courage. (12.Sept.)

1677

- Le sieur d’Albret sert en qualité de maréchal de camp. (6 Mars ).

- A la tête d’un détachement du régiment de Navarre, il pousse jusqu’à leurs palissades quatre cents hommes de la garnison de Saint-Omer, &, dans cette occasion, il a un cheval tué sous lui. (10 Avril ).

- Il force les ennemis en plusieurs endroits à la bataille de Cassel le 11 Avril. (23 Avril Ext.)

1678

- Il monte la tranchée devant Ypres le 22 Mars. (5 Avril Ext.)

1714

- Elisabeth de Pons, comtesse de Miossens, veuve de François Amanieu d’Albret, comte de Miossens, meurt à Paris le 23 Février, âgée de soixante-dix-huit ans (3 Mars).

ALESME


1673

- Le sieur d’Alesme, gentilhomme Limosin , aide-de-camp du duc de la Feuillade, est blessé au siège de Maestric (13 Juillet Ext.)

1763

- Le Marquis d’Alesme mentionné comme Ministre Plénipotentiaire du Roi auprès de l’Electeur Palatin. (21 Janvier).

ARCHIAC


1749

- Le sieur de S. Simon d’Archiac, major dans le régiment de cavalerie de S. Simon, obtient l’agrément de ce régiment. (29. Mars.

1753

- Louis-Alexandre Desmier d’Archiac, marquis de S. Simon, brigadier de cavalerie, meurt le 18 Octobre en Saintonge, dans la quatre-vingt-treizième année de son âge. (3 Nov.)

1761

- Le comte d’Archiac, mestre de camp d’un régiment, est fait brigadier de cavalerie. Il obtient le cordon rouge surnuméraire dans l’ordre de S. Louis le 15 Février. (28 Février).

1762

- Il est fait maréchal de camp. (27 Déc.. Suppl.)

ARGENS. ARGENCE.


1737

- L’abbé d’Eguilles d’Argens est nommé au prieuré de Lespeau. (13 Juill.)

1738

- Le marquis d’Argence obtient l’agrément du régiment de Condé, Dragons. (19 Avril).

1745

- Le marquis d’Argence, capitaine dans le régiment de Vibraye, est fait brigadier de Dragons. (31 Oct. Ext.)

1748

- Le marquis d’Argens, commandant une compagnie dans le régiment des Dragons de Caraman, est fait maréchal de camp. (29 Déc. Ext.)

1751

- L’abbé d’Argens de Boyer d’Eguilles est nommé à l’abbaye de Cruas. (26 Août.)

1759

- Le sieur d’Argence, capitaine dans la légion Royale, fait attaquer près de Munster une redoute occupée par cinquante hommes. Il les fait prisonniers. (21 Juillet ).

1760

- Le Chevalier d’Argence, ancien lieut. col. dans la légion Royale, est nommé mestre de camp commandant le régiment de Beaufremont. (19 Mars).

1762

- Marie de Çreansé, veuve du marquis d’Argens, lieut. de Roi dans la Province de Bourgogne, meurt à Paris le 10 Juillet, âgé de soixante & onze ans. (26 Juillet)

1764

- Anne Achard Joumard Tizon, comte d’Argence, meurt en son château de Dirac auprès d’Angoulême, âgé de quatre-vingt ans. ( 12 Novembre).

AYDIE


1736

- L’abbé d’Aydie est nommé aumônier du Roi. (26janv.)

1737

- Il obtient l’abbaye d’Uzerche. (28 Déc.)

1740

- Le chevalier d’Aydie, lieutenant des Gardes du Corps, est fait brigadier. (1 Avril).

1741

- Armand-Auguste-Antoine-Sycaire d’Aydie, comte de Rions, gouverneur de Coignac & ci-devant mestre de camp du rég. Dauphin, dragons, meurt à Paris, le 26 Mars,.âgé de quarante-huit ans. Il avoit été écuyer de la duchesse de Berry. (1er Avril).

1745

- L’abbé d’Aydie est nommé à l’abbaye de Savigny. (24 Avril).

1747

- La dame de Ribeirac est pourvue de l’abbaye de Saint Cyr. (16 Sept.)

1754

- Charles-Antoine-Armand Odet d’Aydie, comte de Riberac, ancien colonel d’an régiment d’infanterie, meurt le 1er Novernbre à sa terre de la Ville-aux-Clercs, dans la soixante-dixième année de son âge. (Gazette du 9 Nov.)

1759

- La comtesse de Riberac, veuve de Charles-Antoine-Armand Odet d’Aydie, comte de Riberac, & fille de Jean-Jacques le Révérend, marquis de Bougy, lieut. Gen. des armées du Roi, meurt a Montauban, le 27 Novembre, âgée de quatre-vingt-trois ans (25 Déc.)

BALZAC


1654

- Le sieur de Balzac meurt le 1 Février à Angoulême. Il laissa par son testament la somme de deux mille livres à l’Académie Françoise pour la fondation d’un prix d’éloquence, légua une pareille somme an Chapitre d’Angoulême pour en appliquer le revenu en achats de livres, & institua pour ses héritiers les pauvres de l’hôpital de la même ville. Le peuple qui n’avoit pu être satisfait des premiers devoirs funèbres qui lai avoient été rendus fit faire le 4 Mai un service solennel dans l’Eglise de l’Hôpital où il avoit été enterré, & le Théologal de la Cathédrale prononça l’oraison funèbre. (16 Mai).

1667

- Le sieur de Balzac est blessé d’une mousquetade à l’épaule la nuit du 5 Juillet à la tranchée devant Douay assiégé par le Roi en personne. (9 Juillet).

1673

- Le sieur Balzac, capitaine au régiment Dauphin, reçoit au siège de Maestricht une blessure dont il meurt. (6 Juillet Ext.)

1676

- Le sieur de Balzac, capitaine dans Piémont, est un des Officiers qui se jettent dans Maestricht assiégée, ayant traversé heureusement le camp des ennemis. (10 Sept.)

BARBEZIERES


1675

- Le sieur de Barbezieres, exempt des gardes du Corps, est détaché le 14 Septembre par le duc de Luxembourg contre un parti des ennemis qu’il charge avec beaucoup de vigueur. (28 Sept.)

I679

- Le marquis de Barbezieres. A la tête de ses dragons, se distingue au passage du Weser près de Minden le 30 Juin. (15 Juillel)

1688

- Le sieur de Barbezieres est fait brigadier de dragons, (4 Sept.)

1689

- Il trouve moyen de se jetter avec ses troupes dans Mayence dont les ennemis faisoient le siège. (20 Août).

1690

- Il emporte le bourg & le château de Becktelsheim prés de Mayence. (24 Juin).

1693

- Le sieur de Barbezieres est nommé pour servir en qualité de maréchal de camp dans l’armée du Roi en Allemagne. (17 Avril).

1696

- Le marquis de Barbesieres est nommé lieutenant-général le 3 Janvier. (7 Janvier)

- Il se distingue à l’avantage remporté par le duc de Vendôme sur la cavalerie Espagnole près d’Ostalric en Espagne. (16 Juin).

1697

- Il monte la tranchée devant Barcelone le 21 Juin. (13 Juillet).

- Le 4 Juillet. (20 Juillet).

- Le 11 Juillet. (3 Août)

- Le 24 Juillet. (10 Août).

- Et le 5 Août. (24 Août).

1701

- Il est nommé pour servir en Allemagne. (7 Mai).

- En Italie sous le maréchal de Villeroy (20 Août)

1702

- Servant sous le duc de Vendôme, il s’empare du poste de San-Benedetto sur le Pô. (9 Déc.)

1703

- Comme il alloit joindre l’Electeur de Bavière , il est arrêté près de Bregentz & conduit à Inspruck. (10 Mars).

- Il revient au camp de San-Benedetto ayant été échangé. (27 Nov.)

1704

- Il monte la tranchée devant Verceil le 15 Juin. (5 Juillet)

1757

- Le sieur Barbezieres est fait ensejgne de vaisseau. (23 Avril)

BEGON


1646

- Le sieur Bégon, président du présidial de Blois, ci-devant commissaire général de la marine à Brest & au Havre-de-Grâce, part pour les isles Francoises de l’Amérique en qualité d’intendant. ( 12 Sept.)

1687

- Le sieur Begon est cité comme intendant des galères à Marseille. (22 Fév.)

1710

- Michel Begon, conseiller d’honneur au parlement de Provence, intendant de la marine & de la généralité de la Rochelle, meurt à Rochefort, âgé de soixante-onze ans dont il avoit passé quarante en plusieurs emplois importans, & il s’en étoit acquitté arec autant de probité & de capacité que d’utilité pour les gens de lettres, par l’amas qu’il avoit fait d’un grand nombre de raretés. (22 Mars ).

1713

- L’abbé Begon, doyen de la Rochelle, est nommé à l’abbaye de S. Germer, (10 Juin).

1721

- Grand vicaire de Beauvais, il est nommé à l’évêché de Toul le 8 Janvier. (11 Janvier Extraord.)

1723

- Il est sacré le 25 Avril. (1er Mai).

1754

- Scipion-Jérôme Bégon, évêque de Toul, abbé de l’abbaye de Saint Germer de Flaix & de celle de Vaux en Ornois, meurt le 28 Décembre 1753, dans son palais épiscopal, âgé de soixante-dix-sept ans. (5 Janv.)

- Le sieur Begon est fait enseigne de vaisseau le 23 Mai. (1er Juin).

BENARD


1670

- Le sieur Benard de Rézé, conseiller d’état, est commis par le Roi pour assister â 1’élection de l’abbé général de l’ordre de Cîteaux. (11 Avril).

1673

- Le sieur Benard Rezé , conseiller au parlement, est nommé à l’évêché de Lavaur. (21 Juin).

1683

- Le sieur Bénard de Rezé, conseiller d’état de semestre, est fait conseiller d’état ordinaire. (9 Nov.)

1689

- L’abbé Bénard de Rézé est nommé à l’évêché d’Angoulême. (5 Nov.)

1701

- Cyprien Benard de Rezay, sous-doyen du conseil, meurt le 10 Décembre. (16 Déc.)

1713

- Le sieur Benard de Rezé, chevalier de Saint Lazare, reçoit du Roi une pension de trois mille livres sur l’abbaye de Saint Bertin de Saint-Omer. (17 Oct. Ext.)

1727

- Le sieur Benard de Rezé, chargé des affaires de France auprès de l’électeur de Bavière, arrive à Munich le 7 Février. (8 Mars).

1737

- Cyprien-Gabriel Benard de Resay, évêque d’Angoulême, meurt, dans son diocèse, âgé de quatre-vingt-six ans. (19 Janv.)

1758

- Le sieur de Benard, lieutenant au régiment de la Reine, est fait prisonnier à la défense du fort Carillon en Canada à l’affaire du 5 Juillet. (Gazette du 23 Sept.)

BERTIN


1652

- Le sieur Bertin , capitaine de frégate, donne la chasse à une frégate Angloise jusques dans le port de Douvres. (30 Nov.)

1696

- Le sieur Bertin, maître des requêtes, présente au Roi le 18 Août le scrutin de l’élection des nouveaux échevins de la ville de Paris. (25 Août).

1698

- Dom Bertin est nommé a l’abbaye de la Piété. (5 Avril).

1716

- Et à l’abbaye régulière de Vigogne. (8 Fév.)

1746

- L’abbé Bertin, vicaire général de l’évéque de Périgueux, est nommé à l’évêché de Vannes. (23 Avril).

1749

- Le sieur Bertin de Blagny est élu le 3 Juin associé de l’académie Royale des inscriptions & belles-lettres. (14 Juin)

1750

- Le sieur Bertin de Bellille, maître des requêtes, est nommé intendant de Roussillon. (14 Nov.)

1754

- Intendant de Lyon. (23 Mars)

1757

- Lieutenant-général de police à Paris (5 Nov.)

1758

- Le Roi dispose de l’abbaye de Brantôme en faveur de l’abbé Bertin, vicaire général du diocèse de Périgueux & conseiller-clerc au parlement de Bordeaux. (15 Avril).

1759

- Le sieur Bertin est fait contrôleur général des finances le 21 Novembre. (31 Nov.)

1760

- La dame de Bertin, religieuse du monastère de Coiroux, est nommée à l’abbaye de la Joie. (14 Juin ).

1761

- L’abbé Bertin, président au parlement de Bordeaux, est fait conseiller d’état. (14 Nov.)

1762

- Le sieur Bertin est déclaré ministre d’état, & il prend séance au conseil le 6 Novembre. (12 Nov.)

- Il prête serment entre les mains du Roi le 26 Décembre pour la charge de grand trésorier de l’ordre du Saint Esprit. (31 Déc.)

1763

- Il obtient du Roi la permission de se démettre de la place de contrôleur générai des finances, & Sa Majesté rétablit en sa faveur une charge de secrétaire d’état qui avoit été supprimée et pour laquelle il prête serment le 18 Décembre. (16 & 23 Déc.)

- L’abbé Bertin, conseiller d’état, est nommé à l’abbaye de Saint Mansuy. (30 Déc.)

BOURDEILLES. BORDEILLE.


1641

- Le marquis de Bourdeille, chevalier des ordres du Roi, gouverneur & sénéchal de Perigueux, meurt à Paris le 14 Mars. (30 Mars).

1651

- Le marquis de Bourdeille est député de Périgueux pour la noblesse anx Etats généraux de Tours. (16 Sept.)

1672

- Mention de la mort du Marquis de Bourdeille, sénéchal du Périgord. (28 Mai).

1734

- Le marquis de Bourdeilles est fait guidon de la compagnie de gendarmes de la Reine. (10 Avril)

1743

- Le comte de Bourdeille, guidon de la compagnie des gendarmes Ecossois, est nommé an régiment d’Orléans, infanterie. (16 Mars).

- Le marquis de Bourdeilles, colonel d’infanterie, est blessé à l’affaire d’Etringen. (Gazette du 13 Juillet).

1744

- L’abbé de Bourdeilles est nommé à l’abbaye régulière de Franquevaux (26 Sept.)

1751

- Henry marquis de Bourdeilles, premier baron de Saintonge, meurt le 1er Juillet,, âgé de soixante-dix ans. (10 Juillet).

1753

- L’abbé de Bourdeilles, vicaire général de l’évêché de Périgueux, est nommé à l’abbaye de la Trinité de Vendôme. (10 Fév.)

1762

- A l’évêché de Tulles. (21 Mai).

- Il prête serment le 13 Décembre. (20 Déc.)

1764

- Il est nommé à l’évêché de Soissons (31 Août).

1765

- Joseph-Henry de Bourdeilles prête serment le 5 Janvier pour l’évêché de Soissons. (11 Janv.)

CHAMBORANT


1635

- Le sieur la Clavieres se distingue à la bataille d’Avein gagnée sur les Espagnols le 20 Mai, par les maréchaux de Chatillon & de Brezé. (3 Juillet Ext. )

1646

- Le sieur de la Claviere, mestre de camp d’un régiment de cavalerie, est nommé gouverneur de Philisbourg, (23 Juin).

1740

- Le sieur de la Claviere, lieutenant-colonel du régiment d’Enghein, est fait brigadier. (1 Avril).

1745

- Il est élevé an grade de maréchal de camp. (31 Oct. Ext.)

- Il est nommé pour servir à Landau pendant l’hiver sous les ordres du prince de Conty. (11 Déc.)

1746

- Pour faire la campagne sous les ordres dn même prince. (14 Mai).

1747

- Il est employé pendant l’hiver à Sedan. (18 Nov.)

1748

- Le comte de la Clavière, maréchal des camps & armées de Sa Majesté & commandant à Sedan, obtient le gouvernement de Montmedy. (19 Oct.)

- Il est fait lieuten. général. (19 Déc. Ext.)

1753

- Le marquis de Chamborant, fils-du comte de Claviere, lieutenant général des armées du Roi, & premier gentilhomme de la chambre du comte de la Marche, est fait colonel-lieutenant du régiment de la Marche-Prince. (Gazette du 17 Fév. )

- Marie-Anne-Thérèse de Chamborant, fille du comte de Claviere, gouverneur du comte de la Marche, &c. et de Marie-Anne Motet de Bournonville, épouse le 14 Mai François-Jean de la Myre, comte de Mory, ci-devant chevalier de Malte, fils du comte de la Mothe-la-Myre, lieutenant de Roi du pays de Vermendois & de Thiérache, & de dame Marc de la Ferté (19 Mai).

1756

- Claude de Chamborant, comte de la Claviere, lieut. gén. des armées du Roi, gouverneur de Montmedy, & premier gentilhomme de la chambre du comte de la Marche, prince du sang, meurt a Paris le 18 Mai. Il avoit servi avec beaucoup de réputation, & s’étoit distingué à la tête des brigades de Limosin & de Bretagne, ainsi qu’à la défense d’Egta, en Bohème. (29 Mai).

1759

- Le Roi signe le 15 Février le contrat de mariage du marquis de Chamborand, colonel-lieutenant du régiment de la Marche-Prince, avec dcmoiselle de Fontville. (3 Mars).

- La marquise Chamborand est présentée le 11 Mars à Leurs Majestés. (14 Mars).

1760

- Le marquis de Chamborant se trouve à l’affaire du 10 Juillet près de Corbach. (19 Juillet)

1761

- Il obtient le régiment de Hussards de Turpin. (11 Avril).

1762

- Le sieur de Chamborant, ancien élève de l’école militaire, est reçu chevalier novice des ordres de Notre-Dame du Mont-Carmel & de Saint Lazare de Jérusalem. (9 Avril).

- Le marquis de Chamborant enlève le 10 Juillet la boulangerie Angloise à Warbourg, brise les caissons, prend deux cent dix chevaux & fait soixante & un prisonniers. (30 Juillet).

- Le Roi accorde le grade de brigadier au marquis de Chamborant, mestre de camp d’un régiment de Hussards. (6 Août).

- Le marquis de Chamborand enlève à Brillon, dans le duché de Westphalie, l’escadron d’Altorff de la légion Britannique & trente chasseurs de Scherrer. (1er Oct. Supp.)

- Marie-Louise-Perrine Richard de Fondville, marquise de Chamborant, épouse d’André Claude marquis de Chamborant, brigadier des armées du Roi, mestre de camp de cavalerie Hongroise de son nom, meurt à Paris le 18 Décembre, dans la vingt & unième année de son âge. (31 Déc.)

1763

- Le marquis de Chamborant est présenté au Roi en qualité de premier écuyer du prince de Condé. (1er Avril).

COURBON


1637

- Le sieur de Courbon, gentilhomme Provençal, est blessé a l’attaque des forts de l’isle de Sainte-Marguerite. (11 Avril Ext.)

1643

- Le sieur de Courbons est mentionné comme lieutenant pour le Roi à Monaco. (4 Nov. Ext.)

1677

- Le comte de Blenac, capitaine de vaisseau & le chevalier de Blenac, enseigne, sont blessés au combat naval livré aux Hollandois à Tabago. (26 Mai).

- Le sieur de Courbon, enseigne de vaisseau, est blessé a la défaite de l’escadre Hollandoise par le chevalier de Chateaurenaut. (24 Juillet).

- Le comte de Blenac est blessé à l’attaque du fort de Cayenne. ( 31 Mars Ext.)

1678

- Il se distingue beaucoup à la prise de l’isle de Tabago. (26 Fév.)

1689

- Le comte de Blenac, vice-roi pour sa Majesté dans les isles de l’Amérique, prend l’isle Saint-Eustache sur les Hollandois. (18 Juin).

- Le marquis de Blenac-Romageux est fait major du Levant. (29 Oct.)

1691

- Le marquis de Blenac, commandant le vaisseau du Roi le Sérieux s’empare d’un vaisseau Anglois. (1er Déc.)

1692

- Le comte de Blenac donne bataille à onze vaisseaux de guerre Anglois auprès de la Barbade. (10 Mai).

- Le sieur de Courbon-Saint-Leger est fait capitaine de vaisseau. (17 Déc.)

1694

- Le marquis de Blenac est fait chevalier de Saint Louis. (6 Fév.)

1695

- Le sieur de Lommée de Blenac est nommé capitaine de vaisseau le 17 Novembre (3 Déc.)

1696

- Mention de la mort du comte de Blenac, lieutenant-générai dans les isles de l’Amérique. (18 Août).

1753

- Charles-Marc-Antoine de Courbon, marquis de la Rochecourbon, meurt le 10 Décembre 1752 dans son château de Saint-Léger en Saintonge, dans la cinquante-neuvième année de son âge. (6 Janv.)

1757

- Jacques-Charles marquis de la Roche-Courbon, brigadier, ancien colonel du régiment d’infanterie de Forez, meurt à Paris le 10 Janvier, âgé de trente-cinq ans ; (22 Janv.)

- Le sieur de Courbon-Blenac est fait chef d’escadre. (23 Avril).

1762

- Le comte de Blenac part de Saint-Domingue le 7 Septembre & arrive a Brest le 8 Novembre avec l’escadre du Roi qu’il commande. (15 Nov.)

- Il est nommé lieutenant-général des armées navales. (12 Oct.)

GADEVILLE


1756

- Le chevalier de Gadeville, officier dans le régiment de Briqueville, est blessé au siège de Mahon. (7 Août).

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Votre message
Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Les mots-clés de l'article

pour en savoir plus sur : 17e siècle - 18e siècle - Achard - Albret (d’) - Alesme (d’) - Archiac (d’) - Argence (d’) - Aydie (d’) - Balzac (de) - Barbezières (de) - Bégon (Michel) 1638-1710 - Benard de Rezay - Bertin - Bourdeille (de) - Chamborant (de) - Courbon (de) - Gadeville (de) - Gazettes -

Chercher dans le site

Les plus lus --- Les 50 +

1.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

4.  FAQ & R - Le Forum Aux Questions ... & aux Réponses

5.  Carte satellite Googlemap avec moteur de géolocalisation : rechercher une ville, une commune, un village


5 articles au hasard

1.  1756 - History of Angoumois - by François Vigier de la Pile - Chapter 7

2.  1851 - 1852 - Société Archéologique et Historique de la Charente - Bulletins et mémoires - Série 1 Tome V

3.  1605 - Angoumois - Montboyer (16) - Foires - Procès verbal d’inauguration

4.  1516 - Edit et lettres patentes de création d’une université à Angoulême, par Francois 1er

5.  1698 (c) - Dragonnades après la Révocation de l’Edit de Nantes


Les plus populaires --- Les 50 +

1.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

2.  Santonismes ou locutions saintongeaises de Bernard Palissy (1506-1589 ?)

3.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

4.  Three generations of the Anglo-Poitou family of Vivonne, from 13th century “Poitevin mercenary captain” to 14th century “recalcitrant lady”

5.  1819 - Foires et marchés de Charente - Dates et produits vendus


Brèves --- Toutes

1.  Au château de la Roche Courbon, fête de la préhistoire les 23 et 24 avril 2016

2.  Antiquité-Avenir. Réseau des Associations liées à l’Antiquité - Communiqué de presse

3.  Temples de la Saintonge Maritime : Une histoire mouvementée

4.  2.644.259 visiteurs sur Histoire Passion - Statistiques au 31/12/2013

5.  Archéologie et histoire du fleuve Charente à Taillebourg - Port d’Envaux