Vous êtes ici : Accueil -> Grands thèmes d’histoire locale -> Abbayes, monastères, églises et commanderies -> Diocèse de Saintes -> 1650 - la présence bénédictine dans le diocèse de Saintes + (...)

1650 - la présence bénédictine dans le diocèse de Saintes + carte

D 23 avril 2014     H 15:36     A Christian     C 0 messages A 624 LECTURES


En 1648, le diocèse de Saintes est amputé d’une petite centaine de paroisses au profit de celui, nouvellement formé, de La Rochelle. Deux ans plus tard, le visiteur de la province bénédictine dépose à la bibliothèque de Saint-Germain des Prés le « catalogue » des établissements de son ordre compte tenu des nouvelles limites. Même si elle s’appuie sur une documentation composite et en grande partie datée, cette longue liste manuscrite donne une idée de l’influence prépondérante de l’ordre de Saint Benoît (OSB) dans notre région : elle comprend 9 abbayes et 12 prieurés, dont dépendent 98 petits prieurés ruraux, Saint-Jean d’Angély et Baignes se taillant la part du lion.

Pour connaître la liste des établissements bénédictins du diocèse, à qui se fier davantage, a priori, qu’à celui qui est chargé de les contrôler, à savoir le visiteur de la province ? Mais celle-ci, la province de Chezal-Benoist, dénommée d’après une abbaye du Berry, est très vaste, englobant notamment les diocèses de Bourges, de Clermont, de Périgueux et de Sarlat, et il est peu probable que le visiteur, nommé pour trois ans, les ait tous parcourus. Il a donc dû s’en remettre aux archives de l’ordre.

  • De fait, ce « catalogue », manuscrit, est visiblement recopié de listes préexistantes. Cela se décèle à certaines erreurs de transcription : ici on a confondu Gregorii et Georgii (Saint-Grégoire d’Ardennes) ; là on a mal lu la ou les initiales : Jessequen pour Lessegnen, Gibillaco pour Cubillaco, Cameraco pour Lameraco... En effet, dans un cadre en français, les vocables et les noms de paroisse sont pour la plupart donnés en latin, moyennant la traduction en vernaculaire de certains toponymes (on a parfois fait de même, entre crochets, pour éviter de trop nombreux renvois à des notes de fin et faciliter le travail du moteur de recherche). Mais le français l’emporte pour certains établissements, en particulier pour les derniers de la liste – est-ce à dire que l’information serait alors plus récente, ou proviendrait d’autres sources ? En tout cas, cela accuse l’impression d’hétérogénéité. À quand peuvent remonter les listes de référence ? Il semble que certains des prieurés cités n’aient plus existé en 1650, détruits lors des guerres de religion – mais cela n’exclut pas le maintien de revenus.
  • Certains noms, inconnus des pouillés, n’ont pu être identifiés : Sadus (Saint-Jean d’Angély), Gorinis, Bayza, Passans (Baignes), ou ne l’ont été qu’avec une marge d’incertitude : Janardaco (Saujon)… Une mention spéciale pour Dorfasio : cette église Sainte Marie-Madeleine figure dans le cartulaire de Baignes sous le nom de Jarfolioso que l’abbé Cholet identifie à Bors, mais les deux toponymes figurent ici dans la même liste, ce qui inciterait à les tenir pour distincts. Il est vrai toutefois que Saint-Léonard de Pisany figure deux fois au nombre des prieurés dépendant de Sainte-Gemme, de même que le prieuré de Candé pour Tonnay-Charente, mais dans les deux cas, la confusion vient peut-être du mélange de noms en latin et en français, et il se peut que, pour Baignes, le visiteur se soit également reporté à des documents distincts.

En outre, l’ordre de saint Benoît (OSB) est loin d’être monolithique. Le visiteur appartient à la congrégation de Saint-Maur, dont le siège est à Saint-Germain des Prés ; en relèvent Saint-Jean d’Angély, depuis 1623, La Chaise-Dieu (Sainte-Gemme et Trizay) et Saint-Florent de Saumur (Pons). Bassac les rejoindra en 1669. En revanche, Barbezieux et Saint-Eutrope appartiennent, comme il est écrit, à l’ordre de Cluny, dont le projet de réunion avec les établissements mauristes, soutenu par Richelieu, a échoué en 1634 – Saint-Eutrope relevait même entre 1633 et 1650 de l’« étroite observance » de Cluny. L’abbaye de Baignes, qui avait préféré vers le milieu du XIIIe siècle Saint-Martial de Limoges à Cluny, s’était rattachée à une « congrégation des Exempts » passablement factice puisque constituée dans le seul but d’échapper à la tutelle des évêques, cependant que Savigny (Bouteville, Saint-Thomas de Conac et Merpins) et Saint-Liguaire semblent n’avoir eu aucune affiliation. Saint-Martial de Limoges (Saint-Martial de Vitaterne, Saujon et Chalais), qui s’était détachée de Cluny en 1246, était sécularisée depuis 1535 – ce n’était plus qu’une collégiale tenue par des chanoines réguliers. Quant à l’abbaye aux Dames, elle était, comme tous les établissements de moniales, tenue à l’écart de toute congrégation – d’où son rejet en fin de catalogue ?

Dans un diocèse qui vient de perdre, deux ans plus tôt, 96 paroisses au profit de celui, nouvellement formé, de La Rochelle, mais qui en compte encore 547, le visiteur énumère 9 abbayes, 12 prieurés principaux et 98 petits prieurés ruraux, sans compter les 25 situés dans les diocèses voisins et en faisant abstraction des chapellenies et aumôneries. Encore manque-t-il dans la liste Saint-Georges de Didonne, Madion (en Virollet ; « détruit par les Calvinistes..., c’est toujours seulement un titre d’abbaye valant deux cens livres de rente », relèvera Saugrain en 1726), Montours (en Nercillac) et Conzac (en Saint-Aulais). Grâce au droit de présentation, les bénédictins auraient eu en outre le contrôle de plus de 160 cures, soit 30 % des paroisses. Tout cela confirme leur prééminence au sein du clergé régulier du diocèse en même temps que la forte densité d’établissements religieux en Saintonge (cf. Cécile Treffort, « Moines, monastères et prieurés charentais au Moyen Âge. Quelques réflexions autour d’un projet collectif en cours », dans Annales de Bretagne et des pays de l’Ouest, t. 113, n° 3, 2006 ; n° spécial Prieurés et société au Moyen Age, Presses universitaires de Rennes, p. 167-188.) La carte qui suit en donne une idée, même si elle est peu lisible et la délimitation du diocèse parfois approximative dans la mesure où la liste des paroisses qui y sont comprises n’est pas parfaitement établie et où leurs limites ne coïncident pas toujours exactement avec celles des communes actuelles. On s’est inspiré de la carte de l’abbé Lacurie et de l’énumération donnée par Ch. Dangibeaud dans son étude sur le pouillé de 1683. C’est ainsi par exemple qu’on a inclus dans le diocèse Mérignac, contre l’avis de l’abbé Nanglard mais conformément aux indications du visiteur.
On pourra également se référer au Répertoire topo-bibliographique de dom Cottineau, à Abbayes et prieurés de l’ancienne France de dom Besse et au Pouillé général de 1648.

  • Les abbayes dépendant de Cluny ont été réduites au rang de prieurés – à l’exception de quelques-unes, dont Saint-Jean d’Angély qui a appartenu à l’ordre entre 1010 et 1220 environ.
  • Les prieurés conventuels (tous sauf Chalais, apparemment) comptaient en principe plus de douze moines, à l’origine, mais ce seuil a été abaissé ensuite à huit. On constate que Vitaterne, Saujon, Saint-Thomas de Conac, Merpins et Petit Niort ne remplissent pas cette condition…

Ce catalogue m’a esté donné par le Reverend père visiteur de la province de Chesalbenoist l’an 1650 estant en cette Abbaye St Germain des pres a la dicte provinciale f.J. H.

Catalogue des Abbayes et Prieurés conventuels de l’ordre de saint Benoist
sis et scitues dans le dioceze de Xainctes, et de leurs dependances

Et premierement

L’Abbaye Royale de St Jean d’Angely

dans cette Abbaye il y avoit ansienem(en)t septante cinq relig(ieux) entre lesquelz il y avoit cinq officiers qu’on appelloit maieurs qui estoient le Pitancier, le Chambrier, le Cellerier, le Prevost moyne et l’Aumosnier
Les autre officiers estoient le Souprieur, le Cherche, le Chantre, le Sacristain, l’Infirmier, le prieur de la petite aumosnerie, le Soubz chantre et le Sous aumosnier [1]
L’Abbe conferoit jadis les abbayes de Thaunay Ch(ar)ente au dioceze de Xainctes et de Blaimont [Blamont ou Blasimon] au diocese de Bazas

Prieurés & Chappelenies dependants de lad. Abbaye [2]
Capellania de Martiribus
Capellania de Fradins
Prioratus de Neriaco, de Neré annexé & uny a la mense abbatiale
Prioratus de Murone, Muron, uny a la mense conventuelle
Prioratus de Asneriis, Asnieres uny a la mense conventuelle
Prio(ratus) de Mazerayo, Mazeray, uny comme dessus...
Prio(ratus) de Antezanis, Antézant, uny...
Prio(ratus) S. Saturnini de Carboneriis, de Cherbonnieres
Prio(ratus) de Marestayo, de Marestay
Prio(ratus) de S Germani de Vareziis, de Varaize
Prio(ratus) de S Vincentii de Fontaneto, de Fontenet
Prio(ratus) de Perigniaco, de Perignac
Prio(ratus) de Nozaco [Nozeray, en Mauzé]
Prio(ratus) S Severi, S Sever [près Rouffiac, canton de Pons]
Prio(ratus) de Aurivallibus, de Lorivaux [en Arces]
Prio(ratus) de Sta Radegunda de Talmone, de Talmond
Prio(ratus) de Lonzaco, de Lonzac [canton d’Archiac]
Prio(ratus) Sti Macuti, S Macou [de Saintes]
Prio(ratus) de Podio [Puy-du-Lac, près Tonnay-Boutonne ?]
Prio(ratus) de Lozayo, de Lozay
Prio(ratus) de Villaribus de Villiers [Villiers-sur-Chizé]
Prioratus conventualis sancti Martini de Jola, de Jules [en Granzay]
Priora S Dionisii de Pinu, du Pin, uny a l’office de sacristain
Prio(ratus) S Martialis uny a l’office de cellerier
Prio(ratus) de Hento, S Simphorien d’Aimps uny a l’office de chambrier [Haimps]
Prio(ratus) S Pardulphi S Pardoux uny aud. office de chambrier
Prio(ratus) de Nachamps uny a l’office d’aumosnier
Prio(ratus) S Felicis, S Felix uny a l’office d’infirmier
Prio(ratus) de Campodolenti, de Champdolent
Prio(ratus) de Cruce Comitissa La Croix la Contesse
P de Domnopetro supra Carantonem, Dompierre sur Cherante uny a la mense conventuelle

dans le dioceze de La Rochelle
Prioratus de Benone, Benon uny a l’office de pitancier
P. S Joannis de Sabulo, S Jean du Sable uny aud. office de pitancier [en Angoulins]
Prior. de Yvis, d’Yves
Prioratus d’Esnandes
Pri. de Perariis, de Periers [Priaires]
P. Beata Maria de Charenteneyo, Charentenay [en Saint-Mard]

dans le dioceze de Poictiers
Prio. de Lupisaltu, de Lupsaut uny a l’office d’aumosnier
Prior. de Roumaziers [Romazières]
Priora. conventualis de Mella, de Melle [Saint-Hilaire de Melle]

dans le dioceze d’Angoulesme
Priora. S Cybardeli, S. Cybardeau
P. S Catharinae prope Rouillacum, S Catherine près de Rouillac

dans le dioceze de Perigueux
Priora. S Nazarii de Juniaco, de Juniac [Juignac, près Montmoreau]

dans le dioceze de Bourdeaux
Prioratus de Boycheto prope Abbatiam Silvae majoris [Boisset, en Grézillac, au sud de Libourne]
Priora. de Anglada [près de Saint-Ciers-sur-Gironde]
Priora de Vayres [canton de Libourne]
Priora de Yzon [Izon, canton de Libourne]
Priora. S Laurentii de Medulto S Laurans de Medoc

Catalogue des cures dependantz de ladite Abbaye et desquelles l’abbé a droict de presentation
Ecclesia parrochialis S Petri de Periniaco, de Perignac
Eccl. par. S Joannis Angeracensis
Ec. S Severi, S Sever
Ec. B. Mariae de Lonzaco, de Lonzac
E. S Radegundis de Talmone, de Talmond
E. S Mariae de Corma Cluza, Corme Escluze
E. S Andreae de Ursiliaco [Orlac, en Dompierre] [3]
E. S Petri de Domnopetro, Dompierre sur Cherante
Eclesia parroch. S Simphoriani de Hempso, de Haimps
E. des Touches de Perigné
E. S Petri de Neriaco, de Neré
E. S Saturnini de Carboneriis, de Cherbonnieres
E. S Petri de Marestay
E. S Stephani de Sounac
E. S Martini d’Esnanda, d’Esnandes
E. S Stephani de Yvis, d’Yves, dioceze de La Rochelle
E. B. Mariae de Campodolenti, Champdolent
E. B. Mariae de Mazeray
E. S Germani de Vareziae, de Varize
E. S Vincentii de Fontaneto, de Fontenet
E. S Georgis de Paillé
E. B. Mariae de Pourseyo, de Poursay
E. S Dionisis de Pinu, du Pin
E. S Nicolai de Courcelle
E. S Nazarii d’Antezans
E. S Pardulphi S Pardoux
E. S Clementis de La Chappelle Baston
E. B. Mariae de La Jarrie Audouin
E. S Salvatoris de Loulay
E. S Petri de Insula, S Pierre de l’Isle
E. S Petri de Sanzay [Sansais, canton de Frontenay]
E. S Martialis prope Coivertum
E. S Reverentis de Cruce Comitissa
E. B. Mariae de Perariis, Periers, dioceze de La Rochelle [Priaires]
E. S Felicis
E. S Xisti de Murone, Muron
E S Eutropii de Voultron [Voutron, en Yves]
E. B. M. de Charentenay, dioceze de La Rochelle [en Saint-Mard]
E. S Georgii des Cousteaux
E. S Petri de Benone, Benon
E. S Macuti, S Macou [Saintes]
E. S Eutropii de Maransenes [Saint- Germain de Marencennes, où Saint-Eutrope est mentionné en 1402]
E. de Bureia [Burie] [4]
E. de Valans [Vallans]
E. de Podio [Puy-du-Lac ?]
E. de Sadus (?)
E. B. Maria de Ternanto
E. S Viviani de Bors [Bords]
E. de Lupsaut, dioceze de Poictiers
E. B. M. de Sales, dioceze de Poictiers [Salles-lès-Aulnay]
E. S Laurentis de Medulco, dioceze de Bourdeaux

L’Abbaye de Baigne / Beania [5]

Dans l’abbaye de St Estienne de Baigne y doit avoir trente Religieux. Les officiers sont le prieur claustral, le souprieur, l’infirmier, le sacristain, le chantre, le pitancier, le chambrier.

Prieurés dependants de lad. Abbaye
Prioratus Sancti Germani de Jessequen [Lessegnen, Lusignan]
Priorat. S Georgii de Gibillaco [Cubillac ?]
Priorat. S Magrini
Pri. S Petri de Gorinis (?)
Pri. S Pardulphi de Baretto
Pri. S Petri de Archiaco
Pri. S Eugeniae
Pri. S Martini de Artenaco
Pri. S Petri de Amblavilla
Pri. S Mariani de Condion [Condéon]
Pri. S Petri de Passeraco [Passirac]
Pri. S Joannis Baptisto de Chantillaco
Pri. S Vincentis de Vassiaco [Montguyon]
Pri. S Petri d’Orignoles
Pri. S Petri de Cheveceaux [Chevanceaux]
Prioratus de Perrefont [Perfonds en Boisbreteau]
Priorat. S Eutropii de Cameraco [Saint-Eutrope des Mureaux, à la limite de Baignes et de Lamérac ?]
Priorat. SS Cirici et Julitta dans le dioceze de Bourdeaux [St-Ciers-la-Lande]
Capellania S Jacobi dans l’eglize de Baigne
Capellania S Michaelis dans l’eglize de Baigne

L’abbé confere tous les susdits benefices, et a droit de presentation pour les curés desdits prieurés et en outre pour ceulx qui suivent :
Ecclesia parrochialis S Nicolai de Beania
Eccl. par. S Radegundis prope Bianiam
E. S Martini d’Antignac
E. S Georgii d’Ardenes [Saint-Grégoire d’Ardennes]
E. B. Mariae d’Altas [Allas-Champagne]
E. S Martini de Touveraco
E. S Viviani de Chezia [La Chaise]
E. S Martini in castro de Archiaco
E. S Severini de Clerebize [Saint-Seurin de Clerbize, auj. en Belluire]
E. S Martini de Fontaine
E. S Crapasii de Poliniaco [Saint-Caprais de Polignac]
E. S Laurentii [de Neuvicq ?]
E. S Viviani de Campania [Champons, auj. en Montlieu]
E. S Vincentis de Vassiaco
E. B. Mariae Magdalenae de Bors
E. S Martini de Veneto [Venet, en Boisbreteau]
E. B. Mariae de Boises (ou Boiset) [Boisset, en Saint-Palais du Né]
E. S Martini de Montignaco [en Montpon-Ménestérol, sur l’Isle, 24 ?)
E. S Leona(r)di de Garda-doeil [Gardedeuil] [Eygurande et Gardedeuil, 24]
E. B. Mariae de Monte Guidonis [Montguyon]
E. S Petri de Aulaniole [Orignolle]
E. B Mariae Magdalenae de Dorfasio [le Jarfolioso ou Gerfolioso du cartulaire. Cf. l’introduction.]
E. S Eutropii de La Garda [La Garde-Rodard, paroisse de Condéon]
E. S Michailis in Monteandreto [Montandret, en Saint-Palais de Négrignac]
E. B. Maria de Bayza ?
E. S Petri de Passans ?

E. B. Mariae de Monte Ausorio [Montausier]
E. S Petri de La Garda [La Garde-sur-le-Né]
E. S Jacobi de Matelon [en Baignes]
Cappellania S Mariae castri de Jonzac

dioceze de Bourdeaux :
E. S Palladii [Saint-Pallais]
E. S Albani [Saint-Aubin]

dans le dioceze d’Angoulesme :
E. S Andrea de Blansiaco [Blanzac]
E. S Romani [Saint-Romain en Rouillac, cf. Nanglard et dom Besse.]

dans le dioceze de Perigueux [6]
E. S Stephani de Podio Mangot [Puymangou, près de St-Aulaye]
E. de Chenaco [Chenaud, id.]
E. S Pauli d’Espario [Léparon, en La Roche-Chalais]
E. S Severini de Pavontellis [Saint-Séverin de Pavencelles, au nord d’Aubeterre]
E. S Bartholomei [Saint-Barthélemy de Bellegarde]

L’Abbaye de St Estienne de Bassac

Dans cette abbaye [7] doit y avoir vingt Religieux. Les officiers sont : le prieur claustral, le sacristain, le prevost, le chantre, l’aumosnier, l’infirmier

Prieurez dependant de lad. abbaye dont la collation appartient a l’abbé :
Prioratus de Boteriis [Boutiers]
Prior. de Castronovo, Chasteauneuf
Prior. de Narcillaco [Nercillac]
Prior. de Dorrione [Saint-Georges de Dorion, en Chaniers.]
Priorat. Sti Saviniani
pri. S Troiani de Olerone
L’abbé a droict de presentation pour les cures desd. prieurés et en outre a celle de St Nicolas de Bassac

L’Abbaye de Notre Dame de Fontdouce

Dans cette abbaye doit y avoir vingt cinq Religieux. Les officiers sont : le prieur claustral, le souprieur, le sacristain, le chantre
Il confère le prieuré de St Léger de Burie
comme aussy l’aumosnerie de Renié [Reignier, en La Brousse] et celle de Porsay [auj. Poursay-Garnaud ?] et celle de Charsay [Charzay en Mazières-sur-Béronne] [8]
Led. abbé a droit de pre(sen)ter la cure dud. St Léger de Burie

L’Abbaye de la Tenaille

Cette abbaye [9] est maintenant possedee par les peres Jesuistes qui ont supprimé tous les offices et ny a a present aucun moyne. Il y avoit jadis le prieur claustral, le sacristain, l’hostelier, le cellérier et l’infirmier.

L’Abbaye de Thaunay Cherante

Dans cette Abbaye doit avoir de fondation ( ?) treize Religieux. Il ne s’y trouve d’officiers que le sacristain.
L’abbé confère le prieuré de Gandeto [Candé], il p(resen)te la cure dud. lieu et en outre celle de St Estienne de Thaunay Cherante
Eccl. parrochialis B. Maria de Candé
Eccl. Sti Hypoliti
Eccl. de Anesio, d’Anezay [Annezay]
Cette Abbaye dependoit autrefois de celle de St Jean d’Angely et l’abbé dud. St Jean conferoit cette abbaye.

L’Abbaye de St Léger pres de Niort

Dans cette abbaye y doit avoir quinze Religieux. Les officiers sont : le prieur claustral, le souprieur, le sacristain, le prevost, le chambrier et l’infirmier

prieures dependant...
priorat(us) de Granzay
priorat. de Manhere [Magné]
priorat. de Chabans [Chaban, en Épannes]

dans le dioceze de Poictiers
priorat. Sti Gaudentis de Niort
pri. Sti Leodegarii de Reyes [Saint-Léger, près de Grançay ?]
priorat. de Rouffec [Ruffigny]

dioceze de Maillezay
priorat. S Remigii [Saint-Rémi et Saint-Martin de Livrée, en Saint-Rémy en Plaine], et priorat. de Veuseles ([Usseau, Uisello ?].

dioceze de Lusson
priorat. de Ganespia, et priorat. de Frigido Monte [La Garnache et Froidfont, tous deux près de Challans]
prioratus S Martini de Portu Sancti Petri [Port Saint-Père, près du lac de Grandlieu]

dioceze de Limoges
priorat. seu Capell. B. Mariae Magdalenae

L’abbé p(resen)te les cures suivantes
Ecc. parr. S Leodegarii
Ecc. S Vasis de Grantayo [Saint-Vaize de Granzay]
E. S Carpasii de Bessines [Saint-Caprais de Bessines]
E. B. Mariae Magdalenae

L’Abbaye de Vaux

Dans cette abbaye [10] y doit avoir dix Religieux. Les officiers sont : le prieur claustral, le sacristain et l’infirmier
Prieurés...
Pri. S Palladis [Saint-Palais-sur-mer], priorat. S Sulpicii [de Mandulfe/de Royan, près Mornac], priorat. d’Arses [Saint-Martin d’Arces ?], pri. S Augustini [sur-le-Barbareau] & prioratus de Greys [Grayan, en Médoc ?] dans le diocese de Bourdeaux

Le prieuré conventuel de Ste Gemme, [11]

dependant de la Chaize Dieu, dans lequel il doit y avoir vingt & cinq Religieux. Les officiers sont : le souprieur, le chambrier, le sacristain & le chantre.
Les prieurés qui en dependent sont :
S Leonard de Pisanii
priorat. S Fortunati pres de Cosnac [Saint-Fort-sur-Gironde]
St François d’Oleron
priorat. de Petro Astorii [Podio Asterii, Pisany], priorat de Broa [Broue], priorat. d’Hiers
priorat. de Favauto [Saint-Pierre de Faveau, en Le Gua], priorat. S Thomae [Saint-Thomas de Montélin, en Sainte-Gemme], priorat. de Bries [Brie-sous-Mortagne paraît exclu ; confusion avec Rioux ?]
Led. prieur de Ste Gemme a droict de pre(sen)ter a la cure de Ste Gemme, & a celle des prieurés cy dessus nommés a chascun desquels il y a une cure

Le prieuré de Trizay [12]

dependant de l’abbaye de la Chaize Dieu est conventuel. Il y doit avoir treize Religieux, il n’y a d’officier que le sacristain
Led. prieur pre(sen)te la cure de St Jean l’évangéliste dud. Trizay et celle de St Tomas du Boys [auj. en Beurlay]

Le prieuré conventuel de St Pierre de Bouteville

dependant de l’abbaye de Savigny au dioceze de Lion
Il doit y avoir en iceluy vingt Religieux. Il ny a d’officiers que le sacristain & le pitancier.
Il confère les prieurés suivants :
prioratus B. Mariae d’Avis, priorat. S. Nicolai de Rivosorato [Saint-Nicolas de Riou-Foucaud ou Foucard] [13]
pri. SS Stephani & Joa. Baptistae de Burgo Carentonis
pri. S Stephani de Merignac, & trois chapelenies qui sont aud. lieu
Il y a des Cures a tous les susditz prieurés la presentation desquelles appartient aud. Prieur, avec celle de la parroisse de St Amand au diocese d’Angoulesme

Le prieuré conventuel de Berbezieux

dependant de Cluny. Il y doit avoir treize religieux. Les officiers sont le sacristain et le prevost.
le prieuré de Gium en dependent [Guimps ?]
Il a droict de presenter ad Eccl. parroch. S. Mathia de Barbezillo
ad Eccl. S Eumachii in castro Barbezilli [Saint-Ymas/Eumanche]
Ec. S Severini prope Barbezillum [Saint-Seurin/Séverin, première paroisse de Barbezieux]
E. S Sulpicii pres de Barbezieux, [Saint-Sulpice de Challignac]
E S Severini de Sales [Saint-Jacques de Salles-de-Barbezieux ?]
E Beatae Mariae Magdalenae supra Nedium [auj. dans Criteuil-La Magdeleine]

Le prieuré conventuel de St Martin de Pons

dependant de l’abbaye de St Florent de Saumur. Il y doit avoir douze Religieux. Il a droict de pr(esentation) a la cure de St Martin dud. Pons
ad Eccl. S Egidis de Pons [Saint-Gilles], & ad ecc. B. Mariae de Usello (Usseau, en Marignac)

Le prieuré conventuel de St Leger de Cougnac

dependant de l’abbaye d’Ebreulle (Ébreuil], est presentement possedé par des Religieuses de même ordre. Le prieur avoit droict de pre(sen)ter les curés suivants :
Eccl. par. S. Leodegarii de Cougnac [Saint-Léger]
Eccl. par. S. Crapasis in castro eiusdem loci [Saint-Caprais]
E. S Medardi de Gentay [Genté]
E. S Mauritii de Salis [Saint-Maurice de Salles, auj. Salles d’Angles], & S Sulpicii [Saint-Sulpice de Cognac]
E. B. Magdalenae de Carino [Crouin] & S Viviani de Cherves
E. S. Petri de Javersaco [Javrezac] alternis vicibus cum Capitulo Xantonens.

Prioratus Sti Martialis de Vita aeterna

dependant de l’abbaye de S Martial de Limoges [14] est conventuel et y doit avoir quatre Religieux
Le prieur pre(sen)te les curés de St Severin de Palenes [St-Seurin de Palennes] & dud. St Martial

Le prieuré conventuel de Saujon

dependant de la susd. abbaye de St Martial de Limoges. Il y doit avoir six religieux. Le prieur confère les prieurés de Janardaco [Jarnazaco, Givrezac ?], de Acée [de Acu, L’Éguille], et de Borengica [Briagne, en Corme-Ecluse]. Il pr(esen)te les curés de St Martin de Chenac et de St Jean et Martin de Saujon

Le prieuré conventuel de Chaleys [Chalais]

dependant de la susd. Abbaye de St Martial de Limoges. Il y doit avoir cinq Religieux.
Le prieur confère le prieuré de Boys [peut-être une mauvaise lecture de « Brie »] et pr(esen)te :
la cure de St Leonard de Cressac [en La Genétouze]
la cure de S Saturnin de Brie [Brie-sous-Chalais]
la cure de St Martial de Chaleys

Le prieuré conventuel de S Thomas de Cosnac

dependant de l’abbaye de Savigny, diocese de Lion. Il y doit avoir quatre Religieux. Le prieur pr(esen)te
la cure dudit St Thomas de Cosnac
la cure de St Disant
la cure de S George
la cure de St Saturnin [sans doute Saint-Sorlin de Conac]

Le prieur conventuel de St Remy de Merpi(n)s

dependant de la susd. abbaye de Savigny. Il y doit avoir deux relig(ieux). Le prieur p(rése)nte la cure dud. St Remy & celle de St Germain des Gimeaux [Gimeux.

Le prieuré conventuel du Petit Niort

depend de la susd. abbaye. Il y doit avoir deux relig(ieux).
Le prieur p(rése)nte la cure de St Martin dud. Niort. [en Mirambeau]

S. Eutrope Pri(euré) conventuel de St Eutrope de Xainctes, ordre de Cluny.

Les officiers sont le sousprieur, le prevost, l’aumosnier, le chantre, & le cellerier.
Le prieur confère le prieuré de St Geneys [Saint-Genis] près Plassac
le prieuré de St Michel d’Ozillac
le prieuré de Medis
le prieuré de Torsay ou Torxé
Il présente les cures suivantes :
la cure de St Eutrope de Xainctes
la cure de St Pallais sur le Né
la cure de St Geneys
la cure de Restaud
la cure de St Pierre de Medis
la cure de St Simphorien de Grezac
la cure de St André de Lidon
la cure de St Martin de Nieuil
la cure de St Vivien de La Vallée
la cure de St Pierre de Mesnac
la cure de St Michel d’Ozillac
la cure de St Pierre de Torxé
la cure de Ste Marie de Bussac

L’Abbaye des religieuses de N(otr)e Dame hors les murs [15]

L’Abbesse confère les prieurs
de St Pierre de Pont Labbé
le prieuré de St Denys en Oleron
le pr. de Corme Royale
le chappelain de St Benoist
de Sainte Marie
des Chariens, & des Varrons
lad. Abbesse p(rese)nte
la cure de S Nazaire de Corme Royale
la cure de St Sulpice
la cure de St Pierre de Pont Labbé
la cure de St Jean d’Angle
la cure de Ste Radegonde de Valansay
la cure de St Michel de Novelle [de la Nuelle, en Pont-l’Abbé d’Arnoult]
la cure de St Just de Marepnes
la cure de St Saturnin dud. Marepnes [Saint-Sornin]
la cure de St Eutrope de Brouhe [Broue, en Saint-Sornin ?]
la cure de St Denys d’Oleron
la cure de Ste Marie d’Arpes [Herpes, en Courbillac]
la cure de St Julien de Lescap
la cure de St Pallais hors les murs de Xainctes


Voir en ligne : Catalogue des abbayes et prieurés ...de l’ordre de saint Benoist ...dans le dioceze de Xainctes


[1Le prévôt-moine était selon dom Calmet "le vicaire de l’abbé pour la conservation de tous les droits de justice, de seigneuries, de fiefs, de cessions, pour la direction des procès, etc." Le chambrier était selon certaines sources « chargé de l’administration des biens et de l’approvisionnement », selon d’autres le trésorier. Le pitancier distribuait la nourriture à partir des provisions gérées par le cellérier. L’aumônier distribuait les aumônes aux nécessiteux, en principe trois fois par semaine. Le cherche, plus souvent appelé circateur, était chargé de faire des rondes dans l’abbaye afin de surprendre les moines en train de somnoler ou de bavarder, pour ne pas parler d’autres comportements illicites ! (Cf. Du Cange, art. circa & circator, qui en fait l’équivalent local du visiteur.)

[2Le Pouillé général de 1648 donne une liste comparable, mais en écorchant nombre de toponymes au point de les rendre méconnaissables.

[3On pourrait à la rigueur lire Vesiliaco, nom qui a donné ailleurs Vézelay, mais la relative rareté du vocable Saint-André et la proximité de Dompierre dans cette liste qui comporte quelques groupements géographiques nous convainquent qu’il ne peut s’agir que d’Orlac. Il faut probablement supposer une (très) mauvaise lecture d’Aureliacum.

[4La moitié de cette église avait été donnée à l’abbaye vers 950, mais tout indique qu’elle ne relevait plus que de Fontdouce sept siècles plus tard.

[5Le cartulaire est accessible par Gallica, mais l’excellent site Guyenne.fr en donne une version qui permet des recherches dans le texte. On y trouvera deux listes d’églises dépendant de l’abbaye, pages 2 et 239.

[7cf. Abbé J. Denyse, L’abbaye royale de Bassac, in Bulletin de la société archéologique et historique de la Charente, 1880, pages 3-97 + deux plans.

[8L’aumônerie (ou prieuré) Saint-Nicolas de Charzay, en Mazières-sur-Béronne, canton de Melle, dépendait de Fontdouce selon dom Besse comme selon le Pouillé du diocèse de Poitiers de Beauchet-Filleau. Les trois aumôneries semblent s’aligner à partir de Fontdouce le long des voies menant, par Brioux, de Poitiers à Saintes (Charzay et Poursay) et peut-être à Cognac (Reignier).

[9en Saint-Sigismond de Clermont ; les Jésuites en ont pris possession en 1615 ou 1629 et les libelles qui leur sont hostiles vont répéter au siècle suivant, jusqu’à leur expulsion : "En Saintonge, ils ont l’Abbaye de La Tenaille de l’ordre de S. Benoît dont ils ont banni les moines, laquelle dependoit immédiatement du S. Siege & qu’ils laissent tomber en ruine, n’aimant que le revenu le plus clair & le plus net, & non pas des bâtimens qui obligent à des réparations."

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Votre message
Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Les mots-clés de l'article

pour en savoir plus sur : 17e siècle - Carte thématique - Diocèse de Saintes - Ordre de Saint Benoit -

Chercher dans le site

Les plus lus --- Les 50 +

1.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

4.  FAQ & R - Le Forum Aux Questions ... & aux Réponses

5.  Carte satellite Googlemap avec moteur de géolocalisation : rechercher une ville, une commune, un village


5 articles au hasard

1.  1908 - 1909 - Société Archéologique et Historique de la Charente - Bulletins et mémoires - Série 7 Tome IX

2.  1506 - 1589 ? - Bernard Palissy - Biographie

3.  1900 - Bulletin de la Société des Archives Historiques de Saintonge et d’Aunis

4.  1694 et 1726 - Adjudication et bail de ferme des étangs de la seigneurie de Saint-Maigrin (17)

5.  1460 - Guet et garde à La Rochelle : la banlieue est mise à contribution


Les plus populaires --- Les 50 +

1.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Three generations of the Anglo-Poitou family of Vivonne, from 13th century “Poitevin mercenary captain” to 14th century “recalcitrant lady”

4.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

5.  Evolution des prix du 15ème au 19ème siècle - Panier de la ménagère, services, salaires


Brèves --- Toutes

1.  Au château de la Roche Courbon, fête de la préhistoire les 23 et 24 avril 2016

2.  Antiquité-Avenir. Réseau des Associations liées à l’Antiquité - Communiqué de presse

3.  Temples de la Saintonge Maritime : Une histoire mouvementée

4.  2.644.259 visiteurs sur Histoire Passion - Statistiques au 31/12/2013

5.  Archéologie et histoire du fleuve Charente à Taillebourg - Port d’Envaux