Vous êtes ici : Accueil -> Grands thèmes d’histoire locale -> Abbayes, monastères, églises et commanderies -> Angoulême - divers -> 1679 - Angoulême : Note historique des RR. PP. Cordeliers sur leur (...)

1679 - Angoulême : Note historique des RR. PP. Cordeliers sur leur couvent

D 23 août 2008     H 02:05     A Pierre     C 0 messages A 1701 LECTURES


Une notice synthétique et claire. C’est comme si elle était prête à partir chez l’imprimeur, pour publication d’un guide touristique !

Source : Documents historiques inédits sur l’Angoumois – G. Babinet de Rencogne – Angoulême & Paris - 1872 - Le lieu de l’archive n’est pas précisé (A. D. de Charente ?).

Extrait du plan d’Angoulême vers 1650
Par J. George - Bull. de la SAHC

20 juin 1679 - Note historique des RR. PP. Cordeliers d’Angoulême sur leur couvent.

L’an 1230, le couvent des FF. Mineurs, dits Cordeliers de la ville d’Angoulême, a été fondé par Guy V de La Rochefoucauld, qui fit faire un petit hospice, qui est à présent l’entrée dudit couvent, où l’on voit les marques d’un petit cloistre et de quelques tombeaux dans les murailles qui ferment ladite place.

On voit aussi dans la maîtresse muraille dudit lieu la sépulture ou tombeau dudit seigneur Guy, qui est d’une simple pierre, à main droite, en sortant du couvent pour aller en ville.

Angoulême - L’église des Cordeliers

L’an 1200, l’église qui est à présent a été bastie jusques à la dernière des chaires du choeur par les bienfaits et charités du peuple de la ville d’Angoulême.

Et l’an 1303, Guillaume de Chamauril donne un manoir avec toutes ses dépendances auxdits FF. Mineurs, ainsi qu’il appert par un don et testament dont les termes sont : « Do, cedo, trado Fratribus Minoribus mainamentum meum cum suis pertinentiis quod est retro ecclesiam ipsorum ad eam....... et ad faciendam predicationem,  » lequel lieu il avoit acheté en 1200.

Ensuite Béatrix de Bourgogne fait bastir et augmenter l’église d’une belle grande vouste, de la longueur de 30 pieds, qui est à présent le chœur où est un beau et grand autel et 3 autels de bois en belle menuiserie, et où il y a dans ledit chœur, à chaque costé, 3 belles chapelles, et une 4me derrière les chaises et la muraille dudit chœur, dans laquelle on entre par le chœur au dessous de la grosse cloche de l’église. Et c’est sous cette vouste, devant le grand autel, que lad. dame Béatrix a été inhumée dans un cuir bouilli et doré, suivant son testament fait à Cognac l’an 1328.

Et Louise de Savoye, vefve de Charles, comte d’Angoulesme, pere et mere de François Ier, Roy de France, environ l’an 1515, augmenta led. couvent de plusieurs petits jardins qui estoient autour dudit couvent pour faire bastir le grand cloistre, le réfectoire voulté de pierre de taille comme il est à présent, et le grand dortoir par dessus ; dans lesquelles voultes du réfectoire sont les cinq croix de Jérusalem ; et sur la porte du cloistre par laquelle on entre dans le réfectoire et on va au dortoir par un beau et grand escalier de pierre sont les armes et écussons qui portent d’Orléans ou de France, Milan et Savoie.

Les sieurs de St-Gelais, évêque et doyen de l’église de St-Pierre de lad. ville, ont contribué aux arcades du grand cloistre, au dessus duquel est une belle bibliothèque, quoiqu’elle ait esté ruynée par les Hérétiques dans le temps que la ville estoit entre leurs mains en l’an 1562, qui fut le temps qu’ils ruinèrent un beau tombeau et mausolée de bois qui estoit sur la sépulture de Béatrix de Bourgogne, dont ils trouvèrent facilement les ossements enveloppés d’un cuir doré.

L’an 1568, lesd. religionnaires ruinèrent 3 voustes de lad. église et s’emparèrent des principaux titres de la maison, comme ils avoient fait en 1562, et qu’on a tasché de remettre depuis ce temps du mieux qu’on a pu. Ils mirent à mort en 1568 F. P. Michel Grelet, gardien dud. couvent, qu’ils firent pendre à la place du Mûrier qui est au milieu de la ville ; F. J. Viroleau, lecteur et docteur en théologie, qu’ils tuèrent après avoir exercé sur lui toutes les cruautés possibles ; F. P. Jean Avril, aagé de 80ans, dont ils jetterent le corps dans les latrines, après lui avoir fendu la teste avec une hallebarde ; et tout cela en suite de la ruine dud. couvent.

Cette maison a produit à la religion des grands hommes, entre lesquels a esté Foucauld de La Rochefoucauld, premier religieux des FF. Mineurs d’Angoulesme, puis archidiacre de l’église St-Pierre de lad. ville, et après évesque de lad. église ; plusieurs abbés dont on ne scait les noms ; et à présent F. P. François Faure, Recteur de Paris, religieux profes dud. couvent, prédicateur d’Anne d’Autriche, Reyne de France et régente, qui le nomma à l’évesché de Glandève en Provence, et après un an ou deux à l’évesché d’Amiens, où il est encore à présent ; et sou compagnon F. P. Jean Blanchard, abbé de la Capele en Picardie, mort un an après avoir pris l’habit et possession de son abbaye qui estoit de 40# de rente, attendu que tout son revenu estoit proche Cambrai ou Valenciennes, qui estoit pour lors à l’Espagne et l’empeschoit de jouir paisiblement du tout.

Plus, des hommes célèbres ont esté : le T. R. P. Hylaret, docteur de Paris, célèbre prédicateur et théologal de Ste-Croix d’Orléans, qui a donné beaucoup de livres pour remettre la bibliothèque dud. couvent d’Angoulesme ; le T. R. P. Hélie Petiot, docteur de Sorbonne, provincial de la grande province de Touraine, qui a beaucoup travaillé pour la réédification dud. couvent, dans lequel il est mort en l’an 1676, en odeur de tres-bon religieux, aagé de 92 ans ; F. P. Gandillaud, grand prédicateur et bachelier en théologie de Paris ; F. P. Jean Faulconnyer, docteur de Sorbonne, bon prédicateur et conservateur du bien de lad. maison pendant qu’il en a esté supérieur, et où il est mort ; et plusieurs autres dont le dénombrement seroit ennuyeux, qui tous ont travaillé et travaillent pour remettre cette belle maison autrefois tant désolée.

C’est tout ce qu’il y a de principal. En foi de quoi tous les RR. PP. de lad. communauté ont signé le présent extrait ce 20 juin 1679.

N. B. Il s’est établi en la mesme ville un couvent de filles du Tiers-Ordre, appelées Tiercelettes, sous l’autorité de M. l’évesque dud. lieu, et indépendantes de l’Ordre.

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Votre message
Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Les mots-clés de l'article

pour en savoir plus sur : 16 Angoulême - 17e siècle - Abbayes, monastères, églises -

Chercher dans le site

Les plus lus --- Les 50 +

1.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

4.  FAQ & R - Le Forum Aux Questions ... & aux Réponses

5.  Carte satellite Googlemap avec moteur de géolocalisation : rechercher une ville, une commune, un village


5 articles au hasard

1.  Histoire de la Saintonge et de l’Aunis par Daniel Massiou - Chronologie - 15ème siècle

2.  Camp de César de Toulon, piles de Pirelonge et d’Ebéon, voies antiques en Charente-Maritime

3.  1762 - Inventaire des titres de la communauté du seigneur Rohan-Chabot de Jarnac

4.  2007 - L’Académie de Saintonge récompense le site Histoire Passion

5.  1860 - Répertoire archéologique de la Charente - arrondissement de Ruffec


Les plus populaires --- Les 50 +

1.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Three generations of the Anglo-Poitou family of Vivonne, from 13th century “Poitevin mercenary captain” to 14th century “recalcitrant lady”

4.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

5.  Evolution des prix du 15ème au 19ème siècle - Panier de la ménagère, services, salaires


Brèves --- Toutes

1.  Au château de la Roche Courbon, fête de la préhistoire les 23 et 24 avril 2016

2.  Antiquité-Avenir. Réseau des Associations liées à l’Antiquité - Communiqué de presse

3.  Temples de la Saintonge Maritime : Une histoire mouvementée

4.  2.644.259 visiteurs sur Histoire Passion - Statistiques au 31/12/2013

5.  Archéologie et histoire du fleuve Charente à Taillebourg - Port d’Envaux