Vous êtes ici : Accueil -> Hommes et femmes de notre histoire -> Portraits et biographies -> Divers -> 1712 - Le caractère des Saintongeais vu par Claude Masse, ingénieur et (...)

1712 - Le caractère des Saintongeais vu par Claude Masse, ingénieur et géographe

D 27 février 2008     H 19:23     A Razine     C 0 messages A 1717 LECTURES


agrandir

Un caractère nonchalant mais bien trempé dans un pays où il fait bon vivre - D’après un dicton de l’époque : "Tête de La Rochelle et gueule de La Tremblade"

Sources – Aunis et Saintonge – L. Canet – année 1934.

Claude Masse, (1652-1737) ingénieur et géographe du roi Louis XIV, a étudié toutes les communes de la côte et des Iles. En parcourant l’Aunis et la Saintonge dans le cadre des ses activités cartographiques il a donné dans un mémoire daté de 1712 la physionomie générale du pays tant sur le plan économique, religieux ou social. Il brosse un portrait sans concession du caractère des saintongeais.

Il n’y a point dans le royaume de province plus peuplée que ce pays. On prétend que les coquillages, qui aident beaucoup à la subsistance des habitants, contribuent à la génération. Aussi voit-on dans les villages des îles et le long des côtes d’Aunis et de Saintonge des fourmilières d’enfants.

Les habitants n’ont point de défauts capitaux, mais sont assez peu laborieux, surtout ceux voisins de la mer. Le sang y est assez beau dans les deux sexes. La noblesse n’est pas très nombreuse. Il y a peu de maisons distinguées et presque point de châteaux mais quantité de maisons bourgeoises.

Les paysans sont mauvais travailleurs et assez bons dans les milices, surtout ceux des îles quand ils sont disciplinés. Ils sont aisés et communément logés. Leurs maisons sont assez propres et assez bien meublées. Pour l’ordinaire, ils sont bien habillés presque tous d’étoffes ; ils aiment la bonne chère et se nourrissent bien. Il y en a très peu qui ne cueillent du vin et qui n’en gardent pour leur provision.

Les manouvriers gagnent de grosses journées au prix de ceux des autres pays du Royaume, mais s’il n’y avait que les naturels du pays on serait bien embarrassé pour les récoltes et travaux extraordinaires car le peuple de ce pays ne travaille que par force.

Les femmes y sont rustiques et plus robustes qu’ailleurs. Elles ont la réputation d’être fort méchantes, surtout dans les îles, mais elles sont plus laborieuses que les hommes. Elles partagent avec eux les plus durs travaux. Ce sont des femmes ou des filles qui conduisent les chaloupes au passage de la Seudre. Elles nagent aussi bien que les meilleurs matelots. Aussi sont-elles plus rustaudes et plus brutales que les hommes qui voguent sur la mer ; celui qui est amateur d’injures n’a qu’à les chagriner. Il y a dans ce pays un proverbe pour exprimer une méchante femme. On dit « Tête de La Rochelle et gueule de La Tremblade".

Pour la religion, les peuples de ces contrées n’en sont pas très observateurs, soit anciens catholiques, soit protestants qu’on appelle nouveaux convertis. Ils se donnent facilement à la nouveauté comme en 1711, qu’un simple prêtre breton fit faire des manœuvres extraordinaires sous prétexte de piété. Aussi ne faut-il pas être surpris si Calvin établit si facilement sa doctrine dans ces régions. Il n’y a guère de peuple dans le royaume qui soit moins zélé au culte divin, du moins extérieurement ayant presque tous très peu de soins de leurs églises qui sont malpropres et des plus mal ornées peut-être du monde, quoique la plupart des curés en soient mortifiés et que les peuples soient aisés.

Claude MASSE

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Votre message
Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Les mots-clés de l'article

pour en savoir plus sur : 18e siècle - Masse (Claude) 1652-1737 - Province Aunis - Province Saintonge -

Chercher dans le site

Les plus lus --- Les 50 +

1.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

4.  FAQ & R - Le Forum Aux Questions ... & aux Réponses

5.  Carte satellite Googlemap avec moteur de géolocalisation : rechercher une ville, une commune, un village


5 articles au hasard

1.  1913 - Bulletin de la Société des Archives Historiques de Saintonge et d’Aunis

2.  1506 - 1589 ? - Bernard Palissy - Biographie

3.  1319 - Hommage féodal au seigneur de Didonne, Arnaud Bernard de Preissac

4.  1345 - 1355 - Campagnes des Anglais dans les provinces de l’Ouest.

5.  1490 (c) - Charles d’Angoulême rassemble l’arrière-ban et organise l’arrière


Les plus populaires --- Les 50 +

1.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Three generations of the Anglo-Poitou family of Vivonne, from 13th century “Poitevin mercenary captain” to 14th century “recalcitrant lady”

4.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

5.  1120 - Cartulaire de l’église d’Angoulême - Terre de Bouchereau à Macqueville (17)


Brèves --- Toutes

1.  Au château de la Roche Courbon, fête de la préhistoire les 23 et 24 avril 2016

2.  Antiquité-Avenir. Réseau des Associations liées à l’Antiquité - Communiqué de presse

3.  Temples de la Saintonge Maritime : Une histoire mouvementée

4.  2.644.259 visiteurs sur Histoire Passion - Statistiques au 31/12/2013

5.  Archéologie et histoire du fleuve Charente à Taillebourg - Port d’Envaux