Vous êtes ici : Accueil -> Hommes et femmes de notre histoire -> Grandes familles -> Frétard de Gadeville, d’Ecoyeux et Chesnel -> 1718 - Le Seigneur de Gadeville va-t-il se marier sans le consentement de (...)

1718 - Le Seigneur de Gadeville va-t-il se marier sans le consentement de sa mère ?

D 26 avril 2007     H 23:54     A Pierre     C 0 messages A 969 LECTURES


L’acte de respect ou comment se marier sans le consentement de ses parents.
Le futur marié a la trentaine, mais la permission de maman, Marie de Saint-Hermine, est nécessaire. Alors si elle s’oppose au mariage, l’acte de respect consiste à lui demander la permission poliment devant notaire, par trois fois. Ensuite, fais ce qu’il te plait.

On découvrira plus tard pourquoi la maman ne voulait pas de ce mariage ...

Cet acte de respect n’est pas réservé aux familles nobles.

Sources : Actes du notaire royal Pierre Bastard de Ballans - AD 17 cote 3 E 80/75
et registres paroissiaux de Brie
Le cadre de cet épisode est le logis de Chatenet à Brie-sous-Matha (voir son histoire)

3 janvier 1718 - 1ère demande et premier refus
Aujourd’hui troiziesme jour de janvier mil sept cent dix huit sur l’heure de midy pardevant le notaire royal du ressort de Saint Jean d’Angély soussigné a comparu en sa personne Messire Michel Galléasse Fretard escuier seigneur de Gadeville demeurant aud Gadeville lequel a requis nous ledit notaire et tesmoings de voulloir aveq luy nous transporter jusques au bourg de Brie ou estant cidans le logis de Chatenet y scittué ou demeure dame Marie de Saint Hermine mère veuve de Messire Michel Galleasse Fretard escuier & seigneur de Gadeville ci en parlant a ladite dame de Saint Hermine led seigneur remontrant a tres honnestement et aveq tout le respect quil doit a ladite dame sa mère dit et démontré quil l’auroit cy devant pour faire prier a diverses fois et par differantes personnes de considération de voulloir consantir à son mariage aveq demoiselle Jeanne Jolly de Castera fille de feu messire Louis de Jolly escuier et seigneur de Castera et de dame Jullie de Chieure demeurante en la ville de Xaintes sans que ladite dame de Saint Hermine sa mère ait voullu le faire quoique le parti soit très sortable tant par le bien que par la naissance, et comme le seigneur de Gadeville est majeur et maître de ses droits et quil a attaint lage requis par les ordonnances pour pouvoir se marier indepandamment du consantement de la dame de Saint Hermine en suivant la voye permise par lesdites ordonnances il luy fait le present acte de sommation et interpellation de consantir audit mariage luy declarant quaprès deux autres qui seront faites aux mesmes fins il se transportera dans la ville de Saintes pour passer contrat aveq lad demoiselle de Jolly de Castera et fait toutes et telles autres protestations que de droit dont je luy ay octroyé acte que j’ay notiffié à lad dame de Saint Hermine parlant à sa personne qui n’a voullu faire aucune réponse et à laquelle avons laissé coppie du présent acte exécuté au logis de Chatenet aud Brie en presance de Jean Savarit la m… demeurant aud Brie, Jacques Gautier dit Garanne demeurant bourg de Maqueville … … soussignés avec led seigneur de Gadeville fors led Savarit qui a déclaré ne le savoir faire de ce interpellé

Signé : De Gadeville Michel Fretard Gautier

Controllé à Matas le six janvier 1718
7 janvier 1718 - 2ème demande et second refus
Aujourdhuy sept janvier mil sept cent dix huit avant midy pardevant le notaire royal au ressort de St Jean d’Angélly soussigné et tesmoings bas nommés est comparu en sa personne Messire Michel Galléasse Fretard escuyer seigneur de Gadeville demeurant aud Gadeville parroisse de Brie lequel a requis nous ledit notaire et temoing de voulloir aveq luy nous transporter jusques au bourg de Brie ou estant au logis de Chatenet scitué aud Brie où demeure dame Marie de Saint Hermine sa mère veuve de Messire Michel Galléasse Fretard escuier et sieur de Gadeville a en parlant à ladite dame de St Hermine led sieur de Gadeville a dit quil auroit cy demandé prié et fait prier a diverses fois et par differantes personnes de considération ladite dame de St Hermine sa mère de voulloir consantir à son mariage avec demoiselle Jeanne de Jolly de Castera fille de feu Messire Louis de Jolly escuier et seigneur de Castera et de dame Jullie de Chieure demeurant en la ville de Xaintes sans que la dame de St Hermine ait voullu le faire quoique le parti soit très sortable tant par le bien que par la naissance et comme led seigneur de Gadeville est majeur et maître de ses droits et quil a attaint lage requis par les ordonnances pour se pouvoir marier indépandament du consantement de lad dame de St Hermine sa mère en suivant la voye permise par lesd ordonnances il lui auroit fait un acte de sommation le trois du courant affin quelle eut a consantir audit mariage a quoy elle nauroit encore fait aucune réponse ce qui met led seigneur de Gadeville dans lobligation de la sommer et interpeller de … comme est fait par le présent acte avec tout le respect quil luy doit de consantir aud mariage luy déclarant quaprès un autre acte quil luy fera aux memes fins il se transportera en lad ville de Saintes pour passer contrat aveq lad demoiselle Jolly de Castera et fait toutes et telle autre protestation que de droit dont je luy ay octroyé acte que jay notiffié à lad dame à laquelle jay laissé coppie du présent acte exécuté estant aud logis de Chatenet led jour sept janvier mil sept cent dix huit en presance de Louis Martin laboureur à bras demeurant aud Brie et de Pierre Bijon laboureur du bourg de Lousignac … qui ont aveq led seigneur de Gadeville signé fors led Bijon qui a declaré ne savoir signer de ce interpellé

Signé
Michel Fretard de Gadeville L. Martin
11 janvier 1718 - 3ème et dernière demande et refus
Aujourdhuy onziesme janvier mil sept cent dix huit avant midy pardevant le notaire royal au ressort de St Jean d’Angélly soussigné et tesmoings bas nommés a comparu en sa personne Messire Michel Galléasse Fretard escuyer seigneur de Gadeville demeurant aud Gadeville parroisse de Brie lequel a requis nous ledit notaire et temoing de voulloir aveq luy nous transporter jusques au bourg de Brie à quoy inclinant declarons que nous avons esté aud Brie avec led Seigneur de Gadeville et temoings bas nommés esté dans le logis de Chatenet scitué aud Brie où demeure dame Marie de Saint Hermine sa mère veuve de Messire Michel Galléasse Fretard escuier et sieur de Gadeville a en parlant à ladite dame de St Hermine led seigneur de Gadeville comparant a très humblement clamé tout le respect quil doit à ladite dame sa mère et a remontré qu’ayant fait prier a diverses fois et par differantes personnes de considération ladite dame de St Hermine sa mère de voulloir consantir à son mariage avec demoiselle Jeanne de Jolly de Castera fille de feu Messire Louis de Jolly escuyer et seigneur de Castera et de dame Jullie de Chieure demeurante en la ville de Saintes sans que ladite dame de St Hermine sa mère ait jamais voullu le faire quoique le parti soit très sortable tant par le bien que par la naissance et comme led seigneur de Gadeville est majeur et maître de ses droits et quil a attaint lage requis par les ordonnances pour se pouvoir marier indépandament du consantement de lad dame de St Hermine sa mère en suivant la voye permise par lesd ordonnances led seigneur de Gadeville auroit fait faire par le notaire soussigné deux actes de sommation à ladite dame sa mère aux fins quelle eut a consantir à sondit mariage aveq ladicte demoiselle Jolly de Castera a quoy ladite dame de Saint Hermine nauroit voullu répondre ainsy quil le justifie par lesdits actes, la première du troisiesme du present mois et la seconde du sept aussy present mois l’une et l’autre controllée à Matas par Phillipe ce qui met dabondant led seigneur de Gadeville dans lobligation de faire le present acte à ladite dame de Saint Hermine sa mère a present icelluy la somme de consantir à sond mariage avec ladite demoiselle Jolly de Castera et pour cet effet se trouver le traiziesme du present mois qui sera jeudy prochain en la ville de Xaintes à l’heure de midy et dans la maison où demeure ladite demoiselle Jolly de Castera pour assister audit mariage dudit seigneur de Gadeville aveq lad demoiselle Jeanne Jolly de Castera et pour y voir passer le contrat dudit mariage par Maitre Maunirzin notaire royal de lad ville. Protestant led seigneur de Gadeville que faute par ladite dame de St Hermine sa mère se trouver audit jour et heure led contrat de mariage sera toujours également passé sans que néanmoins cette démarche le face jamais sortir du respect quil doit à ladite dame sa mère à laquelle nous avons notiffié le présent acte et dicelluy luy avons laissé coppie à quoy n’a voullu faire auqune réponse, en présence de Guillaume Besson laboureur à bœufs, de Michel Dugast aussy laboureur demeurant aud bourg de Brie soussignés aveq led seigneur de Gadeville fors led Besson qui a declaré ne le savoir faire de ce interpellé.

Signé Michel Fretard de Gadeville M. Dugast

En résumé, ma chère mère, maintenant que cette formalité est accomplie, rendez-vous dans 2 jours, si vous voulez assister au mariage, chez le notaire à Saintes.

La lecture de l’acte de mariage révèle que Marie de Sainte-Hermine était bien présente chez le notaire de Saintes le 13 janvier pour la signature du contrat de mariage de son fils.

On apprendra plus tard que la situation financière de la famille Jolly de Castera est des plus mauvaise, et va créer de gros soucis à la famille Frétard. Marie de Sainte-Hermine avait-elle eu des renseignements à ce sujet, ou seulement une prémonition ?

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Votre message
Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Les mots-clés de l'article

pour en savoir plus sur : 17 Brie-sous-Matha - 18e siècle - Frétard de Gadeville - Lois et coutumes -

Chercher dans le site

Les plus lus --- Les 50 +

1.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

4.  FAQ & R - Le Forum Aux Questions ... & aux Réponses

5.  Carte satellite Googlemap avec moteur de géolocalisation : rechercher une ville, une commune, un village


5 articles au hasard

1.  1913 - Bulletin de la Société des Archives Historiques de Saintonge et d’Aunis

2.  1506 - 1589 ? - Bernard Palissy - Biographie

3.  1319 - Hommage féodal au seigneur de Didonne, Arnaud Bernard de Preissac

4.  1345 - 1355 - Campagnes des Anglais dans les provinces de l’Ouest.

5.  1490 (c) - Charles d’Angoulême rassemble l’arrière-ban et organise l’arrière


Les plus populaires --- Les 50 +

1.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Three generations of the Anglo-Poitou family of Vivonne, from 13th century “Poitevin mercenary captain” to 14th century “recalcitrant lady”

4.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

5.  1120 - Cartulaire de l’église d’Angoulême - Terre de Bouchereau à Macqueville (17)


Brèves --- Toutes

1.  Au château de la Roche Courbon, fête de la préhistoire les 23 et 24 avril 2016

2.  Antiquité-Avenir. Réseau des Associations liées à l’Antiquité - Communiqué de presse

3.  Temples de la Saintonge Maritime : Une histoire mouvementée

4.  2.644.259 visiteurs sur Histoire Passion - Statistiques au 31/12/2013

5.  Archéologie et histoire du fleuve Charente à Taillebourg - Port d’Envaux