Plan du site : détaillé / réduit
Mots-clés
Liens
S'abonner
Forum
Livre d'or
Archives
Contact
 

1730 (c) - Mémoire au Roi pour durcir la règlementation envers les protestants

D 21 avril 2007     H 14:37     A Pierre     C 0 messages     A 771 LECTURES


Mémoire contenant les moyens qu’on pouroit employer pour réunir parfaitement à l’Eglise ceux qui ont cy devant fait profession de la R. P. R. et les enfants néz de leur mariage.

Ce document n’est ni daté ni signé, mais il semble être une suite du Mémoire concernant le diocèse de Saintes

Il suggère au Roi de nouveaux règlements pour contraindre les protestants à revenir dans le giron de l’Eglise Catholique.
- obliger les enfants des protestants à se marier avec des catholiques
- annuler les dispositions testamentaires qui peuvent déshériter les enfants des protestants en cas d’abjuration
- vérifier le degré de catholicité des notaires en les contrôlant par des attestations annuelles de leur curé.

Voir en ligne :

La déclaration du Roy du 14 may 1724 concernant la Religion avaient préveu tous les obstacles qui s’opposent au grand ouvrage de l’extinction de l’hérézie et à la réunion de tous les sujets du Roy pour la profession de la religion catholique, elle avoit pourveû surtout à l’éducation des enfans, à qui il est bien plus facile d’inspirer les sentiments de la véritable religion qu’à leurs pères et mères néz et élevez dans le schisme dans l’hérézie, mais comme dans plusieurs endroits on s’est peut-être relasché sur son exécution, il seroit à-propos d’en renouveler les dispositions portées par les articles IV-V-VI et VII concernant l’éducation des enfans

et comme rien ne seroit plus propre à fortifier la foy des enfans des nouveaux réunis qu’en favorisant leur établissement par mariages avec ceux des anciens catholiques, et que peut-être les premiers n’y pensent souvent pas par la crainte de déplaire à leurs père et mères, et d’estre grevés dans la succession de leurs biens, il pouroient estre affranchis de cette crainte si le Roy par une déclaration, vouloit déclarer nulles toutes les dispositions que les pères et mères feroient au préjudice de leurs enfans qui se pourvoiront ainsi par mariage avec des anciens catholiques.

Il est vray qu’une telle déclaration pouroit affoiblir l’autorité des pères et mères sur leurs enfans et diminuer en ceux cy les sentimens de respect et d’obéissance qu’ils doivent à ce qui leur ont donné le jour, mais la loy toute juste qu’elle puisse être n’est jamais juste sans quelques inconvéniens.

Sy pour l’exemple ou pour l’édification on est obligé de faire mettre en des monastères ou communautés régulières des filles de nouveaux réunis dont les pères et mères ne sont point assés fortunés pour les y entretenir, rien ne paroit plus juste que d’employer à cet effet les fonds proviennent des oeconomats.

Et d’autant que l’exécution de tous les règlemens dépend de l’attention que les officiers de judicature y donnent, et que parmy eux il y en a qui ont fait profession de la R. P. R. ou issus de parens qui étoient nés dans cette religion et dont la foy pourrait encore être suspecte, il semble que ce n’est point assés de les assujettir, conformément à l’art. XII de la déclaration du 14 may 1724 a raporter des attestations de leurs Curez avant d’être receus dans les offices qu’ils exercent, parce que la pratique qui font alors des devoirs de la religion peut être regardée comme occasionnelle et devenir passagère et il seroit à propos en ajoutant aux disposition dudit article d’assujettir tous les offices de justice y denommés, à remettre dans le cours du mois de may de chaque année à leur évêque diocézains, ou au lieutenant général et procureur du Roy de chaque sénéchaussée un certificat de leur curé ou en son absence du vicaire de la paroisse dans laquelle ils demeurent pour justifier qu’ils ont fait leur devoir paschal, et l’exercice actuel qui le font d’ailleurs de la Religion Catholique Apostolique et Romaine.

Dans la même rubrique

1681 - 1698 - Dragonnades en Charente ou le martyre des Huguenots d’Angoumois

1685 - 1700 - Des abjurations de protestants et des moyens pour les obtenir

1685 - La marine royale empèche l’émigration des protestants par la mer

1686 - 1789 - Pons (17) : Les Nouvelles Catholiques au couvent

1686 - Les tribulations du marquis de Thors de la Bastille à l’exil

1686 - Fénelon et la conversion des protestants de la Tremblade

1687 - Procès et condamnation d’Elie Merlat à Saintes, pour un livre interdit

1698 (c) - Dragonnades après la Révocation de l’Edit de Nantes

1698 - Dragonnades en Charente : une fillette de 5 ans enlevée et placée à l’hôpital

1701 - Dragonnades à Arvert (17) à cause d’un cimetière protestant

1707-1727 : L’Angleterre secourt les protestants français réfugiés sur son sol

1708 (c) - Les protestants de La Tremblade demandent (en vers) un permis de construire

1730 (c) - Mémoire au Roi pour durcir la règlementation envers les protestants

1730 (c) - Le diocèse de Saintes et les protestants

1731 - Arthus Deguip, curé de St-Léger en Pons, condamné aux galères

1733 - Une jeune protestante de Thairé (17) enlevée et mise au couvent ; ses suites

1745 (c) - Assemblées du désert - Le subdélégué de Cognac fait son compte-rendu

1749 - 1750 - Assemblées du Désert - Interdiction et répression par l’Intendant de la Rochelle

1749 - Protestants - Des "assemblées du désert" aux prisons de La Rochelle

1749 - Interrogatoire de Jean Michelet, marié au désert, détenu à Cognac

...
Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document

Les mots-clés de l'article

pour en savoir plus sur :

Je recherche dans le site

Un conseil : Pour obtenir le meilleur résultat, mettez le mot ou les mots entre guillemets [exemple : "mot"]. Cette méthode vaut également pour tous les moteurs de recherche sur internet.