Vous êtes ici : Accueil -> Grands thèmes d’histoire locale -> Villes, bourgs et villages -> 17 Rochefort -> 1733 - Histoire de Rochefort : une visite guidée de la ville par Théodore (...) -> 1733 - Histoire de Rochefort - Inspection de détail des officiers de la (...)

1733 - Histoire de Rochefort - Inspection de détail des officiers de la Marine Royale

D 4 juin 2008     H 01:32     A Pierre     C 0 messages A 2662 LECTURES


agrandir

Rangés en bon ordre, comme pour la parade, les officiers du port de Rochefort défilent devant nos yeux et le commentateur donne leur nom, leur salaire et de nombreux détails sur leur rôle. On y trouve des noms bien connus : toute la noblesse de la région était fière d’avoir un fils dans la Royale.

Source : Histoire de Rochefort, contenant l’établissement de cette ville, de son port et arsenal de marine et les antiquitez de son château. - Théodore de Blois, P. capucin – Paris – 1733 – Books Google

Rochefort - Maquette de vaisseau de la Royale
Corderie Royale - Photo : P. Collenot - 2007

Des Officiers de Marine.

Nautaeque per omne
Audaces Mare qui currunt. Hor. Sat.. L.1.

Si la Marine est l’ame du Commerce, & le grand ressort qui fait mouvoir un Etat, il est certain que les Officiers sont l’ame de la Marine, & que c’est à leur habileté & à leur bravoure qu’elle doit sa splendeur. Nous pouvons juger de l’estime que méritent les Officiers de Mer, par le rang qu’ils tiennent avec les Officiers de Terre : il a été réglé par une Déclaration du Roy, donnée le 10. Novembre 1697. Par cette Déclaration, les Lieutenans Généraux de la Marine ont rang avec les Lieutenans Généraux des Armées de Sa Majesté. Les Chefs d’Escadre, avec les Maréchaux de Camp. Les Capitaines des Vaisseaux, ceux des Ports, les Commissaires Généraux de l’Artillerie, les Capitaines des Gardes de la Marine, les Inspecteurs des Compagnies Franches de la Marine, & les Majors, avec les Colonels. Les Capitaines de Galiottes & d’Artillerie & les Capitaines de Frégates légères, avec les Lieutenans Colonels. Les Lieutenans de Vaisseaux, ceux des Ports, les Lieutenans des Gardes de la Marine, les Aydes-Majors, les Lieutenans de Galiottes & d’Artillerie & les Capitaines de Brûlots, avec les Capitaines d’Infanterie. Les Enseignes de Vaisseaux, ceux des Ports, les Enseignes des Gardes de la Marine, les Sous-Lieutenans de Galiottes & d’Artillerie, les Lieutenans de Frégates légères & les Capitaines de Flûtes, avec les Lieutenans d’Infanterie. Les Aydes d’Artillerie, les Chefs de Brigade, Brigadiers & Sous-Brigadiers des Gardes de la Marine, avec les Enseignes d’Infanterie. Il y a eu dans cette Déclaration un petit changement avantageux à la Marine. Par l’Ordonnance du 15. Janvier 1704, il est porté que les Chefs de Brigade des Gardes de la Marine, auront rang d’Enseignes de Vaisseau, par conséquent avec les Lieutenans d’Infanterie.

Cette distinction accordée aux Officiers de la Marine, est fondée sur la valeur qu’ils sont obligés de faire continuellement paroitre : étant pour ainsi dire, tous les jours au milieu des périls, ils doivent tous les jours faire eclater leur courage. Il faut qu’ils combattent sans cesse contre les Vents, les Flots & les Ecueils ; & ils sont tellement exposés aux Orages, que Lucius Cornélius Scipion personifia la Tempête, il en fit une Divinité, & lui consacra un Temple, avec cette Inscription.
Te quoque Tempestas, meritam delubra fatemur,
Cum pene est Corsis obruta Classis aquis.

Ceux qui ont quelque connoissance de la Marine, sçavent jusqu’à quel point nos François ont porté la valeur dans les Combats de Mer. Si je voulois en démontrer la vérité, je ferois le Catalogue de tous les Grands Hommes que nous avons eu sur Mer depuis que la Marine est ranimée en France, mais je m’écarterois trop de mon sujet. Je me contente de marquer ceux qui ont été du Département de Rochefort, ou qui y ont armé, On y a vu Messieurs de Tourville & d’Estrées, Maréchaux de France. Plusieurs Lieutenans Généraux des Armées Navales, qui sont M.M. Duquesne, Gabaret, Dalmeras, de Villette, du Guay-Trouin, de Pointis, d’Anfreville, de la Galissonniere. Plusîeurs Chefs d’Escadre ; Messieurs Forant, de Nesmond, du Magnou , de Fourbin, de la Porte, d’Amblimont, d’Infreville, du Casse, de Belle-Isle-Erard, du Quesne Monier, & une multitude d’autres Officiers de réputation. Pour connoître leur mérite, il faut lire dans l’Histoire les belles actions par lesquelles ils se sont distingués.

Quoique la Marine soit aujourd’hui, à cause de la Paix, assez languissante à Rochefort, il est cependant certain que nous y avons un grand nombre d’Officiers qui ont rendu des services signalés à l’Etat, & à qui il ne manque que des occasions de paroître, distingués par la naissance, la politesse & le courage, & qui par leur résidence ordinaire à Rochefort, rendent cette Ville très-brillante. Je vais marquer ici la Liste de tous ceux qui sont du Département.

Commandant du Port.
M. le Marquis de Sainte Maure, Vice-Amiral de France, Grand-Croix de l’Ordre Militaire de S. Louis.

Lieutenant General des Armées Navales.
M. le Comte de la Rochalar, Commandeur de l’Ordre Militaire de S. Louis.

Chefs d’Escadre - Apointemens 6000. liv. par an.
MESSIEURS Le Comte de Bethune. / Huraut de Ville-Luifent. / Le Chevalier de la Rochalar.

Capitaines des Vaisseaux du Roy – Paye ordinaire 1800 liv. Haute Paye , 1800. liv.
MESSIEURS De Sainte Hermine [1], Inspecteur. / Du Coudray Guymont, / Des Coyeux. [2] / Le Comte d’Arquien. / Le Marquis de Montendre. / Le Marquis d’Ars. / S. Legier de la Sausaye. / De Serigny. / De Baraille, Commis. Genéral d’Artillerie. / Fondelin, Major. / De Chaon. / Des Herbiers de l’Etenduere. / Le Comte Duquesne. / De Saint Clair. / Le Chevalier de Sainte Hermine. / Forant. / Le Comte des Gouttes. / De Pardaillan. / Gravier, Capitaine de Port. /

Capitaines d’Artillerie. Commandant les Bomb. 1800. Liv. - Ordinaires, 1500 liv.
MESSIEURS Dupin de Bellugard. / Pillard.

Capitaine de Frégate – 1000 liv.
Monsieur Du Defan

Lieutenant des Vaisseaux du Roy 1000 liv.
MESSIEURS

De Voutron.
Cap. de Com. De La Sale des Gouttes. Cap. de Com. De Conteneuil.
Cap. de Com. De la Brosse. D’Amblimont.
Cap. de Com. Odon des Gouttes. Cap. de Com. Duquesne Guitton.
Cap. de Com. Le Chevalier du Vigné. Lieut. de Port Adrieu.
Cap. de Com. Du Lau de Selette. Com. des Cadets Clavel.
Du Sault. Du Plessis Faucherie.
Du Bourdet. De Reals.
Vendome Huet. De Liesta.
Cap. de Com. Le Comte de Vaudreuil Clancy.
Cap. de Com. Des Coyeux de Fouras [3]. Boisrond d’Orignac.
Meschin. Silly de Louvigny.
Des Combes. S. Legier des Pannes.
Macnemara. Boscal de Reals.
Lieut. de Port Belliveau. De Rossel.
Le Marquis de la Galissoniere. De Chabannes.
S. Legier de la-Sausaye. Lieut. de port. Baron.

Lieutenans d’Artillerie.
MESSIEURS Descombes. / Dupin de Bellugard le Fils. / Saint Surin de Mortagne.

Capitaine de Brûlot. – 1000 liv.
MONSIEUR De la Clocheterie.

Enseignes des Vaisseaux du Roy. – 600 liv.
MESSIEURS Le Poupet de la Boulardiere. / Despreaux Drognes. / Turles. / Des Montis. / Habert. / Du Peyrat de Moyenbaux. / De Bourges. / Reverdy. / Bretauville. / Brossin de Meré. / Le Chevalier, de S. Palaye. / Martel. / Peroteau de grand Champ. / De Fontais. / Le Chevalier de Bretauville. / La Borie.

Ens. De Port
Du Mesnil Rolland. / Audiffredy. / De S. André./ Le Gardeur de Tilly. / Des Groyes de Nieul. / Lortie du Petit-Fief. / Raguienne de Mareuil. / Le Chevalier d’Aubigny. / Le Chevalier de S. André. / De la Faluere. / Mariolle. / Du Vignau. / D’Anqueville. / De la Lifardaye. / De Macnemara. / Porter. / De Maurville. / Lileau. / Le Chevalier de la Breteche. / Des Herbiers. / De Vic Pongibaut ; / De Serigny. / De Polignac. / Le Chevalier de Vienne. / De Caumont l’aîné. / Le Chevalier de Calmeil. / D’Aubigny l’aîné. / Theodat de Sossiandos. / De Grand-Ville. / Du Gémeaux. / La Fregoniere. / Bois de Maquillé. / Des Gouttes la Salle. /
Saint Laurent de Sartre. / Le Chevalier de la Routière. / Saint André Monméjan. / De Fontrivaux. / Du Mesnil Norey. / De Goursolas. / De Teireneire. / De Chezac. /
Jubert de Bouville. / Odon des Gouttes. / La Garigne la Tournerie. / De Moesset. /
Durtubie Fagosse. / Le Marquis des Gouttes. / Mesnard du Plessis. / Gabaret. / Le Chevalier de Surgeres.

Sous-Lieutenans d’Artillerie. - 600, liv.
MESSIEURS . Boispineau. / Saint André du Verger.

Lieutenans de Frégatte. - 850. liv.
MESSIEURS Labat. / Des Chandeliers de la Pigeonniere.

Aydes d’Artillerie. - 360. liv.
MESSIEURS De Valles. / De la Brosse.

Parmi ces Officiers, il y a treize Capitaines de Compagnie qui sont Lieutenans des Vaisseaux du Roy. Il y avoit autrefois à Rochefort soixante de ces Compagnies, qui font destinées pour le Service du Port, & pour être embarquées sur les Vaisseaux. Elles sont logées dans les Casernes. C’est un superbe Bâtiment, accompagné de deux Ailes & de quatre Pavillons, distribués en soixante Chambres ; on y peut placer deux cent cinquante Lits, & loger sept cent cinquante Soldats.

J’ai mis au rang des Officiers de la Marine ceux de l’Artillerie, qui sont membres du même Corps. Il paroît qu’ils furent établis en 1692 par une Ordonnance de Louis XIV .du 6 Février, qui les fixe à deux Commissaircs Généraux, sîx Capitaines, neuf Lieutenans, neuf Sous-Lieutenans & neuf Aydes. Ces deux Commissaires furent départis dans les Ports de Brest & de Toulon. Sa Majesté en créa un troisième pour Rochefort. Les Officiers d’Artillerie qui sont dans ce dernier Port, consistent dans un Commissaire Général, deux Capitaines, deux Lieutenans, trois Sous-Lieutenans & trois Aydes.

Le Premier Capitaine commande les Bombardiers, qui sont au nombre de Trente. Ces Bombardiers sont employés en qualité de Grenadiers du Corps général de la Marine. Ils servent aux Bombardemens Maritimes, aux épreuves de Canons, de Mortiers & de toutes les Armes à Feu ; & ils sont continuellement exercés au Canonage, au jet des Bombes, au maniement des Armes & à l’exercice de la Grenade. Ils sont encore dressés aux Artifices convenables à la Guerre, & aux réjouissances publiques.

Le second Capitaine d’Artillerie commande les Apprentifs Canoniers. Ces Aprentifs Canoniers sont exercés deux ou trois heures par jour, à l’Ecole d’Artillerie, pout aprendre à exécuter avec intelligence tout ce qui regarde leurs fonctions ; & pour les interesser à devenir habiles, on donne un prix tous les Dimanches à celui qui a le mieux tiré au but.

Outre ces Aprentifs, il y a dans le Port de Rochefort un Maître Canonier, qui est Canonier Amiral ; deux Canoniers Vice-Amiraux, neuf Maîtres Canoniers à Brevet, entretenus parle Roy, pour servir tour à tour sur les Vaisseaux de Sa Majesté, qui partent tous les ans pour nos Colonies.

Il faut encore ajouter à tous ces Officiers ceux de la Prévôté de la Marine. Louis XIV. en 1704 par son Edit du mois d’Avril, créa des Prévôts de la Marine, ausquels il attribua la connoissance des Desertions. Par un autre Edit du mois de Décembre 1709. il leur donna, pour les affaires concernant la Marine, le même pouvoir, la même Jurisdiction & les mêmes fonctions qu’aux Prévôts des Maréchaussées : & par sa Déclaration du 31 Décembre 1712 il régla de quelle manière ils pourroient exercer leur Jurisdiction. Les Officiers de la Prévôté de la Marine consistent dans :
Un Prévôt. 1000. liv. / Un Exempt. 540. liv. / Un Procureur du Roy. 480. liv. / Un Greffier. 480. liv. / Plusieurs Archers. 360. liv.

Il faut joindre à toutes les Troupes dont je viens de faire le dénombrement, le Régiment de Karrer Suisse, servant dans la Marine, au Port de Rochefort. Il tire son nom de celui de son Colonel.

Ce Régiment est composé de quatre Compagnies. Les trois premières sont de deux cent hommes chacune, & la quatrième de cent cinquante.
Compagnie Colonelle servant à Rochefort. 200. h.
Seconde Compagnie servant à la Martinique. 200. h.
Troisième Compagnie servant à S. Domingue. 200. h.
Quatrième Compagnie servant à la Louisiane. 150. h.

Il y a dans la Compagnie Colonelle cent hommes surnuméraires, qui sont en Garnison à l’lsle Royale ; ce qui fait en tout huit cent cinquante hommes. On croit que dans peu la quatrième Compagnie sera de deux cent hommes comme les autres.


[2Il s’agit très probablement de Mr Frétard d’Ecoyeux : voir les pages concernant la carrière dans la Royale de plusieurs membres de cette famille

[3Voir sur Histoire Passion son testament

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Votre message
Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Les mots-clés de l'article

pour en savoir plus sur :

Chercher dans le site

Les plus lus --- Les 50 +

1.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

4.  FAQ & R - Le Forum Aux Questions ... & aux Réponses

5.  Carte satellite Googlemap avec moteur de géolocalisation : rechercher une ville, une commune, un village


5 articles au hasard

1.  1708 (c) - Les protestants de La Tremblade demandent (en vers) un permis de construire

2.  1598 - L’Edit de Nantes - Préambule et plusieurs articles

3.  1789 - 1795 - Les représentants de Charente et Charente-Inférieure à l’Assemblée Nationale

4.  1847 - Pluie de critiques sur la colonie agricole de la Vallade (17 Rétaud)

5.  1601 - La Rochelle (17) - Statuts des maîtres apothicaires


Les plus populaires --- Les 50 +

1.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Three generations of the Anglo-Poitou family of Vivonne, from 13th century “Poitevin mercenary captain” to 14th century “recalcitrant lady”

4.  1599 - Fontaines-d’Ozillac (17) : le seigneur prend possession du droit de foire

5.  Documents numérisés des Archives Départementales (16 et 17)


Brèves --- Toutes

1.  Au château de la Roche Courbon, fête de la préhistoire les 23 et 24 avril 2016

2.  Antiquité-Avenir. Réseau des Associations liées à l’Antiquité - Communiqué de presse

3.  Temples de la Saintonge Maritime : Une histoire mouvementée

4.  2.644.259 visiteurs sur Histoire Passion - Statistiques au 31/12/2013

5.  Archéologie et histoire du fleuve Charente à Taillebourg - Port d’Envaux