Plan du site : détaillé / réduit
Mots-clés
Liens
S'abonner
Forum
Archives
Contact
 
Vous êtes ici : Accueil » Grands thèmes d’histoire locale » Carnet mondain » 1751 - La famille de Pons dans le Mercure de France

1751 - La famille de Pons dans le Mercure de France

D 12 février 2009     H 15:43     A Pierre     C 0 messages     A 2463 LECTURES


agrandir

Carnet rose : Son grand-frère, Charles-Armand-Augustin, marquis de Pons, 6 ans, sa maman, Gabrielle-Rosalie le Tonnelier de Breteuil, et son papa, Charles-Armand de Pons sont heureux de vous faire part de la naissance d’Antoinette-Rosalie [1], le 11 mars 1751. La mère et l’enfant se portent bien.

Source : Le Mercure de France - Avril 1751 - Books Google

Voir en ligne :
La couverture du Mercure de France - année 1751

Le 11 Mars, Gabrielle-Rosalie le Tonnelier de Breteuil, femme de Charles-Armand de Pons, Comte de Roquefort, dit le Vicomte de Pons, Brigadier des Armées du Roi, accoucha à trois heures & demie après midi d’une fille, qui a été nommée Antoinette-Rosalie. Elle a pour frère Charles-Armand-Augustin, Marquis de Pons, né le premier Juillet 1744.

La Maison de Pons, en Saintonge, est trop connue par son antiquité, ses illustrations, & ses alliances, pour s’étendre sur cette Généalogie, & en former un long détail. Il suffit de remarquer que l’une des filles du Duc de Guyenne épousa un Sire de Pons, nommé Aymar, l’an 989. De cette alliance descendit par degrés de filiation, Renaud, Sire de Pons, qui conduisit quatre cens chevaux au voyage de Naples pour le service de Charles de France, Comte d’Anjou, frère du Roi Saint Louis, contre le Bâtard Mainfroy, usurpateur du Royaume de Sicile. De son mariage avec Marguerite Rudel, Dame de Bragerac, &c. descendit au cinquième degré Renaud, Sire de Pons, Comte de Marennes & de Montfort, Vicomte de Turenne, Seigneur des Isles d’Oleron, d’Alvert, &c. Premier Baron de Saintonge, qualifié Gouverneur pour le Roi, Protecteur, & Conservateur Général des Provinces d’Aquitaine Perigord, Saintonge & Angoumois, dans une Lettre en parchemin, dattée du 14 Janvier 1414. Jacques, Sire de Pons, son fils, épousa Isabelle de Foix, dont la mere Marguerite d’Albret étoit nièce du Roi Charles V. dit le Sage ; & par cette alliance, il se voyoit cousin-issu-de-Germain du Roi Charles VII.. qui lui fut en patrie redevable de sa Couronne. Guy, Sire de Pons, l’unique fruit de ce mariage, est qualifié de cousin par le Roi, dans un. Acte du 15 Novembre 1498. Son petit-fils Antoine, Sire de Pons, Comte de Marennes, &c. Seigneur des Isles d’Oleron & d’Alvert, Premier Baron &.Lieutenant Général de Saintonge, Capitaine des Cent-Gentilhommes de la Maison du Roi, fut créé Chevalier de l’Ordre du Saint Esprit, lors de son institution, à la première Promotion faite à Paris dans l’Eglise des Augustins du grand Couvent, le 31 Décembre 1578, après cinquante-un.an de service, ayant commencé à servir sous le grand Maréchal de Lautrec, son cousin, en Italie, où il s’étoit trouvé en 1518 au siége de Naples. Pendant les guerres civiles de la Religion, il fit la guerre à ses dépens aux Huguenots du Pays de Saintonge & Provinces voisines, qu’il conserva sous l’obéissance du Roi. Ses conquêtes, ses victoires de Saint Sorlin & de Saint Just, sa vigoureuse & admirable défense, lorsqu’il fut assiégé dans sa Ville de Pons, & un grand nombre de beaux exploits en font foi. Il mourut en 1580, ne laissant que deux filles, nommées Antoinettes, dont l’une porta la Terre & Sirerie de Pons dans la Maison d’Albret, d’où par succession de tems elle a passé dans celle de Lorraine. La cadette épousa 1°. le Comte de la Rocheguyon, du nom de Silly, Chevalier des Ordres du Roi. 2°. Le Seigneur de Liancourt, Premier Ecuyer du Roi Henri IV. Chevalier de ses Ordres, Gouverneur de Paris.

Les branches puînées de cette Maison, sont celles de Bourg Charente, de Mirembeau, de la Caze & de Roquefort. La première ne subsista pas long-tems. La seconde fut formée par Jacques de Pons, Baron de Mirembeau, fils puîné de François I. du nom, Sire de Pons, & de Marguerite de Coëtivy. C’est lui qui jetta les premiers fondemens de la Ville de Brouage, & la nomma ]acopolis, de son nom. Pons de Pons, son fils cadet, fut Seigneur de la Caze, & bisayeul de Renaud-Constant, Comte de Pons, mort en 1741. Pons de Pons, fils puîné de Jean-Jacques de Pons, Marquis de la Caze, fut Comte de Roquefort, Seigneur des Coteaux, & autres lieux, & père de Pons de Pons II. du nom, Comte de Roquefor, qui a eu pour fils de Charlotte-Armande de Rohan-Montbazon, sa femme, Charles-Armand, Vicomte de Pons, Brigadier des Armées du Roi, qui a donné lieu, à cet article.


[1Antoinette-Rosalie de Pons, née le 11 Mars 1751, mariée, le 4 Octobre 1766, à Paul-François de Quelen, appelé le Marquis de Saint-Megrin, Gouverneur de Cognac, par la démission de son père. (Dictionnaire de la noblesse, contenant les généalogies, l’histoire et la chronologie des familles nobles de France - François-Alexandre Aubert de La Chesnaye des Bois - Paris - 1776)

...
Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message
Ajouter un document

Les mots-clés de l'article

pour en savoir plus sur : 17 Pons - 18e siècle - Gazettes - Généalogie - Google books - Pons (de) -

Je recherche dans le site

Un conseil : Pour obtenir le meilleur résultat, mettez le mot ou les mots entre guillemets [exemple : "mot"]. Cette méthode vaut également pour tous les moteurs de recherche sur internet.