Vous êtes ici : Accueil -> Chronologie de l’histoire locale -> 1789 - 1799 - La Révolution Française -> 1789 - 1792 Des États généraux à la République -> 1789 - 1795 - Les représentants de Charente et Charente-Inférieure à (...)

1789 - 1795 - Les représentants de Charente et Charente-Inférieure à l’Assemblée Nationale

D 9 août 2008     H 13:10     A Pierre     C 0 messages A 3086 LECTURES


Des États généraux de mai 1789 à la Convention Nationale de 1793-95, les représentants de l’Aunis, de l’Angoumois et de la Saintonge, puis des deux départements de Charente et Charente-Inférieure.

Etats généraux de mai 1789

Province
Baillage
ClergéNoblesseTiers État
Aunis

Ville et gouvernement de La Rochelle
Titulaire :

* Charles-Jean-Baptiste Pinelière, docteur en théologie, curé de la ville et paroisse de Saint-Martin, île de Ré.

Titulaire :

* Ambroise-Eulalie, vicomte de Malartic, lieutenant-colonel, commandant du bataillon de garnison de Poitou, chevalier de Saint-Louis.

Suppléant :

*Louis-Gabriel Ancelin de Saint-Quentin, chevalier, seigneur de Chambon et d’Angoute, membre associé de l’Académie de La Rochelle.

Titulaires :

* Pierre-Etienne-Lazare Griffon, seigneur de Romagné, des Mothez-Mézeron, Ponthezière et autres lieux, conseiller du roi, maître ordinaire en la chambre des comptes de Paris, lieutenant-général de la sénéchaussée et siège présidial de la ville et du gouvernement de La Rochelle.

* Charles-Jean-Marie Alquier, premier avocat du roi en la sénéchaussée et siège présidial, procureur du roi au bureau des finances, maire et colonel de la ville de La Rochelle.

Suppléants :

* Jacques-Alexandre Boutet, capitaine au long-cours de la marine marchande, syndic de la ville de Saint-Martin de Ré, premier député suppléant.

* Pierre-Charles de Ruamps, lieutenant de canonniers garde-côtes, cultivateur, deuxième député suppléant.

Saintonge

Saintes
Titulaires :

* Bernard Labrousse de Beauregard, prieur-curé de Champagnolles de l’ordre de Chancelade.

* Pierre-Louis de La Rochefoucauld, évêque de Saintes.

Titulaires :

* Jacques Raymond de Richier de La Rochelongchamps, demeurant à Marennes.

* Jean-Frédéric, comte de La Tour-du-Pin-Gouvernet, lieutenant-général et commandant en chef pour le roi dans les provinces de Saintonge, Aunis et Poitou.

Suppléant :

* Pierre de Brémond d’Ars.

Titulaires :

* Pierre-Isaac Garesché, propriétaire à Nieulle, paroisse de Saint-Sornin, près Marennes.

* Jean-Nicolas Lemercier, conseiller du roi, président, lieutenant criminel de la sénéchaussée et siège présidial de Saintes.

* Philippe Augier, négociant, demeurant à Tonnay-Charente.

* Pierre-Léger Ratier, avocat, demeurant à Lussière, paroisse de Cercoux, près Montguyon.

Saintonge

Saint-Jean d’Angély
Titulaire :

* Simon Landreau, curé de la paroisse de Moragne.

Titulaire :

* Charles Grégoire, marquis de Beauchamps, mestre de camp de cavalerie, chevalier de Saint-Louis, seigneur de Grand-Fief et de Champfleuri, demeurant à Saint-Jean-d’Angély.

Suppléants :

* François, marquis de la Laurencie de Charras, seigneur de Neuvic, mestre de camp de cavalerie, inspecteur des maréchaussées de France, ancien capitaine du régiment du roi-infanterie, chevalier de Saint-Louis.

Jean-Joseph de Bonnegens, conseiller du roi, lieutenant-général de la sénéchaussée de Saintonge, séante à Saint-Jean-d’Angély, demeurant en ladite ville.

* Michel-Louis-Etienne Regnaud, avocat, en parlement et en la sénéchaussée de Saintonge, séante à Saint-Jean-d’Angély, demeurant en ladite ville.

Angoumois Titulaires :

* Philippe-François d’Albignac de Castelnaud, évêque d’Angoulême

* Joubert, curé de Saint-Martin d’Angoulême.

Titulaires :

* Claude-Anne, marquis de Saint-Simon et de Broglie

* Alexandre-Louis, comte de Culant

Titulaires :

* Étienne Augier, négociant à Cognac,

* Antoine-Joseph Roy, avocat en la Cour, à Angoulême,

* Jean Marchais, avocat en parlement, juge assesseur du duché de La Rochefoucaud

* François Pougeard-Dulimbert, de Confolens, avocat en parlement.

Députés à l’Assemblée Constituante - 17 juin 1789 - 30 septembre 1791

- 17 juin 1789 : Assemblée Constituante
- 9 juillet 1789 : Assemblée nationale constituante

Députés à l’Assemblée Législative - 1er octobre 1791 - 21 septembre 1792

CHARENTE : 9. MM.
- Dubois-de-Bellegarde, chevalier de Saint-Louis, commandant de la garde nationale d’Angoulême ;
- Lafaye-des-Rabiers, procureur-syndic du district de Barbezieux ;
- L’Echelle, commissaire du roi au tribunal du district de la Rochefoucauld ;
- Blanchon, homme de loi, administrateur du département ;
- Martin, juge au tribunal du district de Cognac ;
- Chédaneau, administrateur de l’hôpital de Ruffec ;
- Dumas-Champvallier, homme de loi, juge de paix de Champagne-Mouton ;
- Guimberteau, juge au tribunal de première instance du district d’Angoulême ;
- Chazaud, administrateur du directoire du district de Confolens.

Suppléants :
- Duchambon, maire d’Eymoutiers ;
- Loisellerie, administrateur du district d’Angoulême ;
- Gaboriaud-des-Hubelins, administrateur de département, domicilié à Ruffec.
CHARENTE-INFÉRIEURE : 11. MM. 
- Bréard , propriétaire à Marenne et vice-président du directoire du déparlement ;
- Delacosse, président du tribunal du district de la Rochelle ;
- Bernard, président du tribunal du district de Saintes ;
- Eschasseriaux aîné, homme de loi à Saintes, administrateur du département ;
- Ruamps, cultivateur à Saint-Saturnin-du-Bois, membre du directoire du département ;
- Jouneau, administrateur du département, et lieutenant de la gendarmerie nationale ;
- Merveilleux, administrateur du département ;
- Niou, ingénieur de la marine, maire de Rochefort ;
- Dumoutier, négociant à la Rochelle ;
- Riquet, membre du directoire du département ;
- Gilbert, homme de loi.

Représentants à la Convention Nationale - 20 septembre 1792 - 26 octobre 1795

CHARENTE : 9 députés et 4 suppléants

Députés
- Dubois de Bellegarde (Antoine), ancien député à la Législative, commandant la garde nationale d’Angoulême.
- Guimberteau (Jean), juge au tribunal d’Angoulême, ancien député à la Législative.
- Chazaud (Jean-François-Simon), administrateur du district de Confolens, anien député à la Législative.
- Chedaneau (Augustin-Roland-Jean-André-Faustin), administrateur de l’hôpital de Ruffec, ancien député à la Législative.
- Ribereau (Jean), procureur-syndic de Barbezieux. Est exclu après le 31 mai 1793 ; est rappelé le 18 frimaire an III (8 décembre 1794).
- Devars (Jean), juge du district de Larochefoucauld.
- Carra (Jean-Louis). Opte pour la Saône-et-Loire. Est remplacé par Maulde.
- Brun (Jean), procureur syndic du district d’Angoulême.
- Crevelier (Jacques).

Suppléants
- Maulde (Pierre-Jacques), suppléant à la Législative. Remplace Carra qui a opté pour Saône-et-Loire.
- Fasse. N’a pas siégé.
- Lecocq. Officier municipal à Cognac. N’a pas siégé.
- Gaboriaud de Sublins. Est nommé suppléant dans une élection complémentaire. N’a pas siégé.
CHARENTE-INFÉRIEURE : 11 députés et 4 suppléants

Députés
- André Antoine Bernard, dit "Bernard de saintes", avocat, ancien député à la Législative, président du tribunal de Saintes. Décrété d’accusation le 10 prairial an III (29 mai 1795).
- Bréard l’aîné (Jean-Jacques), président du département, ancien député à la Législative.
- Eschasseriaux l’aîné (Joseph), ancien député à la Législative, administrateur du département.
- Joseph Niou, maire de Rochefort, ancien député à la Législative.
- Ruamps (Pierre-Charles), ancien député à la Législative, membre du directoire du département. Décrété d’accusation le 2 prairial an III (21 mai 1795), est amnistié le 4 brumaire an IV (26 octobre 1795).
- Jacques Garnier, procureur général syndic du département.
- Dechézeaux (Pierre-Charles-Daniel-Gustave), ancien suppléant à la Législative, életeur de l’ile de Ré. Donne sa démission le 11 août 1793 et est condamné à mort le 28 nivôse an III (17 janvier 1795). Réhabilité dans la séance du 14 floréal an III (3 mai 1795). Est remplacé par Eschasseriaux jeune, le 30 août 1793.
- Lozeau (Paul-Augustin), ancien suppléant à la Législative, procureur syndic du district de Marennes.
- Giraud (Marc-Antoine-Alexis), juge de paix de la Rochelle.
- Vinet (Pierre-Étienne), électeur de Saint-Ciers, administrateur du département.
- Dautriche (Jacques-Sébastien), président du tribunal de Saint-Jean-d’Angely.

Suppléants
- Eschasseriaux jeune (René), ancien suppléant à la Législative, médecin, procureur général syndi du département. Remplace le 30 août 1793 Dechézeaux démissionnaire.
- Desgraves (Georges), ancien suppléant à la Législative, négociant à Saint-Pierre d’Oloron. Est appelé à siéger en vertu de l’article 1er de la loi du 7 ventôse an III (25 février 1795) et du tirage au sort destiné à compléter les membres de la Convention, opéré le 5 floréal an III (24 avril 1795).
- Crassous de Médeuil (Jean-Augustin), électeur à la Rochelle. Siège comme député de la Martinique.
- Guérin (Henri-Paul), juge de paix à Aulnay. N’a pas siégé.

Dans la même rubrique

1789 - Regnaud de Saint-Jean-d’Angély, député contesté, chauffard à Paris

1789 - 1791 - La Révolution en Charente et Charente-Inférieure, dans les gazettes

1790 - Lettres patentes du roi Louis XVI sur la liberté d’opinion

1790 - La sédition populaire de Varaize (17) : récit à l’Assemblée Nationale

1790 - Le Thou (17) - Une révolution qui inquiète les petits paysans

1790 - 1794 - Les francs-maçons d’Aunis et de Saintonge dans la Révolution

1790 - 1791 - Breuillet (17) : le Serment Fédératif du 14 juillet

1790 - Feuillade (16) : les habitants demandent en vain leur rattachement à la Dordogne

1790 - Des nobles de Saintonge protestent contre l’abolition de la noblesse par l’Assemblée Nationale

1790 - La sédition de Varaize (17) : débat à l’Assemblée entre l’Abbé Maury et Regnaud de Saint-Jean d’Angély

1790 - La vente des biens ecclésiastiques en Charente-Inférieure

1790 - 1802 - Noms révolutionnaires des communes de Charente et Charente-Maritime

1790 - Les Charentais viennent au secours de la Patrie en danger

1791 - Arrêté des officiers municipaux de la Ville de La Rochelle, sur la liberté du culte

1791-1792 Les Jacobins de Cognac d’après le registre de leurs délibérations

1792 - Courrier d’une citoyenne de Cognac dans la Feuille Villageoise

1792 - L’émigration du clergé de Charente-Inférieure en Espagne

1792 - Saint-Ouen-d’Aunis (17) : Vente aux enchères publiques des biens du Prieuré

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Votre message
Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Les mots-clés de l'article

pour en savoir plus sur : 1789-1799 Révolution française - 18e siècle - Département Charente (16) - Département Charente-Maritime (17) - Province Angoumois - Province Aunis - Province Saintonge -

Chercher dans le site

Les plus lus --- Les 50 +

1.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

4.  FAQ & R - Le Forum Aux Questions ... & aux Réponses

5.  Carte satellite Googlemap avec moteur de géolocalisation : rechercher une ville, une commune, un village


5 articles au hasard

1.  Les familles de Gadeville et d’Ecoyeux : des marins et des soldats au service du Roi

2.  1547 - 1548 - Soulèvements des Pitaux en Angoumois et Saintonge contre la gabelle

3.  1569 - 1589 - Le Journal du roi Henri III

4.  1845 - Colonie agricole de la Vallade (17 Rétaud) : archives

5.  1651 - Récit du siège de Cognac pendant la Fronde


Les plus populaires --- Les 50 +

1.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Santonismes ou locutions saintongeaises de Bernard Palissy (1506-1589 ?)

4.  Three generations of the Anglo-Poitou family of Vivonne, from 13th century “Poitevin mercenary captain” to 14th century “recalcitrant lady”

5.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne


Brèves --- Toutes

1.  Au château de la Roche Courbon, fête de la préhistoire les 23 et 24 avril 2016

2.  Antiquité-Avenir. Réseau des Associations liées à l’Antiquité - Communiqué de presse

3.  Temples de la Saintonge Maritime : Une histoire mouvementée

4.  2.644.259 visiteurs sur Histoire Passion - Statistiques au 31/12/2013

5.  Archéologie et histoire du fleuve Charente à Taillebourg - Port d’Envaux