Vous êtes ici : Accueil -> Chronologie de l’histoire locale -> 1789 - 1799 - La Révolution Française -> 1789 - 1792 Des États généraux à la République -> 1789 - 1795 - Les représentants de Charente et Charente-Inférieure à (...)

1789 - 1795 - Les représentants de Charente et Charente-Inférieure à l’Assemblée Nationale

D 9 août 2008     H 13:10     A Pierre     C 0 messages A 3097 LECTURES


Des États généraux de mai 1789 à la Convention Nationale de 1793-95, les représentants de l’Aunis, de l’Angoumois et de la Saintonge, puis des deux départements de Charente et Charente-Inférieure.

Etats généraux de mai 1789

Province
Baillage
ClergéNoblesseTiers État
Aunis

Ville et gouvernement de La Rochelle
Titulaire :

* Charles-Jean-Baptiste Pinelière, docteur en théologie, curé de la ville et paroisse de Saint-Martin, île de Ré.

Titulaire :

* Ambroise-Eulalie, vicomte de Malartic, lieutenant-colonel, commandant du bataillon de garnison de Poitou, chevalier de Saint-Louis.

Suppléant :

*Louis-Gabriel Ancelin de Saint-Quentin, chevalier, seigneur de Chambon et d’Angoute, membre associé de l’Académie de La Rochelle.

Titulaires :

* Pierre-Etienne-Lazare Griffon, seigneur de Romagné, des Mothez-Mézeron, Ponthezière et autres lieux, conseiller du roi, maître ordinaire en la chambre des comptes de Paris, lieutenant-général de la sénéchaussée et siège présidial de la ville et du gouvernement de La Rochelle.

* Charles-Jean-Marie Alquier, premier avocat du roi en la sénéchaussée et siège présidial, procureur du roi au bureau des finances, maire et colonel de la ville de La Rochelle.

Suppléants :

* Jacques-Alexandre Boutet, capitaine au long-cours de la marine marchande, syndic de la ville de Saint-Martin de Ré, premier député suppléant.

* Pierre-Charles de Ruamps, lieutenant de canonniers garde-côtes, cultivateur, deuxième député suppléant.

Saintonge

Saintes
Titulaires :

* Bernard Labrousse de Beauregard, prieur-curé de Champagnolles de l’ordre de Chancelade.

* Pierre-Louis de La Rochefoucauld, évêque de Saintes.

Titulaires :

* Jacques Raymond de Richier de La Rochelongchamps, demeurant à Marennes.

* Jean-Frédéric, comte de La Tour-du-Pin-Gouvernet, lieutenant-général et commandant en chef pour le roi dans les provinces de Saintonge, Aunis et Poitou.

Suppléant :

* Pierre de Brémond d’Ars.

Titulaires :

* Pierre-Isaac Garesché, propriétaire à Nieulle, paroisse de Saint-Sornin, près Marennes.

* Jean-Nicolas Lemercier, conseiller du roi, président, lieutenant criminel de la sénéchaussée et siège présidial de Saintes.

* Philippe Augier, négociant, demeurant à Tonnay-Charente.

* Pierre-Léger Ratier, avocat, demeurant à Lussière, paroisse de Cercoux, près Montguyon.

Saintonge

Saint-Jean d’Angély
Titulaire :

* Simon Landreau, curé de la paroisse de Moragne.

Titulaire :

* Charles Grégoire, marquis de Beauchamps, mestre de camp de cavalerie, chevalier de Saint-Louis, seigneur de Grand-Fief et de Champfleuri, demeurant à Saint-Jean-d’Angély.

Suppléants :

* François, marquis de la Laurencie de Charras, seigneur de Neuvic, mestre de camp de cavalerie, inspecteur des maréchaussées de France, ancien capitaine du régiment du roi-infanterie, chevalier de Saint-Louis.

Jean-Joseph de Bonnegens, conseiller du roi, lieutenant-général de la sénéchaussée de Saintonge, séante à Saint-Jean-d’Angély, demeurant en ladite ville.

* Michel-Louis-Etienne Regnaud, avocat, en parlement et en la sénéchaussée de Saintonge, séante à Saint-Jean-d’Angély, demeurant en ladite ville.

Angoumois Titulaires :

* Philippe-François d’Albignac de Castelnaud, évêque d’Angoulême

* Joubert, curé de Saint-Martin d’Angoulême.

Titulaires :

* Claude-Anne, marquis de Saint-Simon et de Broglie

* Alexandre-Louis, comte de Culant

Titulaires :

* Étienne Augier, négociant à Cognac,

* Antoine-Joseph Roy, avocat en la Cour, à Angoulême,

* Jean Marchais, avocat en parlement, juge assesseur du duché de La Rochefoucaud

* François Pougeard-Dulimbert, de Confolens, avocat en parlement.

Députés à l’Assemblée Constituante - 17 juin 1789 - 30 septembre 1791

- 17 juin 1789 : Assemblée Constituante
- 9 juillet 1789 : Assemblée nationale constituante

Députés à l’Assemblée Législative - 1er octobre 1791 - 21 septembre 1792

CHARENTE : 9. MM.
- Dubois-de-Bellegarde, chevalier de Saint-Louis, commandant de la garde nationale d’Angoulême ;
- Lafaye-des-Rabiers, procureur-syndic du district de Barbezieux ;
- L’Echelle, commissaire du roi au tribunal du district de la Rochefoucauld ;
- Blanchon, homme de loi, administrateur du département ;
- Martin, juge au tribunal du district de Cognac ;
- Chédaneau, administrateur de l’hôpital de Ruffec ;
- Dumas-Champvallier, homme de loi, juge de paix de Champagne-Mouton ;
- Guimberteau, juge au tribunal de première instance du district d’Angoulême ;
- Chazaud, administrateur du directoire du district de Confolens.

Suppléants :
- Duchambon, maire d’Eymoutiers ;
- Loisellerie, administrateur du district d’Angoulême ;
- Gaboriaud-des-Hubelins, administrateur de département, domicilié à Ruffec.
CHARENTE-INFÉRIEURE : 11. MM. 
- Bréard , propriétaire à Marenne et vice-président du directoire du déparlement ;
- Delacosse, président du tribunal du district de la Rochelle ;
- Bernard, président du tribunal du district de Saintes ;
- Eschasseriaux aîné, homme de loi à Saintes, administrateur du département ;
- Ruamps, cultivateur à Saint-Saturnin-du-Bois, membre du directoire du département ;
- Jouneau, administrateur du département, et lieutenant de la gendarmerie nationale ;
- Merveilleux, administrateur du département ;
- Niou, ingénieur de la marine, maire de Rochefort ;
- Dumoutier, négociant à la Rochelle ;
- Riquet, membre du directoire du département ;
- Gilbert, homme de loi.

Représentants à la Convention Nationale - 20 septembre 1792 - 26 octobre 1795

CHARENTE : 9 députés et 4 suppléants

Députés
- Dubois de Bellegarde (Antoine), ancien député à la Législative, commandant la garde nationale d’Angoulême.
- Guimberteau (Jean), juge au tribunal d’Angoulême, ancien député à la Législative.
- Chazaud (Jean-François-Simon), administrateur du district de Confolens, anien député à la Législative.
- Chedaneau (Augustin-Roland-Jean-André-Faustin), administrateur de l’hôpital de Ruffec, ancien député à la Législative.
- Ribereau (Jean), procureur-syndic de Barbezieux. Est exclu après le 31 mai 1793 ; est rappelé le 18 frimaire an III (8 décembre 1794).
- Devars (Jean), juge du district de Larochefoucauld.
- Carra (Jean-Louis). Opte pour la Saône-et-Loire. Est remplacé par Maulde.
- Brun (Jean), procureur syndic du district d’Angoulême.
- Crevelier (Jacques).

Suppléants
- Maulde (Pierre-Jacques), suppléant à la Législative. Remplace Carra qui a opté pour Saône-et-Loire.
- Fasse. N’a pas siégé.
- Lecocq. Officier municipal à Cognac. N’a pas siégé.
- Gaboriaud de Sublins. Est nommé suppléant dans une élection complémentaire. N’a pas siégé.
CHARENTE-INFÉRIEURE : 11 députés et 4 suppléants

Députés
- André Antoine Bernard, dit "Bernard de saintes", avocat, ancien député à la Législative, président du tribunal de Saintes. Décrété d’accusation le 10 prairial an III (29 mai 1795).
- Bréard l’aîné (Jean-Jacques), président du département, ancien député à la Législative.
- Eschasseriaux l’aîné (Joseph), ancien député à la Législative, administrateur du département.
- Joseph Niou, maire de Rochefort, ancien député à la Législative.
- Ruamps (Pierre-Charles), ancien député à la Législative, membre du directoire du département. Décrété d’accusation le 2 prairial an III (21 mai 1795), est amnistié le 4 brumaire an IV (26 octobre 1795).
- Jacques Garnier, procureur général syndic du département.
- Dechézeaux (Pierre-Charles-Daniel-Gustave), ancien suppléant à la Législative, életeur de l’ile de Ré. Donne sa démission le 11 août 1793 et est condamné à mort le 28 nivôse an III (17 janvier 1795). Réhabilité dans la séance du 14 floréal an III (3 mai 1795). Est remplacé par Eschasseriaux jeune, le 30 août 1793.
- Lozeau (Paul-Augustin), ancien suppléant à la Législative, procureur syndic du district de Marennes.
- Giraud (Marc-Antoine-Alexis), juge de paix de la Rochelle.
- Vinet (Pierre-Étienne), électeur de Saint-Ciers, administrateur du département.
- Dautriche (Jacques-Sébastien), président du tribunal de Saint-Jean-d’Angely.

Suppléants
- Eschasseriaux jeune (René), ancien suppléant à la Législative, médecin, procureur général syndi du département. Remplace le 30 août 1793 Dechézeaux démissionnaire.
- Desgraves (Georges), ancien suppléant à la Législative, négociant à Saint-Pierre d’Oloron. Est appelé à siéger en vertu de l’article 1er de la loi du 7 ventôse an III (25 février 1795) et du tirage au sort destiné à compléter les membres de la Convention, opéré le 5 floréal an III (24 avril 1795).
- Crassous de Médeuil (Jean-Augustin), électeur à la Rochelle. Siège comme député de la Martinique.
- Guérin (Henri-Paul), juge de paix à Aulnay. N’a pas siégé.

Dans la même rubrique

1789 - 1790 Les Charentes et l’organisation des départements, districts et communes

1789 - Regnaud de Saint-Jean-d’Angély, député contesté, chauffard à Paris

1789 - 1791 - La Révolution en Charente et Charente-Inférieure, dans les gazettes

1790 - Lettres patentes du roi Louis XVI sur la liberté d’opinion

1790 - La sédition populaire de Varaize (17) : récit à l’Assemblée Nationale

1790 - Le Thou (17) - Une révolution qui inquiète les petits paysans

1790 - 1794 - Les francs-maçons d’Aunis et de Saintonge dans la Révolution

1790 - 1791 - Breuillet (17) : le Serment Fédératif du 14 juillet

1790 - Feuillade (16) : les habitants demandent en vain leur rattachement à la Dordogne

1790 - Des nobles de Saintonge protestent contre l’abolition de la noblesse par l’Assemblée Nationale

1790 - La sédition de Varaize (17) : débat à l’Assemblée entre l’Abbé Maury et Regnaud de Saint-Jean d’Angély

1790 - La vente des biens ecclésiastiques en Charente-Inférieure

1790 - 1802 - Noms révolutionnaires des communes de Charente et Charente-Maritime

1790 - Les Charentais viennent au secours de la Patrie en danger

1790 - La sédition de Varaize (17) dans les sessions du Conseil général de la Charente-Inférieure

1790 - La sédition de Varaize (17) : le récit des événements

1791 - Arrêté des officiers municipaux de la Ville de La Rochelle, sur la liberté du culte

1791-1792 Les Jacobins de Cognac d’après le registre de leurs délibérations

1792 - Courrier d’une citoyenne de Cognac dans la Feuille Villageoise

1792 - L’émigration du clergé de Charente-Inférieure en Espagne

1792 - Saint-Ouen-d’Aunis (17) : Vente aux enchères publiques des biens du Prieuré

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Votre message
Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Les mots-clés de l'article

pour en savoir plus sur : 1789-1799 Révolution française - 18e siècle - Département Charente (16) - Département Charente-Maritime (17) - Province Angoumois - Province Aunis - Province Saintonge -

Chercher dans le site

Les plus lus --- Les 50 +

1.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

4.  FAQ & R - Le Forum Aux Questions ... & aux Réponses

5.  Carte satellite Googlemap avec moteur de géolocalisation : rechercher une ville, une commune, un village


5 articles au hasard

1.  Sud-Ouest du 23 août 2009 - Histoire Passion : ces histoires locales exhumées

2.  1731 - Arthus Deguip, curé de St-Léger en Pons, condamné aux galères

3.  1638 - Jacques Boyceau de la Barauderie - Traité du jardinage

4.  1851 - Le ton monte entre la Charente-Inférieure et l’Algérie - Archives

5.  961 - 1628 - Histoire des institutions municipales de La Rochelle


Les plus populaires --- Les 50 +

1.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  1743 - Le commerce des étoffes à la Foire de Bordeaux

4.  1880 - Archives Historiques de Saintonge et d’Aunis - T VIII

5.  Archives Historiques de Saintonge et d’Aunis - 16ème siècle - 1500-1549 - Table chronologique des sources


Brèves --- Toutes

1.  Au château de la Roche Courbon, fête de la préhistoire les 23 et 24 avril 2016

2.  Antiquité-Avenir. Réseau des Associations liées à l’Antiquité - Communiqué de presse

3.  Temples de la Saintonge Maritime : Une histoire mouvementée

4.  2.644.259 visiteurs sur Histoire Passion - Statistiques au 31/12/2013

5.  Archéologie et histoire du fleuve Charente à Taillebourg - Port d’Envaux