Vous êtes ici : Accueil -> Sources d’archives sur l’histoire de la Saintonge, de (...) -> Autres archives historiques de Charente et Charente-Maritime -> 1861 - Éphémérides historiques de la Rochelle - 1ère partie (de A à (...)

1861 - Éphémérides historiques de la Rochelle - 1ère partie (de A à K)

Par J. B. E. Jourdan

D 13 novembre 2007     H 12:17     A Pierre     C 0 messages A 4699 LECTURES


agrandir

Index alphabétique des sujets contenus dans cet ouvrage avec liens vers le livre en ligne sur Books Google.

Pour accéder aux pages du livre, suivez les liens (au début de chaque lettre de l’alphabet).

Source : Éphémérides historiques de la Rochelle, avec un plan de cette ville en 1685 et une Gravure sur bois représentant le Sceau primitif de son ancienne Commune, par J.-B.-E. Jourdan, membre de l’Académie de la Rochelle - A. Siret, imprimeur-éditeur, Place de la Mairie, La Rochelle. - MDCCCLXI

Page en travaux

TABLE ALPHABÉTIQUE ET ANALYTIQUE DES MATIÈRES CONTENUES DANS LES ÉPHÉMÉRIDES.

A - Pour accéder aux pages du livre, suivez ce lien et saisissez la date recherchée dans la fenêtre "Rechercher dans le livre". Pour les mois qui sont abrégés dans la table, saisir le mot complet. Vous pouvez aussi choisir le mois dans le tableau ci-dessous.

Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre
A B C D E F G H I J K

ABATTOIR. Sa construction, 15 juin 1812. — V. Boucheries.

/ ABSIE ( N.D. de l’), ses revenus ; sa réunion au chapitre de la Rochelle. , 16 nov. 1666.

/ ACADÉMIE. Sa fondation, 18 juin 1730 ; lettres d’institution , lieu de ses séances, quelques-uns de ses membres, 25 juillet 1732 ; séance d’ouverture, 22 juin 1735 ; expériences sur la torpille devant l’Empereur d’Autriche, 18 juin 1777 ; sa dernière séance, 31 août 1791 ; sa reconstitution, 27 oct. 1800, 19 juill. 1820.

/ AGATIS. Quid ? Réglement sur les A., 15 déc. 1605.

/ AGENTS DE CHANGE. Arrêté de création ; leur nombre ; en même temps courtiers de commerce, 4 sept. 1801.

/ AGURÉ , près Surgères ; François Ier y chasse le cerf, 30 déc. 1542.

/ AIGUILLON (l’), 19 avril 1573.

/ AIMERY, maire de 1270, où il demeurait, 1er mars 1298.

/ AIX (île d’), se soumet au roi de France , 26 août 1372 ; les Anglais s’en emparent, 20 sept. 1757 ; Napoléon à... 15 janvier 1815.

/ ALENÇON (Duc d’), au siège de la Rochelle, 11 févr , 14 juin 1573 ; complote avec le roi de Navarre, 21 avril 1573 ; chef général des protestants et des politiques, 24 fév. 1574 ; trahit la cause de son parti , 11 mars 1574,

/ ALENÇON (le chancelier d’). accompagne François Ier à la Rochelle, 30 déc. 1542.

/ ALEXANDRE VI, Pape ; faveurs qu’il accorde aux Rochelais ,.21 août 1503.

/ ALIÉNOR , fille et héritière du dernier duc d’Aquitaine , répudiée par Louis VII ; son divorce , suivi de son mariage avec Henri de Plantagenet , fait passer la Rochelle sous la domination Anglaise , 1er août 1137 , 18 mars 1152 ; faussement regardée comme fondatrice de la commune Rochelaise, 19 févr, 1152, 8 juill. 1199 ; (’change le château de Benon et autres domaines pour la Rochelle avec les héritiers des seigneurs de Châtelaillon, 20 dec. 1199, 8 août 1394. — V. en outre 8 mai 1360.

/ ALLEMANDS. Grand nombre d’A. fixés à la Rochelle, 22 fév. 1603.

/ ALPHONSE , comte de Poitou , 16 avril 1637 ; substitue un droit fixe au sixième du vin qu’il percevait dans le grand fief d’Aunis, 3 juin 1240 ; avait expulsé les juifs de ses Etats, 22 août 1729.

/ ALQUIER ( C. J. Marie), avocat du roi, maire , député aux Etats gênér., 22 juill., 11 août. 15 déc. 1789 ; nommé juge du district, 23 nov. 1790 ; ovation patriotique faite à sa femme , 22 juill. 1789.

/ AMBOISE (Pierre d’), vicomte de Thouars, comte de Benon, seigneur de l’île de Ré, 20 mars 1408.

/ AMBOISE (Clément d’), amiral de la flotte Rochel., 13 mai 1577.

/ AMELOT. Fut-il intendant à la Rochelle en 1623 ? 8 mars 1626.

/ ANDILLY-LES-MARAIS, réuni au comté de Marans pour former le marquisat d’Aligre, 14 janv. 1777.

/ ANDRE (Louis), condamnation prononcée contre lui pour cause de religion, 1er août 1746.

/ ANGLAIS. Deviennent maîtres de la Rochelle, 18 mars 1152 ; dévastent l’île de Ré, 15 oct. 1294 , 25 août 1462 ; leurs fréquentes incursions sur les côtes d’Aunis, 28 oct. 1457 , 13 oct. 1516 ; expulsés définitivement de la Rochelle, 21 avril 1370 , 15 août 1372 ; chassés par les Rochelais du bourg de Salles, 9 août 1356 ; de Rochefort, 5 sept. 1356 ; envoient une flotte au secours des Rochelais, 19 avril 1573 ; bannière auqlaise, ibid ; leur manière de porter le deuil, 2 mai 1573 ; battent les Espagnols qui voulaient descendre en Angleterre, 2 sept. 1588 ; un grand nombre de familles anglaises fixées à la Rochelle, 22 fév. 1603 ; la défense de Louis XIII de trafiquer avec eux, l’un des principaux motifs de la guerre de 1627, 7 juin ; ils opèrent leur descente à l’île de Ré , 20 et 22 juill. ; leur retraite et leur défaite , 8 nov. ; traité d’union passé avec les Rochel., 30 mars 1628 ; arrivée d’une flotte Anglaise pour secourir la Rochelle, 11 mai 1628 ; son départ, 4 nov. ; brûlent ou capturent quelques navires devant Saint-Martin, 22 sept. 1637 ; s’emparent de l’île d’Aix et menacent la Rochelle, 20 sept. 1757, 10 mars 1759 ; croisent sur nos côtes, 12 déc. 1762, 25 sept. 1807 ; y font une descente, incendiant et pillant le pays, 25 août 1796 ; guerre maritime avec la France , 11 août 1809.

/ ANGENOUX (d’), commissaire envoyé pour réformer la coutume, ne peut l’emplir sa mission , 11 août 1584.

/ ANGLIERS (Claude d’), président du Présidial ; comment il embrasse le protestantisme, lO mai 1552 ; réprime un commencement de révolte, 8 fév. 1563.

/ ANGOULÊME (Duchesse d’), mère de François Ier, l’accompagne à la Rochelle, 1er février 1519.

/ ANGOULÊME (Le bâtard d’) au siège de la Rochelle, il fév. 1573.

/ ANGOULÊME (Duchesse d’), fille de Louis XVI, son passage à la Rochelle, médaille commémorative, 16 sept. 1823.

/ ANGOULÊME (Duc d’), des députés Rochelais vont le saluer à Marans, 30 juill. 1627 ; la réponse qu’il leur fit, 2 août ; établit ses quartiers dans les environs de la Rochelle , 15 août ; nommé sénéchal de la Rochelle, 11 sept. ; fait construire des forts autour de la ville, 13 sept. ; fait des propositions de paix aux Rochelais, 29 nov. ; est sur le point d’être fait prisonnier, 16 janvier 1628 ; abandonne le camp , 29 fév. ; va au devant du Roi, 24 avril ; prend possession de la ville après la capitulation, 30 oct. ; acccompagne le Roi à son entrée , 1er nov. ; assiste à la procession, 2 nov. 1628. — V. 10 sep. 1627, 10 fév. et 18 nov. 1628.

/ ANGOULÊME (Duc d’) vient à la Rochelle ; distribution de la décoration du Lys, 7 juill. 1814.

/ ANGOUMOIS. Confédération de cette province avec celles d’Aunis , Saintonge et de Poitou, 11 mars 1574.

/ ANGOULINS, appelé ville, 31 août 1615 ; démolition de son église, 5 mars 1622. — V. 30 avril 1628.

/ ANJOU (Duc d’). — V. Henri III.

/ ANNE d’AUTRICHE, vient à la Rochelle ; fêtes magnifiques données en son honneur ; fait grâce à un pirate d’Alger, 20 et 21 nov. 1632 ; son départ ; expression de sa satisfaction et de sa reconnaissance pour la réception qui lui avait été faite, 23 nov. 1632 ; bienfaitrice des dames de la Providence, 28 août 1664.

/ ANNE de BRETAGNE , 17 oct. 1492.

/ ANSE DES MEUILS. Le duc d’Annoulême v fait élever un fort, 10 sept. 1627.

/ ANTILLES. Expédition de Coligny contre les..., 4 juill. 1571

/ ANTREMONT (Comtesse d’). Sa passion romanesque pour Coligny , son mariage, 25 mars 1571.

/ APOTHICAIRES. Leur corporation érigée en maîtrise ; statuts , 24 janv. 1601 ; nouveaux articles interdisant la profession aux protestants, 7 août 1677.

/ APPOINTEMENT D’AVRANCHES ; ce que nos annalistes désignent sous ce nom , 4 mai 1530.

/ ARCÈRE. Concours que lui a prêté le père Jaillot pour la composition de son histoire de la Rochelle, 31 juill. 1749 ; présentation au Corps de Ville du premier volume ; pension votée en sa faveur, 16 août 1756 ; un des premiers membres de la société d’Agriculture , 15 fév. 1762 ; un exemplaire de son ouvrage offert à l’empereur d’Autriche , 18 juin 1777 ; son nom donné à une des rues de la Rochelle, 12 nov. 1858, 12 août 1224 ; fautes et erreurs signalées dans son histoire : 1 et 3 janv. ; 1, 9 et 19 fév. ; 2, 13 et 16 avril ; 1, 8, 24 et 31 mai ; 20 juin ; 4 et 8 juill. ; 6, 7, 15, 16, 28 et 29 août ; 5, 9, 15, 18 et 23 sept. ; 13 et 31 oct. ; 7, 19 et 24 nov. ; 16, 18, 25, 26 et 30 déc.

/ ARCHERS de la ville. Leur costume, 6 juill. 1469, ler fév. 1519, 30 déc. 1542, 2 juill. 1763, 22 nov. 1790.

/ ARCHEVESQUE (Jean 1’), sire de Parthenay, seigneur de Châtelaillon , 22 mars 1401.

/ ARCHIDIACRE D’AUNIS , 17 juill. 1550 ; le baron de Surgères, arch., 30 sept. 1514. — V. Pérault.

/ ARCHIVES de la commune ; où elles étaient déposées, 29 janv. 1628 ; contre-clé aux mains des bourgeois, 29 mars 1614. — V. Tour de Moureilles.

/ ARDIN, archiprêtré du diocèse de la Rochelle, 2 mai 1648.

/ ARGENSON (VOYER, marquis d’), lieutenant-général commandant la province, 23 juin 1780.

/ ARGENTON (Ile d’), surprise par les protestants, 11 mai 1622.

/ ARMES (Port d’), ancien privilège des Rochelais, 4 juill. 1554.

/ ARMOIRIES de la ville de la Rochelle 24 nov. 1827.

/ ARNAULT DE COURBEVILLE, chargé de négocier la paix, 7 sept, 1628.

/ ARNAULT, dit du FORT , pourquoi ? chargé de la garde du Fort-Louis, 11 nov. 1622 ; refuse d’obéir à l’ordre qui lui est donné de le démolir, 18 déc. 1622.

/ ARNAULT DE VAUCRESSON , intendant de la Rochelle, s’érige en convertisseur, 29 juin 1681, 6 oct. 1685.

/ ARS, La flotte Anglaise va mouiller dans le fief d’Ars, 28 sept. 1628.

/ ARSENAL ancien, dans l’église Sainte-Marguerite, 22 août 1576 ; aux grandes écoles, 25 avril 1628 ; magasins servant d’arsenal, 3 mai 1786 ; construction de l’arsenal actuel , 3 mai 1786 ; participation de la ville aux dépenses, ibid. — V. Tour de Moureilles et 20 sept. 1757.

/ ARTHUR DE BRETAGNE supplanté par Jean à la couronne d’Angleterre, 26 déc. 1199 ; assassiné par lui, 9 juill. 1206.

/ ARTILLERIE. Canonniers de la commune exempts d’impôts, costume, 12 déc. 1447 , 1er fév. 1519 ; les côtes voisines hérissées d’artillerie, 25 août 1462 ; don d’artillerie fait par Louis XI aux Rochelais, 4 avril 1464 ; artillerie refusée à Louis XII, 13 oct. 1516 ; importance de l’artillerie Rochel. sous François Ier, 30 déc. 1542 ; armes du temps, 30 août 1542 , 4 juill. 1557, 19 avril et 23 mai 1573, 18 août 1590 ; pièces de canon de dimension immense , 3 mars 1573 ; les douze apôtres, 8 sept 1628 ; premier emploi des bombes au siège de la Rochelle, 7 déc. 1627 ; boulets rouges, 9 avril et 10 sept. 1628 ; artillerie ordinaire du bourg de Laleu, 2 avril 1543 ; garde de l’artillerie confiée à Jarnac , 17 sept. 1565 ; tir de l’arquebuse et du canon , 17 mai ; règlements ayant pour but d’augmenter l’artillerie de la ville, 11 juill. 1548, 3 mars 1573 ; les Rochel. excellaient dans l’art de faire des pièces d’artifice de guerre, 3 nov. 1573 ; fonte de canons et fabrication de poudre à la Rochelle, 19 mai 1568, 29 sept. 1627. V. Fonderie. — Capitaine de l’artillerie , 14 mars 1605 ; maître et contrôleur de l’artillerie , 29 sept. 1627 ; les royalistes s’emparent de l’artillerie de la Rochelle après la capitulation, 30 oct. 1628 ; en quoi elle consistait, 3 nov 1628. — V. 16 déc. 1542, 5 fév. 1558, 13 sept. 1565, 9 et 10 oct. 1580, 25 oct. 1587, 3 nov. 1592 et 1621, 10 déc. 1615, 9 fév. 1687.

/ ASCENSION. Jour consacré aux grandes fêtes militaires, 17 mai.

/ ASSEMBLÉES et SYNODES des protestants. Opinion d’Henri IV sur leur esprit d’indépendance, 5 mars 1607 ; premier Synode de Paris, 17 nov. 1558 ; grand synode national présidé par de Bèze, 2 avril 1571 ; onzième synode national, ses principales décisions , 28 juin 1582 ; assemblée générale présidée par le roi de Navarre, 14 nov. 1588 ; sa clôture, 17 déc. ; synode de 1592, soixante ministres, décisions contre les toilettes des femmes, 27 juill. ; synode national, ler mars 1607 ; assemblée de cercle des provinces voisines, 22 nov. 1612 ; assemblée générale , arrêt du Parlement brûlé par la main du bourreau, 31 mars 1616 ; synode provincial, 24 mai 1616 ; envoi de députés à l’assemblée de cercle d Orthez. 30 déc. 1618 ; assemblée générale à la Rochelle, 5 janv. 1619 ; — fameuse assemblée générale et politique de 1620-22 ; sa convocation, 4 oct. ; son ouverture, 25 déc. ; serment d’union et de silence, 28 déc. ; intervention des grands pour provoquer sa dissolution, 17 fév. 1621 ; division de la France en gouvernements militaires, 10 mai ; refus de la plupart des chefs d’en accepter le commandement, 9 octobre ; les prêtres de l’Oratoire chassés , 21 mai ; établissement d’une juridiction souveraine , 28 juillet ; refus de se séparer malgré les injonctions du Roi occasionne une nouvelle prise d’armes, 22 fév. 1622’ ; préparatifs de défense, 23 fév., 11 avril. — (V. Siège de 1622) ; sa dernière séance, 11 nov. 1622. — V. 17 et 22 avril 1621.

/ ASSEMBLÉE DÉPARTEMENTALE. Décision contraire à un décret de l’assemblée nationale, 20 juin 1790.

/ ASSEMBLÉES PRIMAIRES, acceptent à l’unanimité la Constitution, 21 juill. 1793

/ ASSEMBLÉE PROVINCIALE, commune à la Saintonge et à l’Aunis décrétée par Louis XVI, 30 déc. 1788.

/ ASSIGNATS. Bureau d’échange et billets créés par la chambre de commerce, 25 nov. 1790 ; dépréciation des assignats , 19 déc. 1795, 27 juill. 1797.

/ AUBERGISTES ou HOTELIERS. Serment, obligations auxquelles ils étaient soumis, 12 janv. 1410.

/ AUBAINE (Droit d’), sur les navires naufragés , 26 mai 1174 ; prétendu par la commune pendant le siège , 6 fév. 1628.

/ AUBIGNÉ (Constant d’), père de Mme de Maintenon , se marie à la Rochelle, 20 octobre 1608 ; condamné à mort, 31 oct. 1613.

/ AUDEVARS , maître d’hôtel de la reine de Navarre, 9 sept. 1572.

/ AUDOUHER (Jacq.), Maire de 1454 , prête serment au gouverneur , 2 décemb.

/ AUDROUIN dit Laforest, somptueuses funérailles d’un simple tisserand , 22 févr. 1628.

/ AUFFRÉDY , fondateur de l’hôpital qui porte son nom , 5 mars 1630 , 19 juil. 1820. — V. Hôpitaux.

/ AUMALE (duc d’) tué par un boulet ; son nom donné au canon, 3 mars 1573

/ AUMONE, érigée en délit ; conseil de l’aumône , 3 avril 1667.

/ AUNIS, appartenait aux seigneurs de Châtelaillon , 26 décemb. 1199 ; érigé en province, 22 janv. 1373 ; désolé par les gens de guerre, 12 décemb. 1439 , 18 mars 1588 ; presque exclusivement cultivé en vignes, 29 décemb. 1590 ; votait avec la Saintonge et l’Angoumois dans les élections des protest., 25 décemb. 1620 ; convocation des trois ordres pour l’élection des députés aux Etats généraux , mode de votation , 12 nov. 1614 ; ban et arrière-banc convoqués à la Rochelle , 15 octob. 1635 ; sollicite des Etats provinciaux particuliers, 30 décemb. 1788 ; ses députés demandent qu’il forme un département distinct, 14 décemb. 1789. — V. Fief d’Aunis.

/ AVOCATS. Confrérie des..., 19 mai 1700 ; la ville avait deux avocats au Parlement de Paris ; appointements, 16 octob. 1572.

/ AYTRÉ , ravagé par la guerre , 11 octob. 1422 ; quartier de du Guast pendant le siège, 13 décemb. 1572 ; envahi par la peste , 20 juillet 1604 ; église fortifiée, combat. 29 juill. 1621 ; le duc d’Angoulème et Louis XIII y prennent leurs logements pendant le siège, 15 août et 12 octob. 1627 ; dégâts causés par une trombe, 26 oct. 1703.

B - Pour accéder aux pages du livre, suivez ce lien et saisissez la date recherchée dans la fenêtre "Rechercher dans le livre". Pour les mois qui sont abrégés dans la table, saisir le mot complet. Vous pouvez aussi choisir le mois dans le tableau ci-dessous.

Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre
A B C D E F G H I J K

BAILLAC (Pierre de), Maire de 1282-87-91. — V. Hôtel.

/ BAILLET (Thibaut), président au Parlement, commis, pour la rédaction de la coutume, 27 août, 30 sept. 1514.

/ BAILLON , intendant de la Rochelle, 11 juill. 1756.

/ BAILLY , maître des comptes, chargé de l’inventaire des titres de la commune , 16 nov. 1628.

/ BAINS DE MER. Premier projet d’établissement ; inauguration des Bains Marie-Thérèse, 12 juin 1826 ; chaloupe de sauvetage établie devant les bains publics , 21 juill, 1788.

/ BAJOURDAN , échoue dans un assaut général, 10 avril 1573.

/ BANLIEUE DE LA ROCHELLE. Fixation de ses limites, nombre de ses paroisses, 8 janv. 1373 ; ses habitants, chargés de la garde de la ville, avaient droit de port-d’armes, 4 juill. 1557.

/ BARBEZIEUX. L’élection de B. faisait-elle partie de la généralité de la Rochelle ? 2 mai 1695.

/ BARBOT (famille) ? — Jehan , coélu, continue la mairie de Bobineau , 23 août 1577 ; — Jacques, seigneur de l’Ardenne, meurt dans l’exercice de sa charge de Maire, pompeuses funérailles, 14 mars 1605 ; — Amos, l’annaliste, son manuscrit, sa mort, 22 février 1625.

/ BARDON, capitaine de la compagnie des volontaires partis pour la frontière, 23 avril 1792.

/ BARENTIN, intendant ; sentence contre des protestants, 1er août 1746.

/ BARME (Roger), avoc. du Roi au Parlement, chargé de la rédaction de la coutume, 27 août et 30 sept. 1514.

/ BAROCHE , présid. du conseil d’Etat, préside à l’inaug. du chemin de fer, 6 sept. 1857.

/ BARRAGE (droit de), concédé à la comm. pour l’entretien du pavé, 28 juill. 1576.

/ BARRAUD, pendu pour vol, sauvé par Sainte-Anne, 26 juill. 1700.

/ BARRÈRE , condamné à la déportation, passe à la Rochelle, 2 et 8 août 1795.

/ BARROUÈRE (La), comprise dans la construction du fort de Tasdon, 30 avril 1626.

/ BASSIN DE CARÉNAGE, sa construction et son achèvement, 30 décemb. 1788, 21 décembre 1808.

/ BASSOMPIERRE, (Le maréchal de), court risque d’être tué, 26 févr. 1628 ; conduit les députés Rochelais vers le Roi , 29 octob. ; accompagne le Roi à son entrée , 1er nov. ; assiste à la procession générale, 2 nov. ; joue à la paume avec Louis XIII, 5 nov. 1628. — V. 16 janv. et 10 février 1628.

/ BEAUFFREMONT (les deux), au siège de 1573 , 11 février.

/ BEAUHARNOIS (Famille) — Le marquis de B., gouverneur du Canada — François de B., baron de Beauville, intendant de la Rochelle — François, dit le Féal B., sa naissance. — Le vicomte de B., mari de Joséphine. — François de B. , seigneur de Boisache. — Claude de B., son fils, son mariage. — Charles de B. — Guillaume de B. — Claude de B., naissance et mariage de ce dernier, 8 fév. 1714, 12 mai 1713 , 12 août et 20 sept. 1756. — Stéphanie-L.-Adrienne de B., grande duchesse de Bade, 26 sept. 1756.

/ BEAUMANOIR (l)e), seigneur de Laverdin, s’empare de Marans, 18 mars 1588.

/ BEAUMARCHAIS, accompagne Sully à la Rochelle,2 juill. 1604.

/ BEAUREGARD, domaine de la famille de Chassiron ; éducation de moutons mérinos, 2 nov. 1753 ; le président de la République y déjeûne, 12 oct. 1852.

/ BEAUSSAY (de), capitaine des volontaires nationaux, 29 sept. 1789.

/ BEAUVEAU (Bertrand de), présid. de la cour des comptes, 11 janv. 1463.

/ BECKER, secrét. du cons. du Roi d’Angleterre, s’efforce de déterminer les Rochelais à unir leurs armes à celles de Buckingham , 20 juill. 1627.

/ BEFFROI COMMUNAL, sa situation, ses différents noms , 15 avril 1398. — V. Tour de Mallevault.

/ BEGON, intendant de la Rochelle, 3 déc. 1689, 2 mai 1695, 28 août 1705, 31 août 1615.

/ BENUREAU, lieut.-général au présidial, mis à tort au nombre des Maires, 5 sept. 1612.

/ BENON, donné aux héritiers des seigneurs de Châtelaillon en échange de la Rochelle, 26 déc. 1199 , 8 août 1394 ; réuni au ressort de la Rochelle ; étendue de sa châtellenie , 24 nov. 1374. — Pierre d’Ambroise , comte de B., 20 mars 1408. —Louis de la Trémouille, comte de B., 30 sept. 1514.

/ BERAULT (François), professeur d’hébreu au collège, 14 mai 1565.

/ BERGIER, capitaine, député vers Catherine de Navarre, 21 déc. 1592.

/ BERNARD, évêque de Saintes, s’oppose à la construction de l’église Saint-Barthelémy, 19 mai 1152.

/ BERNE (Famille). — Louis, Maire de 1603-14 , député à l’assemblée de 1619, 25 déc. ; troubles pendant sa Mairie , 9 août 1614 ; capitaine de la milice, 22 août 1598. — Jehan, son fils, Maire de 1619, coélu de Guiton, 30 avril 1628.

/ BERNIER (Pierre-François), astronome, sa naissance, missions scientifiques, 19 nov. 1779.

/ BERNON (famille) — Jehan, Maire de 1398, chef de la famille, son élection 15 avril. — André B., sa réponse à l’intendant qui voulait le contraindre à se convertir, 6 oct. 1685. — Bernon de Salins, fait l’éloge de Valin, erreurs, 10 juin 1695.

/ BERRANDY (de), Maire de 1611, met la Rochelle en état de défense , 2 déc. 1611.

/ BESSAY (de), président de la fameuse assemblée de 1620, 25 déc.

/ BESSE (de), lieut. de du Doignon, chargé de la défense des tours ; sa fin tragique, 15 et 28 nov. 1651.

/ BETHENCOURT, part de la Rochelle pour aller prendre possession des Canaries, 1er mai 1402.

/ BETHMONT, avocat, nommé député de la Roch , 11 oct. 1846.

/ BEZE (de), vient présider un synode national à la Roch, 2 avril 1571.

/ BIBLIOTHÈQUE. Première bibliothèque ; où elle fut établie ; les protestants y tiennent un synode national, 1er mars 1607 ; les livres qui la composaient donnés au cardinal de Richelieu, 19 janvier 1606 ; fondation de la nouvelle biblioth., 13 avril 1750 ; passé de l’hôtel où elle est établie, 1er juin 1773 ; elle est transférée dans l’hôtel du gouvernement, 6 août 1808.

/ BIENS (Jean de), seigneur de Saint-Vivien, 30 sept. 1514.

/ BIGAMIE. Condamnations pour..., 17 juillet 1550.

/ BILLAUD-VARENNES, sa naissance, sa vie, sa mort, 23 avril 1756 ; dénonciateur du député Dechézeau, 4 sept. 1792 ; dénonce ses concitoyens pour modérantisme, 21 août 1793 ; condamné à la déportation, occupations de ses derniers jours, 2 et 8 avril 1795.

/ BIRON , instances de Charles IX pour que les Rochelais le reçoivent comme gouverneur, 19 sept. 1572 ; ils refusent, 26 sept. et 16 oct. ; investit la Rochelle, distribution de ses forces ; essaie de couper les canaux des fontaines, 13 déc. 1572 ; brûle les moulins voisins de la ville, 18 déc. 1572 ; se prépare à faire le blocus de la Rochelle, 23 janv. 1573 ; et à la bloquer aussi par mer, 3 fév. 1573 ; sert le projet de la reine-mère de s’emparer de la Rochelle par trahison , 12 déc. 1573 ; gagne à la cour un certain nombre de notables, 26 janv. 1574 ; avis donné par lui aux Rochelais, 24 sept. 1577 ; vient à la Rochelle avec Sully , 2 juill. 1604 ; chargé d’attaquer la Rochelle, 22 février 1622. — V. 23 oct. 1572

/ BLANC, ministre protestant, son arrestation, 14 juill. 1684. — V. 7 avril 1616.

/ BLANDIN (famille). — Jehan, Maire de 1571, fait sculpter ses armoiries sur la porte du Collège, 14 mai 1565 ; harangue Charles IX, auquel sa fille adresse ensuite un compliment, 13 et 14 sept. 1565 — René B., son fils, présenté au baptême, par le roi de Navarre, 19 juin 1588. - Isaac B., député en cour, 25 nov. 1607 ; nommé Maire en 1621 ; sauve les religieux de l’Oratoire de la fureur du peuple, 21 mars 1621 ; condamné avec Guiton par sentence secrète du présidial, 4 août 1628.

/ BLUTEL, envoyé à la Rochelle par la Convention, 18 avril 1795.

/ BOBINEAU, Maire de 1577, résiste an prince de Condé, 18 mai 1577 ; sa mort, magnifiques funérailles, 23 août 1577.

/ BOCCA-NEGRA , amiral castillan, sa victoire contre les Anglais , 22 juin 1372.

/ BODIN (Jehan), grand père de Guiton. — Elisabeth B., mère de Guiton, sa réponse à une mendiante qui lui prédisait l’avenir de son fils, 2 juillet 1585.

/ BOIS D’AMOURETTES, à l’extrémité ouest de la Place-d’Armes, 9 mars 1789.

/ BOISSEAU (Jehan), amiral des Rochelais, 20 déc. 1572. — V. 23 nov. 1578.

/ BONAVENTURE (de), lieutenant du roi à la Roch , 20 sept. 1757.

/ BONGRENNE. Le duc d’Angoulême y établit un de ses quartiers, 15 avril 1627 ; y fait construire un fort, 10 sept. 1627. — V. 9 nov. 1627.

/ BONNEAU, capit. Rochelais, tué dans une expédition à l’île de Ré , 3 sept. 1575.

/ BONNIVET (H.-M. de Gouffier, marquis de), abjure le catholicisme, 7 août 1616.

/ BONPLAND (Jacq.-Alexis-Goujaud), sa naissance, ses titres à la célébrité, 28 août 1773.

/ BORDEAUX. La Rochelle momentanément comprise dans le ressort de son parlement, 12 juin 1472 ; les Rochelais font des incursions jusque dans les environs de B., 11 mai 1622.

/ BORIES, l’un des quatre sergents de la Rochelle, 19 mars 1822.

/ BOUCHERAT, maître ordinaire à la chambre des comptes, 1er intendant de la Rochelle, 8 mars 1626.

/ BOUCHERIES. — BOUCHERS. Réception des maîtres-bouchers, 1er sept. 1457 — Grande boucherie, terminée par Mérichon, 28 avril 1443, 20 sept. 1597 ; un loup s’y introduit, 24 oct. 1572. — Petite boucherie, affermée par Mérichon, 1er sept. 1457. — Boucherie de la ligue ou de l’Evescault , sa construction , sa situation, 20 sept. 1597. — Boucherie de carême, 3 avril 1667. — V. Abattoir.

/ BOUCHET, coélu du Maire, 29 mars 1573 ; tué par une mine ,2 juill. — V. 26 août 1573.

/ BOUCICAULT (le maréchal) , chargé de mettre le roi d’Angleterre en possession de la Rochelle, 6 et 7 déc. 1360.

/ BOUDRÉ, Maire de 1372 ; les Anglais chassés de la Rochelle, 21 av. 1370.

/ BOUGUEREAU, capitaine des volontaires nationaux, 29 sept. 1789.

/ BOUHEREAU, pair de la commune, 9 sept 1572.

/ BOUILLON (Duc de), au siège de la Rochelle, 11 fév. 1573 ; ses démêlés avec le duc de Rohan, 5 sept. 1612 ; refuse le commandement général des forces des protestants, 10 mai 1622. —V. 25 déc. 1620 et 17 fév. 1621.

/ BOULANGERS. Disette , arrêté municipal, 12 juill. 1793 ; réglem, sur la boulangerie, 25 sept. 1813.

/ BOURBONS. — Jehan de B., conseiller du Dauphin , enseveli sous les décombres d’une maison à la Rochelle, 11 oct. 1422. — Louis de B., comte de Vendôme, à la Rochelle, 26 nov. 1434. — Le duc de B., accompagne Louis XI en cette ville, 23 mai 1472. — Antoine de B., roi de Navarre, vient à la Rochelle avec sa femme et son fils , 5 fév. 1558 ; cadeau qui lui est offert par la ville, 6 fév. 1558 — V. Henri IV. Satisfaction avec laquelle les Rochelais accueillent le retour des Bourbons, 10 et 12 avril et 12 juin 1814.

/ BOURDIGALE (de), procureur du roi, sa fille épouse le père du comte de Souches, 16 août 1608.

/ BOURGEOIS. Exemptés de l’impôt de la taille , 5 août 1203 ; justiciables en toutes matières de leurs magistrats municip. ; dispensés d’assister aux exécutions criminelles, 19 oct. 1406, 28 fév. 1519 ; il ne pouvait être vendu à la Rochellle d’autre vin que le leur et par eux ; seuls ils avaient droit d’ouvrir boutique ; nomination de syndics, 4 mai 1530 ; beaucoup d’entr’eux n’étaient pas originaires de la ville, 23 déc. 1531 ; la qualité de bourg, différait de celle de juré, 28 juill. 1554 ; conflits des bourg. avec le corps de ville , 4 mai 1530 , 11 janv. 1613 , 29 mars et 9 août 1614, 11 avril 1615 — V. Troubles populaires — étaient appelés à se prononcer dans les affaires importantes, 26 sept. 1572 ; leurs privilèges commerciaux, leur défiance des étrangers, 22 fév. 1603 ; lettres de bourgeoisie données en récompense aux défenseurs de la Rochellle, 16 sept. 1628.

/ BOURGNEUF. Conférence de Louis XI et des commissaires Rochel., 23 mai 1472 ; affligé de la peste, 20 juill. 1604.

/ BOURGOGNE (Ducs de), accordent des privilèges commerciaux aux Rochel., 1er juill. 1395.

/ BOURSE, Détruite deux fois par un incendie, 8 janv. 1705, 1er janv. 1764 ; sa reconstruction, 6 janv. 1760 ; inauguration, plantation des tilleuls, 1er janv. 1764 ; bals donnés au comte d’Artois, 26 mai 1777, au président de la Répub., 12 oct. 1852. — V. Fêtes. — Installation du premier tribunal de commerce, 26 mai 1792 ; établissement d’une bourse de commerce à la Rochelle , 4 déc. 1801. — V. 9 déc. 1792, 23 juin 1811 , 3 et 7 juill. 1814.

/ BOUTIRON , l’un des premiers membres de l’Académie de la Rochelle, 25 juillet 1732 ; sa famille propriétaire de l’ancien hôtel de Marsan, 1er fév. 1617.

/ BOYSLAMBERT (Esther de), maîtresse de Henri IV ; son accouchement ; empoisonnée par Gab. d’Estrée , son père, 7 août 1587.

/ BRAGIER, Pierre, maire de 1445-69, fait commencer la tour de Lanterne, 28 avril 1443 ; député vers Louis XI, 29 avril 1469.

/ BRAGNEAU , député en Angleterre , 11 et 30 mai 1628 ; chef d’escadre dans le simulacre de combat offert à Anne d’Autriche, 21 nov. 1632.

/ BRAGNEAU , porte-drapeau des volontaires nationaux , 29 sept. 1789.

/ BRANDE (la), maison démolie, 13 nov. 1572 ; assiégée par Strozzi ; audacieux stratagème de son unique défenseur, 23 janv. 1573 ; les assiégeants y construisent un fort, 18 fév. 1573.

/ BRANTOME au siège de 1572, 11 fév. ; curieux passage de ses mémoires, 1er mars 1573.

/ BRAQUEMONT (de), véritable auteur de la découverte des Canaries, 1er mai 1402.

/ BRAUD. Entrevue de Louis X et de son frère, 7 sept. 1469 ; le fort du Braud pris par le roi de Navarre, 18 mars 1588.

/ BRESSUIRE, doyenné du diocèse de la Rochelle, 2 mai 1648.

/ BRETAGNE (René de), comte de Penthièvre , seigneur d’Esnandes , 30 sept. 1514.

/ BRETHINAULT, enquesteur, propriétaire de l’hôtel d’Huré, 14 sept. 1565.

/ BRÉTIGNY (traité de), fait passer la Rochellle sous la domination anglaise, 8 mai et 29 oct. 1360.

/ BREZÉ (Duc de), gouverneur de l’Aunis, 7 oct. 1651.

/ BRILLANT (le). L’incendie de ce vaisseau cause la mort de 200 personnes. 29 mai 1614.

/ BRIQUEMAUT , assiste aux noces de l’amiral Coligny, 25 mars 1571

/ BRISSON , auteur d’une pièce en l’honneur de la duchesse d’Angoulème, 16 sept. 1823.

/ BRISSON (Barnabé), commissaire pour la réformation de la coutume, ne peut accomplir sa mission, 11 août 1584.

/ BRIVET (Olivier), coélu, 15 avril 1398.

/ BROCARD, fait imprimer à la Rochelle un livre qui est condamné par un synode, 28 juin 1582.

/ BRODIÈRE (la), triple meurtre sur des notables de la ville, 17 juill. 1554.

/ BRUNET, exécution des trois frères pour assassinat, 13 nov. 1817.

/ BRYET, intendant à l’île de Ré , fait brûler un jeune homme pour un crime imaginaire, 26 oct. 1627.

/ BUCKINGHAM, fournit des navires à Louis XIII contre les Rochelais, 15 sept. 1625 ; sa rivalité avec Richelieu , l’une des principales causes de la guerre de 1627 ; prend l’initiative de la rupture, 7 juin 1627 ; arrive en vue de la Rochellle avec une puissante flotte ; les Rochel. refusent de recevoir ses députés ; faute par lui commise , 20 juill. ; opère sa descente à l’île de Ré , faute nouvelle , 22 juill. ; députe Becker aux Rochel , 23 juill. ; son amour pour la reine de France ; mission de Saint-Surin, 12 sept. ; traité conclu avec les Rochel. , 11 sept. et 14 oct. 1627, 30 mars 1628 ; ses procédés courtois envers Thoiras , 30 août et 8 nov. ; le découragement de son armée l’oblige à la retraite ; battu par Schombery, 6 oct., 8, 9 et 17 nov. ; essuie les épigrammes des assiégés, 8 oct. ; ses propositions aux Rochel. ; son départ, 17 nov. 1627 ; nommé général de la deuxième armée de secours ; est assassiné, 8 sept. 1628. — V. 21 , 30 et 31 juill., 15 août 1627 , 29 juin 1681.

/ BUFFET (Louis), maire de 1360, met le commissaire du roi d’Angleterre en possession de la Rochellle, 6 déc. 1360.

/ BUREAU DES FINANCES, établi à la Rochellle, obligé de prendre l’office de maire, 3 mai 1695, 5 fév. 1718 ; ses attributions, sa composition, sa suppression, 22 nov. 1790. — V. Trésoriers de France et Généralité.

C - Pour accéder aux pages du livre, suivez ce lien et saisissez la date recherchée dans la fenêtre "Rechercher dans le livre". Pour les mois qui sont abrégés dans la table, saisir le mot complet. Vous pouvez aussi choisir le mois dans le tableau ci-dessous.

Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre
A B C D E F G H I J K

CADIOT (Gobert), Maire de 1462-72 , sa vigilance pour garder les côtes, 25 août 1462 ; reçoit le serment de Louis Xl, qui le nomma maître de son artillerie, sa mort, 2i mai 1472.

/ CAILLAC (Pierre), nommé Maire contrairement aux privilèges, sa révocation, 7 août 1462.

/ CALLOT (Marcou), l’un des premiers juges du tribunal de commerce, 23 mai 1792 ; membre de la chambre de commerce, 15 juill. 1719.

/ CALLOT (Simon), son fils, auteur d’une biograph. deGuiton, 2 juill. 1585.

/ CANADA. Premier établissement formé par les Rochelais, 15 déc. 1789 ; la chambre de comm. proteste contre sa cession, 12 déc. 1762.

/ CANAL DE LA VERDIÈRE, moulin des Templiers, 4 déc. 1222. — V. 11 oct. 1422 , 8 nov. 1630 ,15 mars 1654. — Arceau de la Verdière, sa situation, 27 juin 1590.

/ CANAL DE MAUBEC , 12 mai 1515, 27 juin 1590.

/ CANAL DE NIORT. Vœu pour son exécution, 30 déc. 1788.

/ CANARIES. Leur découverte et prise de possession, 1er mai 1402.

/ CANDALE (Gaston de Foix, comte de), gouverneur de la Rochellle 17 oct. 1492.

/ CANDALE (comte de). Arrêt du Parlement de Toulouse ; décision de l’assemblée générale des protest. à son sujet, 3 mars 1616.

/ CAPITAINES DES TOURS. Election, 19 avril 1398. — V. 19 mai 1568 , 14 mars 1605.

/ CARAYON (Jacques), président de la chambre de commerce ; le drapeau tricolore arboré pour la première fois, 2 février 1791.

/ CARDOZO (Maire de), sa vie, ses visions, sa mort, miracles, 18 juill. 1700.

/ CARLOIS , envoyé en mission à la Rochellle, 11 sept. 1568.

/ CARREFOURS. — Des Changes ou de la Caille, 4 juill. 1469, 14 sept. 1565 , 9 oct. 1580, 9 avril 1587, 9 août 1614. — Du Mai vert ou de Montconseil, 15 sept. 1544, 10 sept. 1627. — Des Flamands, d’où venait ce nom , 22 fév. 1603. — Des Petits-Bancs, 6 déc. 1360, 15 sept. 1544. — Des trois Fuseaux, 27 juin 1590. — De la Truie qui File, sa situation, son ancienneté , 27 août 1606.

/ CASERNES. Leur construction entraîne la suppression des lanternes de la ville, 24 oct. 1697, 28 août 1705 — des Cordeliers, ancien couvent, 16 mai 1791. — des Vétérans, ancien monastère des Dominicains, 16 avril 1637.

/ CATHÉDRALE. Différents projets , sa construction , sa bénédiction , 27 juin 1784 ; don de reliques de saints par le Pape, 20 juillet 1703 ; amende honorable à la porte, 1er août 1746 ; sert aux réunions électorales, 4 sept. 1792 ; au culte de la Raison, 27 juin 1794, 9 janv. et 8 juin 1794 ; transf. en champ de foire, 27 juin 1794, 17 déc. 1800 ; bénédiction du drapeau de la garde nationale, 3 juill. 1814. — V. Chapitre.

/ CATHERINE DE MÉDICIS. Variations de sa politique envers le parti protestant ; motifs de son voyage à la Rochelle, 12 mai 1565 ; elle y arrive avec ses enfants ; brillante réception, 13 et 14 sept. ; son courroux n’en est pas désarmé ; elle pousse son fils aux actes les plus rigoureux, 17 sept. 1565 ; ne réussit pas à intimider l’esprit d’indépendance des Rochelais, 19 mai 1568 ; ils donnent à un de leurs canons le nom de la Vache, par dérision de son obésité, 3 mars 1573 ; dans sa joie de l’élection de son fils au trône de Pologne , elle le presse de terminer le siège de la Rochelle 17 juin 1573 ; cherche à s’emparer de cette ville par trahison , 12 déc. 1573 ; déjoue une conspiration en faveur du duc d’Alençon, 11 mars 1574.

/ CATHERINE DE NAVARRE , sœur d’Henri IV, conçue à la Rochelle ; erreur probable des historiens sur l’époque de sa naissance , 5 fév. 1558 ; vient à la Rochelle avec sa mère , 18 sep. 1568 ; avec son frère et y abjure le catholicisme, 28 juin 1576 ; singulier présent que lui offrent les Roch., 21 déc. 1592.

/ CATHOLIQUES. Rétablissement du culte catholique à la Rochelle, 22 août 1576 ; après l’édit de Nantes , 4 et 6 août 1599 ; autorisés à faire élever leurs enfants par des maîtres de leur religion, 9 mai 1600 ; conflits avec les protest. sur l’exercice de leur culte, 9 mai 1600, 25 nov. 1608 , 2 juin 1638 ; défense d’exercer leur culte ailleurs que dans les églises paroissiales, 29 mai 1792. — V. Protestants.

/ CAUSSEINS, au siège de la Rochelle, 11 févr. 1573 ; y est tué, 18 avril.

/ CAYENNE. Emigrants s’embarquent pour aller peupler cette colonie , 26 févr. 1664.

/ CHABOT (Philippe), amiral de France , seigneur de Châtelaillon, 31 août 1615. — V. Jarnac.

/ CHAMBRE DE COMMERCE. Son établissement, sa composition, ses premiers membres , 15 juill. 1719 ; proteste contre la cession du Canada , 12 sept. 1762 ; contribue aux frais des fêtes données au comte d’Artois, 26 mai 1777 ; crée un bureau d’échange pour les assignats, 25 nov. 1790 ; sa suppression et son rétablissement, 15 juill. 1719 ; prend possession du nouveau bassin de carénage, 24 déc. 1808.

/ CHAMILLY (le Maréchal de) , commandant en chef de l’Aunis , 16 mars 1604 ; réorganise la milice Rochel. ; fête donnée aux dames, 25 août 1703 ; habitait l’Hôtel-de-Ville , 24 juin 1711 ; sa femme se distingue par sa bienfaisance, 28 mars 1740.

/ CHAMOIS, l’un des premiers juges du tribunal de commerce, 23 mai 1792.

/ CHAMPERNON , gendre et lieutenant de Montgommery, 19 avril 1573.

/ CHAMPFLEURY (de), annonce aux Rochel. l’arrivée de la flotte de secours. 28 sept. 1628.

/ CHAMPFLOUR (de), quatrième évêque de la Rochelle ; son arrivée, fondations, sa mort, 26 juill 1700, 20 juill. 1703, 28 mars 1740, 30 sept. 1792 ; consacre l’église de Saint-Sauveur, 11 mars 1708.

/ CHANDOS, fête l’arrivée du prince d’Aquitaine à la Rochelle, 27 août 1363.

/ CHANTIER DE CONSTRUCTION. Où il était jadis, 15 fév. 1471 , 24 déc. 1808 ; établissement de celui qui existe actuellement, 28 oct. 1764.

/ CHAPELLIÈRE (la), ministre protestant, 30 mai 1621.

/ CHAPITRE DE LA CATHÉDRALE. Sécularisation de celui de Maillezais ; sa translation à la Rochelle ; première assemblée capitul., annexions, composition, etc., 16 nov. 1666.

/ CHARLES Ier d’Anglet., fournit des navires au roi de France contre les Roch., 15 sept. 1625 ; propositions faites à ceux-ci en son nom, 23 et 31 juill. 1627 ; les Rochelais lui envoient des députés ; instructions qui leur sont données , 22 oct. et 14 nov. 1627 ; traité conclu avec les Rochelais, 30 mars 1628 ; entretien avec leurs députés ; lettres au corps de ville, 30 mai, 2l juin ; préside aux préparatifs de la flotte ; ordres aux généraux ; don aux Rochel., 8 sept. ; ses brillantes promesses, 28 sept. ; étaient-elles bien sincères ? 5 oct. 1628.

/ CHARLES V. Ses efforts pour recouvrer l’Aquitaine, 22 juin 1372 ; ratifie les concessions faites aux habitants des îles voisines , 26 août 1372 ; fixe les limites de la banlieue , 8 janv. 1373 ; confère le droit de noblesse aux maires et échevins, ibid ; distrait l’Aunis de la Saintonge, 22 janvier ; amnistie les Rochelais de la démolition du Château ; s’en réserve les dernières tours pour servir de prison, ibid ; ordonne d’employer les matériaux à la construction d’une nouvelle muraille de la ville , 17 juin ; promet qu’il ne sera jamais élevé à la Rochelle de château ni forteresse, 22 janvier ; injonctions aux gens d’église au sujet des dîmes, 13 juin 1373 ; règlement par lequel il termine ce long procès , 7 août 1382 ; réunit Benon , Rochefort et Marennes au ressort de la Rochelle , 24 nov. 1374 ; ce n’est pas lui qui a établi la monnaie de la Rochelle, 8 août 1394 ; avait juré que la Rochelle ne serait jamais séparée de la couronne de France, 29 avril 1469 ; son portrait par un peintre Rochelais , 14 sept. 1565 ; avait concédé au corps de ville le droit de barrage, 28 juill. 1576. — V. ce mot.

/ CHARLES VI. Lettres patentes relatives à l’hôtel de la Monnaie, 8 sept. 1389 ; réforme les abus qui s’y étaient introduits, 8 août 1394 ; accorde à la Rochelle la franchise commerciale, 11 oct. 1390 ; décharge les habitants de l’île de Ré de tout impôt de guerre, 20 mars 1408 ; déclare n’avoir pas compris la Rochelle dans le don du duché de Guienne, 27 août 1410 ; s’engage à ne mettre aucun impôt sur les Rochelais que de leur consentement, 25 fév. 1412 ; confirme leurs privilèges , 12 janvier 1419 ; déshérite son fils au profit du roi d’Angleterre, 11 oct. 1422 ; avait porté la première atteinte à la franchise d’impôts dont jouissaient les Rochelais, 25 oct. 1445.

/ CHARLES VII. Encore dauphin, court risque de perdre la vie à la Rochelle, 11 oct. 1422 ; il était alors seigneur de Châtelaillon , 31 août 16I5 ; ordonnance relative aux membres du corps de ville , 3 janv. 1423 ; fondation de l’Université de Poitiers , 16 mars 1432 ; messes fondées en son honneur à l’hôpital Saint-Barthélemy, 26 nov. 1434 ; charge son fils de mettre un terme aux désordres qui désolaient l’Aunis , 12 déc. 1439 ; proroge le temps d’exercice d’un maire , 1er oct. 1440 ; abandonne aux Rochel. le produit de plusieurs impôts, 10 août 1441 et 23 oct. 1445 ; perpétue et augmente les impôts établis par son père, 23 oct. 1445 ; dispense les Rochelais d’impôts moyennant un abonnement. 23 déc. 1445. ; concession de droits pour l’établissement d’une fontaine, 22 août 1447 ; exemption d’impôts, 12 déc. 1447 ; exempte de tous droits les blés importes à la Rochelle, 24 avril 1454 ; avait fait don à la commune de la petite Rive, 15 fév. 1471 ; avait donné la baronnie de Châlelaillon au comte de Dunois , 5 fév. 1699. — V. 15 mars 1434 , 11 janv. 1463 , 4 avril 1464.

/ CHARLES VIII. Chef et maître de la confrérie du corps de J.-C. et de Saint-Marsault, desservie à Saint-Sauveur , 19 fév. 1500. — V. 27 août 1514.

/ CHARLES IX. Il autorise les protestants de l’île de Ré à établir un temple , 8 juillet 1563 ; permet au corps de ville de prendre des décisions, quelque soit le nombre de ses membres, 15 déc. 1563 ; motifs qui le déterminent à venir avec sa mère à la Rochelle, 12 mai I565 ; magnifique réception qui leur fut faite, 13 et 11 septembre 1565 ; elle ne désarme pas leur courroux ; actes de rigueur, 15 et 17 septembre ; il refuse de prêter serment avant d’entrer à la Rochelle, 14 septembre ; il autorise la commune à acquérir le couvent des Cordeliers pour y faire un collège , 6 fév. 1545 , 14 mai 1565 ; il établit un tribunal consulaire à la Rochelle, 7 fév. 1560 ; il est obligé de céder devant l’esprit d’indépendance des Rochelais , 19 mai 1568 ; il leur envoie lettres et députés après la Saint-Barthélemy. 9, 19 sept. et 16 oct 1572 ; et enfin La Noue, 19 nov. — V. 11 sept.

/ CHARLES X, encore comte d’Artois, vient à la Rochelle ; fêtes en son honneur ; grands personnages de sa suite, 26 mai 1777 ; autorise la ville à reprendre ses anciennes armoiries , 21 nov. 1827 ; bons mots qui lui furent attribués, dont Rougemont était l’auteur, 7 fév. 1781 .

/ CHARLES-MARTEL. A quelle occasion les habitants de l’Aunis soutiennent avoir été dispensés par lui de payer la dîme, 13 juin 1373.

/ CHARRON. Abbaye de.... 6 juill. 1469 , 2l août 1503 , 30 sept. 1514 ; Biron s’empare du Château , 13 doc. 1572 ; la femme de Sully et son fils vont à C..., 2 juill. 1604.

/ CHARRUAU (Arnaud), co-élu à la mairie, 15 avril 1398.

/ CHASSE. Temps pendant lequel elle était prohibée, 19 oct. 1406 ; droit de ch. reconnu aux Rochelais et habitants de la banlieue , 4 juill. 1557 ; règlement sur la ch. ; interdite aux roturiers ; divers modes de ch., 15 déc. 1605.

/ CHASSIRON (Famille de). Origine. — Pierre Martin, cap. de marine, ses voyages ; leurs récompenses. — Pierre-Mathieu — Pierre-Charles, 2 nov. 1763, 25 juill. 1732, 2l août 1793 ; le fils de ce dernier reçoit le président de la République à son domaine de Beauregard , 12 oct. 1852.

/ CHASTEIGNER (Famille). — Jehan C., général des finances, 26 nov. 1434 ; meurtre de deux Chast., 17 juill. 1554, — Pierre C , maire de 1596, fait commencer l’un des bastions royaux , 27 juin 1590.

/ CHATEAU de la Rochelle. les Rochelais en chassent la garnison anglaise, 21 avril 1370. 15 août 1372 ; sa démolition , emploi des matériaux, 22 janv. et 17 juin 1373 ; ses dernières tours destinées à servir de prisons, 22 janv. (V. prisons) : ce qui en restait en 1542, 30 déc. ; écroulement des dermères tours, 23 févr. 1574.

/ CHATELAILLON. Ancienneté, importance de la baronnie de C. ; ses principaux seigneurs , 31 août 1615 , 21 mars 1089, 26 déc. 1199 , 22 mars 1401, 31 août 1615, I3 fév. 1626, 5 févr. 1699 ; la Rochelle leur appartenait jadis, 26 déc. 1199 ; la ruine de Ch... fut une des principales causes de l’accroissement de cette ville, 19 févr. 1152, 26 dec. 1199 ; chûte de sa dernière tour, 24 mars 1530 ; port, droits qui y étaient perçus ; fait retour à la couronne ; échange contre la seigneurie de Dompierre , 31 août 1615, 5 févr. 1699.

/ CHATELET (Le). Sa situation probable, 4 déc. 1222.

/ CHATELLIERS (Abb. de Sainte-Marie des) incendiée par les Anglais, 25 août 1462.

/ CHATILLON (duc de), représenté à l’assembl. protest. de 1620, 26 déc. ; refuse le commandement de l’un des gouvernements militaires, 10 mai 1622

/ CHATILLON (Louise de), fille de l’amiral Coligny , assiste au mariage de son père, 25 mars 1571 ; épouse à la Rochelle Téligny, 27 mai 1571.

/ CHAUDERER ou CHAUDRIER (Mathieu), Maire de 1269, 21 avril 1370 ; — Jehan C., quatre fois Maire ; emplacement de son ancien hôtel ; son nom donné à une rue ; stratagème par lequel il réussit à chasser les Anglais de la Rochelle, 21 avril 1370, 15 août 1372, 24 nov. 1827.

/ CHEF-DE-BOIS ou CHEF-DE-BAIE. Combat entre une flotte franco-espagnole et une flotte anglaise, 22 juin 1372 ; le duc d’Anjou y est couronné roi de Pologne, 17 juin 1573 ; simulacre de combat naval en l’honneur d’Anne d’Autriche, 21 nov. 1632 ; pirate turc jeté à la côte, 22 nov. 1636. — V. 31 mars 1433, 16 juin 1545, 8 nov. 1572, 13 mai 1577, 3 nov. 1592, 29 févr. 1616 , 28 nov. 1627, 11 mai , 1er et 2 oct. 1628, 8 juin 1811.

/ CHEMIN DE FER. Inauguration, 6 sept. 1857.

/ CHENU, avoc. au parlem., obtient communication des titres de la Rochelle pour la composition de son ouvrage, 30 mars 1619.

/ CHESNAYE (La), dépêché à la Rochelle pour empêcher la convocation de l’assemblée générale du 4 oct. 1620.

/ CHESNET, tente de soulever la Rochelle en faveur de Condé, 8 févr. 1563, 20 oct 1562.

/ CHEVREUSE (M. et Mme de), accompagnent Anne d’Autriche à la Rochelle, 20 ou 21 nov. 1632.

/ CHILLOU (Du), ingénieur , envoyé pour améliorer les fortifications de la Rochelle 13 oct. 1516.

/ CHIRURGIENS. Règlement sur l’exercice de leur profession ; école publique de chirurgie, 27 sept.

/ CHOISY (Guillaume), Maire de 1583, commandant du château de Marans ; est obligé de capituler, 18 mars 1588.

/ CHOLET (l’abbé). Publication des œuvres de Jean de la Rochelle, 1er févr. 1271.

/ CHOLLET, gentilhomme protestant, traîné sur la claie, 13 déc. 1685.

/ CIMETIERES. — de Sainte-Anne, 2 mai 1573. — de Cougnes , 27 juin 1590. — du Perrot ou de Saint-Jean, 8 nov. 1630. — des Protestants ; défense aux protestants de se servir de ceux des catholiques ; différents emplacements, 8 nov. 1630 ; où fut enterré Guiton, 5 mars 1654. — de Saint-Barthelémy, 5 déc. 1599, 20 juin 1678. — de Saint-Sauveur , 12 juin, 1531. — de la ville neuve. 8 nov. 1630.

/ CITADELLE , projetée par Henri II, sa situation, opposition des Rochelais, 8 et 12 janv. 1556 ; Jarnac s’efforce de faire reprendre ce projet, 17 sept. 1565 ; nouveau projet de citadelle, 27 nov. 1625 ; citadelle proposée par M. Ferry , 2l juill. 1700.

/ CLAUDE DE FRANCE , femme de François 1er, accompagne le roi à la Rochelle, 1err février 1519.

/ CLAVETTE. Le prince de Condé à C. , 10 déc. 1615.

/ CLEMENCEAU, ministre protestant, présid.-adjoint de l’assemblée de 1620, 25 déc.

/ CLÉMENT VII approuve le réglem, de la question des dîmes, 7 août 1382.

/ CLÉMENT XI, unit l’abb. de Nieul sur l’Autize à la chap. de la Rochelle, 16 nov. 1666.

/ CLERGÉ. Vote de subsides contre la Rochelle, 27 nov. 1625, 17 juin 1628 ; relâchement de la discipline pendant les troubles religieux, 18 oct. 1648. — V. Couvents, églises, évêques, prêtres.

/ CLERMONT (de) , au siège de la Rochelle, 11 févr. 1573.

/ CLERMONT (Charles de), prêche le premier la Réforme à la Rochelle , 8 mars 1580.

/ CLERMONT de Gallerande (marquis de), commandant de la province, 1er août 1756.

/ CLOCHES : du beffroi, son usage, 15 avril 1398 ; de l’échevinage, à quoi elle servait, 15 mars 1434 et 1603, 27 oct. 1628 , cassée et remplacée, 15 mars.— La cloche fouettée, 1er mars 1685-.— Cloches fondues pour faire des canons, 2 févr. 1568, 28 sept 1793.

/ CLOS (Chanderlos de La) , auteur des Liaisons dangereuses, construit l’arsenal, son mariage, 3 mars 1786.

/ COCARDE TRICOLORE, arborée avec enthousiasme à la Rochelle, 22 juill. 1789.

/ COCHRANE (lord), fait subir un cruel échec à notre marine, 11 av. 1809.

/ COCONAS, au siège de la Rochelle, 11 févr. 1573.

/ CŒUR NAVRÉ (faction du), quid ? 12 déc. 1573.

/ COINTES (baron de), major des volontaires nationaux, 29 sept. 1789.

/ COLBERT DU TERRON, intendant, fait refaire la fontaine des Petits-Bancs, 15 sept. 1544 ; mesures de rigueur contre les protest. , 16 sept. 1661 ; arrêté de police, 4 déc. 1672.

/ COLIGNY (Gaspard de), s’unit à Condé contre la cour, 8 févr. 1563 ; protège l’établissement du collège , 14 mai 1565 ; vient habiter la Rochelle avec sa famille, 18 sept. 1568 ; y épouse la comtesse d’Antremont, 25 mars 1571 ; y assiste à un synode national, 2 août 1571 ; y marie sa fille avec Téligny , 27 mai 1571 ; expédie de cette ville une escadre contre les Antilles, 4 juill. 1571 ; accusé de conspiration par Charles IX, 9 sept. 1572. — V. 13 juin et 11 sept. 1568 , 26 avril 1570, 9 juin 1572.

/ COLIGNY (François de), seigneur d’Andelot , frère de l’amiral, arrive a la Rochelle où l’avait précédé sa femme , 18 sept. 1568 ; son éloge , sa mort, son corps apporté à la Rochelle, 27 mai 1569.

/ COLIN (Raphaël). Sa naissance, ses fonctions, ses chroniques , 12 avril 1581 ; singulier moyen à l’aide duquel il communiquait avec les assiégeants, 31 déc. 1627 ; choisit Guiton pour Maire, 30 avril 1628 ; accusé de cabale, est arrêté et mis en prison, 4 août 1628 ; remis en liberté, 29 oct. 1628. — V. 9 février 1628.

/ COLLÈGE. Etablissement du premier collège communal, son emplacement. traitement des professeurs , 6 févr. 1545 ; traité entre le principal et le corps de ville ; programme des études, 19 juill. 1560 ; sa translation au couvent des Cordeliers ; ses illustres patrons ; premiers professeurs, 14 mai 1568 ; subvention accordée par Henri IV ; nombre et traitement des professeurs, 14 oct. 1591 ; suppression de la subvention par Louis XIII, 26 octobre 1627 ; donné par Louis XIII aux jésuites, 14 févr. 1630 ; drame joué au Collège ; affluence des jeunes gens étrangers au nouvel établissement, 21 nov. 1632 ; expulsion des jésuites ; l’enseignement confié à des prêtres séculiers , 10 mars 1762 ; création d’une école secondaire, ouverture, nombre des classes, 19 mai 1802, 28 oct. 1803 ; jardin de botanique, 6 août 1808 ; collège communal transformé en Lycée, 10 oct. 1843 ; sa chapelle est l’ancienne église des Jésuites, 8 août 1638.

/ COLLET, l’un des premiers juges du tribunal de comm., 23 mai 1792.

/ COLLOT D’HERBOIS, condamné à la déportation , passe à la Rochelle, 2 et 8 août 1795.

/ COLOMIÈS (Famille). — Hiérosme, ministre protestant ; vers en son honneur, 19 nov. 1628 , 2 déc. 1638. — Jean , docteur-médecin. — Paul, sa vie, ses titres littéraires, sa mort, 2 déc. 1638.

/ COLONIES. Part importante que prirent les Rochelais à leur établissement, 15 déc. 1789. — V. Canada, Louisiane, Saint-Domingue.

/ COMBES (Guill. de), maire de 1469, prête serment de fidélité au duc de Guienne, 24 mai 1469 ; va au-devant du duc, à son arrivée à la Rochelle, 6 juill. 1469.

/ COMMERCE. la Rochelle, une des plus anciennes villes comm. ; a contribué à l’établissement de nos premières colonies, 15 déc. 1789 ; ceux qui commerçaient avec les Rochelais mis sous la sauvegarde du roi ; délai de répit pour les ennemis de la France, 3 août 1224 ; ancienneté du commerce de la Rochelle avec la Flandre et les Pays-Bas, 22 nov. 1331, 26 nov. 1334, 1er juill. 1395 ; franchises commerc. accordées à ses habitants, 29 oct. 1360, 11 oct. 1390 ; commerce avec l’Angleterre, 3 oct. 1338, 20 oct. 1360 ; avec l’Espagne et la Bretagne, 15 mai 1430 ; avec le Canada, la Louisianne et le Nord de l’Amérique , 12 déc. 1762, 15 déc. 1789 ; importance du commerce rochel., 25 mai 1472, 14 déc. 1493 ; celui de terre se faisait par Marans, 1er juin 1350 ; privilège de pouvoir même en temps de guerre trafiquer avec l’ennemi, 25 mai 1472 ; la défense faite par Louis XIII de trafiquer avec les Anglais fut la première étincelle qui alluma la guerre de 1627-28, 7 juin 1627 ; monopole commercial que s’attribuaient les bourgeois, 22 févr. 1608 ; le port de la Rochelle ouvert aux denrées coloniales, 4 nov. 1550 ; les Roch. invités par Louis XIII à participer à l’établissement de la compagnie des Indes, 6 nov. 1618 ; marques industrielles, 28 juill. 1554, 13 févr. 1582, 16 sept. 1589. 25 oct., 1er et 29 déc. ; assemblées générales du comm., vote de fonds pour l’amélioration du port, 22 oct. 1764 ; fabriques et commerce de drap à la Rochelle, 6 déc. , fêtes données par le comm., V. Fêtes ; annéantissement du commerce, 19 déc. 1795. — V. Colonies, marine rochelaise et aussi 31 déc. 1542 et 16 oct. 1572.

/ COMMUNE de la Rochelle instituée par Guillaume X, confirmée seulement par Aliénor, 19 févr. 1152, 8 juill. 1199 ; anéantie par la déclaration de Louis XIII ; confiscation de ses biens , 15 janv. 1629 ; Guiton fut son dernier Maire, 15 mars 1654 ; Conseil général de la commune, 28 nov. 1790. — V. Corps de ville, impôts, octroi, privilèges, sceaux, etc.

/ CONAN (Jehan de), Maire de 1516, fait réparer les grandes écoles , ses armoiries, 6 févr. 15i5.

/ CONCILE, tenu à la Rochelle, 2 août 1853.

/ CONCINI, maréthal d’Ancre ; joie que sa mort cause aux Rochelais, 28 avril 1617.

/ CONDÉ (Henri Ier, prince de), assiste à un synode à la Rochelle, 2 av. 1571 ; quitte cette ville, 9 juin 1571 ; obligé de suivre le duc d’Anjou au siége de la Rochelle, 11 févr. 1573 ; conspire en faveur du duc d’Alençon , 21 avril 1573 ; embrasse le parti de ce dernier, 2i févr. 1574 ; arrive à la Rochelle pour entraîner les habitants dans la contre-attaque, 23 janv. 1577 ; son caractère s’accordait mal avec celui des Rochelais, 13 mai 1577 ; c’est lui avait posé la première pierre du Grand Temple, 21 juin 1600 ; sa mort laisse le roi de Navarre chef des protestants , 18 mars 1588 ; — V. 26 août 1570 et 25 mars 1571.

/ CONDÉ (Louis de Rourbon, prince de), chef des protest., ne peut déterm. les Rochelais à embrasser son parti, 3l mai et 2 0oct. 1562, 8 févr. 1563 ; ils consentent à le recevoir et à lui jurer fidélité en dictant leurs condition, 11 sept. 1568 ; il arrive à la Rochelle avec sa famille, 18 sept. 1568 ; se réfugie dans cette ville avec Jeanne d’Albret et se prépare à la guerre, 1er janv. 1569 ; donne ses biens en garantie aux acquéreurs des biens ecclésiast. , 29 janv. 1569 ; protège l’établissement du Collège, 14 mai 1565 ; signe la paix , 20 avril 1568 ; assassiné par Montesquieu, 25 mars 1569.

/ CONDÉ (Louis II, prince de), se met à la tète de la fronde ; veut transporter dans l’Aunis le théâtre de la guerre, 7 oct. 1651 ; les Rochelais refusent d’embrasser son parti, ibid. et 5 nov. 1651 ; ses troupes arrivent trop tard pour secourir les troupes de du Doiqnon , 28 nov. 1651.- V. du Doignon.

/ CONDÉ (Henri III, prince de). les Rochelais se prononcent pour lui et le reçoivent avec de grands honneurs, 10 déc. 1615 ; il les détermine à prendre les armes, traite avec eux ; moine soupçonné de vouloir attenter à ses jours, 29 févr. 1616 ; signe la paix, 3 mars 1616.

/ CONDÉ (Louis-Joseph de Bourbon) , vient à la Rochelle ; fête à cette occasion, 23 juin 1780.

/ CONDÉ (Louis-Henri-Joseph), son fils, était avec lui, (ibid.)

/ CONFISCATION. Ne pouvait être prononcée à la Rochelle qu’en cas de lèze-Majesté, 19 oct. 1406.

/ CONFRÉRIES. — Du corps de J.-C. et de St-Marsault, 19 fév. 1500 ; - de St-Jean-du-Perrot 19 janv. 1545 ; — des avocats, 19 mai 1700 ; — leurs biens donnés à la commune pour l’entretien du collège, 14 mai 1565.

/ CONGRÈS SCIENTIFIQUE DE FRANCE, tenu à la Rochelle, ler sept. 1856.

/ CONSEILLERS , compris au nombre des échevins ; roulement annuel, 27 mars 1541.

/ CONSEIL EXTRAORDINAIRE , formation et composition , 11 mars 1574, 26 janv. 1577.

/ CONSTANT, accompagne Sully à la Rochelle, 2 juill. 1604.

/ CONSTANTIN, martyr protest., son supplice, 10 mai 1552.

/ CORDERIE-LES-COURS (La), nom de la prairie où se courrait la pelotte du Roi, 21 févr. 1542. — V. ce mot.

/ CORDONNIERS. Ancienneté de leur corporation , statuts , bannière, roi des..., &, 25 oct.

/ CORISANDE D’ANDOUINS, maîtresse d’Henri IV ; lettre que celui-ci lui écrivait, 18 mars 1588 ; explication d’une lettre de son royal amant, 7 août 1587 ; reproches adressés à Henri à son sujet, 14 novemb. 1588.

/ CORNU DE LA COURBE (Nicolas), évêque de Saintes, célèbre la messe à la Rochelle après le rétablissement du culte cathol., 6 août 1699.

/ CORPS DE VILLE. Anciennes dénominations de ses membres , 8 déc. 1215, 19 mars 1614 ; sa composition, 27 mars 1545 ; sa juridiction , 19 oct. 1406, 16 juill. 1403 ; elle est restreinte par l’établis. du présidial, 17 juill. 1554 ; conflits qui en résultèrent. 4 mai 1530, 11 août 1584 , 29 juin 1598 ; son immense pouvoir , 19 oct. 1406, 26 août 1573 ; abus qui causèrent des conflits avec les bourgeois, 15 mars 1603 , 11 janv. 1613. — V. Bourgeois, conseil des quarante-huit. — Hérédité substituée à l’élection de ses membres, maux qu’elle entraîna, 16 mars 1436 ; à quel âge les fils de pairs et d’échevins, y pouvaient être admis, 23 déc 1531 ; résignation de ses charges annoncée au son de la cloche, 15 déc. 1563, 15 mars 1603 ; ses jours de réunion, peine contre les défaillants, mesure pour obvier au peu d’assiduité de ses membres, 15 déc. 1563 ; ses membres ne pouvaient être adjudicataires des fermes de la ville, 3 janv. 1423 ; se rend caution de Louis XI, 14 août 1463 ; avait le droit d’établir des courtiers, 12 mars 1345 ; les capitaines et lieutenants des milices étaient pris dans son sein, 22 août 1598 ; sa transformation par François Ier, 27 mars 1541 ; son rétablissement dans sa forme primitive, 11 juill. 1548 ; nouvelles modifications apportées par Charles IX, 17 sept. 1565 ; opprimé par le conseil des quarante-huit, 5 mai 1625 ; rétablissement de l’organisation municipale, telle qu’elle existait avant l’adoption des 28 articles, 8 mars 1626 ; sa suppression après le siège, 15 janv. 1629 ; remplacé par une commission administrative, sa composition, 29 déc. 1677 ; semblant de corps de ville crée en 1694, 3 mai 1695 ; nouvelle organisation donnée par Louis XV, 5 fév. 1718 ; costume des magistrats municipaux ; sytème électif aboli, rétablissement des offices municipaux, 2 avril 1763 ; retour au système électif ; composition du corps de ville , 3 déc. 1774 ; vœux, après la convocation des états généraux, 30 déc. 1788. — V. Maîre, échevins, pairs, 23 juill. 1627, 9 mars 1749, etc.

/ CORROYEURS , unis à la corporation des cordonniers, 25 oct.

/ CORRU, chef du parti démocratique, 4 mai 1530.

/ COSSE (le maréchal de), au siège de la Rochelle, 11 févr. 1573.

/ COSTE (de La), avocat, nommé juge du district, 23 nov. 1790.

/ COSTUME. — Du Maire, des membres du corps de ville, des gens de justice, 13 juill. , 13 et 14 sept. 1565 , 2 juill. 1763 ; des conjurés de Chesnet , 8 févr. 1563 ; divers habillements de femme proscrits par un synode, 27 juill. 1572. — V. Archers, milices.

/ COTTENCIÈRE-BESSAY (La), commandant d’une brigade de volontaires, 4 janv. 1628 ; se bat en duel avec La Meillerayè, 7 mars 1628.

/ COUARDE (La), défaite de Buckingham près de la C..., 8 nov. 1627.

/ COUCY. (Jean-Charles de), huitième évêque de la Rochelle, bénit le drapeau de la fédération, 14 juill. 1790.

/ COUDRET (Du), assassine Du Vivier, son exécution, 2 août 1606.

/ COUGNES (Faubourg de), annexé à la ville, 27 juin 1590. — V. Portes, église de Notre-Dame.

/ COULEURS ROCHELAISES, 2 oct. 1621 et 24 nov. 1827

/ COUP-DE-VAGUE, anciennement, Cou ou Queue-de-Vache (port de), 22 août 1447.

/ COURAUD, martyr protestant, son supplice, sa fermeté fait des prosélytes, 10 mai 1552.

/ COURAUD (Jean), baron de Châtelaillon, sa veuve épouse Constant d’Aubigné, 20 oct. 1608.

/ COURAUD (Antoine), procureur du Roi, seigneur de Châtelaillon , 31 août 16I5.

/ COUREILLES. Le duc d’Angoulême y établit un de ses quartiers, 15 août 1627 ; fort de C..., 22 mars , 11 mai et 13 sep. 1628 ; cimetière de l’armée royale, couvent des Minimes, 20 mars 1634. — V Digue et 13 nov. 1572. 3 nov. 1592, 28 nov. 1627 et ler oct. 1628.

/ COURÇON, donné par Aliénor aux héritiers des seigneurs de Châtelaillon, 26 déc 1199.

/ COURTIERS (Etablissement de) à la Rochelle, leur nombre en 1571 , 12 mars 1345. — V. Agents-de-change.

/ COUSSEAU, médecin ; sa maison sert de lieu de réunion à une asssemblée de cercle, 22 nov. 1612.

/ COUTELIERS ; leur corporation érigée en maîtrise, statuts, 13 févr. 1582.

/ COUTRAS (Victoire de) , remportée par les protestants , 18 mars et 14 nov. 1588.

/ COUTUME et coutumier de la Rochelle Droits du Roi sur les maisons pour lesquelles le cens n’avait pas été payé, 24 avril 1354 ; inutile tentative pour sa réformation, 11 août 1584 ; rédigée par écrit, 27 août 1514 ; publication, dispositions remarquables , 30 sept 1514 ; règlement sur les Agatis, 15 déc. 1605 ; commentaire de Valin, 10 juin 1695.

/ COUVENTS. Les religieux de tous les couvents vont au-devant du duc de Guienne, 6 juill. 1469 et de Charles IX, 13 sept. 1565 ; les moines abandonnent leurs monastères , 14 mai 1565 ; leurs établissements leur sont rendus après l’édit de Nantes, 6 août 1599 ; ils sont autorisés à porter leurs habits dans les rues, 9 mai 1600.

/ COUVENT D’HOMMES. — AUGUSTINS ; leur premier établissement ; donnent leur nom à deux rues, 6 mai 1791 ; destinations diverses de leur couvent, ibid., 19 mai 1606, 7 févr. 1566 ; reconstruction de leur église ; grandes fêtes pour sa consécration, 17 mai 1660 ; chapitre des A... tenu à la Rochelle, 3 mai 1697 ; leur église sert aux paroissiens de Saint-Barthelémy , 20 juin 1678 ; confrérie des avocats et procureurs , 19 mai 1700 ; fermeture de leur monastère , 6 mai 1791 ; il est racheté par une association de catholiques ; désordres dans l’église, 29 mai 1792 ; les Ursulines s’établissent dans leur couvent, 6 déc. 1630. — V. Saint-Yon. — Cardozo et 23 déc. 1628.

/ COUVENT DES CAPUCINS ; leur établissement à la Rochelle, 11 juin et 23 déc. 1628 ; capucins prêchant en plein vent, 3 déc. 1641 ; consécration de leur église, 26 juin 1650 ; invoquent leur droit d’asile pour ne pas livrer un voleur qui s’était réfugié dans leur couvent, 26 juill. 1700 ; leur couvent fermé et vendu , 9 mai 1791 ; le séminaire construit sur son emplacement , 11 juin 1628 et 4 janv. 1619. — V. 21 mai et 23 déc. 1621, 4 janv. 1819.

/ COUVENT DES CARMES. Eglise de N.-D. des Carmes, ler sept. 1457 ; leur couvent fortement endommagé par une explosion de poudre , 19 janv. 1545 ; démoli pour la construction d’une citadelle , 12 janv. 1556 ; abandonné par les religieux , 5 avril 1791 ; sert aux réunions des amis de la Constitution, 13 août 1791 ; transformé en entrepôt, 5 avril 1791. — V. 23 déc. 1628.

/ COUVENT DES CORDELIERS ; différentes dénominations de ces religieux, leur établissement à la Rochelle ; situation de leur couvent, ses destinations diverses , 16 mai 1791 et 6 févr. 1545 ; le prince d’Aquitaine y reçoit le serment de fidélité des Rochel., 28 août 1563 ; la commune en fait l’acquisition pour y établir un collège, 14 mai 1565 ; construction d’un nouveau couvent, sa fermeture , sa destination actuelle, 19 juin 1631 et 16 mai 1791. — V. 23 déc. 1628.

/ COUVENT DES DOMINICAINS ou Jacobins ; leur établissement à la Rochelle, étendue de leur couvent, sa destruction ; leur rétablissement, etc. , 16 avril 1637 et 23 déc. 1628 ; lieu de réunion des commissaires chargés du règlement de la question des dîmes, 7 août 1382 ; pillage de leur église et de la belle chapelle de la Gravelle , 31 mai 1562 ; assistent à la procession générale après le siège, 2 nov. 1628 ; ils distribuent une grande quantité de chapelets , 23 déc. 1628 ; leur église sert aux prédications du père Montfort, 16 août 1711.

/ COUVENT DES FRÈRES DE LA CHARITÉ. Louis XIII leur fait don de l’hôpital Saint-Barthelémy , prise de possession , 15 janv. 1629 et 5 mars 1630 ; abandonnent volontairement leur établissement, 5 avril 1791. - V 23 déc. 1628, 8 nov. 1630 et 3 avril 1667.

/ COUVENT DES FRÈRES DE L’ÉCOLE CHRÉTIENNE. Leur installation à la Rochelle, 4 janv. 1819.

/ COUVENT DE LA GRACE-DIEU. L’abbé chargé de lever l’excommunication dont avaient été frappés les habitants de l’Aunis, 13 juin 1373 ; va au-devant du duc de Guienne, 6 juill. 1469.

/ COUVENT DES HOSPITALIERS DE SAINT-JEAN DE JÉRUSALEM ou Chevaliers de Malte. Seigneurs du faubourg St-Jean-du-Perrot, 12 août 1224 et 30 sept. 1514. — V. 12 janv. 1556.

/ COUVENT DES JÉSUITES. Antipathie des Rochelais contre eux, 2l mai 1621 ; Louis XIII leur donne le collège ; prise de possession , allocation royale, éducation gratuite, 14 févr. 1630, 19 juin 1631 et 16 mai 1791 ; vogue de leur établissement ; font représenter un drame devant Anne d’Autriche, 21 nov. 1632 ; consécration de leur église , 8 août 1638 ; la direction du séminaire leur est confiée, 13 avril 1694 ; sacre de deux évèques dans leur église , 1er févr. 1722 ; l’Académie y tient sa première séance, 22 juin 1735 ; expulsion des Jésuites, 10 mars 1762.

/ COUVENT DES MINIMES, chargés du service divin à l’armée de Louis XIII ; reçoivent une concession de terrain pour y construire un couvent ; donnent leur nom a la pointe de Coureilles , 20 mars 1634 ; inscriptions gravées à la porte de leur église, 31 oct. 1675 ; enlevées par ordonnance royale, 1er nov. 1757. — V. 21 mai 1621, 23 déc. 1628 ; un moine Minime soupçonné de vouloir tuer Condé, 29 févr. 1616.

/ COUVENT DES MOINES DE L’ILE d’Aix et de St-Jean-dehors , fondateurs des églises de Notre-Dame, de St-Barthelémy et de St-Sauveur, 19 févr. 1152 et 1500, 20 oct. 1792 ; monastère de St-Jean-dehors , sa situation et sa destruction, 13 sept. 1565 et 10 févr. 1568 ; Charles IX y passe la nuit, 13 sept. 1565 ; les deruiers religieux s’unissent à la congrégation de l’Oratoire, 21 mai 1621 et 20 oct. 1792 ; ils étaient propriétaires de l’ancien hôtel de la Monnaie , 8 sept. 1389 et 8 août 1394.

/ COUVENT DES RELIGIEUX DE MOUREILLES, vendent à la comm. l’emplacement où était la tour de Moureilles, 24 déc. 1360. — V. Tours et la Jon.

/ COUVENT DES ORATORIENS. Leur commencement et leurs diverses expulsions, 21 et 30 mai 1621 , 18 janv. 1624 , 27 sept. 1627 , 20 oct. 1792 ; leur chapelle transformée en temple, 30 mai 1621. — V. Ste-Marguerite ; — rentrent à la Rochelle à la suite de Louis XIII, 27 sept. 1627 ; remplacent le chapitre, 16 nov. 1666 ; missionnaires envoyés en cette ville pour convertir les protestants, 9 sept. 1685 ; leur ancieu couvent sert de séminaire, 4 janv. 1819. — V. 18 janv. 1624 et 23 déc. 1628.

/ COUVENT DES RÉCOLLETS. Louis XIII leur fait don de la maison de Saint-Michel, 14 févr. 1630 ; la tour de Moureilles leur sert d’infirmerie, puis leur est donnée pour faire un clocher, 29 janv. 1628 et 2 sept. 1632 ; incendie de leur couvent, 9 mars 1705 ; il est fermé et vendu, 10 mai 1791 ; la plus grande partie forme le couvent des Dames-Blanches, 30 sept. 1792 ; leur église est devenue le temple protestant, 9 mars 1705 et 10 mai 179l.

/ COUVENT DES TEMPLIERS, Seigneurs d’un quartier de la ville ; ont donné leur nom à la rue du Temple, 12 août 1224 et 30 sept. 1514 ; leurs moulins du Perrot, 4 déc. 1222.

/ COUVENTS DE FILLES, défense aux religieuses de se réunir au-delà de six, 28 sept. 1793.

/ COUVENT DES DAMES BLANCHES , s’établissent à la Rochelle ; situation de leur ancien couvent, ses destinations diverses ; leur expulsion , leur rétablissement, leur nouveau couvent, 29 janv. 1628, 26 juill. 1703 , 30 sept. 1792 et 3 mai 1811.

/ COUVENT DES FILLES DE LA SAGESSE ; institution, acquièrent la maison de leur fondateur à Saint-Eloy, 16 août 1711 ; remplacent les frères de la Charité à l’hôp. St-Barthelémy, 5 avril 1791.

/ COUVENT des religieuses de Chavagnes, établies dans l’ancien couvent des Augustins, 27 mai 1660, 6 mai 1791.

/ COUVENT des religieuses de l’Espérance ; leur chapelle dans la rue des Augustins, 6 déc. 1630.

/ COUVENT des religieuses Hospitalières, chargées du soin des femmes de l’hôpital St-Barthelémy, 15 janv. 1629 ; couvent de la rue Rambeau, n’avait qu’un petit nombre de lits pour les malades, 28 mars 1740 ; leur expulsion, 30 sept. 1792 ; leur couvent sert à la tenue des foires, 17 déc. 1800 ; les frères des écoles chrétiennes s’y établirent pendant quelques temps, 4 janvier 1819. — V. 3 avril 1667.

/ COUVENT des religieuses de la Providence., leur établissement en cette ville , but de leur institution , emplacement de leur couvent, leur expulsion , leur retour , 28 août 1664 et 30 sept. 1792.

/ COUVENT des religieuses de Ste-Catherine, étaient seigneurs d’un quartier de la ville, 12 août 1224 , 30 sept. 1514 ; situation de leur couvent ; leur clocher sert à placer du canon , 10 févr. 1568. — V. 3 août 1394.

/ COUVENT des religieuses de Ste-Claire, leurs différents noms, relâchement de la discipline, leur dispersion, leur rétablissement, leur expulsion, 30 sept. 1792 ; incendie de leur couvent, 5 août 1761.

/ COUVENT des religieuses de Ste-Marguerite, ou sœurs blanches, ordre de Prémontré ; erreur sur leur nom, 22 déc. 1572 ; leur couvent devenu la propriété des Oratoriens, 21 mai 1621. — V. Ste-Marguerite.

/ COUVENT DES URSULINES , leur premier établissement, leurs différents logements, etc., 6 déc. 1630, 1er mai 1660 ; chassées de leur couvent, 30 sept. 1792.

/ COUVRE-FEU. Heure du... 15 mars 1603, 7 oct. 1645 et 4 déc. 1672.

/ CROIX-CHAPEAU, pris par le duc d’Epernon, 29 juill. 1621.

/ CRUSSOL (Sire de), sénéch du Poitou ; les Rochelais refusent de le recevoir, 29 avril 1469 ; remet la Rochelle aux mains du duc de Guienne, 24 mai 1469.

/ CULANT (Famille de), possédait la seigneurie de Ciré depuis le XVe siècle, 15 févr. 1762. — (Marquis de...), l’un des premiers membres de la société d’agriculture, ibid.

/ CRUSSOL (Emmanuel de), 7e évêque de la Rochelle, supprime un certain nombre de fêtes, 19 déc. 1772 ; fait rebâtir le palais épiscopal, ler juin 1773 ; bénit la nouvelle cathédrale, 27 juin 1784.

/ CULTE CATHOLIQUE ; différents rétablissements à la Rochelle, 3 janv. 1571. 3 août 1599, 18 janv. 1624, 8 mars 1626, 15 janv. 1629 —V. Eglises.

/ CURATEURS, donnés aux mineurs par le juge de la Mairie, 15 mars 1603.

D - Pour accéder aux pages du livre, suivez ce lien et saisissez la date recherchée dans la fenêtre "Rechercher dans le livre". Pour les mois qui sont abrégés dans la table, saisir le mot complet. Vous pouvez aussi choisir le mois dans le tableau ci-dessous.

Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre
A B C D E F G H I J K

_ / DANSES de nos pères, 21 novemh. 1632.

/ DAVID, aumônier du roi de Navarre , prêche le premier publiquement à la Rochelle les principes de la réforme, 6 févr. 1558.

/ DAVID (Famille).— Jehan, capitaine et l’un des coélus, 22 août 1598. — Jehan, pair, rapporte des nouvelles d’Angleterre, dangers qu’il court, 22 et 26 mars 1628 ; en est récompensé , 23 mars 1628. — Yvet, sr de Repose-Pucelle , maire de 1584 , beau-père de Guiton, 14 août 1610. — Jacques, nommé député en Angleterre, 22 octoh. 1627.

/ DEBOLTERRE (Le cardinal), évêque de Saintes, 30 sept. 1514.

/ DECHEZEAU , négociant, député à la Convention, sa noble conduite , sa mort, 4 sept. 1792.

/ DELACROIX, avocat et pair, harangue le duc de Guienne, 7 juillet 1469.

/ DÉLY, maire de la Roch ; courage et faiblesse, 21 mars 1793.

/ DEMUYN , intendant ; sa haine contre les protest. ; inscriptions de l’église des Minimes, 31 pet. 1675, 29 déc. 1677.

/ DEPOT DE MENDICITÉ établi à la Rochelle, sa situation, 3 mai 1811.

/ DESAGULIERS, ministre anglican, savant de mérite, 12 mars 1683.

/ DÉSARMEURS DES NEFS, leur élection, attributions , 19 avril 1398. — V. Tour de la Lanterne.

/ DESGOUTTES ( Le commandant ). descend à la Rochelle avec ses officiers ; excès et menaces, 22 mai 1640.

/ DESMAZIÉRES , dit Laplace, ministre protestant, donne un soufflet à La Noue, 11 mars 1573.

/ DESNORPS (Laurent), maire, maintenu dans ses fonctions par Charles VII, après l’expiration du temps de sa charge, 1er oct. Ii40.

/ DEUIL, mode de le porter des Anglais, 2 mai 1573.

/ DIGUE DE RICHELIEU ; commencement, 17 nov. 1627 ; sa description, 28 novemb. ; en partie détruite par une tempête , 6 janv., 20 févr., 29 juill. et 7 novemb. 1628 ; vaisseaux enfoncés dans le canal, 21 et 27 janv. ; navires attachés les uns aux autres, 5 mars ; regardée comme un ouvrage miraculeux, 24 avril ; comme une huitième merveille, 3l oct. 1675 ; comme impossible à forcer, 16 oct. 1628 ; moyens à l’aide desquels elle eût pu l’être, 5 oct. 1628 ; visitée par le président de la République, 12 octob. 1852. - V. 29 nov. 1627, 11 mai et 20 août 162N, 21 nov. 1632, 22 juill. 1700, &.

/ DIMANCHE. Rigorisme des protest. pour la sanctification du..., 7 mai 1600.

/ DILIGENCES. Etablissement des premières... ; temps du trajet de la Rochelle à Paris , prix des places, &., 7 mai 1776.

/ DIMES ; longs débats que cette question occasionne entre les curés et les habitants de l’Aunis, 13 juin 1373, 28 décemh. 1624 ; règlement par Charles V, 7 août 1386 ; modifié par arrêt du parlement, 28 juin 1631. — V. 21 août 1503.

/ DISETTE. Arrêté pour les boulangers , 12 juill. 1793 ; prix excessif des denrées ; les citoyens mis à la ration, ibid et 19 déc. 1795.

/ DOIGNON (comte du), gouverneur de l’Aunis. Convoc. des trois ordres pour l’élection de députés aux Etats généraux , 14 août 1651 ; embrasse le parti du prince de Condé ; se fortifie dans la Rochelle, 7 oct. 1651 ; ne peut entraîner les Rochelais qui se prononcent contre lui, ibid et 5 nov. ; fait rompre les voûtes des clochers, 8 oct. 1651 et 28 mai 1705 ; son train de grand seigneur ; démonstrations étranges, 22 oct. 1651 ; échecs de ses troupes, 18 et 19 nov. ; ses navires continuent de croiser sur les côtes, 19 déc. 1651.

/ DOMPIERRE. Louis VIII y établit son quartier, 15 juillet 1224 ; M. de Polignac, seigneur de..., 15 oct. 1635 ; échange de la seigneurie de Dompierre contre la baronnie de Châtelaillon, 5 févr. 1699.

/ DORFEUIF, directeur du théâtre, auteur de deux pièces de circonstance, 26 mai 1777.

/ DORIOLE (Jean), quatre fois Maire, 26 juin 1473.

/ DORIOLE, (Pierre) son fils , Maire, chancelier de France ; ses lettres de provision, sa mort, 26 juin 1473 et 14 sept. 1485.

/ DOUARTI , gentilhomme ordinaire de la chambre du Roi, assiste an mariage de Coligny, 25 mars 1571.

/ DRAPEAUX ; pris par les Rochel., 23 mai 1573 ; offerts par Henri IV, 10 oct. 1584 et 3 juin 1588 ; pris par Soubise et déposés à l’Hôtel-de-Ville, 8 mars 1622 ; drapeau tricolore arboré solennellement à la Roch., 2 févr. 1791 ; drapeau offert aux volontaires par les Rochelaises , 23 août 1792 ; fête à l’occasion d’un drapeau enlevé à l’ennemi par le bataillon de la Charente-Inférieure, 9 déc. 1792.

/ DROUINEAU (Gustave), poête et littérateur ; sa naissance, ses succès, sa folie, 2l févr. 1798.

/ DUCHESNE, ingénieur ; le palais reconstruit sur ses plans, 12 nov. 1789.

/ DUELS. Fureur des... ; duel entre la Mailleraie et la Cotencière, 7 mars 1628.

/ DUGUAY-TROUIN. Son départ pour l’expéd. de Rio-Janeiro, 8 juin 1711.

/ DUGUESCLIN. Ses succès en Aquitaine, 22 juin 1372 ; les Rochelais refusent de le recevoir jusqu’à l’acceptation par le Roi des conditions de leur soumission, 15 août 1372.

/ DUMON (Luc) , ministre protestant ; fait le premier prêche dans le qrand Temple, 21 juin 1600.

/ DUNOIS (Comte de), accompagne Louis XI à la Rochelle, 23 mai 1472.

/ DUPATY (Famille). — L. Ch. Mercier D. de Clam, sa naissances, ses ouvrages, sa mort, 4 déc. 1744. Le président D., sa naissance, ses titres à la célébrité, sa mort , 9 mai 1746 ; son nom donné à une rue dela Rochelle, 12 nov. 1858.

/ DUPERRÉ , amiral ; sa naissance , l’hôtel de son père , 20 fév. 1775 ; sa sœur épouse l’auteur des Liaisons dangereuses , 3 mai 1786 ; son nom donné à l’un des quais, 12 nov. 1858.

/ DUPLESSIS-MORNAY , assiste à une assemblée générale des protestants, 14 nov. 1588 ; intervient au nom de la régente près de l’assemblée de 1612, 22 nov. ; intermédiaire entre le Roi et l’assemblée de 1618, 30 déc. ; mémoire qu’il adresse à la célèbre assemblée de 1620, 17 févr. 1621.

/ DUPONT , auteur de l’histoire de la Rochelle ; erreurs relevées dans son ouvrage, 13 avril, 16 sept., 23 et 24 octob.

/ DUQUESNE (Jacob), épouse une fille de Guiton, 10 sept. 1647 ; ses descendants ; brillant combat d’Abraham, son fils, ibid et 29 mai 1702.

/ DURAND, procureur du parlement, député par le Roi à la Rochelle , 16 octob. 1572.

/ DURAND, matelot de l’île de Ré, acte d’héroïque désespoir, 17 sept. l625.

/ DURETON (Guillaume), capitaine de Bergerac, reçoit le serment de fidélité des Roch., 7 déc. 1360.

E - Pour accéder aux pages du livre, suivez ce lien et saisissez la date recherchée dans la fenêtre "Rechercher dans le livre". Pour les mois qui sont abrégés dans la table, saisir le mot complet. Vous pouvez aussi choisir le mois dans le tableau ci-dessous.

Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre
A B C D E F G H I J K

ECHEVINAGE. — V. Hôtel-de-Ville.

/ ECHEVINS. Leur nombre , leurs attributions , mode de nomination , 27 mars 1541 ; restrictions imposées à la résignation de leurs places, 14 mai 1559 ; à quel âge leurs enfants pouvaient être nommés au corps de ville , 23 dec. 1531 ; scandaleux trafic des fonctions d’échevin, 14 mai 1559 et 11 junv. 1613 ; titres vendus pour du blé ou donnés en récompense, 16 sept. 1628 ; obtiennent de Charles V le droit de noblesse héréditaire , 8 janv. 1373 ; en cas de mort du Maire et des coélus, le premier échevin achevait la mairie, 26 août 1573 ; la cloche de l’échevinage sonnait pendant leurs funérailles, 15 mars 1603 ; réunis à la noblesse pour l’élection des députés aux Etats généraux, 12 nov. 1614 ; échevins biennaux établis par François Ier, mode de nomination, 27 mars 1541 et 11 juillet 1548 ; échevins créés par Louis XIV, 3 mai 1695 ; mode de nomination établi par Louis XV, leur costume, 5 févr. 1718. — V. corps de ville. Conseillers, 15 avr. 1398, &c.

/ ECOLES CHRÉTIENNES , fondées par l’évèque , 26 juill. 1703 et 28 mars 1740. — V. Frères des....

/ ECOSSAIS. Grand nombre d... fixés à la Rochelle, 22 févr. 1603.

/ ECOLES PROTESTANTES, 14 nov. 1588. — V. Grandes écoles. — Collège.

/ EDIT DE NANTES ; accepté avec répugnance par les Rochelais ; difficultés à l’occasion de son exécution, 4 août 1599, 9 mai 1600 et 25 novemb. 1607 ; sa révocation , ses conséquences , persécutions , abjurations, 1er mars et 6 oct. 1685 et 2 mars 1688.

/ EDMOND , ambassadeur d’Angleterre ; accompagne Sully à la Rochelle, 3 mars 1616.

/ EDOUARD , prince d’Aquitaine , son fils , débarque à la Rochelle avec sa femme , 27 août 1363 ; reçoit le serment de fidélité des Rochelais, 28 août 1363, 16 mai 1791.

/ EDOUARD III, roi d’Angleterre, accorde aux Rochelais des lettres de sauvegarde pour trafiquer dans ses Etats, 3 oct. 1338 ; débarque à Bordeaux ; fait le roi Jean prisonnier, 9 août 1356 ; recouvre la Rochelle par le traité de Brétigny ; cherche à se concilier ses habitants par de nombreux privilèges , 8 mai et 29 octoh. 1360 ; prend possession de la Rochelle par commissaires, 6 déc. 1360 ; concessions faites aux habitants sur la monnaie, 8 août 1394 ; cède ses possessions d’Aquitaine à son fils, 19 juin 1362 et 27 août 1363 ; envoie devant la Rochelle une flotte qui est battue par une flotte franco-espagnole, 22 juin 1372.

/ EGLISE NOTRE-DAME. Première église de la Rochelle, fondée par les moines de l’île d’Aix, 19 févr. 1152, 26 déc. 1199 et 20 oct. 1792 ; détruite à l’exception de son clocher , 10 févr. 1568 ; sa reconstruction, 29 mars 1653 ; le curé contribuait ù la nomination du chapelain de St-Eloy, 1er déc. — V. 7 août 1382 , 17 oct. 1492 , 10 mai 1552, 2 juin 1590 et 30 sept. 1789.

/ EGLISES. Leur grand nombre à la Rochelle, 25 mars 1472 ; serment au roi d’Angleterre prêté dans les églises , 7 déc. 1360 ; servaient aux élections municipales , 27 mars 1545 et 18 févr. 1590 ; pillage des églises, 31 mai 1562, 9 janv. et 2 févr. 1568 ; transformées en temple protest , 2 févr. 1568 ; cinq églises paroissiales, 13 septemb. 1565. — V. Paroisses. — détruites par St-Hermine , 10 et 22 févr. et 1er août 1568 , 24 mars 1630 ; cloches brisées, 2 févr. 1568 ; églises fortifiées, 5 sept. 1356, 12 déc. 1439 et 29 juill. 1621.

/ EGLISE SAINT-BARTHELÉMY. Sa fondation ; opposition de l’évèque de Saintes à sa construction, 19 févr. 1152 et 20 oct. 1792 ; son érection en église paroissiale , 19 févr. 1500 ; servait pour l’élection du Maire, 18 août 1398 et 24 avril 1567 ; miracle du muet, 13 avril 1461 ; François Ier, Charles IX et Catherine de Médicis y assistent au service divin, 31 déc. 1542 , 2 janv. 1543 et 14 sept. 1565 ; premier prêche en faveur de la réforme , 6 févr. 1558 ; les protestants y font leurs exercices religieux ; parfait accord entre les prêtres et les ministres, 20 oct. 1562 et 12 mai 1565 ; détruite à l’exception du clocher, 10 fév. 1568 ; restes probables de l’église primitive , 19 févr. 1152 ; le clocher sert à faire le guet et à placer du canon, 9 avril, 28 sept. et 14 oct. 1628 ; du Doignon en fait rompre les voûtes, 8 oct. 1651 ; les ruines de l’église rendues aux catholiques , 6 août 1599 et 9 mai 1600 ; les travaux commencés pour sa reconstruct. sont entravés par les protest., 25 nov. 1608 ; ses chapelains représentés à la publication du coutumier, 30 sept. 1514 ; le chapitre se brouille avec les paroissiens , 16 novemh. 1666 ; diverses églises dans lesquelles fut fait le service de la paroisse ; pose de la première pierre de la nouvelle église, sa description , 20 juin 1678 ; elle sert au chapitre après l’incendie du grand temple , 9 féy. 1687 et 10 juin 1702 ; le service de la paroisse y est continué après la construction de la cathédrale , 27 juin 1784 ; église St-Barth. vendue, puis détruite, ibid ; rétablissement de l’horloge du clocher, 10 août 1702. — V. 2 déc. 1454 , 6 juillet 1469, 4 sept. 1565, 6 déc. 1630 ei 23 nov. 1790.

/ EGLISE SAINT-JEAN, en partie détruite par une explosion, 19 janv. 1545 ; démolie pour la reconstruction d’une citadelle, 12 janv. 1556 ; écusson royal gratté sur sa façade, 24 déc. 1792.

/ EGLISE SAINT-NICOLAS, 27 juin 1590 ; écusson royal gratté sur sa façade, 24 déc. 1792.

/ EGLISE SAINT-SAUVEUR , fondée par les moines de l’île d’Aix, 20 octob. 1792 ; d’abord simple chapelle, érigée en église paroissiale , de fondation royale ; confrérie du corps de J.-C. et de Saint Marsault, 19 févr. 1500 ; les chapelains représentés à la publication du coutumier, 30 sept. 1514 ; projet d’agrandissement, 12 juin 1531 ; sert aux exercices des protestants, 12 mai 1565 ; détruite à l’exception de son clocher, 10 fevr. 1568 ; vente de l’emplacement ; son ancienne importance , 18 mai 1570 ; écroulement du portail, 1er févr. 1573 ; le maire Robineau y est enterré, 23 août 1577 ; son clocher sert à faire le guet et à placer du canon , 9 avril et 28 sept. 1628 ; du Doignon en fait rompre les voûtes, 8 oct. 1651 ; chapelle établie sous le clocher, 28 mai 1705 ; reconstruction de l’église ; brûlée une première fois au xve siècle, elle est de nouveau incendiée et rebâtie, 28 mai 1705 et 11 mars 1708 ; le curé prête seul le serment civique , 30 janv. 1791 ; Te Deum pour l’inauquration du drapeau tricolore , 2 févr. 1791.

/ ELISABETH , reine d’Angleterre , conclut un traité d’alliance avec les Roch. , 17 janv. 1569 ; ceux-ci lui envoyent des députés , 20 janv. 1572 ; mais elle se montre peu favorable à la cause des réformés, 19 avril 1573 ; plus tard elle se prononce en leur faveur , 11 juin 1586 ; félicitations que lui adresse le roi de Navarre, 2 sept. 1588.

/ ELECTIONS. Mode d’élection pendant la mairie perpétuelle, 27 mars 1541 ; avaient lieu dans les églises , 27 mars 1541 et 28 janv. 1790. — V. Corps de ville, états généraux, échevins, garde nationale, officiers de la commune, tribunaux de commerce et de district, &c. et 6 juin 1588.

/ ELUS, ÉLECTION (tribunal de 1’), établis à la Rochelle ; attributions des élus, lieu de leurs séances, suppression, 3 déc. 1689 et 22 nov. 1790.

/ EMBIGH (comte d’), amiral de la flotte anglaise , trompe les espérances des assiégés, 11 et 30 mai 1628.

/ EMERY, monétaire du roi Jean d’Angleterre, établit un atelier à la Rochelle, 8 déc. 1215.

/ EMERY, gentilhomme gascon, vient porter des propositions de paix aux assiégés, 29 nov. 1627.

/ ENTERREMENTS. Monopole des tentures attribué à l’administration de l’hôpital , 3 août 1667. — V. Maire, Echevins, Pairs , Barbot, Bobineau, Coligny (d’Andelot), de Rohan.

/ ENTREMONT ( comtesse d’ ), son amour romanesque pour Coligny, son mariage, 25 mars 1571.

/ EPERNON (le duc d’i, protege l’évasion de Marie de Médicis, 30 déc. 1618 ; les Rochelais refusent de le recevoir comme gouverneur, animosité qu’il en avait conçue ; s’empare de différents postes , 29 juillet 1621 ; déjoue une tentative des Rochelais contre sa personne et leur fait essuyer un échec, 3 nov. 1621 ; chargé d’attaquer la Rochelle, 22 févr. 162l.

/ EPERONS de la porte des Deux-Moulins et de la Croix , 2l juill. 1788 et 12 juin 1826.

/ EPINE (L’), l’un des quartiers du duc de Soissons, 25 juin 1622.

/ ESNANDES, port d’..., 22 août 1147 ; René de Bretagne, seigneur d’.... 30 sept. 1514 ; pays de sorciers, 31 août 1593 ; envahi par la peste. 20 juill. 1604 ; démolition de ses fortifications, 5 mars 1622 ; affreux assassinat, 13 nov. 1817.

/ ESPAGNOLS. Flotte Franco-Espagnole battue parles Anglais, 22 juin 1372 ; viennent bloquer la Rochelle, l0 aoùt 1372 ; tentent une descente sur les côtes de la Rochelle , 2 avril 1543 ; grande flotte Espagnole battue psr les Anglais , réjouissance à la Roch. à cette occasion , 2 sept. 1588 ; une galère espagnole avec son équipage vient s’offrir à la commune. Ier fév. 1592 ; un grand nombre s’étaient fixés à la Rochelle, 22 fév. 1603 ; détestés par les Rochelais, 2 juill. 1604 ; flotte de secours qu’ils envoient à Louis XIII, 21 janv. 1628. - V. 27 janv. 1628.

/ ESPRINCHARD (Michel), Maire, vend une horloge remarquable à la commune, 18 janv. 1578.

/ ESPRINCHARD (Jacques), son fils, savant rochel., ses ouvrages , sa mort, 29 août 1601.

/ ESSARDS (des), capitaine rochel., chargé d’une expédition contre l’île de Ré, 8 nov. 1572.

/ ESTISSAC (d’), gouverneur de la Rochelle, mal disposé pour les Rochelais, 12 janv. 1556 ; a quelle occasion ceux-ci le prirent en haine , 17 juillet 1554.

/ ETOILE (1’), ami d’Esprinchard , sa répugnance à donner ses livres, J9 août 1604 et 19 janv. 1606.

/ ESTISSAC (baron d’), lieutenant-général, envoyé pour combattre du Doignon, 15 nov. 1651 ; s’empare des tours de la Lanterne et de la Chaîne, 16 et 19 nov. 1651.

/ ESTRÉE (maréchal d’), commandant de la province, 3 mai 1695.

/ ETATS GÉNÉRAUX. Députés du corps de ville aux convocation des Etats d’Aunis pour l’élection de députés , 12 nov. 1614 ; réunion des trois ordres pour nommer des députés , 11 août 1651 ; vœux et demandes des habitants et du corps de ville , 30 déc. 1788 ; élections, cahier des plaintes et doléances du tiers état de la Rochelle, 4 mars 1789.

/ ETRANGERS. Les noms de ceux qui venaient à la Rochelle étaient apportés au Maire, 12 janv. 1419 ; leur nombre considérable , sévérité des règlements à leur égard , 23 févr. 1603 et 17 juin 1606 ; promesses de places au corps de ville et de lettres de bourgeoisie à ceux qui combattraient vaillamment pour la défense de la ville, 16 sept. I628.

/ EUGÈNE III, pape , enjoint à l’évêque de Saintes de ne pas s’opposer à la construction de l’église Saint-Barthelémy, 19 févr. 1152.

/ EVÊCHÉ. Projet de transférer l’un des évêchés voisins à la Rochelle ; translation dans cette ville de l’évêché de Maillezais , 15 janv. 1629 , 28 févr. 1643 et 16 novemh. 1666 ; étendue et circonscription du nouvel évêché, 2 mai 1648 ; ses archives brûlées, 1er juin 1773 ; suppression de l’évêché de la Rochelle, 12 juill. 1790 et 27 févr. 1791 ; importance de ses revenus , 2 mai 1618 ; palais épiscopal d’abord dans le grand logis, reconstruction, 1er juin 1586-1773 ; donné par Napoléon au département, 6 août 1808 ; le palais actuel acheté avec les fonds provenant de l’ancien, ibid. — V. Evescault.

/ EVÈQUES DE SAINTES. L’évêque de Saintes, dont dépendait la Rochelle, avait un hôtel à la Rochelle, V. Evescault ; il s’oppose à la construction de St-Barthelémy , 19 fév 1152 ; il excommunie les habitants de l’Aunis , 21 août 1503 ; et les membres de la cour des Salins, 3 déc. 1611 ; il assiste à la prise de possession de la Rochelle par le roi d’Angleterre, 6 déc. 1360 ; fixation au centième de son droit de dime, 7 août 1382 ; évéques notables de Saintes, 27 févr. 1791.

/ EVESCAULT. Ce qu’on appelait de ce nom , 17 juill. 1550 ; devient propriété de la commune, qui fait construire une boucherie sur son emplacement, 20 sept. 1597. — V. boucheries, officialité.

/ EVRART (Guill.), Maire, achète les maisons sur l’emplacement desquelles fut bâti l’Hôtel-de-Ville, 1er mars 1298.

/ EVREUX (Jehan d’), sénéchal de la Rochelle, 15 août 1372.

/ EXÉCUTIONS CRIMINELLES. — EXÉCUTEURS DES HAUTES-ŒUVRES. Salaire et prérogatives de celui-ci, 12 déc. 1575 ; les bourgeois exemptés d’assister aux exécutions, 28 févr. 1519 ; sept pendus, 8 févr. 1563 ; dix pendus, hommes fouettés par les cantons, 13 janv. 1574 ; femme pendue par les pieds , 10 septemb. 1598 ; pâtissier condamné à être pendu pour injure ; peintre contraint de faire un portrait sous peine de prison, 16 et 19 fevr. 1617 ; soldat pendu deux fois , 18 décemb. 1628 ; râsement de la maison des condamnés, 14 déc. 1559 ; supplice de la roue, 11 déc. 1608 ; de la gourbeille, 8 nov. 1630 ; de la claie, 13 déc. 1685 ; des brodequins, 10 juillet 1628 et 14 avril 1703.

/ EXCOMMUNICATIONS lancées contre les habitants de l’Aunis, abbés chargés par le Pape de les absoudre , 13 juin 1373 et 21 août 1503 ; contre la cour des Salins, appel comme d’abus, 3 déc. 1641.

F - Pour accéder aux pages du livre, suivez ce lien et saisissez la date recherchée dans la fenêtre "Rechercher dans le livre". Pour les mois qui sont abrégés dans la table, saisir le mot complet. Vous pouvez aussi choisir le mois dans le tableau ci-dessous.

Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre
A B C D E F G H I J K

FAIENCERIE établie à l’hôpital qénéral, 3 avril 1667.

/ FAILLE (Clément de la), naturaliste , sa naissance, sa demeure ; 20 nov. 1715 ; dons à l’Académie de la Rochelle, ibid et 24 juill. 1782 ; membre de la société d’agriculture, 15 févr. 1762.

/ FARGET, ministre protestant, 17 nov. 1558.

/ FAUBOURGS — du Cotombier, démoli, 13 nov. 1572 ; sa situation , détruit de nouveau pour la construction des nouvelles fortifications , 4 avril 1689 ; — des Deux-Moulins, sa situation, démoli pour la construction des fortifications, ibid ; — des Lapins, idem, ibid ; — de la Fons. — V. la Fons — de St-Eloy, V. ce mot — de Tasdon, V. ce nom.

/ FA VAS , député général des protestants, assiste à une assemblée générale , 14 novemh. 1588 ; invite le Maire à convoquer une assemblée gén. à la Roch., 4 octob. 1620 ; est repoussé dans une attaque contre la Gremnenaudiére, 29 juill. 1621 ; émeute contre lui, 3 nov. 1621.

/ FAYE, maison noble à St-Elov, 13 sept. 1565.

/ FAYET, un des premiers ministres protestants de la Roch., 6 avril 1561.

/ FENELON. Sa mission dans l’Aunis, sa douceur évangélique, son rappel, 9 sept. 1685.

/ FERMES COMMUNALES. Mises en adjudication chaque année, 15 mars 1603.

/ FERRARE (cardinal de), accompagne François Ier à la Roch. 30 déc 1542.

/ FERRIERES (de), complice d’assass., condamné aux galères perpét., 27 avr. 1606.

/ FERRY, ingénieur général, sauve la Roch. de la destruction et la met en état de défense, 4 août 1689 ; auteur du dessin de la porte Dauphine, 9 mars 1698 ; son projet de faire de la Roch. une des meilleures places du royaume, sa mort, 22 juill. 1700.

/ FETES, jeux, divertissements.— Ce qu’on appelait cension, 17 mai.— La pelotte du roi, 21 f. 1542. — Tir de l’arc, de l’arbalète, de l’arquebuse, du canon, 17 mai et 16 juin 1545.—Arbre de mai, 1er mai 1573. — Feu de la St-Jean, 23 juin 1702. - Feux de joie, 17 oct. 1492,1er janv. 1543, 24 sept. 1577, 2 sept. 1588, 29 juin 1598, 3 mai 1695, 2 juil 1763, 14 juil. 1790, 23 juin 1811, 7 jiril. 1814, &. — Fête de Bacchus, 20 mai 1563. — Fêtes à l’occasion de l’entrée du duc de Guienne, 6 juill. 1469 ; de la naissance du Dauphin, 17 oct. 1492 ; en l’honneur de François 1er, 1er janv. 1543 ; de Charles IX, 13 et 14 sept. 1565 ; de la victoire des Anglais sur les Espagnols, 2 sept. 1588 ; de la bataille de Coutras, 25 octobre 1588 ; de Sully et de sa femme, 2 juill. 1604 ; de la reddition de la Roch., 1er et 2 nov. 1628 ; d’Anne d’Autriche, 20, 21 et 23 nov. 1632 ; de la St-Louis, 25 août 1703 ; de la paix d’Utrecht, 4 juin 1713 ; d’Aix-la-Chapelle, 9 mars 1749 ; et de Paris, 2 juill. 1763 ; de la Prise de Port-Mahon, 1er août 1756 ; du sacre de Louis XVI, 2 juill. 1775 ; en l’honn. du cte d’Artois, 2 mai 1777 ; de la révolut., 11 août 1789 ; de la fédération, 14 juill. 1790 ; de l’acceptation de la constitution, 21 sept. 1791 ; de sa proclamation, 19 octob. 1791 ; d’un drapeau pris à l’ennemi, 9 déc. 1792 ; de la reprise de Toulon, 9 janv. 1794 ; fête de l’Etre suprême, 8 juil. 1794 ; de l’agriculture, 28 juin 1796 ; à l’occasion de la naissance du roi de Rome, 23 juin 1811 ; du couronnement de l’Empereur, 5 déc. 1813 ; de la paix avec les alliés, 12 juin 1814 ; de la bénédiction des drapeaux de la garde nationale, 3 juill. 1814 ; de la visite du duc d’Angoulême, 7 juill. 1814 ; du passage du président de ta République, 12 oct. 1852 ; de l’inauguration du chemin de fer 6 sept. 1857.

/ FETES CATHOLIQUES. Suppression d’un certain nombre, 19 déc. 1772.

/ FEUQUIERES (de), fait prisonnier, 29 janv. 1628 ; intervient dans les négociations pour la paix, 7 sept. 1628.

/ FIEF (du), condamné pour avoir ravi et épousé la fille du seig. de la Sausaye, 31 oct. 1613.

/ FIEF D’AUNIS (grand), droit perçu sur les vignes du.... par le comte de Poitou, 3 juin 1246 ; réuni au ressort de la Roch., 29 oct. 1360 ; donné en douaire à la veuve de Charles VII, arpentage, 11 janv. 1463 ; puis à la veuve de Louis XII, 29 nov. 1525. —V. 7 août 1382.

/ FIESQUE (de), gentilhomme génois pris, avec sa galère, par les Roch., 8 nov. 1572.

/ FLANDRES. Grand commerce de vin des Roch. avec les Fl...., 1er juillet 1395 ; nombreux Flamands fixés à la Roch., un carrefour portait leur nom, 22 févr. 1603. — (Louis, comte de...) concède aux Roch. d’importants privilèges commerc., 22 nov. 1331. — (Marguerite, comtesse de...) leur octroie de même de grands privilèges, 1er juill. 1395.

/ FLEURIAU DE BELLEVUE. Son nom donné à une rue ; monument à sa mémoire, 24 sept. 1854.

/ FLEURY DE LA VERGNE, commandant des volontaires nationaux, 29 sept. 1789.

/ FLOTTE (la) (île de Ré), pillée et rançonnée par les Anglais, 28 octob. 1457. - V. 3 sept. 1575.

/ FOIRES, tenue dans la cathédrale, 27 juill. 1784 et 17 déc. 1800 ; arrêté qui établit deux foires à la Roch. ; lieux où elles se tenaient, 17 déc. 1800.

/ FONDERIE DE CANONS. Sa construction, sa situation ; devient le manoir du fief St-Louis, 29 sept. 1627.

/ FONS (village de la). Etablissement des fontaines à la F..., 22 août 1447. V. fontaines. — Brûlé et démoli par les Roch. ; combat entre les assiégés et les troupes de Biron, 13 déc. 1572 ; nouvelles démolitions ordonnées par le corps de ville, 28 juin, 1622 et 29 sept. 1627 ; démoli en partie pour la reconstruction des fortifications, 4 avril 1689. V. 18 avril 1628.

/ FONTAINES. Premières fontaines, 22 août 1447 ; mode de construction, 15 sept. 1544 ; emploi des premières pompes, ibid ; il n’existait que trois fontaines en 1572 ; Biron essaie, d’en couper les canaux, 13 déc.1572 ; projet des assiégeants de couper les canaux, .19 sept. 1627 ; exécution de ce projet et empoisonnement des eaux, 18 avril 1628. V. 8 mai 1583.— La Vieille-Fontaine, sa situation, 22 août 1447 ; f. des Petits-Bancs, origine de son nom, sa construction, sa forme, réparations diverses, 15 sept. 1544 ; — f. de la Caille, 14 sept. 1565 ;—f. du Pilori, 18 avril 1628 ; — f. Royale, sa construction, &., 15 janv. 1629 et 18 oct. 1648.

/ FONTENAY-LE-COMTE, formait un doyenné du diocèse de la Roch., 2 mai 1628.

/ FORAN (le bonhomme), 2 oct. 1621 ; — Job, beau trait de patriotisme, 16 avril 1622.

/ FORCE (de la), représenté à la grande assemblée de 1620, 25 déc. ; le duc et le marquis de la F..., nommés commandants de deux des gouvernements militaires, 10 mai 1621 ; les Roch. demandent que le Fort-Louis soit remis aux mains du duc de la F...

/ FORESTIER (Anne), fondatrice de l’hôpital de St-Etienne, ses vertus, sa mort, 28 mars 1740.

/ FORESTIERES (les), association de bienfaisance des demoiselles Roch., 28 mars 1740.

/ FORRAS, Jean, Nicolas et Guillaume de..., 1er mars 1298.

/ FORTIFICATIONS. Première enceinte murée commencée sous Guillaume, dernier duc d’Aquitaine, 27 juin 1580 ; en 1224, la Roch. était entourée de fortes murailles et de tours élevées ; Louis VIII, après la reddition de la ville, jure de les respecter, 15 juill. et 3 août ; murailles de la Roch., 4 déc. 1222, 11 oct. 1422, 25 mai 1472 et 24 oct. 1572 ; différentes enceintes de la ville, 27 juin 1590 ; doubles douves entre les Portes Neuve et des Deux-Moulins, 3 déc. 1542 ; fortifications augmentées ou réparées, 10 août 1441, 13 oct. 1512 ; 17 janv. 1509,10 déc. 1015, 4 oct. 1621 et 23 févr. 1022 ; système de bastions substitué aux anciennes murailles ; confection de grands bastions royaux ; anciens murs démolis et fossés rasés, 27 juin 1790 et 15 sent. 1615 ; écroulement d’un grand pan de muraille, 7 nov. 1622 ; allocation du Roi pour l’entretien des fortifications, 26 octob. 1627 ; Louis XIII ordonne, après la reddition de la ville, le rasement de ses fortifications, 26 oct. et 3 nov. 1628, 15 janv. 1629 et 4 avril 1689 ; emplacement des fortifications donné au duc de St-Simon, 29 sept. 1627 ; construction de fortifications, provisoires, 19 déc. 1651 ; entreprise des fortifications nouvelles, 4 avril 1689. —Plateforme de la tour de la Chaîne, 31 déceinb. 1542. — Boulevard de t Evangile, 10 avril 1573, 27 juin 1590, 23 févr. 1622 et 4 décemb. 1222 ; las capucins établissent leur couvent sur son emplacement, 11 juin 1628. — Bastion du Gabut, bâti avec les pierres de l’église de Saint-Sauveur, 18 mai 1570, 27 juin 1590 et 11 mai 1628 ; en partie détruit par du Doignon, 7 oct. et 15 nov. 1651 — Demi-bastion de la Vieille-Fontaine, 23 mai 1573 et 27 juin 1590. — La Ratonnière, 5 mai 1573. — Bastions de la Villaudière, de Maubec, des grands et petits Lapins, de St-Nicolas, 27 jujn 1590. - Bastion de la Vallée, origine de son nom, son emplacem., 19 juin 1631.—Fort de Tasdon, 29 juill. 1021 et 23 févr. 1622 ; sa démolition condition de la paix, 8 mars 1626 ; démoli et relevé, 30 avril 1626, 22 mars, 11 mai et 30 oct. 1628.— Fort de l’Assemblée, 23 fév. 1622.- Tenaille des Deux-Moulins, 11 mai 1G28. — V. porte des Deux-Moulins. — Commencement de l’ouvrage à corne de St-Nicolas, 4 avril 1689. — Batterie des Enfants, 20 sept. 1757 ; réparation des fortifications, 19 mars 1793. — V. portes de ville, 12 mai 1565 et 20 sept. 1757.

/ FORTS élevés contre la Roch. — De l’Aiguille, de Coureilles, de Port-Neuf, de St Martin-le-Luthérien, 3, 4 et 18 f. 1573. — Fort-Louis ou de la Motte, sa construction, 25 juin 1623 ; son importance, 28 juill. 1622 ; son rasement promis par la paix de Montpellier, 10 nov. et 18 déc. 1622 et 8 mars 1626 ; Louis XIII donne l’ordre de le détruire, il n’est pas exécuté, (8 déc. 1622 ; répugnance invincible des Roch. à prononcer son nom, 14 oct. 1627 ; projet de citadelle à élever sur son emplacement, 22 juill. 1700. - V. févr. 1573, 11 nov. 1622, 7 juin, 20 juill., 10 sept. 26 oct. et 28 nov. 1627, 9 avril et 29 oct. 1628 et 25 août 1703. — Forts de Mireuil et du St-Esprit, 9 avril 1628. – D’Argencourt, 28 nov. 1627.

/ FOS (DE) député vers Buckingham, 6 oct. 1627.

/ FOSSE AUX MATS, sa situation et sa destination, 15 févr. 1471 et 24 déc. 1808.

/ FOU (François du), seigneur du Vigean, assiste aux noces de Coligny, 25 mars 1571 ; député par le Roi vers les Roch., refus de le recevoir, attentat contre sa personne, 23 oct. 1572.

/ FOU (Louyse du), dame de Vérac, marraine avec le roi de Navarre, 19 juin 1588.

/ FOUCAMBERGE, commandant anglais, ravage l’île de Ré, 25 août 1462.

/ FOUCAULT (Jehan), premier sous-Maire choisi par Jarnac ; haine qu’il s’attira par sa conduite, 1er avril 1536.

/ FOUCHER. Le roi et la reine de Navarre descendent chez lui, 5 fév. 1558.

/ FOUCHIER, lieutenant général, 15 oct 1635.

/ FOUDRAS (de), coadjuteur de l’évêque de Poitiers, sacré à la Roch., 1er févr. 1722.

/ FOURBISSEURS D’EPEES ; leur corporation érigée en maîtrise, règlement, patron, bannière, 18 août 1590.

/ FOURCHES PATIBULAIRES, IER août 1746, 14 juill. 1756, 26 juin 1787.

/ FRAIGNEE (la), chef de brigands, exécuté à fa Roch. 11 déc. 1610.

/ FRANC (le), courrier du Roi, 4 mai 1628.

/ FRANÇOIS 1er Son premier voyage à la Rochelle, 1er février 1519 ; fixe l’âge auquel les enfants de pairs et d’échevins pourront être admis au corps de ville, 23 déc. 1531 ; abolit l’antique statut communal de la Roch., 27 mars 1541 et 11 juill. 1548 ; soumet les Rochelais à la gabelle, 12 avril 1541 ; ils se soulèvent ; sa colère contre eux, son arrivée dans leur ville, particularités de son séjour, 16, 30 et 31 déc. 1542 ; il pardonne aux Roch. ; grandes réjouissances à cette occasion, son départ, 1er et 2 janv. 1543 ; persécute les protestants et s’allie aux Turcs, 2 avril 1543 ; autorise la commune à construire et établir un collège, 5 févr. 1545 ; n’a ni fait bâtir ni même habité la maison à laquelle quelques-uns donnent son nom, 21 avril 1370 et 8 avril 1748. — V. 29 nov. 1525 et 4 nov. 1550.

/ FRANÇOIS II ; édit rigoureux contre les protest. 14 déc 1559.

/ FREDERIC-AUGUSTE, duc de Saxe, vient à la Roch., 24 août 1715.

/ FREZEAU DE LA FREZELIERE, troisième éyêque de la Roch., confie le séminaire aux jésuites, 13 août 1694 ; veut s’emparer de l’église St-Barthelémy pour en faire la cathédrale, sa mort, 10 mai 1702.

/ FROMENT (Gabriel), premier Maire après le rétablissement de la mairie, cérémonie de son installation, 3 mai 1695. — V. 23 juin 1702.

/ FROMENTINIERE (la), capitaine des milices rochel., 3 sept. 1575.

/ FURGON (Clau le), seigneur de St-Christophe, 30 sept. 1514. — V. 15 oct ; 1635.

à suivre ...

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Votre message
Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Les mots-clés de l'article

pour en savoir plus sur : 1627-1628 Siège de La Rochelle n°2 - 17 Aytré - 17 La Rochelle - 12e siècle - 13e siècle - 14e siècle - 15e siècle - 16e siècle - 17e siècle - 18e siècle - 19e siècle - Ephémérides et chronologies - Province Aunis -

Chercher dans le site

Les plus lus --- Les 50 +

1.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

4.  FAQ & R - Le Forum Aux Questions ... & aux Réponses

5.  Carte satellite Googlemap avec moteur de géolocalisation : rechercher une ville, une commune, un village


5 articles au hasard

1.  1861 - Société Archéologique et Historique de la Charente - Bulletins et mémoires - Série 3 Tome III

2.  1790 - Quand les départements portaient des noms de provinces

3.  1610 - François Ravaillac et Angoulême

4.  La Jarne (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

5.  1789 - La Faye (16) : cahier de doléances de la paroisse


Les plus populaires --- Les 50 +

1.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

2.  1743 - Le commerce des étoffes à la Foire de Bordeaux

3.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

4.  1844 - 1 - Le Comte de Luc crée la colonie agricole de La Vallade. L’administration enquête - Archives

5.  Carte satellite Googlemap avec moteur de géolocalisation : rechercher une ville, une commune, un village


Brèves --- Toutes

1.  Au château de la Roche Courbon, fête de la préhistoire les 23 et 24 avril 2016

2.  Antiquité-Avenir. Réseau des Associations liées à l’Antiquité - Communiqué de presse

3.  Temples de la Saintonge Maritime : Une histoire mouvementée

4.  2.644.259 visiteurs sur Histoire Passion - Statistiques au 31/12/2013

5.  Archéologie et histoire du fleuve Charente à Taillebourg - Port d’Envaux