Vous êtes ici : Accueil -> Chronologie de l’histoire locale -> 0058 av JC - 1000 - Les grandes invasions. -> 800 (c) Charlemagne combat les Sarrasins à Taillebourg et à (...)

800 (c) Charlemagne combat les Sarrasins à Taillebourg et à Saintes

D 17 mars 2008     H 18:15     A Pierre     C 0 messages A 2641 LECTURES


agrandir

Source : Les grandes chroniques de France selon que elles sont conservées en l’église de Saint-Denis en France - Paulin Paris – Paris – 1837 – Books Google

Le quart livre des fais et des gestes le fort roy Charlemaines

Coment le roy Agolant repris la terre d’Espaigne puis que Charlemaines fu retourné en France, et coment Charlot mut contre luy. D’un exemple qui monstre quel péril il a de retenir exécution de mort ; et puis coment Charlemaines quist tant Agolant que il le trouva. Des batailles que François firent contre Sarrasins, autant contre autant. Des lances qui reprisrent en terre de ceulx qui devoient mourir en bataille ; du meschief où Charlemaines fu et cornent il retourna en France.


Adoncques retourna Charlemaines en France ; et quant il eut ses osts assemblés il retourna en Espaigne [1] et vint jusques devant la cité où Agoulant estoit : le siège mist entour, et assist Agoulant dedens et ses gens. Là fu entour six mois ; au septiesme fist drecier ses perrières et mangoniaux ; et ses truies fist fouir [2], ses chastiaux de fust venir et approchier des murs de la cité. Et quant Agoulant vit qu’il estoit en tel destroit, luy et les plus grans de son ost s’en issirent une nuit repostement par les chambres privées [3] et trespassèrent le fleuve de Gironde qui près de la cité couroit.

En telle manière eschapa à celle fois Agoulant des mains Charlemaines ; lendemain entrèrent en la cité, les Crestiens à grant joie. Des Sarrasins qui furent trouvés en la cité les uns furent occis et les autres s en fouirent par le fleuve de Gironde. Mais toutes voies en y eut-il d’occis plus de dix mille. Puis vint Agoulant et sa gent jusques à la cité de Xaintes qui estoit el commandement des Sarrasins [4]. Charlemaines ala après et luy manda qu il luy rendist la terre et la cité. Mais Agoulant remanda qu’il ne la rendroit point ; mais s’il voulloit bataille, il l’auroit par tel convent que la cité feust à celuy qui vaincroit. D’ambedeux pars fu la bataille octroyée.

Mais le jour devant que les eschièles des Chrestiens feussent rangiées et ordonnées devant les héberges, pour combatre, avint une merveilleuse chose ès prés qui sont entre la cité et un chastel qui a nom Taillebourc [5]. Là fichèrent aucuns leurs lances en terre devant les tentes ; lendemain les trouvèrent reprises et pleines d’escorces et de feuilles ceux tant seullement qui pour l’amour de Jhésu-Crist devoient mourir et recevoir martire en celle bataille. Celluy meisme miracle estoit jà avenu en une autre bataille si comme l’istoire l’a dessus racompté [6]. Ceulx qui leurs lances virent foillues et reprises furent moult liés de ce miracle ; maintenant les coupèrent près de terre, tous ensemble se mistrent en une eschiele et se férirent les premiers en la bataille ; moult de Sarrasins occistrent, mais à la parfin moururent-ils en bataille, martirs pour l’amour de nostre Seigneur ; si furent ceulx qui furent occis environ quatre mille. En celle bataille fu Charles à si grant meschief que son cheval fu soubs luy occis, et fu-il moult empressé par la force des païens. Son cuer et sa force reprist avec sa gent à pié se férit en eux par grant vertu, et en fist moult grant occision ; et à la parfin les Sarrasins ne peurent endurer sa force ; ains guerpirent la bataille et s’enfouyrent en la cité ; et Charlemaines les suivit et assegia la cité de toutes pars fors par devers le fleuve.

Lendemain, ainsi comme après mienuit, se mist Agoulant à la fuite, par devers le fleuve qui a nom Charente. Mais Charles et sa gent qui bien les aperceurent les enchascièrent ; et en tel enchaus fu occis le roy d’Agaibes et le roy de Bougie, et environ quatre mille des autres Sarrasins.

Lors déguerpit Agoulant la terre de Gascongne, les pors passa et vint en Pampelune.


[1On donnoit encore ordinairement, au XIVe siècle, à tout le Languedoc, le nom d’Espagne.

[2Et ses truies fist fouir. Variantes du manuscrit 7871 « Et ses truies et ses moutons ». Le latin porte « Et troiis et arietibus, caeterisque artificiis ad capiendum, » etc. La truie est une machine de guerre qui sert à protéger les mineurs et ceux qui creusent des fossés autour de la place assiégée.

[3« Per latrinas el foramina »

[4Notre auteur qui ne connoit bien que la topographie de l’Espagne, fait faire à Agoulant une marche rétrograde c’est à dire inverse de celle qu’il devoit suivre. Nouvelle preuve que la relation est l’ouvrage d’un Espagnol et non d un François.

[5Taillebourg est effectivement à trois lieues environ de Saintes

[6Cette réflexion est de notre traducteur de Saint Denis Elle n’est pas dans le texte latin ni dans les autres versions françoises.

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Votre message
Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Les mots-clés de l'article

pour en savoir plus sur :

Chercher dans le site

Les plus lus --- Les 50 +

1.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

4.  FAQ & R - Le Forum Aux Questions ... & aux Réponses

5.  Carte satellite Googlemap avec moteur de géolocalisation : rechercher une ville, une commune, un village


5 articles au hasard

1.  1763 - Description de l’Aunis et glossaire des sauniers et des marais salants (30 mots)

2.  1880 - Commission des Arts et Monuments de Charente-Inférieure - Recueil - Tome V

3.  1844 - Chassenon (16) : Description du site archéologique par l’abbé J.-H. Michon

4.  1844 - 1 - Le Comte de Luc crée la colonie agricole de La Vallade. L’administration enquête - Archives

5.  1629 - Discours au Roy sur la naissance de la ville de la Rochelle - Introduction


Les plus populaires --- Les 50 +

1.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Études historiques sur la ville de Cognac et l’arrondissement, par F. Marvaud - Table onomastique

4.  Herpes - Courbillac (16) – a 6th century Frankish cemetery

5.  Carte satellite Googlemap avec moteur de géolocalisation : rechercher une ville, une commune, un village


Brèves --- Toutes

1.  Au château de la Roche Courbon, fête de la préhistoire les 23 et 24 avril 2016

2.  Antiquité-Avenir. Réseau des Associations liées à l’Antiquité - Communiqué de presse

3.  Temples de la Saintonge Maritime : Une histoire mouvementée

4.  2.644.259 visiteurs sur Histoire Passion - Statistiques au 31/12/2013

5.  Archéologie et histoire du fleuve Charente à Taillebourg - Port d’Envaux