Vous êtes ici : Accueil -> Hommes et femmes de notre histoire -> Grandes familles -> Montberon (de) -> Généalogie de la famille de Montberon

Généalogie de la famille de Montberon

D 1er décembre 2008     H 00:03     A Pierre     C 2 messages A 5226 LECTURES


Une famille bien implantée en Angoumois, en Saintonge et en Périgord.

Source : Dictionnaire de la noblesse, contenant les Généalogies, Histoire & la Chronologie des Familles Nobles de France, explication de leurs Armes & l’état des grandes Terres du Royaume, aujourd hui possédées à titre de Principautés, Duchés, Marquisats, Comtés, Vicomtes, Baronnies, & par création, héritages, alliances, donations, substitutions, mutations, achats ou autrement - Franc̜ois Alexandre Aubert de La Chesnaye-Desbois - T. X - Paris - 1775 - Books Google

Les armes de MONTBERON sont : écartelé au 1 & 4, fascé d’argent & d’azur, & au 2 & 3 de gueules.

MONTBERON, en Angoumois. Ancienne Maison qui a donné un Evêque d’Angoulême, un Maréchal de France , & un Chevalier des Ordres du Roi.

- I. ROBERT, Seigneur DE MONTBERON, le premier que l’on connoisse, vivoit du tems de Wulgrin, Comte d’Angoulême, en 1140. Il eut pour fils :

- II. ROBERT, Seigneur DE MONTBERON, II. du nom, vivant en 1177, du tems de Guillaume , IV. du nom, Comte d’Angoulême. De lui vint :

- III. ROBERT, III. du nom, Sire DE MONTBERON, vivant en 1218, du tems d’Aimar de Taillefer, Comte d’Angoulême. Il est enterré au Prieuré de Montberon avec Jeanne, sa femme. Leurs enfans furent : — ROBERT, Evêque d’Angoulême vers l’an 1255. Il eut de grands différends avec Hugues de Lezignem, Comte de la Marche & d’Angoulême ; — & autre ROBERT , qui suit.

- IV. ROBERT, IV. du nom, Sire DE MONTBERON , fit hommage au Roi, de ses terres de Montberon, Rochebertier & Rancon, le Dimanche Fête de la Toussaint 1276. Baluze, dans son Histoire de la Maison d’Auvergne, page 286, dit qu’il épousa, la même année, Isabeau de Ventadour, veuve de Faucon , Seigneur de Montgascon ; & l’Histoire des Grands Officiers de la Couronne lui donne pour femme Mahaud de la Rochefoucaud, fille d’Aimeri, I. du nom , Seigneur de la Rochefoucaud, & de Létice, sa femme, dont : — ROBERT, qui suit ; — & BELOTTE, femme de Gui de Chenac, en 1307.

- V. ROBERT, V. du nom, Sire DE MONTBERON, fut mandé, le 12 Novembre 1318, pour se trouver à Paris à l’octave de la Chandeleur, & aller contre les Flamans. Il plaidoit, au mois de Juin 1329, contre Guillaume de Chenac, Archidiacre de Paris, & Gui de Chenac, son neveu. De Galienne de la Porte, son épouse , fille & héritière de Bertrand de la Porte, Chevalier, & nièce de Regnaud de la Porte, Evêque de Limoges, il eut :

- VI. ROBERT, VI. du nom, Sire de MONTBERON, qui servit sous le Sire de Magnac, en Gascogne, es années 1336, 37, 38 & 1339 ; & en Poitou & Saintonge sous le Sire de Mortemart, avec cinq Ecuyers, au mois de Septembre 1353. D’Yolande de Mastas, son épouse (de Mastacio), Dame de Boissec, veuve d’Ithier, Seigneur de Magnac (fille de Robert, Seigneur de Mastas, & de Marie de Thoars), qu’il avoit épousée le Mardi d’après la Chandeleur 1348, il eut :

  • 1. JACQUES, qui suit ;
  • 2. MARIE, mariée, par son tuteur, le 8 Janvier 1364, à Jean de Coudan, Seigneur de Verson, fils de Jean ;
  • 3. MARGUERITE, qui fut présente, avec sa soeur, le 25 Novembre 1399, à la transaction faite entre Elie Chaudrier & Louise de Mastas, Comtesse de Périgord ;
  • 4. & COMPTOR, femme de Guillaume, Seigneur de Mareuil, en Périgord.

- VII. JACQUES, Sire DE MONTBERON, Sénéchal d’Angoumois, Chambellan du Roi & du Duc de Bourgogne, fut souvent employé dans les guerres de Gascogne , & fut du nombre des 217 hommes d’armes ordonnés pour être au Sacre du Roi à Reims, où il fut reçu , avec deux Chevaliers, & sept Ecuyers , le 2 Novembre 1380. Il suivit ce Prince au voyage qu’il fit en Flandres en 1382, & fut institué Sénéchal d’Angoulême, par Lettres du 9 Août 1386. Dans les divisions qui survinrent, il embrassa le parti du Duc de Bourgogne & du Roi d’Angleterre, & fut pourvu de la charge de Maréchal de France, à la place du Sire de l’Isle-Adam, arrêté prisonnier ; mais il ne l’exerça pas long-tems, en ayant été destitué le 22 janvier 1421. Il mourut en 1422, & avoit épousé 1°. Marie de Maulevrier, fille aînée de Renaud, Baron de Maulevrier & d’Avoir, & de Béatrix de Craon, Dame de Toureil. Elle fit son testament les 7 Octobre t 1391, & 17 Février 1406. Après sa mort, & celle de Jean, Baron de Maulevrier, JACQUES DE MONTBERON, son mari, eut les Baronnies de Maulevrier, d’Avoir & autres Terres, dont il fit hommage au Duc d’Anjou, le 15 Juin 1406. Il avoit épousé, 2°. en 1408, Marguerite, Comtesse de Sancerre, Dame de Sagonne & de Mermande, veuve 1°. de Girard, Seigneur de Retz ; & 2°. de Beraut, II. du nom, Comte de Clermont, Dauphin d’Auvergne, Seigneur de Mercœur, & fille de Jean, III. du nom, Comte de Sancerre, &.de Marguerite, Dame de Mermande, sa première femme. JACQUES DE MONTBERON , son troisieme mari, eut, à cause d’elle, plusieurs procès pour son douaire, dont il transigea en 1409, & d’autres contre les Seigneurs de Parthenay, de Pons & de Belleville.

Le Maréchal DE MONTBERON eut de sa première femme :

  • 1. FRANÇOIS, qui suit ;
  • 2. JACQUES, Chevalier, Seigneur de MONTBERON, par donation que lui en fit son père en 1408, & d’Azay-le-Rideau, par transaction faite avec son frère. Il fut Capitaine du Château de Thouars pour Louis, Seigneur d’Amboise, qu’il rendit au Roi le 14 Mai 1431, après la confiscation des biens de ce Seigneur ;
  • 3. CATHERINE, mariée 1°. à Renaud, VII. du nom, Sire de Pons, Vicomte de Turenne ; & 2°. à Jean de Malestroit, Seigneur d’Oudon, lequel, étant veuf d’elle & ayant la garde de leurs enfans, plaida contre François, son beau-frère ;
  • 4. & MARGUERITE DE MONTBERON, mariée, le 18 Octobre 1418, à Savari Bouchard, Seigneur d’Aubeterre, de Pauleon, d’Ozillac & de Saint-Martin de la Coudre. Elle eut la Terre de Mautresse, pour ses droits successifs à d’Anne de Tucé, sa parente, par transaction faite avec son frère le 20 Avril 1456.

- VIII. FRANÇOIS, Sire & Baron DE MONTBERON, de Maulevrier, d’Avoir, &c. fit hommage au Duc d’Anjou, le 25 Avril 1417, étant majeur, des Terres qu’il tenoit de lui ; transigea avec ses enfans, au Château de Maulevrier, le 22 Juin 1468, touchant les biens de leur mère, dont ils firent partage le 28 Novembre suivant, & mourut, peu après, en 1470. Il avoit épousé, le 25 Mai 1403, Louise de Clermont, fille unique & héritière de Jean de Clermont, Vicomte d’Aunay ; & de Léonore de Périgord. Leurs enfans furent :

  • 1. FRANÇOIS, qui a continué la postérité ci-après.
  • 2. GUICHARD, Seigneur d’Avoir, de Gresigné, &c. auteur de la branche des Barons de Mortagne & d’Avoir, qui n’a formé que six degrés, & s’est éteinte dans la personne de Louis DE MONTBERON, Seigneur de Saint-Aignan en Bretagne, qui d’Angélique de la Rochefoucaud, son épouse, n’eut qu’un fils unique nommé HECTOR DE MONTBERON, mort, à l’âge de 12 ans, de la petite vérole.
  • 3. Louis DE MONTBERON, I. du nom, Seigneur de Fontaines & de Chalandray, marié, 1°. par traité du pénultième Février 1458, à Radegonde de Rochechouart, fille de Jean, 1. du nom. Seigneur de Mortemart ; & 2.°. par contrat du 22 Avril 1466, à Guyonne Merichon, fille de Jean, Seigneur du Breuil-Bertin, & de Marie de Parthenay-Soubise. Du second lit vinrent, entr’autres enfans : LOUIS, tige des Seigneurs d’Auzances, dont nous parlerons ci-après ; & ANTOINE DE MONTBERON, qui a fait la branche des Seigneurs de Beauregard, mentionnés ensuite. Quant à la branche des Seigneurs de Fontaines & de Chalandray, continuée par Louis DE MONTBERON, fils dudit Louis, I. du nom, & de Radegonde de Rochechouart , sa première femme, elle s’est éteinte dans la personne de CHARLES DE MONTBERON, Comte de Fontaines, né le 29 Septembre 1623, qualifié Chevalier de l’Ordre du Roi, Gentilhomme ordinaire de sa Chambre, Comte & Seigneur de Fontaines, Auzances, Chalandray, Coudioux , &c dans des titres de 1652, 1657 & 1663, mort, sans enfans, le 5 Juillet 1666, & enterré à Saint-Liguaire de Cognac. Il étoit fils de JEAN DE MONTBERON, Comte de Fontaines, Baron d’Auzances, Seigneur de Chalandray, Chevalier de l’Ordre du Roi, Conseiller en son Conseil d’Etat, & premier Ecuyer de Madame la Duchesse D’ORLÉANS, mort le dernier Mars 1645, enterré dans sa Chapelle de Fontaines, & de Louise de l’Aubespine, fille de Claude, Seigneur de Verderonne, & de Louise Pot de Rhodes.
  • 4. SAVARI DE MONTBERON, Archidiacre de Champagne en l’Eglise de Reims, Abbé de Notre-Dame la Grande, de Poitiers , & Chanoine de Saint-Pierre de Saintes ;
  • 5. CATHERINE, femme de Joachim Girard, Seigneur de Basoches, dont elle étoit veuve le 17 Mars 1474 ;
  • 6. GUILLEMETTE, mariée, par contrat du 14 Novembre 1450, à Jean de Maumont, Seigneur de Tonnay-Boutonne ;
  • 7. JEANNE, Dame de Cursay, mariée 1°. à Louis Girard, Seigneur de Pacy ; & 2°. le 13 Mars 1445, à François de Clermont , Seigneur de Dampierre , fils de Joachim , Seigneur de Surgeres & de Dampierre. Sa femme est qualifiée Dame d’honneur de la Reine, l’an 1448, dans le dixième compte de Jean de Xaincoins ;
  • 8. YOLANDE, femme, le 15 Novembre 1446, de Michel Jouvenel des Ursins, Seigneur de la Chapelle-Gautier, Bailli de Troyes, fils de Jean Jouvenel , & de Michelle de Vitry. Son père lui donna, en la mariant, les Terres de Chevalon & d’Auzac, & elle étoit veuve en 1480 ;
  • 9. MARIE, Dame de Chef-Boutonne, épouse de Jean Malet, VI. du nom , Seigneur de Graville & de Marcoussis, veuf de Marie de Montauban, & fils de Jean Malet V. du nom, Fauconnier , Pannetier & Grand-Maître des Arbalétriers de France, & de Jacqueline de Montagu, sa seconde femme ;
  • 10. ANDRÉE, Dame de Vareignes, mariée, le 17 Octobre 1451, à Gautier de Perusse , Seigneur d’Escars , veuf de Jacquette de Saint-Marc, & fils d’Audouin de Perusse, III. du nom , Sire d’Escars, & de Marguerite Helie ;
  • 11. & BRUNISSENDE DE MONTBERON , Dame de Mirebel, qu’elle porta en mariage, le 8 Décembre 1458, à Olivier de Belleville , duquel étant veuve, elle épousa 2°. Arnaud, Sire de Bourdeille, qui fit hommage, au nom des enfans du feu Seigneur de Beileville, de la Terre de Mirebel, le 16 Septembre 1456.

Des Mémoires donnent à FRANÇOIS, I. du nom , Baron DE MONTBERON, pour seconde femme, Marie de la Tour-Landry, veuve de Louis Martel, Seigneur de Beaumont, dont la fille unique épousa GUICHARD DE MONTBERON, fils puîné dudit FRANÇOIS.

- IX. FRANÇOIS II. du nom, Sire DE MONTBERON, Vicomte d’Aunay & de Mastas, Baron de Maulevrier, porta le titre de Seigneur de Mortagne & de Mastas du vivant de son père, fut Chambellan du Dauphin en 1443, fit hommage des Terres d’Aunay, de Montberon, de Maulevrier & de Mastas , le 11 Octobre 1469, & pour le Comté de Périgord à CHARLES DE FRANCE, Duc de Guienne & Comte de Saintonge. Il mourut le 31 Octobre 1476, & avoit épousé, avant 1440, Jeanne de Pendante, veuve de Robert, Seigneur de Fontaines, & fille unique de Pierre de Vendôme, Seigneur de Segré & du Lude, & de Marie d’Acigné. De ce mariage vinrent :

  • EUSTACHE, qui fuit ;
  • & JEANNE DE MONTBERON, mariée, 1°. avant l’an 1459, à Don Martin Henriquez de Castille, Chambellan du Roi, mort peu après l’an 1464 ; 2° à Louis Chabot Seigneur de Jarnac, fils de Renaud Chabot, Seigneur de Jarnac-sur-Charente, & d’Isabeau de Rochechouart ; & 3°. en 1480, à Louis l’Archevêque, Seigneur de Soubise. Elle mourut, sans enfans, au mois de Juin 1498.

- X, EUSTACHE DE MONTBERON, Vicomte d’Aunay , Baron de Maulevrier & de Mastas, qualifié Chevalier, Vicomte d’Aunay, Conseiller & Chambellan du Roi, Capitaine de 40 Lances de ses Ordonnances, dans des quittances des 16 Mai & 13 Septembre 1489, mourut après l’an 1502. Il avoit épousé Marguerite d’Estuer, fille de Jean d’Estuer, Seigneur de Lislean, Baron de Niœul , & de Jeanne de Pons-Saint-Megrin. Leurs enfans furent :

  • 1. CHRISTOPHE DE MONTBERON, Vicomte d’Aunay, qui se qualifioit Comte de Périgord, & mourut à Thibouville en Normandie, après 1519. Il avoit épousé, au Château de Nouhans, le 18 Juin 1508, Léonore de Ferrières, Dame de Montfort-le-Rotrou & de Vibray, fille aînée de Jean, Baron de Ferrieres, & d’Anne Geoffroy. Il n’eut point d’enfans de ce mariage, & sa veuve se remaria à Jacquet de Montigny, Seigneur de Fresne & de Montfort.
  • 2. PLACIDE, Protonotaire du Saint-Siège ;
  • 3. ARTUS, l’un des 100 Gentilshommes de la Maison du Roi. Il est qualifié Chevalier, Seigneur du Plessis-d’Auvergne, & Comte de Périgord, dans des Lettres du Roi, du 25 Novembre 1518 ;
  • 4. ADRIEN, qui suit ;
  • 5. CLAUDE, Protonotaire du Saint-Siège, présent au mariage de CHRISTOPHE, son aîné ;
  • 6. CATHERINE, mariée à Niort, le 21 Novembre 1478, avec Joachim de Conighan, Seigneur de Cherveux, fils de Robert de Conighan
  • 7. JEANNE , première femme de Jacques de Chabannes, Chevalier, Seigneur de la Palice, Maréchal de France, fille de Geoffroi de Chabannes, Seigneur de la Palice, & de Charlotte de Prie : elle vivoit en 1504 ;
  • 8. BLANCHE, mariée, 1°. à Jacquet de la Rochefoucaud, Seigneur de Mellerand, d’Aunac & de Nouans, fils de Philippe de la. Rochefoucaud, Seigneur des mêmes lieux, & de Renée de Beauvau ; 2°. à Gilles de Tranchelion, Seigneur de Palluau ; & 3°. à Jacques de la Haye, Ecuyer ;
  • 9. & MARIE de MONTBERON, mariée, le 4 Janvier 1492, à Geoffroi de Balsac, Seigneur de Montmorillon.

- XI. ADRIEN DE MONTBERON, Baron d’Archiac, Seigneur de Villefort, Capitaine des Ville, Château & Port de Blaye, suivit le Roi CHARLES VIII, à la conquête de Naples, se trouva à la bataille de Fornoue, où il fut blessé près la personne du Roi, qui l’avoit chosi pour un de ses confidens. Il prit qualité de Baron d’Archiac, de Mastas & de Thors, dans l’acquisition qu’il fit, le 10 Novembre 1534, de la Seigneurie de la Moujatiere, & l’année suivante, il fit le partage de ses biens entre ses enfans, & le confirma par son testament du 3 Septembre 1537, & son codicille du 22 Septembre 1538. Il avoit épousé Marguerite d’Archiac, fille & principale héritière de Jacques, Seigneur d’Archiac, & de Marguerite de Levis. De cette alliance vinrent :

  • 1. FRANÇOIS, qui suit ;
  • 2. RENÉ, mort peu avant 1572 ;
  • 3. Louis, Chevalier de l’Ordre du Roi, qui eut, par le testament de son père, les Terres de Moins, d’Allas & de Marsac. Il épousa Anne de Belleville, dont SUSANNE DE MONTBERON , mariée à François de Gombaut, Seigneur de la Gombaudiere, Chevalier de l’Ordre du Roi, Gouverneur de la Ville de Saintes ;
  • 4. JEAN, Seigneur de Thors, qui plaidoit en 1555. Il épousa Gabrielle de Pierre-Buffiere, dont il eut — JUDITH DE MONTBERON, héritière des Baronnies de Thors, de Blansac, de Prignac, de Lonzenac, de l’Espinay, d’Ardenac & de Saint-Julien, qu’elle porta en mariage à Jacques de Pons, Marquis de la Case, Comte de Rochefort, de Marsan en partie, Baron de Montgaillard, avec lequel elle vivoit en 1595 & 1605.
  • 5. AGNIS, mariée, le 13 Octobre 1535, à Claude Chapt, Comte de Rastignac, Seigneur du Puget, fils de Jean, & de Françoise de Serval ;
  • 6. ANNE , femme de François Guerin , morte avant le testament de son père : elle eut un fils, nommé Adrien Guerin
  • 7. JEANNE , mariée, sans enfans, à Jean Gillier, Seigneur de Villedieu , fils de Jacques Gillier, & de Marie de la Ferou ;
  • 8. HÉLENE, qui fit donation, le 12 Février 1551, par son testament, de tous ses biens, à Pierre de Maigné, Seigneur de Maudreux, son mari ;
  • 9. & 10. CATHERINE & BARBE, nommées, avec HÉLÈNE leur sœur, dans le testament de leur père.

- XII. FRANÇOIS DE MONTBERON, Baron d’Archiac, de Villefort 8c de Beaulieu, Capitaine de Blaye le 8 Mars 1538, sur la démission de son père, donna, le 5 Juillet 1539, aveu & dénombrement de la Terre de Saint Fort, à François Jourdain, Chevalier, Seigneur d’Ambleville. Il testa le 29 Janvier 1545, & avoit épousé, le 24 Avril 1538, Marie-Jeanne de Montpezat, fille puînée de Gui, Baron de Montpezat, & de Jeanne de Mareuil, Dame de Villebois, dont :

  • 1. RENÉ, qui suit ;
  • 2. RENÉE, morte jeune ;
  • 3. & JACQUETTE, mariée, par contrat du 27 Juin 1558, à André de Bourdeille, Chevalier, Seigneur & Vicomte de Bourdeille, Baron de la Tour-Blanche, Pannetier ordinaire du Roi, fils de François, Baron de Bourdeille, & d’Anne de Vivonne, dont des enfans.

- XIII. RENÉ de MONTBERON, Baron d’Archiac, tué à la bataille de Gravelines, en 1558, avoit épousé Madelene du Fou , fille aînée de François du Fou, Baron du Vigean, & de Louise Robertet, dont il n’eut point d’enfans.

Les Seigneurs d’Auzances, sortis de la Branche des Seigneurs de Fontaines, se sont éteints dans la personne de JACQUES DE MONTBERON, Ecuyer-Tranchant du Roi, Chevalier de son Ordre, Gouverneur de Metz, Seigneur d’Auzances, des Gours, Baron de Montmoreau, par la donation que lui en fit Jean de Mareuil, son oncle maternel, à condition de prendre son nom & ses armes, & de quitter ceux qu’il portoit ; mais cette condition ne paroît point avoir été exécutée, suivant un contrat qu’il passa le 6 Mai 1559. Cette branche, qui n’a formé que deux degrés, avoit pour auteur Louis DE MONTBERON, Seigneur d’Auzances, (fils aîné de Louis DE MONTBERON, Seigneur de Fontaines, & de Guyonne Merichon, sa seconde femme) qui eut, par le partage de 1501, les Terres & Seigneuries des Gours & de la Cailliere.

Seigneurs de BEAUREGARD

- X. ANTOINE DE MONTBERON, Seigneur de Beaulieu, quatrième fils de Louis DE MONTBERON, Seigneur de Fontaines, & de ladite Guyonne Merichon, sa seconde femme, a donné origine aux Seigneurs de Beauregard. De Marie de Mareuil, sa première femme, fille de Jean de Mareuil, Baron de Montmoreau, & de N.... du Fou du Vigean, il eut pour fils :

- XI. JACQUES DE MONTBERON, Seigneur de Meung & de Beaulieu, ainsi qualifié dans son contrat de mariage du 26 Décembre 1526, avec Michelle Gehand, fille de Charles, Ecuyer, Seigneur d’Olbreuse, & de Catherine Dexmier, dont vint, entr’autres enfans :

- XII. JEAN DE MONTBERON, Seigneur de Beauregard, de Meung en partie, &c. marié, par contrat du 23 Décembre 1556, à Perrete Angelly, dont, entr’autres enfans :

- XIII. MICHEL DE MONTBERON, Ecuyer, Seigneur de Beauregard, d’Auzances, de Lavergne, &c. qui produisit ses titres de noblesse devant les Commissaires du Roi, pour le régalement des tailles de l’Election de Saint- Jean d’Angely, le 6 Août 1599. II rendit dommage, le 17 Juin 1607, à la Dame de Belleville, pour le Fief de Beauregard en Poitou, & un autre, conjointement avec sa femme, le 29 Janvier 1625, au Seigneur de Mauzé, pour le Fief de la Marselle, près d’Aunis. Il avoit épousé, par contrat du 2 Juin 1596, Françoise de Faucueur, fille de François, Ecuyer, Seigneur de Fonbalin & de la Cour-d’Usseau, & de Françoise Dexmier, dont. :

  • JEAN, qui suit ;
  • & une fille mariée.

- XIV. JEAN DE MONTBERON, Chevalier, Seigneur de Beauregard, &c. produisit, avec FRANÇOIS DE MONTBERON, Seigneur d’Esnandes, son fils , & PIERRE DE MONTBERON, Seigneur d’Usson, son cousin, ses titres de noblesse, devant M. de Barentin, Intendant de Poitiers, & fut maintenu par Jugement du premier Septembre 1667. Il épousa, par contrat du 16 Mai 1633, Marie Gentils, fille d’Abraham & de Marie Guitton, dont ;

- XV. FRANÇOIS DE MONTBERON. Chevalier, Seigneur d’Esnandes, de Beauregard, de la Cour-d’Usseau, de la Crignollée, &c. qui se maria, par contrat du 29 Janvier 1662, à Charlotte du Landas, fille d’Alexandre, & de Marguerite de la Rivière. Leurs enfans furent

  • 1. ALEXANDRE-ROBERT, qui suit
  • 2. JEAN-JACQUES, mort sans enfans ;
  • 3 & 4. LOUIS-PHILIPPE, & FRANCOIS, morts jeunes.

- XVI. ALEXANDRE-ROBERT DE MONTBERON, Chevalier, Seigneur d’Esnandes, de Beauregard, &c. épousa, par contrat du 7 Mai 1687, Françoise-Elisabeth Rougier, fille de Jacques Rougier, Ecuyer, Seigneur des Tourettes, &c. Conseiller au Siège Présidial de la Rochelle, & d’Elisabeth Guerry, & en eut :

  • ALEXANDRE-FRANÇOIS, qui suit ;
  • & CHARLOTTE, mariée 1°. au Seigneur de Saint-Mary, en Angoumois, mort sans enfans ; 2°. à Henri de Vignau,
    Seigneur de Vaucarte & de Fayal, Chevalier de Saint-Louis, dont plusieurs enfans.

- XVII. ALEXANDRE-FRANÇOIS, dit le Comte DE MONTBERON, Chevalier, Seigneur d’Esnandes, de Beauregard, &c. épousa, par contrat du 20 Septembre 1720, Catherine-Agnès de Levis, fille de Charles-Antoine de Levis, Comte de Charlus, & de Marie-Françoise-de-Paule de Bethisy , & sœur de Charles-Eugène de Levis, Pair de France. Nous ignorons s’il en a eu postérité, faute de Mémoire.

Les Seigneurs de Tourvoye sont une branche sortie de la Maison de MONTBERON, dont on n’a point trouvé la jonction avec les précédens, ainsi qu’il est marqué dans l’Histoire des Grands Officiers de la Couronne, Tome VII, page 29.

Cette branche, qui a donné un Chevalier des Ordres du Roi, a pour auteur CHARLES DE MONTBERON, Seigneur de Tourvoye, Lieutenant des 100 Suisses en 1541, dont le Duc de Bouillon étoit Capitaine. Son sceau est aux armes de MONTBERON, brisé d’un filet en barre : supports, deux lions : cimier, un casque surmonté d’un lion. Légende : C. DE MONTBERON. Elle a formé 5 degrés , & a fini à FRANÇOIS DE MONTBERON, Chevalier des Ordres du Roi, Vicomte de Montberon, batisé le 29 Mai 1632, Capitaine-Lieutenant de la seconde Compagnie des Mousquetaires, Colonel d’un Régiment de Cavalerie, puis Lieutenant-Général des Armées du Roi en 1677, & au Gouvernement de Flandres & d’Artois, en 1678, successivement Gouverneur d’Arras, de Gand, de Tournay & de Cambray, & nommé Chevalier des Ordres en 1688. Il fit ses preuves le 14 Juin 1689, fut reçu le premier Janvier 1692, & mourut à Cambray le 16 Mars 1708. Il eut de Marie Gruin, qu’il avoit épousée, par contrat du 14 Mai 1667,

  • CHARLES-FRANÇOIS-ANNE DE MONTBERON, dit le Marquis de Montberon, né le 9 Novembre 1674, Colonel du Régiment Dauphin, nommé Brigadier des Armées du Roi, le 25 Décembre 1702, mort à Ulm en Allemagne, de la petite-vérole, en Janvier 1704, sans avoir été marié ;
  • MARIE-FRANÇOISE DE MONTBERON, mariée, par contrat du 26 Janvier l689, à Charles-Eugene-Jean-Dominique de Bonnières, Comte de Souastre en Flandres, Mestre-de-Camp de Cavalerie, fils de Charles-Ignace de Bonnières, Comte de Souastre, & de Jeanne-Marie-Anne-Thérese de Crequy, Dame de Raimboval.

Vos commentaires

  • Le 19 novembre 2010 à 09:39, par historic93 En réponse à : Généalogie de la famille de Montberon

    Bonjour
    La généalogie de cette famille est très intéressante. Néanmoins, je suis surpris de ne voir aucune mention de Montreuil-sous-Bois (93) qui fut seigneurie des maisons de Chambly, de Clermont-Nesle, de Périgord et de Montbéron-Maulévrier. Soit de 1310 à 1406 au moins.
    Voici une explication " Jean 1er de Clermont-Nesle fut marié à Marguerite de Mortagne, vicomtesse d’Aunoy-de-Saintonge, vassale du comte de Poitiers. Son fils Jean II de Clermont hérita du vicomté d’Aunoy-de Saintonge puis devint comte du Périgord après avoir épousé Eléonore fille du comte Archambaud IV ( hommage au roi en 1374 pour Montreuil-sous-Bois P 16, n°2 et JJ 106 f° 103 n° 188).
    Leur fille Louise de Périgord, fut sous tutelle de sa mère jusqu’à son mariage le 25 mai 1403 avec François de Montbéron, fils de Jacques seigneur de Montbéron et de Marie fille du baron René de Maulévrier et de Béatrice de Craon.
    Maréchal de France et gouverneur de Touraine, François de Montbéron, déjà châtelain d’Azay-le-Rideau (Indre) devint ainsi seigneur de Montreuil-sous-bois (93) où il ne vint d’ailleur jamais. En effet, son père Jacques de Montbéron-Maulévrier chambellan du roi rendit aveu en son nom en 1406 (A.N. Série P 57, acte du 19 avril 1406). Ce sera son dernier aveu pour Montreuil car François de Montbéron fut en 1421 du côté de l’Angleterre au siège de Meaux contre les troupes du Dauphin de France et sera finalement destitué de son poste de Maréchal de France.

    Répondre à ce message

    • Le 9 janvier 2011 à 16:35, par Joly Patrice En réponse à : Généalogie de la famille de Montberon

      Bonjour

      je me permets d’intervenir quand aux titres des sgrs de Montberon

      ce n’est pas François qui fut maréchal de France mais son père
      Jacques I de Montberon qui fut fait maréchal de France en 1418
      par Jean sans Peur, Duc de Bourgogne et chef du Gouvernement
      Français pro-anglais.

      salutations distinguées

      Patrice JOLY Historien et Chercheur

      Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Votre message
Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Les mots-clés de l'article

pour en savoir plus sur : Généalogie - Montberon (de) -

Chercher dans le site

Les plus lus --- Les 50 +

1.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

4.  FAQ & R - Le Forum Aux Questions ... & aux Réponses

5.  Carte satellite Googlemap avec moteur de géolocalisation : rechercher une ville, une commune, un village


5 articles au hasard

1.  1048 - 1159 - Historia Pontificum et Comitum Engolismensium -2- Histoire des Evêques et des Comtes d’Angoulême

2.  1787 - La bibliothèque de Louis Alexandre Frétard, seigneur d’Ecoyeux et de Château-Chesnel

3.  1631 - 1685 - Mesures prises contre les protestants en Saintonge, Aunis, Angoumois

4.  1463 - Concession faite à Charles d’Anjou, de tous droits seigneuriaux, à Queue-de-Vache en Aunis (Marsilly 17)

5.  1805 - M. Regnaud de Saint-Jean d’Angély plaide en faveur de l’abandon du calendrier révolutionnaire


Les plus populaires --- Les 50 +

1.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Santonismes ou locutions saintongeaises de Bernard Palissy (1506-1589 ?)

4.  Three generations of the Anglo-Poitou family of Vivonne, from 13th century “Poitevin mercenary captain” to 14th century “recalcitrant lady”

5.  Études historiques sur la ville de Cognac et l’arrondissement, par F. Marvaud - Table onomastique


Brèves --- Toutes

1.  Au château de la Roche Courbon, fête de la préhistoire les 23 et 24 avril 2016

2.  Antiquité-Avenir. Réseau des Associations liées à l’Antiquité - Communiqué de presse

3.  Temples de la Saintonge Maritime : Une histoire mouvementée

4.  2.644.259 visiteurs sur Histoire Passion - Statistiques au 31/12/2013

5.  Archéologie et histoire du fleuve Charente à Taillebourg - Port d’Envaux