Vous êtes ici : Accueil -> Grands thèmes d’histoire locale -> Descriptions des provinces et départements -> Saintonge -> La Saintonge : essais de définition -> La Saintonge : Fins et confins, géographie, essai de définition

La Saintonge : Fins et confins, géographie, essai de définition

D 1er août 2006     H 18:25     A Pierre     C 2 messages A 4688 LECTURES


Essayons, comme dans les actes anciens, de définir les tenants et aboutissants de cette province.

Un essai qui commence d’abord par l’examen de plusieurs définitions de la Saintonge, à des époques différentes, et pour des usages différents.

Marc Seguin, historien de ce pays, a écrit que la Saintonge est une province "élastique", il faut de la concentration pour la saisir ...

alors, accrochez-vous, on y va ...

Situation en 1646

dans l’Estat des Seigneuries, terres et fiefs mouvants du duché et chasteau d’Angoulesme [1] publié en 1646, il est indiqué :

- Montandre en Xaintonge, apartient à Messire François de la Rochefoucauld de Fonseques, seigneur dudit Montandre. Ladite terre tient de S. M. [2] à hommage lige, lequel n’a point esté randu ny aveu fourny despuis l’an 1227.
- Barbezieux, en Xaintonge, apartient à Messire Armand Jean du Plessis de Richelieu, duc et pair de France et Général des gallères. Il tient ladite terre à hommage lige de S.M. et a obteneu lettres et déclaration de S.M. le 12 may 1643, par lesquelles elle luy donne déllay de randre son hommage jusques à ce qu’il ayt attaint l’âge de majoritté. Le dernier hommage et adveu est de l’an 1229.

On ne doit certes pas confondre province d’Angoumois et duché d’Angoulême, mais cet extrait indique bien que la définition d’une Province mérite qu’on rentre un peu dans les détails.

Maintenue d’Aguesseau 1666-1667 [3]

Dans la table alphabétique contenant les noms des gentilhommes, la paroisse de leur résidence et le blason de leurs armes figure une liste de toutes les élections de la Généralité de Limoges.

On y trouve 3 paroisses pour lesquelles l’appartenance à la Saintonge semblait claire. Ce n’est apparemment pas si simple

Election d’Angoulême :

- Brie (sous-Matha) [4] : Frétard sr de Gadeville, porte de gueules fretté d’argent ; supports, 2 lions

Election de Cognac :

- Macqueville [5] : Pons, sr de Groix, porte d’argent, à une fasce tranchée d’or et de gueules à 7 piles.

- Macqueville : Pontlevain, sr de St-André, porte d’azur, à 3 fasces ondées d’or.

- Mons [6] : Valentin, porte couché d’argent, à une croix d’azur chargée d’une étoile d’or en chaque bras et d’un croissant en abîme de même ; cimier, une licorne.

Ces trois paroisses auraient donc fait partie de l’Angoumois à cette date, au moins en partie, dans l’emprise des fiefs indiqués

Situation en 1699

Pour cette date, examinerons les sources suivantes qui ne visent pas à définir ce qu’est la Saintonge, mais à préciser plusieurs modes d’organisation de l’espace :

- le rapport d’audit fait en 1699 par l’intendant Michel Bégon, qui contient la liste des paroisses dépendant des élections de St Jean d’Angély, Saintes et Cognac.

Une liste à usage fiscal et administratif.

- la liste des paroisses qui dépendent à cette date du diocèse de Saintes, provenant du pouillé de 1683 [7].

Une liste à usage d’administration du culte catholique.

Superposition de la carte du diocèse de Saintes (en rouge) et des paroisses dépendant des élections de Saint Jean d’Angély (en vert), de Cognac (en brun) et de Saintes (en bleu)

La superposition sur la même carte des deux listes est instructive :

Sur un fond qui fait apparaître la structure administrative actuelle (départements, arrondissements, cantons, communes), sont indiquées :
- en vert, les paroisses de l’élection de St Jean d’Angély,
- en bleu, les paroisses de l’élection de Saintes,
- en brun, les paroisses de l’élection de Cognac.
- et le tracé rouge est celui du diocèse de Saintes [8]

Les deux cartes ont beaucoup de points communs, mais aussi des différences notables.

Plusieurs cas doivent être examinés à part :

L’élection de Cognac

Le rédacteur de l’audit de 1699 écrit, à propos de Cognac :

"Quoy que cette ville soit du pays d’Angoumois elle doit avoir icy sa place, tant parce qu’elle est la capitale d’une des élections qui composent la Généralité de la Rochelle, que parce qu’elle étoit autrefois comprise dans la Saintonge, et qu’elle est encore du diocèze de Saintes."

Ce qui signifie que Cognac, en Angoumois, dépend à cette date de la Généralité de la Rochelle, et qu’elle a autrefois fait partie de la Saintonge.

Dans son Histoire de l’Angoumois de 1846, François Vigier de la Pile (avocat et historien), écrit : "Quelques auteurs ont cru que ce pays (l’Angoumois) a fait partie de la Saintonge, dont il a été détaché insensiblement, pour en faire une province particulière, ce qui ne pourrait avoir eu lieu, tout au plus, qu’avant la distinction des sénéchaussées, ou pour le pays de Cognac et pour quelques châtellenies de la même élection, parce qu’elles se trouvent la plupart du diocèse de Saintes".

Y aurait-il un petit fond de polémique autour de ce sujet, auquel il faut ajouter une possible confusion entre province, généralité et diocèse ?

Aulnay

Autre cas particulier que celui de la commune qui s’appelle aujourd’hui Aulnay de Saintonge (Charente-Maritime), qui a apparemment toujours été dans la province du Poitou et dans l’évèché de Poitiers.

Si un visiteur connaît la raison de son appellation actuelle, qui semble très récente, sa contribution, documents à l’appui, sera bienvenue.

Situation au moment de la Révolution

Paroisses qui dépendaient de l’élection de St Jean d’Angély et ont fait partie du département de la Charente en 1790

Paroisse (-> Canton)
- Dirac (Angoulême)
- Touvre (Angoulême)
- Cellefrouin (Mansle)
- Ventouse (Mansle)
- Le Maine de Boixe (St Amant de Boixe)
- Marsac (St Amant de Boixe)
- Vars (St Amant de Boixe)
- Beaulieu (Saint-Claud)
- Guissalle (Vindelle)

Cas particulier d’une enclave de l’Angoumois en Saintonge [9] , rattaché à la Charente-Inférieure en 1790 :

- Macqueville [10] (Matha)
Paroisses qui faisaient partie de l’Angoumois avant 1790 et qui ont été rattachées à la Charente-Inférieure

Paroisse (-> Canton)
- Le Vivier-Joussaud (Aulnay)
- Dompierre (Burie)
- Burie (Burie)
- Villars les Bois (Burie)
- Roumette - commune de St Bris des Bois (Burie)
- Mortiers (Jonzac)
- Mérignac (Jonzac)
- Vanzac (Montendre)
- Puychebrun (Montlieu)
- Pouillac (Montlieu)
- Chaux - commune de Chevanceaux (Montlieu)
- Salignac - commune de Pérignac (Pons)
Changements de rattachement en 1790


- En bleu : communes (ou parties de communes) de Charente appartenant avant 1790 à la Sénéchaussée de Saint Jean d’Angély.
- En rouge : enclave de Macqueville.
- En vert : communes (ou parties de communes) de Charente-Maritime appartenant avant 1790 à la province d’Angoumois.


[1Source : Etat des fiefs du Duché d’Angoulême - L. de la Bastide, dans Bulletin de la Société Archéologique et Historique de la Charente - année 1905

[2Le Duc d’Angoulême

[3Source : Procès-verbal de l’assemblée du ban et arrière-ban de la sénéchaussée d’Angoumois, et rôle des nobles comparant pour rendre le service en personne (1er et 2 septembre 1635), avec le blason des armoiries des gentilshommes... suivis de la table alphabétique générale des nobles maintenus par M. d’Aguesseau, intendant de la généralité de Limoges (1666-1667) - par Th. de Brémond d’Ars. - Niort 1866

[4auj. Canton de Matha

[5auj. Canton de Matha

[6auj. Canton de Matha

[7Archives Historiques de Saintonge et d’Aunis Tome XLV de 1914

[8d’après la carte établie par l’abbé Lacurie - AHSA de 1914

[9Source : La province d’Angoumois au XVIIIe siècle - M. Boissonnade, dans Bulletin de la Société Archéologique et Historique de la Charente - année 1889

[10Il faut noter que cette paroisse n’avait pas délégué à part aux Etats-Généraux de 1789. Cette indication confirmerait le document de 1666

Vos commentaires

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Votre message
Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Les mots-clés de l'article

pour en savoir plus sur : Carte thématique - Province Saintonge -

Chercher dans le site

Les plus lus --- Les 50 +

1.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

4.  FAQ & R - Le Forum Aux Questions ... & aux Réponses

5.  Carte satellite Googlemap avec moteur de géolocalisation : rechercher une ville, une commune, un village


5 articles au hasard

1.  1587 - Conférences de Saint-Brice (16) : Henri de Navarre va-t-il craquer ?

2.  1542 - 1585 - De quel bois se chauffent les seigneurs de Brie ?

3.  1199 - Abbaye de Fontdouce - Bernard de Chaboac et son fils Ramnulphe lui donnent des terres

4.  1723 - Le couvent des Minimes de Châteauneuf (Charente)

5.  Archives Historiques de Saintonge et d’Aunis - 15ème siècle - 1400-1449 - Table chronologique des sources


Les plus populaires --- Les 50 +

1.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

2.  Archives Historiques de Saintonge et d’Aunis - 16ème siècle - 1500-1549 - Table chronologique des sources

3.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

4.  1743 - Le commerce des étoffes à la Foire de Bordeaux

5.  1880 - Archives Historiques de Saintonge et d’Aunis - T VIII


Brèves --- Toutes

1.  Au château de la Roche Courbon, fête de la préhistoire les 23 et 24 avril 2016

2.  Antiquité-Avenir. Réseau des Associations liées à l’Antiquité - Communiqué de presse

3.  Temples de la Saintonge Maritime : Une histoire mouvementée

4.  2.644.259 visiteurs sur Histoire Passion - Statistiques au 31/12/2013

5.  Archéologie et histoire du fleuve Charente à Taillebourg - Port d’Envaux