Vous êtes ici : Accueil -> Chronologie de l’histoire locale -> 1789 - 1799 - La Révolution Française -> 1789 - 1792 Des États généraux à la République -> 1790 - 1802 - Noms révolutionnaires des communes de Charente et Charente-Maritim

1790 - 1802 - Noms révolutionnaires des communes de Charente et Charente-Maritime

D 14 février 2016     H 00:34     A Pierre     C 0 messages A 204 LECTURES


On sait que, pendant la Révolution française, beaucoup de communes, surtout quand leur nom rappelait trop l’ancien régime, le changèrent en un nom dans le goût du jour.
Ces changements se firent, sur la demande des communes, et après autorisation par décret, de 1790 à 1794. Un petit nombre de communes conserva définitivement le nom révolutionnaire. La très grande majorité reprit son nom d’origine en 1801-1802, sous l’Empire, au moment de la négociation du Concordat.

Sources : diverses, dont
- Les noms révolutionnaires des communes de France ; listes par départements et liste générale alphabétique - Roger Figuères - 1901 - archive.org
- La Révolution française : revue historique. - Société de l’histoire de la Révolution française – Paris - 1920

On sait que, pendant la Révolution française, beaucoup de communes, surtout quand leur nom rappelait trop l’ancien régime, le changèrent en un nom dans le goût du jour.

Le 20 juin 1790, à l’Assemblée nationale constituante, Bouche, député de la sénéchaussée d’Aix, fit un discours que le Journal des Etats généraux, par Le Hodey, résume ainsi : « Dans ma province, plusieurs ci-devant seigneurs ont eu la vanité de donner leur nom de famille à des paroisses. A force d’argent ou de bassesse dans les antichambres des ministres, ils étaient parvenus à obtenir des arrêts du Conseil qui ordonnaient à ces communautés de prendre les nouveaux noms, sous peine d’amendes considérables. Je suis chargé de solliciter un décret qui autorise ces communautés à reprendre leurs anciens noms. »
Se rangeant à cet avis, et sans débat, la Constituante décréta, séance tenante « Les villes, bourgs et paroisses auxquels les ci-devant seigneurs ont donné leur nom de famille sont autorisés à reprendre leurs anciens noms. » Beaucoup de communes profilèrent de la permission, ou même l’avaient devancée.
Cette liberté que la Constituante donna aux communes de reprendre leurs anciens noms devint bientôt, dans l’esprit des populations, une liberté plus large, celle de quitter les noms qui rappelaient par trop l’ancien régime.
Tant que Louis XVI fut sur le trône, ou ne sentit pas le besoin de détruire absolument toutes les formes de l’ancien régime, d’abolir même les noms de lieu qui rappelaient ce régime. Mais après sa chute, les noms de communes qui avaient une forme plus ou moins royale parurent intolérables.
...
[Les nouvelles] appellations subsistèrent jusqu’à la mise en pratique du Concordat, c’est-à-dire jusqu’en 1802.
Mais Bonaparte n’attendit pas jusque-là pour prendre une mesure générale à l’égard des noms révolutionnaires que beaucoup de communes portaient encore. Le 9 fructidor an IX (27 août 1801) commencèrent à paraître les premiers arrêtés fixant, dans chaque département, le nombre des justices de paix et leurs ressorts, avec nomenclature des communes qui étaient comprises dans chacun de ces ressorts. En cette nomenclature furent rétablis beaucoup des anciens noms, et un arrêté du même jour dit « Il ne pourra, à l’avenir, être donné aux communes d’autres noms que ceux portés aux tableaux qui contiendront la division du territoire de la République en justices de paix. »
Dans quel esprit fut conçu ce travail consulaire de révision ? Dans l’esprit nouveau, c’est-à-dire dans l’esprit des négociations que Bonaparte faisait alors avec le pape pour un Concordat. On rétablit systématiquement. tous les noms de saints supprimés.
Dans un esprit d’antiterrorisme. On effaça tous les noms qui rappelaient la Montagne, le jacobinisme, le sans-culottisme.
Mais aussi dans un esprit d’antiroyalisme. On maintint, ou à peu près, les noms révolutionnaires qui avaient été substitués à des noms royaux.
Enfin on maintint quelques noms nouveaux qui honoraient la Révolution non terroriste, la révolution selon l’esprit de 1789, ou qui effaçaient des souvenirs de la féodalité.

La Révolution française : revue historique. - Société de l’histoire de la Révolution française – Paris - 1920

Charente

Commune Nom révolutionnaire
Angeduc Isle-la-Forêt
Angoulême Montagne-Charente
Brie-sous-Chalais Montlauzance
Mont-l’Ausonne
La Chapelle (réunie à Saint-Aulais-la-Chapelle) La Champagne
Châteaubernard Bernard-Champagne
Châteauneuf (devenue Châteauneuf-sur-Charente) Val-Charente
Couronne (La) La Palud
Curac Lauzance
Jarnac Union-Charente
Rochefoucauld (La) La Roche-Tardoire
Saint-Amant-de-Graves (devenue Graves-Saint-Amant) Amant-Charente
Saint-Amant-de-Montmoreau Amand-Libre
Saint-Amant-de-Nouère Amant-sur-Nouère
Saint-Aulais (réunie à Saint-Aulais-la-Chapelle) La Houlette
Saint-Avit Les Monts
Saint-Bonnet Bonnet-Rouge
Saint-Brice Brice-Charente
Saint-Christophe (réunie à Chalais) La Rivière
Saint-Ciers-sur-Bonnieure Basse-Tardoire
Saint-Claud Claud-la-Montagne
Clos-la-Montagne
Saint-Cybard-le-Peyrat (réunie à Blanzaguet-Saint-Cybard) Cibard-Le Peyrat
Saint-Cybardeaux Cibardeaux-sur-Nouère
Cybardeaux
Saint-Cyprien (réunie à Châtignac) Le Jard
Saint-Preuil Preuil-Champagne
Saint-Sulpice de Cognac Sulpice-l’Antenne

Charente-Maritime

Commune Nom révolutionnaire
Ars-en-Ré ; Concorde (La)
Belluire-et-Saint-Seurin ; Belluire
Bois ; Vérité (La)
Châtelaillon-Plage ; Sablons (Les)
Chenac-Saint-Seurin-d’Uzet ; Uzet-sur-Gironde
Ciré-d’Aunis ; Tricolore
Corme-Royal ; Corme-la-Forêt
Courçon Saint-Martin-de-Villeneuve ; Bonne-Foy (La)
Cram-le-Prieuré (auj. Cram-Chaban) Cram-Chaban
Croix-Chapeau ; Pique-Chapeau
Dolus-d’Oléron ; Sans-Culottes
Gicq (Le) Saint-Pierre-de-Juicq ; Cocarde (La)
Ile-d’Oléron ; Ile-de-la-Liberté
Ile-de-Ré ; Ile-Républicaine
La Chapelle-Bâton ; Pique-Bâton (La)
La Chapelle-des-Pots Chapelle-des-Bois (La) ; Poterie (La)
La Couarde-sur-Mer ; Fraternité (La)
La Croix-Comtesse ; Liberté (La)
La Rochelle Saint-Maurice ; Côte (La)
La Rochelle Notre-Dame-de-Cognehors ; Proclamation
La Tremblade ; Réunion-sur-Seudre
La Villedieu ; Carmagnole (La)
Le Château-d’Oléron ; Cité-de-l’Egalité ou Egalité
Les Eglises-d’Argenteuil ; Argenteuil
Les Eglises-d’Argenteuil ; Tricolore
Lonzac Saint-Martial-de-Coculet ; Coculet
Montroy ; Montfaisceau ou Montagne (La)
Nieul-lès-Saintes ; Nieul-les-Xantes
Pont-l’Abbé-d’Arnoult Saint-Michel ; Nuelle (La)
Pont-l’Abbé-d’Arnoult ; Pont-Libre
Saint-Agnant ; Mont-Agnan
Saint-Aigulin Petit-Saint-Aigulin (Le) ; Petit-Aigulin (Le)
Saint-Aigulin ; Ami-des-Lois
Saint-Aigulin ; Grand-Aigulin (Le)
Saint-André-de-Lidon ; Lidon
Saint-André-de-Lidon ; Union-de-Lidon
Saint-Augustin ; Forêt-sur-Mer (La)
Saint-Bonnet-sur-Gironde ; Bonnet-Rouge
Saint-Bris-des-Bois Saint-Brix-Saint-Mandé-des-Bois ; Brix-Mandé
Saint-Christophe ; Beauvais
Saint-Ciers-Champagne ; Champagne (La)
Saint-Ciers-du-Taillon ; Taillon (Le)
Saint-Clément-des-Baleines ; Clémence (La)
Saint-Coutant-le-Grand ; Vallon (Le)
Saint-Crépin ; Joug-Rompu
Saint-Cyr-du-Doret ; Doret (Le)
Saint-Cyr-du-Doret ; Union (L’)
Saint-Denis-d’Oléron ; Cité-de-la-Réunion
Saint-Denis-d’Oléron ; Réunion-sur-mer (La)
Saint-Denis-du-Pin ; Denis-du-Pin
Saint-Denis-du-Pin ; Pin (Le)
Saint-Dizant-du-Bois ; Dizant-du-Bois
Saint-Dizant-du-Bois ; Essouvert
Saint-Eugène ; Ingénuité (L’)
Saint-Félix ; Félicité (La)
Saint-Fort-sur-Gironde ; Dampierre
Saint-Fort-sur-Gironde ; Fort-Maubert
Saint-Fort-sur-Gironde ; Fort-sur-Gironde
Saint-Froult ; Peletier (Le)
Saint-Georges-Antignac Saint-Georges-de-Cubillac ; Cubillac
Saint-Georges-d’Oléron Saint-Georges ; Unité (L’)
Saint-Georges-de-Didonne ; Didonne
Saint-Georges-de-Longuepierre ; Indivisibilité
Saint-Georges-de-Longuepierre ; Longuepierre
Saint-Georges-des-Agoûts ; Agoûts (Les)
Saint-Georges-des-Coteaux ; Coteaux (Les)
Saint-Germain-de-Lusignan ; Germain-Lusignan
Saint-Germain-de-Marencennes ; Gerrnain-la-Rondée
Saint-Germain-de-Vibrac ; Gcrmain-Vibrac
Saint-Germain-du-Seudre ; Seudre (La)
Saint-Grégoire-d’Ardennes ; Ardennes
Saint-Héric ; Décadi
Saint-Hilaire-de-Villefranche ; Bélisaire
Saint-Hilaire-de-Villefranche ; Egalité (L’)
Saint-Hippolyte ; Biard
Saint-Jean-d’Angély ; Angély-Boutonne
Saint-Jean-d’Angle ; Arispe
Saint-Jean-de-Breuil ; Breuil-du-Marais
Saint-Jean-de-Liversay ; Gerbe (La)
Saint-Julien-de-l’Escap ; Lescap
Saint-Julien-de-l’Escap ; Pont-de-Surveillance
Saint-Just-Luzac ; Brutus
Saint-Laurent-de-la-Barrière ; Barrière (La)
Saint-Léger ; Forêt (La)
Saint-Léger ; Léger
Saint-Louis-de-la-Petite-Flandre ; Petite-Flandre (La)
Saint-Loup ; Sans-Culottide
Saint-Maigrin ; Bocage (Le)
Saint-Mandé-sur-Brédoire ; Révolution (La)
Saint-Mard ; Mard-sur-l’Isle
Saint-Martial ; Industrie (L’)
Saint-Martial-de-Mirambeau ; Martial-sous-Mirambeau
Saint-Martial-de-Vitaterne ; Martial-sur-Jonzac
Saint-Martial-de-Vitaterne ; Martial-Vitaterne
Saint-Martin-d’Ary ;
Saint-Martin-de-Coux ; Coux-Goulare
Saint-Martin-de-Juillers ; Bonnet (Le)
Saint-Martin-de-Juillers ; Juillers-l’Egalité
Saint-Martin-de-la-Coudre ; Coudre (La)
Saint-Martin-de-la-Coudre ; Vigilance (La)
Saint-Martin-de-Ré ; Fort-de-la-Montagne
Saint-Martin-de-Ré ; Ile-de-la-République
Saint-Maurice-de-Laurençanne ; Laurençanne
Saint-Maurice-de-Tavernole ; Maurice-Tavernolle
Saint-Médard ; Barde (La)
Saint-Médard ; Beaurepaire
Saint-Médard ; Médard
Saint-Médard ; Val-Pastour
Saint-Nazaire-sur-Charente ; Marat
Saint-Nazaire-sur-Charente ; Port-Nazaire
Saint-Ouen ; Châlier
Saint-Ouen ; Marat
Saint-Ouen ; Société (La)
Saint-Palais-de-Négrignac ; Négrignac
Saint-Palais-de-Phiolin ; Phiolin-Chaumière
Saint-Palais-sur-Mer ; Chaumière-sur-Mer
Saint-Pardoult ; Bienfaisance (La)
Saint-Pierre-d’Amilly ; Amilly
Saint-Pierre-d’Amilly ; Niveau-près-Surgères
Saint-Pierre-d’Archiac ; Archiac
Saint-Pierre-d’Oléron ; Unité (L’)
Saint-Pierre-de-Juillers ; Juillers-l’Unité
Saint-Pierre-de-Juillers ; Union (L’)
Saint-Pierre-de-l’Ile ; Isle-Boutonne (L’)
Saint-Pierre-du-Palais ; Chaumière (La)
Saint-Pierre-du-Palais ; Fraternité (La)
Saint-Porchaire ; Epine (L’)
Saint-Quantin-de-Rançanne ; Quentin-Rançanne
Saint-Rogatien ; Egalité (L’)
Saint-Rogatien ; Prompt-Secours
Saint-Romain-de-Benet ; Romain-la-Fontaine
Saint-Saturnin-de-Séchaud ; Port-d’Envaux
Saint-Sauvant ; Silvain-la-Roche
Saint-Sauveur-d’Aunis Saint-Sauveur-de-Nuaillé ; Concorde (La)
Saint-Savinien ; Carrière-Charente
Saint-Savinien ; Roche-sur-Charente (La)
Saint-Seurin-de-Palenne ; Palenne
Saint-Seurin-de-Palenne ; Seurin
Saint-Severin ; Belluire
Saint-Severin-sur-Boutonne ; Brumaire
Saint-Sigismond-de-Clermont ; Tenaille (La)
Saint-Simon-de-Bordes ; Simon-Bordes
Saint-Simon-de-Pellouaille ; Pellouaille
Saint-Simphorien-d’Oléron Saint-Symphorien ; Révolution (La)
Saint-Sorlin-de-Conac ; Conac-la-Vallée
Saint-Sornin ; Bretêche (La)
Saint-Sulpice-d’Arnoult ; Arnoult
Saint-Sulpice-d’Arnoult ; Montagnards (Les)
Saint-Thomas-de-Conac ; Brandes (Les)
Saint-Thomas-de-Conac ; Conac
Saint-Trojan-les-Bains ; Montagne (La)
Saint-Vaize ; Vaize-Charente
Saint-Vivien ; Franklin
Saint-Vivien ; Sans-Culottes
Saint-Vivien ; Vivien-le-Mont
Saint-Xandre ; Gemmapes
Sainte-Colombe ; Colombe (La)
Sainte-Gemme ; Gemme-la-Rivière
Sainte-Lheurine ; Lheurine-la-Montagne
Sainte-Marie-de-Ré ; Pointe (La)
Sainte-Marie-de-Ré ; Union
Sainte-Même ; Harmonie (L’)
Sainte-Radegonde ; Varanzay
Sainte-Ramée ; Ramée (La)
Sainte-Soulle ; Roche-Libre
Sainte-Soulle ; Rousseau
Saintes ; Xantes
Soubise ; Regénération (La)
Taillebourg Saint-Savin-du-Port ; Montagne (La)
Taillebourg Saint-Savin-du-Port ; Mont-Savin
Villeneuve-la-Comtesse ; Villeneuve-le-Mont
Villenouvelle ; Fraternité (La)
Villenouvelle ; Unité (L’)
Île de Ré Île-Républicaine
Île d’Oléron Île-de-la-Liberté
Île Madame Île-Citoyenne

Dans la même rubrique

1789 - Regnaud de Saint-Jean-d’Angély, député contesté, chauffard à Paris

1789 - 1791 - La Révolution en Charente et Charente-Inférieure, dans les gazettes

1789 - 1795 - Les représentants de Charente et Charente-Inférieure à l’Assemblée Nationale

1790 - Lettres patentes du roi Louis XVI sur la liberté d’opinion

1790 - La sédition populaire de Varaize (17) : récit à l’Assemblée Nationale

1790 - Le Thou (17) - Une révolution qui inquiète les petits paysans

1790 - 1794 - Les francs-maçons d’Aunis et de Saintonge dans la Révolution

1790 - 1791 - Breuillet (17) : le Serment Fédératif du 14 juillet

1790 - Feuillade (16) : les habitants demandent en vain leur rattachement à la Dordogne

1790 - Des nobles de Saintonge protestent contre l’abolition de la noblesse par l’Assemblée Nationale

1790 - La sédition de Varaize (17) : débat à l’Assemblée entre l’Abbé Maury et Regnaud de Saint-Jean d’Angély

1790 - La vente des biens ecclésiastiques en Charente-Inférieure

1790 - Les Charentais viennent au secours de la Patrie en danger

1791 - Arrêté des officiers municipaux de la Ville de La Rochelle, sur la liberté du culte

1791 -1792 - Le club des Jacobins de Cognac

1792 - Courrier d’une citoyenne de Cognac dans la Feuille Villageoise

1792 - L’émigration du clergé de Charente-Inférieure en Espagne

1792 - Saint-Ouen-d’Aunis (17) : Vente aux enchères publiques des biens du Prieuré

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Votre message
Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Les mots-clés de l'article

pour en savoir plus sur : 1789-1799 Révolution française - 18e siècle - Département Charente (16) - Département Charente-Maritime (17) -

Chercher dans le site

Les plus lus --- Les 50 +

1.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  FAQ & R - Le Forum Aux Questions ... & aux Réponses

4.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

5.  Carte satellite Googlemap avec moteur de géolocalisation : rechercher une ville, une commune, un village


5 articles au hasard

1.  La misère et les épidémies à Angoulême aux XVIe et XVIIe siècles. Introduction et table

2.  1818 - Barbezieux (16) - Règlement de l’enseignement mutuel

3.  1926 - Bulletin de la Société des Archives Historiques de Saintonge et d’Aunis

4.  1895 - 1896 - Commission des Arts et Monuments de Charente-Inférieure - Recueil - Tome XIII

5.  A propos de ce site - Copyright ou le droit de copier - Faites connaître Histoire Passion - Distinctions


Les plus populaires --- Les 50 +

1.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

2.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

3.  Carte satellite Googlemap avec moteur de géolocalisation : rechercher une ville, une commune, un village

4.  1540 (c) - The Heptameron, of Margaret of Angouleme, queen of Navarre

5.  FAQ & R - Le Forum Aux Questions ... & aux Réponses


Brèves --- Toutes

1.  Au château de la Roche Courbon, fête de la préhistoire les 23 et 24 avril 2016

2.  Antiquité-Avenir. Réseau des Associations liées à l’Antiquité - Communiqué de presse

3.  Temples de la Saintonge Maritime : Une histoire mouvementée

4.  2.644.259 visiteurs sur Histoire Passion - Statistiques au 31/12/2013

5.  Archéologie et histoire du fleuve Charente à Taillebourg - Port d’Envaux