Vous êtes ici : Accueil -> Grands thèmes d’histoire locale -> Abbayes, monastères, églises et commanderies -> Répertoire topo-bibliographique des abbayes et prieurés d’Angoumois, Aunis -> Répertoire (S) topo-bibliographique des abbayes et prieurés d’Angoumois, A

Répertoire (S) topo-bibliographique des abbayes et prieurés d’Angoumois, Aunis et Saintonge

D 14 décembre 2013     H 23:59     A Pierre     C 0 messages A 1457 LECTURES


Quand un bénédictin fait un inventaire, on peut s’attendre à quelque chose de fouillé. Celui fait par Dom Laurent-Henri Cottineau (1863-1936) n’échappe pas à la règle. Ce qui rend son travail particulièrement intéressant, ce sont les références bibliographiques et archivistiques qu’il renferme. Un grand bonheur pour le chercheur, d’autant qu’une grande partie des références bibliographiques est disponible en version numérisée.

Nous avons sélectionné ici dans cet ouvrage les établissements situés dans les diocèses de Saintes et Angoulême, complétés de ceux situés autrefois dans d’autres diocèses, et qui se trouvent aujourd’hui dans les départements de Charente et Charente-Maritime.

A à B C à E F à L M à R S T à Z

Source : Répertoire topo-bibliographique des abbayes et prieurés, par Dom L.-H. Cottineau - BNF Gallica

S

17 Sablonceaux Sabloncellae, N.-D., abbaye d’Augustins, vers 1029, par Guillaume, duc d’Aquitaine, Chan. de Chancelade en 1633, diocèse et arrond. Saintes, auj. la Rochelle, cant. Saujon, Charente-Infre ; sur un affluent de la Seudre. Bibl. Ste-Geneviève, mss. 712, f. 80 ; 726, f. 122 ; 3274, f. 641. — Invent. arch. départ., H, 20, p. 6. — L. AUDIAT, Les inscriptions de Sablonceaux, dans Rev. Saintonge, XIII (1893), 85, 94. — BEAUNIER-BESSE, III, 291. — BRIAND, I, 521-9. — Catal. rôles gasc., I, 58. — CHEVALIER, Topo. — DENIFLE, I, 186. — Dict. Hist. et Géogr., I, 1314.— Le diocèse de Saintes au XVIIIe s., dans Arch. hist. Saintonge, XXIII, 175-9. — Documents sur N.-D. de Sablonceaux, dans Arch. hist. Saintonge, X, 321-34. — Du TEMS, II, 385. — Gallia christ., I, 231 ; II, 1131. — GUÉBIN, dans Rev. Mabillon, XV, 100. — JOANNE (1872), restes d’un monastère de Bénédictins (sic) des XIIIe ou XIVe s., réparé en 1650, ruiné pendant la Révolution. Église ogivale (clocher du XIIIe s. ). — LECESTRE, en 1768, 17 religieux, 7650. — LÉON X, 4454. — MONTROND, 689. — NANGLARD, II, 154. — Ordonn. rois France, XV, 602. — DE LA SAUVAGÈRE, Notice sur l’abbaye de Sablonceaux, en Saintonge, dans ses Nouvelles recherches sur la France, II, 122, 134.
16 S. Abundi (Merpins) Bénédictins sous St-Martin de Savigny, vers 1025, par l’abbé de Savigny Iterius, sous l’évêque Islon, et le comte Godefroy qui donna la terre, diocèse de Saintes, auj. Angoulême, apud Santonas, juxta castrum Merpini, Merpins, cant. et arrond. Cognac, Charente ; près de l’endroit où le Né se jette dans la Charente. Arch. histor. Saintonge, XV, 191-205. — BEAUNIER-BESSE, III, 302. — Cartul. Savigny, I, 425. — MABILLON, Ann., IV, 290. — NANGLARD, III, 520.
17 St-Aigulin cure dépendant des Augustins de la Couronne, diocèse de Saintes, auj. la Rochelle, cant. Montguyon, arrond. Jonzac, Charente-Infre ; sur la Dronne. NANGLARD, I, 332.
16 St-Amand-de-Grave de Gravia, prieuré bénédictin de Bouteville, dépendant de St-Martin de Savigny (Lyon), 1124, par l’évêque Girard II (vic. perp.), supprimé 1586-92, diocèse d’Angoulême, cant. Châteauneuf-sur-Charente, arrond. Cognac, Charente ; sur la rive gauche de la Charente. BEAUNIER-BESSE, III, 137 (vers 1460). — NANGLARD, I, 636 ; II, 137.
16 St-Amand-de-Montmoreau église dépendant des Bénédictins de Nanteuil dès 1293, diocèse de Périgueux, auj. Angoulême, cant. Montmoreau, arrond. Barbezieux, Charente ; sur la Tude. NANGLARD, III, 112, 255.
16 St-Amant-de-Boixe S. Amantius in Buixia, Buxiense, SS. Pierre et Amant, † vers 600, disciple de s. Cybar. abbaye de Bénédictins, avant 600 ; restaurée 988 par Arnaud et son fils Guillaume, comtes d’Angoulême, église consacrée en 1170, diocèse et arrond. Angoulême, ch.-l. cant., Charente ; près de la Charente, sur les bords du Javars, plus au sud que le premier monastère. Arch. départ., H, cartul. XVIIIe s. ; 2 reg., 2 cart. — BN, ms. lat., 12898, copie du cartul. ; coll. Baluze, t. 38, f. 111-9, t. 71, 1-4 ; ms. lat. 9197, pp. 35-8, 54-8 ; ms. lat. 13815 ; 13845 ; 9197, p. 35-8, 54 ; D. Estiennot, 12753, p. 92-119, 229-40. — Bibl. Poitiers, ms. 552, copie du cartul. — BEAUNIER-BESSE, III, 127 ; l’église est paroissiale ; on voit des restes du cloître, XIIe et XVe s. — CASTAIGNE, 75. — CHEVALIER, Topo, 2662. — DU TEMS, II, 329. — DE FLEURY, 1089. — L. FOURGEAUD, Découverte d’un tombeau abbatial dans l’église de St-Amand-de- Boixe, dans Bull. Mém. (1897), XLIX pl. — Gallia christ., II, 1035. — JANAUSCHEK, I, LXII. — JOANNE (1872), Grande et belle église à coupole (1170), retouchée au XVe s. (chœur et bas-côté de droite), la plus importante de l’Angoumois après la cathédrale d’Angoulême (mh) ; façade remarquable par son élégance et sa sobriété ; tombeau qu’on croit être celui de s. Amant ; ossuaire ; crypte avec fresques à peu près effacées. Restes des cloîtres d’une ancienne abbaye (mh) ; caves immenses. — LECESTRE, en 1768, *2 anc. bénéd., 1200. — LÉON X, 10652. — LIÈVRE, La Boix, histoire d’une forêt, dans Bull. mém. (1879), 99. — ID., Exploration archéologique du département de la Charente, canton de St-Amant-de-Boixe, dans Bull. soc. arch. Charente, (1878-80), 173-302, 19 pl.— MABILLON, Ann., III-VI. — MARATU, St-Amant-de-Boixe, dans Sem. relig., XXIII, 167. — MICHON, 309-12. — MONTROND, 35 (Amand). — NANGLARD, Pouillé, I, 516. — ID., dans Bull. mém. soc. arch. Charente (1893-4), 196-231. — POTTHAST, 7721. — SADOUX, Peintures, crypte, cloître de St-Amant, dessins et aquarelles, dans Bull. mém. (1871), XLVIII-LII. — STEIN, 3289-90. — G. THOMAS. Notes chronologiques sur quelques abbés, dans Bull. soc. hist. Charente (1923), p. LXXXVII-XCII.
16 St-Amant-de-Nouère S. Ammatius de Noheria, prieuré où titulaire Arnauld de la Roche avant 1303, diocèse et arrond. Angoulême, cant. Hiersac, Charente ; sur la Nouère. NANGLARD, I, 148, 188 ; II, 249 ; IV, 253.
17 St-André-de-Lidon de Alerone, prieuré Cluniste de St-Eutrope, diocèse et arrond. Saintes, cant. Gémozac, Charente-Infre. BEAUNIER-BESSE, III, 305. — Bibl. éc. chartes, XX, 241.
16 St-André-des-Combes de Cumbis, prieuré augustin de St-Vivien, diocèse de Saintes, auj. Angoulême, cant. et arrond. Cognac, Charente. BEAUNIER-BESSE, III, 305. — NANGLARD, III, 378.
16 Ste-Aulaye Sta Eulalia, prieuré augustin de la Couronne, uni à la sacristie au XVIe s., diocèse et arrond. Angoulême, comm. St-Genis-les-Meulières, cant. Hiersac, près du village des Grillauds ; sur la Nouhère. BEAUNIER-BESSE, III, 137. — BLANCHET, II, 295. — NANGLARD, I, 366.
16 St-Ausone v. Angoulême.
17 St-Ausone (Chadenac) vulgo St-Sonne, prieuré des Bénédictines de St-Ausone d’Angoulême, diocèse de Saintes, comm. Chadenac, archiprêtré d’Archiac, cant. Pons, arrond. Saintes, Charente-Infre. BEAUNIER-BESSE, III, 298. — NANGLARD, I, 605.
St-Bibien d’Argenson (Vouhé) prieuré, en Aunis, comm. Vouhé, cant. Surgères, arrond. Rochefort, Charente-Infre ; sur le Curé. JOANNE (1872), ruines du monastère de St-Bibien. — P. MARCHEGAY, dans Bibl. éc. chartes (1858), 321. St-Bibien, prieuré fontevriste réformé au XVIe s. par l’abbesse Louise de Bourbon (1535-75). UZUREAU, dans Rev. Mabillon, XIII, 144.
16 St-Brice prieuré augustin de Chatres, diocèse de Saintes, auj. Angoulême, cant. et arrond. Cognac, Charente ; sur la Charente. BEAUNIER-BESSE, III, 305.
16 Ste- Catherine-des-Champs (Charente) : Notre-Dame des Champs.
16 St-Christophe prieuré augustin de Lesterps, 1123, diocèse de Limoges, auj. Angoulême, cant. et arrond. Confolens, Charente. BEAUNIER-BESSE, V, 246. — LÉON X, 11943, 12003, 12053, 13252. — NANGLARD, III, 21 ; IV, 486.
17 St-Christophe église dépendant des Bénédictins de Nanteuil, diocèse de Saintes, près Matha, Charente-Infre. NANGLARD, III, 255.
17 St-Ciers-du-Taillon S. Cyrius in Cosnaco, prieuré augustin de Mortagne, diocèse de Saintes, cant. Mirambeau, arrond. Jonzac, Charente-Infre. BEAUNIER-BESSE, III, 305.
16 St-Claud S. Clodoaldus, prieuré conventuel des Bénédictins de Charroux, jusqu’à la fin du XIVe s., diocèse d’Angoulême, ch.-l.-cant., arrond. Confolens, Charente. BEAUNIER-BESSE, III, 137. — NANGLARD, I, 642.
16 St-Claud St-Sulpice, prieuré des Augustins de Cellefrouin, vers 1050, chapellenie au XVe s., diocèse. BEAUNIER-BESSE, III, 137. — NANGLARD, I, 424, 642 ; II, 196.
16 St-Coutant S. Constantius, dépendance de N.-D.-la- Grande, diocèse de Poitiers, auj. Angoulême, cant. Champagne-Mouton, arrond. Confolens, Charente ; sur l’Or. NANGLARD, III, 185 ; IV, 523.
16 St-Cybard v. Angoulême.
16 St-Cybard S. Eparchius, dépendant des Bénédictins de St-Jean-d’Angély, diocèse d’Angouléme, cant. Montmoreau, arrond. Barbezieux, Charente ; sur une colline dominant la Tude. NANGLARD, II, 341 ; IV, 405.
16 St-Cybard-d’Ayras (Blanzaguet-St-Cybard) prieuré-curé des Augustins du Peyrat, diocèse de Périgueux, auj. Angoulême, comm. Blanzaguet-St-Cybard, cant. Villebois-la- Valette, arrond. Angoulême, Charente ; sur le Vouthon. NANGLARD, III, 97 ; IV, 319.
16 St-Cybardeaux S. Eparchius de Aquis, olim de Illice, église dépendant de St-Cybard, et prieuré conventuel, dès 775, jusque fin XIVe s., diocèse et arrond. Angoulême, cant. Rouillac, Charente. BEAUNIER-BESSE, III, 137. — NANGLARD, I, 427, 437, 478 562 ; II, 375.
17 St-Denis d’Oléron prieuré bénédictin de N.-D. de Saintes, diocèse de Saintes, île d’Oléron, Charente-Infre. BEAUNIER-BESSE, III, 305.
17 St-Eugène prieuré des Bénédictins de Baignes, XIe s., diocèse de Saintes, cant. Archiac, arrond. Jonzac, Charente-Infre. BEAUNIER-BESSE, III, 305. — Cartul. de Baignes, 283. — JOANNE (1872), église ; nef du XIe s., chœur ogival.
17 Ste- Eugénie église dépendant de St-Cybard, puis de Baignes avant 1121, Xe s., par le comte Guillaume I Taillefer, confirmation au XIIe s., par l’évêque de Périgueux Geoffroy de Canze (1138-44), diocèse de Saintes, vicairie de Pérignac. NANGLARD, I, 428 note, 439.
 ? St-Félix prieuré, dont titulaire Aimery de Rupe Maurelli en 1413. Gallia christ., I, 176.
17 St-Félix prieuré bénédictin de St-Jean-d’Angély, vers 1097, par Hugues de Surgères, diocèse de Saintes, cant. Loulay, arrond. St-Jean-d’Angély, Charente-Infre. BEAUNIER-BESSE, III, 306. — Cartul. de St-Jean, I, 222.
17 St-Fort-sur-Gironde S. Fortunatus prope Cosnacum, prieuré bénédictin de Ste-Gemme, uni aux Lazaristes de Saintes, diocèse de Saintes, cant. St-Genis, arrond. Jonzac, Charente-Infre. BEAUNIER-BESSE, III, 306.
16 St-Fraigne S. Froaynus, N.-D., prieuré conventuel des Bénédictins de Charroux, 869 ; par le comte Roger, diocèse de Poitiers, auj. Angoulême, cant. Aigre, arrond. Ruffec, Charente. AUBER, III, 350 ; I, 96. — BEAUNIER-BESSE, III, 272 — NANGLARD, III, 195, 268.
17 Ste-Gemme S. Gemma, prieuré bénédictin de la Chaise-Dieu, vers 1063, par Geoffroy, duc d’Aquitaine, diocèse et arrond. Saintes, auj. La Rochelle, cant. St-Porchaire, Charente-Infre. BN, ms. lat. 12754, f. 164-9, 383-91. — BEAUNIER-BESSE, III, 305. — BESLY, 379, 411. — Bull. soc. arch. Saintonge, XII, 39. — DENIFLE, I, 182. — DOUET D’ARCQ, III, 9600. — Gallia christ., II, 327, 348. — JOANNE (1872), ruines d’un prieuré de Bénédictins (mh) fondé au XIe s. — LÉON X, 3867, 10556. — MASSION, I, 427-30. — NANGLARD, I, 632. — STEIN, 3382.
16 St-Genis Ste-Eulalie, prieuré des Augustins de la Couronne, lui fut uni au XVIe s., diocèse et arrond. Angoulême, cant. Hiersac, Charente. BEAUNIER-BESSE, III, 137. — BLANCHET, II, 295. — NANGLARD, I, 366.
16 St-Genis S. Genesius, prieuré cluniste, diocèse d’Angoulême, etc. BEAUNIER-BESSE, III, 137.
17 St-Genis-de-Saintonge S. Genesius de Geneyraco, in Placiaco, prieuré des Clunistes de St-Eutrope, uni aux Jésuites de Saintes en 1615, diocèse de Saintes, ch.-l. cant., arrond. Jonzac, Charente-Infre, BEAUNIER-BESSE. III, 306. — A. C., St-Denis-sur-Gironde, dans Rec. comm. Charente-Infre, XVII (1906), 340-1. — MARRIER, Bibl. Clun., col. 1735.
16 St-Genis-les-Meulières église dépendant de St-Cybard dès 775, déjà aliénée en 1162, diocèse et arrond. Angoulême, cant. Blanzac, Charente. NANGLARD, I, 427-8.
16 St-Georges prieuré-cure augustin de St-Séverin, diocèse de Poitiers, auj. Angoulême, près Verteuil, cant. et arrond. Ruffec, Charente ; sur l’Argentor. NANGLARD, III, 225 ; IV, 563.
17 St-Georges de Cubillac de Scubilaco, prieuré bénédictin de Baignes, avant 1107, par l’évêque Ramnulfe, diocèse de Saintes, cant. St-Genis, arrond. Jonzac, Charente-Infre. BEAUNIER-BESSE, III, 306. — Cartul. de Baignes, 184, 283.
17 St-Georges-de-Didonne Dydonia, St-Georges, prieuré cluniste de St-Eutrope de Saintes, auquel fut uni celui de Meschers (cant. Cozes), diocèse et arrond. Saintes, cant. Saujon, Charente-Infre. BN, ms. lat. 12754, f. 238, 464. — Arch. hist. Saintonge, I, 64. — BEAUNIER-BESSE, III, 306. — LÉON X, 2255. — MARRIER ; Bibl. Clun., col. 1734, pour 9 moines.
17 St-Georges-d’Oléron Oleronensis, prieuré de Bénédictins avant 1047, par le comte d’Angers Geoffroy et la comtesse Agnès, église restituée à la Trinité de Vendôme en 1096 par le duc Guillaume d’Aquitaine, uni à l’archevêché de Tours en 1741, diocèse de Saintes, auj. la Rochelle, cant. St-Pierre, arrond. Marennes, île d’Oléron, Charente-Infre. Arch. départ. Vienne, H,1 liasse (fonds St-Cyprien de Poitiers). Rev. mab., VII, 81. — Invent. arch. départ., G, 253-6, p. 67-72 ; — BEAUNIER-BESSE, III, 306. — BESLY, Comtes, 412. — MABILLON, Ann., V.—MARCHEGAY, Docum.,, dans Arch. Saint., V, 17. — MÉTAIS, Cartul. saintongeais de Vendôme, dans Arch. Saint., XXII. — SAVATIER, St-Georges-d’Oléron. Notes extraites des registres paroissiaux, dans Bull. soc. arch. Saintonge, X, 97-128. — SIRMOND, not. in Goffrid., 91. — VALLEAU, Études historiques sur l’Ile d’Oléron, dans Bull. relig. la Rochelle, III (1867), 197200.
17 St-Germain-de-Lusignan Lezignanum, prieuré des Bénédictins de Baignes, 1078, par l’évêque Boson, diocèse de Saintes, cant. et arrond. Jonzac, Charente-Infre. BEAUNIER-BESSE, III, 306. — Cartul. de Baignes, 130, 283.
16 St-Germain-sur-Vienne St-Vincent, prieuré bénédictin de Charroux, confirmé en 1077, diocèse de Limoges, auj. Angoulême, cant. et arrond. Confolens, Charente ; au confluent de l’Issoire et de la Vienne. BEAUNIER-BESSE, V, 248. —— NANGLARD, III, 83.
16 St-Gilles (St-Amant-de-Montmoreau) S. Egidii, prieuré bénédictin, dont il n’est plus parlé après 1740, diocèse de Périgueux, auj. Angoulême, comm. St-Amant-de-Montmoreau, cant. Montmoreau, arrond. Barbezieux, Charente ; sur la Tude. NANGLARD, III, 155.
17 St-Hilaire-de-Villefranche monastère, diocèse de la Rochelle, ch.-l. cant., arrond. St-Jean-d’Angély, Charente-Infre. JOANNE (1872), ruine d’un monastère fondé par s. Martin disciple de s. Martin de Tours.
17 St-Hilaire-du-Bois prieuré, diocèse de la Rochelle, cant. Mirambeau, arrond. Jonzac, Charente-Infre. Arch. départ. Vienne, H, liasse 56 (pr.), (1654-1749), Rev. Mabillon, VII, 444.
16 St-Jacques-de-l’Ermitage (Gurat) de Eremo, prieuré bénédictin de St-Cybard d’Angoulême, vers 1172, diocèse de Périgueux, auj. Angoulême, archiprêtré du Peyrat, comm. Gurat, cant. Villebois-la-Valette, arrond. Angoulême, Charente. BEAUNIER-BESSE, III, 208. — NANGLARD, I, 496.
17 St-James (St-Georges-d’Oléron) prieuré bénédictin de Sablonceaux, 1159, par Henri II d’Angleterre, diocèse de Saintes, comm. St-Georges-d’Oléron, cant. St-Pierre, arrond. Marennes, île d’Oléron, Charente-Infre. BEAUNIER-BESSE, III, 306. — Le prieuré de St-James, dans Rev. Saintonge, XXI, 399. — SAVATIER, St-Georges-d’Oléron ; notes extraites des registres paroissiaux, dans Bull. soc. arch. Saintonge, X, 97-128. — VALLEAU, Études historiques sur l’île d’Oléron, dans Bull. relig. la Rochelle, III (1867).
17 St-Jean-d’Angély Angeriacensis, St-Jean-Baptiste dont relique, abbaye de Bénédictins vers 800, en 838 par Pépin d’Aquitaine, détruite par les Normands en 867 : restaurée au Xe s. par Ratgaire et Ebles, pillée et détruite par les Calvinistes en 1562 et 1569 : Mauristes en 1623, supprimée par la Révolution, restaurée en 1839 pour un prieuré de Bénédictines. Arch. Nat., L, 748-50 ; O, 663 (demande secours) ; Q, 121-6. — Bibl. Carpentras, ms. 1820, f. 356-7. — BN, mss. lat., 9196, p. 444-52 ; 12753, p. 204-11 ; 12754, p. 52-7, etc. ; 12755, p. 486 et 611 ; 13818, p. 1-18 ; coll. Baluze, XXVI, f. 352-78 ; LXXI, f. 525. ; ms. lat., 12778, p. 278 ; 5451. — Bibl. Poitiers, D. Fonteneau, vol. XIII, p. 20-264 ; XXVII bis, p. 259-561 ; LXII, p. 389683 ; LXIII, p. 23-830. — Bibl. la Rochelle, ms. 557, f. 94-101 ; 128, f. 1-111. — Invent. arch. départ., H., n. 33, p. 10. — D. A., L’apostasie des Bénédictins de St-Jean-d’Angély en 1553, dans Bull. soc. arch. Saintonge, V (1885), 374. — Album bénéd., 1920, p. 676, fond. 1815, abbaye. — Arch. hist. Saint. Aunis, XXIII (1894), 385-8. — L. AUDIAT, L’instruction primaire, gratuite et obligatoire avant 1789, dans Arch. hist. Saint., XXV, 328-43. — D. D’AUSSY, Une crypte à St-Jean-d’Angély, dans Rev. Saint. et Aunis, XII (1892), 186-8. — ID., Registres de l’échevinage de St-Jean-d’Angély, (1332-1496), dans Arch. hist. Saint. et Aunis, XXIV (1895-7), 1-471, pl. ; XXVI, 1-408. — H. D’AUSSY, Chroniques saintongeoises et aunisiennes ; Saintes, 1857, in-8°. — BEAUNIER-BESSE, III, 287. — Un Bénédictin de St-Jean-d’Angély, et l’histoire de St-Jean-d’Angély, dans Bull. soc. arch., X, 72. — BOUTARIC, Parlem. 2633, 6802, 7176. — DOM J. BOYER, Monasterii S. Joannis Baptistae Angeriacensis tentamen historicum, seu variorum monumentorum ad historiam praefati monasterii pertinentium accurata collectio ; Bibl. Poitiers, D. Fonteneau, LXIII, 165-330. — BRILLOUIN, Rapport sur les tombeaux en pierre trouvés sur la place de l’Hôtel-de-Ville à St-Jean-d’Angély, dans Bull. trav. soc. hist. SJDA, III (1865). 49. — BROMET, Capitulation of St-Jean-d’Angély, surrendered by the English A. D. 1351 ; London, 1846, in-4°. — Bulletin des travaux de la société historique et scientifique de St-Jean-d’Angély ; St-Jean-d’Angély, 1863-6, 4 in-8°. — Chartularium monasterii S. Joannis Angeliacensis, OSB ; BN, ms. lat., 5451. — CHEVALIER, Topo., 2713. — C. D., L’ancienne chaire à prêcher de St-Jean-d’Angély, dans Rev. Saint. et Aunis, XLII (1926), 137-9. — DANGIBAUD, Découverte de sépulture médiévales à St-Jean-d’Angély, dans Rev. Saintonge, XXIV, 16-21. — DELISLE, Phil.-Aug., 864, 878. — DENIFLE, I, 177-80. — DOUET D’ARCQ, 8379, 9039-41. — D. DUBOURG, Mission pour la conversion des protestants en 1686, dans Bull. soc. arch., IX, 377. — Du TEMS, II, 363. — Gallia christ., II, 1096. — L. GUILLONNET-MERVILLE, Recherches topographiques et historiques sur la ville de St-Jean-d’Angély (depuis 837, époque de la fondation de son abbaye) ; St-Jean-d’Angély, 1830, in-8°. — JOANNE (1872), ruines d’une abbaye détruite en 1568 ; deux grosses tours servant de prison, reste d’une église du XVIIe s. — LACURIE, Excursion archéologique dans l’arrondissement de St-Jean-d’Angély (Char.-Infre), dans Bull. monum. (1847), 241-52. — LECESTRE, en 1768, 19 Mauristes, 29088. — LECONTE, Ann., VIII, 514-6. — LÉON X, 4410, 11137. — Liber actuum capitularium monasterii S. Johannis Angeriacensis ; Bibl. la Rochelle, ms. 546, 557. — MARRIER, Bibl. Clun., col. 1735. — MARTÈNE-CHARVIN, I, 20, 150 ; l’église resta inachevée ; celle qui servait aux Mauristes est devenue paroissiale ; les bâtiments de l’abbaye sont occupés actuellement par un collège — Mémoires tirés des archives de St-Jean-d’Angély (XI-XVIIe s.), rédigés en 1765 pour l’intendant de la Rochelle ; Bibl. Poitiers, D. Fonteneau, LXIII, 153-64. — A. MESNARD, Le retour des Bénédictins à l’abbaye de St-Jean-d’Angély (27 oct. 1623), dans Rev. Saint. et Aunis, XLI (1925), 177-82. — MIGNE. — MOLINIER, Obit. fr., 265. — Monast. Gallic., pl. 24. — MONTROND, 403. — G. MUSSET, Cartulaire de St-Jean-d’Angély ; Paris, 1901-3, 2 in-8°, 442 + CCLVI-464 p. — NANGLARD, I, passim. — Note sur St-Jean d’Angély, dans Rec. actes comm. arts Charente-Infre, I (18607), 430-3. — Notes sur les derniers religieux de St-Jean-d’Angély, dans Rev. Saint. et Aunis, XXVII (1908), 371-2. — Ordonnances rois, IV, 102 ; V, 664 ; XV, 330. — J. PELLISSON, Levée d’une taille à St-Jean-d’Angély en 1384 pour payer la rançon de Duguesclin, dans Bull. soc. Saint. et Aunis (1876-9), 13. — Pièces touchant le procès fait à l’abbé de St-Jean-d’Angély, accusé de l’empoisonnement du duc de Guyenne (1473), dans Œuvres de Commines (éd. Langlet), ; III, 281-93. — POTTHAST, 4097, 5605-6, 5644 ; 7032 ; 9863 ; 2183 ; 7283 ; 9354-5 ; 12612 ; 19674 ; 19729, 20316. — DOM J. DES PRÉS, Historiae regalis abbatiae S. Johannis-Baptistae Angeriacensis compensium ; BN, ms. lat., 12676, f. 77-106. — Registre des anciens statuts et règlements ; Bibl. Poitiers, D. Fonteneau, LXIII, 385. — RICHARD, Comtes Poitiers, II, table 583. — F. RONDIER, Historique de l’atelier monétaire de St-Jean-d’Angély, dans Bull. trav. soc. hist. SJDA, II (1864), 149 fig. — S. Johannis Baptistae capitis translatio apud Angeriacum, dans BOLLAND., IV junii, 757-61. — L. SAUDAU, St-Jean-d’Angély, d’après les archives de l’échevinage et les sources directes de son histoire ; St-Jean-d’Angély, 1886, gr. in-8°, VIII-408 p. — SAUDEAU, St-Jean-d’Angély en 1612, dans Arch. hist. Saint., IV, 231-60. — ID., AUDIAT, BREMOND D’ARS, Siège de St-Jean-d’Angély (1621), dans Arch. hist. Saint., I, 188-320. — STEIN, 3450-1. — L’union de St Jean-d’Angély, dans Rev. Saintonge, XXVI, 406. — VALOIS, Arrêts Conseil d’État, 725. — C. VIGEN, La mort du comte de Broglie à St-Jean-d’Angély, le 16 août 1781, dans Bull. soc. arch., XXV, 171-8.
17 St-Julien-de-l’Escap Stapia, prieuré et cure des Bénédictines de N.-D. de Saintes, diocèse de Saintes, cant. et arrond. St-Jean-d’Angély, Charente-Infre. BEAUNIER-BESSE, III, 307. — FOUCHÉ, St-Julien-de-l’Escap ; St-Jean-d’Angély, 1905, in-8°.
16 St-Laurent-de-Belzaguot Belsagolium, prieuré Cluniste, diocèse d’Angoulême, cant. Montmoreau, arrond. Barbezieux, Charente. BEAUNIER-BESSE, III, 138.— MARRIER, Bibl. Clun., col. 1731, pour 2 moines, (où le tombeau de s. Ouen, archevêque de Rouen). NANGLARD, I, 656 ; II, 344.
16 St-Laurent-des-Combes S. Laurentius de Combis in Calesio, prieuré bénédictin de Brantôme, diocèse de Saintes, cant. Brossac, arrond. Barbezieux, Charente ; sur un affluent de la Tude. NANGLARD, III, 519, église commune.
16 St-Laurent-des-Combes, S. Laurentius in Agernaco (Jarnac), prope Compiniacum, prieuré bénédictin de la Chaise-Dieu, 1072, donné à Ebreuil, diocèse de Saintes, auj. Angoulême, archiprêtré de Jarnac, cant. et arrond. Cognac, Charente. Arch. Vienne, H, liasse 56 (pr.), Rev. Mabillon, VII, 445. — JOANNE (1872), église ; portail du XIe s. ; bas-côtés du XVe. s. — NANGLARD, III, 519.
17 St-Léonard-des-Chaumes (Dompierre-sur-Mer) S. Leonardus de Calmis, abbaye de Cisterciens, fil. du Beuil, ligne de Pontigny, 1168, détruite par les Calvinistes, rest. diocèse de Saintes, puis Maillezzais en 1317, auj. la Rochelle depuis 1656, comm. Dompierre, cant. et arrond. la Rochelle (à 1 lieue), Charente-Infre. Arch. nat., K, 184.— BN, ms. lat. 12758, f. 56-68, 452-64. — Bibl. La Rochelle, ms. 116, f. 537 ; 284, f. 198 ; 325, f. 158 ; 328, f. 70. — Invent. arch. départ., H, 34-6, p. 10-2. — L. AUGIER, dans Rec. comm. arts Char. .Infre (1886), C, I, 312-3. — BEAUNIER, I, 171, 193. — BEAUNIER-BESSE, III, 155. — CHAILLOU, 230. — CHEVALIER, Topo., 2722. — DOUET D’ARCQ, III, 8996. — Du TEMS, II, 541. — Gallia christ., II, 1400. — JANAUSCHEK, I, 156. — JONGELIN, I, 70, n. 160 (confond avec St-Léonard de Ferrières, Bénédictins, diocèse de Poitiers) ; et Origines. — L. LACROCQ, Lettre de Dom Vergniaud (OC. prieur de St-Léonard-desChaumes) à François Allemand, 1778-81 ; Limoges. 1918, in-8°, 10 p. (Extr. Bull. soc. arch. Limousin, LXVII (1919),186-93). — LECESTRE, en 1768, 3 religieux, 1800. — MANRIQUE, 1168, IX, 6. — MARTÈNE, Ampl. Collect., VI, préf. p. XXIX.— ID., Thes., III, Hist. Pontiniac, 1264 ; IV, st. 1, a 1403.— MIRAEI, Chron., 175. — MONTROND, 445, vers 1036, par Eudes, duc d’Aquitaine et probablement alors Bénédictins. — G. MUSSET, Documents en langue vulgaire, dans Arch. hist. Saintonge, IV, 195. — Ruines de Chaumes, dans .Rev. com. Char. Inf., VIII, 339.
17 Ste-L’Heurine Sta Leverina, prieuré bénédictin de Charroux, diocèse de Saintes, cant. Archiac, arrond.
Jonzac, Charente-Infre.
BEAUNIER-BESSE, III, 305.
79 St-Liguaire S. Leodegarius, abbaye de Bénédictins, 961, par Ebles, abbé de St-Maixent, près de l’église donnée par les vicomtes de Thouars, ruinée par les guerres de religion, diocèse de Saintes, auj. Poitiers, cant. et arrond. Niort, Deux-Sèvres ; dans une presqu’île de la Sèvre. BN, ms. lat. 12754, f. 150-9, 377. — BEAUNIER-BESSE, III, 290 ; on voit encore une crypte romane, trois travées du cloître, et la salle capitulaire. — BERTHELÉ, L’abbaye de St-Liguaire, dans Rev. poitev. et saint., VII, 148-50. — BREUILLAC-LAYDET, StLiguaire. Notes du temps passé ; Niort, 1906, in-8°. (Extr. Mém. soc. hist. DS.) — CHEVALIER, Topo., 2723. — Chron. Maillezais. — DENIFLE, I, 180. — Le diocèse de Saintes aux XVIIIe s., dans Arch. hist. Saintonge, XXIII, 232-46. — Du TEMS, II, 379. — Gallia christ., II, 1123. — GUÉRIN, I, 208-9 ; VI, 181, 250 ; IX, 260. — JOANNE (1872), ruines d’une abbaye. — LECESTRE, en 1768, *5 anc. bénéd., 3600. — LÉON X, 938, 3926. — MIGNE. — MONTROND, 444. — RICHARD, Chartes de l’abbaye de StMaixent, dans Arch. hist. Poitou, XVIII, 598.
17 St-Maigrin S. Macrinus, prieuré bénédictin de Baignes, 1133, diocèse de Saintes, cant. Archiac, arrond. Jonzac, Charente-Infre. BEAUNIER-BESSE, III, 307. — Cartul. de Baignes, 283. — VOYÉ et GELÉZEAU, Saint-Maigrin ; Paris, 1908, in-8°.
17 St-Martial-de-Vitaterne Vita aeterna, prieuré bénédictin de St Martial de Limoges, diocèse de Saintes, cant. et arrond. Jonzac, Charente-Infre. BEAUNIER-BESSE, III, 307. — DE LASTEYRIE, St-Martial de Limoges.
17 St-Martial-lès-Coivert prieuré bénédictin de St-Jean-d’Angély, vers 1081, par un certain Israël, diocèse de Saintes, cant. Loulay, arrond. St-Jean-d’Angély, Charente-Infre. BEAUNIER-BESSE, III, 307. — Cartul. de St-Jean, I, 89.
17 St-Martin-d’Ary S. Martinus de Aria, prieuré bénédictin de Guîtres, diocèse de Saintes, cant. Montguyon, arrond. Jonzac, Charente-Infre. BEAUNIER-BESSE, III, 307.
17 St-Martin-de-Coux prieuré bénédictin de St-Martial de Limoges, diocèse de Saintes, cant. Montguyon, arrond. Jonzac, Charente-Infre ; sur le Goulor. BEAUNIER-BESSE, III, 307. — JOANNE (1872), église romane. — DE LASTEYRIE, St-Martial.
17 St-Martin-de-Juillers Juliacum, St-Pierre, prieuré conventuel bénédictin de St-Jean-d’Angély, vers 1089, par Pierre Rufus et sa sœur Cécile, diocèse de Saintes, cant. Aulnay, arrond. St-Jean-d’Angély, Charente-Infre. Abrégé des mém. clergé, IV, 96. — BEAUNIER-BESSE, III, 307. — Cartulaire de St-Jean, I, 172-4.
16 St-Martin-en-l’Erme (Ambernac) de Eremo, dépendance de Charroux, diocèse de Poitiers, auj. Angoulême, comm. Ambernac, cant. et arrond. Confolens, Charente ; sur la Gourdine. NANGLARD, III, 189 ; IV, 496.
16 St-Mary S. Marius, prieuré conventuel des Bénédictins de Nanteuil-en-Vallée, jusqu’au XVe s., diocèse d’Angoulême, cant. St-Claud, arrond. Confolens, Charente ; sur la Bonnieure, archiprêtré de Chasseneuil. BEAUNIER-BESSE, III, 138. — NANGLARD, I, 473, 631 ; II, 120.
17 St-Médard prieuré cluniste, diocèse et arrond. la Rochelle, cant. la Jarrie, Charente-Infre. BEAUNIER-BESSE, III, 168. — MARRIER, Bibl Clun., col. 1734, pour 2 moines, dioc. Poitiers.
16 St-Médard dépendant des Augustins de Nieul-sur-l’Autise, diocèse de Saintes, auj. Angoulême, cant. et arrond. Barbezieux, Charente ; au confluent du Beau et du Né. NANGLARD, III, 308 ; IV, 349.
 ? St-Nazaire prieuré, dont le titulaire Pascase de Broglie, vicaire-général d’Angoulême vers 1780, diocèse de Saintes. NANGLARD, I, 72.
17 St-Nicolas-de-Grave Gravia, prieuré de Clunistes, diocèse de Saintes MARRIER, Bibl. Clun., col. 1734, pour 2 moines.
17 St-Ouen prieuré bénédictin de St-Jean-d’Angély, diocèse de Saintes, cant. Matha, arrond. St-Jean-d’Angély, Charente-Infre. BEAUNIER-BESSE, III, 307.
17 St-Palais-de-Neyrignac S. Palladius Nerignacum, prieuré augustin de St-Romain de Blaye, diocèse de Saintes, cant. Montlieu, arrond. Jonzac, Charente- Infre. BEAUNIER-BESSE, III, 307.
16 St-Palais-du-Né S. Palladius supra Nedum, prieuré uni aux Clunistes de St-Eutrope, diocèse de Saintes, auj. Angoulême, archiprêtré d’Archiac, cant. et arrond. Barbezieux, Charente. BEAUNIER-BESSE, III, 307. —MARRIER, Bibl. Clun., col. 1735. — NANGLARD, III, 294.
17 St-Palais-sur-Mer S. Palladius in Arverto, prieuré bénédictin de Vaux, diocèse de Saintes, cant. Royan, arrond. Marennes, Charente-Infre. BEAUNIER-BESSE, III, 307.
17 St-Pardoux prieuré bénédictin de St-Jean-d’Angély, vers 1088, diocèse de Saintes, cant. et arrond. StJean-d’Angély, Charente-Infre. BEAUNIER-BESSE, III, 307. — Cartul. de St-Jean, I, 85.
17 St-Pierre-d’Amilly prieuré uni à celui des Feuillants de Mauzé, diocèse de la Rochelle, cant. Surgères, arrond. Rochefort, Charente-Infre. BEAUNIER-BESSE, III, 169.
17 St-Pierre d’Oléron prieuré bénédictin de Maillezais, diocèse de Saintes, ch.-l. cant., arrond. Marennes, île d’Oléron ; Charente-Infre. BEAUNIER-BESSE, III, 307.
17 St-Pierre-du-Château (Oléron) prieuré cluniste, diocèse de Saintes, cant. St-Pierre, arrond. Marennes, île d’Oléron, Charente-Infre. BEAUNIER-BESSE, III, 306.
16 St-Preuil dépendant des Augustins de Bouteville, depuis 1390, uni au séminaire de Saintes en 1643 : diocèse de Saintes, auj. Angoulême, cant. Châteauneuf, arrond. Cognac, Charente ; dans la Champagne, sur des collines entre la Charente et le Né. NANGLARD, III, 367.
17 St-Quentin-de-Rançanne S. Quintinus de Ransannis, prieuré augustin de St-Vivien de Saintes, diocèse et arrond. Saintes, cant. Gémozac, Charente-Infre. BEAUNIER-BESSE, III, 308.
16 Ste-Radegonde Sae Radegundis prope Beaniam, prieuré des Bénédictins de Baignes, vers 1129, diocèse de Saintes, auj. Angoulême, comm. Baignes, ch.-l. cant., arrond. Barbezieux, Charente. NANGLARD, III, 524.
17 St-Romain-de-Beaumont S. Romanus de Bello Monte prieuré des Augustins de Mortagne-sur-Gironde, diocèse et arrond. Saintes, cant. Cozes, Charente-Infre. BEAUNIER-BESSE, III, 308.
17 St-Romain-de-Benet prieuré des Augustins de Sablonceaux, diocèse et arrond. Saintes, cant. Saujon, Charente-Infre. BEAUNIER-BESSE, III, 308.
17 St-Romuald prieuré, Charente-Infre. CHEVALIER, Topo., 2770. — CHOLLET, Mémoire sur les ruines de St-Romuald, dans Rec. actes comm. mon. Charente-Infre, I (1860-7), 25.
17 St-Saturnin-du-Bois prieuré dont le titulaire était vers 1676 Guy-Charles Chabot † 1730, prieuré cluniste de Montierneuf, diocèse de la Rochelle, cant. Surgères, arrond. Rochefort, Charente-Infre. MARRIER, Bibl. Clun. col. 1735. — NANGLARD, I, 505. — Arch. dép. Vienne, H, liasses 8, 100 (Rev. Mab., VII, 99, 103, 118).
16 St-Sauveur S. Sylvestre, prieuré bénédictin de St-Florent-lès-Saumur, avant 1184, diocèse et arrond.
Angoulême, archiprêtré de Grassac, près Marthon, cant. Montbron, Charente
BEAUNIER-BESSE, III, 138. — MONDON, Notes historiques sur la baronnie de Marthon, dans Bull. et Mém. (1895), 302-5. — NANGLARD, I, 649 ; II, 275.
17 St-Sauveur-de-Nuaillé prieuré bénédictin de Nouaillé, diocèse et arrond. La Rochelle, cant. Courçon, Charente-Infre. BN, ms. lat. 12757, f. 179, 1131 ; 12758, f. 167, 558. — BEAUNIER-BESSE, III, 169.
17 St-Savinien-du-Port prieuré bénédictin de St-Jean-d’Angély, puis Clunistes, diocèse de Saintes, ch.-l. cant., arrond. St-Jean-d’Angély, Charente-Infre. BN, ms. lat. 12754, f. 242, 468. — BEAUNIER-BESSE, III, 308. — Cartul. de St-Jean, I, 94. — JOANNE (1872), ruines d’un couvent d’Augustins. — NANGLARD, I, 479, note. — Précis signifié par les supérieurs majeurs de l’Ordre de Cluny de l’Étroite observance, contre Joseph Courderoy, prétendu adjudicateur des constructions et réparations qui étaient à faire au prieuré et à l’église de St-Savinien-du-Port, et sieur Gabriel Testaud, prieur commendataire dudit lieu ; Paris, 1781, in-4°.
16 St-Seurin S. Severinus, prieuré bénédictin de St-Florent de Saumur, 1114 par l’évêque Girard II, diocèse d’Angoulême, cant. Châteauneuf, arrond. Cognac, Charente. BEAUNIER-BESSE, III, 138. — MARCHEGAY, Chartes de St-Florent de Saumur ; X. — NANGLARD, I, 647 (S. Surin) ; II, 156.
17 St-Seurin-d’Uzet S. Severinus de Uzetto, prieuré augustin de Mortagne-sur-Gironde, diocèse et arrond. Saintes, cant. Cozes, Charente-Infre. BEAUNIER-BESSE, III, 308.
17 St-Sever S. Severus prope Roffiacum, prieuré bénédictin de St-Jean-d’Angély, diocèse et arrond. Saintes, cant. Pons, Charente-Infre. BEAUNIER-BESSE, III, 308. — Cartul. de St-Jean, II, 244.
16 Ste-Sévère Sta Severa, prieuré des Augustins de Châtres, diocèse de Saintes, auj. Angoulême, cant. Jarnac, arrond. Cognac, Charente ; sur la Soloire. NANGLARD, III, 444 ; IV, 461.
17 St-Séverin S. Severinus Pictaviensis, abbaye d’Augustins, 1068 par le comte Guy-Geoffroy Guillaume, détruite par les Calvinistes, diocèse de Poitiers, auj. la Rochelle, cant. Loulay, arrond. St-Jean-d’Angély, Charente-Infre ; sur la Boutonne ; aux confins des diocèses de Poitiers et de Saintes, près Dampierre. Arch. Vienne, H. — Bibl. la Rochelle, ms. 23, f. 132 ; 137, f. 74 ; 670, f. 12. BN, ms. lat. 12755, f. 217-9, 575-7. — AUBER, L’abbaye de St-Séverin, au diocèse de Poitiers, dans Bull. monum., XIV (1879), 224-41, fig. — L. AUDIAT, L’abbaye de St-Séverin, dans Bull. Saintonge, VIII (1888), 274-80, 3 fig. — ID., Deux abbés de Saintonge au XVIIIe s. ; J. DELILLE, abbé de St-Séverin, dans Bull. Saintonge, VIII, 319. — ID., Un poète oublié, Jacques Delille. abbé de St-Séverin (1738-83), dans Bull. Saintonge, XXIII, 3553. — X. BARBIER DE MONTAULT, Un livre liturgique de l’abbaye de St-Séverin à Londres, dans Rev. Saintonge, VIII (1888), 212-5. —BEAUCHET-FILLEAU, 179. — BEAUNIER-BESSE, III, 241 ; on en voit encore les ruines, et en particulier une crypte intéressante. — CHEVALIER, Topo., 2776. — DURET, Excursion archéologique, dans Rec. com. arts Charente-Infre (1882), 174-9. — Du TEMS, II, 502. — Gallia christ., II, 1348.— JOANNE (1872), ruines d’une abbaye. — LECESTRE, en 1768, 1 religieux (prieuré-cure). — MONTROND, 725. — NOGUÈS, Delille, abbé de St-Séverin, dans Rec. com. arts Charente-Infre, X, 47. — ID., Une pierre tombale de l’abbaye de St-Séverin-sur-Boutonne, dans Bull. soc. antiq. France (1898), 185. — ID., Recherches historiques et archéologiques sur l’abbaye de St-Séverin-sur-Boutonne, dans Rec. comm. arts mh. Charente-Infre, IX (1887), 190 ; Saintes, 1888, in-8°. — ID., s. Séverin, patron de l’église de Coivert, et ste Ursuline, patronne de St-Séverin-sur-Boutonne, dans Rec. com. arts Charente-Infre, XIV, 274. — ID., Un tombeau du XIIIe-XIVe siècle, ibid., 271.
16 St-Sornin S. Saturninus, prieuré-cure des Augustins de N.-D. des Salles-la-Vauguyon, diocèse et arrond. Angoulême, cant. Montbron, Charente ; sur des collines dominant la Tardoire. NANGLARD, II, 320 ; IV, 277.
17 St-Sourlin-des-Bois dioc. Poitiers : St-Saturnin-du-Bois, Charente-Infre.
16 St-Sulpice prieuré bénédictin d’Ébreuil et de St-Léger, 1072, diocèse de Saintes, auj. Angoulême, cant. et arrond. Cognac, Charente ; près de l’Antenne. NANGLARD, III, 385.
17 St-Sulpice-de-Royan prieuré bénédictin de Vaux, diocèse de Saintes, cant. Royan, arrond. Marennes, Charente-Infre. BEAUNIER-BESSE, III, 308.
17 St-Thomas-de-Cosnac S. Thomas apud Cosnacum, prieuré bénédictin de Savigny, 1062, par le chanoine Amblard, uni aux Lazaristes de Saintes, diocèse de Saintes, cant. Mirambeau, arrond. Jonzac, Charente-Infre. BEAUNIER-BESSE, III, 308. — Cartul. Savigny, I.
16 St-Trojan église dépendant de St-Cybard, attribuée en 1159, par Adrien IV, diocèse de Saintes, auj. Angoulême, près Boutiers-St-Trojan, cant. et arrond. Cognac, Charente. NANGLARD, I, 428.
17 St-Trojan prieuré bénédictin de Bassac, diocèse de Saintes, île d’Oléron, Charente-Infre. BEAUNIER-BESSE, III, 308.
17 St-Vaise S. Vasius, prieuré augustin de Celles (Poitiers), diocèse et arrond. Saintes, cant. Taillebourg, Charente-Infre. BEAUNIER-BESSE, III, 308. — LARGEAULT, Notre-Dame de Celles, 46-7, et cxc.
16 St-Vallier S. Valerius, prieuré St-Gilles, très ancien et important, diocèse de Saintes, auj. Angoulême, cant. Brossac, arrond. Barbezieux, Charente ; sur une colline dominant la belle source du Palais. NANGLARD, III, 526.
17 St-Vivien de Vulgorio, seu Vergero, prieuré cluniste uni à celui de l’île d’Aix, diocèse et arrond. la Rochelle, cant. la Jarrie, Charente-Infre. BEAUNIER-BESSE, III, 169. — MARRIER, Bibl. Clun., col. 1736 et 1734.
17 St-Vivien-des-Gonds S. Vivianus in Augondo, prieuré augustin de N.-D. de Celles, diocèse et arrond. Saintes, cant. Taillebourg, Charente-Infre. Arch. hist. Saintonge, I, 124. — BEAUNIER-BESSE, III, 308. —
LARGEAULT, Celles.
16 St-Yrieix église dépendant de St-Cybard, attribuée en 1159 par le pape Adrien IV, diocèse, cant. et arrond. Angoulême, Charente. NANGLARD, I, 428.
17 Saintes Clarisses, 1617, diocèse de Saintes, ch.-l. arr., Charente-Infre. L. AUDIAT, Fondation du monastère de Ste-Claire à Saintes, dans Bull. soc. arch. Saint. Aunis (1876-9), 309, 354. — BEAUNIER-BESSE, III, 284.
17 Saintes Santonense, St Cybard, S. Eparchius, Bénédictins, vers 581 par s. Martin, disciple de s. Martin de Tours, auquel succéda s. Eutrope. CHEVALIER, Topo., 2681 (par erreur L. I.). — Gallia christ., II, 1093. — GODESCARD, 7 déc. — MABILLON, Ann., I, IV, V. — MONTROND, 235 (Cybard), par Waldric.
17 Saintes Santonense - St Étienne et St Eutrope, martyr, 1er évêque de Saintes, VIe s., par l’évêque s. Pallais, église construite vers 920 par l’abbaye de St-Cybard d’Angoulême, monastère concédé à St-Hugues de Cluny en 1081 par Guillaume, comte de Poitiers ; en 1096 Urbain II consacra l’un des deux autels de la crypte que les Clunistes avaient réparée, diocèse. Arch. départ. Vienne, H, liasse 5 (redevances à l’abbaye de Montierneuf), Cfr. Rev. Mabillon, VII, 103.— BN, ms. lat. 12669, f. 150 ; 13817, f. 243 ; 12754, f. 1-20, 254-73. — L. AUDIAT, Documents sur le prieuré de St-Eutrope, dans Arch. hist. Saint., XIX (1891), 234-52. — ID., Saintes et ses monuments ; Saintes, 1875, in-18. — ID., St-Eutrope, 1er évêque de Saintes, dans l’Histoire, la légende et l’archéologie ; Paris, 1886, in-8°. — ID., St-Eutrope et son prieuré, documents inédits, dans Arch. hist. Saint., II (1875), 249-448 ; III, 17-296 ; XIX (1891), 234-52. — BAILLET, 7 déc. — A. BARTHÉLEMY, L’église de St-Eutrope de Saintes, dans Congr. arch. Fr., XI (1844), 72-7. — BEAUNIERBESSE, III, 294. — Ch. BERNARD, Sur les voûtes de —, dans Congr. arch. Fr. LXXIX (1912), II, 195-210. — A. BOURRIGAUD, Fonts baptismaux de St-Eutrope de Saintes, dans Rec. com. mh. Charente-Infre (1880-1), 204, pl. — BOUTARIC, Parlem., 4108, 5764, 6781. — BRIAND, Histoire de l’église santone et aunisienne, depuis son origine ; La Rochelle, 1845-6, 3 in-8° ; I, 354, 612 ; II, 204-19, 419-25, 516, 728-30. — ID., Réponse à la lettre de Lacurie ; La Rochelle, 1846, in-8°. — ID., S. Eutrope, son tombeau, son église ; Saintes, sd. in-12.— BRUEL, Chartes, IV, 715. — H. CAILLAUD, Les églises de Saintes, dans Rev. art. chrét. (1905), 391-6. — CHEVALIER, Topo., 2692. — C. DANGIBEAUD, L’église de St-Eutrope de Saintes, telle qu’elle était, dans Rev. Saint.Aunis, XXVII (1907), 348-61.— ID., Le plan primitif de StEutrope de Saintes, dans Bull. monum., LXXI (1907), 13-32.— DENIFLE, I, 176. — DOUET D’ARCQ, 9603. — Gallia christ., II, 1094. — JOANNE (1872), L’église St-Eutrope (mh), est bâtie sur une vaste crypte très intéressante, du XIe s., ainsi que la partie centrale de l’église supérieure. Le chœur et une chapelle latérale datent du XVe. La tour, de la même époque, est terminée par une pyramide octogonale de 40 mètres de hauteur. A l’intérieur, on voit des chapiteaux romans curieux. En 1843, en fouillant l’emplacement où se trouvait, avant la Révolution, le maître-autel de la crypte, on a découvert, dans une excavation rocheuse, un tombeau renfermant les restes de s. Eutrope. — Layettes, VI, 453. — LECESTRE, en 1768, 6 Clunistes, anc. observ., 4289. — LÉTRONNE, Mémoire sur la découverte d’une sépulture chrétienne dans l’église de St-Eutrope à Saintes, dans Mém. Inst. royal Fr., XVII, 75-100 ; dans Bull. soc. hist. Fr. (1845-6), 208. — MABILLON, I, 205 ; V, 341. — MARRIER, Bibl. Clun., col. 1733, pour 21 moines. — MARTÈNE-CHARVIN, II, 274 ; l’église du XIe s., avec des remaniements d’époques diverses, est devenue paroissiale. — MARTÈNE, Marmoutier, I, 126, par s. Martin, disciple de s. Martin de Tours. — MÉTAIS, Quelques notes sur St Eutrope de Saintes, dans Rev. Saint.-Aunis (1889), 94. — MONTROND, 280 (Eutrope). — C. DES MOULINS, Rapport sur la restauration de la crypte de St-Eutrope de Saintes, dans Congr. arch. Fr., XIV (1847-8) 331-67. — ID., Rapports sur les églises de St-Eutrope de Saintes et de St-Junien ; Paris, 1848, in-12. — NANGLARD, I, 427. — Ordonn. rois, XVIII, 440-1. — Recueil des procédures faites pour la reconnaissance des reliques trouvées dans l’église souterraine de St-Eutrope de Saintes, le 19 mai 1843 ; St-Jean-d’Angély, 1846, 2 in-4°. — N. ROUSSELLE, Les saints de Saintes, ou Eutrope, Eustelle et les deux Innocents ; La Rochelle, 1845, in-16. — STEIN, 3393-4. — VIESSE, La crypte de l’église de St-Eutrope, dans Rec. comm. arts Char-Infre, XXIII (1909), 103-12.
17 Saintes Santonense, N.-D., abbaye de Bénédictines, 1047, par Geoffroy Martel, comte d’Anjou et sa femme Agnès de Bourgogne, comtesse d’Aquitaine, détruite en 1327 ; incendiée en 1648, diocèse. BN, ms. lat. 12682, f. 121 ; 12754, f. 311, 355 ; 12759, f. 267, 325-54 ; coll. Baluze, LXXV, f. 211 ; coll. Lespine, XXXIV, 110. — Bibl. Poitiers, D. Fonteneau, XXV, f. 331-584 ; XXVII ter, 331-574 ; LXXX, 29-312. — Bibl. la Rochelle, ms. 130, f. 1-28 ; 30, f. 1-190 ; 669, f. 108. — Abrégé Mém. clergé, IV, 94-9. — L. AUDIAT, L’abbaye de Saintes (1460-72), dans Arch. hist. Saint., IV, 472-94. — ID., L’abbaye de N.-D. de Saintes (1334-1723). Notes et documents, dans Arch. hist. Saint., XI, 417-48. — ID., L’abbesse de Saintes, Agnès de Barbezieux, outragée par Guillaume de Mauzé, dans Bull. arch. Saint., V, 232-6. — BEAUNIER-BESSE, III, 292 ; sert de caserne, l’église (XIIe s.) est intacte. — BERGER, Layettes, IV, 455. — DOM BOUDET, Histoire de l’abbaye N.-D. hors les murs de la ville de Saintes (1047-1791), publiée par L. AUDIAT, dans Arch. hist. Saint., XII (1884), 246-312. — BOUTARIC, Parlem., 118, 1824, 7296. — BRIAND, I, 274-314. — BRUHAT, De administratione terrarum Sanctonensis abbatiae (1047-1220) ; La Rochelle, 1901, in-8°. — ID., Le monachisme en Saintonge et en Aunis (XIe et XIIe s.), étude administrative et économique ; La Rochelle, 1907, in-8°, XIV-408 p. — CAILLAUD, Les églises de Saintes, dans Rev. art. chrét. (1905), 399. — Catalogue des rôles gasc., I, 59. — DE CHASTEIGNER, Visite à l’église de Ste-Marie des Dames, à Saintes, dans Congr. archéol., XI (1844), 64-71. — CHEVALIER, Topo., 2152, Notre-Dame. — DANGIBEAUD, Saintes ancienne, dans Rev. Saint., XXIV, 110-3. — DELISLE, Phil.-Aug., 853. — DUBARAT, Guillaume de la Brunetière, et le jansénisme à l’abbaye de Saintes, dans Bull. arch. Saint., XXII, 62-7. — ID., Quelques notes sur l’abbaye de Saintes, dans Bull. arch. Saint., XX, 292-307. — DUGDALE, VII, 1109. — Gallia christ., II, 1127. — Le Gallicanisme autour de l’abbaye de Saintes, dans Bull. arch. Saint., XXII, 167-8. — GRASILIER, Aveu et dénombrement fourni par Jeanne de Villars, abbesse de Saintes, dans Rec. com. Char.-Inf., III, 43. — ID., Cartulaire de l’abbaye royale de N.-D. de Saintes, dans Rec. comm. Char.-Infre, III, 43. — ID., Cartul. de l’abbaye royale de N.-D. de Saintes (1010-1300), dans Cartul. inédits de Saint. ; Niort, 1871, II, XXIV251. — ID., Le cartulaire de N.-D. de Saintes, dans Bull. relig. la Rochelle, VI (1870), 423. — ID., L’église de l’abbaye de Saintes, et son cavalier, dans Rev. soc. sav., I (1869), 344. — ID., Notice historique sur l’église de N.-D. de Saintes, dans Bull. relig. La Rochelle, VI (1870). — Le Jansénisme à l’abbaye de N.-D. de Saintes, dans Bull. arch. Saintes, XXII, 107-9. — JOANNE (1872), l’église N.-D. ou Ste-Marie (mh.) surmontée d’une tour carrée que termine une lanterne octogonale, avec coupole conique. Le beau portail du XIIe s. est couvert de figures sculptées ; les chapiteaux qui soutiennent l’archivolte sont fort curieux ; le portail latéral de droite est formé d’une seule archivolte décorée de 8 figures ; celui de gauche composé, comme le précédent, d’une seule archivolte est occupé par 24 figures grotesques. A l’intérieur, la nef est mutilée. A côté s’élèvent les bâtiments d’une abbaye de Bénédictines, à laquelle appartenait Ste-Marie. — Jugement par l’eau bouillante (1100-7), d’après une charte, dans CHAMPOLLION, Docum. hist. inéd., II, 171. — LAFERRIÈRE, L’abbaye royale des Nonnains de N.-D. de Saintes, dans L’art en Saint.-Aunis, I. — MABILLON, Ann., IV, V. — MONTALEMBERT, Introd. CCIII, note. — MONTROND, 696. — La mort de l’abbaye de Saintes, dans Rev. Saint.-Aunis, XLI (1925), 315-9 ; XLII, 21-5. — G. MUSSET, Le cavalier au portail de N.-D. de Saintes ; Paris, in-8°. (Extr. Rev. archéol.) — NANGLARD, I, 48, 587, 589. — Notes sur l’abbaye de Saintes, dans Rev. Saint.-Aunis, XLII (1926), 110-3. — Notice sur le cartulaire de Ste-Marie de Saintes, dans CHAMPOLLION, Docum. hist. inédits, I, 75. — POTTHAST, 4319 ; 4460 ; 5590 ; 6732 ; 8201 ; 8911 ; 9753 ; 11349 ; 12080 ; 14577 ; 22505. — QUAERENS, Abbaye de Saintes, dans Bull. arch. Saint., 418-20. — Rev. bénéd. XV, 338 ; XIX, 29, 297. — RICHARD, Hist. comtes Poitou, II, table 584. — STEIN, 3390-1. — VALLEAU, Documents historiques sur Marennes, dans Rec. com. hist. Char.Inf., III, 81-8. — VALOIS, Conseil État, 7490. — ID., Le conseil du roi et le grand conseil pendant la première année du règne de Charles VIII, dans Bibl. éc. Chartes, XLIV (1883), 439. Saintes, St-Pallais, abbaye, fut donnée en 1047, par le vicomte Guillaume, aux fondateurs de N.-D., le comte d’Angers, Geoffroy et sa femme Agnès, pour y mettre des chanoines chargés du service des Bénédictines, est maintenant paroisse ; in suburbio. JOANNE (1872), l’église St-Palais date en grande partie du XIIe s. ; le portail, de transition, est précédé d’un porche moderne ; la nef, remaniée, offre une voûte en ogive et de curieux chapiteaux. — MABILLON, Ann., IV.
17 Saintes St-Vivien, prieuré d’Augustins ; en 1081 Guillaume VIII, duc d’Aquitaine, y annexa l’église de St-Saloine, donné aux Lazaristes ; extra muros. Arch. hist. Saint., X (1882), 346-8. — BEAUNIER-BESSE, III, 295. — E. DU BOYS, Le prieuré de St-Vivien à Saintes, dans Rev. Saint., X (1890), 280. — BRIAND, I, 366-9. — LÉON X, 4016, 4461, 9106. — MUSSET, Lettres d’indulgences concernant le prieuré de St-Vivien, dans Rec. com., XI, 92. — RICHARD, I, 346, 441-2.
17 Salignac Salinhacum, St-Pierre, prieuré-cure des Augustins de la Couronne, vers 1115, par l’évêque Rainauld, diocèse de Saintes, cant. Mirambeau, arrond. Jonzac, Charente-Infre. BEAUNIER-BESSE, III, 308. — BLANCHET, II, 307-11. — DE FLEURY, dans Arch. hist. Saint., VII, 114-9. — NANGLARD, I, 380 ; III, 380.
17 La Salle prieuré augustin de Sablonceaux, diocèse, de Saintes, comm. Champagne, cant. St-Agnant arrond. Marennes, Charente-Infre. BEAUNIER-BESSE, III, 298. — VALLEAU, Champagne, dans Bull. relig. la Rochelle, X (1874), 350-2.
17 Salles prieuré des Clunistes de l’Ile d’Aix, diocèse et près de la Rochelle, Charente-Infre. MARRIER, Bibl. Clun., col. 1736.
16 Salles-d’Angles ou en Champagne, de Salis in Campania, St-Maurice, dépendant des Bénédictins de St-Léger de Cognac, diocèse de Saintes, auj. Angoulême, cant. Segonzac, arrond. Cognac, Charente ; sur le Né. NANGLARD, III, 369 ; IV, 476.
16 Salles-de-Villefagnan de Salis, St-Martin, prieuré conventuel des Bénédictins de Nanteuil, uni en 1471 à la mense abbatiale, diocèse de Poitiers, auj. Angoulême, cant. Villefagnan, arrond. Ruffec, Charente ; sur le ruisseau de Moussac. NANGLARD, III, 274.
16 Salles-la-Valette de Salis, St-Martin, uni aux Bénédictins de St-Cybard d’Angoulême, diocèse de Périgueux, auj. Angoulême, archiprêtré de Pillac, cant. Montmoreau, arrond. Barbezieux, Charente ; sur la Nizonne. NANGLARD, I, 494 ; 70, dont titulaire Gérauld Gruyer, chanoine d’Angoulême au XVIe s. ; III, 134 ; IV, 412.
17 Saujon Salionium, Saliginense, St-Martin, prieuré bénédictin de St-Martial de Limoges (fondé et gouverné vers 400 par l’abbé Martin, disciple de s. Martin de Tours), diocèse et arrond. Saintes, ch.-l. cant., Charente-Infre. BN, ms. lat. 12754, 95, 323. — BEAUNIER-BESSE, III, 308. CAUDÉRAN, St-Martin, St-Émilion, et le monastère de Saujon, dans Rec. com. Char.-Infre, XII, 133. — GUÉRIN, 16 nov. et, 7 déc.— MABILLON, Ann., II, 213. — MIGNE, t. 71, c. 869, t. 220, c. 1138, Salignac.
16 Saulgond de Saligundo, St-Genez, prieuré-cure des Augustins de Lesterps, diocèse de Limoges, auj. Angoulême, cant. Chabanais, arrond. Confolens, Charente ; sur le Goire et un de ses affluents. NANGLARD, III, 65 ; IV, 515.
16 Sauvagnac de Salvanhaco, St-Jean-Baptiste, prieuré conventuel d’Augustins, d’où dépendait le prieuré-cure, diocèse de Limoges, auj. Angoulême cant. Montembœuf, arrond. Confolens, Charente : sur le faîte entre la Tardoire et les sources de la Moulde. NANGLARD, III, 67 ; IV, 546.
16 Segonzac St-Pierre, prieuré bénédictin de Beaulieu d’Angoulême, dès le XIIIe s. ; uni au collège St-Louis des Jésuites d’Angoulême en 1633 ; puis en 1762 au séminaire de Saintes, diocèse de Saintes, auj. Angoulême, ch.-cant., arrond. Cognac, Charente. NANGLARD, I, 615.
16 Séhu (Luxé) obédience des Bénédictins de la Terne, puis prieuré bénédictin de St-Amant-de-Boixe, XIIe s., sur terres données par Guillaume II, uni à la Terne au XIIIe s., diocèse d’Angoulême, comm. Luxé-la-Terne, cant. Aigre, arrond. Ruffec, Charente ; sur la rive gauche de la Charente. NANGLARD, I, 537, 549.
17 Semoussac St-Etienne, prieuré augustin de Mortagne-sur-Gironde, diocèse de Saintes, cant. Mirambeau, arrond. Jonzac, Charente-Infre. BEAUNIER-BESSE, III, 309.
17 Semussac St-Sébastien, prieuré augustin de Mortagne-sur-Gironde, diocèse et arrond. Saintes, cant. Cozes, Charente-Infre. BEAUNIER-BESSE, III, 309.
 ? Sessac Sedaciacum, monastère qui a disparu de bonne heure, VIe s., où professa s. Cybard, † 581, diocèse de Saintes. NANGLARD, I, 425, 438.
17 La Seurre Ausoriae, N.-D., prieuré des Augustins de St-Vivien, diocèse et arrond. Saintes, cant. St-Porchaire, Charente-Infre. BEAUNIER-BESSE, III, 301.
16 Sireuil de Sirolho, St-Orient, prieuré conventuel et cure dépendant des Augustins de la Couronne, XIIe siècle, fin ; conventuel iusque vers 1450, diocèse et arrond. Angoulême, cant. Hiersac, Charente. BEAUNIER-BESSE, III, 138. — BLANCHET, II, 285. — NANGLARD, I, 332, 349, 361 ; II, 153, sur la rive droite de la Charente.
16 Sonneville Sonavilla, St-Pierre, prieuré bénédictin de St-Amand-de-Boixe, 1066, par l’évêque Boson, diocèse, archiprêtré de Matha, cant. Rouillac, arrond. Angoulême, Charente. BEAUNIER-BESSE, III, 309. — NANGLARD, I, 549.
17 Soubise Sulbisiensis, prieuré augustin, privilège d’Innocent III en 1212, diocèse de Saintes, Charente-Infre. MIGNE, t. 216, c. 687.
16 Souffrignac église dépendant des Cisterciens de Grosbos, en 1155, diocèse et arrond. Angoulême, cant. Montbron, Charente ; sur le Bandiat. JOANNE, église du XIIIe s. — NANGLARD, 1,50,571 ; II, 277 ; IV ; 279.
16 Souvigné de Saviniaco, St-Martial, prieuré-cure des Augustins de St-Séverin, diocèse de Poitiers, auj. Angoulême, cant. Villefagnan, arrond. Ruffec, Charente. NANGLARD, III, 242 ; IV, 612.
16 Suaux de Soellis, St-Cybard, vicairie perpétuelle unie aux Bénédictins de Baignes, dès le XIIIe s., diocèse d’Angoulême ; sur la rive droite de la Bonnieure. NANGLARD, II, 125.
17 Surgères St-Pierre, prieuré des Bénédictins de la Trinité de Vendôme, XIe s., diocèse de la Rochelle, ch.-l. cant., arrond. Rochefort, Charente-Infre. BEAUNIER-BESSE, III, 170. — GUÉRIN, I, 65. — MÉTAIS. Cartul. saintongeois 427. — L. VIALART, Hist. généal. de Surgères ; Paris, 1717, in-f°.
16 Suris St-Genez, prieuré-cure des Augustins des Salles, diocèse de Limoges, auj. Angoulême, cant. Chabanais, arrond. Confolens, Charente ; sur la Charente et la Moulde. NANGLARD, III, 68 ; IV, 516.

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Votre message
Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Les mots-clés de l'article

pour en savoir plus sur : Abbayes, monastères, églises - Département Charente (16) - Département Charente-Maritime (17) - Diocèse d’Angoulême - Diocèse de La Rochelle - Diocèse de Saintes -

Chercher dans le site

Les plus lus --- Les 50 +

1.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  FAQ & R - Le Forum Aux Questions ... & aux Réponses

4.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

5.  Carte satellite Googlemap avec moteur de géolocalisation : rechercher une ville, une commune, un village


5 articles au hasard

1.  1793 - Le régime de la Terreur à Rochefort : 9 marins et officiers guillotinés

2.  1800 - 1870 - Les préfets de Charente et Charente-Inférieure

3.  1906 - 1907 - Société Archéologique et Historique de la Charente - Bulletins et mémoires - Série 7 Tome VII

4.  Les Forges de l’Angoumois à travers l’histoire des Forges de Pont Rouchaud, à Roussines (16)

5.  1561 - Angoumois - Gourville (16) - Foires - Lettres patentes du roi Charles IX


Les plus populaires --- Les 50 +

1.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  1494 - 1808 - Archives de l’Hôpital Saint-Louis de Saint-Jean d’Angély

4.  1120 - Cartulaire de l’église d’Angoulême - Terre de Bouchereau à Macqueville (17)

5.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne


Brèves --- Toutes

1.  Au château de la Roche Courbon, fête de la préhistoire les 23 et 24 avril 2016

2.  Antiquité-Avenir. Réseau des Associations liées à l’Antiquité - Communiqué de presse

3.  Temples de la Saintonge Maritime : Une histoire mouvementée

4.  2.644.259 visiteurs sur Histoire Passion - Statistiques au 31/12/2013

5.  Archéologie et histoire du fleuve Charente à Taillebourg - Port d’Envaux