1351 - Bataille de Taillebourg et siège de Saint-Jean d'Angély - Chronique de Froissart - commentaires 1351 - Bataille de Taillebourg et siège de Saint-Jean d'Angély - Chronique de Froissart 2012-02-12T23:55:29Z http://www.histoirepassion.eu/?1351-Bataille-de-Taillebourg-et-siege-de-Saint-Jean-d-Angely-Chronique-de#comment1434 2012-02-12T23:55:29Z <p>Merci pour ces informations sur cet épisode. Nous essaierons de consulter les documents que vous avez indiqués, et de publier sur Histoire Passion ce qui peut l'être.</p> <p>Cordialement</p> 1351 - Bataille de Taillebourg et siège de Saint-Jean d'Angély - Chronique de Froissart 2012-02-12T20:20:42Z http://www.histoirepassion.eu/?1351-Bataille-de-Taillebourg-et-siege-de-Saint-Jean-d-Angely-Chronique-de#comment1433 2012-02-12T20:20:42Z <p>Bonjour à tous,<br class="autobr" /> Merci pour cette édition de la chronique de Froissart. Je me permets d'ajouter un ou deux détails sur l'épisode de l'été 1351. Une chronique normande, éditée par Auguste et Emile Molinier, situe la défaite cuisante de l'armée française, qui précéda le siège de la ville de St-Jean-d'Angély par le roi Jean, à une lieue de la ville de Saintes, à proximité d'une chapelle appelée Saint-Georges [« Chronique normande du XIVème siècle », Paris, 1882, texte pp. 97-98, analyse pp. 287-289]. Dans leurs notes, les éditeurs situent cet endroit à St-Georges de la Valade, aujourd'hui la Valade, commune de Saint-Porchaire [ibidem, p. 287]. D'autre part, les chroniques anglaises datent cet évènement des 1er ou 8 avril 1351. En tout cas, l'argent permettant de payer les rançons afflua immédiatement : le 16 avril, le roi offre 10000 écus au maréchal de Nesle pour payer sa rançon, le 20 août, Charles d'Espagne, comte d'Angoulême, connétable de France, lieutenant du roi entre Loire et Dordogne, donne 1000 livres à Bertrand de Born, seigneur d'Hautefort, pour l'aider à payer sa rançon [ibidem, p. 287] ; le 1er octobre, Guillaume de la Faige, chevalier, donne 800 écus à Fortin de Possignac, de la Réole, compagnon de noble baron Guillaume Sanz, seigneur de Pommier, pour la rançon de Robert de Beaujeu, chevalier, prisonnier « de la bataille de Sainct Georges du Boys en Sentonge » [A. Huillard-Bréholles, "Titres de la maison ducale de Bourbon", Paris, 1867, t. 1, charte n°2602, p. 450, d'après Archives Nationales P1389/2, n°257].<br class="autobr" /> Tous ces documents sont accessibles au format pdf sur internet !<br class="autobr" /> A bientôt<br class="autobr" /> Bertrand Beauvoit</p>