Accueil > forum

Félicitations et amitiés acadiennes

28 janvier 2011, 08:20, par Cecile

EN 1744, EN ACADIE, DE GANNES (FILS) LAISSE PORT-ROYAL AUX MAINS DES ANGLAIS.

Depuis quelques années, sur la toile, des écrits font l’éloge du rôle de cette famille en Acadie (une plaque commémorative leur fût dédiée en 1987), mais aucun texte de ces internautes ne fait référence à cette guerre de 1744, peu avant le Grand Dérangement et la déportation des acadiens.

Pourtant au XIX ème siècle l’historien Rameau la décrit dans son ouvrage « Une colonie féodale en Amérique, l’Acadie de 1604 à 1710 » Librairies Editeurs 1877...

En 1744, depuis une trentaine d’années, les acadiens vivaient dans une quiétude heureuse et laborieuse, lorsque la paix fut rompue entre français et anglais...

Le gouverneur français de Louisbourg organise une expédition sur l’Acadie et met à sa tête Duvivier époux d’une Mius acadienne, fille de Saint-Etienne de la Tour. Duvivier et ses 900 hommes partirent en mai 1744 et prirent Canseau. A Port-Royal devenue Annapolis, les anglais apprirent cette prise de Canseau, ils n’étaient qu’une centaine et selon l’abbé Leloutre cette cité connaissait le désordre...
Dès le 1er juillet 1744, les Micmacs se portèrent sur Port-Royal, les anglais peu nombreux s’enfermèrent dans le fort et Mascarène maintint les indiens à distance en attendant des renforts.
Duvivier se positionna en vue de Port-Royal le 25 août 1744.
Le 3 octobre 1744 arriva le Capitaine De Gannes (fils) envoyé lui aussi par le gouverneur de Louisbourg pour ramener le détachement.
Duvivier s’y opposa et voulait rester.
De Gannes voulut absolument partir le lendemain 4 octobre malgré qu’il fût informé de l’envoi de vaisseaux français sur Port-Royal...
Au bout de quatre jours, De Gannes (fils) reprend la mer et laisse donc Port-Royal aux mains des anglais pourtant pratiquement vaincus.

L’historien souligne des erreurs graves.

Finalement, sans cette faute, y aurait-il eu des acadiens dans le Poitou et de leurs descendants pour rendre hommage à cette famille De Gannes ?

(Lire les lettres de Mascarène 1744, 1745, Archives de la Nouvelle-Ecosse, Canada).

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Votre message
Ajouter un document

Chercher dans le site

Les plus lus --- Les 50 +

1.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

4.  FAQ & R - Le Forum Aux Questions ... & aux Réponses

5.  Carte satellite Googlemap avec moteur de géolocalisation : rechercher une ville, une commune, un village


5 articles au hasard

1.  Généalogie de la famille de Talleyrand, princes de Chalais, seigneurs de Grignols

2.  1864 - Société Archéologique et Historique de la Charente - Bulletins et mémoires - Série 4 Tome II

3.  1451 - Ordonnances de Charles VII sur la gabelle en Saintonge et Poitou

4.  Archives Historiques de Saintonge et d’Aunis - 12ème siècle - Table chronologique des sources

5.  1789 - Ballans (17) : cahier de doléances de la paroisse


Les plus populaires --- Les 50 +

1.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Three generations of the Anglo-Poitou family of Vivonne, from 13th century “Poitevin mercenary captain” to 14th century “recalcitrant lady”

4.  Paléographie - Etape 1 - Je n’y comprends rien !

5.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne


Brèves --- Toutes

1.  Au château de la Roche Courbon, fête de la préhistoire les 23 et 24 avril 2016

2.  Antiquité-Avenir. Réseau des Associations liées à l’Antiquité - Communiqué de presse

3.  Temples de la Saintonge Maritime : Une histoire mouvementée

4.  2.644.259 visiteurs sur Histoire Passion - Statistiques au 31/12/2013

5.  Archéologie et histoire du fleuve Charente à Taillebourg - Port d’Envaux