Accueil > forum

1569 - 1570 - Le conseil de la Reine de Navarre à la Rochelle : ordonnances et délibérations

5 octobre 2009, 22:40, par jmh.c

Jean de Parthenay de Soubise dit Parthenay-l’Archevêque,
n’est pas mort dans la cour du Louvre, à la Saint-Barthélemy. Le père de
la célèbre Catherine de Parthenay est mort en 1566 dans son lit, au parc Mouchamps. Cela se trouve dans les mémoires de Soubise, écrite par le mathématicien François Viète et publiées pour la première fois par Jules Bonnet en 1879.

Une table de l’histoire universelle de de Thou et une autre erreur du XVIIe l’ont donné mort à la Saint-Barthélemy et depuis l’erreur s’est propagée. Le Soubise, baron du Pont est le gendre, du précédent : Charles de Quellenec, époux de l’humaniste Catherine de Parthenay, fille du dit Jean de Parthenay et d’Antoinette d’Aubeterre.

Le baron de Quellenec, malheureux à Jarnac, prisonnier sur parole, s’évade et rejoint la Rochelle (vers 1570) où il combat sous la direction du jeune René II de Rohan. Sa belle mère lui oppose un procès retentissement pour empêchement dirimant, qui défraie assez la chronique de ces temps pour qu’il ne soit guère difficile d’en trouver les références.

Après la paix de 1570, le Baron de Quellenec enferme sa jeune épouse dans ses château bretons. Il est malheureusement à Paris lors du mariage d’Henri IV et de la reine Margot, parmi les meilleurs seigneurs huguenots. Cela lui sera fatal.

C’est donc lui, le Soubise qui meurt à Paris, au petit matin du 24 août, et non son beau-père, qu’aimait beaucoup Catherine de Médicis.

Quant au mathématicien François VIète, il demeurera toute sa vie l’ami de sa veuve, qui elle se remariera avec René II de Rohan.
Pour preuve ?
Voir les articles concoctés par mes soins, avec toutes les références possibles : Catherine de Parthenay, Jean V de Parthenay, Antoinette d’Aubeterre, Charles de Quellenec, René II de Rohan, Michelle de Saubonne,... et surtout Viète. sur Wikipédia.

Jean de Parthenay

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Votre message
Ajouter un document

Chercher dans le site

Les plus lus --- Les 50 +

1.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

4.  FAQ & R - Le Forum Aux Questions ... & aux Réponses

5.  Carte satellite Googlemap avec moteur de géolocalisation : rechercher une ville, une commune, un village


5 articles au hasard

1.  1793 - 1818 - Affaires criminelles en Charente : Une auberge rouge et des chauffeurs à Fléac

2.  1546 - 1557 - Bernard Palissy raconte la naissance de l’Eglise réformée de Saintes (17)

3.  1741 Histoire de l’Angoumois (François Vigier de la Pile) - 1576 Recueil en forme d’histoire (François de Corlieu)

4.  1334 - 1354 - Un triste sire : Renaud de Pressigny, seigneur de Marans

5.  Histoire du château de Bouteville (16) par Paul de Lacroix (1906)


Les plus populaires --- Les 50 +

1.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Santonismes ou locutions saintongeaises de Bernard Palissy (1506-1589 ?)

4.  Three generations of the Anglo-Poitou family of Vivonne, from 13th century “Poitevin mercenary captain” to 14th century “recalcitrant lady”

5.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne


Brèves --- Toutes

1.  Au château de la Roche Courbon, fête de la préhistoire les 23 et 24 avril 2016

2.  Antiquité-Avenir. Réseau des Associations liées à l’Antiquité - Communiqué de presse

3.  Temples de la Saintonge Maritime : Une histoire mouvementée

4.  2.644.259 visiteurs sur Histoire Passion - Statistiques au 31/12/2013

5.  Archéologie et histoire du fleuve Charente à Taillebourg - Port d’Envaux