Vous êtes ici : Accueil -> Grands thèmes d’histoire locale -> Cartulaires, chartriers et pouillés -> Cartulaire de l’Abbaye de Fontdouce -> 1199 - Abbaye de Fontdouce - Bernard de Chaboac et son fils Ramnulphe lui (...)

1199 - Abbaye de Fontdouce - Bernard de Chaboac et son fils Ramnulphe lui donnent des terres

D 19 juillet 2007     H 01:21     A Pierre     C 0 messages A 1431 LECTURES


agrandir
fontisdulcis : Fontdouce
Une belle écriture du XIIème siècle, pour un lieu qui mérite le détour.

Une charte de la fin du 12ème siècle en latin : Henri, évêque de Saintes enregistre la donation faite par Bernard de Chaboac et son fils Ramnulfe aux moines de l’abbaye de Fontdouce, et sa contre-partie, une redevance de 50 sols.

Un joli document. Latinistes, à vos Gaffiots ...

Il est présent dans les archives des familles Frétard de Gadeville/Chesnel : l’explication en est donnée dans l’inventaire après décès de Louis-Alexandre Frétard de Gadeville en 1787. Il s’agit de "domaines alliennés par les seigneurs de Fondousse, ... en faveur des seigneurs d’Ecoyeux."

Source : AD17 - 20J50 - Document sur parchemin - Transcription par Pierre Collenot et François Vareille (merci à lui pour sa précieuse relecture).

Les mots abrégés et les signes non alphabétiques du document original ont été convertis en texte complet.

Autres documents sur l’abbaye de Fontdouce

Le haut de la charte, dont la partie supérieure manque, peut être reconstitué ainsi :
Henricus Dei Gratia Xanctonensis Episcopus
Henri, par la grâce de Dieu, évêque de Saintes

TexteTraduction (approximative)
Henricus, dei gratia xanctonensis episcopus omnibus hominibus tam futuris quam presentibus ad quos presens pagina deuenerit, salutem et karitatem. Cum ea que composicionis exprimunt formam et veritatis exhibent tenorem litterarum vehiculo posterorum memorie debent transmitti. scripto mandare curaruimus quod Bernardus de Chaboac miles et Ramnulfus filius eius dederunt monachis Fontisdulcis quicquid iuris et dominationis habebant vel habere debebant ex dono Seguini de Richemont in toto territorio de Iarnazeu tam in nemoribus quam in terris necnon et terragijs et pratis et riberijs et aquis atque in censibus ; et in terris de Faugeirac ad censum quinquaginta solidorum publice monete reddendorum a media quadragesima usque ad osannam apud Compniacum sine gatgio et dupplo nichil sibi aut heredibus suis in predictis omnibus retinentes nullam cosdumpnam nullam exactionem preter illos predictos quinquaginta solidos et super his omnibus omnem garenciam secundum jus et rationem pro posse suo se facturos compromiserunt et si quas querelas super prenominato territorio adversus religiosos Fontisdulcis habebant aut habere poterant , totas remiserunt et finierunt

Sciendum vero quod si Seguinus de Richemont aut aliquis de genere illius vel alius faciet impedimentum monachis in his omnibus que prediximus, quod non possint ea pacifice possidere tunc monachi habebunt tamdiu libere et sine censu et absque exactione illam culturam de Fraineus que est Bernardi de Chaboac et est juxta terras de Deusido, donec Bernardus de Chaboac aut filius eius plenariam garienciam eis faciat et dampna que illis exinde provenerint restituat. Si autem Ramnulfus filius Bernardi de Chaboac noluerit garire monachis ea que habent de illo censualiter in territorio de Jarnazeu ; monachi habebunt culturam predictam de Fraineus quamdiu ille uixerit sine censu et sine exactione, sed post mortem Ranulfi reddent monachi heredi Bernardi de Chaboac XXXta solidos censualiter pro ipsa cultura ad predictum terminum.

Illud quoque presenti pagine inserere curavimus quod non licebit Bernardo de Chaboac aut filijs eius supradictam culturam de Fraineus vendere aut pignori obligare vel aliquomodo alienare ut habeant monachi ad quod se uertant si non potuerint aut noluerint garientiam facere super predicto territorio de Jarnazeu. Super his igitur omnibus ita tenendis et observandis, Bernardus de Chaboac et Ramnulfus. filius eius dederunt monachis fidejussores Heliam Girberti et filios eius Focaudum et Girbertum, Hugonem Viger et filium eius Bertrandum, Iterium de Borno, Landricum de Vallibus, Mainardum Viger, Guilelmum de Chaboac et Heliam de Chasteriu.

Acta sunt hec apud Fontemdulcem in capitulo in presentia domini Fulcheris abbatis audientibus, Arnaudo priore, Bernardo subpriore, ceteroque conventu et Ramnulfo Lobet capellano Compniaci et Iterio de Borno et Helia de Chasteuriu, anno incarnationis dominice millesimo centesimo nonagesimo nono et postea in manu et presentia nostra confirmata apud Compniacum sub testibus magistro Helia capellano nostro et Ramnulfo Lobet capellano Compniaci, arnaudo priore Petro Lemovico, Raimundo, monachis Fontisdulcis et ut hec eminentioris ac validioris stabilitatis robur obtineant utriusque partis assensu et uoluntate presentem paginam sigilli munimine nostri fecimus roborari.
Henri, par la grâce de Dieu évêque de Saintes à tous les hommes tant futurs que présents qui auront connaissance de la présente page, salut et charité.
Personnes mentionnées Lieux mentionnés
Henri, évêque de Saintes : voir ci-dessous ce que dit Gallia Christiana de cet évêque, le 32ème de Saintes. A noter que les auteurs de Gallia Christiana n’ont pas fait mention de la charte présentée ici.
- Bernard de Chaboac, écuyer
- Ramnulfe de Chaboac (son fils)
- Seguin de Richemont
- Helie Girbert et ses fils Foucauld et Girbert
- Hugon Viger et son fils Bertrand
- Itier de Borno
- Landricus de Vallibus = Landry des Vallées
- Maynard Viger
- Guillaume de Chaboac
- Helie de Chasteuriu
- Foulquerus, abbé (cité dans Gallia Christiana comme le 5ème de cette abbaye)
- Arnauld, prieur de l’abbaye
- Bernard, sous-prieur de l’abbaye
- Ramnulfe Lobet, chapelain de Cognac
- Hélie, chapelain de l’évêque Henri
- Les moines de l’abbaye : Pierre Lemovicus, Raimond.

Nota : on retrouve les noms de l’évêque Henri et d’un W. de Chaboac (peut-être le même que celui appelé ici Guillaume de Chaboac) sur une charte de 1195 dans laquelle l’Evêque de Saintes donne aux moines de l’abbaye de la Couronne (près d’Angoulême) l’église de La Gord (près de La Rochelle). Voir sur cette page (Chartes saintongeaises de l’abbaye de La Couronne et table onomastique : nom Chaboac)
L’abbaye de Fontdouce

Faugeirac

Compniac (Cognac)

Fraineuf

Jarnazeu : Jarnezeau, Jarnouzeau, com. de Saint-Laurent de Cognac, cant. de Cognac, Charente

Gallia christiana au sujet de l’évêque Henri

Traduction

par P. Collenot

XXXII. HENRICUS

Hic episcopus cujus meminimus in Lectorensibus episcopis, jam sedebat an. 1189. quo monachi S. Florentii Salmur. cum Santonensibus canonicis paciscuntur, et ab illis in societatem admittuntur coram hoc episcopo, ex tabul. S. Florentii. Sammarthani fratres proferunt ex archivo S. Stephani de Vallibus chartulam quamdam an. 1198. qua quidam miles multa dat huic monasterio ad faciendum satis pro malis quae ipsi intulerat. Testis nominatur in diplomate Alienordis reginae pro monasterio S. Crucis Burdegal et in altero per quod confirmat communiae de Oleron libertates suas. Utrumque datum est an. 1199. Legi potest simile privilegium pro communia urbis Santonensis eodem anno ab Alienorde datum, cui etiam subscribunt Henricus episcopus,et decanus. Exstat in tabul. S. Stephani de Vallibus instrumentum cessionis cujusdam factae prodicto monasterio, 1201. a G. de Mauritania, Innocentio papa III. Philippo rege Franc, etc. Henrico episcopo Xantonum feliciter existente. Inscribitur nomen ejusdem episcopi chartae Frenadae an. 1206. ac tabul. Grandimont. Henrico episcopo, sedente an. 1213. Petrus de Didonia dom. de Tauniaco et de Royano cessit monasterio de Vallibus quidquid habebat in vicaria de Vallibus ; in charta vero cessionis legitur Girbertum de Didonia ejus patrem bona monasterii depraedatum esse, quam ob causam Bernardus episcopus eum excommunicarat, et ad saniorem revocarat mentem. Eodem anno, scilicet decimo quinto pontificatus Innocentii III. hic papa scripsit epistolam 38. registr. 15. episcopo et capitulo Xantonensi de decem praebendis vacantibus hoc in capitulo, de quibus disponit summus pontifex ; quam epistolam instrumentis inseruimus n. IX Testis est praeterea Henricus episcopus in litteris Othonis II. ducis Aquitanorum, comitisque Pictav. quibus cessit fratribus Templi molendina de Rupella. Notatu dignae sunt hae Othonis ducis litterae, plurimumque conferre possunt ad confirmanda quae vir doctissimus Johannes Besly in historia comitum Pictav. dixit de hoc principe et de ipsius genere, a pag. 73. ad 93.

Eisdem fratribus Jerosolymitani templi hospitalariis Richardus Angliae rex, dux Normanniae et Aquitaniae, etc. privilegium concessit, testibus S. Lemovicensi, H. Santonensi episcopis ; Balduino de Bethune, Waleranno de Ferrariis, Roberto de Harrecourt, Gaufrido de Ses, Aimerico vicecomite de Thoüars, Hugone le Brun, Berlaio de Monsteriolo, Johanne praeposito de Doué. Datum per manus Willelmi Eliensis episc. apostol. sedis legali, cancellarii nostri apud Spiram, die V. Januarii, an. V. regni nostri.
Si mendi expers sit quaedam charta concordiae inter B. abbatem S. Maxentii etc. et magistrum C. Natalem çapellanum de Taire, anni 1210. auctore P. Santonensi episc. duo fuerunt episcopi Henrici appellati, inter quos ille P. episcopus sedit ; sed vereor errorem in annorum notatione.
XXXII. HENRI

Cet évêque dont nous avons connaissance comme évêque de Lectoure, siègeait déjà en 1189, lorsque les moines de St Florent de Saumur conclurent un arrangement avec les chanoines de Saintes, et par eux furent admis en communauté en présence de cet évêque, selon les archives de St. Florent. Les frères (Scévole 1536-1623) de Sainte-Marthe citent, des archives de St Etienne en Vallée un acte d’une certaine année 1198 par lequel un seigneur donne beaucoup de biens à ce monastère pour faire suffisamment pour les maux qu’il avait lui-même suscités. Il est désigné comme témoin dans une pièce officielle de la reine Aliénor pour le monastère de Ste Croix de Bordeaux, et dans une autre par laquelle il confirme ses libertés à la commune d’Oleron. Elles sont toutes deux datées de 1199. On peut lire également un privilège pour la commune de la ville de Saintes, de la même année, par Aliénor, auquel souscrivent Henri évêque et le doyen.

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Votre message
Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Les mots-clés de l'article

pour en savoir plus sur : 17 Saint-Bris-des-Bois - 12e siècle - Abbayes, monastères, églises - Cartulaires, chartriers et pouillés - Document en latin -

Chercher dans le site

Les plus lus --- Les 50 +

1.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

4.  FAQ & R - Le Forum Aux Questions ... & aux Réponses

5.  Carte satellite Googlemap avec moteur de géolocalisation : rechercher une ville, une commune, un village


5 articles au hasard

1.  1789 - Theil-Rabier (16) : cahier de doléances de la paroisse

2.  Cressac-Saint-Genis (16) : une bande dessinée en Charente, au XIIe siècle

3.  1860 - Répertoire archéologique de la Charente - arrondissement de Confolens

4.  1075 (c) - 1792 - Histoire de l’abbaye Saint-Etienne de Vaux (Vaux-sur-Mer 17)

5.  1703 - Cognac (16) : Rôle des fiefs et arrière-fiefs du Siège Royal de Cognac


Les plus populaires --- Les 50 +

1.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Généalogie de la famille de Montalembert - 1ère partie

4.  Three generations of the Anglo-Poitou family of Vivonne, from 13th century “Poitevin mercenary captain” to 14th century “recalcitrant lady”

5.  Les enceintes urbaines et villageoises de Saintonge et d’Aunis


Brèves --- Toutes

1.  Au château de la Roche Courbon, fête de la préhistoire les 23 et 24 avril 2016

2.  Antiquité-Avenir. Réseau des Associations liées à l’Antiquité - Communiqué de presse

3.  Temples de la Saintonge Maritime : Une histoire mouvementée

4.  2.644.259 visiteurs sur Histoire Passion - Statistiques au 31/12/2013

5.  Archéologie et histoire du fleuve Charente à Taillebourg - Port d’Envaux