Vous êtes ici : Accueil -> Sources d’archives sur l’histoire de la Saintonge, de (...) -> Manuscrits de Dom Fonteneau (IVe-XVIIe siècles) -> 1050 - 1079 - Manuscrits de Dom Fonteneau - Table chronologique

1050 - 1079 - Manuscrits de Dom Fonteneau - Table chronologique

D 29 avril 2010     H 23:33     A Pierre     C 0 messages A 880 LECTURES


Dom Fonteneau, moine bénédictin du XVIIIe siècle, avait formé le projet de rédiger une Histoire de l’Aquitaine. En historien consciencieux, il avait commencé par répertorier et recopier les sources dont il disposait. Un vrai travail de bénédictin ! Ceci nous vaut de disposer aujourd’hui d’une copie manuscrite et bien lisible d’environ 7000 documents (dont une grande partie des originaux ont disparu).

Source : Tables chronologiques des manuscrits de Dom Fonteneau, conservés à la Bibliothèque de Poitiers (27 premiers volumes de la collection) – Poitiers - 1839

Publication en cours : ces tables, qui représentent un gros volume de texte et méritent une relecture attentive, seront mises en ligne progressivement sur Histoire Passion.

Autres pages de la table des manuscrits de Dom Fonteneau

1050

- Vers 1050, 19 novembre. — Restitution faite à l’abbaye de St-Maixent par Ainard Balbus, chevalier, de tout ce qu’il possédait dans le village de Marçay par don des abbés de St-Maixent, et de tout ce qu’il pouvait avoir acquis par son industrie. (Abb. de St-Maixent.) T. 15, p. 281.
- Vers 1050. — Les enfants de Rainulfe de Rié confirment le don de plusieurs héritages et d’une chapelle, que leur père avait fait à l’abbaye de St-Cyprien de Poitiers. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 653.
- Vers 1050. — Don fait à l’abbaye de St Maixent par Vivien et Arsende sa femme, des biens qui leur étaient échus de la succession de leurs parents. (Abb. de St-Maixenl.) T. 15, p. 275.
- Vers 1050. — Don fait à la même abbaye par Simon, chevalier, et Marguerite sa femme, de la moitié d’une église dédiée sous l’invocation de St-Léon, de tout le fisc presbytéral de celle de Verruie, et de quelques, autres droits et héritages. (Abb. de St-Maixent.) T. 15, p. 277.
- Vers 1050. — Restauration faite par Guillaume le Noble des ruines du monastère de Nanteuil. — Charlemagne fondateur de ce monastère. — Ce monastère ruiné par les Normands. — Saint Martial premier fondateur du christianisme à Nanteuil. — Dix-huit religieux dans l’abbaye de Nanteuil. (Abb. de Nanteuil-en-Vallée.) T. 20, p. 11.
- Vers 1050. — Bérenger, chevalier, donne la terre de Fossalobia à Notre-Dame et à St-Benoît de Nanteuil. (Abb. de Nanteuil-en-Vallée.) T.2 p.11.
- Vers 1050. – Récit d’une guerre entre Audouin, seigneur du château de Ruffec, et Aymar, seigneur du château de Confolens. (Abb. de Nanteuil-en-Vallée.) T. 20, p. 12.
- 1050 ou 1051. — Don de quelques serfs fait à l’abbaye de St-Maixent par la femme et les enfants d’un gentilhomme nommé Pierre Fort. (Abb. de St-Maixent.) T. 15, p. 289.
- Vers 1051. — Restitution solennelle faite à l’abbaye de Charroux par Guillaume, prince d’Auvergne, de quantité de biens considérables que sa famille avait ravis à cette abbaye pendant ou après les guerres des Normands, et qu’il possédait lui-même par droit successif. (Abb. de Charroux.) T. 4, p. 59.
- Vers 1051. — Notice de la fondation du prieuré de St-André de Mirebeau. (Antiquités Bénédictines de D. Etiennot.) T. 18, p. 115.
- Vers 1053. — Manumission accordée par Adémar, sons-chantre de l’église de Ste-Radégonde de Poitiers, à un serf de la classe de ceux qu’on appelait Coliberts. (Abb. de St-Maixent.) T. 15, p. 291.
- Vers 1055. — Acquisition faite par Raimond, abbé de Bourgueil, d’Isembert II, évêque de Poitiers, du consentement de ses chanoines, d’une terre pour la fondation du monastère de St-André de Mirebeau. (Prieuré de St-André de Mirebeau.) T. 18, p. 119.
- Vers 1055. — Vente de terres et de.salines, et don de dîmes et de cens fait à l’abbaye de Maillezaîs par Guillaume Chabot, Aénor sa femme, et Geoffroi son frère. (Cathédrale de la Rochelle :) T. 25, p. 13.
- 1056, 19 janvier. — Manumission ou liberté accordée à un serf par le roi Henri ler (St-Martin de Tours) T. 17, p. 467.
- Vers 1056. Don fait à l’abbaye de Noyers par Pierre, fils d’Achard, de tous les droits qui pouvaient lui appartenir à Antogny, dans la terre dont les religieux de cette abbaye avaient fait l’acquisition. (Abb. de Noyers.) T. 20, p. 719.
- Vers 1056. — Don de plusieurs fonds et héritages fait à l’abbaye de Maillezais par Thibaud Lunels. (Cathédrale de la Rochelle.) T. 25, p. 15.
- Vers 1057. — Don fait à l’abbaye de Noaillé par Audebert, comte de la Marche, et Odon son frère, enfants de Bernard, et par Aimeri de Gençay et Giraud son fils, de tous les droits et coutumes, qu’ils avaient dans la terre de Mairé. (Abb. de Noaillé.) T. 21, p. 411.
- 1058, 19 mars. — Don de quelques héritages fait à l’abbaye de Noyers dans la paroisse de Dangé par une femme nommée Milexende, et confirmé par Hugues, vicomte. (Abb. de Noyers.) T. 20, p. 721.
- 1058, novembre. — Main-ferme accordée par le chapitre de St-Hilaire de Poitiers à un chanoine, d’une terre et d’un moulin que ce chanoine avait restitués à son église, à laquelle il croyait qu’ils appartenaient. (Chap. de St-Hilaire.) T. 10, p. 319.
- Vers 1058, 5 décembre. — Don fait à l’abbaye de St-Maixent par Guillaume d’Engelbert et un autre Guillaume, dè quelques serfs qu’ils avaient affranchis. (Abb. de St-Maixent.) T. 15, p. 293.
- Vers 1058. — Don fait au monastère de St-Nicolas de Poitiers par la comtesse Agnès, d’un moulin situé sur la Boivre. (Prieuré de St-Nicolas.) T. 20, p. 53.
- Vers 1058. — Restitution faite à l’abbaye de Noaillé par Léger, chevalier, de la moitié d’une église appelée Arziloco, dont il avait injustement dépouillé cette abbaye. (Abb. de Noaillé.) T. 21, p. 415.
- 1059, avril. — Archambaud, archevêque de Bordeaux et abbé de St-Maixent, fonde dans la forêt de Vouvent une église pour servir au peuple, qui avait abandonné celle de Ste-Radégonde dépendante de cette abbaye. (Abb. de St-Maixent.) T. 15, p. 295.
- Vers. 1059. — Diplôme de Geoffroi Martel, comte d’Anjou, qui prend sous sa protection tous les biens appartenant au monastère de St-Nicolas de Poitiers, et surtout la terre d’Agressay. (Prieuré de St-Nicolas.) T. 20, p. 55.

1060

- 1060. — Élection solennelle de Goderan, abbé de Maillezais. (Évéché la Rochelle.) T. 25, p. 143.
- Vers 1060. — Notice d’un cens exigé par les chanoines de St-Hilaire-le-Grand de Poitiers pour quelque partie de leur fief, que la comtesse avait enclavé dans celui dont elle dota le monastère de St-Nicolas qu’elle avait fondé. (Abb. de la Celle.) T. 12, p. 625.
- Vers 1060 — Guillaume, prince d’Auvergne, restitue plusieurs églises et domaines, et donne le monastère d’Issoire à l’abbaye de Charroux. (Abb. de Charroux.) T. 4, p. 55.
- Vers 1060 — Don de divers héritages fait à Constantin, abbé, et aux religieux de l’abbaye de St-Cyprien de Poitiers, par Rainaud de Chauvigny, sa femme et ses enfants, et par Pierre de Luchec, aussi de concert avec sa femme et ses enfants. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 655.
- Vers 1060 - Aimeri, vicomte de Thouars, confirme le don que Geoffroi son père et son prédécesseur immédiat à la vicomté de Thouars avait fait de la terre de Clazay à l’abbaye de St-Cyprien. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 659.
- Vers 1060 — Don fait au monastère du St-Sépulcre et de St-Just de Chauvigny par Etienne Rosellus, de quelques vignes dans le lieu appelé Brolius (le Breuil), dans la terre de Chauvigny appartenant à Isembert, évéque de Poitiers, moyennant trois cents messes avec les heures et vigiles, et la réfection de trois cents pauvres. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 667.
- Vers 1060. — Don fait à l’abbaye de St-Cyprien par Aimeri Copesduna, de quelques dîmes et de plusieurs héritages situés à Surin dans le fonds de St-Philibert. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 669.
- Vers 1060. — Hugues, vicomte de Châtellerault, et Girberge sa femme, cèdent à l’église de St-Hilaire-le-Grand de Poitiers un droit qu’ils avaient coutume de lever dans la terre de Benais. (Chap. de St-Hilaire.) T. 10, p. 321.
- Vers 1060. — Don fait à l’abbaye de Noaillé par Hugues de Jérusalem, d’une église située près du château de Lusignan. (Abb. de Noaillé.) T. 21, p. 417.
- Vers 1060. — Confirmation faite par un nommé Rainaud, des biens que Girburge sa mère avait donnés à l’abbaye de Noaillé. (Abb. de Noaillé)T. 21, p. 419.
- Entre 1060 et 1086. — Boson II, vicomte de Châtellerault, cède à l’église de St-Hilaire-le-Grand de Poitiers tous les droits qu’il avait ou prétendait avoir sur la terre de Benet. (Chap. de St-Hilaire.) T. 10, p. 401.
- 1061, 9 mars. — Bref du pape Nicolas II qui donne pouvoir à l’évêque de Poitiers d’user des foudres de l’église pour réprimer les entreprises et les torts que les officiers royaux faisaient à l’église de Poitiers. (Evéché de Poitiers.) T. 3, p. 269.
- 1061, 29 avril. — Bulle de Nicolas II confirmative de la fondation de l’abbaye de Saintes et des possessions données à cette abbaye par Geoffroi Martel, second du nom, comte d’Anjou, .et Agnès sa femme, ses fondateurs. (Abb. de Notre-Dame de Saintes.) T. 25, p. 387.
- 1061, 13 mai. — Don fait à l’abbaye de St-Maixent par Béraud et sa famille, de quelques serfs et de la moitié des droits de pacage de Marçay et de Vouillé. (Abb. de St-Maixent.) T. 15, p. 297.
- 1061 — Charte supposée d’une fondation de sept prêtres hebdomadiers, prétendue faite dans l’église de St-Hilaire-le-Grand par Goscelin, trésorier de cette église. (Chap. de St-Hilaire.) T. 10, p.325.
- 1061. — Notice du désistement que fit en faveur de l’abbaye de Noyers Geoffroi III, comte d’Anjou, des droits et coutumes qu’il prétendait sur la terre de Charzay dépendante de cette abbaye de Noyers.) T. 20, p. 723.
- Vers 1061. — Don fait au monastère de St-Nicolas de. Poitiers par Rainaud de Contest, des héritages qu’il avait in Monte Tamisario et en village appelé Trunx. (Prieuré de St-Nicolas.) T. 20, p. 57.
- 1061 - 1062. — Don de quelques droits fait à l’abbaye de Solignac par Adémar, vicomte de Limoges, en reconnaissance de la paix que lui avaient.accordée Jousseaume de Pierre-Buffière et Gui de la Tour, qui avaient ravagé ses terres. (Abb. de Solignac.) T. 45, p. 753.
- Vers 1062 - Gui Geoffrot, duc d’Aquitaine, accorde à l’église de St-Nicolas et à celle de Ste-Radégonde les deux tiers de la dîme sur les denrées dans le pays de Poitou, et veut que la troisième partie de cette dîme soit employée au profit des pauvres. (Prieuré de St-Nicolas.)T. 20, p. 59.
- 1063, 30 octobre. — Don fait à l’abbaye de St-Jean-d’Angély par Gombaud, d’un moulin situé près de la paroisse de Muron en Aunis (Abb. de St-Jean d’Angély.) T. 13, p. 171.
- 1063. —- Remise faite à l’abbaye de Bourgueil par Gui Geotfroi, duc d’Aquitaine et comte de Poitou, d’une coutume ou charge qu’il prétendait avoir été imposée injustement sur cette abbaye par Guillaume son frère et son prédécesseur. (Abb. de Bourgueil) T. 1, p. 571.
- Vers 1063.— Bulle du pape Alexandre II, qui confirme les dons faits et à faire à l’église de St-Nicolas de Poitiers, et qui met cette église sous la protection du Saint-Siège. (Abb. de la Celle,), T. 12, p. 629.
- Vers 1063. — Notice de l’établissement des chanoines réguliers dans l’église de St-Nicolas de Poitiers, de leur expulsion de cette église et du don qui en fut fait par Gui Geoffroi, comte de Poitou, à l’abbaye de Montierneuf (Abb. de la Celle.) T. 12, p. 637,
- Vers 1063. — Don fait à l’abbaye de St-Cyprien de Poitiers par les seigaeurs de Châtelaillon, des églises d’Engolins, de l’Islau, de l’Alleu et de Agerniâ. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 671.
- Vers 1063. — Constantin, abbé de St-Cyprien, cède à un chanoine de l’église cathédrale de Poitiers pour sa vie seulement, un four dépendant de cette abbaye, situé dans la même ville, et le chanoine donne à la même abbaye l’église de St-Médard et plusieurs. autres héritages situés dans.son alleu de Cellâ. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6., p. 673.
- Vers 1063 - Notice du don fait à l’abbaye de St-Cyprien par Hugues, Aton et Gui, frères, de la terre qu’ils possédaient in Arciacoy et du traité qui fut fait au sujet des droits qu’Ingelelme et ses frères voulaient percevoir injustement sur les serfs de cette terre. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 675.
- Vers 1063 — Restitution faite à la même abbaye par un prêtre nommé Otgerius, d’une petite église dédiée sous l’invocation de St-Pierre, dépendante de cette abbaye. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 677.
- Vers 1063. —Vente faite à Constantin, abbé de St-Cyprien, par Pierre Crochet, de toute une famille de serfs pour la somme de trente-quatre sous. (Abb. de St-Cyprien.) T’ 6, p. 679.
- Vers 1063. — Don fait à la même abbaye par plusieurs particuliers, de plusieurs héritages situés dans l’île de Courdault (Abb. de Str Cyprien.) T.6, p. 681.
- Vers 1063 — Don de divers héritages fait à l’abbaye de St-Maixent par Guy. (Abb. de St-Maixent.) T. 15 ; p, 299.
- Vers 1063. - Notice de la fondation de l’église de St-André de Mirebeau, des règlements faits pour le bon ordre de cette église, et de l’association entre les églises de St-Pierre de Poitiers, et de St-Pierre de Bourgueil. (Prieuré de St-André de Mirebeau,) T. 18, p. 121.
- Vers 1063 – Notice des terres qu’’Agnès, comtesse de Poitou, fondatrice du prieuré de St-Nicolas de Poitiers, donna à ce prieuré dans le lieu d’Agressay. (Prieuré de St-Nicolas.) T. 20, p. 61.
- Vers 1063 - .Don d’un moulin fait au prieuré de St-Nicolas de Poitiers par Hugues, vicomte de Châtellerault, (Prieuré de St.-Nicolas.) T. 20, p. 63.
- Vers 1063. — Notice du don que la comtesse Agnès fit des biens de St-Hilaire de Poitiers à son monastère de St-Nicolas, et de l’opposition qu’y formèrent les chanoines de St-Hilaire. (Prieuré de St-Nicolas) T. 10, p. 341 et t. 20, p.65.
- Vers 1063. - Notice d’un échange fait entre la comtesse Agnès et Ebles de Châtelaillon, de la troisième partie de la terre de Forziliis pour d’autres héritages situés en Aunis, en faveur du monastère de St-Nicolas 4e Poitiers. (Prieuré de St-Nicolas,) T. 20, p. 67.
- Vers 1063. — Guillaume Bâtard, chevalier, restitue à l’abbaye de Noaillé quelques héritages situés en Aunis, dont il avait dépouillé cette abbaye. (Abb. de Noaillé.) T. 21, p. 423.
- 1064. — Etienne, fils de Jammon, viguier, donne à l’abbaye de St-Maixent la moitié d’un moulin et de tout ce qu’il possédait par droit héréditaire. (Abb. de St Maixent.) T. 15, p 301.
- 1065, 14 août. — Acte par lequel Daevert et Hermengarde sa femme se séparent volontairement pour embrasser la profession monastique, l’un dans l’abbaye de Maillezais, et l’autre dans celle de Notre-Dame de Saintes, à laquelle le mari donne quelques biens pour sa femme. (Abb. de Notre-Dame de Saintes.) T. 25, p. 391.
- 1065. — Notice d’une permission accordée par l’abbé et les religieux de l’abbaye de Maillezais à un chevalier du nom d’Isembert, pour acheter des terres, à condition que ces terres, après la mort du chevalier, appartiendront à l’abbaye de Maillezais. (Evêehé de la Rochelle.) T. 25, p. 145.
- Vers 1065. — Don fait aux chanoines réguliers de St-Nicolas de Poitiers, par Hugues Ier, vicomte de Châtellerault, d’une arche du pont de cette ville pour la construction d’un moulin. (Abb. de la Celle.) T. 12, p. 645.
- Vers 1065. — Geoffroi Poitevin donne à l’abbaye de St-Cyprien quelques héritages situés à Milli, à Gragon, et au village appelé Pusiacus. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 683.
- Vers 1065. — Bertrand dé Moncontour, sa femme et ses enfants, s’engagent de maintenir, défendre et mettre à couvert de toute insulte les moulins de Gragon qui appartenaient à l’abbaye de St-Cyprien. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 685.
- Vers 1065. — Don fait à la même abbaye par Bertrand de Moncontour, de toutes les coutumes ou droits qu’il levait à Sauves. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 687.
- Vers 1065. —Dons de plusieurs héritages faits par divers seigneurs à la même abbaye, dans la paroisse de Dampierre-sur-Boutonne. (Abb. de St-Cyprien.) T. 6, p. 689.
- Vers 1065. — Don de quelques serfs fait à l’abbaye de St-Maixent par Joscelin et Hugues son fils. (Abb. de St-Maixent.) T. 15, p. 303.
- Vers 1065. — Notice d’un traité entre les chanoines réguliers du monastère de St-Nicolas de Poitiers et Hacfred Panet, au sujet d’un terre que la comtesse Agnès avait donnée à ce monastère. (Prieuré de St-Nicolas.) T. 20, p. 69.
- Vers 1065. —Vente de quelques héritages faite aux chanoines de St-Nicolas de Poitiers par Gombaud et ses enfants. (Prieuré de St-Nicolas.) T. 20, p. 71. -
- Vers 1065. — Don de quelques héritages fait à l’abbaye de Noaillé par Boson, chevalier. (Abb. de Noaillé.) T. 21, p. 425.
- Vers 1065. — Don fait à l’abbaye de Noyers par un nommé Louis, de ce qui lui appartenait entre la Creuse et la Vienne, et de la portion de droits qu’il percevait au port de Pile. (Abb. de Noyers.) T. 20, p. 727.
- 1066. — Don fait à l’abbaye de St-Maixent par Pierre, frère de Béraud, d’une femme engagée dans la servitude avec ses deux : enfants et toute sa race. (Abb. de St-Maixent.) T. 15, p. 305.
- Vers 1066. — Don de quelques héritages fait au prieuré de St-Nicolas de Poitiers par un chanoine de ce prieuré. (Abb. de la Celle.) T. 12, p. 647.
- Vers 1066. — Don fait par un clerc nommé Thibaud au monastère de St-Nicolas de Poitiers, de quelques héritages situés à Agressay (Prieuré de St-Nicolas.) T. 20, p. 73.
- 1067. — Manumission accordée à un serf par Goscelin, trésorier de St-Hilaire-le-Grand de Poitiers, du consentement de Gui Geoffroy, duc d’Aquitaine et abbé de St-Hilaire, et de tous les chanoines de cette église. (Chap. de St-Hilaire.) T. 10, p. 343.
- 1068, mai. — Don du monastère de St-Porchaire de Poitiers à l’abbaye de Bourgueil par Goscelin, trésorier de St-Hilaire. (Chap. de St-Hilaire.) T. 10, p. 345.
- 1068, 19 juin. — Lettres de Foulques Réchin, comte d’Anjou, qui rétablit l’abbaye de St-Jouin-lez-Marnes dans son ancienne liberté dont elle avait été dépouillée par Foulques Nerra, que Foulques Réchin appelle son grand-oncle. (Abb. de St-Jouin.) T. 13, p. 283.
- 1068, 27 juin. — Don fait au monastère de St-Nicolas de Poitiers par le chapitre de St-Hilaire, de la terre de la Vacherie, sous une certaine redevance. (Prieuré de St-Nicolas.) T. 20, p. 75.
- 1068, 1er août. — Notice des différents possesseurs de la terre d’Agressay, et de la manière dont elle fut donnée par la comtesse Agnès au monastère de St-Nicotas de Poitiers qu’elle avait fondé. (Prieuré de St-Nicolas.) T. 20, p. 77.
- 1068. —- Convention faite entre le chapitre de St-Hilaire-le-Grand de Poitiers et les habitants de la paroisse de St-Hilaire-sur-l’Autize, sur le droit de sépulture et sur la construction ou l’entretien de l’église paroissiale. (Chap. de St-Hilaire.) T. 10, p. 349.
- 1068. — Don fait à l’abbaye de St-Maixent par Gui Geoffroy, comtede Poitou, de l’église de St-Phitippe et de St-Jacques de Talant, avec la dîme du lieu et autres droits ; le tout ratifié et confirmé endivers temps par le même comte et plusieurs autres seigneurs. (Abb.de St-Maixent.) T. 15, p. 311.
- Vers 1068. — Notice d’une cession faite à la même abbaye, du fief de la Bigotère dans le village de Marçay, par un chevalier nommé Hugues, pour avoir tué un homme appartenant à cette abbaye. (Abb. de St-Maixent.) T. 15, p. 307.
- 1069, 15 mars. — Hugues de Lusignan rentre dans son devoir et répare les torts qu’il avait faits à l’abbaye de St-Maixept, en lui enlevant des églises et des biens pendant la guerre qu’il airait eue avec le comte de Poitou. (Abb. de St-Maixent.) T. 15, p. 315.
- 1069. — Don fait à l’abbaye de St-Jéan-d’Angéty par Ostende de Rézenac, sa femme et tous ses enfants, de la moitié des droits d’autel et de sépulture de l’église de Pérignac. (Abb. de St-Jean-d’ Angély.) T. 13, p. 173.
- 1069. — Cession faite à l’abbaye de St-Maixent par Hugues de Lusignan, de tous les droits qu’il avait usurpés injustement sur les terres de cette abbaye. (Abb. de St-Maixent.) T. 15, p. 313.

1070

- 1070. 19 avril. — Don fait à l’abbaye de St-Maixent par un prêtre nommé Arbert, de la prévôté de l’église canoniale de St-Léger, et de tout ce qui appartenait à cette prévôté. (Abb. de St-Maixent.) T. 15, p. 317.
- 1070, 28 août. — Don fait à l’abbaye de Cormeri par Foulques Réchin, comte d’Anjou, d’une église et de plusieurs héritages situés au village appelé Vedunia. (Abb. de Cormeri.) T. 5, p. 489.
- 1070. — Aléard de Melle et ses enfants font quelques concessions aux religieux de St-Maixent, qui par gratitude les associent aux prières du monastère (Abb. de St-Maixent.) T. 15, p. 325.
- Vers 1070. —- Isembert II, évêque de Poitiers, se désiste lui et sa famille de toutes les coutumes injustes que les seigneurs d’Angle avaient introduites dans la terre de Lurai donnée à I’abbaye de St-Cyprien de Poitiers par Frotier, évêque de cette ville. (Abb. de St-Cyprien.) T. 7, p. 9.
- Vers 1070. — Désistement fait en faveur de l’abbaye de St Jouin-lez-Marnes par Gaubert de la Porte et sa famille, de l’opposition, qu’il avait formée à la construction de trois églises que Foulques Nerra avait permis aux religieux de cette abbaye de bâtir à Vihers dans le château de ce lieu, dont ce comte d’Anjou était fondateur. (Abb. de Saint-Jouin.) T. 13, p. 285
- Vers 1070. — Etienne, fils de Gombaud, se désiste en faveur du prieuré de St-Nicolas de Poitiers, d’un droit injuste de pain, de vin et de chair, qu’il exigeait des chanoines de ce prieuré à certaines fêtes. (Prieuré de St-Nicolas.) T. 20, p. 79.
- Vers 1070. — Ingelelme remet à l’abbaye de Noaillé plusieurs droits qu’il exigeait injustement des hommes de cette abbaye dans la terre seigneuriale de Mazerolles. (Abb. de Noaillé.) T. 21, p. 427.
- Vers 1070. — Don d’une femme née dans la servitude fait à l’abbaye de Noaillé par Etienne Tronel. (Abb. de Noaillé.) T. 21, p. 429.
- Vers 1070. — Traité entre Pierre, abbé de Noaillé, et un nommé Gerbert, au sujet des dîmes de Cosnai. (Abb. de Noaillé.) T. 21, p. 431.
- Vers 1070. — Don fait à l’abbaye de Noaillé par un nommé Maingaud, de quelques héritages et du droit de justice qui lui appartenaient dans de bourg de Noaillé. (Abb. de Noaillé.) T. 21, p. 433.
- 1071. — Don fait : à l’abbaye de St-Jean-d’Angéty par Audebert et Pétronille sa femme, des trois quarts de l’église de Dampierre-sur-Charente avec quelques autres héritages. (Abb. de St-Jean-d’Angély. T. 13, p. 175.
- 1071. — Don fait à la même abbaye par Rainulfe, viguier d’Archiac, et plusieurs autres, de l’église de Notre-Dame de Lonzac et de quelques parties de ses émoluments. (Abb. de St-Jean-d’Angély) T. 13, p. 177.
- 1071. — Cession du fief presbytéral de l’église d’Azay faite à l’abbaye de St-Maixent par Drolio Ladent et sa famille. (Abb. de St-Maixent.) T. 15, p. 327.
- 1071. —. Girbert de Montignac abandonne à l’abbaye de St-Maixent une prévôté qu’il avait achetée de cette abbaye. (Abb. de St-Maixent.) T. 15, p. 329.
- 1071. — Cadelon, vicomte d’Aunay, restitue à l’abbaye de St« Maixent un village nommé Vindolemia avec tous les droits et coutumes qui en dépendaient. (Abb. de St-Maixent.) T. 15, p. 331.
- 1071. — Jean de Alberada se désiste en faveur de l’abbaye de St-Maixent d’un fief qu’il tenait de cette abbaye, en échange de la sergentise d’une prévôté dont les abbé et religieux le gratifient. (Abb. de St-Maixent.) T. 15, p. 333.
- 1071. — Bouchard de l’Isle fait don d’une rivière à l’abbaye de Marmoutier pour la dédommager des pertes qu’il lui avait causées en ruinant par le feu le monastère de Tavent. (Abb. de Marmoutier.) T. 17, p. 381.
- 1072, 25 avril. — Bulle d’Alexandre II statuant que les chanoines de Ste-Radégonde de Poitiers vivront en commun et dans la dépendance des abbesses de Ste-Croix, conformément à l’ancien usage. (Chap. de Ste-Radégonde.) T. 24, p. 19.
- Vers 1072 — Don de l’église de St-Trojan et de tous les droits du lieu, fait a l’abbaye de St-Jean-d’Angély par Rainulfe et ses frères. (Abb. de St-Jean-d’Angély.) T. 13, p. 179.
- 1073, février. — Don de quelques droits fait à l’abbaye de Solignac par Adémar, vicomte de Limoges. (Abb. de Solignac.) T. 25, p. 755.
- 1073, 8 mars. — Don fait à l’abbaye de Maillezais par Savari, du consentement de sa femme et de son fils, de plusieurs droits ecclésiastiques dont il jouissait, et de quelques héritages situés dans l’étendue de ses domaines. (Cathédrale de la Rochelle.) T. 25, p. 151.
- 1073, avant le 20 avril. — Vente faite aux habitants du bourg de St-Maixent par les abbé et religieux du lieu, d’un pré appelé Carniacus, sous la réserve d’un cens et de la dime. (Abb. de St-Maixent.) T. 15, p. 337.
- 1073, 22 avril. — Bulle de Grégoire VII, qui met l’église de St-Hilaire de Poitiers sous la protection du St-Siége, et lui permet d’avoir recours à l’archevêque de Bordeaux lorsque l’évêque de Poitiers refusera de lui rendre justice. (.Chap. de St-Hilaire.) T. 10, p. 351.
- 1073, après le 22 avril. — Don fait à l’abbaye de St-Jean-d’Angély par Gui Geoffroi, duc d’Aquitaine, de l’église de Loulai en Saintonge avec tous ses droits et ses appartenances, et de toutes les dîmes de la Jarrye. (Abb. de St-Jean-d’Angély.) T. 13, p. 181.
- 1074, 9 avril. — Gui Geoffroi, duc d’Aquitaine et comte de Poitou, restitue à l’abbaye de Maillezais le village appelé Santun, que ses prédécesseurs avaient donné à cette abbaye, et dont il l’avait dépouillée depuis injustement. (Evêché de la Rochelle.) T. 25, p. 153.
- 1074, 12 avril. — Bref de Grégoire VII à Isembert II, évêque de Poitiers, au sujet des plaintes portées contre lui par les chanoines de St-Hilaire de la même ville. (Abb. de Noaillé.) T. 21, p. 435.
- 1074, 27 juin. — Les religieux de l’abbaye de St-Maixent, à la recommandation de l’abbé de St-Jean-d’Angély, cèdent à Rorgon, fils de Cadelon, le fief presbytéral de quelques églises, qu’un prêtre nommé Raoul avait donné à cette abbaye. (Abb. de St-Maixent.) T. 15, p. 339.
- 1074, 17 octobre. — Don fait à l’abbaye de Noaillé par Geoffroi, fils de Hugues de St-Maixent, de l’église de St-Gaudent en Aunis, et de plusieurs héritages aux environs. (Abb. de Noaillé.) T. 21, p. 437.
- 1074. — Jugement rendu en faveur de l’abbaye de Ste-Croix de Poitiers, contre un prieur de Ste-Radégonde qui s’était fait nommer à cette place par le pape sans le consentement de l’abbesse de Ste-Croix. (Abb. de Ste-Croix.) T. 5, p. 547.
- 1074. — Guillaume, comte de Mastas, restitue à l’abbaye de St-Jean-d’Angély une partie de la forêt appelée Baavisium, qu’il avait usurpée, et donne à la même abbaye la moitié du reste de cette forêt qui lui appartenait. (Abb. de St-Jean-d’Angély).T 13, p. 183.
- 1074. — Don fait à l’abbaye de St-Jean-d’Angély par Guillaume Jessaud, de quelques héritages situés dans les lieux appelés ad Areas, Braidona, etc. (Abb. de St-Jean-d’Angély.) T. 13, p. 185.
- Vers 1074. — Bernard de Mursay, du consentement de plusieurs seigneurs, fait don à l’abbaye de St-Cyprien de la terre de St-Rémi située dans le pays de Niort. (Abb. de St-Cyprien.) T. 7, p. 13.
- Vers 1074. — Jugement rendu par l’assemblée des barons du seigneur de Talmont, pour faire restituer au prieuré de Fontaines la terre d’Angles que lui avait donnée Guillaume le Jeune, IIe du nom, seigneur de Tahnont. (Prieuré de Fontaines.) T. 8, p. 359.
- 1075, 16 novembre. — Biref de Grégoire VII à Isembert II, évêque de Poitiers, par lequel, après avoir confirmé l’interdit prononcé contre cet évêque par le légat du St-Siége, et l’avoir excommunié, il lui ordonne de se présenter à un concile qui devait se tenir à Rome, pour y rendre compte de sa conduite. (Abb. de Noaillé.) T. 21, p ; 439.
- 1075, 16 novembre. — Bref du pape Grégoire VII à Gozelin, archevêque de Bordeaux, et à Guillaume VlII ; duc d’Aquitaine, au sujet des choses qu’il, avait écrites précédemment à Isembert II, évêque de Poitiers. (Abb. de Noaillé.) T. 21, p. 443.
- 1075. — Bref du pape Grégoire VII, par lequel il est ordonné aux clercs de Ste-Radégonde de Poitiers de se soumettre à l’abbesse de Ste-Croix. (Abb. de Ste-Croix.) T. 5, p. 551.
- 1075. — Rainaud Bernier donne à l’abbaye de St-Maixent les fonds qu’il avait dans.le village de Tremunt. (Abb. de St-Maixent.) T. 15, p. 345.
- Vers 1075. – Don de l’église de St-Pierre de Preuilli-la-Ville avec ses dépendances fait à l’abbaye de St-Cyprien de Poitiers par Geoffroi, Amelius son frère et toute la famille des Isemberts, évêques de cette ville (Abb. de St-Cyprien) T. 7, p. 15.
- Vers 1075. — Don fait à la même abbaye par Amelius de Rochefort, de quelques dîmes et autres droits à Preuilli-la-Ville. (Abb. de St-Cyprien.) T. 7, p. 19.
- Vers 1075. — Charte par laquelle Aimeri Savari, du consentement de son frère, se donne lui-même avec ses héritages à l’abbaye de St-Cyprien. (Abb. de St-Cyprien.) T. 7, p. 21.
- Vers 1075. — Don fait à la même abbaye par Oda et Geoffroi son fils, de quelques héritages situés dans la viguerie de Vivône, au village nommé Berusta. (Abb. de St-Cyprien.)T. 7, p. 23.
- Vers 1075. — Hommage lige rendu à Benoît, abbé de St-Maixent, par Thibaud Freluns, pour le fief de Frelonenes. (Abb. de St-Maixent.) T. 15, p. 341.
- Vers 1075. — Hommage lige rendu au même abbé par Gilbert de Lohilec, pour le fief d’Aregnuns. (Abb. de St-Maixent.) T. 15, p. 343.
- Vers 1075. — Liste des hommages rendus à l’abbaye de St-Maixent par les vassaux de cette abbaye sous le gouvernement de l’abbé Benoît. (Abb. de St-Maixent.) T. 15, p. 347.
- Vers 1075. — Main-ferme donnée à Airaud de Maire par Pierre, abbé de Noaillé, de quelque portion de terre située au village de Mairé. (Abb. de Noaillé.) T. 21, p. 445.
- 1076, 14 octobre. — Philippe Ier, roi de France, confirme tous les dons qui avaient été faits ou pourraient se faire en faveur de l’abbaye de Montierneuf de Poitiers, dont Gui Geoffroi, duc d’Aquitaine, faisait alors la fondation. (Abb. de Montierneuf.) T. 19.p. 25.
- 1076 — Hélie Roux fait don a l’abbaye de St-Jean-d’Angély de l’église de Oxiaco avec le fief presbytéral et quelques autres droits. (Abb. de St-Jean-d’Angély.) T. 13, p. 187.
- 1076. — Don de quelques héritages fait à l’abbaye de St-Maixent par Fouchard de Aifre, en se faisant religieux de cette abbaye. (Abb. de St-Maixent.)T. 15, p. 351.
- 1076. — Vente de quelques héritages faite à un prêtre nommé Arbert par Benoit, abbé de St-Maixent, et tous les religieux de cette abbaye. (Abb, de St-Maixent.) T. 15, p. 353. ,
- 1076. —- Boson, fils de Joscelin de Vivône, confirme le don que son père avait fait d’une femme et de ses enfants en faveur de l’abbaye de St-Maixent. (Abb. de St. Maixent.) T. 15, p. 355.
- 1076. — Accord au sujet d’un meurtre qui avait été commis dans la personne du neveu de Hugues de Ste-Maure. (Abb. de Marmoutier.) T. 17, p. 385.
- Vers 1076. — Règlement d’un légat du St-Siége sur les démêlés qui étaient entre l’abbesse de Ste-Croix et les chanoines de l’église de Ste-Radégonde de Poitiers, touchant les droits des abbesses sur les doyen et chanoines de Ste-Radégonde. (Abb. de Ste-Croix.) T. 5 p. 553.
- Vers 1076. — Jugement de Gui Geoffroi, duc d’Aquitaine et comte de Poitou, rendu de concert avec Pépin II, seigneur de Talmont, et ses barons, par lequel la terre d’Angles est restituée au prieuré de Fontaines, auquel elle avait été donnée auparavant par Guillaume II, dit le Jeune, seigneur de Talmont. (Prieuré de Fontaines.) T. 8, p. 361.
- Vers 1076. — Bulle de Grégoire VII, qui donne à Hugues, abbé de Cluni, et à ses successeurs, le gouvernement de l’abbaye de Montierneuf de Poitiers. (Abb. de Montierneuf.) T. 19, p : 23.
- 1077, 28 janvier. — Fondation de l’abbaye de Montierneuf par Gui Geoffroi, duc d’Aquitaine et comte de Poitou. (Abb. de Montierneuf.) T. 19, p. 33 [1].
- 1077, 29 septemhre. — Don fait à l’abbaye de St-Jean-d’Angély par Aimeri Débaptizé et ses frères, de la moitié d’un moulin appelé Tresuc, et de la moitié de la pêcherie près de la paroisse de Muron en Aunis. (Abb. de St-Jean-d’Angély.) T. 13, p. 191.
- 1077, 9 octobre. — Les chanoines de l’église de St-Hilaire-le-Grand de Poitiers accordent la liberté à un serf qui leur appartenait. (Chap. de St-Hilaire.) T. 10, p. 359.
- 1077. — Don fait à l’abbaye de St-Jean-d’Angély par Bertrand de Varèze, de l’église de Varèze et de plusieurs autres héritages situés en différents lieux. (Abb. de St Jean-d’Angély), T. 13, p. 189.
- 1077. — Don fait à l’abbaye de St-Maixent par Aimeri et Aldeerius son frère, de la forêt de Cugulet et de ce qui lui appartenait au village de Margnac dans la paraisse de Vitrac. (Abb. de St-Maixent) T. 15, p, 359.
- 1077. —Manumission accordée publiquement à un serf par l’abbé et les religieux de Noaillé. (Abb. de Noaillé.) T. 21, p. 451
- 1077. — Gui Geoffroi, duc d’Aquitaine, fait don a l’abbaye de Maillezais des églises de St-Martin et de St-Séverin, situées dans la ville de Bordeaux, avec leurs droits et dépendances, de la chapelle du Palais, et de plusieurs autres domaines, héritages, droits et dîmes, tant à Bordeaux que dans le Bordelais. (Cathédrale de la Rochelle.) T. 25, p. 19.
- Vers 1077. — Don de la moitié du terrage de la borderie de Cugulet fait à l’abbaye de St-Maixent par la femme de Pierre de Fluriaco. (Abb. de St-Maixent.) T. 15, p. 357.
- Vers 1077. — Don de la viguerie de Comblé fait à l’abbaye de Noaillé par Hugues, viguier du château de Vivône. (Abb. de Noaillé.) T. 21, p. 447.
- Vers 1077. — Ayraud de Chistré, se voyant sur la fin de ses jours, reçoit au château de Preuilli l’habit de St-Benoît des mains de Pierre, abbé de Noaillé, et donne quelques héritages à cette abbaye. (Abb. de Noaillé.) T. 21, p. 449.
- 1078. - Les seigneurs de Partenay confirment, moyennant la somme de trois cents sous, la fondation du prieuré de Fontaines faite par Guillaume II dit le Jeune, seigneur de Talmont. (Prieuré de Fontaines.) T.8, p. 363.
- 1078. — Don fait à l’abbaye de St-Maixent par Hugues Claret et son frère, de la moitié de l’église de Verrines avec le terrain qut l’environnait. (Abb. de St-Maixent.) T. 15 -, p. 363.
- 1078. — Don fait à la même abbaye par Aimeri et ses enfants, d’une église et de quelques autres héritages situés au Iieu de Verrines. (Abb. de St-Maixent.) T. 15, p. 365.
- 1078. —Pierre Samuel, fils de Goscelin de Mortemar, donne à l’abbaye de Noaillé la terre de Ferabeu sous la réserve des dîmes et de quelques autres droits. (Abb. de Noaillé.) T. 21. p. 457.
- Vers 1078. - Vente faite par Arnaud, chanoine de St-Hilaire-le-Grand de Poitiers, à Rorgue, prévôt, et à Giraud son frère, de quelques vignes situées dans le village appelé Boesigia. (Abb. de St-Cyprien.) T. 7, p. 25.
- Vers 1078. — Guillaume VIII, duc d’Aquitaine et comte de Poitou, accorde aux religieux de St-Cyprien le droit de pêche dans le Clain dans toute l’étendue de leur terre. (Abb. de St-Cyprien.) T. 7, p. 27.
- Vers 1078. — Don de quelques héritages fait à l’abbaye de Noaillé par Maingot, clerc de l’église de St-Pierre. (Abb. de Noaillé.) T. 21, p. 453.
- Vers 1078. —Don de quelques héritages fait à la même abbaye par un autre clerc de l’église de St-Pierre nommé Uncbert Poreo. (Abb. de Noaillé.) T.21, p.455.
- 1078 ou 1079 — Diplôme de Gui Geoffroi, duc d’Aquitaine et comte de Poitou, qui défend d’admettre parmi les chanoines de l’église de St-Hilaire aucun fils de prêtre, de diacre, de sous-diacre, de clerc, ni aucun bâtard, et qui fixe le nombre dés chanoines à soixante. (Chap. de St-Hilaire.) T. 10, p. 363.
- Vers 1078 ou 11079, 14 août. — Bulle du pape Grégoire VII, qui permet aux religieux du prieuré de St-Etienne de Marans, du diocèse de Saintes, de célébrer l’office divin à voix basse, portes fermées, à cause de l’interdit qui avait été lancé sur la terre de Marans. (Cathédrale de la Rochelle.) T. 25, p. 21.
- 1079, août. — Accord entre l’abbé de Noaillé et un ecclésiastique qui avait été excommunié parce qu’il faisait la fonction de juge, office qui n’appartenait qu’à un séculier. (Abb. de Noaillé.). T. 21, p. 459.
- 1079. — Don fait à l’abbaye de Charroux par Ingelramne et Emme sa femme, du village de Ham en Flandre, pour en faire une abbaye dépendante de celle de Charroux. (Abb. de Charroux.) T. 4 p. 63.
- 1079. — Confraternité entre le chapitre de St-Ursin de Bourges et celui de St-Hilaire-le-Grand de Poitiers. (Chap. de St-Hilaire.) T. 10, p. 391.
- 1079. — Don fait à l’abbaye de St-Maixent, des terres de Campanola et de Asneriis et de la moitié de la dîme de Viveriis. (Abb. de St-Maixent.) T. 15, p. 367.
- Vers 1079. — Notice de ce que fit Pierre Ier, abbé de Mauléon, pour faire entrer son abbaye en possession de tout ce qui appartenait à l’église des Aubiers. (Abb. de la Trinité de Mauléon.) T. 17, p. 155.
- Vers 1079. — Don de quelques héritages fait au prieuré de St-Nicolas de Poitiers par Arnaud, prêtre et chanoine de cette église (Prieuré de St-Nicolas.) T. 20, p. 81.
- Vers 1079. — Don fait au même prieuré, par Bernard et Oda, sa femme, de la troisième partie de leurs possessions. (Prieuré de St-Nicolas.) T.20, p,83.
- Vers 1079. — Don fait au même prieuré d’une maison et d’un jardin par une femme nommée Gilla. (Prieuré de St-Nicolas.) T. 20, p 85.
- Vers 1079. — Don fait au même prieuré par Airaud Descap Delati et sa famille, de tout le droit qu’ils avaient dans la terre du Luc. (Prieuré de St-Nicolas.) T. 20, p. 87.
- Vers 1079. — Don de divers héritages fait au même prieuré par Guillaume de la Pierre et Benoîte sa femme. (Prieuré de St-Nicolas.) T. 20, p. 89.


[1Une autre copie de cette charte se trouve sous la date du 27 janvier 1078.

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Votre message
Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Les mots-clés de l'article

pour en savoir plus sur : 11e siècle - Archives - Cartulaires, chartriers et pouillés - Fonteneau (Dom Léonard, OSB) 1705-1781 -

Chercher dans le site

Les plus lus --- Les 50 +

1.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

4.  FAQ & R - Le Forum Aux Questions ... & aux Réponses

5.  Carte satellite Googlemap avec moteur de géolocalisation : rechercher une ville, une commune, un village


5 articles au hasard

1.  1758 - Ban de la noblesse de Saintonge

2.  1751 - La famille de Pons dans le Mercure de France

3.  1750 - Fonderie de Ruelle (16) - Le conseil municipal d’Angoulême refuse sa création

4.  Livre d’Or d’Histoire Passion

5.  Histoire du Château de Gademoulins à Gensac-La Pallue (16) par Paul de Lacroix (1906)


Les plus populaires --- Les 50 +

1.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Three generations of the Anglo-Poitou family of Vivonne, from 13th century “Poitevin mercenary captain” to 14th century “recalcitrant lady”

4.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

5.  1120 - Cartulaire de l’église d’Angoulême - Terre de Bouchereau à Macqueville (17)


Brèves --- Toutes

1.  Au château de la Roche Courbon, fête de la préhistoire les 23 et 24 avril 2016

2.  Antiquité-Avenir. Réseau des Associations liées à l’Antiquité - Communiqué de presse

3.  Temples de la Saintonge Maritime : Une histoire mouvementée

4.  2.644.259 visiteurs sur Histoire Passion - Statistiques au 31/12/2013

5.  Archéologie et histoire du fleuve Charente à Taillebourg - Port d’Envaux