Vous êtes ici : Accueil -> Grands thèmes d’histoire locale -> Abbayes, monastères, églises et commanderies -> Ordre de Saint-Benoît -> 1361 - Aveu de Guillaume Sabouroux, de Vars (16), à l’abbé de (...)

1361 - Aveu de Guillaume Sabouroux, de Vars (16), à l’abbé de Saint-Cybard

D 18 avril 2007     H 23:39     A Pierre     C 2 messages A 1131 LECTURES


agrandir

en 1361 le jeudi de la fête de St Mathieu (21 septembre)

Hommage par lequel Guillaume Sabouroux, de Vars, reconnaît tenir de Bertrand Caillon, abbé de Saint-Cybard, ainsi que ses prédécesseurs l’ont fait depuis un temps immémorial à l’égard des prédécesseurs dudit abbé, un certain nombre de droits utiles, tels que ceux de prendre, à des jours de fêtes déterminés, une certaine quantité de miches de pain blanc, d’œufs, de vin et autres comestibles, de percevoir deux deniers sur chaque novice admis au monastère, etc., etc., sous l’obligation, toutefois, de joncher la chambre de l’aumônier de l’abbaye de lierre le jour de Pâques, et de jonc rond le jour de la Pentecôte, et d’entretenir toute l’année garnis de foin les privés des moines.

(Original en parchemin, autrefois scellé sur double queue d’un sceau qui a disparu.
Source : AD 16 ; fonds de l’abbaye de Saint-Cybard.
Cité dans Bulletins et Mémoires de la Société Archéologique et Historique de la Charente - Année 1868-69
Traduction : P. Collenot (mon latin a pris, comme moi, quelques années d’âge, et je ne garantis pas que ma traduction soit d’une qualité irréprochable), avec l’aide de Jacques Duguet.

Texte originalTraduction
NOTUM sit universis has presentes litteras inspecturis, quod ego Guillelmus Saborosi, de Varno, habeo, teneo et advoho successoresque mei dicti li Saborous, dicti loci de Varno, ab antiquo habuerunt, tenuerunt et advohaverunt, a religioso et honesto viro domino Bertrando Cailhonis, venerabili abbate et ministre monasterii beati Eparchii, in suburbio Engolisme, et a conventu ejusdem loci et ab eorum predecessoribus qui fuerunt pro tempore, in feodum ad homagium ligium et sub achaptamento quindecim solidorum solvendorum et reddendorum eisdem dominis abbati et conventui in mutacione dominorum abbatum predicti monasterii, sub deveriis et onoribus que sequntur : Qu’il soit connu de tous ceux qui verront ces présentes lettres, que moi Guillaume Sabouroux, de Vars, je tiens et j’avoue, ainsi que mes successeur les Sabouroux dudit lieu de Vars, de temps immémorial auront, tiendront et avoueront à religieux et honnête homme Bertrand Caillon, venerable abbé et ministre du monastère du bienheureux Cybard, dans le faubourg d’Angoulême et au couvent du même lieu et à ses prédécesseurs qui furent de temps immémorial, en foi à hommage lige et sous l’achat de quinze sols à payer et rendre aux seigneurs abbés et couvent à chaque changement de seigneur abbé dudit monastère, sous les devoirs et honneurs qui suivent :
Primo habeo et debeo percipere et habere qualibet die dominica in abbacia dicti monasterii septem micas panis albi, tales quales comedunt domini abbas et conventus ejusdem loci justi et ab antiquo legictimi ponderis ; Premièrement j’ai et dois percevoir et avoir chaque dimanche en l’abbaye dudit monastère sept miches de pain blanc, telles que les mangent les seigneurs abbés et le couvent dudit lieu, au poids juste et immémorial poids légitime ;
Item debeo habere et percipere de et super quolibet monaco novicio, in dicto monasterio de novo recepto, duos denarios ; Item je dois avoir et percevoir de chaque nouveau moine novice, entrant dans ledit monastère, deux deniers ;
Item debeo percipere et habere diebus lune, martis et mercurii ante festum Ascensionis Domini panem, vinum, …. ,ova et unum flon, et pro hiis premissis ego teneor procurare, tradere et liotare cuilibet domino monacho predicti monasterii in processionibus per dictos tres dies per ipsos faciendis baculos seu virguas albas per ipsos dominos portandas ; Item je dois percevoir et avoir, les lundi, mardi et mercredi avant la fête de l’Ascension du Seigneur du pain, du vin, …. ,des oeufs et un [flon ?], et pour contrepartie je suis tenu de procurer, remettre et livrer à chaque seigneur moine dudit monastère les bâtons et rameaux blancs à porter par ces seigneurs aux processions desdits trois jours ;
Item teneor juncare de liedra in quolibet festo Pasche cameram helemosinarii dicti loci, et in quolibet festo Penthecostes ipsam cameram promicto juncare et teneor de junco rotundo ; Item je suis tenu, à chaque fête de Pâques, de joncher de lierre la chambre de l’aumônier dudit lieu et à chaque fête de Pentecôte je promets de joncher cette chambre de jonc rond.
Item teneor tenereque promicto cameras privatas seu latrinas predicti loci Sancti Eparcbii feno munitas per totum annum perpetuo in futurum ; Item je suis tenu et promets de tenir les chambres privées et les latrines dudit lieu de Saint Cybard garnies de foin toute l’année et pour toujours
Item habeo et teneor transire (sic) herbas seu fenum dominorum abbatis et conventus de insulis Sancti Eparchii usque ad portum, et dicti domini abbas et conventus habent michi tradere navem et perticam ad transeundum fenum predictum ; et rastilicidium feni pratorum predictorum debet perpetuo esse meum. Item, je suis tenu de transporter les herbes ou le foin des seigneurs abbé et couvent, des îles de Saint-Cybard jusqu’au port, et les dits seigneur abbé et couvent doivent me procurer une barque et une perche pour transporter le foin sus-dit, et le reste de foin des sus-dits prés doit être à moi, à perpétuité.
Supplicans predictis dominis, quantum possum, quod si sint aliqua alia ad dictum feodum spectancia et pertinencia, que hic non sint dicta, nominata et specificata, quod de eis me dignentur certificare et informare, cum ea paratus sim ab ipsis dominis sub homagio et achaptamento predictis habere et advoare. Clause en cas d’oubli d’un des éléments de l’hommage
Datum teste sigillo reverendi patris in xpo domini Ayquelini, Dei gracia Engolismensis episcopi, die jovis in festo beati Mathie, apostoli, anno Domini M° CCC° sexagesimo primo.

GUILLELMUS DE BROCIA clericus sic est.
Donné, attesté par le sceau du révérend père en Jésus-Christ seigneur Ayquilin [1], par la grâce de Dieu évêque d’Angoulême, le jeudi de la fête du bienheureux Mathieu, apôtre, l’année du seigneur 1361

[1Un évêque à la forte personnalité, qui ira jusqu’à excommunier Guy de La Rochefoucauld pour cause d’hommage non fait

Vos commentaires

  • Le 6 octobre 2011 à 11:33, par bniat40 En réponse à : 1361 - Aveu de Guillaume Sabouroux, de Vars (16), à l’abbé de Saint-Cybard

    Quand on dit que l’évêque Ayguilin avait un fort caractère pour excommunier Guy de La Rochefoucauld ; je traiterai le seigneur évêque Ayguilin de prédateur et de lâche (comme bien des évêques de notre XXI e siècle - quand on voit les impôts qu’il levait sur le dos du clergé, des quidam etc..( on atteignait même le niveau "VOL de haute lignée") ; il vivait vraiment aux crochets de la société et ne savait pas ce qu’était la charité et encore moins l’humilite - L’évêque Ayguilin a abusé de son pouvoir vis à vis de Guy de La Rochefoucauld ! Ce fut un lâche ! L’histoire a bien traité le sujet : faîtes des recherches sur Ayguilin... vous ne trouverez RIEN. Par contre les recherches sur les La Rochefoucauld, vrais Seigneur, est bien plus grande et fructueuse de tout le bien qu’ils ont commis...

    Répondre à ce message

  • Le 22 octobre 2007 à 10:18, par duguet En réponse à : 1361 - Aveu de Guillaume Sabouroux, de Vars (16), à l’abbé de Saint-Cybard

    Item habeo et teneor transire (sic) herbas seu fenum dominorum abbatis et conventus de insulis Sancti Eparchii usque ad portum, et dicti domini abbas et conventus habent michi tradere navem et perticam ad transeundum fenum predictum ; et rastilicidium feni pratorum predictorum debet perpetuo esse meum.

    De même, je suis tenu de transporter les herbes ou le foin des seigneurs abbé et couvent, des îles de Saint-Cybard jusqu’au port, et les dits seigneur abbé et couvent doivent me procurer une barque et une perche pour transporter le foin sus-dit, et le reste de foin des sus-dits prés doit être à moi, à perpétuité.

    Il doit donc savoir conduire une barque à la perche, à moins qu’il charge quelqu’un de le faire à sa place.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Votre message
Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Les mots-clés de l'article

pour en savoir plus sur : 16 Vars - 14e siècle - Aveux, reconnaissances, dénombrements - Document en latin - SAHC - Société Archéologique et Historique de la Charente -

Chercher dans le site

Les plus lus --- Les 50 +

1.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

4.  FAQ & R - Le Forum Aux Questions ... & aux Réponses

5.  Carte satellite Googlemap avec moteur de géolocalisation : rechercher une ville, une commune, un village


5 articles au hasard

1.  17e siècle - Papier et eaux-de-vie : produits traditionnels de l’Angoumois

2.  1541 - Vars (16) - Découverte archéologique dans un champ

3.  1553 - Rôle de la noblesse de Saintonge

4.  1803 - Description de la Touvre, rivière exceptionnelle

5.  1703 - Cognac (16) : Rôle des fiefs et arrière-fiefs du Siège Royal de Cognac


Les plus populaires --- Les 50 +

1.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Three generations of the Anglo-Poitou family of Vivonne, from 13th century “Poitevin mercenary captain” to 14th century “recalcitrant lady”

4.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

5.  1120 - Cartulaire de l’église d’Angoulême - Terre de Bouchereau à Macqueville (17)


Brèves --- Toutes

1.  Au château de la Roche Courbon, fête de la préhistoire les 23 et 24 avril 2016

2.  Antiquité-Avenir. Réseau des Associations liées à l’Antiquité - Communiqué de presse

3.  Temples de la Saintonge Maritime : Une histoire mouvementée

4.  2.644.259 visiteurs sur Histoire Passion - Statistiques au 31/12/2013

5.  Archéologie et histoire du fleuve Charente à Taillebourg - Port d’Envaux