Plan du site : détaillé / réduit
Mots-clés
Liens
S'abonner
Forum
Livre d'or
Archives
Contact
 
Vous êtes ici : Accueil » Grands thèmes d’histoire locale » Mouvement des idées » 1850 (c) - Loge maçonnique La Sincérité à Saintes (17) - Formulaire de (...)

1850 (c) - Loge maçonnique La Sincérité à Saintes (17) - Formulaire de demande d’adhésion

D 25 avril 2009     H 22:19     A Pierre     C 0 messages     A 5175 LECTURES


agrandir

Pour être admis à l’initiation au sein d’une Loge maçonnique, le candidat doit répondre à un questionnaire, et satisfaire à une enquête de moralité.
Le formulaire en vigueur à la Loge La Sincérité de Saintes, au XIXème siècle.

Source : Bibliothèque Municipale de Saintes - Fonds ancien - MS 1112-131 bis

Au sujet des rites (dont le rite écossais) en usage dans la Franc-Maçonnerie française, voir cette page (Wikipédia)

Voir en ligne :

Loge La Sincérité

 A.’. L.’. G.’. D.’. G.’. A.’. D.’. L’U.’. [1]

Au nom & sous les auspices du sup.’. Cons.’. du Rite Écossais anc.’. & acc.’. [2] pour la France & ses dépendances

 INSTRUCTION A PRÉSENTER AUX CANDIDATS A L’INITIATION

Il est du droit de tout homme de bien de solliciter son admission dans une Société qui lui permette d’étendre ses connaissances intellectuelles, de propager de bonnes doctrines et d’exercer utilement la bienfaisance.

Mais il est du devoir de toute Société qui se respecte de n’admettre ses auxiliaires qu’après une entière conviction de l’étendue des obligations qu’ils contractent.

C’est dans ce but que la Loge maçonnique, constituée à Saintes, sous le titre distinctif de La Sincérité, désire que tous les candidats présentés pour être admis dans son sein, méditent la présente Instruction et signent en connaissance de cause la promesse de s’y conformer.

L’ordre des Francs-Maçons a pour objet la bienfaisance, l’étude de la morale universelle et la pratique du bien.

La Franc-Maçonnerie a pour principes la Liberté de conscience et la solidarité humaine ; elle a pour devise : Liberté, Égalité, Fraternité.

Elle ne se contente pas de ce principe négatif de la morale ordinaire : « Ne fais pas à autrui ce que tu ne veux pas qu’on te fasse ; » mais, plus énergique, elle dit à tous : « Fais pour autrui ce que tu veux qu’on fasse pour toi. »

Dans la sphère élevée où elle se place, la Franc-Maçonnerie n’exclut personne pour ses croyances. Elle respecte les opinions religieuses et les sympathies politiques de chacun de ses membres ; elle leur rappelle que leur premier devoir, comme Maçons et comme citoyens, est de respecter les lois du pays qu’ils habitent, et, comme sanction de cette doctrine, elle interdit formellement dans ses assemblées toutes discussions qui auraient pour objet la controverse ou la critique des actes de l’autorité civile.

La Franc-Maçonnerie considère le travail comme l’une des lois impérieuses de l’humanité ; elle l’impose à chacun suivant ses forces et ses moyens ; elle proscrit, en conséquence, l’oisiveté volontaire.

Elle recommande les devoirs envers la famille, la paix intérieure du ménage et l’exercice de toutes les vertus qui peuvent assurer le bonheur de l’humanité.

Les passions profanes doivent se taire dans le cœur d’un Maçon ; il lui est prescrit, en toutes circonstances, d’aider, de protéger et de secourir ses frères.

Au sein des réunions maçonniques, tous les Maçons sont placés sous le niveau de l’égalité la plus parfaite ; il n’existe entre eux d’autres distinctions que celles de la hiérarchie des fonctions ou offices.

Toutes les fonctions sont électives et temporaires.

La Maçonnerie est pratiquée par toute la terre. Ainsi, l’homme revêtu du titre de Maçon est certain, tant qu’il n’a pas démérité, de rencontrer appui et protection dans tous les pays où il va s’établir. Toutes les loges lui sont ouvertes.

Nul ne peut y être admis :
- 1. — S’il n’est âgé de vingt-un ans accomplis, à moins qu’il ne soit fils de Maçon.
- 2. — S’il n’est de réputation et de mœurs irréprochables.
- 3. — S’il n’a une profession libre et honorable, et s’il ne justifie point de moyens suffisants d’existence.

Nul n’est admis sans une enquête préalable sur sa position et ses antécédents depuis l’âge de raison. Un extrait du casier judiciaire devra être joint à la présente demande.

Le candidat doit verser avant sa réception, entre les mains du Trésorier de la Loge, une somme de 70 francs.
Une fois reçu, il est soumis à une cotisation annuelle de 36 francs, payables par trimestre et d’avance, et à une cotisation supplémentaire de 3 francs par an, applicable à l’Orphelinat général maçonnique.

Il prend l’obligation d’être exact, autant que ses occupations civiles peuvent le lui permettre, aux séances qui ont lieu deux fois par mois.

 RENSEIGNEMENTS A FOURNIR PAR LE CANDIDAT

questions auxquelles il doit répondre par écrit

- 1. — Quelles réflexions vous a suggérées la lecture précédente et quel but poursuivez-vous en demandant l’initiation ?

- 2. — Où avez-vous été élevé ? Où avez-vous reçu votre éducation ?

- 3. — Dans quels endroits avez-vous vécu, et combien de temps avez-vous séjourné dans chaque endroit ?

- 4- — Avez-vous exercé d’autres professions que celles indiquées dans votre demande ? Quelles sont-elles ? Où et chez qui avez-vous été employé ?

- 5, — Etes-vous marié, et votre femme approuve-t-elle votre résolution de devenir Maçon ?

- 6. — Êtes-vous père de famille ? Combien avez-vous d’enfants ?

- 7. — Vous êtes-vous déjà présenté dans une autre Loge ?

Saintes, le _______________18

(Signature)

Nota. — Toute réponse reconnue fausse entraîne de plein droit le refus du candidat.

 DÉCLARATION A FAIRE PAR LE POSTULANT

Je soussigné (nom de famille), _______________
Prénoms : _______________
Profession ; _______________
Né à _______________ Le
Demeurant à ______________________________

Après avoir pris connaissance de l’instruction qui précède, déclare de ma propre volonté m’y conformer et solliciter la faveur d’être admis dans la Loge La Sincérité m’obligeant à supporter les charges spécifiées ci-dessus.

Saintes, le_______________18

(Signature)

Monsieur le Président de la Loge Maçonnique, Rue de l’Évêché, n° 5, SAINTES.


[1A la gloire du Grand Architecte de l’Univers

[2Suprême Conseil du Rite Écossais ancien et accepté.

...
Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document

Les mots-clés de l'article

pour en savoir plus sur : 17 Saintes - 19e siècle - Bibliothèque Municipale de Saintes - Franc-Maçonnerie -

Je recherche dans le site

Un conseil : Pour obtenir le meilleur résultat, mettez le mot ou les mots entre guillemets [exemple : "mot"]. Cette méthode vaut également pour tous les moteurs de recherche sur internet.