Vous êtes ici : Accueil -> Hommes et femmes de notre histoire -> Grandes familles -> Maumont (de) ou Maulmont -> Généalogie de la famille de Maulmont, seigneurs de Tonnay-Boutonne (...)

Généalogie de la famille de Maulmont, seigneurs de Tonnay-Boutonne (17)

D 8 avril 2009     H 11:42     A Pierre     C 1 messages A 4327 LECTURES


agrandir

De 1088 à 1775, la généalogie d’une famille du Limousin, qui devient en 1303 seigneur de Tonnay-Boutonne (17)

Les Seigneurs de Taunnay-Boutonne portoient pour armes : d’azur, à deux fasces d’or, à l’orle chargée de bezans.

Source : Dictionnaire de la noblesse, contenant les généalogies, l’histoire & la chronologie des familles nobles de France, l’explication de leur armes, & l’état des grandes terres du royaume - Franc̜ois Alexandre Aubert de La Chesnaye-Desbois - Paris - 1775

MAULMONT (de) : Maison connue dès l’an 1088, qui tient un des premiers rangs dans la Province du Limousin, tant par les services importans qu’elle a rendus à l’Etat, ses illustres alliances, que par son ancienneté. Elle tire son nom de la Ville & Châtellenie de Maulmont, dont on voit encore des ruines du Château. Cette Ville & cette Châtellenie furent réunies à celle de Chalus-Chabrol en 1303 & 1307, lors des échanges que Guillaume & Pierre De Maulmont, Chevaliers, firent avec le Roi Philippe le Bel.

Les noms de Ville & Châtellenie de Maulmont, qu’elle portoit des le onzième siècle, sont conservés encore dans les actes que l’on passe aujourd’hui pour ce qui la concerne, lesquels commencent par ces mots : Par-devant le Garde des Sceaux de toute la Terre, Ville & Châtellenie de Maulmont, qui a appartenu autrefois à ceux de Maulmont.

Lors des séparations des branches de cette Maison, les cadets donnèrent le nom de Maulmont aux Terres qu’ils eurent en partage. Le premier fut Jean, fils puiné d’Huges, qui donna le nom de Maulmont à une Seigneurie qu’il possédoit vers l’an 1220, dans la paroisse de Dournazac. Il étoit à cette époque Seigneur de la Trie. Ses successeurs en ligne directe ont possédé ces deux Terres depuis l’an 1220, jusqu’en 1695, que Marie, fille unique de Françis De Maulmont, & de Marie de Lambertie, les porta en mariage à Jean de Campniac, ainsi que la Baronnie de Mombrun, qu’elle eut de la succession de Marie, née Comtesse de Lambertie, Marquise de Choiseul.

Le second exemple de donner son nom à la Terre que l’on eut en partage, fut donné en 1320, par Bertrand, IIIe fils de Pierre, qui donna le nom de Maulmont à une Terre dans la paroisse de Rozierres en bas-Limousin : ce qui annonceroit que c’est lui qui lui donna ce nom, c’est que Guillaume, son frère ainé, prenoit seulement le titre de Seigneur de Taunnay-Boutonne, & que Pierre, son autre frère, prit celui de Seigneur de Châteauneuf & de Themel, qui étoient les Terres que Philipe le-Bel leur avoit données en échange. La branche des Seigneurs de Saint-Vit, & celle des Seigneurs de Saint-Quentin avaient également une Seigneurie du nom de Maulmont.

Nous n’avons que légèrement parlé de cette Maison, Tome IX, p. 628, de cette Maison , qui a fourni plusieurs branches, en voici la généalogie plus détaillée.

- I. Cette Maison remonte, par filiation suivie, à Ebrard De Maulmont, qui soucrivit avec Helits, sa femme, à un titre de l’an 1088, lequel se trouve à l’Abbaye de Salminiac. On présume qu’ils eurent pour enfans :

  • Guillaume , qui suit ;
  • Hugues , Abbé de Salminiac, qui vivoit en 1118.

- II. Guillaume De Maulmont, Chevalier, vivoit, suivant l’Histoire de Guyenne, en 1118. Les Chartes, dont le dépouillement a été fait par Dom Etiennot, Religieux Bénédictin, en fait mention, ainsi que d’Hugues, son frère, & de Bernard, qui suit ; & d’Hugues De Maulmont, que l’on présume être ses fils, lesquels vivoient en 1149 , & portoient pour armes : d’azur, à une croix au sautoir d’or. Les mêmes Chartes portent qu’un Archambaud, Abbé de Solminiac en 1160, étoit frère d’Hugues, & portoit pour armes : d’azur, au sautoir d’or, accompagné de 4 tours d’argent.

- III. Bernard De Maulmont, Chevalier, mentionné dans l’acte ci-dessus, qui est de 1149, souscrivit à un autre en 1160. II eut de son épouse, dont le nom est ignoré :

  • 1. Hugues, qui suit ;
  • 2. Pierre, Chevalier, qui fit des donations à l’Abbaye de Meymac en 1220 ;
  • 3. autre Hugues, Prévt de Pierre-Buffière en 1194, & Abbé de Salminiac ; — 4. & Aimery, Chanoine de Limoges en 1196.

- IV. Hugues De Maulmont souscrivit à différens actes passés en 1196 & 1211. Il eut pour enfans :

  • 1. Etienne, qui suit ;
  • 2. Jean, auteur de la branche des Seigneurs de Maulmont & de la Trie, rapportée ci-après ;
  • 3. Gerard, Abbé de Belmavent en 1229 ;
  • 4. Pierre, qui fit une dotation à l’Abbaye de Meymac en 1248 ;
  • 5. & Guillaume , qui fit, conjointement avec Pierre, son frère, ladite donation, & qui fit bâtir les voûtes de l’Eglise du Chapitre de Limoges, dont il étoit Archidiacre en 1247.

- V. Etienne De Maulmont, Chevalier, vivoit en 1220. Il est rapporté dans un acte de 1313, où il est nommé bisayeul de Pierre De Maulmont. Etienne eut pour enfans :

  • 1. Adhemar , qui suit ;
  • 2. Guerard , qui fut, avec Gui de la Roche, exécuteur du testament de Marguerite de Limoges, de l’an 1252, dans lequel il est nommé frère d*ADHEMAR. Ce Guerard transigea, conjointement avec Helie, son frère, & au nom de Pierre, leur neveu, avec Guillaume & Aimery de Rochechouart, frères & fils de Marguerite de Limoges, lesquels accordèrent auxdits Seigneurs De Maulmont , 80 livres de rente, sur le Comté de Poitiers, par acte de 1269 ;
  • 3. Helie, nommé dans la transaction de 1269, qui lut assiégé, avec Adhemard & Guerard, ses frères, dans le Château d’Aix en 1264 ;
  • 4. Gilbert, nommé frère puîné d’HELiE, dans un acte de 1267 ;
  • 5. & Bertrand, nommé dans un autre acte de même date, frère puîné d’HELiE & de Gilbert.

- VI. Adhemar De Maulmont, Chevalier, Châtelain du Château de Chalus, Gouverneur d’Aix, ayant été assiégé par les habitans dans ce Château, avec la femme, ses enfans, Gerard & Helie , ses frères, fut contraint de l’abandonner, & de se retirer dans celui de Chalus-Chabrot ; mais la faveur où il étoit auprès de la Vicomtesse de Limoges, & le zèle avec lequel il soutenoit ses intérêts, animèrent contre lui Bozon de Bourdeiltes, Helie Flament, Chevaliers, & autres lesquels le poursuivirent, & Bozon de Bourdeilles le tua en 1265. Pierre & Gerard, ses fils, portèrent leur plainte au Roi Saint Louis, & par Arrêt du Parlement, de l’an 1168, Bozon de Bourdeilles fut condamné à l’amende & à la prison. Vers le même tems, Saint Louis manda au Bailli de Tours de délivrer ledit Seigneur de Bourdeilles, sous la garantie de Rotrou de Montfort, Chevalier, & de faire rendre à S. M. le Château de Chalus, dont il avoit dépouillé la Vicomtesse de Limoges, & dont il s’étoit rendu maître après la mort d’ADHEMAR De Maulmont. Celui-ci eut pour enfans :

  • 1. Pierre, qui suit ;
  • 2. Geraud ou Gerard, Chanoine du Puy, Archidiacre de Limoges, Conseiller du Roi, Gouverneur de Bourgogne pour Marguerite, Vicomtesse de Limoges, & Chef de son Conseil. Il acquit, en 1275, la Seigneurie de Chalusset, & Marie de Limoges, fille de la Vicomtesse, & Artus de Bretagne, son mari, lui firent don, en 1280, des Terres de Chalus-Chabrole & de Corbassin, en considération de ses services & des dommages par lui soufferts : il en prit possession avec beaucoup de gens armés ; mais il eut un démêlé avec Aimery de Rochechouart, à cause du bourg d’Auradour, dont l’un & l’autre revendique la Justice. On le trouve employé pour dépenses par lui faites en Cour de Rome en 1289. Il fit bâtir, près le Palais de l’Evéque de Limoges, une tour quarrée, appellée la tour de Maulmont ; fit son testament en 1299, par lequel il disposa, en faveur de Guillaume & De Pierre De Maulmont, ses neveux, des Terres de Chalus-Chabrol, Bourdeilles, Soloignac, Corbassin, Aisle, Brillebourg, Archambault, & fut inhumé dans l’Eglise des Religieuses de Saint-Pardoux-la-Rivière, qu’il avoit fait édifier & où se trouvent ses armes, qui sont : d’azur à deux fasces d’or.
  • 3. Helie, Doyen d’Angoulême en 1293, & de Saint-Griez, nommé exécuteur du testament de noble Gui Sulpice en 1297, auquel fut présent Gui de Lambertie, Guillaume Adhemar, Aimeric & Guillaume Penthenne, Chanoine. Il testa en 1307, en faveur de Guillaume & de Pierre, ses neveux, & nomma pour son exécuteur testamentaire, Guillaume de Chenac , Official de Paris ;
  • 4. Bertrand, Abbé de Brantome en 1298 ;
  • 5. Guillaume, Recteur des Eglises de Roziers & d’Aygleton. Il est rappellé, avec Pierre De Maulmont, son neveu, dans un titre de 1307 ;
  • 6. & Marguerite , nommée dans un titre de 1272, femme d’Eustache de Montboissier.

VII. Pierre De Maulmont est nommé fils d’ADHEMAR, frère de Gerard, neveu de Gerard, & d’HELIE, dans l’Arrêt du Parlement contre Bozon de Bourdeilles en 1268, & dans plusieurs actes où il a souscrit en 1264 & 1265, où il prenoit le titre de Damoiseau, & dans un de 1272, où il prenoit celui de Chevalier. Il fut présent à un don fait en 1266, par Gaston de Gontaut, Seigneur de Biron, à Guillaume-Arnault, son fils. Il est nommé dans un autre titre de l’an 1267, avec Guillaume, son frère, & dans un autre de 1289, avec Marguerite de Gimel, son épouse, nommée Peyronne, dans un autre titre de 1301, laquelle lui porta la Seigneurie du Château supérieur de Gimel. II eut de son mariage :

  • 1. Guillaume, qui suit ;
  • 2. Pierre, Chevalier, Seigneur de Châteauneuf, de Tornoel, & du Château de Moret, pat les échanges qu’il fit avec le Roi Philippe le Bel en 1307, des Terres dont il avoit été institué héritier par les testamens de Gerard & d’Elie De Maulmont, ses oncles, en 1299 & 1307. Il fut présent, la même annee 1307, au mariage de Belcotte de Monbrun, sa nièce, avec Gui de Chenac. Il avoit épousé, avant 1300, Marie, soeur de Robert & Marguerite de Mathas, & fille de Guillaume de Mathas, Chevalier. Ils sont nommés l’un & l’autre dans un acte de l’an 1312, où il a le titre de Chevalier, ainsi que dans un Arrêt du Parlement de Paris, de la même année, par lequel on voit qu’il avoit commis des excès, à main armée, contre le Seigneur de Beaufort. II plaida, en 1319, contre Berard-Raoul-Bertrand de la Roche, & contre Robert de Mathas, son beau-frère, & contre l’Abbé de Minsac en 1334 ; & aussi contre le Grand-Prieur d’Aquitaine, en 1338, pour les droits de Justice de Carbonnieres. Il mourut avant le 10 mai 1345, & laissa pour fille unique, & son héritière ,
  • Marguerite De Maulmont , mariée à Jean de Cairot (Caireto), laquelle n’eut point d’enfans, & ne vivoit plus en 1351, que Hugues de la Roche prenoit le titre de Seigneur de Châteauneuf & de Tornoel, dans un Arrêt contre lui, & les ayans cause de tous les héritiers de Pierre De Maulmont , au nom desquels il plaidoit ;
  • 3. Bertrand , Chef de la Branche des Seigneurs de Maulmont & Barons de Saint-Vit, rapportés ci-après ;
  • 4. Agnes, dite femme de Guillaume de Thiern, dans les testamens de Géraud & d’HÉLIE De Maulmont, ses oncles, l’un de 1299, l’autre de 1307. Elle épousa en secondes noces, en 1311, Guillaume Guerart. De ce second mariage descendent les Ducs de la Tremoille ;
  • 5. & Comptor , dite sœur d’AGNES, & femme du Seigneur de Monbron (Robert IV), suivant les mêmes testamens de 1299 & 1307.

- VIII. Guillaume De Maulmont, Seigneur de Maulmont, & en partie de Chalus-Chabrol, Chalusset, Bourdeilles, Soillognac, Corbassin, Aisle, Brulebourg & Archambaud, avec Pierre De Maulmont, son frère, par l’institution faite en leur faveur par les testamens, ci-dessus cités, de Géraud & d’Hélie De Maulmont, leurs oncles, échangèrent séparément ces Terres avec le Roi Philippe-le-Bel, par actes de 1303 & 1307. Guillaume eut en échange, pour sa portion, les Seigneuries de Taunnay-Boutonne, de Saint-Laurent des Girons, de Fouras & de la Coutume de Rochefort ; & Pierre, son frère, eut pour la sienne, comme on l’a dit plus haut, la Seigneurie de Châteauneuf en Auvergne, de Tornoel & le Château de Moret. Guillaume De Maulmont est qualifié dans ces actes de Chevalier, & épousa Marguerite , sœur de Marie & de Robert de Mathas, & fille de Guillaume de Mathas, Chevalier, dont il eut :

  • 1. Aymard ou Ademard , qui suit ;
  • 2. Gilbert, qui vivoit avec Amélie de Chastaing, son épouse, en 1310 ;
  • 3. Gérard, marié, avant 1336, à Gabrielle de Cosnac ;
  • 4. & Gallienne , veuve de Pierre de Malemort, Chevalier, en 1332, dont elle eut un fils, nommé — Jobert, qui étoit sous sa tutelle.

- IX. Aymard ou Ademard, II. du nom, Seigneur de Taunnay-Boutonne, de la Coutume de Rochefort, Fouras, &c. Chevalier, Capitaine du Château de Fouras, passa la revue, en 1338, à Saint-Jean d’Angely, avec un Chevalier, 25 Ecuyers & 18 Archers de sa compagnie. II épousa Marie de Parthenay, sœur de Guillaume, & fille de Jean l’Archevêque, Seigneur de Parthenay, & de Marguerite la Vldamesse, dont :

  • 1. Gerard , qui suit ;
  • 2. Aimery , marié à Catherine du Puy, dont il eut Hélene, femme de Jean de Favart ;
  • 3. Bertrand , Chanoine de Limoges ;
  • 4. & Guillaume, Sergent d’armes du Roi, & Châtelain de Lozerte, qui rendit hommage à Bordeaux.

- X. Gerard De Maulmont, Seigneur de Taunnay-Boutonne, &c. passa, avec le titre de Chevalier, la revue sous Tristan de Rouhaud, Vicomte de Thouars, & avec 25 Ecuyers, à Limoges, sous les ordres du Maréchal de Sancerre, en 1380 & une autre revue à Niort avec sa Compagnie, en 1386 ; & à Poitiers, le 15 Février de la même année, avec deux Chevaliers & 18 Ecuyers. Il épousa 1°. Anne de Thouars ; & 2°. Anne de Bord, Dame d’Ebernon, Nerbone & Nouzillie en Pokou, de laquelle il n’eut point d’enfans. Ceux du premier lit sont :

  • 1. Jean ; qui suit ;
  • 2. Bertrand , Evêque de Tulles en 1415 ;
  • 3. Renaud , Prieur de Soubize , qui fut présent au mariage de Bernard De Maulmont, son neveu.

- XI. Jean De Maulmont, Seigneur de Taunnay-Boutonne, de Saint-Crespin ; &c. chassa les ennemis de la Forteresse de Ventadour en 1388 ; fut l’un des trois Chevaliers Bacheliers de la Compagnie de Renaud de Pons , Chevalier-Banneret, dont la revue se fit à Calais en 1405. Dans un Arrêt du Parlement du 19 Mars 1425, où il est nommé avec Bernard & Guillaume, ses enfans, à l’occasion de la succession de Guillaume de la Roche, il est qualifié Chevalier. II épousa Marie de Cousdun, Dame de Saint-Crespin, dont il eut :

  • 1. Bernard, qui suit ;
  • 2. Guillaume, qui donna une procuration, avec le titre d’hommes d’armes des Ordonnances du Roi, à Jean & à Pierre Raoul en 1429 ;
  • 3. Jean , titré de Chevalier & de Commandeur de Couvrances , dans le contrat de mariage de Bernard, son frère, ainsi que dans un acte de 1435 ;
  • 4. & Anne, mariée, avant 1432, à Hector du Bouchet , Seigneur de Sainte-Gemme, laquelle eut en dot la Seigneurie de la Coutume de Rochefort-sur-Charente.

- XII. Bernard De Maulmont, Seigneur de Taunnay-Boutonne, Saint-Crespin, &c. épousa, le 11 Mars 1432, Agnès de Rochechouart, Dame de JaverIhiac, fille de Geoffroi, Vicomte de Rochechouart , & de Marguerite Chenin. Il mourut deux ans après son mariage, & sa veuve, mère de — Jean , qui suit , se remaria à Léonard de Saint-Christophe.

- XIII. Jean De Maulmont, II. du nom, Chevalier, Seigneur de Taunnay-Boutonne, Javerlhiac & Saint-Crespin, plaidoit, en 1461, contre Foucaud, Vicomte de Rochechouart, pour la dot de sa mère, qui fut fixée à la Terre de Javerlhiac & à 100 reaux d’or. Il mourut avant le 9 Mars 1502, & avoit épousé 1°. Guillemette , fille de Francois, Baron de Monbron, Seigneur de Maulevrier, &c. & de Louise de Clermont , Vicomtesse d’Aunnay, Dame de Mortagne-sur-Gironde ; 2°. Jeanne Bridaux ; & 3°. Antoinette, fille d’Antoine de Clermont, Baron de Surgere, & de Catherine de Levis. Il n’eut du premier lit que

- XIV. Bertrand De Maulmont, Baron de Taunnay-Boutonne, Seigneur de Javerlhiac, Saint-Laurent, la Barrière de Ballon, &c. ratifia l’accord fait par son père le 29 Mars 1500, épousa Marie, fille de Jacques Odard de Curzay, & de Charlotte de Preuilly, dont :

  • François, qui suit ;
  • & Agnes, mariée à Gui Grays de Pifratrof. Elle eut en dot la Seigneurie de Saint-Laurent de la Barrière.

- XV. François De Maulmont, Seigneur de Taunnay-Boutonne, nommé, en 1505, dans les Registres du Parlement, avec Francoise de Chabannois, Dame de Comporté, son épouse, eut de son mariage :

  • Anne , qui suit ;
  • & Marie, femme d’Eustache de la Brosse, qui eut pour sa dot la Seigneurie de Ballan.

XVI. Anne De Maulmont, Baronne de Taunnay-Boutonne, épousa, en 1538, Jean, Baron de la Cassaigne. Sa petite-fille, Elisabeth de la Cassaigne, devenue héritière de cette branche, porta la Baronnie de Taunnay-Boutonne à son mari Charles de la Motte-Fouquet, Marquis de Saint-Surin, fils de Gabriel, & de Susanne d’ Aubeterre, en 1589, dont les héritiers furent : Emmanuel de Savoie, Comte de Soissons, & Anne-Victoire, sa sœur ; Louis de Comminges, Philippe Gentil, Marquis de Langallerie, & Susanne, sa sœur, les enfans de Gédéon de Martel, Francois de la Cropte, Seigneur de Beauvais, lesquels vendirent la Baronnie de Taunnay-Boutonne, qui fut retirée par Charles d’Amalvin, Marquis de Montazet, mari de Marthe-Gallienne de la Cropte, Marie Gaucher de Belleville, & Madelene-Dominique de Bonnaire, également héritiers. Cette Terre a été vendue depuis à M. N... Pandin, Seigneur de Narcilliac & de Romefort, qui la possède aujourd’hui.

Vos commentaires

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Votre message
Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Les mots-clés de l'article

pour en savoir plus sur : 16 Nercillac - 17 Tonnay-Boutonne - 24 Javerlhac-et-la-Chapelle-Saint-Robert - Généalogie - Maumont ou Maulmont (de) - Motte-Fouquet (de la) -

Chercher dans le site

Les plus lus --- Les 50 +

1.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

4.  FAQ & R - Le Forum Aux Questions ... & aux Réponses

5.  Carte satellite Googlemap avec moteur de géolocalisation : rechercher une ville, une commune, un village


5 articles au hasard

1.  1757 - The Royal Navy attacks the Island of Aix - Diary of an English soldier

2.  1882 - Bulletin de la Société des Archives Historiques de Saintonge et d’Aunis

3.  1496 - Cognac (16) : La bibliothèque de Charles d’Orléans, comte d’Angoulême

4.  1570 - Visite guidée de la Rochelle par Henri-Lancelot Voisin de La Popelinière

5.  1807 - Routes, marais, canaux en Poitou-Charentes : Projets impériaux de grands travaux


Les plus populaires --- Les 50 +

1.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Archives Historiques de Saintonge et d’Aunis - 16ème siècle - 1500-1549 - Table chronologique des sources

4.  FAQ & R - Le Forum Aux Questions ... & aux Réponses

5.  Carte satellite Googlemap avec moteur de géolocalisation : rechercher une ville, une commune, un village


Brèves --- Toutes

1.  Au château de la Roche Courbon, fête de la préhistoire les 23 et 24 avril 2016

2.  Antiquité-Avenir. Réseau des Associations liées à l’Antiquité - Communiqué de presse

3.  Temples de la Saintonge Maritime : Une histoire mouvementée

4.  2.644.259 visiteurs sur Histoire Passion - Statistiques au 31/12/2013

5.  Archéologie et histoire du fleuve Charente à Taillebourg - Port d’Envaux