Histoire Passion - Saintonge Aunis Angoumois

Accueil > Grands thèmes d’histoire locale > Foires et marchés > 1528 - Saintonge - Saint-Fort-sur-Gironde - Marché - Ordonnance de François (...)

1528 - Saintonge - Saint-Fort-sur-Gironde - Marché - Ordonnance de François 1er

mardi 1er mai 2007, par Pierre, 1588 visites.

Juin 1528. — Ordonnance de François Ier établissant un marché à tenir le vendredi de chaque semaine au bourg et village de Saint-Fort [sur Gironde], et ce en faveur de Pierre de Noël, conseiller au Parlement de Bordeaux, et de Jacques Baulon, sénéchal de Guyenne, coseigneurs dudit Saint-Fort.

Jour de marché :

tous les vendredis

Source : Archives nationales, 3 3. 243. — N° 460, f° 137. - Publié dans Bulletins et Mémoires de la Société Archéologique et Historique de Charente - Année 1894

François, etc. Savoir faisons, etc.

Nous avoir receu humble supplication de nos amez et feaulx Me Pierre de Noël, notre conseiller en notre court de Parlement à Bourdeaulx, et Jaques Baulon, aussi notre conseiller au siège de notre senechal de Guyenne, contenant qu’ilz sont coseigneurs du lieu, terre et seigneurie de St-Fort en notre pays de Xaintonge, ou y a gros bourg et village assis en bon et fertil pays et sur chemyn passant, ouquel bourg il seroit bien requis, nécessaire et convenable pour le prouffict et commodité des habitans d’icelluy et de ceulx du pays d’environ qu’il y eust un marché le jour de venredi de chacune sepmaine de l’an, s’il nous plaisoit le y créer et establir et sur ce leur impartir notre grâce, humblement requerans icelle ;

Et, pourquoy, Nous, ces choses considérées, inclinans a la supplication et requeste de nos dits conseillers supplians, audit lieu bourg et village de St-Fort avons fait, créé, ordonné et estably, faisons, créons, ordonnons et establissons, de notre grâce especial et auctorité royal, par ces présentes, un marché au jour de venredi par chacune sepmaine de l’an, ouquel voulons, si nous plaist, que tous marchans et autres frequantans foyres et marchez y puissent aller et le frequanter, vendre, trocquer et eschanger toutes manières de denrées licites, et que lesdits supplians joyssent sur eulx de telz droiz comme font et ont acoustumé fere ceulx du pays d’environ qui ont semblable droit de marché, pourveu que audit jour de venredi n’ayt a quatre lieues alentour aucunes foyres ou marché.

Donnons en mandement par ces dites présentes au seneschal de Xaintonge ou a son lieutenant, en la jurisdiction duquel ledit lieu, terre et seigneurie de St-Fort est scitué et assis, et a touz noz autres justiciers, etc., que de nos presens grâce, création et establissement dudit marché ilz facent, seuffrent et laissent lesdits supplians joyr et user plainement, paisiblement et perpétuellement tout ainsi comme dessus est dit et declairé, sans leur fere mectre, etc. ; lequel si fait, etc. ; et avec ce, leur seuffrent et permectent fere crier et publier ledit marché es villes et villages du pays d’alentour, ensemble de fere lever, bastir et ediffier halles loges, et estaulx en lieu propice et convenable pour tenir les marchans avec leurs denrées et marchandises a couvert et en seureté ;

Par tel, etc. ; et affin, etc. ; sauf, etc.

Donné a Paris ou moys de juing l’an de grâce mil Vc XXVIII et de notre règne le XIIIIème. Ainsi signé pour le Roy

DE VERCLE.
Visa contentor : DESLANDES.

Messages

  • Ne s’agit-il pas de St Fort sur Brouage, situé à flanc de falaise sur le bord de l’ancien golfe de Saintonge, autrefois appelé St Fortunat ? L’illustre famille des Comtes de Comminges, originaire du midi de la France, attirée par les richesses issues du sel, posséda St Fort. Charles de Comminges servit au siège de St Jean d’Angély en 1621.
    Il ne reste presque plus trace du chateau et de l’église de St Fort, qui est maintenant un village assoupi loin d’évoquer la toute puissance de son passé.
    Renseignements issus de "Brouage, ville royale et les villages du golfe de saintonge, de nathalie Fiquet et Yves Le blanc, ed. Patrimoines et médias

    • Merci pour votre contribution.

      Elle fait partie des hypothèses de localisation de ce St Fort parmi plusieurs lieux de la province de Saintonge du même nom.

      Si les deux personnages cités comme co-seigneurs (Pierre de Noël et Jaques Baulon) pouvaient parler de leur St Fort, cela nous aiderait grandement. Ils ont probablement laissé des traces écrites en raison de leurs fonctions.

      A noter que ce document a été publié dans les bulletins de la Société d’Archéologie et d’Histoire de Charente, mais celui qui l’a publié s’est gardé de tout commentaire sur ce lieu. Il devait avoir les mêmes doutes que nous aujourd’hui.

    • Je pense qu’il s’agit bien de Saint fort sur Gironde, le patronyme de Baulon est surement mal ecrit , il devrait peut etre s’ecrire Beaulon a quelques klm de Saint Fort. De plus Damien Rainguet, lui qui habite a coté de Saint Fort, nous dit dans son étude historique sur l’arrondissement de Jonzac, que le seigneur Helie de Beaulon est co-seigneur de la terre et chatellerie de Saint Fort.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Rechercher dans le site

Un conseil : Pour obtenir le meilleur résultat, mettez le mot ou les mots entre guillemets [exemple : "mot"]. Cette méthode vaut également pour tous les moteurs de recherche sur internet.