Vous êtes ici : Accueil -> Grands thèmes d’histoire locale -> Art, culture et éducation -> Demoiselles de Saintonge, Aunis et Angoumois à l’école de (...) -> 1694 - Pour entrer à l’école de Saint-Cyr : demoiselle de Bourdeille (...)

1694 - Pour entrer à l’école de Saint-Cyr : demoiselle de Bourdeille fournit ses preuves de noblesse

D 15 mars 2010     H 21:21     A Pierre     C 0 messages A 1115 LECTURES


agrandir

Françoise de Bourdeille a 8 ans. Feu Papa, marquis de Bourdeille et d’Archiac, comte de Matha, baron de Brantôme, de la Tourblanche, de Saint-Pardoux, de la Rivière et autres lieux, aurait sûrement aimé qu’elle fût élevée à bonne école. Celle de Saint-Cyr est le nec plus ultra du temps. Mais n’y entre pas qui veut : il faut faire la preuve de sa noblesse. Le généalogiste d’Hozier veille et contrôle les preuves, jusqu’à la septième génération !

Source : Revue historique de l’Ouest - Nantes - 1899 - BNF Gallica

La demande de la famille Bourdeille a été couronnée de succès, et demoiselle Françoise figure sur la liste des élèves qui ont fréquenté l’institution. Voir la liste complète des élèves sur le site des Archives Départementales des Yvelines.

Voir : Règlement pour l’entrée à l’École de Saint-Cyr

DE BOURDEILLE.

Preuves de la noblesse de Françoise DE BOURDEILLE présentée pour être reçue dans la communauté des filles de La maison de Saint-Louis fondée par le roi à Saint-Cyr dans le parc de Versailles. Juillet 1694

Produisante : Françoise de Bourdeille, 1686.

Armes : d’or, à pattes de griffon de gueules onglées d’azur et posées en barre l’une sur l’autre.

Extrait du registre des baptêmes de la paroisse d’Eszanville, au diocèse de Paris, portant que les cérémonies du baptême furent suppléées le 4e de juillet de l’an 1694. à Françoise, née le 14e de juillet de l’an 1636. du mariage de haut et puissant sgr mre Claude de Bourdeille, et de dame Marie Boutet, sa femme ; cet extrait délivré le 8e de juillet de la même année 1694, signé GUERET, vicaire de l’église d’Eszanville, et légalisé.

Premier degré : PÈRE

Claude de Bourdeille comte de Matha, mort subitement à Blois, le... novembre 1704 : Marie Boutet sa femme, 1681.

BOUTET : d’azur, à un chevron d’or, accompagné de trois tours crénelées d’argent, posées deux en chef et une en pointe.

Contrat de mariage de haut et puissant sgr mre Claude de Bourdeille, chv. sgr et marquis de Bourdeille et d’Archiac, comte de Matha, baron de Brantôme, de la Tourblanche, de Saint-Pardoux et de la Rivière et sgr des maisons nobles de Perigueux et de la Feuillade accordé, le 13e de mai de l’an 1681, avec dame Marie Boutet, veuve de Pierre Olivier ec’ sgr de Prélabé conseiller et maître d’hôtel ordinaire du Roi et trésorier général de son argenterie. Ce contrat reçu par de la Balle, notaire au Châtelet de Paris.

Arrêt du parlement de Dauphiné, rendu à Grenoble, le 8e d’août de l’an 1678, par lequel, la substitution faite par dame Jacquette de Montbron, le 22e d’avril de l’an 1594, et le 29e d’avril de l’an 1595, en faveur de Claude de Bourdeille son second fils, est déclarée ouverte au profit de Claude de Bourdeille, son petit fils, marquis de Bourdeille et en conséquence, il est maintenu dans la possession et dans la jouissance des terres de Bourdeille, de Matha, de la Tourblanche et d’Archiac et de tous les autres biens dépendant de cette substitution, cet acte signé PERRIN.

Contrat du premier mariage de haut et puissant sgr mre Claude de Bourdeille, chev. sgr et comte de Matha, en Saintonge, fils de haut et puissant sgr mre Barthélemi de Bourdeille chev. sgr de Fachainville, et de dame Anne de Coutance, sa femme, accordé, le dix-huitième de novembre de l’an 1670, du consentement de haut et puissant sgr mre François de Bourdeille son oncle, chev. sgr et vicomte de Bourdeille marquis d’Archiac, comte de Montrésor, baron de la Tourblanche et gouverneur de Périgord, avec demoiselle Eutrope-Célenie Colbert, fille de mre Charles Colbert, du Ferrou [NDLR du Terron ?], chv. sgr et marquis de Bourbonne, intendant à la Rochelle et Brouage, etc. Ce contrat reçu par de Montreau, notaire à La Rochelle.

Deuxième degré : AIEUL.

Barthelemi de Bourdeille, comte de Matha ; Anne de Coutance, sa femme, 1689.

COUTANCE : d’azur à deux fasces d’argent, accompagnées de trois besants d’or, posés deux en chef et un en pointe.

Contrat de mariage de mre Barthélemi de Bourdeille, chev. sgr et comte de Matha, baron de Fachainville. capitaine et major d’un régiment de cavalerie et fils de mre Claude de Bourdeille, chev. sgr de saint-Amand, etc, et de dame Marguerite du Breuil de Théon, sa femme, accordé, le septième de mars, de l’an 1639, du consentement de mre Henri de Bourdeille, son oncle, sgr et baron de la Tourblanche, d’Archiac, et de Montrésor, chev. des ordres du roi et gouverneur de Périgord avec demoiselle Anne de Coutance, fille de mre Hardouin de Coutance, chev. sgr de Baillon et de la Selle-Guénaut, commandant dans la ville et dans le château de Nantes, et de dame Marie du Bois, sa veuve. Ce contrat reçu par Gauthier notaire à Montdoubleau, au Maine.

Troisième degré : BISAÏEUL.

Claude de Bourdeille II, comte de Matha ; Marguerite du Breuil-Théon, sa femme, 1602.

Du BREUIL-THÉON. d’azur à une jumelle d’or posée en bande et accompagnée de trois étoiles d’or, posées deux en chef et une en pointe.

Contrat de mariage de haut et puissant sgr Claude de Bourdeille, sgr et baron de Matha, et fils de haut et puissant sgr, mre André de Bourdeille, sgr et vitomte de Bourdeille et baron d’Archiac et de la Tourblanche. conseiller du roi, en son conseil privé, capitaine de 50 hommes d’armes de ses ordonnances et sénéchal de Périgord, et de dame Jacquette de Montberon, sa femme, accordé, le 22e d’avril de l’an 1602, avec demoiselle Marguerite du Breuil, fille de haut et puissant Gilles du Breuil, chev. sgr de Théon et de Chateaubardon, et de dame Charlotte de Rochechouart. sa femme. Ce contrat reçu par Journau, notaire à Saintes.

Contrat de mariage de haut et puissant sgr mre Henri de Bourdeille, vicomte de Bourdeille et baron de la Tourblanche et d’Archiac, chev. des ordres du roi, son conseiller en ses conseils, capitaine de 60 hommes d’armes de ses ordonnances sénéchal et gouverneur de Périgord, et assisté de mre Claude de Bourdeille, son frère, baron de Matha, accordé, le 14e de janvier de l’an 1604 avec demoiselle Madeleine de la Châtre, fille de haut et puissant sgr mre Gaspard de la Châtre, sgr de Nansai, chev. de l’ordre du roi. capitaine de l’Ancienne Garde Française du Corps de Sa Majesté et de dame Gabrielle de Batarnai, sa veuve. Ce contrat reçu par Lutier, notaire à Montrésor.

Quatrième degré : TRISAÏEUL.

André de Bourdeille, vicomte de Bourdeille ; Jacquette de Montberon, sa femme, 1558 [1].

MONTBERON : burelé d’argent et d’azur de dix pièces, écartelé de gueules plein

Contrat de mariage de mre André de Bourdeille chev. Sgr et vicomte de Bourdeille, baron de la Tourblanche, en Angoumois, et panetier ordinaire du roi, accordé, le 27e de juin de l’an 1558, avec demoiselle Jacquette de Montberon, fille de haut et puissant sgr mre François de Montberon chev. sgr et baron d’Archiac, et de Matha et de dame Jeanne de Montpezat, sa veuve. Ce contrat reçu par des Granges, notaire au Vigean, dans la Basse-Marche.

Testament de haute et puissante dame Jacquette de Montberon, baronne d’Archiac, de Matha, de la Tourblanche et de Certouville, veuve de haut et puissant sgr mre André de Bourdeille, chev. De l’ordre du roi, conseiller au conseil privé et sénéchal et gouverneur de Përigord, fait, le 22e d’avril de l’an 1594 par lequel, elle donne la baronnie de Matha, en Saintonge, à Claude de Bourdeille son second fils et elle institue son héritier universel mre Henri de Bourdeille [2] son fils aîné, chev. sgr et vicomte de Bourdeille, capitaine de 50 hommes d’armes des ordonnances du roi et sénéchal et gouverneur de Périgord. Elle les substitue l’un & l’autre, et à leur défaut, leurs enfants mâles et les enfants de leurs enfants, dans la même ligne masculine. Cet acte reçu par de Sales, notaire à Bourdeille en Périgord.

Cinquième degré : QUATRIÈME AÏEUL.

François de Bourdeille [3], baron de Bourdeille, Anne de Vivonne sa femme, 1500.

VIVONNE : d’hermines, au chef de gueules.

Testament de mre François de Bourdeille, chev sgr et baron de Bourdeille et de la Tourblancbe, fait le 28e de janvier de l’an l546, par lequel, il ordonne, qu’on l’enterre dans l’église de Bourdeille et dans le tombeau de ses prédécesseurs ; il laisse l’usufruit de tous ses biens, à Anne de Vivonne sa femme, il fait ses légataires, Jean [4]. Pierre et Jean [5], de Bourdeille ses enfants il institue son héritier André de Bourdeille son fils aîné et lui substitue ses frères. Cet acte reçu par de Sales, notaire à Bourdeille.

Sixième degré : CINQUIÈME AÏEUL.

François de Bourdeille, baron de Bourdeille ; Hélène du Fou du Vigean sa femme. 1480,

Du FOU du VIGEAN : A deux éperviers affrontés d’argent, longés et grilletés de même, becqués et membrés, d’or, et une fleur de lis de même posée en coeur.

Testament de noble et puissant mre Armand de Bourdeille chev. sgr et baron de Bourdeille, de Brantôme et de la Tourblanche, fait, le 2le d’avril de l’an 1473, par lequel, il ordonne qu’on l’enterre dans l’église de Bourdeille auprès de son père, et après avoir fait plusieurs fondations et beaucoup de legs pour des obits et pour des messes, dans diverses églises et abbayes, il assigne le Châtel et la ville de la Tourblanche, pour le douaire de Brunissend de Montberon, sa femme. Il institue son héritier, François de Bourdeille, son fils, et lui substitue Françoise et Andrée de Bourdeille, ses filles.

Septième degré : SIXIEME AÏEUL

Armand de Bourdeille, baron de Bourdeille ; Brunissend de Montberon, sa femme, 1450.

MONTBERON : burelé d’argent et d’azur de dix pièces ; écartelé de gueules plein

Arrêt du parlement, rendu, le 11 septembre de l’an 1431, entre Alain de Coëtivy cardinal d’Avignon et mre Olivier de Coëtivy, chev. sgr de Taillebourg, enfants de mre Alain de Coëtivy. amiral de France ; François et Louis de Montberon, chev. ; mre François de Clermont, comme tuteur de ses enfants et de Jeanne de Montberon, sa femme, et de dame Bunissend de Montberon, femme de mre Armand de Bourdeille sur les différends qu’ils avaient, à cause du partage des biens de mre François de Montberon, sgr de Montberon, et de dame Louise de Clermont, sa femme, vicomtesse d’Aunai et dame de Matha.

Hommage de la seigneurie de Mirambeau, mouvante du roi, à cause de son comté de Saintonge, fait, le 16e de septembre de l’an 1456, par Armand, sgr de Bourdeille, et par dame Brunissend de Montberon, sa femme, au nom et comme tutrice de Guy et de François de Belleville, ses enfants, et d’Olivier, sgr de Belleville, qu’elle avait épousé en premières noces.

Nous, Charles d’Hozier, conseiller du roi, généalogiste de sa maison, juge général des armes et des blasons de France, et chevalier de la religion et des ordres militaires de Saint-Maurice et de Saint-Lazare de Savoie certifions au roi que demoiselle FRANCOISE DE BOURDEILLE a la noblesse nécessaire pour être reçue dans la communauté des filles demoiselles que Sa Majesté fait élever dans la maison royale de Saint-Louis fondée à Saint-Cyr dans le parc de Versailles, suivant qu’il est justifié par les actes qui sont énoncés dans cette preuve laquelle nous avons vérifiée et dressée, à Paris, le 13e jour du mois de juillet, de l’an 1694.

Signé D’HOZIER.


[1Ce fut par ce mariage que la terre de Matha passa dans la maison de Bourdeille. (B.-F.)

[2Henri de Bourdeille, sgr de Matha, marié à Claude Rouault, fille d’Adolphe, baron de Timbrune et de Claude Chabot. (B.-F.)

[3François de Bourdeille IIe du nom, vicomte de Bourdeille, sgr de la Tour-Blanohe, marié, vers 1500 à Anne de Vivonne, fille de André, chev. sgr de la Chasteigneraye et de Louise de Daillon. (B.-F.)

[4Connu sous le nom de Brantôme, parce que, quoique simple laïc, il avait été nommé abbé de cette abbaye, après avoir suivi la carrière des armes, il se rendit célèbre par de nombreux écrits. (B.-F.)

[5Sgr de Naillers et d’Ardelay, du chef de sa mère, terres qu’il céda à son frère Pierre, en juin 1566, pour la somme de 9000 livres, dont 5000 étaient dues par André, leur frère aîné, et cela au moment de partir l’un et l’autre pour se rendre à Malte et répondre à l’appel du grand maître Jean de la Valette, menacé par les Turcs. (B.-F.)

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Votre message
Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Les mots-clés de l'article

pour en savoir plus sur : 17 Archiac - 17 Matha - 17e siècle - 78 Saint-Cyr-l’Ecole - Bourdeille (de) - Enseignement - Culture - Hozier (d’) - Noblesse -

Chercher dans le site

Les plus lus --- Les 50 +

1.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

4.  FAQ & R - Le Forum Aux Questions ... & aux Réponses

5.  Carte satellite Googlemap avec moteur de géolocalisation : rechercher une ville, une commune, un village


5 articles au hasard

1.  1908 - 1909 - Société Archéologique et Historique de la Charente - Bulletins et mémoires - Série 7 Tome IX

2.  1506 - 1589 ? - Bernard Palissy - Biographie

3.  1900 - Bulletin de la Société des Archives Historiques de Saintonge et d’Aunis

4.  1694 et 1726 - Adjudication et bail de ferme des étangs de la seigneurie de Saint-Maigrin (17)

5.  1460 - Guet et garde à La Rochelle : la banlieue est mise à contribution


Les plus populaires --- Les 50 +

1.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Three generations of the Anglo-Poitou family of Vivonne, from 13th century “Poitevin mercenary captain” to 14th century “recalcitrant lady”

4.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

5.  Evolution des prix du 15ème au 19ème siècle - Panier de la ménagère, services, salaires


Brèves --- Toutes

1.  Au château de la Roche Courbon, fête de la préhistoire les 23 et 24 avril 2016

2.  Antiquité-Avenir. Réseau des Associations liées à l’Antiquité - Communiqué de presse

3.  Temples de la Saintonge Maritime : Une histoire mouvementée

4.  2.644.259 visiteurs sur Histoire Passion - Statistiques au 31/12/2013

5.  Archéologie et histoire du fleuve Charente à Taillebourg - Port d’Envaux