Vous êtes ici : Accueil -> Grands thèmes d’histoire locale -> Villes, bourgs et villages -> 17 La Rochelle -> 1711 - La Rochelle (17) : Le Père de Montfort prêche une Mission et conclut (...)

1711 - La Rochelle (17) : Le Père de Montfort prêche une Mission et conclut par une procession

D 5 août 2008     H 11:44     A Pierre     C 2 messages A 2157 LECTURES


Prêcher à La Rochelle sur le thème de la Vierge Marie : une "Mission" difficile. L’Église catholique envoie dans la ville rebelle un prédicateur de choc, le Père Grignon de Montfort.
L’ingénieur Claude Masse (1652-1737) était là aussi : il décrit l’évènement, la méthode originale du Père de Montfort et croque joliment la procession finale.

La procession du 16 août 1711 à La Rochelle
Animation : P. Collenot, sur un dessin de Claude Masse (1652-1737)

Liens internet pour en savoir plus sur cet épisode

Source : Bibliothèque Municipale de La Rochelle.

La procession du 16 août 1711 à La Rochelle
Dessin de Claude Masse - Bibliothèque Municipale de La Rochelle

Renvoi et mémoire relatif à la feuille de la procession cy jointe qui fut faite a la Rochelle le 16 aoust 1711

La Mission commença à l’hôpital de St Louis, ou le Missionnaire prescha souvant dans la Cour et conduisit à la fin les Pauvres présents processionellement à Leglise de N.Dame et il commançà quelques jours après la Mission des Soldats de la garnison chez les R.Pères Jacobins. Elle finit par une procession generalle qui passa dans la Principale rue de la ville avec beaucoup de pieté, la plus part de ces soldats marchand pieds nuds portant tous de petites croix, des chapelets et des images et chantants divers cantiques en français.

Et la Mision des femmes commença vers la fin de juillet qui fut terminé par une procession dans l’ordre qui suit :
- A. Bannière des R.P. Jacobin et il marchait devant une quantité de peuple de tous sexe.
- B. Trouppe de filles du commun peuple habillées en blanc et pieds nuds.
- C. Trouppe de filles en grisettes marchand la plus part pieds nuds portant une croix, un cierge, un chapelet et une image ou il estoit escrit contrat du renouvellement des promesses du Baptême.
- E. Guidon bleuf des filles Bourgeoises.
- F. Frère Mathurin serviteur du missionnaire faisant marcher par ordre et ordonnant le chant des différents cantiques.
- G. Clercs faisant aussi marcher par ordre ordonnoient aussi pour les Cantiques que chaque Brigade chantoit differemment sur differens airs et sujets.
- H. Guidon Rouge pour les femmes mariées dont quelques unes marchoient pieds nuds.
- J. Guidon aurore pour les demoiselles bourgeoise.
- K. Deux dames portant des torches.
- L. Deux haubois des canoniers qui jouoient a la fin de chaque verset que chantoient les femmes.
- M. Banière de limage de N. Dame des sept douleurs le principal sujet de cette mission a esté sur les misters de la Passion de la Ste Vierge et le rosaire principal motif que le missionnaire sest eforcé de mettre en usage en les faisant reciter plusieurs fois à chacune de ses exortations.
- N. Guidon noir et blanc pour les sœurs du tiers ordre des jacobins et lon avait eu soin de choisir des Dames les mieux tournées pour porter ces guidons dont la plus part avaient l’air d’amazones.
- O. Soldats de la marine pour maintenir le bon ordre et empescher la fousle du peuple et il y en avait en différents endroits.
- P. Croixs des Pères jacobins avec le rosaire autour.

(T) Le Père Grignon de Montfort
Dessin de Claude Masse


- Q. Les Principaux maistres de dance et viollons de la ville contre lesquels le Père missionnaire setoit dechainé dans les sermons et qui furent payés par un bon souper comme les Sergents et Soldats.
- R. Mr Chauvet aumonier de lhopital dispensateur des cas reservés qui nestoit agé qu’environ 30 ans
- S. Mr Grignon frère des Missionnaires qui fit plusieurs essaits de procession dans la ville dehors pour accoutumer les femmes et il portait presque toujours le livre des Evangiles.
- T. Mr de Montfort Missionnaire, prestre seculier de la province de Bretagne et natif du vilage de Montfort et il a fait plusieurs missions en ayant toujours pour principe le chapelet.
- U. Le R.P. Colusson Jesuitte professeur du seminaire qui suivit une partie la Procession.
- X. Le R.P. Boteau, Jacobin qui accompagna toujours le Missionnaire dans ces processions surtout lors qu’il portait Limage de la vierge d’argent.
- Y. Sergents et soldats suivant la procession pour empescher la foulle du peuple et ces soldats issues du Regiment des angles et de la ronde pour lors en garnison a la Rochelle et très desvoués au dit missionnaire qui leur avait promis de faire bâtir une Chapelle devant les casernes afin qu’ils eussent plus de commodité pour réciter leur Rosaire. Il leur à donner à manger plusieurs fois du orovenu et surplus des aumones des femmes.

Cette procession de femmes parties sur les deux heures des Jacobins passa devant la Maison de ville ou estoit Mr le Marchal de Chamilly pour lors commandant en cette province qui les vit defiler aussy bien ses Courtisans. Ce qui estoit un spectacle des plus singuliers voyant des femmes porter des guidons et chanter des himnes et antiques de la façon du Missionnaire comme aussy les Reponses des litanies au lieu de dire o saint priez pour nos ames ? ils disaient O St demandez pour nous le St amour de Dieu, et ce qu’il y avait de singulier cest que tous les cantiques estoient chantez sur des aires les plus nouveaux ce qui attira apparemment une si grande multitude de femmes aux instructions du dit Missionnaire fut qui leur donnoit permission de luy faire des questions durant le temps quil estoit en chaire Sur les points de Religion et autres pensées qui venoient en lesprit de ce sexe qui commencat toujours par leur faire repetter le Rosaire a chaque instruction. Luy commençoit, Le frère repondoit de la tribune et ensuitte tout le sexe. Il Leurs fit faire presque à tous des vœux et serments publics selon les divers estats et surtout de garder la virginité. C’est pourquoy il ordonna à toutes les vierges de se lever mais il y en eu peu, il leurs fit faire une procession a N. Dame ou ils renouvellerons devant les fonds Baptismeaux les vœux de leus Baptesme.

Sur la fin de la Mission il ordonna a ses femmes 15 jours de silence, elles ne parlaient a leurs maris et domestiques que par signes. Ils estoient pres de 3000 de ce sexe et principallement du Commun peuple dont les instructions estoient de Leur portée nestant que Moralle et surtout dela devotion du Rosaire, lon peut juger du nombre des Spectateurs dans touttes les rues, ils firent une station aux fesnettes ou Mrg levesque donna la Benediction du Tres St Sacrement et vinrent finir aux jacobins ou le missionnaire leurs fit ces a adieu avec beaucoup de clameurs. Dieu veuille que ces Penitentes soyent converties pour long temps pour le repos de leur mary et famille et du Publics. Iles ont eu depuis tres grand soin de ce missionnaire qui a eu besoin de leurs Secours dans une grande maladie quil eut.

En savoir plus sur cet épisode (liens sur internet)


A propos de Louis-Marie Grignon de Montfort :

- Wikipédia : Louis-Marie Grignion de Montfort

- Site infobretagne.com

Sur le site des Frères de Saint Gabriel :

- Le Père de Montfort à La Rochelle (1711-1716)

- Les "Missions" du Père de Montfort

Vos commentaires

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Votre message
Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Les mots-clés de l'article

pour en savoir plus sur : 1685-1787 Révocation de l’Edit de Nantes - 17 La Rochelle - 18e siècle - Animation - Catholicisme - Grignon de Montfort - Masse (Claude) 1652-1737 -

Chercher dans le site

Les plus lus --- Les 50 +

1.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

4.  FAQ & R - Le Forum Aux Questions ... & aux Réponses

5.  Carte satellite Googlemap avec moteur de géolocalisation : rechercher une ville, une commune, un village


5 articles au hasard

1.  1809 - Fouras (17) - La bataille des brûlots à bord du vaisseau "le Régulus"

2.  Maps of the city of Angouleme and its suburbs near 1650

3.  1590-1598 - Angoulême (16) : Misère, épidémie et brigandage. La fin du siècle.

4.  1906 - Bulletin de la Société des Archives Historiques de Saintonge et d’Aunis

5.  1789 - Chenommet (16) : cahier de doléances de la paroisse


Les plus populaires --- Les 50 +

1.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Carte satellite Googlemap avec moteur de géolocalisation : rechercher une ville, une commune, un village

4.  1120 - Cartulaire de l’église d’Angoulême - Terre de Bouchereau à Macqueville (17)

5.  Études historiques sur la ville de Cognac et l’arrondissement, par F. Marvaud - Table onomastique


Brèves --- Toutes

1.  Au château de la Roche Courbon, fête de la préhistoire les 23 et 24 avril 2016

2.  Antiquité-Avenir. Réseau des Associations liées à l’Antiquité - Communiqué de presse

3.  Temples de la Saintonge Maritime : Une histoire mouvementée

4.  2.644.259 visiteurs sur Histoire Passion - Statistiques au 31/12/2013

5.  Archéologie et histoire du fleuve Charente à Taillebourg - Port d’Envaux