Vous êtes ici : Accueil -> Grands thèmes d’histoire locale -> Art, culture et éducation -> 1818 - Barbezieux (16) - Règlement de l’enseignement mutuel

1818 - Barbezieux (16) - Règlement de l’enseignement mutuel

D 17 avril 2008     H 00:57     A Pierre     C 0 messages A 787 LECTURES


Au début de la Restauration, c’est le retour de l’ordre moral et des bons sentiments. Dès le plus jeune âge, les livres de chevet sont l’Évangile et la Charte Constitutionnelle, que Louis XVIII considère comme son chef d’œuvre politique (la Charte seulement).

Source : Journal d’éducation publié par la Société pour l’amélioration de l’enseignement élémentaire – Paris - 1817

DÉPARTEMENT DE LA CHARENTE

Le 20 avril dernier, M. le sous-préfet de l’arrondissement de Barbezieux a pris l’arrêté suivant :

Nous, sous-préfet de l’arrondissement de Barbezieux,
Vu la lettre de M. le préfet en date du 2 mars dernier, qui autorise la convocation du conseil municipal de la commune de Barbezieux, à l’effet de délibérer sur les moyens d’établir dans celte ville une école élémentaire d’enseignement mutuel.
Vu notre lettre du 12 du même mois, par laquelle nous proposons au maire de Barbezieux, attendu qu’il n existe aucuns fonds disponibles dans la caisse municipale, de faire pour deux ans, sans aucun intérêt, l’avance de la somme nécessaire aux frais du premier établissement de l école élémentaire.
Vu la délibération du conseil municipal, qui, entre autres dispositions, accepte notre offre aux clauses et conditions contenues dans notre lettre sus relatée.
Considérant que l’instruction est un bienfait auquel doivent participer également autant que possible toutes les classes de la société, et que la nouvelle méthode d’enseignement mutuel, si prompte dans ses résultats, en offre tous les moyens, même à celles les moins aisées.
Considérant qu’il est important d’inspirer de bonne heure à tous les enfans, et de graver dans leurs cœurs les senti mens d’attachement et de respect qu’ils doivent à la religion, au roi et à la patrie.
Considérant qu’on ne peut mieux atteindre ce but qu’en leur faisant connaître l’Évangile et la Charte constitutionnelle, bases de notre croyance religieuse et de nos droits politiques ;

Arrêtons :

- Art 1er - Une école élémentaire d’enseignement mutuel est établie à Barbezieux dans le local servant actuellement de tribunal à la justice de paix : elle s’ouvrira le 1er juillet.
- 2. MM. Bastier et Mansaud, instituteurs primaires, sont chargés de la direction de l’école élémentaire de l’enseignement mutuel ; en conséquence, ils se rendront à Angoulême, près de M. Corbin, pour recevoir de lui le certificat d’aptitude pour enseigner suivant la nouvelle méthode.
- 3. Quinze élèves pris parmi les enfans indigens de la vjlle de Barbezieux, et désignés par M. le maire et par nous, seront enseignés gratuitement.
- 4 Les autorités chargées de la surveillance de l’instruction publique et les membres du comité cantonal pourront, quand ils le jugeront convenable, inspecter l’école, pour s’assurer si elle est dirigée dans un esprit conforme aux lois et à la morale.
- 5. Un exemplaire de l’Évangile et un exemplaire de la Charte constitutionnelle, à laquelle sera annexée l’ordonnance du 5 septembre, seront donnés aux enfans indigens, lorsqu’ils seront suffisamment instruits.
- 6. Il sera également donné, tous les trois mois, pour récompense, un Evangile et un exemplaire de la Charte, aux cinq élèves qui se seront le plus distingués par leur bonne conduite, leur aptitude au travail et leurs progrès.
- 7 Nous arrêterons ultérieurement un règlement pour déterminer la discipline de l’école et pour accélérer les progrès des élèves.
- 8. Le présent arrêté sera soumis à l’approbation de M. le préfet.

Fait à Barbezieux, le 20 avril 1818.

Signé, LAROCHE-TOLAY

Vu et approuvé à Angoulême, à l’hôtel de la Préfecture le 25 avril 1818

Le préfet de la Charente,
Signé le vicomte de VILLENEUVE

(Journal de la Charente)

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Votre message
Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Les mots-clés de l'article

pour en savoir plus sur :

Chercher dans le site

Les plus lus --- Les 50 +

1.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

4.  FAQ & R - Le Forum Aux Questions ... & aux Réponses

5.  Carte satellite Googlemap avec moteur de géolocalisation : rechercher une ville, une commune, un village


5 articles au hasard

1.  1778 - 1779 - Boutiers (16) - Inventaire du château du Solençon et de la commanderie

2.  1372 - 1373 - Les défaites anglaises en Aunis, Saintonge, Angoumois et Poitou - 1

3.  1860 - Société Archéologique et Historique de la Charente - Bulletins et mémoires - Série 3 Tome II

4.  1626 - 1688 - Jean de la Quintinie, né à Chabanais (Charente) - Biographie

5.  260 - 1048 - Historia Pontificum et Comitum Engolismensium -1- Histoire des Evêques et des Comtes d’Angoulême


Les plus populaires --- Les 50 +

1.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Three generations of the Anglo-Poitou family of Vivonne, from 13th century “Poitevin mercenary captain” to 14th century “recalcitrant lady”

4.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

5.  1120 - Cartulaire de l’église d’Angoulême - Terre de Bouchereau à Macqueville (17)


Brèves --- Toutes

1.  Au château de la Roche Courbon, fête de la préhistoire les 23 et 24 avril 2016

2.  Antiquité-Avenir. Réseau des Associations liées à l’Antiquité - Communiqué de presse

3.  Temples de la Saintonge Maritime : Une histoire mouvementée

4.  2.644.259 visiteurs sur Histoire Passion - Statistiques au 31/12/2013

5.  Archéologie et histoire du fleuve Charente à Taillebourg - Port d’Envaux