Vous êtes ici : Accueil -> Grands thèmes d’histoire locale -> Descriptions des provinces et départements -> Saintonge -> 1267 - 1269 - La correspondance d’Alphonse de Poitiers -> 1262 (c) - Alphonse de Poitiers et la construction des halles de la (...)

1262 (c) - Alphonse de Poitiers et la construction des halles de la Rochelle

D 12 mai 2009     H 09:59     A Pierre     C 0 messages A 410 LECTURES


La méthode de commandement du Comte de Poitiers, frère du roi Louis IX est celle des bons manuels : 1° donner au subordonné un ordre clair, 2° s’assurer que l’ordre a été compris, 3° demander un compte rendu de la réalisation. Pour la construction des halles de la Rochelle, comme dans tout autre domaine de son administration de la Saintonge.

Source : Correspondance administrative d’Alfonse de Poitiers - par Auguste Molinier - Paris - 1844 - BNF Gallica

En savoir plus sur Alphonse de Poitiers (Wikipédia)

[1261-1263.] - Pro halis de Ruppella. - Pour les halles de la Rochelle

Aufons, filz dou roy de France, coens de Poitiers et de Thoulouse, à son amé et son feel Jehan de Sourz, chevalier, seneschal de Saintes [1], saluz et amour.

Seur ce que nous avon entendu par vos lettres que vous ne poez affermer nos hales de la Rochelle, ce ne nous deites vous pas quant vous nous loastes que nous les feissiens, mes vous nous deites moult de foiz, si comme nous nous recordon, qu’elles nous vaudroient moult se elles estoient fetes. Pour laquel chose nous nous merveillons moult que elles ne nous valent, comme les dites hales soient feites, si comme nous avon entendu, granz et belles et soient assises en bone ville et seur la mer, pour quoi li marcheant devroient mielz et plus seurement venir en icelles halles, comme en un[e] autre meson de la ville ou ausint bien, se en ceste besoingne estoit aucuns qui i fust curieuz, diligenz et ententiz.

Pour quoi nous vous mandons que vous querez toutes les bones voies que vous porrez, par quoi les devant dites hales qui nous [ont] assez cousté, si comme vous savez, et que nous avon fet fere de vostre conseil, nous vaillent au plus que vous porrez en bone manière. Et sachiez que d’avoir conseil orendroit dou pois porter esdites hales, si comme vous nous avez senefié, doute seroit que ce ne fust barre qui enpeschast à baillier et à afermer les devant dites hales et esloingnast et retardast la valeur d’icelles, comme li bourjois aient tenu iceli pois en leur mesons ça en arrière, si comme nous avons entendu. Et pour ce sambleroit que ce fust esloingnement à ce que les devant dites haies ne nous vaussissent riens, car il n’est pas clere chose dou pois orendroit, mes des hales est clere chose, et resons est que elles nous doient assez valoir, s’il estoit aucuns qui i meist painne et cure et diligence en bone manière. Pour quoi nous volonque (sic) seur le devant dit pois avoir conseil au parlament.

Et pour ce ne lessiez pas que vous ne metez painne et cure et diligence avant que vous vengniez au parlament, que vous bailliez et affermez les devant dites hales, si qu’elles nous vaillent au plus que vous porrez en bone manière ; car il samble que pour le pois ne devroit pas demourer que les hales ne nous doient assez valoir, s’il estoit qui painne et cure et diligence i meist.

Et de la besongne l’Audeberte de Saint Jehan d’Angelis enquerez la vérité, et s’elle voloit finer à vous de telle chose, si acroissiez la somme de Vc libr. qu’elle nous voloit doner au plus que vous porrez, retenue nostre volenté.

Et ou boen gouvernement de nostre terre et en toutes nos autres besoingnes fere et avancier, vous aiez si ententivement, si loiaument et si curieusement que nous vous en sachien gré et qu’il apere que vous aiez esté ententiz et curieus en icelles choses.

Et ce que vous aurez fet de toutes ces choses, faciez mettre en escrit en tele manière, que comme vous vendrez à nous l’endemain de la quinzainne de la Touz sainz, que vous nous puissiez rendre certain par escrit.

Et fetes savoir à nostre feel Haymeri Chastegnier de par nous qu’i soit à nous l’endemain de la devant dite quinzainne de la Touz sainz.

Ce fu fet à Moissi l’evesque.

Le trancrist de ceste lettre fu envoiez à monsegneur Jehan de Nantuel, es lettres que mesires li quens li envoia.

Ce fu fet à Moissi l’evesque, le samedi après la saint Denise.

Edité par Boutaric, p. 269-271.


[1Sénéchal de Saintonge de 1255 à 1265. L’acte est postérieur à l’an 1261, car, à cette date, on travaillait encore à la construction des halles de La Rochelle.

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Votre message
Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Les mots-clés de l'article

pour en savoir plus sur : 17 La Rochelle - 13e siècle - Alphonse de Poitiers - Correspondance - Foires et marchés -

Chercher dans le site

Les plus lus --- Les 50 +

1.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

4.  FAQ & R - Le Forum Aux Questions ... & aux Réponses

5.  Carte satellite Googlemap avec moteur de géolocalisation : rechercher une ville, une commune, un village


5 articles au hasard

1.  1758 - Ban de la noblesse de Saintonge

2.  1751 - La famille de Pons dans le Mercure de France

3.  1750 - Fonderie de Ruelle (16) - Le conseil municipal d’Angoulême refuse sa création

4.  Livre d’Or d’Histoire Passion

5.  Histoire du Château de Gademoulins à Gensac-La Pallue (16) par Paul de Lacroix (1906)


Les plus populaires --- Les 50 +

1.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Three generations of the Anglo-Poitou family of Vivonne, from 13th century “Poitevin mercenary captain” to 14th century “recalcitrant lady”

4.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

5.  1120 - Cartulaire de l’église d’Angoulême - Terre de Bouchereau à Macqueville (17)


Brèves --- Toutes

1.  Au château de la Roche Courbon, fête de la préhistoire les 23 et 24 avril 2016

2.  Antiquité-Avenir. Réseau des Associations liées à l’Antiquité - Communiqué de presse

3.  Temples de la Saintonge Maritime : Une histoire mouvementée

4.  2.644.259 visiteurs sur Histoire Passion - Statistiques au 31/12/2013

5.  Archéologie et histoire du fleuve Charente à Taillebourg - Port d’Envaux