Vous êtes ici : Accueil -> Grands thèmes d’histoire locale -> Descriptions des provinces et départements -> Saintonge -> 1267 - 1269 - La correspondance d’Alphonse de Poitiers -> 1269 - Alphonse de Poitiers distribue des subventions en Saintonge

1269 - Alphonse de Poitiers distribue des subventions en Saintonge

D 2 mai 2009     H 23:37     A Pierre     C 1 messages A 866 LECTURES


Alphonse de Poitiers, né le 11 novembre 1220 à Poissy et mort le 21 août 1271, prince de sang royal français, était le frère du roi Saint Louis. Il fut comte de Poitiers, de Saintonge et d’Auvergne de 1241 à 1271, ainsi que comte de Toulouse de 1249 à 1271.

Sa correspondance constitue une riche source d’informations sur l’organisation régionale de son temps. Nous publions ici plusieurs de ses lettres concernant la Saintonge, en latin ou en français de l’époque.

Source : Correspondance administrative d’Alfonse de Poitiers - par Auguste Molinier - Paris - 1844 - BNF Gallica

En savoir plus sur Alphonse de Poitiers (Wikipédia)

1269 - Dans l’attente d’une traduction plus assurée, ce document semble être - une fois n’est pas coutume - une distribution d’argent par le Sénéchal de Saintonge, à des établissements religieux de cette province, sur ordre du Comte Alphonse de Poitiers. On est plus habitué à voir ces personnages collecter des fonds qu’en distribuer !

Contexte historique : depuis le traité de Paris (1258) la Saintonge est coupée en deux parties séparées par le fleuve Charente. Au sud, possession et administration anglaises, au nord, le royaume de France. Les lieux nommés dans cette lettre sont situés dans les deux parties de la Saintonge. Les dispositions du traité semblent donc n’avoir pas eu d’effet sur le territoire administré par le sénéchal.

Le Traité de Paris et de ses conséquences, voir cette page.

16 aug. 1269. Fratribus Jacobo de Gyemo et Droconi de Appoigniaco, ordinis fratrum predicatorum, et R, Archipresbytero de Rumorestino inquisitoribus in Pictavia et Xanctonia pro comite Pictavie et Tholose.

Alfonsus, etc., religiosis viris et in Christo sibi dilectis fratribus Jacobo de Gyemo et Droconi de Apugniaco, ordinis fratrum Predicatorum, ac dilecto et fideli suo Roberto, archipresbitero de Rumorentino, inquisitoribus in Pictavia et Xanctonia, salutem et dilectionem.
Cum nos dilectis et fidelibus nostris senescallis nostris Pictavensi et Xanctonensi per nostras litteras, cuilibet eorum directas, mandaverimus ut de denariis nostris solvant pro elemosina, videlicet senescallus Pictavensis fratribus Predicatoribus Pictavensibus XX libras pictavensium, etc. ut supra usque ad ecclesie Beate Radegundis pro vitreis faciendis C solidos pict. Destinataires, sous la responsabilité du sénéchal de Saintonge :
- les frères Prêcheurs de Poitiers
- les vitraux de l’église Sainte-Radegonde de Poitiers.
Item senescallus Xanctonensis in Xanctonia fratribus Minoribus Xanctonensibus XII libras pict. ; domui Dei Xanctonensi X libras pict. ; leprosarie Xanctonensi C solidos pict. fratribus Minoribus Sancti Johannis Angeliacensis XII libras pict. ; duabus domibus [Dei] Sancti Johannis Angeliacensis VI libras pict., cuilibet LX solidos pict. fratribus Minoribus de Ruppella XX libras pict. ; fratribus Predicatoribus de Ruppella XX libras pict. ; leprosarie de Ruppella X libras pict. ; domui Dei de Ruppella X libras pict. ; fratribus Saccorum de Ruppella C solidos pict. ; fratribus Minoribus de Cognaco C solidos pict. ; domui Dei de Portei LX solidos pict. ; hospitali de Raingni C solidos pict. ; fratribus Trinitatis de Ponte Taleburgi C solidos pict. ; monialibus de Gascongneria C solidos pict. ; leprosarie de Banaone LX solidos pict. ; fratribus Minoribus de Pontibus XL libras pict. ; fratribus Predicatoribus de Pontibus X libras pict. ; monialibus Sancti Viviani de Argentonnio LX solidos pict. ; abbatie Fontis Dulcis X libras pict. ; domui Dei de Bream XL solidos pict. ; vobis mandamus rogantes quatinus, cum per loca ipsa transitum feceritis pro inquisicionibus vobis commissis faciendis, diligenter addiscatis an dicta pecunia singulis locis predictis soluta fuerit, sicut decet, ita quod super hoc possimus per litteras vestras loco et tempore compettenti in scriptis, vel per vos ipsos cum ad nos veneritis, plenius edoceri. Destinataires :
- les frères Mineurs de Saintes
- l’église de Saintes (17)
- la léproserie de Saintes (17)
- les frères Mineurs de St Jean d’Angély (17)
- les deux églises de St Jean d’Angély (17)
- les frères Mineurs de la Rochelle (17)
- les frères Prêcheurs de la Rochelle (17)
- la léproserie de la Rochelle (17)
- l’église de la Rochelle (17)
- les frères Sachets (voir message ci-dessous) de la Rochelle (17)
- les frères Mineurs de Cognac (16)
- l’église de Portei. Peut-être les Portes, comm. Ars-en-Ré (17)
- l’hopital de Raingni : lieu inconnu
- les frères de la Trinité de Taillebourg (17)
- les moniales de La Gasconnière (comm. de Sainte-Sévère, canton de Jarnac 16).
- la léproserie de Benon (canton de Courson 17)
- les frères Mineurs de Pons (17)
- les frères Prêcheurs de Pons (17)
- les moniales de Saint-Vivien d’Argenson (Le grand Saint-Bibien, près de la forêt de Benon - Cassini, au sud de Benon)
- l’abbaye de Fontdouce (St Bris des Bois 17)
- l’église de Bran (cant. de Montendre 17)
Datum apud Hospitale prope Corbolium, anno Domini millesimo ducentesimo LXmo nono, die veneris in crastino assumpcionis beate Marie virginis. Corbolium : Corbeil (auj. Corbeil-Essonne)

Vos commentaires

  • Le 3 mai 2009 à 11:23, par Christian En réponse à : 1269 - Alphonse de Poitiers distribue des subventions en Saintonge

    Fratres de sacco / saccorum / saccati / saccarii : "frères sachets" - nom donné aux religieux d’un ordre qu’on appelait l’ordre de la Pénitence, l’ordre du sac et les religieux sachets, parce qu’ils portaient des habits faits en forme de sacs. On en attribue l’établissement à saint Jean Bon. Saint louis les insitua, en 1261, à Paris, à Poitiers et à Caen. Ils s’établirent en Angleterre sous Henri III, et ils avaient aussi des maisons en Flandre et en Allemagne. Les sachets menaient une vie très austère ; ils allaient pieds nus, portaient des sandales de bois, ne mangeaient pas de viande et ne buvaient pas de vin. L’ordre des sachets fut supprimé par le concile de Lyon de 1271. (Encyclopédie des sciences religieuses, tome XI, p. 376, qui renvoie à Hélyot, Histoire des ordres monastiques, III, 20 - en fait 421. D’après ce dernier, les sachets étaient établis dans d’autres villes de France que les trois mentionnées par l’Encyclopédie.)

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Votre message
Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Les mots-clés de l'article

pour en savoir plus sur : 1154-1337 Domination anglaise en Saintonge (hors guerre de 100 ans) - 13e siècle - Alphonse de Poitiers - Correspondance - Province Saintonge -

Chercher dans le site

Les plus lus --- Les 50 +

1.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

4.  FAQ & R - Le Forum Aux Questions ... & aux Réponses

5.  Carte satellite Googlemap avec moteur de géolocalisation : rechercher une ville, une commune, un village


5 articles au hasard

1.  1809 - Fouras (17) - La bataille des brûlots à bord du vaisseau "le Régulus"

2.  Maps of the city of Angouleme and its suburbs near 1650

3.  1590-1598 - Angoulême (16) : Misère, épidémie et brigandage. La fin du siècle.

4.  1906 - Bulletin de la Société des Archives Historiques de Saintonge et d’Aunis

5.  1789 - Chenommet (16) : cahier de doléances de la paroisse


Les plus populaires --- Les 50 +

1.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Carte satellite Googlemap avec moteur de géolocalisation : rechercher une ville, une commune, un village

4.  1120 - Cartulaire de l’église d’Angoulême - Terre de Bouchereau à Macqueville (17)

5.  Études historiques sur la ville de Cognac et l’arrondissement, par F. Marvaud - Table onomastique


Brèves --- Toutes

1.  Au château de la Roche Courbon, fête de la préhistoire les 23 et 24 avril 2016

2.  Antiquité-Avenir. Réseau des Associations liées à l’Antiquité - Communiqué de presse

3.  Temples de la Saintonge Maritime : Une histoire mouvementée

4.  2.644.259 visiteurs sur Histoire Passion - Statistiques au 31/12/2013

5.  Archéologie et histoire du fleuve Charente à Taillebourg - Port d’Envaux