1698 (c) - Dragonnades après la Révocation de l’Edit de Nantes

Les persécutions subies par les huguenots en Aunis et Saintonge

D 31 juillet 2007     H 02:18     A Razine     C 0 messages A 3640 LECTURES


Les dragonnades après la Révocation de l’Edit de Nantes - Un témoin oculaire raconte.

Sources : Le témoignage de Thomas provient des Archives de la Marine de Rochefort – Il est cité dans "L’Aunis et la Saintonge de Henri IV à la révolution" Par L. CANET Inspecteur d’académie, agrégé d’histoire - Ed. F. PIJOLLET, La Rochelle - 1934

Le contexte historique

La situation légale des protestants de nos régions au lendemain de la Révocation de l’Edit de Nantes fut semblable à celle des huguenots de toute la France. Dès 1685, il n’y a plus d’églises réformées en France, mais des protestants isolés. Les temples sont fermés ou détruits, sauf celui de La Tremblade qui fut affecté au culte catholique. Il fut aussi interdit à la noblesse de pratiquer le culte sur le lieu de résidence, dans les châteaux. Beaucoup de protestants durent abjurer leur foi. Nombre d’entre eux choisir l’exil en Hollande ou en Amérique pour continuer à pratiquer le culte de la religion réformée. Ceux qui restèrent subirent les persécutions parfois jusqu’au sacrifice de leur vie. Afin de les forcer à abjurer leur foi, le régime de Louis XIV promit avantages et privilèges aux protestants qui embrasseraient le culte catholique.

Ceux qui résistaient étaient condamnés à la persécution, ou à la condamnation aux galères. Humiliation suprême, les protestants se voyaient refuser la sépulture dans les cimetières. Le relaps était traîné sur une claie et mené à la voirie.

Les dragonnades en Aunis et Saintonge ont commencé dès 1681. Elles furent instituées pour décourager la pratique du culte protestant. Les soldats entraient dans les maisons et faisaient subir aux huguenots toutes sortes de sévices si abominables qu’ils étaient parfois dénoncés par les catholiques eux-mêmes. Certains condamnaient les erreurs et les excès du papisme.

Le témoignage de Thomas, soldat qui prit part aux dragonnades

Je fais ma première classe de ces soldats qui, par commission et par ordre, entrent dans les maisons des réformés, l’épée dans une main, le pistolet dans l’autre, l’écume à la bouche et le blasphème sur la langue, en jurant par la mort, le sang et la tête de notre divin Sauveur, en disant avec un rugissement de lion, plutôt d’une voix humaine : il faut crever ou aller à la messe.

J’en vois les uns pendus par les pieds ; d’autres qu’on brûle presque jusqu’à leur faire rendre l’âme ; j’en vois qu’on assomme et qu’on accable de coups ; j’en vois qu’on étrangle jusqu’à ne leur laisser qu’autant de souffle qu’il en faut pour ne pas mourir sur le champ ; j’en vois à qui on sonne des trompettes aux oreilles nuit et jour pour leur dérober le repos ; j’en vois qui expirent quoique çà ne soit pas l’intention de leurs bourreaux de terminer si heureusement leurs supplices.

Là-dedans je vois les ministres de l’Antéchrist. Si le démon avait un évangile, voilà comment il convertiroyt les hommes.

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Votre message
Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Les mots-clés de l'article

pour en savoir plus sur :

Chercher dans le site

Les plus lus --- Les 50 +

1.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

4.  FAQ & R - Le Forum Aux Questions ... & aux Réponses

5.  Carte satellite Googlemap avec moteur de géolocalisation : rechercher une ville, une commune, un village


5 articles au hasard

1.  Histoire de la Saintonge et de l’Aunis par Daniel Massiou - Chronologie - 15ème siècle

2.  Camp de César de Toulon, piles de Pirelonge et d’Ebéon, voies antiques en Charente-Maritime

3.  1762 - Inventaire des titres de la communauté du seigneur Rohan-Chabot de Jarnac

4.  2007 - L’Académie de Saintonge récompense le site Histoire Passion

5.  1860 - Répertoire archéologique de la Charente - arrondissement de Ruffec


Les plus populaires --- Les 50 +

1.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Three generations of the Anglo-Poitou family of Vivonne, from 13th century “Poitevin mercenary captain” to 14th century “recalcitrant lady”

4.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

5.  Evolution des prix du 15ème au 19ème siècle - Panier de la ménagère, services, salaires


Brèves --- Toutes

1.  Au château de la Roche Courbon, fête de la préhistoire les 23 et 24 avril 2016

2.  Antiquité-Avenir. Réseau des Associations liées à l’Antiquité - Communiqué de presse

3.  Temples de la Saintonge Maritime : Une histoire mouvementée

4.  2.644.259 visiteurs sur Histoire Passion - Statistiques au 31/12/2013

5.  Archéologie et histoire du fleuve Charente à Taillebourg - Port d’Envaux