1686 - 1789 - Pons (17) : Les Nouvelles Catholiques au couvent

D 26 octobre 2008     H 01:45     A Pierre     C 0 messages A 4555 LECTURES


De 1686 à 1789, le couvent des Dames de la Foi, à Pons, a servi de lieu d’endoctrinement des protestantes pour les faire revenir à la religion catholique. On les appellait "les Nouvelles Catholiques". Quelques détails révèlent les méthodes employées.

Source : Recueil de la Commission des Arts et Monuments Historiques de la Charente-Inférieure - T. XI - Années 1891-92 - BNF Gallica

Introduction

M. le chanoine L. Julien-Laferrière et M. Georges Musset ont consacré, dans la 16° livraison de l’Art en Saintonge et en Aunis, page 115, une notice au couvent des Dames de la Foi, qui occupait, avant la Révolution, l’espace compris entre la rue des Dames, au sud-est, les fossés de la ville au nord-ouest, la rue du Puits-Tarin au sud-ouest et la rue des Cordeliers au nord-est. Voici la description qu’en fait Masse : « Ce couvent, dit-il, est fort joliment basty ; il y a trois aisles, et celle du fond (celle du nord-est) est supérieure aux autres ; il y a devant une terrasse. Elles sont situées sur le bord des fossés de l’enceinte de la ville basse ».

Depuis l’époque où Masse écrivait, antérieurement sans doute au plan de Pons sur lequel elle figure, on a construit, en 1721, une quatrième aile au sud-ouest et dans le prolongement de celle du nord-ouest, trois galeries superposées. Le couvent est maintenant partagé en trois propriétés. L’Institution diocésaine occupe la partie située entre la rue des Cordeliers et la base de la porte des Tours Neuves, dans la rue des Dames, partie que Masse appelle, « l’aisle supérieure ». La gendarmerie possède les autres bâtiments à partir de la base de la porte des Tours Neuves jusqu’à la rue du Puits-Tarin, à la réserve de l’église qui a été convertie en temple à l’usage des protestants. » M. L. Julien-Laferrière a donné une héliogravure du bel escalier en pierre, aujourd’hui détruit, de l’aile nord-ouest.

« La révocation de l’Edit de Nantes divisa en trois parts le » peuple réformé. Les uns, pasteurs et laïques, en général les plus pieux et les plus éclairés, prirent le chemin de l’exil. D’autres, moins religieux ou plus faibles, entrèrent dans l’Eglise romaine, et, pour n’avoir plus de remords, ils tâchèrent de n’avoir plus de souvenirs. Les autres enfin, proscrits, épars, sans conducteurs, sans nom légal, sans état-civil, se rallièrent autour de ce qui était le plus près d’eux, et pendant plus d’une génération, ils n’eurent pas même de consistoires ». Ainsi s’exprime G. de Félice, auteur de « l’Histoire des Synodes nationaux des Eglises Réformées de France ».

Charles Weiss a consacré deux volumes aux Réfugiés, qui ont fait l’objet de travaux spéciaux en Suisse, en Allemagne, en Hollande, en Angleterre, aux Etats-Unis, etc. Haag, Charles Coquerel, MM. Edmond Hugues, O. Douen, Ch. Dardier, D. Benoist, H. L. Bordier ont fait revivre la période du Désert.

Bien que de volumineuses mais confuses listes de nouveaux convertis aient été imprimées, il reste beaucoup encore à apprendre sur eux, et c’est une contribution à cette étude que la liste jusqu’ici inédite des noms du registre d’entrée de la Communauté des Dames de la Foy, ou « Nouvelles Catholiques de Pons », registre acquis par la Commission des Arts et Monuments historiques et qui pourrait être complété ultérieurement par celui de la « Providence de Saint-Joseph de La Rochelle » et des communautés analogues de Saintes, etc.

J. Michelet a retracé l’intérieur d’une de ces communautés. Le texte même de ce registre montre les moyens employés pour dompter les résistances.

Il n’est pas toujours possible de distinguer les anciennes des nouvelles catholiques, surtout dans la seconde moitié du dix-huitième siècle.

Le regretté comte T. de Bremond d’Ars avait commencé à annoter les noms des familles nobles, mais son travail si autorisé est demeuré inachevé, et ne comprenait que de Beaumont, de Belleville, de Bonnefoy, du Bourg, du Hamel, de Lisle, Duplessis de la Brunetière, Gruel de la Frette, de Luchet, de Saint-André.

Cinq formules différentes accompagnent l’inscription des nouvelles catholiques :
- 1° « Entrée dans notre communauté par ordre du roy pour être » instruite à la foy. » L’indication « par lettre de cachet » » implicitement contenue est quelquefois nettement ajoutée, » même le 6 juillet 1785, pour Marie Gillard.
- 2° « Entrée dans notre maison avec la permission de MM. les grands viquaires en qualité de postulante ».
- 3° « Entrée dans notre maison avec la permission de MM. les grands viquaires en qualité de pensionnaire ».
- 4° « Sans avoir rien fait » ou « n’ayant rien fait de son devoir ».
- 5° « A fait abjuration de l’hérésie de Calvin dans laquelle elle a vécu jusqu’à présent, entre les mains de... et en a reçu l’absolution dans l’église de cette maison des nouvelles catholiques, en présence dés témoins soussignés ».
(A partir de 1694, on ajoute « et promesse sur les Saints Evangiles de vivre et de mourir dans la foy de ladite église catholique, etc. »)

La fondatrice de la communauté des Dames de la Foy ou Nouvelles Catholiques de Pons signe : MARIE D’ALBRET, COMTESSE DE MARSAN.

Elle était fille du Maréchal et fut mariée successivement à Charles Amanieu d’Albret, son cousin, mort en 1678, puis à Charles de Lorraine, comte de Marsan.

Le Recueil a publié une notice sur le R. P. Augustin Mayac, le 1er juillet 1887, page 120, sur Claire le Maire, dans la même livraison.

Alexis de Belleville, fils de Jacques de Belleville et de Simonne de Pironny, supérieur des Récollets de la maison d’Archiac (1652), puis gardien des Récollets de Pons (1659), ensuite de la communauté de Saintes (1663), reçoit fréquemment les abjurations, ainsi que Jacques Duplessis de la Brunetière, docteur en théologie, chanoine de Saint-Pierre, archidiacre de Saintonge, abbé de Saint-Etienne de Vaux en 1681, doyen du chapitre en 1685, grand vicaire de l’évêque de Nimes, Esprit Fléchiér, abbé de Saint-Etienne de Baignes. Il fut héritier et donataire universel de son frère l’évêque de Saintes, Guillaume de la Brunetière, qui exerça de 1667 à 1702 et sur lequel on peut lire la notice du Recueil de la Commission des Arts, III, 1877, page 233.

Supérieures

(Elles semblent être elles-mêmes des nouvelles catholiques)

- Claire Le Maire première signature avril 1686
- Charlotte M. Bertrand d° août 1696
- Marie Bazin d° novembre 1698
- Gabrielle Aubert de la Vergne d° mai 1699
- Charlotte M. Bertrand d° septembre 1702
- Louise Aubert de Courserac d° » 1705
- M. Gaultier d° juillet 1713
- Marie Bazin d° novembre 1717
- M. Gaultier d° décembre 1720
- Henriette Forestier d° janvier 1725
- M. Guenon de Saint-Seurin d° septembre 1746
- E. Horric de la Ruefranche d° décembre 1749
- M. Guenon de Saint-Seurin d° 14 octobre 1756
- Horric de la Ruefranche d° 10 mai 1770
- M. Guenon de Saint-Seurin d »
- M. Marchand d" 11 juillet 1775
- E. Horric de la Ruefranche d° 26 juillet »
- Allenet d° 25 janvier 1785
- Pelligneau d° 27 août 1789

Le registre d’abjurations seul est signé. « Marie d’Albret, comtesse de Marsan, G. Evêque de Saintes, F. Augustin de Mayac, F. Félix Rozignol, F. J. Pichot, docteur en théologie, gardien des Récollets » sont les signatures les plus notables.

Le registre d’entrée et de sortie ne porte aucune signature, et l’orthographe est souvent très irrégulière. Il y a différentes écritures : 1° de 1681 à 1682 ; 2° de 1682 à 1685 ; 3" de 1685 à 1688 ; 4° de 1688 à 1690 ; 5° de 1690 à 1697 ; 6" de 1697 à 1699 ; 7" de 1700 à 1702 ; 8° de 1702 à 1741 ; 9° de 1741 à 1761 ; 10" de 1762 à 1768 ; 11° de 1768 à 1772 ; 12° de 1772 à 1777 ; 13° de 1777 à 1784 ; 14° de 1784 à 1789 ; 15° de 1789 à 1791.

Les périodes fournies par les changements de régime des non-catholiques, d’après les ordonnances royales et arrêts du Conseil du roi, s’étendent de 1598 à 1660 — de 1660 a 1685 — de 1685 à 1725 — de 1725 à 1762 — de 1762 à 1787 — de 1787 à 1790.

De Richemond.

Pensionnaires

A

- Abrar (ou Habrar) Létage, Anne, 10 ans, fille de bourgeois de Saint-Ciers du Taillon, entrée 17 décembre 1766, sortie 4 août 1769.
- Adrien, Anne, 17 ans, Judith, 10 ans, Margo, 7 ans, filles de la veuve de Timothée A., de Saint-Savinien, ordre du roy, 26 juin 1097-23 septembre 1698-16 novembre 1698, ordre du roy.
- Agar, fille de défunt A., du Petit Niort, entrée 1er juin 1714, sortie 13 septembre 1714.
- Aigle, 32 ans, de Nantes ; « M. Broussard, commerçant de cette » ville s’est rendu caution de la pension et de toutes choses » ; entrée 3 septembre 1751, « sortie trois semaines après pour se marier ».
- Aigle, Marianne, 13 ans, de Bayonne, conduite par Dubourg, son oncle, buraliste aux aides de Mortagne, entrée 17 janvier 1769, sortie 17 juillet 1769 (le feuillet suivant est déchiré jusqu’au mois d’avril).
- D’Aiguières (Dégueirre) Luce, 12 ans, de Pons, entrée 17 avril 1754, sortie au bout de son année.
- D’Aiguières, Agathe, 12 ans, 1er mars 1756, sortie au bout de l’année.
- D’Aiguières de Richemont, Marie, 8 ans, fille de gentilhomme, orpheline de mère, 29 avril 1764, sortie 6 septembre 1772.
- Allard, Jeanne, 15 ans, fille d’Etienne, marchand.
- Allement, de Pons, fille d’aubergiste, entrée 22 mai 1760, sortie 26 juin 1760.
- Allenet, Marguerite, 25 ans, « amenée par son père, avocat à Saint-Jean-d’Angély, pour être religieuse », 5 février 1746.
- Alsille, 13 ans, orpheline de père et de mère, entrée février 1720, sortie 27 avril 1721.
- Amian, Marie, de Mornac, fille de Jean A. et de défunte Marguerite Villepreux, entrée 20 décembre 1686, sortie 20 avril 1687.
- Amiet, Geneviève, 18 ans, orpheline, 31 décembre 1778-29 juin 1779.
- Amiet, Catherine, 10 ans, fille du procureur d’office de Mortagne, et Pilet, Jeanne-Thérèse, 4 août 1765-8 juin 1767-2 août 1766.
- Ancelin, Charlotte. Voyez Anscelin.
- Ancelin de Saint-Quantin, Marthe, 6 ans, fille de Louis A., écuyer, et de Jeanne de Saint-Pierre, 1er décembre 1783.
- André, Jeanne, 12 ans, fille de Paul A., boucher, pour être instruite par ordre de la comtesse de Marsan, entrée 15 mars 1690, sortie 14 juin 1690.
- Angélique, 17 ans, de Bordeaux, entrée 31 mai 1725, sortie 11 juin 1726.
- Angibaud (Engibeaud), Marie, 28 ans, Anne 26 ans, filles de feu A., apothicaire à Saintes, ordre du roy, « fuite » 18 juin-9 octobre 1698.
- D’Anguitard (Marquise) avec sa demoiselle et un laquais, entrée 10 mars 1694, permission de l’évêque, s’est retirée n’ayant payée que trois mois.
- D’Anguitard (Marquise) « avec sa demoiselle » pensionnaires, entrée 23 juin 1704-3 avril 1715-juillet 1715-22 juin 1709-22 juillet 1709.
- D’Anières (d’Asnières), 15 à 16 ans, fille de défunt de Saint-Seurin et femme de M. d’Anières, de la Chapelle de Bois, 30 avril 1710-1 novembre 1710.
- Aphaneur, de Conteneuil, Anne, 23 ans, fille de Daniel A. Sr de Conteneuil et de défunte Judith de Villedon, ordre du roy, 14 octobre 1688-20 février 1689.
- Aras. — Arboin, Elisabeth, 27 ans, fille de feu A., bourgeois « nouvelle catholique » postulante, 13 août 1766.
- Archambeau, Suzanne, ordre du roy, 11 mai 1695-3 mars 1697-13 mars 1698-mai 1699-23 décembre 1702-26 mars 1704.
- Ardoin, Marthe. — Arneaud, Juliette (Bette) 21 ans, de Bègnes, 28 août 1791, sortie quelque temps après.
- Arnaud-Morin, Jeanne, veuve, 55 ans, 10 septembre 1783 « ses héritiers sont M. de Vasselot, écuyer auprès de Saintes et Fraud, notaire à Pisany. »
- Arnaud, Marguerite, fille de feu A. de Saintes, 25 juillet 1765-30 juin 1766.
- Arneaud, Thérèse, orpheline, 13 ans, d’Archiac, 5 juillet 1764-15 juillet 1764.
- Arneaud. Marie-Elisabeth, 15 ans, fille de procureur de Charmignac, 18 juin 1774, sortie au bout de six mois.
- Arneaud, Suzanne, 25 ans, orpheline de père, 12 juin 1709-28 septembre 1770.
- Aumet (voir Faure).
- Aumet, Elisabeth, « entrée, le 9 may 1746, âgée de 26 ans, elle » nous a été amenée par ordre du roy pour estre instruite en la religion catholique, elle est sortie le 26 mars 1749, étant folle à lier et garoter jusqu’à manger sa fiante » (sic). Voyez Faure.
- Auriol, Marie (voir Oriol).
- Aursan, Judith, fille de Josué A., cabaretier d’Oleron, ordre dit, roy, 8 septembre 1697-28 avril 1698, « fuite » 13 novembre 1698.
- Aussan, Marie, 26 ans, fille d’Elisée A., cordonnier, du Château d’Oleron, et de Marie Loges, ordre du roy, 30 mai 1699-3 juin 1701.


B

- Babin, Magdelaine, 18 ans, fille de marchand de drap de soie de La Rochelle, 8 février 1719-26 février 1720.
- Babinot, Anne. — Bâche. — Bâché. — Bâcle-(Bascle).
- Bacot, Marie, 13 ans, fille de tapissier, 26 juillet 1701- 1er octobre 1701-30 octobre 1701-28 novembre 1701.
- Badie. — Badiffe du Plessis de Vaujompe (de). — Baduel, Jeanne.
- Ballet, Marie, 13 ans, fille d’un marchand d’eau-de-vie de Cognac, « ordre du roy », 2 novembre 1705-7 février 1706.
- Barbeau (Barbot) Marie, 20 ans, orpheline de père et de mère.
- Bardet, Hélène, 19 à 20 ans, de La Rochelle, fille d’un commissaire de la marine, décédée, 30 septembre 1711-15 janvier 1712.
- Bardon, Marie, 19 ans, fille d’Elie B. décédée et de Jacquetle Driot, 21 mars 1689-5 juillet 1689.
- Barillet, Marie, 27 ans, fille de Jean B. de Mornac, 25 juin 1695-22 septembre 1695.
- Barin. — Bardon, Marie, 19 ans, fille de défunt Elie B. bourgeois et de Jacquette Driot, 21 mars 1689-5 juillet 1689.
- Baroche, Marie-Anne-Constance (de), orpheline américaine, 23 novembre 1780-ler juin 1789.
- Barré, Anne, 19 ans, de Mortagne, « ordre du Roy »,27 novembre 1703-27 octobre 1704.
- Barré, Marianne, 11 ans, fille du sénéchal de Mortagne, 6 novembral714-13 juin 1716.
- Baros, Marie, 12 ans, fille d’un négociant de Sigogne, 24 février 1725-25 février 1725.
- Bars (Joséphine de), 17 ans, fille de gentilhomme, 1er mai 1782, entrée à l’abbaye des dames de Saintes cinq mois et demi après. Bascle.
- Baudet, Anne, 18 ans, fille de Jean B. défunt marchand de fer, de Pons et de Jeanne Métivier, présentée par le R. P. Auguste Mayac récollet, entrée le 25 janvier 1682, a abjuré le 4 février, remise à sa mère le 14 avril.
- Baudet, Jeanne, 17 ans, fille des mêmes, reçue le 14 avril 4682.
- Baudoin. — Baudouin de Laubarderie, nièces de M. Averton, bourgeois de Paris, « par lettre de petit cachet », l’aînée 14 novembre 1742 est sortie pour cause de maladie, 2 août 1743, la cadette 29 octobre 1790.
- Baudouin, Jeanne, veuve Chazely. — Baudouin, Esther, fille d’Ozée B. capitaine de vaisseau et de Jeanne Sauvaget, 8 juillet 1687, 11 décembre 1687.
- Baudry, Marie, 13 à 14 ans, fille de Baudry, marchand blanchisseur, 8 mars 1708-8 septembre 1808.
- Bazin, Marie-Catherine, fille du procureur de l’abbesse de Saintes à Marennes, 19 juin 1780-23 septembre 1780.
- Beauchamps (de) Hélène Bénigne, fille de défunt Charles de B. éc. sieur de Charbonier, et de Marie Groussart, 26 septembre 1688-13 avril 1689.
- Beaumont (de) 17 ans, petite-fille de M. de B. de Cravans, 19 septembre 1695-20 juillet 1696.
- Beaumont de Gibaud (de). — Beaupoil (de).
- Beaupré Duchâtel, femme Baudet, fille d’un procureur de Saintes, 10 avril 1731, sortie 2 mois après.
- Bechade, sœurs, 25 et 20 ans, du Périgord, 1er août 1714-30 octobre 1714.
- Béchau, Brigitte et Colombe, filles d’un docteur en médecine de Bordeaux, 20 septembre 1780-15 décembre 1781.
- Bellamie (Bellamy) Esther, 34 ans, fille d’un chirurgien de Royan, « ordre du roy » 1er juin 1699-27 juillet 1699.
- Belleville (de la Cave de) 24 ans, fille d’un gentilhomme, de la Gravelle, près Barbezieux, « ordre de l’Intendant » 29 février 1708-26 novembre 1709.
- Bellou. — Bellalaud. — Benate. — Bendle.
- Benne, Suzanne, (de), 14 ans, de Saint-Seurin, Mortagne, 14 février 1701-17 août 1701.
- Bérard, Marie. — Béraud ou Brauld, Marie, fille d’un notaire royal à Saint-Cout, 31 août 1734-3 septembre 1735-8 septembre 1735-14 décembre 1735.
- Béraud, 8 ans, fille d’un rentier d’Archiac, 9 janvier 1715-12 août 1715-19 septembre 1722-7 juin 1723-12 janvier 1726-26 juillet 1726.
- Berger, Catherine, 19 ans, de Pérignac, pensionnaire, 9 août 1698-16 novembre 1698. — Bergier.
- Bernard, Anne, 40 ans, femme d’Isaac Levreaux, boucher à Segonzac, ordre du roy, 19 septembre 1687 sortie le 21 décembre 1687.
- Bernelot, Marie-Anne, 32 ans, fille d’un chirurgien de Tonnay-Charente « ordre du roy », 22 décembre 1731-11 octobre 1733.
- Bernessac de la Garde, Jeanne (de), fille d’un gentilhomme de Gemozac, 28 juillet 1721-28 avril 1723. — Berthus. — Bertifort.
- Bertin, Marie, et Berlin, Elizabeth.
- Bertin, Marie, veuve Bernard. — Elizabeth, femme d’un bourgeois de Pons, 20 septembre 1687-21 octobre 1687.
- Bigeon. — Bigeot. — Bilhoet.
- Billard, Marie, 13 ans, fille du directeur du bureau de poste de Saintes, 2 février 1724-20 octobre 1724.
- Billotte, Lagrave, 13 ans, de Tanzac, 23 juillet 1701-18 septembre 1701,1 avril 1702-9 avril 1702.
- Binaud. — Biray, Marie.
- Birée, Marie, 11 ans, fille d’un blanchayer, 25 août 1703-4 mai 1704, remise à Mademoiselle Chaussé.
- Biscon, Marthe, fille de Timothée B. 13 ans, « ordre du roy », 8 septembre 1697-10 juin 1700, 7 octobre 1700-10 janvier 1701, « n’ayant pas fait son devoir ».
- Biseuil, Marie, 15 ans, fille d’un marchand de Riberou, orpheline de mère, 23 juillet 1740-23 octobre 1740.
- Biseuil-Sautereau, Marie, 14 ans, orpheline de Riberou, 15 août 1740-1 décembre 1740-1 mai 1741-août 1741.
- Blanchard, Jaëlle, 17 ans, fille de défunt Charles et de Jaëlle Babin, 16 juin 1692, sortie 1 mois 1/2 après, rentrée 10 février 1693, sortie 23 août à cause de la petite vérole, rentrée 14 septembre, sortie 16 novembre.
- Blancherie, Jeanne, 19 ans, fille d’un contrôleur de Monboyer, décédée 16 novembre 1737-17 novembre 1737.
- Blois (Suzanne de), 11 ans, fille de M. de B. de Roussillon, gentilhomme, « ordre du roy », 11 février 1700-9 avril 1701.
- Bodin, 33 ans, fille d’un maître sellier, tapissier de Pons, postulante pour converse, 1 janvier 1724-20 août 1724.
- Boibelleau, 18 ans, fille d’un marchand blanchéier de Jonzac, pour être instruite, 27 octobre 1731-27 juillet 1732.
- Boibelleau, Elisabeth, 15 ans, fille du procureur de Jonzac, 18 novembre 1733-17 novembre 1734.
- Borer, Jeanne. — Boisamant, d’Ambleville, 27 janvier 1742.
- Bois de Chatolin (Catherine du), 12 ans 1/2, fille d’un gentilhomme d’Ozillac, pensionnaire, 22. mars 1734-6 août 1734.
- Boisgaillard (de), 19 ans, cousine du juge de Pons, 26 septembre 1690-8 avril 1691.
- Boissarant. — Boiveau, Jeanne, 17 ans, de Conac, pensionnaire, 27 mars 1715-21 juin 1715.
- Bollon, Madame, 30 ans, de Tonnay-Boutonne, « ordre du roy » entrée le 17 novembre 1712, s’est échappée de la communauté et s’est fait « enlever le 18 novembre 1716 ». (Elle est passée en Angleterre avec Mademoiselle Raboteau),
- Bonfils, Maria, Catherine-Marianne, 11 et 14 ans, d’Arvert, filles de Pierre B. marchand de draps et de Catherine Thomas, « ordre du roy », 2 décembre 1700-17 décembre 1700.
- Bonhomme, de Bordeaux, 25 et 16 ans.
- Bonhommeau, Marie, 11 ans, fille d’un notaire royal de Perdillac, pensionnaire, 19 août 1724-18 novembre 1725.
- Bonis. — Bonlieu. — Bonnau.
- Bonne (Mademoiselle de), 3 ans, fille du comte de Bonne-Dopler (d’Aubeterre), avec sa gouvernante, nouvelle catholique, 16 juin 1686-14 septembre 1686.
- Bonneau. — Bonnefoy (de), filles de M. de Saint-Fort, 4 décembre 1693-29 juin 1695.
- Bonniot, Elisabeth, 26 ans, de Jonzac, fille d’un médecin a ordre du ro\j » 19 juillet 1699-21 décembre 1700.
- Bonniot, Henriette, 18 ans, fille du sénéchal de Mirambeau, à présent dans les pays étrangers, ordre du roy, 23 juillet 1695-17 mai 1700.
- Bontemps, Jeanne, 17 ans, fille d’un serrurier de Jonzac, 6 février 1724-3 juillet 1724.
- Bonvallet des Brosses, Henriette, fille d’un trésorier des fortifications de La Rochelle, 21 octobre 1719-19 mai 1721.
- Borigeau. — Boteaux, Magdelaine, — Bouchet, — Boucher. — Boudier.
- Bouet du Portal (de). — Bouffando, Marie, 19 ans, de Maque-vilie, fille de Jean B. et Marthe Barbotin, veuve, 13 février 1682, abjure le 13 mars, remise à ses parents le 23 juin.
- Bouffando, Marie, 19 ans, de Maqueville, fille de Jean et de Marthe Barbotin, reçue 13 février 1882, abjure le 13 mars, remise à ses parents, le 23 juin.
- Bouffard, Sara, de Marennes, 18 ans, fille de B. marchand, et sa mère, de Marennes, pour être instruite, 31 mars 1691-8 août 1693.
- Bouffard, du Château-d’Oleron, « ordre du roy », 18 janvier 1703-2 juillet 1703.
- Boulanger, Jeanne, de la Thibauderie, fille d’un négociant de Pons « ordre du roy », 11 septembre 1725-23 janvier 1727.
- Boulanger, Anne, 55 ans, veuve d’Isaac Garnier, seigneur de Champfleury, 5 novembre 1687-1 février 1688.
- Boulanger, Marthe, femme de B. de Fléac, pour être instruite, 2 septembre 1690-21 juin 1692.
- Boulanger, Marie, 12 ans, fille du procureur fiscal de Pons, 1 mars 1724-juillet 1724.
- Boulanger, Marie, 12 ans, fille d’un marchand d’eau-de-vie de Pons, décédé, « ordre du roy », 17 octobre 1705-24 septembre 1708.
- Boulerme, Manon, 6 ans, de Mortagne, orpheline de mère, a ordre du roy », 18 février 1699-14 septembre 1700, 18 octobre 1700-27 novembre 1706.
- Boumard, Jeanne, 18 ans, fille d’un laboureur à bœufs, a ordre du roy », 9 septembre 1699-10 octobre 1699.
- Bouillaud. — Boureuil, Esther.
- Bourigaud ou Bourigos, Marie, 10 ans, de Meschers, orpheline de père, ordre du roy, 28 avril 1696-20 octobre 1696.
- Bourguignon ou Bourgognon. Bousquet.
- Bousquet ou Bouquet, Marie, 16 ans, de Saint-Germain du Seudre, « ordre du roy », 16 avril 1727-16 août 1732.
- Bourg-Porcheresse, (Marie du), 11 à 12 ans, fille d’un gentilhomme de Chêne au Moine, décédé, 6 août 1710-22 février 1711.
- Boussac (de). — Boussion, Marie, 16 ans, fille d’un marchand de fer, ordre de la comtesse de Marsan, pour être instruite, 28 Juin 1689, remise à son père 31 juillet 1689.
- Boulinet, Jeanne, 16 ans, fille d’un fondeur de cloches, de Saintes, orpheline, 2 février 1781-3 mars 1783.
- Bouyé, Geneviève, 22 ans, du Château-d’Oleron, fille de Pierre B. et de défunte Marguerite « ordre du roy », 1 avril 1699-17 juillet 1699.
- Bouyer, Charlotte, Geneviève, 14, 18 ans, de Marennes, orphelines.
- Brard, Magdelaine, 14 ans, fille d’un bourgeois de Saint-Ciers-la-Lande, 7 juin 1786-au bout de l’année.
- Brassier, la petite, 13 ans, orpheline, « pour estre instruite », 2 février 1723-27 mai 1724.
- Brassier, sœurs, Marie et Suzanne, 22 et 18 ans, fille d’un marchand d’eau-de-vie de Saint-Germain, « ordre du roy » 17 mai 1706-12 février 1707, Marie, 4 février 1725-10 octobre 1725.
- Brau, de Jonzac, 15 novembre 1710-2 avril 1712.
- Braud. — Breau.
- Bretoinne, Marie-Madelaine, 26 ans, Saint-Jean-d’Angély, fille d’un mousquetaire au service du roi, « ordre du roy », 6 juin 1702-4 mai 1703.
- Breuil de Châteaubardon (Mademoiselle du), 17 ans, 8 février, 1723-26 août 1726.
- Breuil (du), de la Martonne, remariée à M. de Rioux, gentilhomme, 18 août 1700-8 janvier 1723.
- Breuil (du) de la Martonne, Suzanne, fille du deuxième lit, 10 janvier, 1737-14 avril 1738.
- Brilloil. — Brion. — Brisonnet. — Brosé, Anne.
- Broissière (de la) de Chevreuse, Catherine, 45 ans, native du Poitou, 22 octobre 1696-10 juin 1697.
- Brossard. — Brossard. — Brou. — Brouanne.
- Brouart, Marie-Anne, 13 ans, de Nieul, orpheline de père et de mère, petite-fille de Bonnin, procureur, 2 juin 1699-24 avril 1700.
- Brouard, Jeanne. — Brouard, Elizabeth. — Brouard, Marie. Brouard, du Parc de Nieuille, Marie, 25 ans, fille de bourgeois, a ordre du roy », 16 mars 1728-avril 1729.
- Broussard. — Brunet, Elisabeth.
- Brunet, 9 à 10 ans, fille d’un procureur de Saintes, 12 juillet 1713-12 octobre 1714.
- Buchat du Breuil, sœurs, filles de M. de B. et leurs femmes de chambre, « ordre du roy », 4 mai 1G95-1G septembre 1G9G.
- Buet. — Bul, 23 ans, avec femme de chambre, 12 octobre 1734-11 mars 1735.
- Buolle. — Buret, femme d’officier de Sa Majesté, au Château-d’Oleron, 28 mars 1702-20 décembre 1702.
- Bussié, Anne, 7 ans, fille d’un négociant de Bordeaux, 10 septembre 1777-26 mai 1782.
- Busson Goiffard.


C

- Cadeuil. — Cadillan.
- Cadorau, Suzanne, 19 ans, de Saint-André-de-Lidon, fille de François C. « ordre du roy » 28 avril 1699 — !5 août 1699, après avoir bien fait son devoir.
- Calleville, nièce de l’apothicaire, domestique, 10 juillet 1691 — sortie 15 jours après.
- Campet (De). — Cante. — Casalis.
- Catherine...., 14 ans, présentée par l’archiprètre de Réaux, s’est dérobée et est sortie de la maison, le 30, sans avoir fait abjuration, ayant toujours témoigné n’avoir pas dessein de se faire catholique. On en donna avis aussitôt à MM. de la Justice, qui firent faire les perquisitions nécessaires, sans pouvoir découvrir où elle s’était retirée.
- Caumar, Jeanne. — Cauron, Marie, femme de J.-B. Beaupré, marchand, remise à M. Garros, sans avoir fait abjuration, 2 décembre-19 décembre 1681.
- Caverne. — Cazeau, Marie, 27 ans, Saint-Fort, père, décédé, « ordre du roi » 16 novembre 1699-15 novembre 1699.
- Chabiran, Marie, 50 ans, femme de Jean Sarazin, marchand, à Bordeaux, 19 septembre 1687-26 septembre 1687, remise à son mari.
- Chaigneau (Chagnos), Marie et Charlotte, 21 et 15 ans, leur père, maréchal-ferrant, décédé, marié à Marie Adrien, de Saint-Savinien, « ordre du roi », 27 mars 1699-22 mai 1699-6 novembre 1699.
- Chailloleau. — Chaillé, Anne Roux, femme d’Elie C, sieur de la Couture, marchand de la Tremblade, « ordre du roi, » 4 décembre 1697-29 septembre 1698.
- Chanteloup (De), 15 ans, de Marennes, 19 septembre 1696-1 juillet 1697, « n’ayant rien fait de son devoir ».
- Chappuzet, Maria. — Chareaux.
- Chareppin, Fombelle, de Baignes, Catherine, 24 ans, ordre du roi, 16 octobre 1700-22 janvier 1701.
- Charpentier. — Charrier.
- Charron (De), femme de gentilhomme, à Saint-Jean, « ordre du roi », 19 mars 1695-12 juin 1696.
- Chasseloup, 23 ans, fille d’un procureur de Marennes, 10 septembre 1696-27 avril 1695, sans avoir rien fait.
- Chasseraud. — Chastaigner, (Suzanne David De), 40 ans, ordre de l’intendant, 5 octobre 1694-9 août 1696.
- Chateauneuf. — Chatelars. — Chateliers. — Chaussey. — Chauvin.
- Chenat (De), Henriette, 6 ans, fille d’un gentilhomme de Mortagne, 14 février 1701-22 mai 1701-16 juin 1701-2 octobre 1701.
- Choine. — Chotard. — Chouesme. — Choesme. — Choutos.
- Claverier, Madeleine, 10 ans, du Poitou, fille de gentilhomme, 29 août 1702-12 novembre 1702.
- Coffre. — Collet. — Collin. — Coma. —Combeau. — Comenge. Conat. — Conte. — Corbineau. — Corieux. - Corvoizier. — Coselette. — Cosson. — Cotard. — Cou. — Coulombier. — Cremiech. — Cros (Du). —
- Cruchet. — Culan (De). — Cumont (De). — Cupé.


D

- Daguerre. — Dangibeaud, 12 ans, orpheline de mère, 14 janvier 1735-18 mai 1735-22 mai 1736-20 décembre 1736-13 septembre 1737-25 octobre 1737.
- Dangibeaud, 22 ans, fille d’un conseiller au Présidial de Saintes, 18 mars 1745-3 octobre 1745, rentrée 16 novembre.
- Dangirard et Raboteau « cousines-germaines, filles de négociants de Tonnay-Charente, l’une âgée de 19 à 20 ans, l’autre de 16, lesquelles sont entrées le 22 janvier 1714 dans notre maison par l’ordre du roi pour être instruites à la foy, et les dites demoiselles se sont faites enlever et sont en fuite, le 18 « novembre 1716, mais la demoiselle Dangirard a été reprise et mise par ordre de la cour dans notre maison, le 8 mars 1717’ » (voir Bulletin évangélique de Saintes, n° 21, du 1er novembre 1890).
- Danier, Julie. — Daras (D’Arras) fille d’un gentilhomme, 10 mars 1713-16 avril 1716.
- Darbonneau. — Dauboy. — Dauteville, Dhauteville ou Dautreville. — Dauteville.
- David, Marie, 12 ans, de Vilresac, 23 mars 1762.
- Deborde, Catherine, 19 ans, de Plassac, 25 février 1683-20 août 1683. — Deborde, Julie.
- Décombes, deux demoiselles, 9 mai 1744, l’une sortie le 15 août, sa sœur Dorothée, le 9 mai 1745.
- Deforge. — Dejean. — Delafon, Elisabeth, 22 ans, fille d’un marchand de Riberou, ordre du roi, 16 décembre 1724-9 février 1725.
- Delage ou Delaage. — Delbos, Delbosque ou Delbousque.
- Delboy, Jeanne, 25 février 1788 - au bout de 3 mois.
- Delhorme ou Delhomme, Elisabeth, 28 ans, de Paris, fille d’un avocat au Conseil, Michel D. et de Françoise Ménard, 8 janvier 1691-27 février 1691.
- Deluc, fille du comte de Luc de Celleville, 5 ans, 21 avril 1762-20 septembre 1764.
- Demontis, ou de Montis, Marianne, fille d’un officier du roi, à Archiac, 2 janvier 1728-10 mai 1729.
- Demontis, Jeanne, 40 ans, protestante, 17 août 1782, a abjuré et s’est mariée le 10 septembre suivant.
- Dercie (de), Charlotte, fille d’un gentilhomme, près Saujon, 19 avril 1700-22 avril 1700.
- Dérué ou Derue, Elisabeth, 13 ans de Saint-Jean-d’Angély, ordre du roi, 23 avril 1705-15 septembre 1705, après avoir fait son devoir.
- Descayrac, Marie, fille d’un procureur de Bordeaux, décédé, 16 juillet 1697-19 mai 1700.
- Deschamps. — Deshays 22 juin 1790 — d° Victoire, fille d’un marin de Royans 25 janvier 1789.
- Dexmier ou Desmier, Marie, 18 ans, d’Oleron, fille d’un serger, ordre du roi, 19 avril 1682-10 mai 1682.
- Dexmier de Feuillade, Marie, 24 ans, fille d’un avocat au Présidial d’Angoulême 17 février 1761.
- Dillé, Elisabeth, 15 ans, fille d’un contrôleur de Saujon, 1 mai 1741-1 novembre 1741. — Dilé.
- Diongue ou de Yongues, 2 petites, 9 et 8 ans, filles d’un chevalier de Sepvret, 22 août 1724-29 décembre 1725.
- Doché de la Roche, Mme « Vieille » « ordre du roi », 16 juillet 1694-28 janvier 1695.
- Donis, ou d’Aunis et d’Aulnis, Esther-Rebecca, 24 ans, de Breuillet, fille de Louis d’A., rentier, orpheline de mère, ordre du roi, 15 septembre 1699-4 juin 1700.
- Dorel, fille d’un droguiste de Bordeaux, orpheline de mère, 30 mai 1763-2 juin 1766.
- Dorgerit, Magdelaine, de Meschers, fille de Jérémie D., orpheline de mère, 3 mai 1699-27 septembre 1699.
- Dorgerit, Judith et Magdelaine, ordre du roi, 16 mai 1700-20 juillet 1700-28 septembre 1701-4 décembre 1701.
- Dorlut de Marignac, Anne, « fille d’un gentilhomme », 5 mars 1718-11 février 1719.
- Dousset, Doulcet ou Doucet. — Doussin ou Doucin. — Douteau.
- Douze, 18 ans, fille du greffier de Gemozac, 6 avril 1735-6 juillet 1735.
- Dozon, Sara, 13 ans, fille d’un gentilhomme du Poitou, 10 août 1696-2 avril 1698. Drouet (cinq du même nom), 5 novembre 1772-11 juillet 1774.
- Drouet, Jeanne, 5 mars 1769.
- Drouet (Droit), Elisabeth, 16 ans, de Cognac, 10 septembre 1742-au boutde l’année.
- Drouet, Françoise, 15 ans, fille d’un marchand d’eau-de-vie orpheline de mère, 26 décembre 1701-26 septembre 1702.
- Drouillard, 12 ans, fille d’un marchand de Mirambeau, 5 avril 1717-3 avril 1718.
- Drouillard, Marie, 15 ans, 18 avril 1721-17 septembre 1721.
- Dubois, Jeanne, de Saujon, 22 ans, fille d’un marchand, ordre du roi, 10 juin 1729-10 décembre 1731.
- Dubois, Bénigne, de Saujon, 21 mai 1762-19 août 1762.
- Dubouchet, Catherine, 20 ans, fille de Benjamin D., sieur de Hauterive, 5 novembre 1687-28 juin 1688.
- Dubourg ou Dubour, veuve, avec sa fille, et une servante, permission de Monseigneur, 11 mars 1736-20 octobre 1737.
- Dubourg Chauvin, Anne, 6 ans, fille d’un aubergiste de Pons, 12 décembre 1735-25 mai 1736.
- Dubrandard. — Dubreuil ou du Breuil, (Madame), 35 ans, de Saint-Jean-d’Angély, 29 janvier 1696-31 juillet 1696.
- Dubreuil de Fonreaux. — Dubusson de Coiffard, Marie, 15 ans, orpheline, 21 juin 1772-20 juin 1773.
- Duchâteau, Thérèse, de Nieul, 12 décembre 1731-3 septembre 1735.
- Dudésert, Pauline, 30 ans, de Blaye, orpheline, 13 août 1738-12 avril 1739.
- Dudouhet, de Soubise, veuve, 35 ans, 3 août 1696-21 avril 1697 pour être transférée à Fontenay.
- Dufort ou Dufaure, Françoise, 10 ans, de Courcoury, fille d’un marchand, deCoulonges, 9 mars 1715, morte dans la communauté, 9 octobre 1715. — Dufort.
- Dufossé, Marie, 15 ans, Aphiline, 15 avril 1708.
- Dumas, Angélique, 4 à 5 ans, 23 novembre 1699. . Dumas, Marie, 21 ans, fille d’un avocat au Parlement, de Bordeaux, décédé, 27 mai 1700 — fin septembre 1709.
- Dumbert, Marianne, fille d’un marchand de Clion, 9 avril 1718-22 juillet 1720, sa sœur, 9 avril 1718, 5 avril 1721.
- Duperou, ou du Pérou Beraud, 3 ans 1/2, fille de Mme Duperou « qui fut longtemps dans notre communauté » 24 juillet 1734.
- Duplessis, 25 ans, de Mirambeau, 13 mai 1696-12 septembre 1703, et sa sœur — 4 juin 1705.
- Duplessis, Blandietle, 11 ans, fille d’un marchand de la Trem-blade, 11 juillet 1713-22 mai 1715.
- Dupuis, Marie, 17 juin 1783-4 juin 1785.
- Dupuy, Marthe, fille d’un aubergiste de Mirambeau, ordre du roi, 26 janvier 1704-29 mai 1704.
- Durand, Marie-Angélique, 22 ans, de Juicq, ordre du roi, 14 février 1747-23 septembre 1750.
- Durand, Catherine, 27 ans, fille de protestants de Gemozac, a abjuré le 15 avril 1777, et épousé Leurber.
- Durant, de la Barde, Saint-Aigulin, ordre du roi, Ie1’juillet 1702-30 mai 1704.
- Durant, 21 ans, Apheline, 20 mars 1718-7 mai 1718,
- Duseau ou Dusault, Marie-Anne, 25 ans, de Berneuil, 7 juin 1719-6 septembre 1719.
- Du Seutre, Marie-Esther, 14 juin 1791.
- Duverné, Rosalie, 19 juillet 1785-19 octobre 1785.
- Duvignos, Duvigneau, ou Duvignaud, 17 ans, d’Oleron, 23 août 1695-24 avril 1696.


E

- Eard, ou Héarl, Dorothée, 19 ans, Saint-Thomas-de-Conac, 3 juin 1752-un an après.
- Egrefln, 10 ans, 5 novembre 1745-mai 1747.
- Elisi, Marguerite, 12 ans, fille d’un bourgeois de Saint-Ciers-la-Lande, 2 mai 1765-3 avril 1768.
- Erable, Marianne, 13 ans, fille du sénéchal de Saint-Joly, 25 avril 1736-26 janvier 1738.
- Erable, Anne, 15 ans, sœur de la précédente, 3 avril 1743-2 novembre 1743.
- Erable, d°, 13 janvier 1741 — mars 1744. — Erable, d°, 15 juin 1749-11 mars 1750.
- Erable, Jeanne, 21 ans, 11 août 1752-27 août 1752. — Esrable.
- Erissé ou Hérissé, Rachel, 2 ? ans, de Pons, ordre du roi, 20 septembre 1687-22 avril 1688.
- Etenaud, Jeanne, 13 ans, 16 janvier 1763-15 janvier 1764.
- Etenaud, 15 ans, 18 avril 1766-26 juin 1767.
- Eveillard, Catherine, 18 ans, fille d’un marchand de sel de Nieulle, ordre du roy, 29 février 1704-22 octobre 1706.
- Eveillé, Anne, 13 ans, 15 novembre 1776-11 novembre 1777.


F

- Faget, 25 ans, fille d’un bourgeois de Mirambeau, ordre du roy, 20 mai 1703-27 novembre 1703
- Faget, Marie, 19 ans, de Mirambeau, ordre du roy, 26 janvier 1704-23 mai 1704.
- Faneuil, Suzanne, 18 ans, père passé dans les pays étrangers, orpheline de mère, Saint-Georges-des-Coteaux, ordre du roy, 22 février 1699-4 juillet 1699.
- Fanton ou Fantin, Anne-Judith.
- Fargue, Marguerite et Marie de la, ordre du roy, 22 février 1699-4 juillet 1699.
- Faucher de la Ligerie, fille du sieur de Lugeon, 13 ans, 28 avril 1778-15 août 1779.
- Faucher de la Ligerie, Marguerite, de Jazennes, 12 ans, 11 juin 1772-29 septembre 1773.
- Faure, Marie, fille d’un chirurgien de Saint-Ciers-la-Lande, 27 juin 1725-22 septembre 1725.
- Faure, Marie et Anne, filles d’un tanneur de Pons, ordre du roi, 6 mars 1728, transférées aux Saintes Claires de Saintes. (Voir Boybelleau : la nécessité du culte public pour les Chrétiens, pièces justificatives), tome II.
- Faure, Monique, 9 ans, de Mirambeau, 16 août 1744-15 mai 1745.
- Faure, Anne, 10 ans, de St-Fort, 25 avril 1755-au bout d’une année.
- Faure, 10 ans, de Cognac, 4 juillet 1750-au bout d’une année.
- Faure, Elisabeth et Marie, Elisabeth Aumet et Elisabeth Mesturas, par ordre du roy, de Jarnac-Charente, 12 à 19 ans, 19 avril 1746-9 janvier 1748.
- Faure, Elisabeth, fille d’un notaire de St-Fort, orpheline de mère, 3 août 1771-9 novembre 1771.
- Faure, Marie, 17 ans, fille d’un chirurgien de Saint-Ciers.
- Favereau, Marie-Anne, 10 ans, de Clion, 23 avril 1718-22 décembre 1719.
- Favereau, veuve Danezaire, ordre du roy, lor janvier 1695-9 août 1696.
- Fayolle, Morineau, fille d’un rentier, 4 juin 1706-4 décembre 1706.
- Faytaud ou Fétaud, Claire, fille d’un chirurgien, 30 novembre 1732-30 mai 1733. Faytaud, Marie, 12 ans, fille de bourgeois de Saint-Disant, 12 mai 1763-11 mai 1764, sa sœur, 17 novembre 1769-16 août 1770.
- Fé, Catherine, fille du lieutenant général de Cognac, 2 août 1764-10 septembre 1765.
- Félix, Marianne, 15 ans, de Saint-Jollet, 19 février 1752-un an après.
- Fetau, Feteau, Geneviève Merlat, veuve.
- Feuilleteau, Marguerite, 17 ans, fille d’un marchand de Cognac, 13 juin 1715-13 juillet 1715.
- Fiéroyal, 10 ans, de Saintes, ordre du roy, il mars 1705-21 décembre 1705.
- Fleuret, Bénigne, 17 ans, fille d’un bourgeois de Gemozac, 7 mars 1774-12 mars 1775.
- Fleuret, Marie, 10 ans, de Pons, 20 avril 1774-2 octobre 1775.
- Fleurnoy ou Flornoy, Agathe-Louise, de Jonzac, orpheline, 29 avril 1777-28 juin 1778,
- Fleury, Marianne, de Pons, 23 février 1751 — sortie malade.
- Fleury, Marie, 16 ans, de Pons, 11 novembre 1725.
- Fleury, Anne, de Pons, 27 mai 1775-9 décembre 1775 — Fleury, Jeanne, 14 ans, fille de procureur, 24 septembre 1784-25 septembre 1785.
- Fleury, 12 ans, mai 1758-1759 — Fleury, Marie, 8 septembre 1774-27 mai 1775.
- Fleury, Marie, de Gemozac, 15 février 1746-18 février 1747.
- Florance, 25 septembre 1785. — Florence, Jeanne, 9 ans, fille d’un avocat du roi, 18 mai 1761-16 mai 1762. — - Fleurence, la petite, de Saint-Ciers-la-Lande, 5 juillet 1751-au bout de l’année.
- Fonmarin, Elisabeth, 18 ans, fille de gentilhomme de Cognac,. ordre de l’intendant, 14 octobre 1712, sortie le 29 novembre 1714, sans avoir rien fait.
- Fontaine, 15 ans, fille du ministre Fontaine, à Bourgneuf, près La Rochelle, permission de l’évoque, 27 octobre 1694-29 octobre 1695. — Fontaine.
- Fontautière, Magdelaine (de) 25 ans, fille d’un gentilhomme décédé d’Angoumois, 13 juin 1709.
- Forestier, Henriette et Anne, filles de Pierre F. ci-devant ministre de Cozes, 22 avril 1686.
- Forestier, Esther, venue d’Angleterre en France pour être catholique, 18 mai 1733-1 juin 1735.
- Forestier, Esther, 18ans, de Londres, 8 juillet 1738-1 avril 1739.
- Forestier, Annette, fille d’un apothicaire de Saintes, 20 juillet 1723-31 janvier 1725. — Formel, Anne.
- Foucault, Manon-Marie, fille du ci-devant ministre de Thors 24 mars 1689-27 août 1689-25 août 1690-1 novembre 1090, à cause des fièvres quartes.
- Fourchault, Marie, 13 ans, fille du juge de Mirambeau, 26 juillet 1738-26 juillet 1739.
- Fournier, Marie. — Fournier, Jeanne, 14 ans, 2 novembre 1782-2 août 1783.
- Fradet ou Fradin, Marie, 16 ans, fille d’un rentier de Baignes, 17 juin 1734-25 juin 1735.
- François, Elisabeth, 17 ans, fille d’un juge de Saint-Dizant-de-Conac, 8 octobre 1701-8 avril 1702.
- Franquefort, (Mlle de), de Soubise, pour s’instruire, le 18 avril 1753, morte la même année, ayant fait du bien à la communauté.
- Fresneau, Jeanne, de Saint-Pierre-d’Oleron, 11 mai 1695-14 juin 1696.
- Fresneau, Madeleine, 24 ans, de Saint-Pierre-d’Oleron, fille d’un chirurgien, ordre du roy, 12 avril 1695-29 mars 1700.
- Fromaget, Elizabeth, 14 ans, orpheline, père officier de Marennes, 9 octobre 1764-18 novembre 1764.
- Frugé, Marie et Jeanne, 16 et 14 ans, filles de F., de Cognac, 21 avril 1741-21 octobre 1741. — Frugier, 15 ans, 28 novembre 1790.
- Frumeau, Anne, .13 ans, orpheline, 26 janvier 1776-23 juillet 1777.


G

- Gabory, Marie, 17 ans, d’Epargne 24 juillet 1729-24 avril 1730.
- Gabiou, Judith, de Meschers, orpheline, ordre du roy, 2 juillet 1701-7 mai 1702.
- Gabiou, Jeanne, 19 ans, de Saint-Symphorien, envoyée de la Cour, 18 décembre 1746-27 février 1750, « bien convertie ».
- Gaborit, 19 ans, fille d’un notaire d’Epargne, 28 juin 1732.
- Gaildraux, Marie, 16 ans, de Saintes, 22 juin 1774-6 décembre 1774.
- Gaillard, 4 octobre 1687-26 avril 1688.
- Gaillé, Anne, 17 ans, d’Epargnes, ordre du roy, 7 avril 1699-6 juin 1704.
- Galibert, Geneviève, 1771-1772.
- Galibert, Calherine-Julie, fille d’Antoine G., bourgeois, de Mirambeau, 25 mai 1782, fait profession, 13 juillet 1784.
- Galibert, Geneviève, de Saint-Martial de Mirambeau, 29 mai 1782-20 septembre 1784.
- Galibert, Julie, 14 ans, de Saint-Martial de Mirambeau, 13 juin 1770-23 juillet 1771.
- Galot, Eustelle, 13 ans, 8 mai 1784-24 septembre 1785.
- Galot, Catherine, fille d’un notaire, 8 mai 1784-24 septembre 1785. — Galot.
- Galut, 17 ans, de Meux, 6 janvier 1755-15 mois après.
- Galut, Marie, d’Autherac, orpheline, 22 avril 1771.
- Galut, Marie, d’Arthenac, orpheline, 22 avril 1771.
- Ganivet Le Gois, fille, de Pons, 15 mars- 1703-15 juin 1703-11 mars 1709-11 juin 1709.
- Ganivet (le) Legois, de Pons, 15 mars 1703-15 juin 1703-11 mars 1709-11 juin 1709.
- Garlaut, Jeanne, 69 ans, de Cozes, veuve de Daniel Guillard, ordre du roy, 4 octobre 1687-26 avril 1688.
- Garnal, Jaelle, 69 ans, de Cozes, 4 octobre 1687-26 avril 1688.
- Garnier, Jeanneton, ordre de la comtesse de Marsan, 5 juillet 1689-30 août 1681.
- Garnier, femme Lapinette, mère de famille, 25 novembre 1688-30 novembre 1686 ; 5 novembre 1687-1 février 1688.
- Garnier, Damaret et Judith, fiancées, de Royan, ordre du roy l" juin 1699-27 juillet 1699.
- Garnier, Jeanne et Sara, de Pons, ordre de MM. de la justice qui les ont fait enlever des mains des hérétiques, 2 mars 1682-4 mars 1682.
- Garnier, fille de l’ancien « lecteur du prèsche » de Pons, ordre du roy, 10 janvier 1705-25 juin 1705.
- Garnier, Jeanneton, 5 juillet 1689-30 août 1689.
- Garnier, Ulalie et Ustelle (sic), 29 juin 1744-22 mai 1745.
- Garnier, Jeanne, 25 juillet 1746.
- Garnier, 20 ans, fille de G., « autrefois lecteur du prèsche » de Pons, ordre du roy, 10 janvier 1705-25 juin 1705, ayant fait son devoir. — Garnier.
- Garceau. — Garseau, Anne, 12 ans, de Tesson, 18 mai 1752, sortie malade.
- Gaudin, Jeanne, 13 ans, fille d’un marchand de Saintes, 11 janvier 1782-18 août 1783. — Gaudin.
- Gaudin, Jeanne, 13 ans, fille de Pierre G., marchand de Saintes, 10 janvier 1782-18 août 1782.
- Gaury, Marguerite, 13 ans, Saint-Dizant du Gua, 28 juin 1702-5 septembre 1702-29 novembre 1702-30 septembre 1703.
- Gaury, Marie, 13 ans, Saint-Dizant de Gua, pensionnaire 10 novembre 1703-18 mars 1704.
- Gauthier, Elisabeth-Magdelaine.
- Gautier, Louise, 26 ans, orpheline, 27 mai 1682-25 mars 1683, remise à son cousin, le curé de Saint-Maurice, après abjuration.
- Gazon, Marianne, orpheline de père, de Saint-Fort, 19 décembre, 1773-19 décembre 1779.
- Gearlande, Jeanne, 22 ans, de Jonzac, protestante conduite par M. Drouet, fait sa première communion le 20 mars 1777.
- Geat (de), la petite, 10 ans, de la Tremblade, père et mère fugitifs, 15 novembre 1695-4 août 1697.
- Geat, (de), Elisabeth, 17 ans, fille de François de G., ministre, décédé, ordre du roy, 15 juillet 1700-8 juin 1702.
- Gendron, Marie et Isabelle, de Saint-Savinien, 21 et 19 ans, filles de marin, ordre du roy, 25 mars 1699-25 juin 1699.
- George, Marie, 18 ans, de Cozes, fille d’un médecin décédé, ordre du roy, 4 octobre 1697-27 avril 1688.
- Gerlande. — Germain, 55 ans, de Paris, à Saintes depuis 4 ans, 10 octobre-1690-20 février 1693.
- Gervereau, Marthe, 17 ans, de Conac, 22 mars 1731.
- Gervereau, Marie, 15 ans, de Conac, 28 février 1730-2 septembre 1737.
- Gervesal (de), 9 décembre 1749-3 septembre 1750.
- Gex, Marie, 12 ans, de Pons, orpheline de père, 17 janvier 1682-3 mars 1682.
- Giac (Marie de), .6 ans, fille du greffier de l’Amirauté de Bordeaux, 27 mai 1706, fin septembre 1708.
- Gibanel. — Gibeau, Françoise-Fanchon, femme de chambre de Mlle de, 4 février 1701-25 février 1701.
- Gibeaud (Mlles de), avec 2 femmes de chambre, 1 mars 1730-16 octobre 1731.
- Gibeau, Catherine (de), 10 ans, fille de gentilhomme, ordre de l’évêque, 26 novembre 1699-27 novembre 1700.
- Gibran, Angélique (de), fille d’un gentilhomme, 24 août 1700-2 juillet 1704-30 mars 1705, un mois après.
- Gilbert Desaubinau, Marie, 18 avril 1783. — Gilbert de la Canonerie, Marie, de Réaux, 12 mai 1783-12 mai 1784.
- Gilbert, de Mirambeau, 8 septembre 1705-3 mars 1706.
- Gillard, Marie, baptisée au prêche, lettre de petit cachet, 6 juillet 1785-8 octobre 1789.
- Girard, 1766. — Girardeau, Marie, de Gemozac, 30 juin 1742-15 août 1743.
- Girardeau, Suzanne, 26 février 1745-24 juillet 1745
- Girardeau, Ustelle, 4 janvier 1748, 14 mois après.
- Giraud Jeanne, 18 ans, de Saujon, 27 février 1682-26 mai 1682.
- Giraud, Anne, 25 ans, de Cognac, 22 septembre 1735-27 décembre 1739.
- Giraud, Marie, 20 ans, de Gemozac, ordre du roy, 24 décembre 1696-fin décembre 1699.
- Giraud, Louise, d’Exoudun, 11 mai 1773, au bout de six mois.
- Giraud, Jeannette et Marianne, sœurs, 18 et 15 ans, filles d’un procureur de Cognac, 22 juin 1713-15 aoûtl714-30 janvier 1720-19 avril 1720.
- Giraudeau. — Gironde ou de Gironde.
- Gobeau, Rachel, 24 ans, de Pons, 30 novembre 1681-1 février 1682.
- Gobeau, Suzanne, 28 ans, du Chatin de Marennes, ordre du roy, 11 mars 1704-3 juillet 1704, ayant fait son devoir.
- Gombeau, Marie, 6 ans, orpheline, ordre du roy, 17 octobre 1705-9 mai 1708.
- Gombaud, fille de défunt Boischousos, de Pons, ordre des grands vicaires, 18 janvierl711-18 avril 1713.
- Gombaud, Marie, 15 ans, 2 octobre 1742.
- Gombaud. .— Gondé, (Mademoiselle de), 19 ans, fille de gentilhomme de Roumrneau, 28 février 1720-mars 1722.
- Gorric, Marie-Rose, fille d’un conseiller référendaire, 1 mai 1776-1 août 1777 ; sa sœur, 1 août 1777-25 mai 1779.
- Goudy, Jeanne, 32 ans, de Mornac, 25 juin 1695-22 septembre 1695.
- Goué, petite fille de M. de la Bouilloderie, 9 ans, ordre du roy, 15 décembre 1704-18 février 1705.
- Gourdin, orpheline, 22 ans, ordre du roy, 19 juillet 1707-4 mars 1708, ayant fait son devoir.
- Gourdin, Marie, 20 ans, de Saintes, ordre de l’intendant, 16 juin 1703, menée aux Filles de Notre-Dame de Saintes, le 21 janvier 1714.
- Gourdet, Marguerite, de Montendre, 17 juin 1730-17 septembre 1730.
- Gourgues,
- Gourson (de), 15 ans, fille du procureur de police de Cognac, ordre du roy, 8 décembre 1704-8 avril 1705, ayant fait son devoir.
- Gousse, 22 ans, fille d’un avocat au Présidial de Saintes, 24 février 1723-24 mai 1725.
- Gout, Babuche, fille d’un droguiste de Pons, 12 avril 1695-10 juillet 1695.
- Gout, Marie ; 18 ans, 4 mai 1704-4 novembre 1704. Gout, Marie, 12 ans, 19 mars 1720-14 août 1720. Gout, Marion, 13 ans, 23 avril 1697-1 août 1698.
- Gouy, Marguerite, 22 ans, d’Alvert, ordre du roy, 18 juillet 1702-12 novembre 1702.
- Grandmaison, Magdelaine.
- Greleau, Marie, 10 à 11 ans, fille d’un procureur, 1 novembre 1717-1 janvier 1720-1 juillet 1730-30 juin 1731.
- Greleau, Marguerite, 22 septembre 1772-21 juin 1776.
- Grimault, Catherine et Jacquette, 11 avril 1772.
- Grissac, Rose-Dorothée (de), 12 ans, de Cravans, 31 mars 1776-23 avril 1777.
- Gros, Elisabeth, de Saint-Jean-d’Angély, ordre du roy, 20 novembre 1744-quelque temps après.
- Grossard, Marguerite, 19 février 1773-11 avril 1774.
- Groussard d’Anglas, Anne, 13 ans, orpheline, ordre du roy, 19 février 1699, menée aux religieuses de Saint-Jean-d’Angely, le 2 avril 1699.
- Groussaud. — Guedon, Suzon, 14 ans, fille d’un capitaine de vaisseau, ordre du roy, 5 novembre 1687-8 juillet 1688.
- Guelinet, Marie, femme Couraud, 20 février 1692-30 mars 1692.
- Gueman, 20 ans, orpheline, 27 février 1704-27 février 1705.
- Guenon de Chanteloup de la Chapelle, 25 ans, 1 novembre 1726-fin janvier 1727.
- Guenon de Savigné, Jeanne, 13 ans, fille de messire G. de Saint-Seurin, écuyer, seigneur de Saint-Seurin et d’Elisabeth Anselin, de Saint-Seurin de Clerbise, conduite par sa mère, 20 mars 1779-23 juin 1780, remplacée par sa sœur le 19 mai 1781.
- Guérin, Gabrielle. — Guernier, Marie, orpheline, 3 mai 1777-31 novembre 1777.
- Guesdon, Suzon, voir Guedon.
- Gueslin, Marguerite, 18 ans, d’Echebrune, 18 avril 1724-3 mois après.
- Gueslin, Jeanne, 13 ans, fille de Pierre G., marshand de Saintes, 18 janvier 1782-18 août 1782.
- Guignebourg-Morineau, Paule, 29 ans, Saint-Pierre-d’Oleron, ordre du roy, 30 août 1700-25 février 1701-28 mars 1702-2 décembre 1702.
- Guillard. — Guillaud, Jeanne, 19 juillet 1768-20 octobre 1768.
- Guillaud, Rose, 16 ans, fille d’un procureur de Pons, 22 octobre 1778-15 avril 1779.
- Guillet Lagrave, Marianne, 15 ans, 23 mars 1738-23 septembre 1738.
- Guillon, 17 ans, fille de médecin de Pons, 17 août 1718-22 août 1719.
- Guion, 9 ans, de Saint-Jean-d’Angély, ordre de l’Intendant, 5 novembre 1694-12 janvier 1697-15 août 1700-31 mars 1701.
- Guion, Magdelaine et Debora, ordre du roy, fille d’un juge, 30 janvier 1701-24 mai 1702.
- Guion, Françoise, 15 ans, de Saint-Fort, 18 mars 1730-29 juin 1731.
- Guionnet, Judith, femme, 16avril 1686-4 juin 1686 ;G. Elisabeth, de Jonzac, ordre du roy, 20 septembre 1687-28 septembre 1687-20 septembre 1688-28 septembre 1688.*
- Guipeville, (Mademoiselle de), 8 ans, orpheline, de Blaye, 22 mars 1716-22 juillet 1716-10 mai 1719-avril 1720.
- Guilau de Chateaubardon, Elisabeth, 13 ans, fille d’un gentilhomme de Cozes, 17 juillet 1729-novembre 1732.
- Guyot, Marie, 22 ans, « fiancée », ordre du roi, 1 juin 1699-27 juillet 1699.
- Guytau de Chateaubardon.


H

- Hamel (du) Marie, 18 ans, orpheline, de Gemozac, ordre du roy,
28 mai 1728-30 mai 1729.
- Héard, Marie, 15 ans, fille d’un notaire de Saint-Thomas-de-Conac, 29 mai 1723-3 avril 1724.
- Héard-la-Grange, Ursule, 13 ans, fille du juge de Sainl-Thomas-de Conac, 15 avril 1780-15 octobre 1781.
- Héart, Elisabeth, 18 ans, fille du juge de Saint-Thomas-de-Conac, 15 avril 1751, un an après.
- Héart, Ustelle, 14 ans, fille d’un bourgeois de Saint-Thomas-de-Conac, 21 avril 1766-21 janvier 1768.
- Hennessy, Brigitte, 14 ans, irlandaise, fille de Richard Hennessy et de Hélène Barrels, à Bordeaux, née à Cognac, 25 août 1781-24 octobre 1783.
- Henry, 25 ans, 7 octobre 1754, sortie pour se marier.
- Henry, Marie, 17 ans, Marguerite et Pauline, 30 mars 1731-30 juin 1775-9 juin 1776.
- Héraud. —Héraudeau, Jeanne, 18 ans, de Jarnac, ordre du roy, 14 décembre 1729-29 décembre 1731.
- Hervé, Marianne, 5 ans, orpheline, 9 août 1777-8 août 1778.
- Heurtin, Neau, de la Tremblade, ordre de l’Intendant, 14 décembre 1694-10 mai 1695.
- Hillairet.
- Horric de Laugerie, avec sa petite fille Suzanne-Marie, 13 ans, 10 août 1767-28 novembre 1769.
- Horric, Marie-Constance, fille de gentilhomme, de Champagnolles, 23 février 17G7-5 juillet 1769.
- Horric de Logerie, Marie-Anne, 12 avril 1731.
- Horric de Logerie du Breuil, Marie-Augustine, fille de gentilhomme, 5 juillet 1769-13 juillet 1771.
- Huon, Rose, 23 ans, orpheline 21 décembre 1767-26 décembre 1773.
- Hulau, Marie,’de Jonzac, fille d’un boucher, 4 mars 1724-11 novembre 1724,
- Hulau, Marie, d’Ussau, 15 ans, 21 juin 1773-21 septembre 1779.
- Hutaud Marie-Catherine, fille d’un chirurgien, 27 avril 1733-27 octobre 1733.


I - J

- Imbaut, Marguerite, 15 ans, fille d’un chirurgien, de Cognac, 22 octobre 1788-au bout de 3 mois.
- Jacou, Marie, orpheline, de Villars, 25 ans, 27 janvier 1703-24 juin 1703-6 janvier 1713 6 février 1713.
- Jagault, Agnès, 14 ans, fille d’un juge, 29 octobre 1769-20 août 1770.
- Jaille (la), Marie (de), 22 ans, de l’Ile d’Oleron, ordre du roy, 20 octobre 1734-16 décembre 1731, sans avoir fait son devoir.
- Jaille, Charlotte, 20 ans, fille d’un aubergiste de Jazennes, décédé, ordre du roy, 13 mars 1704-7 juin 1704, après avoir fait son devoir.
- Japie (Mademoiselle de), Gemozac, 16 ans, 5 juillet 1751, sortie malade.
- Jean (de), Julie, 10 ans, 11 janvier 1787-15 mois après.
- Jenet, Renée, 20 ans, de Pons, 11 février 1752-peu de temps après.
- Jeudy, Villeneuve, 22 ans, de Paris, 15 avril 1731-11 octobre 1733-30 mars 1734.
- Jofroy. — Jofroi, Julie, fille d’un marchand et de Julie Beaupoil, 4 septembre 1786-à la fin de l’année.
- Joguet, Julie, 20 mars 1688-2 novembre 1688.
- Joli, Marthe. — Jossan, Marie-Claire, 16 ans, fille d’un notaire royal de Conr.e-Ecluse, 1 avril 1769-31 mars 1770.
- Jossan-Langlade, Jeanne, fille d’un notaire royal de Corme-Ecluse, 17 ans, 26 juin 1772-7 août 1772.
- Joussan, Marie, fille d’un notaire royal, 17 ans, 4 février 1745-4 février 1746.
- Jousset, Julie-Marguerite, fille d’un chirurgien, postulante, 18 ans, 23 octobre 1775-a fait profession 7 juillet 1779.
- Julien, Marie, 16 ans, de Cierzac, 22 avril 1771.
- Junien de la Ville au Roi, Suzanne, 14 ans, 6 novembre 1774-6 mai 1780.


K - L

- Kerlivio, Gabrielle (de), 6 septembre 1779-à la fin des 3 mois.
- Labbé, Thérèse, 11 ans, fille de procureur de Meschers, 5 mars 1731-22 septembre 1732.
- Labregement, (Madame de), 23 ans, femme de Messire de L., actuellement auprès de Sa Majesté, avec femme de chambre, 6 mai 1692-novembre 1692.
- Labriandière-Bernadelte (de), Louise, Anne et Angélique, filles d’écuyer et de feue Charlotte-Suzanne de Bullion de Montpellier, et leur nièce Henriette Chevalier, 10 ans, fille de feu C., écuyer et de Henriette de la B., de Pessines, 11 janvier 1786-29 octobre 1789.
- Laborderie, Pierre, bourgeois, Julie Robelin (femme de), 40 ans, 19 janvier 1785-0 mois après.
- La Buandière.
- Lacase de la Ligerie de Lugeon, Catherine (de), fille d’écuyer, 4 décembre 1779-21 juin 1781.
- Lachambre (Marguerite de) Dupuy, 11 ans, fille de Pachim, gentilhomme et de Hélène Pirolland, 17 octobre 1699-23 mars 1700-8 avril 1700-16 novembre 1700.
- La Chasse (de), 8 ans, fille d’un officier du roi, de l’Ile d’Oleron, et de dame du Vignos, 29 juillet 1707-1 août 1708.
- La Chataigneraye (de), de Riou, 28 ans, fille de Monsieur de Riou, gentilhomme, demeurant en son château de Riou, 14 juillet 1703-20 décembre 1703.
- Lacoste, Marie-Anne (de), 22 ans, fille d’un commissaire de marine à Marennes, conduite par sa tante veuve Dalleret, 12 juillet 1787-un an et 9 mois.
- Lacoste. — Lalour. — Ladhcue. — Ladoue. — Lafarde. — Lafaye, — Laferrière.
- La Cour Forestier, 16 ans, petite fille de Bureau, apothicaire, orpheline de père et de mère, 10 décembre 1705-5 septembre 1707.
- Lacour (Françoise de), 17 ans, ordre de la cour, 11 décembre 1740-5 janvier 1748.
- Lacroze, Amable Chambon (de), 6 ans, fille de C. de la C. et de Anne Marie Boissonnière, de Saint-Domingue, 28 novembre 1777-9 novembre 1779.
- Lad’houe, Marie-Anne, « fille de Jean et d’Elisabeth Drouet, de Mornac, s’est rendue dans notre maison d’elle-même pour estre instruite dans la R. C. a et R., avec l’agrément de Monseigneur l’Evêque de Saintes et de notre supérieure, ayant depuis longtemps le dessin (sic) de ne pas suivre celle de ses père et mère, elle s’est faite accompagner (sic) par un homme de confiance entre le 3 août 1787, elle est sortie le 17 septembre, que sa mère est venue la retirer par ordre de Monsieur le Président de Saintes. »
- Ladoue, Louise, soixante-deux ans, femme de Billard, directeur de la poste de Saintes, 4 novembre 1777-17 février 1781.
- Lafarge, Jeanne. — Lafaye, Louise, 21 mai 1770.
- Laferrière, Marie, de Jonzac, 3 mai 1761.
- Lafons, Catherine, 11 ans, de Cognac, 15 juillet 1752, à la place de sa sœur restée 7 ans dans la communauté sans être convertie, Catherine est sortie 13 septembre 1758.
- Lageaille. — La Geaille, Judith, soixante ans, mère de famille, femme d’Isaac Chevillard, sieur de Hauteroche, 6 octobre 1687-3 février 1688.
- Laine, Marie. — Laisseaux, Marie-Marguerite (de).
- Lalande, 10 ans, 14 mai 1726-14 mai 1727.
- Laligerie, (Lacase de), Julie, mars 1765-septembre 1765.
- Lamotte. — Landreau, Saint-Paul Elizabeth, de Clion, 10 ans, 3 mai 1738-3 novembre 1738-16 mars 1739.
- Laporte, Marthe-Suzanne, 21 avril 1774-1 août 1777.
- Large, 17 ans, fille d’un lieutenant de vaisseau de Rochefort, 8 août 1760-12 février 1761.
- La Roche, Françoise, 16 août 1692-16 août 1693. - d° de Montendre, 12 mai 1730-24 juin 1730-5 mai 1759.
- Laurent de La Rigaudière, fille de gentilhomme, 12 ans, 18 juillet 1716-18 juillet 1717 (voir Froger). — Anne, 21 mai 1774.
- Laverain, Anne, de la Rigaudière, Bénigne, de Médis, 20 novembre 1759-26 août 1760.
- Lafond, Jeanne-Elisabeth (de), 16 ans, de Cognac, ordre du roy, 19 avril 1746-15 juillet 1752, sans être convertie, sa sœur Catherine, 1752, sortie 13 septembre 1758, convertie.
- Lafond, Marie, fille de Pierre L., teinturier, 13 ans, « son père protestant » conduite par sa mère, 17 avril 1787-1788.
- Lagarde de Bernessac (de), voir au G.
- Lage (de), Suzanne, de Marennes, 17 ans, ordre du roy, 1 avril 1746.
- Lalande. — La Lande, Henriette, fille d’un greffier de Pons, 5 juillet 1718-23 octobre 1718.
- Lamaire. — La Maire (Lanière), 18 ans, fille d’un apothicaire, ordre du roy, 31 décembre 1704-25 juin 1705, après avoir fait son devoir.
- Landraux, Marie, 13 ans, fille d’un avocat, décédé, 25 septembre 1769-31 mars 1770.
- Landreau. — Landros. — Laneau. — Laneau (Mademoiselle), 17 ans, de Saintes, 22 juin 1746-15 octobre 1746.
- La Motte. — Laine. — La Salle.
- La Salle Monconseil (de), 21 ans, fille d’un gentilhomme défunt et de Veuve Forant, postulante, 1 novembre 1716-août 1717.
- Latastre. — La Tastre, Magdelaine, 15 ans, fille d’un procureur de Chadenac, 6 mars 1720-6 mars 1721.
- La Roche. — Laurent. — Laverdin, Anne.
- Laurent, Marthe, 14 ans, fille d’un notaire procureur d’office, 11 mai 1779-11 mai 1780.
- Laferchie. — La Croze. — Laisseaux, Marie-Marguerite. — Landreaux.
- La Parge (La Farge ?) Jeanne. — La Roche, Françoise, 18 ans, d’Angoulème, fille de Jean La R., maître de danse, 16 août 1692-16 août 1693.
- Laubarderie (demoiselles de), de Pons, lettre de petit cachet, 19 novembre 1742-2 janvier 1743-29 octobre 1746, voir Baudouin de Laubarderie.
- Launay, Gabrielle et Marie de 20 ans et 19 ans, filles du prévôt de Saint-Jean-d’Angély, décédé, 1 novembre 1806-20 janvier 1707.
- Lecomte, Marie, fille d’un médecin de Dolus, décédé, ordre de l’Évêque, 23 décembre 1681, a abjuré.
- Lecou (Mademoiselle de), 17 ans, 2 mai 1695-16 août 1695.
- Léger, Marie, 13 ans, fille d’Armand L., et de Marie Barbereau, de Pérignac, 26 mai 1783-6 mars 1785.
- Legrand, Jeanne, de Saintes, 48 ans, postulante pour sœur, 24 juillet 1771.
- Lejois, Suzon et Marianne, 19 ans, filles du receveur des aides et de Marie Boursicot, 24 juillet 1689- 24 septembre 1690.
- Le Gendre (madame), Jeanne, âgée de 16 ans, femme de Monsieur René Le G., de Saint-Jean-d’Angély, diocèse de Saintes, vivant de ses rentes, entrée le 18 novembre 1699, envoyée par l’ordre du roy et ladite dame Le G. de la Voguion est sortie par le môme ordre le 16 février 1700, après avoir bien fait son devoir.
- Legois, Suzon et Marianne, filles de L. et de Marie Boursicot, 24 juillet 1689-24 septembre 1690.
- Lecou, 2 mai 1695-16 août 1695.
- Lemastin. — Lemouzin, Suzanne-Gabrielle et Bonnejacqueline, 13 ans, filles de Gabrielle Esaïe L., écuyer S. de Nieul et de Claire Suzanne Guites,- ordre du roy, 6 novembre ,1688, transférées à Saintes par l’ordre de l’Intendant 5 septembre 1691.
- Lemastin de Nuaillé Félicité, 27 août 1731-3 mai 1734.
- Lendreau de la Chiminarderie, Anne, de Clion, 12 mai 1736-8 avril 1737. — Lendreau, 5 septembre 1757.
- Léonard, Marie, d’Arlhenac, 9 juillet 1755.
- Le Pellier, 8 à 9 ans, fille d’un écrivain de vaisseau, de Rochefort, 26 avril 1709-26 juillet 1713.
- Le Pellier, Angélique, 16 ans, 1 février 1722-17 juin 1724.
- Le Pellier, Anne, 1 mars 1722-17 juin 1724.
- Lestrille de Liclide (Mademoiselle), cinquante ans, de La Tremblade, 18 août 1695-21 avril 1696 28 juin 1696-20 octobre 1696, morte bonne catholique.
- Lévèque, Anne (de Saint-Bonnet), 2 octobre 1768-16 février 1770.
- Levraud, Bénigne, fille du procureur d’office et notaire royal, à Marennes, veuve de Binaud, lieutenant général, juge de l’amirauté de Marennes, 44 ans, 13 février 1779-24 juillet 1779, conduite par le docteur Senne.
- Liard, Anne, 16 ans, fille d’un tonnelier de Jonzac, Charente, ordre du roy, 21 février 1704-20 mai 1704, après avoir fait son devoir.
- Liard, Françoise, femme de Mathieu, L. 20 février 1692-30 mars 1692, après abjuration.
- Lie, Marthe, 15 ans, prieur du Bois, 30 mai 1682-3 juin 1682, après abjuration.
- Lie, Suzanne, 11 ans, 10 janvier 1083-12 mars 1683, après abjuration.
- Lille (de Lisle), Julie, 16 ans, fille de défunt Ruban de L., écuyer S. de Soumard et d’Anne de Lage Volude, 12 juillet 1082-20 novembre 1685.
- Lille, Marie, 17 ans, fille d’un commis des finances de Saintes, 11 mai 1697-20 mars 1698.
- Limerac de Tiac (de), 10 ans, fille d’un gentilhomme et de sieur Forestier de la-Brande ordre du roy, 3 janvier 1705-26 mai -1707.
- Lisle (Julie de), 12 juin 1082-20 novembre 1085. — d° Marie, 11 mai 1697-20 mars 1698.
- Livenne, (Madeleine de), 16 ans, fille de gentilhomme, 31 mars 1732-27 septembre 1732-14 janvier 1734-12 septembre 1734.
- Livenne, Madelaine (de), 23 ans, fille d’un gentilhomme, 18 février 1715, morte au bout de dix-sept jours et enterrée dans l’église de Saint-Vivien de L (Mademoiselle),’29 ans, 27 novembre 1746, quelque temps après.
- Longarette (veuve de), ordre du roy. 14 septembre 1686-24 septembre 1686.
- Lortie, 2 sœurs, de Marennes, 25 octobre 1751, un an après, sortant des hospitalières de La Rochelle.
- Lortie, Petifié (de), 22 ans, fille du subdélégué de l’Intendant, à Brouage, 18 novembre 1706-21 octobre 1707.
- Loubet, Marie-Rose, fille d’un chirurgien, et de Rose Legendre, de Règle, son oncle François Legendre, prieur, curé de Châtenet, 16 octobre 1781-16 octobre 1782.
- Louise, 12 ans, orpheline, 24 octobre 1752, filleule du prince de Pons, par son ordre, 12 janvier 1738.
- Loumeau, 19 ans, d’Angoulème, 7 janvier 1722-22 mars 1723.
- Luchet (de La Motte de La Roche Corail de) Marianne, 14 ans, 9 mars 1735-6 juin 1740 — d° Angélique 24 mars 1740 juillet 1741.
- Luchet (Madame de la Motte de), de Saint-Savinien, ordre de l’Évêque, 29 janvier 1732-décembre 1732 — d° fille, 29 juillet 1734-11 juillet 1736, sa mère s’est faite carmélite.
- Lucot, 5 mai 1701-13 février 1703.
- Lucot, 11 ans, fille du receveur de Mortagne, 5 mai 1701-6 avril 1702-13 février 1703.
- Lucot, Reine, 9 ans, de Mortagne, orpheline de père, 12 février 1703-18 octobre 1703-29 décembre 1716-novembre 1718.
- Lussaud, Françoise, 14 ans, fille du notaire de Berneail,, 11 novembre 1772.
- Lys, Anne, 18 ans, fille d’un marchand corroyeur, à Nieul-le-Virouil, ordre du roy, 24 juin 1707-15 septembre 1707.
- Lys, la petite, 12 ans, fille d’un bourgeois de Bois, 6 octobre 1745-10 juillet 1746.


M

- Mac-Carthy, Marie-Julie, Irlandaise, 1er août 1774-18 août 1777.
- Mac-Inerhemy, Marianne, Irlandaise de Bordeaux, 12 septembre 1751-Toussaint 1762. Mage, Victoire, 7 juin 1740-7 juin 1741.
- Magistel (Anne de) fille de feu Michel M., et d’Anne Pielle, de Chais, 5 septembre 1785.
- Magnac, fille d’un bourgeois de Jonzac, décédé, 11 mai 1712.
- Magnac, Catherine, 27 mai 1788.
- Maillet, Elisabeth, orpheline, fille d’un boulanger, 22 janvier 1779-21 mai 1781.
- Maillet. — Maisonneuve, Marie-Catherine, 27 novembre 1737-15 août 1739.
- Malepart, de Cognac, ordre du roy, 20 mai 1703-10 août 1703.
- Mallet, Marguerite et Marie, orphelines, 5 juillet 1760.
- Malveau (de la), fille de gentilhomme, avec fille de chambre, 28 février 1720-15 août 1720-30 janvier 1736-25 février 1736.
- Mandeville, femme d’un officier du roy et fille de Monsieur Pétifier, de Brouage, 9 novembre 1694-27 mars 1695-28 octobre 1706-27 janvier 1709-13 août 1718-26 octobre 1719.
- Mane, Marie-Louise (de), fille d’un ancien officier de Beauvoisin et de Marie Marchand, Saint-Vivien Champon, près Montlieu, 30 novembre 1778-30 mars 1781.
- Manès, Marguerite, 22 mai 1773.
- Manès, Eustelle, 14 ans fille d’un bourgeois de Gemozac, 3 juillet 1776-5 juin 1777.
- Maréchal.
- Manon, de Riberou, 6 juillet 1717-6 juin 1718.
- Mansau, Marie, orpheline, 31 octobre 1740-31 janvier 1741.
- Maras, Anne, 13 novembre 1714-15 août 1715.
- Maras, Marie, de Courcoury, 26 avril 1730-26 avril 1731.
- Mareschal, Magdeleine-Ursule, 10 septembre 1777-12 mai 1778
- Maréchal, Marianne, fille d’un procureur au Présidial de Saintes, 30 octobre 1709-28 avril 1710.
- Margarit, Jeanne, 7 juillet 1765-21 février 1766.
- Margoullier, Judith.
- Marchais, Magdelaine et Françoise, 12 mai 1774-2 août 1777. Marchais, Marie-Claire, 9 juillet 1789-1 octobre 1790.
- Marchais, veuve, 2 novembre 1731-8 mois après.
- Marchais, de la Garde, de Montlieu, Jeanne, 23 février 1734-24 août 1734.
- Marchais, Jeanne, 8 avril 1763-14 juillet 1764.
- Marchand, Léa, ordre du roy, 30 avril 1697-5 février 1698.
- Marchand, Marie, fille d’un médecin de Montlieu, 12 décembre 1726.
- Marchand. — Marchezallier, de Bellevue, Elisabeth, 25 ans, fille de défunt Isaacde M. et d’Elisabeth Labbé, 8 juillet 1685-28 avril 1686.
- Marchezallier de Bellevue, Marie, fille du ministre à présent aux païs étrangers, et de Suzanne Maniac, ordre du roy, 9 février 1087-5 août 1687.
- Marchezallier de Bellevue, ordre de l’intendant, 30 octobre 1694-30 octobre 1096-19 août 1099-12 novembre 1699.
- Marianne... 15 septembre 1722.
- Mariait, Elisabeth, 4 septembre 1767-17 août 1768.
- Marieau, Marie-Marlhe, orpheline, 17 mai 1766-4 septembre 1767.
- Marion, Marie et Jeanne.
- Marion, Magdeleine, 22 novembre 1709-22 février 1710.
- Marios, 14 novembre 1730-4 février 1731.
- Marseau, les 2 pelites, filles de M. et de Jeanne Boursicot, 6 novembre 1087-20 juin 1688.
- Martin, Louise, 17 ans, fille d’un notaire et de Marguerite Bascle, de Saint-Thomas de Conac, 15 mai 1782-10 mars 1784 remplacée par sa sœur Marie-Marguerite.
- Martin, Marie, de Mirambeau, 18 avril 1719-21 octobre 1719.
- Martin, Louise, 15 mai 1783-10 mars 1784 ; sa sœur cadette Marie-Marguerite l’a remplacée.
- Mar.tin, Magdeleine, 18 ans, de Barbezieux, 1688-1er mai 1688.
- Martin, Marie, 50 ans, d’Alvert, ordre du roy, 17 décembre 1690-25 août 1693.
- Martinière, veuve d’un avocat de Saintes, 26 janvier 1743-peu après.
- Marlonnie, (Louise de la) fille de gentilhomme, 9 avril 1707-12 janvier 1713.
- Marlonnie, 2 septembre 1761-8 janvier 1763.
- Marlonnie, 29 octobre 1721-13 avril 1722.
- Massiou, Eustelle, fille de Barthélémy M., entrepreneur, postulante, 12 décembre 1779-17 novembre 1780.
- Masson, Jeanne, de Dolus, ordre du roy, 12 mai 1695-5 juillet 1695
- Matoullet, Bazin, veuve et sa fille, 22 avrill780-10 mai 1780, sortie pour se marier avec Th. Thenaud.
- Mauvinière, (Madame de la), 7 juillet 1753-peu après.
- Mazerolle, 21 mars 1751-3 mois après.
- Melcars, marquise de la maison de Jonzac, 17 novembre 1710-3 septembre 1711.
- Menardrie, (Madame veuve de la), et sa nièce Jeanne Mazière, 28 décembre 1086-13 janvier 1687.
- Mercier, Catherine ; 7 septembre 1708-7 juin 1709.
- Mercier, Elisabeth, 26 juin 1768-26 juin 1769. — Merceron Anne.
- Mersier, fille du sénéchal de Mirambeau, 18 juillet 1715-27 janvier 1716.
- Merlat, Marie, petite-fille du ministre, ordre du roy, 14 mars 1713-21 décembre 1714.
- Merlat, Geneviève, fille d’un bourgeois et de Beugne de Tenau, veuve de Jean Feteau, chirurgien, 4 décembre 1778, sortie avant les 3 mois pour se marier avec M. de la Parte des Marais.
- Merlet, Rose, 1 octobre 1741-15 janvier 1742.
- Meschain, Anne et Madeleine, filles de gentilhomme, ordre du roy, 21 août 1701-25 décembre 1703.
- Mesnardière.
- Mesnard, 1744 16 juillet 1745, morte quelque temps après.
- Messier, de Jonzac, ordre du roy, 14 juillet 1703-14 octobre 1703-23 mars 1747-6 mois après.
- Mestivier, Sara, de Marennes, ordre du roy, 24 octobre 1714-14 mai 1716.
- Mestivier, Damares, de Marennes, ordre du roy, 20 septembre 1721, sortie sans avoir fait son devoir.
- Mestivier, Morize, 7 mai 1737-5 novembre 1737.
- Mesturas, Voyez Faure.
- Métivié, de Saintes, 28 décembre 1764-27 juin 1765.
- Mette de Beauchène, fille de gentilhomme, 2 août 1717-9 février 1720.
- Meunier, Jeanne, 1 juin 1761-31 mai 1762.
- Meunier, Esther, 40 ans, femme de M. de Lafontaiue de Vaubonne, de Saint-Jean-d’Angély, ordre du roy, 12 août 1699-12 octobre 1699.
- Michelon, Anne, ordre du roy, 19 novembre 1701-22 février 1702.
- Millet, Elisabeth, de Bordeaux, 7 juin 1789-31 août 1790.
- Millieu, Catherine, 30 mai 1762-29 avril 1764.
- Moisnier, Judith, fille de Jean M. et de Marie Le Gendre, de Saint-Jean-d’Angély, ordre du roy, 5 avril 1699-12 juillet 1699.
- Mollart, 61 ans, de Saint-Jean-d’Angély, ordre du roy, 19 septembre, 1700-21 décembre 1701.
- Monbeuilie, Charlotte, orpheline, de Cozes, ordre du roy, 17 janvier 1703-17 avril 1703.
- Monbeuilie, Marguerite, ordre du roy, 28 janvier 1734-31 décembre 1737, sans avoir fait son devoir.
- Monfort, Magdelaine, 3 mai 1700-31 mai 1700.
- Monnereau, Monneros ou Monnerot, Françoise, 2 octobre 1782-
1 août 1784.
- Monnereau, Monneros ou Monnerot, Marie, 13 ans, de Jonzac, 23 avril 1787-à la fin de l’année.
- Monnereau. Monneros ou Monnerot, Marie, 14 ans, orpheline, 29 avril 1777-26 septembre 1778.
- Monneros, Elisabeth, 2 août 1766-16 août 1770.
- Monnerot, Suzanne, 27 février 1746-27 juin 1746.
- Monnerot, Elisabeth, 1 avril 1741-6 mois après-24 mars 1750-15 mai 1751.
- Monnerot (Monnereau), Marie, 13 ans, 28 avril 1780.
- Monnerot (Monnereau), Françoise-Elisabeth, 13 ans, 5 mars 1777-14 mai 1779.
- Monnerot. — Moreau, Madame, du Château d’Oleron, ordre du roy, 25 février 1703-23 octobre 1703.
- Monnier, Marie, fille de capitaine de brûlots de Marennes, 20 juin 1702-22 août 1705.
- Monrat (de), 29 mars 1749.
- Monsanson, Victoire, Vallée de, 16 mai 1752 ; —Mademoiselle 11 novembre 1752-2 mois après ; 3 janvier 1755.
- Monsec de Raignac, Marie, fille de gentilhomme, 30 septembre 1765-13 août 1769.
- Montalembert, Jeanne (de), de Vaux, fille de gentilhomme, 5 octobre 1710-10 octobre 1713.
- Montaset marquise (de), et sa fille, avec femme de chambre, 3 septembre 1745-13 décembre 1745.
- Montalin de Maignac, Marguerite, 9 janvier 1715-8 janvier 1717.
- Montbadon. — Monteau (de), 28 ans, 23 octobre 1706-19 juin 1707.
- Montifau, Charlotte (de), fille de gentilhomme, 17 septembre 1708-4 avril 1711.
- Morel, Louise (de), fille de gentilhomme, ordre du roy, 19 novembre 1702-6 novembre 1704.
- Morin Métivier, Marie, 17 juillet 1750-15 jours après.
- Morin, Jeanne, 56 ans, du Gua, veuve d’Arnaud, bourgeois. « Ses héritiers sont M. de Vasselot, écuyer, demeurant auprès de Saintes, et Fraud, notaire à Pisany.
- Morineau, Esther, 30 ans, de Saint-Pierre d’Oleron, orpheline, ordre du roy, 10 septembre 1699-17 janvier 1700-20 août 1700-12 janvier 1701.
- Morisson, Charlotte, de Mortagne, ordre du roy, 20 septembre 1687-12 août 1688-20 septembre 1688.
- Morisson, Anne-Charlotte, ordre du roy, 24 septembre 1687-18 juin 1688.
- Morit, Marie, Orpheline, 11 décembre 1737-1 juin 1738.
- Morsat (de), 19 mars 1707-7 mai 1707.
- Mossion de la Touche, 21 octobre 1769-22 mars 1776.
- Mossion, Marguerite, 27 avril 1772-12 avril 1773.
- Mossion, Marguerite, 2 août 1719-19 juin 1720.
- Mossion de la Gonterie, Anne, 13 août 1716-avril 1719.
- Mossion de la Gonterie, Anne, 23 mai 1718-7 août. 1719.
- Mossion, Anne, et Rousseau, Marie, sa cousine, fille d’un chirurgien, 13 mars 1702-30 août 1702-2 décembre 1702-4 mai 1703.
- Mossion,26 avril 1704. — Mossion, Marianne, 21 mai 1712 21 mai 1713.
- Mossion, Victoire, fille d’un contrôleur des actes des notaires de Pons, 16 juillet 1775-23 avril 1777.
- Motte, Jeanne et Marie, de Saint-Savinien, ordre du roy, 25 mars 1699-6 novembre 1699.
- Motte Renos (de la), femme d’officier, 10 octobre 1713-10 janvier 1714.
- Motte Luchet (Madame de la), femme de gentilhomme, officier du roy, 1er octobre 1701-20 octobre 1703.
- Moulard, Marie, 1 septembre 1682-6 mars 1683.
- Moulinier, Mademoiselle, orpheline de père, de Lusignan, 27 avril 1775-23 avril 1777.
- Moulin, (Marie), de Saint-Jean-d’Angély, 17 ans, 29 octobre 1785-au bout de 3 mois.
- Mounerot, Catherine, 1 janvier 1736-16 avril 1737 avec sa petite sœur, 1 décembre 1737-1 juin 1738.
- Mouret (Madame de), de Montpellier avec fille de chambre, ordre du roy, 25 avril 1698-20 novembre 1699.
- Moysan, Anne, fille d’un chirurgien de Jonzac, ordre du roy, 2 avril 1731-2 avril 1732.


N

- Natier, Marie, 12 ans, fille d’un cordonnier de Saintes, 12 mai 1691-14 septembre 1691.
- Natier, veuve d’un cordonnier de Saintes, pensionnaire, 2 février 1706-fin juin 1711.
- Nau, Marie, 18-20 ans, orpheline de Montguyon, ordre du roy, 23 avril 1728-21 novembre 1733, sans avoir fait son devoir.
- Nau, Anne-Charles, fille d’un capitaine de vaisseau marchand, 12 ans, de Talmont, 17 août 1766-24 septembre 1768.
- Naudin, René et Suzon, sœurs, 22 et 16 ans, de Marennes, ordre du roy, 15 novembre 1696-3 juin 1699 et 1 février 1697.
- Nay, Victoire, née en Amérique, 19 ans, pensionnaire, 5 décembre 1774-9 novembre 1775.
- Nemont (de) sœurs, fille d’un gentilhomme limousin, 26 février 1703-6 octobre 1703-22 novembre-18 décembre 1703.
- Nemont (de) (Nesmond), Maria de 13 ans, fille de M. N. des Estangs, gentilhomme limousin, 23 février 1702-aoûl 1702.
- Nicolas de Lisleferme, Judith-Clinette, 11 ans, fille d’un avocat au Présidial de Saintes, ordre du roy, 11 mars 1705-10 octobre 1705.
- Nicolas de Lisleferme, Marie, 18 ans, fille de l’avocat, ordre du roy, 10 septembre 1700-14 septembre 1700. Voir de Nontron.
- Nieuil (Le Mouzin de), fille d’un gentilhomme de Rétaud, 16 novembre 1766-ler mars 1768.
- Nieuil (Le Mouzin de), Louise, 10 septembre 1709-10 mai 1710.
- Nisron, 16 ans, fille d’un chirurgien, de Pons, 4 mars 1683-4 mars 1684.
- Nouaillé (de), Félicité, 2° fois, 5 novembre 1735-25 avril 1736.
- Noue (de la), de Saint-Aulaire, Marie, 15 à 16 ans, fille d’un-gentilhomme de Regnac, 21 décembre 1713-24 juin 1714.
- Nougerade (la), Angélique-Agnès de, 11 ans, fille de Beauchamps, écuyer S. de la N., 30 septembre 1777-4 septembre 1773. — Nouger, Marie. — Nouger, Jeanne.


O

- Olanier, Jeanne (ou Holanier), Marie, fille d’un négociant de Bordeaux, mars 1784-22 août 1785.
- Olanier, Marie, 18 à 20 ans, fille d’O. de Pons, ordre du maréchal de Chantilly, 25 septembre 1713-14 janvier 1714 « après avoir fait son devoir ».
- Olanier, Marie-Magdelaine, 18 ans, fille du procureur de Pons, ordre du maréchal de Cliamilly,25 septembre 1713-14 janvier 1714.
- Oliveau, Suzanne, fille d’un marchand drapier de Gemozac, 13 ans, 2 avril 1764-22 juin 1765.
- Ollivier, Jeanne, 12 ans, orpheline de mère, 14 février 1761-12 mai 1764.
- Orilhat, Jeanne, de Barbezieux, 15 ans, 5 août 1743-au bout de son année.
- Oriol, (Auriol), Françoise, 8 ans, fille d’un chirurgien de Saint-Joli, 1 juillet 1735-23 décembre 1779.


P

- Paboul, Marguerite, fille d’Enoch P., marchand et de défunte Marie Ardoin, ordre de la comtesse de Marsan et de l’Evêque, 24 avril 1684-12 août 1684-13 mars 1685-23 juin 1685.
- Pacodière, (veuve de la), 65 ans, ordre du roy, 12 novembre 1703-2G juin 1705.
- Page, Geneviève et Eustelle, de Nieul-le-Virouil, orphelines, 3 mars 1782-3 mois après.
- Page, 1 juillet 1746-octobre 1746.
- Page, Anne, de Courpignac, 13 décembre 1769-20 mai 1770.
- Paillet, Marie, ordre du roy, 9 août 1705-18 février 1706.
- Paillet, Suzanne, fille de bourgeois, de Saint-Dizant de Conac, 28 novembre 1736-29 novembre 1736.
- Paillet, Elisabeth, 25 décembre 1713-2 juillet 1714.
- Paillet, Marthe, 14 novembre 1741-la même année.
- Paillé, mars 1717-4 juin 1717, 5 février 1761-17 août 1761.
- Pain, de Tesson, Marie et Marguerite, de Rioux, orphelines.
- Pain, Suzanne, 1687. —Pain, Anne-Thérèse, fille de bourgeois, 5 juin 1779 8 juillet 1783. — Pain, Rose, 5 janvier 1785.
- Pain, Geneviève-Eustelle, fille d’un droguiste, 15 novembre 1787-3 mois après. — Pain, de Tesson, 22 avril 1783-8 juillet 1783.
- Palancre, de Saintes, 19 mai 1691-quelque temps après.
- Palastre, Marie, de Saint-Jean-d’Angély, 26 octobre 1775-29 juin 1776.
- Palole, Marie-Victoire, de Bordeaux, 30 octobre 1748-quelques temps après, ordre du roi.
- Papillos, Marie, veuve, 3 avril 1717-cinq mois après.
- Papin, Anne, fille du ministre de Marennes, décédé, après s’estre fait enlever de notre communauté le 18 novembre 1716, y a été remise par ordre du roy, le 10 mars 1717 (voir Dangirard, et Bulletin évangélique de Saintes du 1er novembre 1890).
- Parant, Jeanne, de Saint-Jean-d’Angély, orpheline, 21 juin 1773-10 janvier 1775.
- Parise, Esther. — Parlon, Charlotte, orpheline, 4 novembre 1777-24 janvier 1778, sa mère Louise Ladhoue, remariée à Billard.
- Parville, religieuse de Saint-Benoist, 58 ans, 19 mai 1692-4 septembre 1699 pour aller dans une maison de son ordre.
- Pelette, Judith, 18 ans, fille de défunt Pelet et de Judith Guenon, de Montendre, ordre du roi, 11 juin-21 juin 1701.
- Pelette, Anne, de Jonzac, orpheline, 4 novembre 1698-6 décembre 1699. — Peliode, Marie.
- Pelletan, Thérèse, orpheline d’Arthenac, 10 janvier 1783-14 février 1784.
- Pelletan, Marie-Anne, d’Archiac, 27 avril 1782-6 mois après.
- Pelletan, Marie, 3 mai 1777-31 novembre 1778.
- Pelletan, Marie, 27 mai 1773-27 août 1774.
- Pelletan, Antoinette, d’Archiac, 13 mai 1768-13 novembre 1768.
- Pelletan, Anne, de Royan, fille de notaire, ordre du roy, 3 mai 1730-28 mars 1731.
- Pelligneau, Marie-Anne, fille d’un médecin, 16 décembre 1712.
- Pelligneau, fille d’un bourgeois.de Nieul-le-Virouil.
- Pelligneau, Léonore, 13 décembre 1750.
- Pelligneau, Marie, de Jonzac, 6 avril 1752-dix mois après.
- Perdillat, Charlotte (de), 2° fille de Gascq, président au Présidial de Saintes, 18 octobre 1708-30 mai 1710.
- Perigo Dubois Perat, 2 sœurs (du), de Bordeaux 1er juin 1758-au bout de l’année, et au bout de 17 mois en 1759.
- Perin, 17 juin 1711-9 octobre 1712.
- Perin, 17 avril 1696-17 août 1691.
- Perodier, Jeanne, 14 avril 1734-11 octobre 1734.
- Perraux, Charlotte, 12 décembre 1722. — Perraux, Marie, 21 décembre 1713-21 juillet 1714.
- Perraux, Madame, veuve Chagneau, 16 novembre 1721- 1 mars 1722.
- Perreaud, Suzanne, 21 novembre 1743.
- Petit, Marguerite, 5 juin 1765.
- Petit, Catherine, 22 mars 1735-28 septembre 1735-26 mars-26 juin 1736.
- Petit, Marie, « protestante », veuve Goy et Forion, de Cravans, 3 novembre 1774, « instruites et sortie 4 novembre 1777.
- Phelippot, Garnier-Catherine, veuve, 27 ans, 2 avril 1780-29 avril 1783.
- Phillibert, Julie, 15 mars 1767-8 septembre 1768.
- Pichon, Jeannette. — Pichon-Lagord, Marie-Madelaine, de Saintes, 25 juillet 1735.
- Pignit, 1692. — Pignit, de Mirambeau, 17. mai 1692-6 avril 1699.
- Pillet, Anne.
- Pineau, Julie, 28 ans, de Jonzac, fille d’un avocat, 20 septembre 1687-27 avril 1688-17 août 1699, « transférée aux hospitalières de Saintes, le 19 décembre 1699.
- Pineau, mère, et deux filles.
- Pinzon, Marguerite, 19ans, « c’est la troisième communauté où elle a été mise de la part du roy, s’estant démentie dans l’abjuration qu’elle avait faite », 17 juin 1752-30 mars 1753.
- Pilon, de Marennes, 6 août 1710-22 février 1711.
- Planche, Marie et Jeanne, orphelines, 18 et 20 ans, Saint-Thomas de Conac, 4 décembre 1760-21 octobre 1761.
- Plane, Félicité, Rose, Louise, Lucile et Catherine, 4 sœurs créoles de l’île de Grenade,, 25 septembre 1764-28 novembre 1765.
- Poignet, Madelaine et Marie, 16 juillet 1682. Poitevin, Françoise, de Chazelle, 9 mai 1772-10 mai 1773.
- Pommier, Marie et Magdelaine, de la Martinique, 27 juin 1725-16 septembre 1726. Pontmorin, Marie, 27 novembre 1789.
- Pontoise, Marianne, fille d’un avocat, 12 avril 1761-30 février 1762, Marie-Anne, 13 décembre 1767-24 septembre 1768-25 août 1767-4 septembre 1768.
- Poos, Marie, Irlandaise, nièce de M. Kéan, de Bordeaux,- 30 mars 1773-20 février 1775.
- Preissac, Hyppolyte de, de Reignac, fille d’un gentilhomme décédé, ordre de l’Évêque, 7 mai 1708-un an après.
- Prevereau, Anne, ordre du roy, 29 novembre 1703-6 décembre 1704.
- Prieur, Marie, fille de bourgeois de Paris, 29 mars 1745-deux ans après. - Puymartin (de), 26 octobre 1738.
- Puymartin, Thérèse, fille de gentilhomme de Jonzac, 14 novembre 1760.
- Puymartin, 16 mars 1750-quelques temps après.


Q - R

- Quantin, Rose, orpheline, « fiancée à M. Azelle, négociant en cette ville, étranger » 3 décembre 1763.
- Quian, Madame et ses deux petites filles, 29 novembre 1750.
- Quis, Jeanne, fille d’un médecin, de Jonzac, 17 août 1744-10 février 1745.
- Rabillard de la Bertonnière, fille de M. R. de Saint-Savinien « entrée le 25 mars 1699, envoyée par l’ordre du roy, pour estre instruicte à la foy... sortie par le même ordre, le 22 may 1699 ».
- Raboteau (voir Dangirard ; Bulletin évangélique de Saintes, du 1er novembre 1890. Témoin de la Vérité, du 8 janvier 1863 — L’église réformée de La Roclielle, étude historique par L. Delmas — Toulouse, 1870, page 408).
- Ramet, Damaris, 22 ans, du Château d’Oleron, ordre du roy, 13 juillet 1700-1 mars 1702 transférée à la manufacture de Bordeaux.
- Ramet, d’Oleron, ordre du roy, 14 février 1695-21 septembre 1695.
- Ransanerie, fille d’un avocat de Saintes, 12 décembre 1694-8 mai 1698.
- Ransanne de Charbon blanc, Adélaïde (de), orpheline de gentilhomme, 20 ans, 27 novembre 1763-février 1764.
- Ranson, Françoise, 6 ans, 19 septembre 1779-13 septembre 1780, sous les auspices de Monsieur et Madame Broussard.
- Ranson, Marie et Anne, sœurs, 30 et 25 ans, filles de Jacques R. de Jarnac, ordre du roy, 10 décembre 1697-28 septembre 1698, n’ayant pas fait leur devoir, en fuite.
- Raoult, Marguerite, de Thézac, 25 ans, 11 mai 1697-17 juillet 1697,
- Ratier, Marie-Magdelaine, 12 ans, fille d’un notaire de Pons, 4 décembre 1725-janvier 1726.
- Raymond, ou Raimond, Elisabeth, 12 ans, fille d’un marchand de Saint-Cenis, 4 mai 1773-22 juin 1775.
- Renard, Marie, 33 ans, femme d’un aubergiste de Jonzac, ordre du roy, 15 septembre 1707-17 octobre 1707.
- Renaud, Marguerite-Emilie, 13 ans, 16 août 1775-14 septembre 1776.
- Renaud, Marie, 13 ans, fille d’un notaire de Pons, 8 mai 1774-6 mai 1775.
- Renaud, Jeanne, 19 ans, orpheline de père, placée par la comtesse de Marsan, 20 janvier 1690-15 avril 1690, remise à son oncle.
- Renaud, Elisabeth, fille de médecin, 3 mars 1702-3 décembre 1702.
- Renaud Desgeaugée, femme de, 13 août 1715-27 février 1720-2 septembre 1780-18 août 1785.
- Renier, Louise, 15 ans, de Brouage, orpheline de père, 24 mars 1707-23 décembre 1708.
- Renodet, veuve, mère de famille, 25 novembre 1686-26 novembre 1686.
- Renouleau, Françoise, fille de marin, 13 avril 1764-19 août 1766.
- Reuttin, Marguerite, 25 ans, fille d’un cavalier de maréchaussée, 7 août 1778-2 novembre 1778.
- Richard-Boismuré, du Maine, Esther, de Marennes 80 ans, ordre du roy, 8 septembre 1699-11 avril 1700.
- Richard, Marguerite, fille de Pierre de Saint-Légier, 18 ans, 8 juin 1790.
- Richard, Jeanne et Marthe, orphelines, pour y être instruites, par ordre de justice, 25 mai 1682-20 juin 1682.
- Richard, Julie et Victoire, 11 avril 1780-11 octobre 1781, par leur oncle, curé de Saint-Germain.
- Richaudeau, Eustelle, 35 ans, de Saintes, mars 1706-juillet 1708.
- Rigaud, (de), envoyée par monseigneur de Saintes, 25 janvier 1746 31 janvier 1748.
- Rigaudière, Bénigne (de la), 18 ans de Médis, 20 novembre 1759-26 août 1760.
- Rigaux, Mademoiselle (de), ordre de l’Évêque de Saintes, 25 janvier 1746-31 janvier 1748.
- Rigeau, d’Oleron, 20 octobre 1700-8 avril 1701.
- Rimbeau, Jeanne, 17 ans, de Saint-Bonnet, fille de chirurgien, 3 février 1725-3 mois après.
- Ripe, de Beaulieu, Elisabeth, (de), .13 ans, fille de Charles, écuyer et de Jeanne Dupin, 3 juin 1723-9 septembre 1725.
- Ripe, Rosalie, Ritier, Marie, ordre de l’intendant, 2 novembre 1094-20 avril 1695.
- Riquet, Marie, de Chaniers, 14 ans, Blève, 1751-2 février 1752.
- Rivalant de Boismorin, Esther, de Cozes, fille d’un procureur d’office, décédé, ordre du roy, 21 décembre 1731-21 décembre 1732.
- Rivalau, Marie, Saint André-de-Lidon, fille d’un ancien greffier, Abraham R., ordre du roy, 29 avril 1695-1 août 1695.
- Riveau, fille d’un marchand de Gemozac, orpheline de mère, 27 juin 1727-27 mai 1728.
- Robelin, Julie, femme séparée de Pierre de la Forêtrie, bourgeois, 40 ans, 19 janvier 1785-six mois après.
- Robert, Julie, fille de marchand de Saintes, 6 août 1771.
- Robert, fille d’un employé de Gemozac, 10 janvier 1702-27 décembre 1762.
- Robert, de Saint-Fort, 14 ans, 24 février 1753.
- Robert, Julie, fille de François R., 22 octobre 1781.
- Robert, Marie, 14 ans, nièce de M. de Courbon, secrétaire du comte d’Artois, 1 septembre 1776-1 septembre 1780 « pour aller à Paris ».
- Robert, de Gemozac, 10 janvier 1762-2 décembre 1762.
- Robert, Catherine-Ursule, fille de droguiste, 19 avril 1777-11 février 1779. — Robert, de Saint-Fort, 24 février 1753.
- Robert, Anne, 17 ans, fille de Pierre R, avocat, et de Rebecca Feuilleteau, de Sain t-Sauvanl, ordre du roy, « pour eslre instruicte à la foy », 13 avril 1699-6 juillet 1699.
- Robin, Marie-Anne-Marguerite, 25 ans, fille d’un chirurgien de Gemozac, 2 avril 1774 — décédée le 23 juin par une cruelle chute.
- Robin, Elisabeth, ordre du roy, 22 novembre 1744 15 janvier 1746.
- Robin, Eulalie, fille de bourgeois, 24 juin 1764-fin février 1760.
- Robin, Marie, 20 avril 1678-21 mai 1685.
- Robin, Marie-Madelaine, 8 mai 1755-janvier 1758.
- Robin, Françoise. — Robin, Marie, fille de charpentier de Saint-Ciers de Conac, 19 juillet 1735-12 juillet 1736.
- Rocaute, petite-fille de Madame Garnier, dont la mère est dans les pays étrangers, 5 août 1716-mars 1719-8 juin 1725.
- Rocelle (Marie de), 8 ans, août 1758, sortie 6 mois après pour se rendre à Paris.
- Rochecouste, Robert, fille d’aubergiste, de Mirambeau, 23 juin 1715-3 avril 1718.
- Rochetorail, 20 ans, sœur de gentilhomme, fiancée à M. de Saint-Aulais, 5 mars 1714-octobre 1714,
- Roche, Catherine, 9 juin 1759-9 juin 1760.
- Roche, Françoise, 29 avril 1774-23 juillet 1775, orpheline de mère.
- Roche, Marianne, 13 ans, orpheline de père, de Chermignac, 2 janvier 1741-juillet 1741.
- Roche 1790.
- Rossignol, Catherine, 13 ans, de Mirambeau, fille de Jean N. marchand de moutons, sentence du juge de Pons, 15 mai 1682-10 mai 1683.
- Rossignol, Marie, 14 ans, orpheline, 4 décembre 1724-fin quartier 1725.
- Roudie, Ursule, fille de fermier, 11 avril 1788-11 juillet 1789.
- Roudier, Marie, de Saintes, orpheline de père, 7 juillet 1770-20 juillet 1774.
- Rouleau, Angélique, 7 septembre 1745-3 mois après.
- Rouleau. — Rouquet, Marguerite, fille du secrétaire du lor président du Parlement de Bordeaux, 1er novembre 1761.
- Rouseau, Elisabeth, de Royan, fille de Pierre R., S. du Rivaux, officier du roi en sa marine et de défunte Esther Guilliot, ordre du roy, 9 octobre 1687-27 avril 1688 ; ordre de l’Intendant 21 octobre 1694-8 avril 1695.
- Rouseaud, 23 ans, d’Angoulême, 13 juillet 1767-18 août, pour cause de santé.
- Rousseaud, Catherine, entrée le 2 mars 1770, 25 ans, fille d’un marchand « de Jonzac, laquelle est entrée dans notre maison par « ordre du roy, pour y estre instruite à la foy, ladite demoiselle est mariée clandestinement avec M. Genty, employé aux aides demeurant à Jonzac, et ladite demoiselle est sortie par le même ordre, après avoir fait son abjuration, le 10 de mai 1770 et aussi sa lère communion, et épousée le même jour par M. l’abbé de Grave, vicaire général et notre supérieur, et ladite demoiselle est sortie le 11 du même mois, même année. »
- Roux, Marie, de Saint-Palais, 27 novembre 1750-25 novembre 1751. — Roux, Jeanne. — Roux, Rachel.
- Roy, Marie, 10 ans, 19 septembre 1754-3 octobre 1763.
- Roy, Jeanne, 12 ans, 3-4 juillet 1753, conduite par Mademoiselle Chabiran, sa tante.
- Royer, Suzanne, de Pons, fille de marchand, ordre du roy, 10 février 1726-13 août 1727.
- Ruefranche de Logerie (de la), Elisabeth, 22 ans, fille de gentilhomme, près Pons, postulante, 26 août 1727.
- Rutos, Marie.


S

- Sabouraud, Marguerite, 22 ans, fille d’un marchand de Jonzac, 5 juillet 1786-3 mois après.
- Sacaud, Marguerite, 16 ans, fille de Jean S. Me chirurgien, américaine, de l’île Saint-Domingue, 13 octobre 1778-21 septembre 1779.
- Sage de Sainl-Marc, (Anne), 7 à 8 ans, de Bordeaux, 5 janvier 1709, morte et enterrée dans la communauté dans la 13° année de son âge, 10 juin 1714.
- Saint-Amand (Anne), 14 ans, fille d’un marchand de Montils, 21 avril 1723.
- Saint-Amand (de).
- Saint-André (de), 58 à 60 ans, fille de gentilhomme, 30 septembre 1721-13 septembre 1722.
- Saint-André (de), pour la 2e fois, avec femme de chambre, 3 avril 1728-morte 14 mai 1738.
- Saint-André (de).
- Saint-Aulaire (Victoire de), fille de Saint-Aulaire, écuyer, S. de Montravail (de Beaupoil), et de Marguerite de Vallée, 13 avril 1779-12 avril 1780.
- Saint-Aulaire (de Beaupoil de), Henriette 13-14 ans, fille de feu de Saint-A. et de Mademoiselle de Vallée, 29 septembre 1786-7 mois 1/2 après.
- Saint-Aulaire (de Beaupoil de), Angélique, fille d’un gentilhomme du Périgord, décédé, conduite par sa mère, 25 février 1709-28 juin 1709.
- Saint-Aulais, veuve de gentilhomme, fiancée à M. de la Roche Corail, ordre du roy, pour estre instruite, 5 mai 1714-24 février 1716.
- Saint-Bonnet, 13 ans, 1er mai 1753-sortie 6 mois après.
- Saint-Brandière, veuve, 72 ans, décédée dans la communauté à 79 ans, enterrée le 6 octobre à Saint-Vivien, 21 novembre 1719.
- Saincrit (de Saint-Cric), Victoire et Marguerite, 8 et 5 ans, de Bordeaux, 3 mai 1755-17 février 1764 et 14 octobre 1765.
- Saint-Hilaire (de), et de Cœur, sœurs, 5 à 6 et 6 à 7 ans, filles d’un gentilhomme, de Rochefort, ordre du roy, 21 janvier 1695-26 mai 1695-16 avril 1696.
- Saint-Jean.
- Saint-Jean (de) Marie, 6 ans, fille d’officier du roi, 31 juillet 1725.
- Saint-Légier (de), 19 novembre 1694, Mademoiselle de Boiron, 12 ans, fille de défunt, M. B. d’Orignac en Poitou, donnée par ordre du roy, sortie 26 mai 1695.
- Saint-Martin (de), 17-18 ans, de Mortagne, 16 août 1707-12 février 1708.
- Saint-Mathieu (Suzanne Archambeau, veuve de), 2e fois, ler janvier 1730, décédée, mai 1731.
- Saint-Maurice de Salignac, 13 ans, fille de Faucher de la Ligerie, écuyer, S. de Ligeon, 28 avril 1778-15 août 1779.
- Saint-Paul, Terrien et Mounerot, Elisabeth, pour la 3e fois, 25 avril 1740-25 septembre 1740.
- Saint-Paul, Marie, 12 ans, de Clion, 10 avril 1742-20 mai 1743.
- Saint-Pierre, (de), Marie-Adélaïde, 11 ans, fille d’un négociant de Bordeaux, 3 novembre 1772-15 octobre 1773.
- Saint-Pierre (de), Marie et Fanny, fille d’un négociant, conduites par M. Galibert, leur beau-frère, 14 août 1785-19 juin 1789.
- Saint-Pierre (de), Marie, 10 ans, fille d’un négociant de Saintes, 4 août 1785, l’aînée sortie le 19 juin 1789 et la cadette en 1787.
- Saint-Quantin (de), Ancelin ? Marthe, fille de Louis, écuyer, et de Jeanne de Saint-Pierre, 1er décembre 1783. - Saint-Révérend (de), 9 ans, fille d’un rentier, orpheline de mère, de Saint-Genis, 24 septembre 1714-23 novembre 1719-4 juin 1721-fin août 1721.
- Saint-Seurin de Létant (Guenon de), Mademoiselle, 7 juillet 1753, sortie peu de temps après.
- Saint-Seurin de la Chapelle de Chanteloup (Marianne Guenon), 17, 18 ans, postulante, 23 mars 1727.
- Saint-Vallier (de), Marie, 25 ans, fille de M. de Verdier, écuyer, S. de Saint-V., et de Suzanne de la Montagne, 25 mars 1688-25 juin 1688.
- Saint-Victour (de), Adélaïde, comtesse, avec femme de chambre, 27 septembre 1712-juin 1715.
- Salignac (de), Ester, 18 ans, fille d’un gentilhomme de S. près Mirambeau, ordre du roy, pour estre instruite en la foy, 29 mai 1700, sortie par le même ordre, 3 octobre 1702.
- Sansay (Marianne de la Grenier), 11, 12 ans, fille de gentilhomme de Mortagne, 29 août 1727-14 mai 1730.
- Sansay, Madelaine, 12 ans, orpheline de mère, 5 février 1738-4 février 1739.
- Sansay, Anne, 3° fois, orpheline, 5 avril 1740-25 mai 1745.
- Sansay, 27 novembre 1748, 3 mois après.
- Sanxay (Bénigne), 21 ans, fille d’un marchand d’eau-de-vie, ordre de L’Evêque, pour estre instruite en la foy, 4 septembre 1702-2 mai 1708.
- Sanxay, Madelaine, 28 ans, pour estre instruite en la foy, 12 avril 1712-14 février 1713.
- Sanset, Jeanne, 35 ans fille de défunt Antoine S., juge de la Garde, et de défunte Marie Deraves, 16 mai 1682-28 décembre 1682.
- Sarazin (Marie), 26 ans, d’Echebrune, entrée le 12 décembre 1740, a abjuré le 26 janvier 1741, épousé le 29 janvier l741 un ancien catholique.
- Sarasin (Marie Chabiran, 50 ans, femme de Jean), marchand d’eau-de-vie à Bordeaux, ayant du bien à Echebrune, reçue par l’ordre du roy, le 19 septembre 1687, remise à son mari, le 26 septembre 1687.
- Saunier (Madelaine), 16 ans, fille d’un chirurgien, et de Marie Choime, ordre de Marie d’Albret comtesse de Marsans, 2 janvier 1689 24 juin 1689.
- Sauvage (Marie du), femme de M. de Pierre Naux, 27 septembre 1687, transférée par l’ordre de M. de Saint-Ruhe, commandant les troupes du roi en Guienne, le 26 janvier 1688.
- Sauvaget (Françoise), 20 ans, avec son petit enfant, femme de François-Thomas, capitaine de vaisseau, d’Arvert, ordre du roy, pour estre instruite, 10 décembre 1699-14 décembre 1699.
- Seguin, Victoire, 15 ans, fille d’artisans, de Cravans, 10 février 1783-11 septembre 1783.
- Seguin, Marie, 23 ans, ordre du roy, pour estre affermie à la foy, 17 janvier 1700-25 février 1700.
- Seguin, Elisabeth, fille du fermier du château de Mirambeau, 11 novembre 1723-septembre 1724.
- Seguin, Marie, 15 ans, fille d’un aubergiste de Pons, et de la fermière du château de Mirambeau, 16 décembre 1720-10 juin 1721.
- Seguin, Marie, 15 ans, fille de fermier du château de Mirambeau, 26 mars 1727-septembre 1727.
- Seguin, les 2 petites, de Saint-Bonnet, 25 mai 1750, Marie, 4 juin 1751-5 septembre 1751.
- Seguin, 1 mai 1753.
- Sellier, Marie, 12 à 13 ans, fille de Jean S., Seigneur de la Bouillauderie, demeurant à Cravans et de défunte... ordre du roy, 19 septembre 1687, remise à son père 30 avril 1688.
- Selot, Marie, 15 ans, de Pérignac, 20 mai 1751-un an après.
- Sercé Guillau, (de) 13 ans, Thérèse-Anne, 16 juillet 1776-8 novembre 1777.
- Serpeau, Anne, 16 ans, orpheline, de Saint-Aubin.
- Serre (Suzanne), 20 ans, fille d’un boulanger, de Tonnay-Charente, décédé, ordre du roy, 22 décembre 1731-sortie le 19 octobre 1733, sans avoir fait son devoir.
- Sersé (Geneviève Guillau de), fille de Nicolas G. de S., bourgeois, et de Thérèse Vios, de Montpellier, près Saintes, 26 juillet 1783. — Servant, Marie.
- Seudre (Marie du), 25 ans, de Saint-Genis, 15 avril 1732, fin novembre. 1732.
- Seuillet, Geneviève-Thérèse, 10 ans, fille d’un officier, de Chaniers, 5 juin 1764-5 mai 1766.
- Seuillet, Marie-Thérèse.
- Sicart, Marie, 14 ans, fille de S., de Montis, 7 novembre 1775-1 août 1776.
- Sicard, ou Cicard, Victoire, de Montils, 15 ans, 13 juin 1772,
- Signoret, Rosalie, 14 ans, Adélaïde, 12 ans, Victoire, 11 ans, filles de Madame Larbre, du Chartron, de Saint-Rémy de Bordeaux, 13 septembre 1760-7 août 1763-26 juin 1766.
- Simon, Julie, 11 ans, fille d’Arnaud S., de Saint-Ciers de la Lande, 19 septembre 1786-18 mois après.
- Simonet, 11 ans, nièce d’un droguiste de Saintes, 3 avril 1.707-29 juillet 1708.
- Simouneau, droguiste à la Tremblade, (Madame Daviau femme de), 18 ans, pour la 2e fois, ordre de l’Intendant, 11 août 1707-2 février 1708.
- Sironneau (la petite), 12 ans, nouvelle catholique, elle nous a été envoyée par ordre du Parlement de Bourdeaux, 1l juin 1758.
- Sironneau, Suzanne, 20 ans, orpheline, ordre du roy, 21 septembre 1715-26 septembre 1720.
- Srisier, Anne-Elisabeth et Marguerite, 8 mars 1688-30 avril 1688.
- Sivrat (de), 11 ans, fille de gentilhomme, 16 juin 1713-9 novembre 1714.
- Sivrat (Marianne de), 26 ans, fille d’un gentilhomme, 3 mars 1728-14 septembre 1729.
- Soudoyé, 14 ans, de Tesson, 9 novembre 1716-9-février 1717.
- Soumar, Marie, 12 ans, fille de gentilhomme, de Bois, A avril 1720 5 avril 1721.
- Suau, Antoinette-Catherine, 9 ans, fille d’un négociant de Bordeaux, 18 septembre 1762-8 mars 1765 et Baudoin, Marie, 10 ans, fille d’un capitaine de vaisseau marchand, de Bordeaux, 18 septembre 1762-5 août 1768.
- Suire, Thérèse-Rosalie, 12 ans 1/2, fille d’un bourgeois, de Jazennes, 10 août 1773-10 mai 1774.
- Suire, Marianne, 18 ans, de Cozes, 13 novembre 1761.
- Suire, Thérèse, 14 ans, de Cozes, 8 octobre 1700-14 octobre 1762.


T

- Tabois, 23 ans, fille de défunt Pierre T., tanneur de Saint-Vivien de Saintes, 26 juin 1695-9 avril 1696, après avoir fait son devoir.
- Tabois, Elisabeth, 50 ans, femme d’Etienne Découdre. Tabuteau, 8 ans, fille de bourgeois de Châteauneuf, nièce d’un Cordelier, 24 avril 1766.
- Tanguidé, Françoise.
- Tasseran (Mademoiselle de), 12 ans, fille de M. de T. et de Mademoiselle Merlet, 19 décembre 1693-13 juillet 1694.
- Taire (la) Marianne, fille de notaire royal et juge à Châtenet, 2 mai 1733-3 mai 1734.
- Templier, Jeanne, 17 ans, fille de tanneur, 17 septembre 1776-17 septembre 1777.
- Terrien, Marie-Catherine. 10 ans, femme du notaire de la Barde, par Neuille, 5 mai 1738-3 novembre 1738, rentrée 16 mars 1739.
- Terrien, Marie, orpheline de père, et ses deux petites cousines Monneros, 6 mars 1741-23 mars-août 1741.
- Texier, Anne, 60 ans, 2 septembre 1791, décédée le 14 février 1792, enterrée à Saint-Vivien, ses héritiers ont recueilli sa succession.
- Texier (Elisabeth), fiancée d’un nommé Rocheteau, de la Tremblade, 23 ans, ordre du roy, pour estre instruite, 17 janvier 1697-27 février 1697, ayant très bien fait son devoir.
- Texier, Thérèse, nièce de Monsieur le curé d’Avy, orpheline de mère, 4 juillet 1719 -3 avril 1719.
- Texier (Tesier), Jeanne, 14 ans, de Jonsac, 6 avril 1754-6 mois après.
- Thévenin (Mademoiselle), 20 septembre 1694, a été admise aux 3 premiers mois d’épreuve, le 19 novembre et est sortie sur la fin d’octobre 1695.
- Thévenin de la Bergerie, Pélagie, Jeanne, Julie et Marie, filles de Pierre T., écuyer, S. de la Valade et de Marie du Jars, présentées par le Marquis d’Exideuil, entrées 21, 27 décembre 1682. — Pélagie remise aux Nouvelles Catholiques de Paris, 11 avril 1683, Jeanne, Julie et Marie, et Mademoiselle de Saint-Grand, leur sœur, le 4 janvier 1684.
- Thibaud, Lydie, 18 ans, de Saint-Jean, fille de Jean T., avocat et de défunte Anne Rabillard, entrée 24 juillet 1682, a abjuré, morte le 29 novembre, enterrée le 30.
- Thomas, Esther et Anne, sœurs, 13 et 12 ans, filles de lieutenant de vaisseau et demoiselle du Riveau (Huet ?), de Royan, ordre de l’Intendant, pour estre instruite en la foy, 28 octobre 1708-28 avril 1709, après avoir fait leur devoir.
- Thomas, Marie, fille d’Etienne T., capitaine de vaisseau et de défunt Jeanne Blanchard. ,
- Thomas, Lydie, 20 ans, de la Tremblade, fille du capitaine T., ordre du roy, 20 août 1697-28 avril 1698.
- Thury de Gobert (de), 7 ans, fille de gentilhomme, de Jonzac et de Marguerite Landrau, 5 juillet 1763-12 avril 1765.
- Thury (de), chevalier, seigneur d’Aulurat, veuve Marguerite Landrau, 46 ans.
- Tibaudeau, femme Lys (Jeanne de Bois), 18 à 19 ans, pour estre instruite, ordre du roy, 6 mars 1729-21 janvier 1732, après avoir bien fait son devoir.
- Tillet, Elisabeth, 14 ans, fille de notaire royal, 22 octobre 1714-novembre 1717 — autre fille, 15 ans, 20 juillet 1717-20 octobre 1717-22 octobre 1717-septembre 1718.
- Tissereau, Marianne, 25 ans, fille de T., marchand, négociant, de Monboyere, 12 juin 1723.
- Tonnay, Marie, femme de défunt Davillon, marchand à Saint-Georges-des-Coteaux, ordre du roy, 1er août 1699-16 novembre 1699, après avoir bien fait son devoir.
- Toru, Elisabeth, 18 ans, Marennes, fille de marchand d’eau-de-vie, ordre du roy, pour estre instruite, 29 janvier 1701-12 décembre 1701
- Toullet (Tioullet) Annette, 12 ans, présentée par Mademoiselle Dubois, sa tante, 22 juin 1709-28 décembre 1709-21 septembre 1710-21 mars 1711.
- Touillet, Eléonor, 16 ans, fille de défunt procureur, dont la mère a épousé en 2des noces défunt Benaste, de Pérignac, 26 novembre 1714-28 juin 1715.
- Touillet ou Troullet, Marie, 9 à 10 ans, fille de T., juge de la Fay. 10 décembre 1703-8 juin 1705.
- Tour de Geay (de la), Marie-Anne, fille de condition, venue de sa propre volonté, 28, 29 ans, baptisée à la paroisse de Geay, 14 juin 17G6, 1765-20 février 1767.
- Tourneur, Jeanne, de Saintes, 12 ans, 13 avril 1771-19 avril 1773.
- Trébuchet, Mademoiselle, 24 ans, postulante, 29 juillet 1749-Madame T., 31-ans, femme de Monsieur T., avocat, résidant à Saintes, entrée le 28 décembre 1763, amenée par ordre du roy, conduite par ses archers, en qualité de pensionnaire.


V

- Vafut, Marguerite, fille naturelle, protégée de Monsieur Dujau de la Motte, de Bordeaux, qui paie sa pension, qui l’a fait conduire par un domestique dans notre maison, le ler juin 1781, et est sortie, le 7 février 1790, pour aller chez Monsieur Renaud, notaire de cette ville.
- Valade, Marie-Catherine, 15 ans, orpheline, 28 juin 1776-26 juin 1777, Marie-Marguerite, 28 ans, fille de praticien, 15 janvier 1788, postulante.
- Valentin, Marie, Cognac, 12 ans, 5 septembre 1742, sortie après son année finie.
- Valin, Marie-Anne, 18 ans, de Saint-Joly, nièce de Monsieur Delille, aubergiste de l’hôtel de Saint-Martin, 2 janvier 1702-9 septembre 1702.
- Valin, Marie, 14 ans, fille du Sénéchal de Saint-Joly, 22 janvier 1721-24 juillet 1721.
- Vancoot, Marie, femme de Monsieur de Villeneuve, lieutenant de vaisseau, 27 ans, native de La Rochelle, entrée, le 14 avril 1686.
- Vancost, Suzon, de La Rochelle, 13 novembre 1703-3 avril 1704.
- Vavaceur (Levavasseur), Catherine, 25 ans, et Henriette, 14 ans, filles du défunt gardien du magasin d’armes de Rochefort, 10 février 1768-10 août 1769-10 mai 1769.
- Veneste, Marie, 28 ans, fille de défunt V., médecin de La Rochelle, postulante, 17 mars 1712. — Marie, 13 ans, 21 octobre 1719-25 juin 1720.
- Verac (de), de Châteaubardon, Magdelaine, de Cozes, 19 décembre 1730.
- Verac (Marquise de) (Saint-George), avec femme de chambre, mise par ordre du roy, -pour n’avoir pas encore fait abjuration, 27 novembre 1688, sortie 24 mai 1696. — Verac.
- Verneuil, Elizabeth, 24 ans, fille de feu V., apothicaire, 11 août 1759.— Verneuil.
- Veron, Marie, 12 à 13 ans, n’ayant ni père ni mère, native du Château, ordre du roy, pour la Religion, 15 avril 1695-25 juin 1697-13 août 1697-14 mars 1698.
- Verret, Marie et Anne, 40 et 30 ans, de Saint-Georges-des-Coteaux, ordre du roy, 29 mai 1696, par le même ordre, 28 mars 1698, transférée à la manufacture de Bordeaux.
- Verron, Marie, femme de Maréchal, procureur au présidial de Saintes, 12 mai 1707-3 septembre 1707.
- Verteuil (de), Henriette, Angélique et Jeanne, 17 et 16 ans, filles de feu Pierre de V. et de femme Henriette de Lille, ordre du roy, 27 janvier 1688, remises à leur oncle 21 juin 1688.
- Viaud, Marie-Thérèse, orpheline de Gemozac, 1 avril 1709-31 mars 1770.
- Vigen, 13 ans, fille de bourgeois de Roch, 27 avril 1763-14 juillet 1764.
- Vigen, Jeanne, 13 ans, fille de bourgeois de Roch, 28 août 1771-2 novembre 1772.
- Vigen, Marianne, 13 ans, 8 septembre 1772-29 mars 1774. — Suzanne, sa sœur, 11 ans, 29 mars 1774-16 mars 1775.
- Vigen, Marie-Anne, 18 ans, fille de bourgeois et d’Anne de Luze, postulante de chœur, 15 juillet 1778, a fait profession, 7 juillet 1779. — Jeanne, 5 ans, 10 mai 1718.
- Vigen, Marie, 13 ans, fille de bourgeois, 4 mars 1779-1 juillet 1780.
- Vigen (du), 4 ans 1/2, fille du comte de Vigent d’Anguitard, 3 mai 1710-3 décembre 1710, donnée par Madame sa mère, 26 juillet 1718. — Vigier.
- Vigier de Masac, Anne-Suzanne et Angélique, fille de Charles V., écuyer, S. de Masac, et d’Anne de Sainte-Hermine, 25 juin 1688, remises à leur père 13 avril 1689.
- Vignemont (de), Marianne et Suzelte, 19 et 18 ans, filles de Monsieur de V. et de Elisabeth Morincau, de Saint-Genis, par l’ordre du roy, remises à leur père, le 19 octobre 1687.
- Vignemont (de), mère de famille, de Saint-Genis, 24 novembre 1686-6 janvier 1687.
- Vignos (Vigneau), Marie-Anne, 19 ans, ordre du Comte de Gascq, 25 octobre 1700-26 avril 1702.
- Vilin, Marie, femme JeanVrignos.
- Vilin, Suzanne, de Mortagne, 20 ans, fille de défunt V., 1 décembre 1712-dernier mars 1713. — Vilin. — Vilmer.
- Villechaise, Marie-Judith Bouchet (de), de Notre-Dame de La Rochelle, femme Jean Louis-Philippe, employé dans la régie générale du roi, 20 septembre 1769-20 décembre 1779.
- Villefumade, Marthe, 18 ans, fille de greffier, chirurgien de
Barbezieux, ordre du roy, pour estre instruite, 26 juin 1746-3 octobre 1746.
- Villelonge (Comtesse de), Madame, avec une femme de chambre, 28 octobre 1745, sortie il y a longtemps — Mademoiselle avec une femme de chambre, Catherine Sireur, 8 mars 1745.
- Villemer, Agnès, 22 ans, d’Avy, fille de Roger V., et de Marguerite Loumos, postulante, 27 janvier 1701-fin mars 1701.
- Villemeure, Jeanne, 17 à 18 ans. native de Montauban, 24 février 1699-7 septembre 1699-24 mars 1700-16 août 1700.
- Vincent (de), femme de Monsieur de V., avocat général de la chambre de l’Edit de Guienne, entrée le 7 septembre 1686, par ordre du roy, avant d’avoir fait abjuration, remise entre les mains des officiers du roi. 5 décembre 1686.
- Violleau, Anne, 13 ans, de Saintes, 10 mai 1773.
- Voutron (Mademoiselle de), (Nicolas), 18 à 19 ans, de La Rochelle, belle-sœur de M. Du Quesne, capitaine de vaisseau en la marine, entrée le 24 juillet 1694, par l’ordre de M. l’Intendant, pour estre instruite en la foy catholique et est enfin sortie par le même ordre, le 10 avril 1697.

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Votre message
Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Les mots-clés de l'article

pour en savoir plus sur : 1643-1715 Louis XIV - 17 Pons - 1715-1774 Louis XV - 1774-1792 Louis XVI - 17e siècle - 18e siècle - Catholicisme - Persécution religieuse - Protestantisme - Richemond (Louis de) -

Chercher dans le site

Les plus lus --- Les 50 +

1.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

4.  FAQ & R - Le Forum Aux Questions ... & aux Réponses

5.  Carte satellite Googlemap avec moteur de géolocalisation : rechercher une ville, une commune, un village


5 articles au hasard

1.  1789 - Theil-Rabier (16) : cahier de doléances de la paroisse

2.  Cressac-Saint-Genis (16) : une bande dessinée en Charente, au XIIe siècle

3.  1860 - Répertoire archéologique de la Charente - arrondissement de Confolens

4.  1075 (c) - 1792 - Histoire de l’abbaye Saint-Etienne de Vaux (Vaux-sur-Mer 17)

5.  1703 - Cognac (16) : Rôle des fiefs et arrière-fiefs du Siège Royal de Cognac


Les plus populaires --- Les 50 +

1.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Généalogie de la famille de Montalembert - 1ère partie

4.  Three generations of the Anglo-Poitou family of Vivonne, from 13th century “Poitevin mercenary captain” to 14th century “recalcitrant lady”

5.  Les enceintes urbaines et villageoises de Saintonge et d’Aunis


Brèves --- Toutes

1.  Au château de la Roche Courbon, fête de la préhistoire les 23 et 24 avril 2016

2.  Antiquité-Avenir. Réseau des Associations liées à l’Antiquité - Communiqué de presse

3.  Temples de la Saintonge Maritime : Une histoire mouvementée

4.  2.644.259 visiteurs sur Histoire Passion - Statistiques au 31/12/2013

5.  Archéologie et histoire du fleuve Charente à Taillebourg - Port d’Envaux