Vous êtes ici : Accueil -> Grands thèmes d’histoire locale -> Villes, bourgs et villages -> 17 Taillebourg -> 1723 - Aveu et dénombrement de la seigneurie de Taillebourg (...)

1723 - Aveu et dénombrement de la seigneurie de Taillebourg (Charente-Maritime)

D 21 novembre 2012     H 23:43     A Jean-Claude, Pierre     C 0 messages A 1443 LECTURES


agrandir

En 1723, Frédéric-Guillaume de La Trémouille, "prince de Talmond, comte de Taillebourg et de Benon, premier baron de Saintonge et de Tonnay-Boutonne, seigneur des terres et duchés de Châtellerault, les Essarts et autres lieux, lieutenant général des armées du roy, gouverneur des ville et forteresse de Saarrelouis et pays en dépendants" est à la tête d’une belle seigneurie à Taillebourg. Cela ne le dispense pas d’en déclarer le détail au roi, "à cause de son château de Saint-Jean d’Angély".

Les redevances seigneuriales dues par les tenanciers renvoient à des usages féodaux séculaires. On trouvera sur Histoire Passion un florilège des "devoir et achaptement" recueillis au fil des archives.

Source : Taillebourg et ses seigneurs - Abbé C. Fouché - Impr. de Javarzay (Chef-Boutonne) - 1911 - BNF Gallica

Autres aveux, reconnaissances et dénombrements sur Histoire Passion


Aveu et dénombrement du 28 Octobre 1723 [1]

Le château de Taillebourg
Dessin de Jean-Claude Chambrelent

Aveu et dénombrement que moy, Frédéric-Guillaume de La Trémoïlle, prince de Talmond, comte de Taillebourg et de Benon, premier baron de Saintonge et de Tonnay-Boutonne, seigneur des terres et duchés de Châtellerault, les Essarts et autres lieux, lieutenant général des armées du roy, gouverneur des ville et forteresse de Saarrelouis et pays en dépendants, donne et baille au roy, mon souverain seigneur, du comté de Taillebourg, situé en Saintonge, ses appartenances et dépendances, mouvant et relevant du roy, à cause de son château de Saint-Jean-d’Angély ; duquel comté cy-dessus j’ay fait au roy, entre les mains du sieur garde des sceaux de France, les foy et hommage deubs à sa majesté, le 28 octobre 1723.

C’est à scavoir mon château de Taillebourg, etc.
(Suit l’énumération où il est dit que, pour la faire complète, il faudrait des volumes plus gros que de grosses Bibles.)

En conséquence, il prétend qu’il suffit d’en donner la délimitation suivante ;

C’est à scavoir à aller le long d’iceluy, dès le port de Carillon [2], le long de la rivière de Boutonne jusqu’au pont Perrin, près de la ville de Saint-Jean-d’Angély, où est le cap de l’Espée et au pillier du dit pont les armes du dit Taillebourg engravées en la pierre du dit pillier du dit pont ; et du dit pont Perrin s’en va ainsi que la terre et justice de Foussemagne en la dite chatellenie jusqu’au pas de La Clie [3], iceluy pas compris, et d’iceluy en comprenant une rue de Varaize en laquelle rue voulait demeurer Clémence Poignarde, en comprenant Asnières, les Moulors, Sainte-Même, Esbéon, Berclou, Brizambourg, tout Ecoyeux et Authon et les autres paroisses étant encloses et renfermées au-dedans des dites bornes et limites en allant jusqu’au pont de Saint-Bris, et du dit pont en allant le chemin de Fondoutée [4] jusqu’au Perrier-Salmond ; et du dit Perrier jusqu’aux arts de Saintes et des dits arts enclous le lieu appelé Jarry, joignant à la terre de Bussac ; et de là passant dessous Lormon, traversant la Charente, s’en va vers Plassay, encloue toute la terre de Guillaume Salmond et son fief appelé anciennement le fief de Marcie et à présent le fief d’Arsejac [5] jusqu’à la lisière icelle enclouse ; et de la lisière s’en va au fief Chevrier et au chemin qui va au puy Rousseau jusqu’au puy Chevrier et au cormier de Mautemps qui est en la paroisse de Saint Porchère et delà suivant la paroisse de Saint Porchère à la grande Croix de Plassay qui est proche le village de la grande Eguille, enclouant partie de la paroisse Saint-Vivien de Saintes, toutes les paroisses d’Escurat, de Saint-Sornin de Sécheaux [6], de Plassay, de Le Mung et de Crazanne jusqu’à la terre de Fontaine de Burté ; et d’illec jusqu’à La Palu et de Ia Palu tout le long de la Charente jusqu’au port de Carillon. Première confrontation.

Au-dedans duquel comté sont situées plusieurs paroisses, plusieurs maisons nobles, fiefs, terres, seigneuries possédées par divers gentilshommes, gens d’Eglise et autres, mes vassaux, qui les tiennent et relèvent de moy, à cause de mon dit comté et château de Taillebourg aux foy et hommages et devoirs contenus dans les aveux qu’ils m’en rendent ; les noms de la majeure partie desquels s’ensuivent et les noms de ceux qui les possèdent.

Prieuré de Taillebourg. Le fief du Prieuré de Taillebourg appelé Saint-Savin, possédé par l’Abbé de Geste, doyen du chapitre de Saintes qui m’en fait foy et hommage et paye annuellement le devoir noble de deux marbotins d’or apréciez à cinquante sols.

Le fief Bréneaud [7] possédé par les chapitre et chanoines de Taillebourg, tenu de moy avouant à foy et hommage et devoir d’une torche de cire pesant quatre livres.

Les fiefs de la Motte-Rolland et autres, de la paroisse de Saint-Savinien [8], possédés parle sieur Abbé de Quintieux, prieur de Saint-Savinien, tenus de moy à foy, hommage et devoir d’une florence d’or.

Saint-Vaize [9]. Le fief et les maisons de Saint-Vaise et d’Aremberg possédés par le sieur Jullien, prieur de Saint-Vaize, tenus de moy à foy et hommage et devoir...

Saint-James [10]. Les maisons et fiefs de Saint-James possédés par le sieur Coutreau, prieur et ministre de l’hospital de Saint-James, tenus de moy à foy et hommage et devoir annuel d’une pelotte marquée aux armes de la maison de Taillebourg.

Le Prieuré de Saint-Thomas [11] situé en la paroisse Saint-Vivien de Saintes, tenu de moy à foy et hommage et en franche aumône par le sieur Pichon.

Pellouard et Sigogne, possédés par les chanoines et chapitre de Saintes, situés dans la paroisse d’Escurat et autres fiefs situés en autres paroisses du dit comté, tenus de moy à foy et hommage et devoir d’un gucenois apprécié vingt sols.

La Tranche [12]. — Les fiefs de La Tranche et autres possédés par le sieur Abbé de Saint-Jean-d’Angély, situé dans les paroisses de Saint-Hilaire, de Nantillé et d’Asnières, tenus de moy à foy et hommage et au devoir d’un verrat apprécié à cinq sols.

Le Brandet [13], maison et fief, situés paroisse de Taillebourg, possédés par le sieur du Bourg, major de cavalerie, tenu de moy à foy et hommage et au devoir de cinquante sols.

Autre fief de Saint-Savinien, possédé par le même, situé dans le bourg de Saint-Savinien, où, de présent, il y a maisons bâties, tenu de moy à foy et hommage et au devoir de cinq sols.

La Brossardière [14], maison et fief, paroisse de Taillebourg, possédés par le sieur de Gommier, tenu de moy à foy et hommage et au devoir de...

Coulonges [15], maison, terre et seigneurie de Coulonges et de la Barlionière, paroisse de Coulonges, tenus de moy à foy et hommage et de deux devoirs : l’un d’un marbotin d’or, apprécié 35 sols, et l’autre, d’un fer de lance, possé­dés par le sieur de Sainte-Hermine, capitaine de dragons.

Forgette et les Pontois [16], situés en la paroisse de Saint-Savinien, tenus de moy à foy et hommage et au devoir de quarante jours de garde au château de Taillebourg, possédés par le sieur de Luchet, capitaine de milice, à cause de la dame de Menon, son épouse.

Robert d’Asnières. Ce fief situé dans la paroisse de Saint-Savinien possédé parles mêmes tenu de moy à foy et hommage, au devoir de cinq sols.

Candé et Vaufresche [17], situés sur la paroisse de Candé, possédés par le sieur Vivron de Bernéré, tenu à foy et hommage et au devoir de quarante sols.

Quains [18]. Hébergement et fief de Quains, possédés par le sieur de Marlennys. — Foy et hommage. Devoir : cinq sols.

La Cave, maison et fiefs situés dans le bourg de Saint-Savinien, possédés par le sieur de Marlonnye. Foy et hommage. Devoir : une paire d’esperons blancs.

La Vigerie et Saint-Michel ou Matagas. Maison et fief. Foy et hommage. Devoir : sept jours de garde au château.

La Limanchère [19]. Maison et fief (même paroisse) possédés par Jean Chaigneau, marchand à Saint-Savinien. Foy et hommage. Devoir : soixante sols.

D’Anville. Fief (même paroisse) possédé par le sieur Gaillard. Foy et hommage. Devoir : six sols.

La Caillaudière [20] (même paroisse) possédé par le sieur de la Marlonge. Foy et hommage. Devoir : cinq sols.

Bernéré [21]. Maison et fief (paroisse de Saint-Savinien) possédés par le sieur de Vivraux, à cause de la dame Méchin, son épouse. Foy et hommage. Devoir ; une paire de gants blancs appéciés cinq sols.

Le Fourniou, paroisse de Saint-Savinien, possédé par les héritiers de Charles Landriau. Foy et hommage. Devoir : cinq sols.

Agonnay [22]. Maison et fief avec la haute et moyenne justice de toute la paroisse d’Agonnay, possédés par la demoiselle de Montlévrier, sous l’autorité du sieur de la Roche-du-Maine, son curateur. Foy et hommage. Devoir : une paire d’esperons dorez.

L’Asnepontière, paroisse de Bords, fief possédé par le sieur du Culant. Foy et hommage. Devoir : un marbotin d’or.

La Pacaudière [23], paroisse de Bords, fief possédé par les héritiers du sieur de La Girault. Foy et hommage. Devoir : six sols.

Chamdollan [24] maison et fiefs, paroisse de Champdolent et aussi de Bords et d’Archingeay, possédés par les enfants et héritiers du sieur marquis de Blénac. Foy et hommage. Devoir : vingt livres.

La Bardière ou Vallée, paroisse d’Archingeay, maison et fiefs possédés par le sieur de Sauciondo. Foy et hommage. Devoir : vingt-cinq sols.

Montmouton [25], paroisse d’Archingeay, maison et fief possédés par la dame de Charron et de Concarré. Foy et hommage. Devoir : un mouton d’or en toute sa laine.

Les Doyens ou Maison bretonne, paroisse des Nouillers, fief possédé par les nommés Gillet, Guitton, Audehert, etc. Foy et hommage. Devoir : une paire d’esperons blancs.

Fief du Bois, ou du Bois charmant. Maison et fief, situés paroisse des Nouillers. possédés par le sieur marquis du Dicourt. Foy et hommage. Devoir : cent sols.

Les Essarts, paroisse des Nouillers, possédés par le sieur marquis du Dicourt. Foy et hommage. Devoir : six sols et six deniers.

Troisième partie du huitième du grand fief des Nouillers. La tierce partie du huitain du grand fief des Nouillers, possédé par le menu avec diverses portions du dit grand fief, tenu par moy à foy et hommage et au devoir de dix livres.

Vaudrinières, paroisse des Nouillers, possédé par ........Foy et hommage. Devoir : vingt sols.

Marcheray, paroisse de Saint-Savinien, fief possédé parla dame de Bobène. Foy et hommage. Devoir : vingt sols.

Vaufresche ou les Razes [26], vieux logis qui fait partie du bourg des Nouillers, possédé par le sieur d’Aiguières. Foy et hommage. Devoir : un chien à oiseau.

La Mothe-Moulard ou fief Goudin, paroisse des Nouillers, possédé par le sieur d’Aiguières. Foy et hommage. Devoir : cinq sols.

Perret ou Chiasse, à présent Richemont, paroisse des Nouillers, possédé par le sieur d’Aiguières. Foy et hommage. Devoir : soixante sols.

Les Rustevins ou la Matassière, paroisse de Saint-Savinien, aujourd’hui des Nouillers. Foy et hommage. Devoir : une paire d’esperons.

Les Blaillères, paroisse des Nouillers, possédé par le sieur du Dicourt. Foy et hommage. Devoir : .

La Berlandière et la Roche d’Envaux, paroisses de Taillant, de Saint-Savinien et des Nouillers, possédés par le sieur de Saint-Georges. Foy et hommage. Devoir : une pièce d’or de deux écus.

Bignay. Maison et fief possédés par le sieur de Bonnegens, lieutenant général à Saint-Jean-d’Angély. Foy et hommage et devoir : une florence appréciée trente sols.

Le fief brun, près Saint-Jean-d’Angély.

Prévôté de Geoffroy Guilbert, près de Saint-Jean-d’Angély. Devoir : cinq sols et dix sols de chambellage.

Minaut et Bessé, situés dans la ville de Saint-Jean-d’Angély, rue Porte de Niort, possédés par les sieurs Meschin, de Larade et de Bessé.

Voissay, possédé par la dame Meschin, veuve du sieur de Saint-Martin. Devoir : 25 sols.

Les Felonneaux, maison et fief. Foy et hommage. Devoir : vingt-cinq sols.

Fondouce, paroisse de Voissay, possédé par le sieur Lescour. Devoir : vingt-cinq sols.

Le prez du Lard, paroisse de Ternant...

La Riverie, paroisse de Ternant, possédé par le sieur Boisseau de la Galernerie.

Les trois chemins, paroisse des Nouillers. Devoir : un regnardeau.

La Galernerie, paroisse de Taillant, possédée par le sieur Boisseau.

La Biraudière, paroisse de Fenioux, possédée par le sieur Devillars de la Porte-Bouthou, au devoir de cinq sols.

Dudon, paroisse de Saint-Georges. Devoir : une paire de gants.

Grandgent, maison et fief, au bourg, possédés par le sieur de Brilhac. Devoir : 10 sols.

Fenioux, possédé par le sieur de Brilhac. Devoir : deux boules et un billard.

Les Gilbert ou Terrier, paroisse de Fenioux, possédés par le sieur de Brilhac. Devoir : cinq sols.

Beaulieu, fief et moulin, paroisse de Taillebourg, possédés par le sieur de Brilhac. Devoir : une paire d’esperons dorés.

Audebaux, hébergement et fief, paroisse de Mazeray. Devoir : dix sols et cinq sols de chambellage.

Moitié du fief Michaud et Renusson et l’autre moitié du propre domaine, paroisse de Mazeray, divisé en cinq lots, possédé par le sieur de Presles, sieur de Beaufief.

Fraigneau ou les Vernais, paroisse de Mazeray, possédé par le sieur de Lescourt. Devoir : dix sols et cinq sols de chambellage.

La Croix Bergère près la porte de Saint-Jean-d’Angély, fief possédé par les héritiers du sieur Lambert. Devoir : dix sols et dix sols de chambellage.

La Forest d’Asnepont et Mauregard, possédés par le sieur Marziller, avocat. Devoir : une pièce d’or du poids de deux écus.

Estray, paroisse de Juicq, possédé par le marquis de Thors. Devoir : cent sols et une fresonge ou sept sols.

Saint-Martin de Cersay, paroisse de Saint-Hilaire, possédé par le sieur Antoine Goulard. Devoir : une florence d’or.

Les Beaupinières, paroisse de Saint-Hilaire, fief possédé par le sieur Antoine Goulard. Devoir : cinq sols.

La Brousse, paroisse de Saint-Hilaire, fief possédé par le sieur Antoine Goulard. Devoir : une maille d’or.

Barraud, paroisse de Saint-Hilaire, fief possédé par le sieur Antoine Goulard. Devoir : dix-sept sols.

Le Crignolier, paroisse de Saint-Hilaire, fief possédé par le sieur Antoine Goulard. Devoir : cinq sols.

Les grappes de Lérable, de chaumes et autres, paroisse de Saint-Hilaire, possédés par le sieur Antoine Goulard. Devoir : vingt sols.

Les Millions (chez Milon) paroisse de Saint-Hilaire, possédés par les sieurs Guiberteau, Begaud et autres. Devoir : cinq sols.

La Giraud, paroisse d’Asnières, fief possédé par le sieur de Vallée. Devoir : vingt-cinq sols.

La Laigne, paroisse d’Asnières, possédé par le sieur du Bois de Saint-Mandé. Devoir : cent sols.

Les Fontaines, paroisse d’Asnières, au sieur Jean Péau. Devoir : vingt sols.

Lalleu, paroisse d’Asnières, au sieur Gaillard. Devoir : vingt-cinq sols.

La Touche Esverlan, aux enfants et héritiers du sieur Estourneau. Devoir : vingt sols.

Les Raffegeaux ou La Clie, paroisse de Mazeray, au sieur de Ponthieu. Devoir : une paire d’esperons blancs.

Babelot, au bourg de Sainte-Même, aux héritiers de Jean Roullin. Devoir : cent sols.

Faure, id.

Nantillé, à la dame Eveillard, veuve d’Alexis de Belcier.

Deusseure, bourg de Sainte-Même, au sieur Charpentier. Devoir ; une paire d’esperons dorés.

Authon, fief et maison, au sieur Thomas. Devoir : cent sols et quarante sols.

Esbuon, fief, maison et un mas de terre à Chavagne, au sieur de Nossay. Devoir : 3 livres.

Saint-Bris, au sieur Pluchon. Devoir : cent sols.

Escoyeux, au sieur de Chesnel, d’Escoyeux. Devoir : cinq sols.

Les Achards, au même. Devoir : dix sols.

Les Pigneaux, au même. Devoir : dix-sept sols.

Vénérand, au sieur Bousquet...

Le Douhet, fief, terre et seigneurie, au marquis de Thors. Devoir : un festu.

Rochefollet ou Menestreux ou petit Bussac...

Brizambourg et Bercloux, au duc de Biron, possédés par le sieur de Bussac. Devoir : un marc d’argent.

Archiac, paroisse Saint-Vivien de Saintes, au sieur Pichon. Devoir : un arc sans corde et un bouton sans penon.

Bellivié, paroisse d’Escurat, au même.

Serneau, paroisses d’Escurat et de Saint-Georges.

Richemont, paroisse d’Escurat, au sieur Altier, à cause de sa femme. Devoir : une paire de gants de cinq sols.

Coustiers, paroisse d’Escurat, au sieur Le Berthon. Devoir ; soixante sols.

La Mothe de Coustiers, paroisse d’Escurat, au sieur de Belfonds. Devoir : soixante sols.

La Salle, dans le bourg de Plassay, au sieur de Belfonds. Devoir : six livres.

Conchamps , paroisse de Plassay, à Jude Badif. Devoir : quinze sols.

Lespine, paroisse de Plassay, au sieur de Baschoüé. Devoir : dix sols.

Les Bouteniers, paroisse d’Escurat, au sieur Du-bourg. Devoir : trente sols.

La Tour et Panloy, paroisse de Saint-Saturnin du Séchaud, au sieur Le Berthon de Faye. Devoir : un autour d’or et vingt-cinq sols.

Le Mung, au sieur Allenet. Devoir : une florence d’or.

Esnandes, au sieur de Brache. Devoir : une maille d’or.

Les Autains et la Brétille, paroisse de Bourneuf, au sieur Hubert de Chevillon. Devoir : quinze livres et dix livres.

Aubert et Saint-Pardoult. Aubert en Poitou et Saint-Pardoult en Saintonge. Devoir : seize livres.

Chadurie (Chadorie), au sieur de la Laurencie. Devoir : un marbotin d’or.

La Clie ou petit marais de la Marqueterie, aux sieurs de Mazières et Percheron, marchands à Saint-Jean-d’Angély. Devoir : une paire de gants blancs évalués à dix sols.

La Montagne ou la Frédière, aux doyen et chanoines du chapitre de Taillebourg. Devoir : un gâteau de la fleur d’un boisseau de froment.


[1C’est la reproduction de la publication d’Eugène Lemarié, éditeur à Saint-Jean-d’Angély, qui l’édita en 1879. Il en est aussi fait mention dans la nomenclature des titres de la famille de La Trémoïlle (Arch. Hist. de Saint, et d’Aunis. XXIX. 37.)

[2Commune de Cabariot

[3La Clie, à Saint-Julien de l’Escap.

[4Fondoutée : pour Fontcouverte ?

[5Arcejac, commune d’Écurat.

[6Aujourd’hui, commune de Port-d’Envaux

[7Commune de Taillebourg. — 10 habitants.

[8Chef-lieu de canton dont dépend aujourd’hui Taillebourg.

[9Commune du canton de Saintes. — 367 habitants.

[10Village de la commune du Port d’Envaux. — 70 habitants.

[11Commune du Port d’Envaux. — 36 habitants.

[12Village de la commune d’Asnières. — 100 habitants.

[13Village de la commune de Taillebourg. - 11 habitants.

[14Commune de Taillebourg. — 96 habitants.

[15Commune du canton de Saint-Savinien. — 200 habitants. Le 1er janvier 1973, les communes d’Agonnay et de Coulonge-sur-Charente ont été rattachées à Saint-Savinien

[16Commune de Saint-Savinien. —90 habitants.

[17Commune de Tonnay-Charente. — 109 habitants.

[18Commune de Saint-Savinien.

[1910 habitants.

[20Cinq habitants.

[21Quatre habitants.

[22Commune du canton de Saint-Savinien.

[23Hameau, commune de Saint-Clément. — 6 habitants.

[24Commune du canton de Saint-Savinien.

[25Commune d’Archingeay. — 38 habitants.

[26Château des Nouillers.

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Votre message
Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Les mots-clés de l'article

pour en savoir plus sur : 16 Chadurie - 17 Agonnay - 17 Annepont - 17 Asnières-la-Giraud - 17 Authon-Ebéon - 17 Bercloux - 17 Bignay - 17 Bords - 17 Bourgneuf - 17 Brizambourg - 17 Bussac-sur-Charente - 17 Cabariot - 17 Champdolent - 17 Crazannes - 17 Ecoyeux - 17 Ecurat - 17 Esnandes - 17 Fenioux - 17 Fontcouverte - 17 Juicq - 17 Le Douhet - 17 Les Nouillers - 17 Mazeray - 17 Mung (le) - 17 Nantillé - 17 Plassay - 17 Port-d’Envaux - 17 Saint-Bris-des-Bois - 17 Saint-Hilaire-de-Villefranche - 17 Saint-Jean-d’Angély - 17 Saint-Julien-de-l’Escap - 17 Saint-Pardoult - 17 Saint-Porchaire - 17 Saint-Savinien - 17 Saint-Vaize - 17 Sainte-Même - 17 Saintes - 17 Taillant - 17 Taillebourg - 17 Taillebourg - 17 Varaize - 17 Vénérand - 17 Voissay - 1715-1774 Louis XV - 18e siècle - Aveux, reconnaissances, dénombrements - Carte satellite - Droits seigneuriaux - Tremoille - Trimouille (de la) -

Chercher dans le site

Les plus lus --- Les 50 +

1.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

4.  FAQ & R - Le Forum Aux Questions ... & aux Réponses

5.  Carte satellite Googlemap avec moteur de géolocalisation : rechercher une ville, une commune, un village


5 articles au hasard

1.  1789 - Tuzie (16) : Cahier de doléances de la paroisse

2.  1645 - St Maurice de Tavernole (17) : Hommage du Seigneur de Château-Chesnel au Comte de Jonzac

3.  1493 - Angoumois - Mansle (16) - Foires - Lettres patentes du roi Charles VIII

4.  1719 - Cognac (16) - Privilèges accordés à la ville et faubourg par Louis XV

5.  Poids, et mesures en Saintonge, Aunis et Angoumois


Les plus populaires --- Les 50 +

1.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Three generations of the Anglo-Poitou family of Vivonne, from 13th century “Poitevin mercenary captain” to 14th century “recalcitrant lady”

4.  FAQ & R - Le Forum Aux Questions ... & aux Réponses

5.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne


Brèves --- Toutes

1.  Au château de la Roche Courbon, fête de la préhistoire les 23 et 24 avril 2016

2.  Antiquité-Avenir. Réseau des Associations liées à l’Antiquité - Communiqué de presse

3.  Temples de la Saintonge Maritime : Une histoire mouvementée

4.  2.644.259 visiteurs sur Histoire Passion - Statistiques au 31/12/2013

5.  Archéologie et histoire du fleuve Charente à Taillebourg - Port d’Envaux