Bourgneuf (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

D 3 février 2009     H 13:04     A Pierre     C 0 messages A 865 LECTURES


Le commentaire d’Arcère sur l’authenticité des reliques rapportées de Jérusalem par Gui de Melay, Chevalier hospitalier de Saint Jehan de Rhodes, mérite le détour.

Voir : Carte satellite des lieux décrits par Louis-Etienne Arcère

Source : Histoire de la ville de la Rochelle et du Pays d’Aulnis - Louis-Etienne Arcère - La Rochelle - 1756 - Books Google

Bourg-Neuf

Bourg-Neuf est un Bourg du pays d’Aulnis, situé dans une plaine couverte de vignobles. Ce lieu étoit autrefois considérable r comme il paroît par une Charte datée de Benon, & donnée par Jean fils du Roi Jean, Duc de Berri & d’Auvergne, Comte de Poitiers , de Mascon , d’Angoulême & de Saintonge. [1]« Après la Ville de la Rochelle, est-il dit, le lieu de Bourg-neuf est le plus solempné & aisé lieu du pays d’Aulnis, pour avoir & tenir foire pour le peuple. »

Guillaume Arnaud, Commandeur de la Maison de Bourg-neuf de l’Ordre de l’Hôpital de Saint Jehan de Jerusalem, obtint de ce Prince le changement du marché qui se tenoit le Dimanche, & qui fut transféré au Samedi : il en obtint encore le privilège de deux foires par an, assignées au 30 d’Août & au jour de Sainte Catherine. On trouve dans la nouvelle collection des Ordonnances la confirmation de ce privilège par Charles V.

« En 1476, Gui de Melay, Chevalier hospitalier de Saint Jehan de Rhodes, Commandeur des Commanderiez de Quimper-Corentin, de Theré & de Bourg-neuf, fit don à l’Eglise paroissiale de ce Bourg, d’une Croix de vermeil, dans laquelle étoient enchassées des reliques de Notre-Seigneur & de Madame Sainte Catherine, qu’il certifia, foi de Chevalier, avoir apporté de Jerusalem & pays de Rhodes » [2]

Si ce Chevalier prétendit par-là prouver l’authenticité de ces reliques, la preuve n’étoit pas d’une grande force ; mais au siecle où il vivoit, elle étoit reçue.

Jacques Olivier, Procureur au Parlement de Paris, Seigneur de Leuville & du Coudray près de Chartres, naquit à Bourg-neuf dans le quinzième siecle. Il étoit ayeul de François Olivier, Seigneur de Leuville, Président au Parlement de Paris & Chancelier de France, Magistrat recommandable par ses vertus & ses talens , vir tanto fastigio dignissimus, dit M. de Thou [3]. Le Laboureur dans ses additions aux Mémoires de Castelnau, parle ainsi de ce Chancelier originaire du pays d’Aulnis : « Si après sa retraite sa maison de Leuville fut moins remplie de gens de cour, elle n’en fut que plus honorée pour être devenue le temple & l’asyle de la justice, & d’être consacrée sous ce nom par le témoignage des sages & des illustres du siecle, & principalement par les vers de Michel de l’Hôpital, ami intime de ce Chancelier, qui fut non-seulement son successeur, mais un autre lui-même en fortune & en vertu. » [4]

Jacques Olivier de Bourgneuf eut plusieurs enfans, entr’autres Jacques Olivier, reçu Avocat au Châtelet en 1482, ensuite pourvu de l’Office d’Avocat du Roi extraordinaire au Parlement en 1502, & honoré en 1507 de la Charge de Président, au lieu d’Antoine Duprat : ce Président étoit pere de François Olivier, Chancelier de France le 18 Avril 1545. [5]

Le quatrième fils de Jacques Olivier se nommoit Jean, Religieux de l’Abbaye de Saint Denis, ensuite Abbé de ce Monastere. Il fut nommé en 1532 à l’Evêché d’Angers.


[1Ordonn. Tom. 3, pag. 606

[2Mém. Comm. par M. le Curé de Bourg-Neuf.

[3Lib. 23.

[4Tom. 1, p. 391.

[5Gr. Offic. tom. 6., pag. 483

Dans la même rubrique

Esnandes (17) par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Brouage (17) par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

L’ile de Ré (17) et l’ile de Loix, par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

L’ile d’Aix (17) et l’ile Madame, par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

L’ile d’Oléron (17) par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Châtelaillon (17) par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Surgères (17) par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Queue-de-Vache alias Coup-de-Vague à Marsilly (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Le Plomb, à l’Houmeau (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Nieuil alias Nieul-sur-Mer (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

L’Aleu alias Laleu (La Rochelle 17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Marans (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Dompierre-sur-Mer (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Saint-Xandre et Puilboreau (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Aitré alias Aytré (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Angoulins (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Clavette (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

La Jarne (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Périgni alias Périgny (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Sainte-Soule ou Sainte-Soulle (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Forges (17) et Ardillières (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Ciré, alias Ciré-d’Aunis (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Fourras alias Fouras (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

La Rochelle (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

La Banlieue de la Rochelle (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Monmeillan, ville d’Aunis engloutie par la mer, par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Rochefort (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Benon (17) et son Comté, par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Nuaillé alias Nuaillé-d’Aunis (17) et Saint-Sauveur, par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Mauzé alias Mauzé-sur-le-Mignon (79), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Pauléon alias Poléon, à Saint-Georges-du-Bois (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

1224 - 1758 - Chronologie des gouverneurs de La Rochelle et du pays d’Aunis

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Votre message
Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Les mots-clés de l'article

pour en savoir plus sur : 17 Bourgneuf - Arcère Louis-Etienne (1698-1782) - Province Aunis -

Chercher dans le site

Les plus lus --- Les 50 +

1.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

4.  FAQ & R - Le Forum Aux Questions ... & aux Réponses

5.  Carte satellite Googlemap avec moteur de géolocalisation : rechercher une ville, une commune, un village


5 articles au hasard

1.  1789 - Tuzie (16) : Cahier de doléances de la paroisse

2.  1645 - St Maurice de Tavernole (17) : Hommage du Seigneur de Château-Chesnel au Comte de Jonzac

3.  1493 - Angoumois - Mansle (16) - Foires - Lettres patentes du roi Charles VIII

4.  1719 - Cognac (16) - Privilèges accordés à la ville et faubourg par Louis XV

5.  Poids, et mesures en Saintonge, Aunis et Angoumois


Les plus populaires --- Les 50 +

1.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Three generations of the Anglo-Poitou family of Vivonne, from 13th century “Poitevin mercenary captain” to 14th century “recalcitrant lady”

4.  FAQ & R - Le Forum Aux Questions ... & aux Réponses

5.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne


Brèves --- Toutes

1.  Au château de la Roche Courbon, fête de la préhistoire les 23 et 24 avril 2016

2.  Antiquité-Avenir. Réseau des Associations liées à l’Antiquité - Communiqué de presse

3.  Temples de la Saintonge Maritime : Une histoire mouvementée

4.  2.644.259 visiteurs sur Histoire Passion - Statistiques au 31/12/2013

5.  Archéologie et histoire du fleuve Charente à Taillebourg - Port d’Envaux