Histoire Passion - Saintonge Aunis Angoumois

Accueil > Grands thèmes d’histoire locale > Descriptions des provinces et départements > Aunis > Histoire de la ville de la Rochelle et du Pays d’Aulnis - (...) > Bourgneuf (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Bourgneuf (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

mardi 3 février 2009, par Pierre, 926 visites.

Le commentaire d’Arcère sur l’authenticité des reliques rapportées de Jérusalem par Gui de Melay, Chevalier hospitalier de Saint Jehan de Rhodes, mérite le détour.

Voir : Carte satellite des lieux décrits par Louis-Etienne Arcère

Source : Histoire de la ville de la Rochelle et du Pays d’Aulnis - Louis-Etienne Arcère - La Rochelle - 1756 - Books Google

Bourg-Neuf

Bourg-Neuf est un Bourg du pays d’Aulnis, situé dans une plaine couverte de vignobles. Ce lieu étoit autrefois considérable r comme il paroît par une Charte datée de Benon, & donnée par Jean fils du Roi Jean, Duc de Berri & d’Auvergne, Comte de Poitiers , de Mascon , d’Angoulême & de Saintonge. [1]« Après la Ville de la Rochelle, est-il dit, le lieu de Bourg-neuf est le plus solempné & aisé lieu du pays d’Aulnis, pour avoir & tenir foire pour le peuple. »

Guillaume Arnaud, Commandeur de la Maison de Bourg-neuf de l’Ordre de l’Hôpital de Saint Jehan de Jerusalem, obtint de ce Prince le changement du marché qui se tenoit le Dimanche, & qui fut transféré au Samedi : il en obtint encore le privilège de deux foires par an, assignées au 30 d’Août & au jour de Sainte Catherine. On trouve dans la nouvelle collection des Ordonnances la confirmation de ce privilège par Charles V.

« En 1476, Gui de Melay, Chevalier hospitalier de Saint Jehan de Rhodes, Commandeur des Commanderiez de Quimper-Corentin, de Theré & de Bourg-neuf, fit don à l’Eglise paroissiale de ce Bourg, d’une Croix de vermeil, dans laquelle étoient enchassées des reliques de Notre-Seigneur & de Madame Sainte Catherine, qu’il certifia, foi de Chevalier, avoir apporté de Jerusalem & pays de Rhodes » [2]

Si ce Chevalier prétendit par-là prouver l’authenticité de ces reliques, la preuve n’étoit pas d’une grande force ; mais au siecle où il vivoit, elle étoit reçue.

Jacques Olivier, Procureur au Parlement de Paris, Seigneur de Leuville & du Coudray près de Chartres, naquit à Bourg-neuf dans le quinzième siecle. Il étoit ayeul de François Olivier, Seigneur de Leuville, Président au Parlement de Paris & Chancelier de France, Magistrat recommandable par ses vertus & ses talens , vir tanto fastigio dignissimus, dit M. de Thou [3]. Le Laboureur dans ses additions aux Mémoires de Castelnau, parle ainsi de ce Chancelier originaire du pays d’Aulnis : « Si après sa retraite sa maison de Leuville fut moins remplie de gens de cour, elle n’en fut que plus honorée pour être devenue le temple & l’asyle de la justice, & d’être consacrée sous ce nom par le témoignage des sages & des illustres du siecle, & principalement par les vers de Michel de l’Hôpital, ami intime de ce Chancelier, qui fut non-seulement son successeur, mais un autre lui-même en fortune & en vertu. » [4]

Jacques Olivier de Bourgneuf eut plusieurs enfans, entr’autres Jacques Olivier, reçu Avocat au Châtelet en 1482, ensuite pourvu de l’Office d’Avocat du Roi extraordinaire au Parlement en 1502, & honoré en 1507 de la Charge de Président, au lieu d’Antoine Duprat : ce Président étoit pere de François Olivier, Chancelier de France le 18 Avril 1545. [5]

Le quatrième fils de Jacques Olivier se nommoit Jean, Religieux de l’Abbaye de Saint Denis, ensuite Abbé de ce Monastere. Il fut nommé en 1532 à l’Evêché d’Angers.


[1Ordonn. Tom. 3, pag. 606

[2Mém. Comm. par M. le Curé de Bourg-Neuf.

[3Lib. 23.

[4Tom. 1, p. 391.

[5Gr. Offic. tom. 6., pag. 483

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Rechercher dans le site

Un conseil : Pour obtenir le meilleur résultat, mettez le mot ou les mots entre guillemets [exemple : "mot"]. Cette méthode vaut également pour tous les moteurs de recherche sur internet.