Bourgneuf (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

D 3 février 2009     H 13:04     A Pierre     C 0 messages A 868 LECTURES


Le commentaire d’Arcère sur l’authenticité des reliques rapportées de Jérusalem par Gui de Melay, Chevalier hospitalier de Saint Jehan de Rhodes, mérite le détour.

Voir : Carte satellite des lieux décrits par Louis-Etienne Arcère

Source : Histoire de la ville de la Rochelle et du Pays d’Aulnis - Louis-Etienne Arcère - La Rochelle - 1756 - Books Google

Bourg-Neuf

Bourg-Neuf est un Bourg du pays d’Aulnis, situé dans une plaine couverte de vignobles. Ce lieu étoit autrefois considérable r comme il paroît par une Charte datée de Benon, & donnée par Jean fils du Roi Jean, Duc de Berri & d’Auvergne, Comte de Poitiers , de Mascon , d’Angoulême & de Saintonge. [1]« Après la Ville de la Rochelle, est-il dit, le lieu de Bourg-neuf est le plus solempné & aisé lieu du pays d’Aulnis, pour avoir & tenir foire pour le peuple. »

Guillaume Arnaud, Commandeur de la Maison de Bourg-neuf de l’Ordre de l’Hôpital de Saint Jehan de Jerusalem, obtint de ce Prince le changement du marché qui se tenoit le Dimanche, & qui fut transféré au Samedi : il en obtint encore le privilège de deux foires par an, assignées au 30 d’Août & au jour de Sainte Catherine. On trouve dans la nouvelle collection des Ordonnances la confirmation de ce privilège par Charles V.

« En 1476, Gui de Melay, Chevalier hospitalier de Saint Jehan de Rhodes, Commandeur des Commanderiez de Quimper-Corentin, de Theré & de Bourg-neuf, fit don à l’Eglise paroissiale de ce Bourg, d’une Croix de vermeil, dans laquelle étoient enchassées des reliques de Notre-Seigneur & de Madame Sainte Catherine, qu’il certifia, foi de Chevalier, avoir apporté de Jerusalem & pays de Rhodes » [2]

Si ce Chevalier prétendit par-là prouver l’authenticité de ces reliques, la preuve n’étoit pas d’une grande force ; mais au siecle où il vivoit, elle étoit reçue.

Jacques Olivier, Procureur au Parlement de Paris, Seigneur de Leuville & du Coudray près de Chartres, naquit à Bourg-neuf dans le quinzième siecle. Il étoit ayeul de François Olivier, Seigneur de Leuville, Président au Parlement de Paris & Chancelier de France, Magistrat recommandable par ses vertus & ses talens , vir tanto fastigio dignissimus, dit M. de Thou [3]. Le Laboureur dans ses additions aux Mémoires de Castelnau, parle ainsi de ce Chancelier originaire du pays d’Aulnis : « Si après sa retraite sa maison de Leuville fut moins remplie de gens de cour, elle n’en fut que plus honorée pour être devenue le temple & l’asyle de la justice, & d’être consacrée sous ce nom par le témoignage des sages & des illustres du siecle, & principalement par les vers de Michel de l’Hôpital, ami intime de ce Chancelier, qui fut non-seulement son successeur, mais un autre lui-même en fortune & en vertu. » [4]

Jacques Olivier de Bourgneuf eut plusieurs enfans, entr’autres Jacques Olivier, reçu Avocat au Châtelet en 1482, ensuite pourvu de l’Office d’Avocat du Roi extraordinaire au Parlement en 1502, & honoré en 1507 de la Charge de Président, au lieu d’Antoine Duprat : ce Président étoit pere de François Olivier, Chancelier de France le 18 Avril 1545. [5]

Le quatrième fils de Jacques Olivier se nommoit Jean, Religieux de l’Abbaye de Saint Denis, ensuite Abbé de ce Monastere. Il fut nommé en 1532 à l’Evêché d’Angers.


[1Ordonn. Tom. 3, pag. 606

[2Mém. Comm. par M. le Curé de Bourg-Neuf.

[3Lib. 23.

[4Tom. 1, p. 391.

[5Gr. Offic. tom. 6., pag. 483

Dans la même rubrique

Esnandes (17) par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Brouage (17) par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

L’ile de Ré (17) et l’ile de Loix, par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

L’ile d’Aix (17) et l’ile Madame, par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

L’ile d’Oléron (17) par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Châtelaillon (17) par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Surgères (17) par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Queue-de-Vache alias Coup-de-Vague à Marsilly (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Le Plomb, à l’Houmeau (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Nieuil alias Nieul-sur-Mer (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

L’Aleu alias Laleu (La Rochelle 17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Marans (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Dompierre-sur-Mer (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Saint-Xandre et Puilboreau (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Aitré alias Aytré (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Angoulins (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Clavette (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

La Jarne (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Périgni alias Périgny (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Sainte-Soule ou Sainte-Soulle (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Forges (17) et Ardillières (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Ciré, alias Ciré-d’Aunis (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Fourras alias Fouras (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

La Rochelle (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

La Banlieue de la Rochelle (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Monmeillan, ville d’Aunis engloutie par la mer, par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Rochefort (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Benon (17) et son Comté, par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Nuaillé alias Nuaillé-d’Aunis (17) et Saint-Sauveur, par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Mauzé alias Mauzé-sur-le-Mignon (79), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Pauléon alias Poléon, à Saint-Georges-du-Bois (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

1224 - 1758 - Chronologie des gouverneurs de La Rochelle et du pays d’Aunis

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Votre message
Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Les mots-clés de l'article

pour en savoir plus sur : 17 Bourgneuf - Arcère Louis-Etienne (1698-1782) - Province Aunis -

Chercher dans le site

Les plus lus --- Les 50 +

1.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

4.  FAQ & R - Le Forum Aux Questions ... & aux Réponses

5.  Carte satellite Googlemap avec moteur de géolocalisation : rechercher une ville, une commune, un village


5 articles au hasard

1.  1242 - La bataille de Taillebourg, racontée par les chroniqueurs français vers 1670

2.  1655 - Puybollier, près d’Echallat (16) - Séquestrée, obligée à signer un contrat de mariage et rackettée

3.  1676 - Règlement du port de La Rochelle

4.  1451 - Charles VII confisque la seigneurie de Pons (17) au profit du royaume

5.  1789 - Bonnes (16) : cahier de doléances de la paroisse


Les plus populaires --- Les 50 +

1.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Carte satellite Googlemap avec moteur de géolocalisation : rechercher une ville, une commune, un village

4.  1120 - Cartulaire de l’église d’Angoulême - Terre de Bouchereau à Macqueville (17)

5.  Études historiques sur la ville de Cognac et l’arrondissement, par F. Marvaud - Table onomastique


Brèves --- Toutes

1.  Au château de la Roche Courbon, fête de la préhistoire les 23 et 24 avril 2016

2.  Antiquité-Avenir. Réseau des Associations liées à l’Antiquité - Communiqué de presse

3.  Temples de la Saintonge Maritime : Une histoire mouvementée

4.  2.644.259 visiteurs sur Histoire Passion - Statistiques au 31/12/2013

5.  Archéologie et histoire du fleuve Charente à Taillebourg - Port d’Envaux