Plan du site : détaillé / réduit
Mots-clés
Liens
S'abonner
Forum
Livre d'or
Archives
Contact
 
Vous êtes ici : Accueil » Grands thèmes d’histoire locale » Descriptions des provinces et départements » Aunis » Histoire de la ville de la Rochelle et du Pays d’Aulnis - (...) » Sainte-Soule ou Sainte-Soulle (17), par Louis-Etienne Arcère (...)

Sainte-Soule ou Sainte-Soulle (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

D 3 février 2009     H 12:21     A Pierre     C 0 messages     A 1671 LECTURES


Question : pourquoi le nom de Sainte-Soule, qui correspond bien à l’étymologie donnée par Arcère, est-il devenu Sainte-Soulle ?

Voir : Carte satellite des lieux décrits par Louis-Etienne Arcère

Source : Histoire de la ville de la Rochelle et du Pays d’Aulnis - Louis-Etienne Arcère - La Rochelle - 1756 - Books Google

Voir en ligne :

Sainte-Soule

La Paroisse de Sainte-Soule, Sancta-Solina, comme on lit dans la Charte de sécularisation de l’Eglise de Luçon, renferme plusieurs Villages & Hameaux y dont les principaux sont Usseau, les basses Rivières, divisées en grandes & en petites, Saint-Cou & Coudin, ce qui fait en tout 415 feux. On trouve encore dans l’étendue de cette Paroisse le Château de la Gremenaudiere, flanqué de six tours & entouré de fossés ; c’est le plus entier de tous les anciens Châteaux de l’Aulnis : la Suze, dépendance de l’ancien Château de la Rochelle, relevant du Roi à foi & hommage-lige, au devoir d’un marbotin d’or apprécié à vingt sols, à muance de Vassal [1]. Le marbotin, selon Menage, devoit son origine à l’Espagne.

On ne doit pas passer sous silence le Trueîl au secret, ainsi appelle à cause du Traité conclu entre Bertrand du Guesclin, Connétable de France, & les Rochellois, l’an 1372. « Le complot, dit la Popeliniere, fut fait au Trueil au secret, petite maison sise en un vallon qu’on laisse à gauche allant de la Rochelle à Nuaillé & Frontenay , ainsi nommé pour ce que tout fut bien prévu, sagement conduit & dextrement exécuté. » [2]

Au sud des basses Rivières, on voit les vestiges d’une Place forte ; & au nord de Sainte-Soule, sont les ruines d’un autre Château placé sur une hauteur nommée le Breuil-Bertin.


[1Bureau des Finances

[2L’Admiral de Fr., pag. 45

Dans la même rubrique

Esnandes (17) par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Brouage (17) par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

L’ile de Ré (17) et l’ile de Loix, par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

L’ile d’Aix (17) et l’ile Madame, par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

L’ile d’Oléron (17) par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Châtelaillon (17) par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Surgères (17) par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Queue-de-Vache alias Coup-de-Vague à Marsilly (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Le Plomb, à l’Houmeau (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Nieuil alias Nieul-sur-Mer (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

L’Aleu alias Laleu (La Rochelle 17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Marans (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Dompierre-sur-Mer (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Saint-Xandre et Puilboreau (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Aitré alias Aytré (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Angoulins (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Clavette (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

La Jarne (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Périgni alias Périgny (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Sainte-Soule ou Sainte-Soulle (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Forges (17) et Ardillières (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Bourgneuf (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Ciré, alias Ciré-d’Aunis (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Fourras alias Fouras (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

La Rochelle (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

La Banlieue de la Rochelle (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Monmeillan, ville d’Aunis engloutie par la mer, par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Rochefort (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Benon (17) et son Comté, par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Nuaillé alias Nuaillé-d’Aunis (17) et Saint-Sauveur, par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Mauzé alias Mauzé-sur-le-Mignon (79), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

Pauléon alias Poléon, à Saint-Georges-du-Bois (17), par Louis-Etienne Arcère (1698-1782)

1224 - 1758 - Chronologie des gouverneurs de La Rochelle et du pays d’Aunis

...
Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document

Les mots-clés de l'article

pour en savoir plus sur : 17 Sainte-Soulle - Arcère Louis-Etienne (1698-1782) - Province Aunis -

Je recherche dans le site

Un conseil : Pour obtenir le meilleur résultat, mettez le mot ou les mots entre guillemets [exemple : "mot"]. Cette méthode vaut également pour tous les moteurs de recherche sur internet.