Vous êtes ici : Accueil -> Chronologie de l’histoire locale -> Création des 3 provinces -> 1380 - Jean, comte du Poitou, rend la Saintonge et l’Angoumois au Roi (...)

1380 - Jean, comte du Poitou, rend la Saintonge et l’Angoumois au Roi Charles V

D 11 janvier 2008     H 12:50     A Pierre     C 0 messages A 961 LECTURES


Jean [1], fils du roi Jean le Bon, duc de Berry et d’Auvergne, comte de Poitou, restitue au roi Charles V [2], son frère, les comtés de Saintonge et d’Angoumois, que leur père lui avait provisoirement donnés.
Il reçoit en contrepartie 80.000 francs, dont 20.000 en liquide et le reste sous la forme de 2 hôtels à Paris (Hôtel de Nesle et Hôtel du Val la Reine ex-Val Comtesse).

Le document d’origine est inclus dans un vidimus [3] du 7 juillet 1386. C’est pour cette raison qu’il est présenté dans un ouvrage sur le règne de Charles VI.

Source : Choix de pièces inédites relatives au règne de Charles VI – L. Douët d’Arcq – Paris – 1863 – Books Google

(Orig. Parch. - Trèsor des Chartes. Carton J 186, pièce 61)

Quittance donnée par Jean, duc de Berri, au roi, d’une somme de 80.000 francs en compensation des comtés de Saintonge et d’Angoumois

Paris, 7 juillet 1386

Le couronnement du Roi Charles V
dit "Le Sage"

A tous ceuls qui ces lettres verront, Audoin Chauveron, chevalier, conseiller du Roy nostresire et garde de la prévosté de Paris, salut.

Savoir faisons que nous, l’an de grâce mil CCC IIII xx et six, le jeudi second jour d’aoust, vesmes unes lettres de monseigneur le duc de Berry, séellées de son séel, contenant ceste forme.

Jehan, filz de Roy de France, duc de Berry et d’Auvergne, conte de Poitou.

A tous ceulx qui ces lettres verront, salut. Comme pour et en récompensacion des contés de Xaintonge et d’Engomois que feu monseigneur le Roy, que Dieux absoille, nous bailla jà pieçà et lesquelles en son vivant il voult que nous lui rendissions, et les reprint en sa main monseigneur le Roy son filz, après le trespassement de mondit seigneur son père, pour certaines causes qui à ce le meuvent, nous ait donné pour une fois la somme de quatre vins mille frans, dont il nous a baillé en payement l’ostel de Neelle, assis à Paris près des Augustins, et l’ostel du Val la Royne, qui devant estoit appellé le Val Contesse, à nous et à nos hoirs perpétuelment, pour la somme de vint mille frans.

Et par ainsi nous resta à paier soixante mille frans, si comme tout ce puet apparoir plus à plain par lettres de mondit seigneur sur ce faictes, en las de soye et cire vert, données au Bois de Vincennes ou mois de janvier l’an mil CCC quatre vins. Laquelle somme de soixante mille frans, mondit seigneur nous ait fait paier par Jehan Chanteprime, son receveur général des aides de la guerre, en douze mois, c’est assavoir cinq mille frans pour mois fénissans en cest mois de juillet. Et icelle somme avons fait recevoir par nostre amé Colin Mengin, nostre trésorier général, qui chascun mois en a baillé, pour et en nostre nom, ses lettres de recongnoissance audit receveur.

Savoir faisons que de ladicte somme de quatre vins mille frans, pour les causes dessusdictes et par la manière que dit est, nous nous tenons pour bien paiez et contens, et en quictons mondit seigneur, et aussi desdictes contés, et de tout ce que à cause d’icelles lui en pourrions demander, ores et ou temps avenir, et à ses hoirs, sans ce que jamais, nous ou nos hoirs ou ceulx qui de nous auront cause, lui en puissions aucune chose demander, ou à ses hoirs ou à ceulx qui de lui auront cause, selon la forme et teneur des lettres de mondit seigneur sur ce faictes.

Donné à Paris, soubz nostre séel, le septisme jour de juillet, l’an de grâce mil CCC IIII xx et six.

Ainsi signé : Par monseigneur le Duc, Veauce

Et nous en ce transcript avons mis le séel de ladicte prévosté de Paris, l’an et le jour cy dessus premiers diz.

J MAUGIER


[1Pour en savoir plus sur Jean 1er de Berry : un article de Wikipédia.

[2Charles V de France, dit Charles le Sage (né à Vincennes, le 21 janvier 1338 - mort à Beauté-sur-Marne, le 16 septembre 1380), est roi de France de 1364 à 1380. Son règne marque la fin de la première partie de la guerre de Cent Ans : il réussit à récupérer toutes les terres perdues par ses prédécesseurs, restaure l’autorité de l’État et relève le royaume de ses ruines. (Source Wikipédia)

[3Vidimus terme latin signifiant "Nous avons vu". C’est un acte dans lequel une personne habilitée (juge, notaire, etc.) certifie qu’elle a vu le contenu d’un acte, et elle utilise ce qu’elle a vu pour confirmer l’existence de ce document antérieur. Compte tenu du risque de subornation du témoin, un vidimus reste, pour les autres parties prenantes, puis pour l’historien, un document qui ne présente pas toutes les garanties de véracité.

La définition du vidimus donnée dans le texte est d’une grande clarté : "... le jeudi second jour d’aoust, vesmes [nous vîmes] unes lettres de monseigneur le duc de Berry, séellées de son séel, contenant ceste forme ...

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Votre message
Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Les mots-clés de l'article

pour en savoir plus sur :

Chercher dans le site

Les plus lus --- Les 50 +

1.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

4.  FAQ & R - Le Forum Aux Questions ... & aux Réponses

5.  Carte satellite Googlemap avec moteur de géolocalisation : rechercher une ville, une commune, un village


5 articles au hasard

1.  17e siècle - Papier et eaux-de-vie : produits traditionnels de l’Angoumois

2.  1541 - Vars (16) - Découverte archéologique dans un champ

3.  1553 - Rôle de la noblesse de Saintonge

4.  1803 - Description de la Touvre, rivière exceptionnelle

5.  1703 - Cognac (16) : Rôle des fiefs et arrière-fiefs du Siège Royal de Cognac


Les plus populaires --- Les 50 +

1.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Three generations of the Anglo-Poitou family of Vivonne, from 13th century “Poitevin mercenary captain” to 14th century “recalcitrant lady”

4.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

5.  1120 - Cartulaire de l’église d’Angoulême - Terre de Bouchereau à Macqueville (17)


Brèves --- Toutes

1.  Au château de la Roche Courbon, fête de la préhistoire les 23 et 24 avril 2016

2.  Antiquité-Avenir. Réseau des Associations liées à l’Antiquité - Communiqué de presse

3.  Temples de la Saintonge Maritime : Une histoire mouvementée

4.  2.644.259 visiteurs sur Histoire Passion - Statistiques au 31/12/2013

5.  Archéologie et histoire du fleuve Charente à Taillebourg - Port d’Envaux