Histoire Passion - Saintonge Aunis Angoumois

Accueil > Chronologie de l’histoire locale > La cration des 3 provinces > 1372 - 1380 - Comment le Comt d’Angoulme fut runi la Couronne de France

1372 - 1380 - Comment le Comt d’Angoulme fut runi la Couronne de France

dimanche 27 septembre 2009, par Pierre, 3133 visites.

La cration du royaume de France est un parcours chaotique entre hritages, mariages, usurpations, guerres et transactions. L’Angoumois n’est pas un cas particulier.

Source : Dictionnaire universel des sciences morale, conomique, politique et diplomatique, ou Bibliothque de l’homme d’tat et du Citoyen - Jean Baptiste Robinet - Londres - 1778 - Books Google

L’Angoumois, par P. Du Val geographe du roy

Runion du Comt d’Angoulme la Couronne

Charles le Chauve [NDLR : 855-877] mit Ithier pour Gouverneur ou Comte Angoulme.

Dans le dixime sicle, Guillaume Taillefer se rendit absolu dans son Comt, en reconnoissant le Duc d’Aquitaine pour son Seigneur.

Aymar, le quatorzime de ses Comtes, qui mourut en 1218, lassa pour hritire Isabelle, qui avoit pous l’anne prcdente Hugues X de Lusignan, Comte de la Marche.

L’an 1303, la mort de Hugues le Brun, un des descendans de ce Hugues de Lusignan, ou du moins aprs celle de son frre Guy ou Guyard, accus du crime de flonie, Philippe le Bel s’appropria toute cette succession, en transigeant avec les prtendans. Les transactions sont des annes 1308, 1309, & la dernire est de 1328, sous Philippe de Valois.

En 1327, Philippe le Long mariant sa nice Jeanne, Reine de Navarre, & fille de Louis Hutin, Philippe, Comte d’Evreux, lui assigna le Comt d’Angoulme.

Leur fils, Charles le Mauvais, clbre par les maux qu’il causa la France, en fut dpouill par le Roi Jean, qui s’en empara la mort de cette Jeanne, en 1349.

En 1351, ce mme Comt fut donn au Conntable Charles d’Espagne, que Charles le Mauvais fit assassiner deux ans aprs. Alors le Comt retourna au Roi.

La malheureuse journe de Poitiers, o le Roi Jean fut fait prisonnier en 1356, fit passer l’Angoumois entre les mains de l’Anglois, & il lui fut cd en toute souverainet par le trait de Brtigny, en 1360. Mais la guerre tant recommence entre les deux Nations, cette Province se donna au Roi Charles V, vers l’an 1372.

Charles VI, en 1394, en fit un accroissement d’apanage Louis de France, Duc d’Orlans, son frre ; & celui-ci, en 1403 , faisant le partage de ses biens, donna Jean, son second fils, le Comt d’Angoulme. Jean fut pre de Charles, & grand-pre de Franois I, qui, en 1515, rigea ce Comt en Duch, en faveur de Louise de Savoie sa mre.

Depuis, ce Duch fut donn en apanage Diane, fille naturelle de Henri II, & Charles de Valois, fils naturel de Charles IX, tous deux morts sans postrit.

Dfinition de l’Apanage

Un apanage est une concession de fief par le souverain ses plus jeunes fils, alors que le fils an devient roi la mort de son pre. C’est une portion du domaine royal donn au fils cadet du roi. L’apanage revient la Couronne lorsqu’il n’y a plus d’hritier mle, selon un arrt du Parlement de 1283[1]. Les apanages ont t considrs comme la part d’hritage transmise aux plus jeunes fils. Ces terres ne pouvaient tre vendues, ni hypothques, ni employes comme dot, et devaient revenir au domaine royal l’extinction de la ligne princire. Les filles taient exclues du systme apanagiste.

Le systme d’apanage a t utilis pour viter les rvoltes des fils cadets, qui se trouvaient sans hritage, tout en vitant un affaiblissement du royaume.

Source : Wikipdia

Rechercher dans le site

Un conseil : Pour obtenir le meilleur résultat, mettez le mot ou les mots entre guillemets [exemple : "mot"]. Cette méthode vaut également pour tous les moteurs de recherche sur internet.