Vous êtes ici : Accueil -> Grands thèmes d’histoire locale -> Descriptions des provinces et départements -> Angoumois et Charente -> 1647 - État des fiefs relevant du duché d’Angoulême

1647 - État des fiefs relevant du duché d’Angoulême

D 5 novembre 2007     H 11:07     A Pierre     C 0 messages A 1716 LECTURES


Ce document de synthèse nous fournit un état des lieux de l’Angoumois au début du règne de Louis XIV.
Sous ce roi, l’administration centrale, après des décennies de flottement, reprend le pouvoir sur les seigneurs.

Source : État des fiefs relevant du duché d’Angoulême dressé par les officiers du domaine d’Angoulême - Publié par L de la Bastide - Bulletins et mémoires de la Société Archéologique et Historique de la Charente - Année 1905-1906

L’ « Estat des seigneuries terres et fiefs mouvants du duché et chasteau d’Angoulesme » fait partie des archives de la Société archéologique et historique du Limousin. Il se trouve dans le fonds relatif aux charges de Jean Martin, sieur de La Rivière, receveur général du Haut-Limousin et payeur des gages où il a été coté M. 29.

Les dessins d’armoiries sont tirés de l’Armorial Général - Vol. 16 - Limoges (BNF Gallica)

Estat des seigneuries, terres et fiefs mouvants du duché et chasteau d’Angoulesme, et les noms, surnoms et quallités de ceux quy les possèdent, à quels titres et debvoirs, et des puis quel temps ils ont faict leur foy et hommage et à quy, et les aveus et desnombremants fournis, et s’ils ont esté vérisfiés et pris certisfication qu’ils ayent este vérisfiés en la Chambre des Comptes à Paris. Lequel a esté faict et droissé par les officiers du dhoumaine d’Angoulesme soubsignés suivant les instructions et mémoires qu’ils en ont peu avoir sauve à augmanter en conséquance des arrests de Nosseigneurs des Comptes de Paris, le dernier interveneu sur le comte-randu par M. François Normand, receveur dudit dhoumaine du faict de sa charge pour trois années finyes à la St Jean 1646. Clos et arreté en ladite Chambre des Comptes à Paris, le 18 may 1647. Signisfié auxdits osficiers le onziesme may 1650.

LA ROCHEFOUCAUD, à présant érigé en duché, apartient à Messire François, duc de La Rochefoucaud. Elle relève de Sa Majesté, à cause du duché d’Angoulesme, à hommage lige, sans aucun debvoir ; dont hommage n’a esté randu à Sa dite Majesté, nay adveu fourny qu’en l’année mil [quatre cens] quatre-vingst-six le neuf juin ; et l’adveu a esté fourny par Messire François de La Roche, fils de Jean de La Roche, seigneur de La Rochefoucaud, et n’a point esté vérisfié.
VERTEUIL appartient aussy audit François de La Rochefoucaud et relève de Sa Majesté à hommage lige. Il n’y a point de foy et hommage randu nay adveu fourny despuis le 22 mars 1575, et hommage qu’en l’an 1497 à Madame Louise de Savoye, comtesse d’Angoulême. Il n’y a point d’adveu vérisfié.
LA ROCHEBEAUCOURT apartient à M. Allexandre Gallard de Béard (sic), seigneur comte de Brassat, relève de Sa Majesté à hommage lige. Il n’y a point d’hommage randu nay adveu et desnombremant fourny despuis le 24 novembre 1390 au roy Charles sixiesme, et quy n’a point esté vérisfié.
VILLEBOYS, à présant apellé La Vallette, érigé en duché et pairrie, apartient à Monseigneur le duc d’Espernon, et relève de Sa Majesté à hommage lige, duquel n’a point esté faict hommage nay fourny desnombremaut despuis celluy fourny par Guy de Mareuil, baron dudit Villeboys, le 15..... 1480 et lequel n’a point esté vérisfié.
VIBRAC, faisant partye de ladite duché de La Vallette apartient à Monsieur le ducq d’Espernon, et tient ladite terre à hommage lige de Sa Majesté, dont adveu a été randu et hommage par Jean, sieur de Mareuil et de Vibrac, le 12 aoust 1446, et lequel adveu n’a point esté vérisfié.
La baronye de MONTMOREAU apartient à Messire [Gabriel] de Rochechouard, seigneur dudit lieu et la lient à hommage lige de Sa Majesté. Dame [.....] de Malinguen, sa mère, et le seigneur de Saint-Michel, en quallité de tuteur, en ont randu hommage en la Chambre des Comptes, et adveu et desnombremant fourny le... [1643] et a esté présanté en l’audience du siège présidial d’Angoulesme pour procedder à la vérisfication le ler febvrier 1647, laquelle vérisfication a esté retardée par les fuittes qui y ont esté aportées par ledit seigneur de Saint-Michel et apellations frivolles-par lui interjettées.
LA TOUR BLANCHE apartient à Messire François de Bourdeilles, lieutenant de Sa Majesté en Périgord, et tient ladite terre à hommage lige de Sa Majesté au debvoir de 40 livres de ranthe annuelle pour le chastel et juridiction dudit lieu. Il a randu son hommage à la Chambre des Comptes, le 26 juin 1647, mais il n’a point fourny d’adveu ny desnombremant. Le dernier quy a esté randu est du 1er may 1474, par François de Bourdeilles, seigneur dudit La Tour Blanche, quy n’a point esté vérisfié.
AUBETERRE apartient à Messire François Bouchard d’Aubeterre d’Esperbais de Lussant, seigneur dudit Aubeterre ; et tient ladite terre à foy et hommage de Sa Majesté et à 12 livres de ranthe annuelle et perpétuelle à cause et pour raison d’une partye de ladite seigneurye, et de la justice haute, moyenne et basse de ladite terre et seigneurie exercée et profict d’icelle, du scel aux contraits. Il n’y a point heu de foy et hommage randu ni adveu fourny despuis le 27 febvrier 1504 lequel n’a point esté vérisfié.
SAINT-AULAYE apartient à Messire Chabot, duc de Rozan ; et tient ladite terre à hommage et servant de féauté sans autre debvoir de Sa Majesté. Il n’y a point de foy et hommage fait de ladite terre ny adveu et desnombremant fourny despuis le pénultiesme mai 1468 ; lequel n’a point esté vérisfié.
SAINT-SEVERIN apartient à Dame Suzanne Raymond, veuve de feu François de Jambes de Saint-Gelays. Mr Mi chel. Gorreau, procureur en la Chambre des Comptes, par vertu de procuration, a randu hommage de ladite terre en ladite chambre, le 16 avril 1646 ; et donné aussi son adveu le 30 mai 1646, lequel a esté vérifié les 8 et 29 avril, 17 mai, 23 et 27 juin 1647 ; mais ladite dame n’a point raporté de certisfication faicte de ladite vérification en la Chambre des Comptes.
La terre et seigneurye de SAINT-CHRISTOPHLE près Chalais autremant appelé La Motte de Chaillat, apartient à Dame Anthoinette d’Esperbes de Lussan ; et la tient à hommage lige de S. M. Il n’y a point heu d’hommage faict ni adveu fourny despuis le 12 septambre 1476, et lequel n’a point esté vérisfié.
RUFFECQ apartient à Messire François de L’Aupespine, marquis de Hauterive, et le tient à hommage lige de Sa Majesté. Il n’y en a point heu d’hommage faict ny d’adveu randu despuis celluy fourny par François de Voluire, seigneur dudit Ruffec, le 8 may 1514 ; quy n’a point esté vérisfié.
AIZE est possédé par le mesme et le tient aussy de Sa Majesté à hommage lige au debvoir de 10 sols dont il n’y a point d’hommage faict ny adveu randu despuis celluy fourny le 10 avril 1465, lequel n’a point esté vérisfié.
CHASTEAU REGNAUD est possédé par Jean de La Mothe, escuyer ; et le tient à hommage lige de S. M. Messire Louis Bruslard, marquis de Sillery, qui en estoit seigneur, a randu son hommage à cause de ladite terre en la Cham bre des Comptes le 23 Janvier 1646. Il n’a point donné d’adveu, et le dernier quy a esté fourny est du 25 Juin 1504 ; et lequel n’a point esté vérisfié.
CHABANOIS est possédé par Messire François d’Escoubleau de Sourdis, marquis de Sourdis ; et tient ladite terre en droit de principauté et relève de S. M. à hommage lige, lequel a esté rendu.par feu Messire Adrien de Montluc, seigneur de la terre et principauté, en la Chambre des Comptes, le 20 novembre 1645. Il n’y a point d’adveu fourny, despuis le dernier, du 17 août 1480 ; et lequel n’a point esté vérisfié.
CONFOLLANS est possédé par Messire René de Chasteauvieux de Vienne ; et tient ladite terre à hommage lige de S. M. Il n’y a point d’hommage faict ni d’adveu randu despuis le 17 aoust 1485 ; et lequel n’a point esté vérisfié.
LOUBERT est pocéddé par Messire François de Salaignat ; et tient ladite terre à hommage lige de S. M. ; lequel n’a point esté faict, ny adveu randu despuis le dernier fourny le 17 aoust 1485 ; et lequel n’a point esté vérisfié.
MONTBRON appartient à Messire Auguste de Loménye, comte de Brienne, Secrétaire d’Estat ; et le tient à hommage lige de S. M. Il n’a esté randu hommage ny au Roy, ny en la Chambre des Comptes, ny adveu fourny despuis le dernier quy fut rendu au comte Jean, le 27 octobre 1445, lequel n’a point esté vérisfié.
MONTAUZIER est poceddé par Messire Charles de Sainte-Maure, gouverneur de Xaintonge et Angoulmois ; et tient ladite terre à hommage lige de S. M. ; lequel hommage n’a point esté faict ni adveu randu despuis celluy fourny le 5 juillet 1526, lequel n’a point esté vérisfié.
CHAUX est poceddé par Messire Guy de Sainte-Maure, seigneur de Fougères ; et le lient à hommage lige de S. M. Il n’y a point de foy et hommage faict ni adveu et desnombremant fourny depuis le 5 juillet 1526 ; lequel n’a point esté vérisfié.
CROUPPIGNAT, CHAMOUILLAT et SOUVERAT est possédé par les héritiers de feu Jean de La Rochandry ; et tiennent lesdits fiefs à hommage lige au debvoir d’un festu à muance de vassal. Il n’y a point de foy et hommage faict, ny adveu randu despuis le penultiesme febvrier ....et treize ; quyn’a point esté vérisfié.
MOLINSNEUF apartient à Messire Clémand le Meusnier, seigneur de L’Artige, conseiller en la Grand Chambre du Parlemant de Paris ; et tient ladite terre à hommage lige et dix sols d’achaptemant. Il n’y a heu ny foy nay adveu randu au Roy, ny en la Chambre des Comptes despuis celluy donné le 12 juillet 1442 ; lequel n’a point esté vérisfié.
PINDRAY apartient à Messire Achille de Sallignat, comte de Rochefort et Grain de Saint-Marsault, seigneur de Mazottes, et le tient à hommage lige de S. M. au debvoir d’un denier à muance de seigneur et de vassal. Le dernier adveu est de l’an 1314.
ARGENCE apartient à Bernard de Forgues, seigneur dudit fief et de Neuillat. Il le tient à hommage lige de S. M. et au debvoir de 100 sols-et une vache aprétiée à 20 sols à muance de vassal. Il y a heu hommage randu en la Chambre des Comptes et desnombremant et adveu fourny par Raymond de Forgues, frère dudit Bernard de Forgues, le 26 febvrier 1644, lequel desnombremant a esté vérisfié par les osficiers du Dommaine, les 5 novembre et jours suivants de ladite année 1644. Ledit de Forgues n’a point pris de certisfication qu’il ayt esté vérisfié en la Chambre des Comptes.
FISSAT apartient à René de Hauteclaire ; et le tient à hommage lige de S. M. au debvoir de 5 sols. Louis de Hauteclaire, son frère, a randu hommage en la Chambre des Comptes à Paris le 29 avril 1644, tant dudit fief de Fissat que du Maisne-Gaignaud. Mais il n’y a point d’adveu randu despuis celluy fourny le 18 octobre 1580 ; lequel n’a point été vérisfié.
Le fief de MAIGNAT, en la paroisse de Touvre, apartient à Pierre de La Rochefoucaud, seigneur dudit fief. Il le tient de S. M. à hommage lige et achaptemant de 20 sols à muation (sic) de vassal. Il a rendu son hommage en la Chambre des Comptes, le 29 juin 1647, mais il n’a point fourny son adveu ; le dernier qui a esté randu est du 16 novembre 1624 ; et lequel n’a point esté vérisfié.
Le fief du MAISNE GAIGNAUD apartient à Louis d’Auteclaire ; et le tient à hommage lige au debvoir de 15 sols à muance de seigneur et de vassal. Il a randu son hommage en la Chambre des Comptes, le 29 avril 1644, à cause dudit fief. Il n’a point donné son adveu, et il ne s’en treuve point despuis le dernier qui fut fourny le 30 juillet 1497 ; lequel n’a point esté vérisfié.
Le fief de ROUELLE, à cause de son exploit en la forest de Braconne, est poceddé par Messire Marq Guilhaumeau ; et, à cause dudit exploit en ladite forest, doibt hommage lige à S. M. Il n’a point esté randu ny adveu, despuis celluy fourny le 16 febvrier 1513 ; et lequel n’a point esté vérisfié.
Le fief de LA SALLE et RAIX est poceddé par M. Maître Jacques le Meusnier, seigneur de Nantouillet, Conseiller au Parlemant de Paris ; et le tient à hommage de S. M. au debvoir de 10 sols d’achaptemant. Il n’y a point de foy et hommage faict ni randu despuis le dernier quy fut le 14 de janvier 1312, lequel n’a point esté vérisfié.
Le fief de LA-MECHINIE, en la parroisse de Brie, apartient à François de Nesmond, sieur dudit fief. Il le tient à hommage lige de S. M. au debvoir de 30 sols à muance de seigneur. Il a randu son hommage en la Chambre des Comptes, et aussy son adveu et desnombremant à cause dudit fief, les 8 may et 19 juillet 1646. Mais il n’a point esté vérisfié.
Le fief de LA MECHINIE, en Agris, apartient à Damoiselle Françoise de Chambes ; et le tient à hommage lige de S. M. au debvoir de 20 sols à muance de seigneur et de vassal. Ladite Demoiselle est mineure. Il n’y a point de foy et hommage randu nai adveu fourny despuis le 25 febvrier 1513 ; et quy n’a point esté verisfié.
Le fief et hostel de LA MARCHE, en Cougeans, apartient à Jean Tizon, sieur de Sigougnes ; et le tient à hommage lige. Le dernier adveu est randu par Jacques de Chousme, le 7 avril 1470.
GIRAC apartient à Messire François de Lambertye ; et le tient à hommage lige. Il a randu son hommage en la Chambre des Comptes le … et non sans (peut être pour faict) aveu. Le dernier quy a esté randu est datte du jeudy après la feste de Toussaints, l’an 1390.
MAILLOUX apartient à M. Maître François de Nesmond Présidant aux requestes du Palais de Bourdeaux. Il tient ledit fief de S. M. à hommage lige au debvoir de 10 sols. Il n’y a point heu d’hommage ny adveu randu despuis le 17 janvier 1513.
Le fief de SARGNAC, en la parroisse de Saint-Cierq apartient à … Il est teneu à hommage lige de S. M. sans nul debvoir. Il n’y a heu hommage nay adveu randu despuis le 18 janvier 1504.
Le fief de VALLETTE. apartient à Pierre de La Place escuyer, sieur dudit fief. Il est teneu de S. M. à hommage lige au debvoir d’une paire de gans blancs. Il a randu son hommage et fourny son adveu en la Chambre des Comptes les 2 et 15 juillet 1647. Lequel adveu et desnombremant n’a esté verisfié par les fuites et les longueurs qu’y a aportées ledit de La Place.
Le fief des OMBRAIS et exploit en Braconne apartient à Gabriel de La Croix. Il est teneu de S. M. à hommage lige au debvoir d’un tiercellet d’autour et d’un marbotin d’or évallué à 20 sols, à muance de seigneur et de vassal. Le dernier hommage et adveu est datte du 12 juillet 1480.
MONTBOUMARD apartient à Jacques Du Vergé, escuyer, sieur dudit Montboumard. Il est teneu de S. M. à hommage lige au debvoir de 50 sols à muance de seigneur et de vassal. Il a randu son hommage et fourny son desnombremant en la Chambre des Comptes le 6 juillet 1647, mais n’a esté vérisfié par les fuites dudit sieur de Montboumard.
PUYDENELLES apartient à Pierre de Talleran de Grignaud, seigneur dudit fief. Il le tient de S. M. à hommage lige au debvoir de 8 sols 4 deniers d’achaptement. Le dernier hommage et adveu est du 11 juillet 1497.
PUYROBERT apartient à Jacques Guy, seigneur de Puyrobert. Il le tient à hommage lige de S. M., au debvoir de 10 sols à muance de seigneur et de vassal. Le dernier hommage est du 10 septambre 1476 ; le dernier adveu est est du mesme datte.
Le fief de la … DE JAUDES est possédé par … Il le tient à hommage lige au debvoir d’un gain de fert ou de 5 sols. Le dernier hommage et adveu est du 15 juin 1476, 1676 [1].
PUYVIDAL appartient à [Jean] de Livron. Il le tient à hommage lige ; n’y a point d’hommage ni adveu randu au Roy ni en la Chambre des Comptes despuis le 11 juillet 1497.
MARSAT, autremant Saint-Pallais du Né, en la Chastelanye d’Archat, parroisse de Sainte Loumoine d’Artenat, apartient à Michel Faure, comme l’ayant acquis du seigneur de Jarnac. Il tient ledit fief de S. M. à hommage lige et au debvoir d’un fert de lance doré à muttation de vassal. Il n’y a point d’hommage randu ny adveu fourny despuis le 13 novembre 1445.
CHALLONNE apartient à Messire Philippes Arnaud, advocat du Roy au Siège Présidial d’Angoulême. Il le tient à hommage lige de S. M. sans debvoir. Il n’y a point d’hommage ni adveu randu despuis le 17e jour d’octobre 1528.
La seigneurie de PRANGATZ, à cause de l’exploit de Braconne et de Boyne [2] apartient à Alexandre de Redon. Il tient ledit exploit à hommage lige sans debvoir. Le dernier hommage et adveu est du 28 avril 1531.
Le fief de RIBEROLLES, CHASTELARS D’AGRIS, LE MAISNE DE GLANGES et exploit en Braconne apartient à François de Guytard ; et tient lesdit fiefs à hommage lige de S. M. au debvoir de ci sols ou deux esperons dorés à muance de seigneur et de vassal. Le dernier hommage et desnombremant sont du 6 juillet 1497.
L’AGE AU VIGIER apartient à … de Nesmond. Ledit fief est teneu de S. M. à hommage lige à 100 sols de debvoir à muance de vassal. Ledit sieur de Nesmond a randu son hommage et fourny son adveu en la Chambre des Comptes les 8e may et 19 juillet 1646 ; mais il n’est pas conforme aux premiers pour le debvoir et pour la quallité des fiefs ; mais en procédant à la vérisfication, on y fournira de tels moyens de débast qu’il apartiendra.
LA PREVOSTERIE apartient audit seigneur de Nesmond. Il le tient de S. M. à hommage lige et à l’achaptemant de 50 sols à muance de seigneur. Il n’y a point d’hommage ny adveu randu dudit fief despuis le 8 janvier 1513.
CAILLERE, à cause de l’exploit en la forest de Braconne, doibt hommage lige à S. M. ; lequel n’a point esté randu ny adveu despuis le 25 juillet 1497.
LA ROCHETTE, VILLARS, TOURREBONORE [3] et autres fiefs et exploits en Braconne, sont possédés par Rocq Frotier Tizon, seigneur de La Rochette, et sont mouvants de S. M. à hommage lige au debvoir d’une commission [4] a huict sergents de Monseigneur le Duc par chascun an, sans viande rostie. Il plaira à la Chambre de descharger le debvoir ainsy qu’elle jugera à propos. Ledit hommage, adveu et debvoir n’ont point estes faictz depuis le 11 octobre 1476.
MONTIGNAT près Aubeterre, appartient à … Il le tient à hommage plain au debvoir de 10 sols. Il n’y en a point heu de randu ni adveu fourny despuis le mardy avant la Magdelene, l’an 1338.
ROUIGNAT, par Dame Jeanne d’Arconnet [5], veuve de Louis de Gallard de Béard, seigneur de Souversat, à cause de la quarte partye de la dixme ancienne de la paroisse de Rouignat, teneu à hommage plain au debvoir de 2 sols 6 deniers et de cens annuel, 6 boisseaux fromant, 3 boisseaux avoine, mesure de Villeboys, appartient à … Le dernier adveu est de l’an 1244.
BLANZAT apartient à Messire François de Roys de La Rochefoucaud, comte de Roussy, et tient ladite terre à hommage lige de S. M ; Il a randu son hommage et fourny son adveu en la Chambre des Comptes les 14 juillet 1646 et 27 may 1647. Ledit adveu a esté vérisfié les 14, 15, 16 et 17 octobre 1647, mais il n’a point raporté la certisfication de la Chambre, sy ledit adveu a esté vérisfié.
MARTHON appartient aussy audit seigneur comte de Roussy et tient ladite terre à hommage lige de S. M. Il a randu son hommage et fourny de son adveu en la Chambre des Comptes, les 25 mai 1646 et ler juin audit an ; ledit adveu a esté vérisfié les 21, 22, 23, 24 et 25 octobre 1647 ; mais ledit seigneur de Roussy n’a point raporté la certisfication de la Chambre sy ledit adveu a esté vérisfié.
Le fief des GRANGES, en Périgord apartient à Jean de Pindray éc, sieur de Neullie ; et le tient à hommage lige. Il n’en a point esté randue ny d’adveu despuis l’an 1248.
MONTANDRE, en Xaintonge, apartient à Messire François de La Rochefoucaud de Fontseques, seigneur dudit Montandre. Ladite terre tient de S. M. à, hommage lige, lequel n’a point esté randu ny adveu fourny despuis l’an 1227.
BARBEZIEUX, en Xaintonge, apartient à Messire Armand Jean Du Plessis de Richellieu, duc et pair de France et Général des Gallères. Il tient ladite terre à hommage lige de S. M., et a obteneu lettres et déclaration de S. M., le 12 may 1643, par lesquelles elle lui donne déllay de randre son hommage jusques à ce qu’il ayt attaint l’âge de majoritté. Le dernier hommage et adveu est de l’an 1229.
MAREUIL, EN Périgord, apartient aux héritiers de feu Monsieur de Pompadour et tiennent ledit Mareuil à hommage lige. Il n’a point esté servy ny adveu randu depuis l’an 1244.
VILLEMANT apartient aveq les circonstances et despandances dudit fief à … ; et il est teneu à hommage lige. Il n’a point esté servy ni adveu fourny despuis l’an 1257.
VOUILLAT apartient à Jacques Boissot, seigneur de Vouillat. Il est teneu à hommage lige de S. M. Il n’a point esté fourny ny adveu fourny despuis l’an 1257.
LA MONETTE apartient à Hélye de La Place, sieur de La Tour Garnier, et le tient à hommage lige. Il n’y a point d’hommage ny adveu randu au Roy ny en la Chambre des Comptes despuis l’an 1254.
GRESIGNAT et VERTILLIAT, en Périgord, apartient à Messire Louis Chabot, seigneur de Jarnat. Il le tient à hommage lige. Il n’y a adveu ny hommage randu despuis 1253.
JARNAT apartient à Messire Louis Chabot, seigneur dudit Jarnat. Les osficiers dudit dommaine n’ont aucunes piesses pour justisfier quand l’hommage et adveu.ont estes faicts et vérisfiés de ladite terre de Jarnat.
A cause de plusieurs ranthes et autres debvoirs nobles deubs es parroissesde VEUIL et GIGET à Jean de Calueau éc, seigneur de L’OizeIlerie, est deub hommage par ledit sieur Calueau et adveu à S. M. Mais les osficiers dudit dommaine ne savent pas à quel debvoir il tient lesdites ranthes ny en ayant heu hommage et desnombremant fourny quy soit veneu à leur cognoissance, lesdites ranthes et debvoir ayant estes desmembrés de quelques fiefs relevans de S. M.
A cause de plusieurs ranthes et autres debvoirs seigneuriaux despandant du fief de la MONNETTE, est deub hommage et adveu à S. M. par François Tizon d’Argence, lequel n’a esté randu nay adveu fourny despuis l’an 1254.
Le fief du BREUIL, en la présente ville d’Angoulesme, apartient aux héritiers de feu M. Mathurin Martin, vivant Conseiller au Siège Présidial de ladite ville, duquel il a randu hommage en la Chambre des Comptes, et fourny adveu et desnombremant le …Mais il n’a pas esté vérisfié.
A cause de plusieurs ranthes en la parroisse de BALZAT, démembrées du fief de Valletle, est deub hommage et desnombremant à S. M. par François Guelz éc, sr de Balzat, propriétaire desdits ranthes, lequel n’a point esté randu quy soit veneu à la cognoissance desdits osficiers dudit dommaine, et ne savoir (sic) point à quel debvoir il les tient à causes qu’elles ont esté desmembrées dudit fief relevant de S. M.
La forteresse de AUCORS et le mainement du POUFOUS [6], en la parroisse de Bouyat, en Périgord, est teneue de S. M. à hommage lige. Lesdits osficiers ne savent point le nom du propriétaire. Le dernier adveu a esté fourny l’an 1233.
Le fief de MAUMONT et le mainemant du Cluzeau et Juignat, en la chatelanye d’Aubeterre, est teneu à hommage lige de S. M. Lesdits osficiers du dhommaine nont point encores sceu le nom du propriétaire dudit fief. Le dernier adveu a esté randu à Hugues, comte d’Angoulesme, l’an 1252.
La seigneurie de Jean de la Crotte, le Mas du Montel et le Mas du Puy, en la parroisse de CUMONT, leurs apartenanceset despendances estant en Périgord, sont poceddés par le sr de La Motte de Saint-Privast. Ils relèvent de S. M. à hommage lige, lequel a esté randu en la Chambre des Comptes le 4 mai 1580 par Dame Magdeleine de Beaumont, veuve de feu Messire Martin de Saint-Gelais. Il n’y a point d’adveu randu desdits fiefs et seigneuries quy soit veneu à la cognoissance des osficiers du dommaine.
Le fief de LUNESSE, près Angoulême, à cause du droit de pesche et de chauffage dans la forest de Braconne et Bois-Blanc, et à commander aux beans et courvées et prandre les desfards (!) du chasteau et des portes de la ville d’Angoulesme, est teneu à hommage lige, lequel n’a point esté randu ny adveu ny desnombremant, il y a très longtemps, et dont les osficiers du dommaines n’ont aucunes instructions. Est possédé par les héritiers de feu de Jambes èc, sr dudit Lunesse.
Le fief de BELLE JOYE, en la présante ville d’Angoulesme et ses apartenances et despendances, apartient à Jean de Tournemir, èc, sr de La Leutardie, et à François Gentil, èc, sr de La Motte-Charante et de Langallerie. Lesdits osficiers ne savent point à quel debvoir il le tien nent, et quand les hommages et desnombremant en ont esté randus à S. M.

Le présant estat a esté arresté par nous, Lieutenant général du Roy et receveur dé son dommaine de ladite duché et seneschaussée d’Angoulesmois, le quatriesme septambre 1651.


[1Les deux années se suivent dans le manuscrit.

[2Sans doute pour Boixe.

[3Ou TOURREBOURRE

[4Probablement pour collation.

[5De Rançonnet.

[6Lieu dit inconnu au dictionnaire topographique de la Dordogne.

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Votre message
Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Les mots-clés de l'article

pour en savoir plus sur :

Chercher dans le site

Les plus lus --- Les 50 +

1.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

4.  FAQ & R - Le Forum Aux Questions ... & aux Réponses

5.  Carte satellite Googlemap avec moteur de géolocalisation : rechercher une ville, une commune, un village


5 articles au hasard

1.  Archives Historiques de Saintonge et d’Aunis - 18ème siècle - 1700-1749 - Table chronologique des sources

2.  Archives Historiques de Saintonge et d’Aunis - 14ème siècle - 1300-1349 - Table chronologique des sources

3.  Définitions : province, généralité, élection, intendance, sénéchaussée, diocèse - expliquez-moi

4.  1789 - Ile d’Oleron (17) : cahiers de doléances des habitants de l’île

5.  1199 - L’île de Ré est envahie par les daims : charte de Raoul de Mauléon


Les plus populaires --- Les 50 +

1.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Three generations of the Anglo-Poitou family of Vivonne, from 13th century “Poitevin mercenary captain” to 14th century “recalcitrant lady”

4.  Paléographie - Etape 1 - Je n’y comprends rien !

5.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne


Brèves --- Toutes

1.  Au château de la Roche Courbon, fête de la préhistoire les 23 et 24 avril 2016

2.  Antiquité-Avenir. Réseau des Associations liées à l’Antiquité - Communiqué de presse

3.  Temples de la Saintonge Maritime : Une histoire mouvementée

4.  2.644.259 visiteurs sur Histoire Passion - Statistiques au 31/12/2013

5.  Archéologie et histoire du fleuve Charente à Taillebourg - Port d’Envaux