Histoire Passion - Saintonge Aunis Angoumois

Accueil > Grands thèmes d’histoire locale > Archéologie > Le camp gallo-romain de Sainte-Sévère (Charente)

Le camp gallo-romain de Sainte-Sévère (Charente)

vendredi 7 juillet 2023, par Pierre, 73 visites.

Il y a peu d’écrits à propos de ce camp, situé à Sainte-Sévère, sur la via Agrippa. Nous en présentons ici quelques uns. S’agit-il d’un camp de l’époque gallo-romaine ou plus récent ?

Statistique monumentale de la Charente / par J.-H. Michon - Angoulême - 1844

20° Le camp de Sainte-Sévère est le travail de ce genre le plus intéressant que possède l’Angoumois.

Il est placé au confluent du ruisseau d’Houlette et de la Soloire ou Sonoire. Il se compose de deux enceintes.

le camp "romain" de Sainte-Sévère

La première et la plus vaste est un polygone à sept côtés qui a 924 mètres de périmètre. Les remparts de terre rapportée qui forment cette enceinte ont à différents endroits, 18, 21, 22 mètres de diamètre sur 6, 7, 8 mètres d’élévation.

Ce premier retranchement est entouré de toutes parts d’un fossé large et profond dans lequel coulent les eaux de la Soloire et du ruisseau d’Houlette.

On ne pénétrait dans le camp que par une seule porte placée au nord, qui a conservé le nom de Porte rouge, sans doute en souvenir de quelque assaut sanglant que le camp aura eu à soutenir [1]. Les deux coupures AA étaient des fossés profonds qui entouraient la seconde enceinte, et la coupure E me paraît récemment faite, ou si elle est ancienne, elle servait pour les chemins de ronde, autour des talus des retranchements.

On soupçonne que des tours ou autres travaux d’art s’élevaient sur cette enceinte polygone, car on a trouvé dans le terre plein des débris de maçonnerie [2].

La seconde enceinte est un quadrilatère à peu près régulier, parce que les différents travaux, ou même les éboulements naturels ont dû changer les lignes ; aussi les côtés, lorsque je les mesurai à l’extérieur, me donnèrent : Au nord, 86 mètres, Au sud, 72 m.

Les uns disent que c’est l’entrée de la grande enceinte, les autres l’entrée du quadrilatère qui forme le camp intérieur.

A l’est, 110 m.

A l’ouest, 96 m.

Cependant à l’œil, l’ensemble du camp intérieur présente un carré qui a environ 100 m de largeur moyenne. Les remparts ont à peu près le même diamètre à la base et la même hauteur que ceux de l’heptagone. Une seule porte conduisait dans l’intérieur de cette enceinte M.

Elle présente aujourd’hui 4 mètres de largeur.

On a trouvé dans cette enceinte des fondements d’édifices, ce qui indique les logements des chefs, les magasins d’approvisionnements, peut-être même une tour ou donjon crénelé. On a découvert, à différentes fouilles qui ont été faites dans les talus du camp, des cuirasses, des débris de casques, des haches, des flèches.

Aucun de ces objets n’a été conservé ; mais tout porte à croire qu’ils appartenaient à l’époque romaine.

L’enceinte intérieure était défendue par un fossé qui l’entourait de toutes parts et allait se réunir à celui de la grande enceinte ; mais ce fossé a été comblé.

La voie romaine qui venait de Saintes suivait, au sud, la ligne droite que présentait le camp et n’en était séparée que par le fossé FF ;, elle tournait tout à coup et longeait le côté Est du camp pour reprendre ensuite sa direction vers Saint-Cybardeaux.

Le camp de Sainte-Sévère est aujourd’hui un parc délicieux. Les remparts sont plantés de vignes et d’arbres fruitiers ; des bosquets charmants décorent l’intérieur de la petite enceinte, et le terrain est devenu une magnifique prairie sillonnée de beaux peupliers. La plupart des fossés ont été comblés, mais les deux petites rivières ne continuent pas moins d’arroser de leurs eaux paisibles le colossal monument que la main de l’homme a su parer de fleurs et de fruits, comme pour faire oublier qu’il a été le théâtre de combats sanglants.

Nous avons mentionné plus haut le tumulus appelé le Fort de l’Abattu. Il se trouve au nord de Sainte-Sévère. Ce camp a du être celui des ennemis qui attaquaient la forte position militaire que nous venons de décrire.

Quant au nom de Sainte-Sévère que porte le petit bourg voisin du camp, nous pourrions faire grâce à nos lecteurs des ingénieuses pensées d’un de nos écrivains qui conjecture que ce nom est venu d’un tronçon de colonne, d’une médaille, d’un bouclier sur lequel se trouvaient les lettres : S. SEV. Selon lui, le vulgaire ignorant aurait sanctifié ce nom et rendu un culte religieux à un empereur romain, dans le lieu même où peut être il avait commandé des légions.

Heureusement ces explications étymologiques passent de mode. Le science historique fait comme les sciences exactes, elle sort de l’empirisme et des hypothèses. L’Église n’a jamais été aussi ignorante qu’on le suppose, et je ne sache pas qu’elle aille prendre ses saints sur les tronçons des colonnes. Elle vénère bien des saints qui avaient pour nom : Caius, Apollo, Severus, Adrianus, mais ce n’était point une erreur du vulgaire ; ces grands hommes avaient été ou les apôtres ou les martyrs de la foi nouvelle, et nullement des dieux de la fable, ou des empereurs païens. Il est bon de faire justice de la manie de quelques hommes, du reste dignes d’éloges, de départir aussi généreusement l’ignorance aux siècles où le monde antique avait légué au monde nouveau sa civilisation et ses lumières, en recevant de lui, en échange, le bienfait de la foi.


[1M. Marvaud, Etud. hist. sur l’Ang. pag. 45.

[2On n’est pas d’accord sur la position de la Porte rouge.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Rechercher dans le site

Un conseil : Pour obtenir le meilleur résultat, mettez le mot ou les mots entre guillemets [exemple : "mot"]. Cette méthode vaut également pour tous les moteurs de recherche sur internet.