Vous êtes ici : Accueil -> Grands thèmes d’histoire locale -> Villes, bourgs et villages -> 17 Saint-Jean-d’Angély -> 1331 - Saint Jean d’Angély - Les Belges entravent le commerce des (...)

1331 - Saint Jean d’Angély - Les Belges entravent le commerce des vins - Envoi d’une mission

D 17 avril 2008     H 23:57     A Pierre     C 0 messages A 530 LECTURES


Les bourgeois de Saint-Jean ont un souci : les habitants de la Flandre ont élevé des barrières douanières contre leurs exportations de vins vers ce pays. Le maire et les échevins décident d’envoyer une mission pour traiter le problème sur place.

1331. 24-27 août. - Procès-verbal d’une réunion à Saint-Jean-d’Angély pour s’opposer aux entraves apportées en Flandre au commerce des vins.

Expédition contemporaine. Archives communales de Saint-Jean-d’Angély, HH, 1

Source : Etudes sur l’histoire des institutions municipales - A. Giry - Paris - 1885

Nota : ce document présente un problème de datation. En 1331, le roi régnant n’était pas Jean le Bon (1350-1364), mentionné dans le début du texte, mais Philippe VI de Valois (1328-1350). Où est l’erreur ?

En nom de Dieu, amen.

A touz apparesse par la teneur de cest présent public instrument, de part très haut et très excellent prince Monsieur Johan par la grâce de Dieu, roy de France, l’an de grâce mil ccc trente et un, le samedi en la feste S. Berthomé, environ hore de prime, a Saint Johan d’Angeli, en la maison ou l’on tient l’esclavinage de la commune de S. Johan d’Angeli dessusdit, personaument présent illuec : sire Pierre Boisseau, maire de ladite commune, et, plusieurs bourgois et jurez de ladite commune, d’une partie, Guillaume Javal, mestre Jouffre Moussart, Guillaume Gardrat et Hugue de Combon, parroissiens de Saint Savenien, Aymeri Saussart de Vareie, mestre Pierre, J. de Clynec, Pierre Chopin de Migrez, pour li et pour Hugues Chopin, son pere, et Estene Limony de la Folatere, pour li et pour son frère, d’autre partie, en la présence de moy public notaire et des tesmoins. dessouz escriz, ledit maire, pour nom de ladicte commune, dist et declaira aus persones dessus nommées les choses qui s’enssuient : « Beaus seingneurs, il est la vérité que les gens de Flandres ont fait mout grans tors, entes et vilanies et damages a nos genz et aus voz et aus marchans de cest pais, si comme vous savez ou poez savoir, et voulent fere et tenir mout fortes coustumes indehues, et qui seroient en grant damage et préjudice des genz et marchanz de cest pais. Si que nous avons escript sus ce aus bourgois et marchans de Bourdeaus, de Libourne, de La Rochelle ; et sus ce il a esté ordenné et acourdé que de chescun lieu, c’est assavoir de Bourdeaus, de Liborne, de la Rochelle et de Saint Jehan d’Angely, des hommes et sages iront par delà en Flandres et requerront a ceux de Flandres que les chouses davantdites ils veullent mettre et retorner a estat dehu, et qu’il s’en veullent souffrir et corriger. Et s’il ne le voulent fere, les deus prodes homes de chescun des lieuz dessusdiz iront pardevers ceux de Bruges, qui ont promis a noz gens et aus marchans de cest pais fere mout grans grâces et courtoisies, franchises et libertez, si nous voulons remuer nostre estable a Bruges. Et a ceu feront acourder et consentir le comte de Flandres, et sus ce leur feront passer bons privileges et bonnes libertez confirmer par le roy nostre sire. Pourquoi il a esté regardé et considéré des bourgois, marchans et jurez de chescun des lieux dessusdiz que il seroit profitable chouse a ceux de tout cest pais de remuer l’estable a Bruges ou la ou il seroit plus profitable, ou cas que ceux de Flandres ne se voudroent retraire des chouses dessusdites. Et tout ce ne se pourra fere sanz gran cous et missions ; pourquoi, il a esté ordenné, par le conseil des prodes hommes et sages de nostredite commune, ob le conseil et eyde de vous autres seingneurs de ci environ, que touz ceux de ladite commune qui feront uns atreul et touz les autres d’environ paieront et donneront, pour chescun tonnel de vin qu’il feront en cestes présentes vendanges tant seulement, sis deniers pour eider a fere les cous et missions dessuzdiz, lesquieux sis deniers seront levé par la main de un homme ou de deus, dignes de foy, a ce député, qui en rendront leyau compte par leur serement. Et quant lesdis deus prodes hommes, qui iront procurer les chouses dessusdites, seront venuz, se il y avoit résidu de ladite recepte, comptez les cous dessusdiz, ledit résidu sera restituez a chescun d’iceux qui auront paie selon ce qu’il li apartendra ; pour quoi ge vous demant si vous acourdez a ce. » — Desquieux chouses davantdites les persones dessus devisées se alerent conseiller et aviser. Et heue sus ce délibération l’un ob l’autre, toutes les personnes dessus nommées, par noms que dessus et chescune pour soy, distrent et responsirent que il vouloient et otroyoyent les davantdites chouses et promistrent paier lesdiz sis deniers pour pièce, selon la manere dessus devisée. De toutes lesquieux chouses dessusdites einssint dites, faites et accordées, ledit maire, pour nom que dessus, requist a moy public notaire dessouz escript que je l’en feisse et otroyasse cest present public instrument, lequel ge li otroyay de mon office souz ceste fourme.

Item, en l’an dessus dit, le mardi avant la feste de la decollation S. Johan Baptiste, environ hore de none, en la vile de Bancs, en la meson Guillaume Grant bourgois de Bancs, en la présence de moy public notaire et des tesmoins dessus escriz, Pierre Assailli, bourgois de la vile S. Johan d’Angeli, dist et declaira, pour nom de ladite commune, audit Guillaume Grant les chouses dessus devisées et declairées et li demanda se il s’i acordoit par la manere que dessus est declairé. Lesquieux chouses oyes, ledit Guillaume Grant dist et responsit en ceste manière : « Je me acort bien a tout ce et le veul et promet fere en la manere que les prodes hommes de S. Johan le feront. » — Desquelles chouses dessusdites ledit Pierre Assailli, par nom que dessus, me requist instrument public par la manere que dessus.

Ces chouses furent faites en l’an, jours, houres, lieuz, et regnant comme dessus.

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Votre message
Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Les mots-clés de l'article

pour en savoir plus sur : 17 Saint-Jean-d’Angély - 14e siècle - Belgique - Commerce intérieur et extérieur - Giry, Arthur (1848-1899) - Villes, bourgs et villages -

Chercher dans le site

Les plus lus --- Les 50 +

1.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

4.  FAQ & R - Le Forum Aux Questions ... & aux Réponses

5.  Carte satellite Googlemap avec moteur de géolocalisation : rechercher une ville, une commune, un village


5 articles au hasard

1.  1602 - Le retour à Saintes des reliques de la tête de Saint Eutrope

2.  1779 - Angoumois - Verteuil (16) - Foires

3.  1754 - Le père Arcère a l’imprimatur pour son Histoire de la Rochelle et du Pays d’Aulnis

4.  1880 - Archives Historiques de Saintonge et d’Aunis - T VII - Table onomastique 1/3

5.  Archives Historiques de Saintonge et d’Aunis - Cartulaire de l’abbaye bénédictine de St Jean d’Angély


Les plus populaires --- Les 50 +

1.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Études historiques sur la ville de Cognac et l’arrondissement, par F. Marvaud - Table onomastique

4.  Herpes - Courbillac (16) – a 6th century Frankish cemetery

5.  1120 - Cartulaire de l’église d’Angoulême - Terre de Bouchereau à Macqueville (17)


Brèves --- Toutes

1.  Au château de la Roche Courbon, fête de la préhistoire les 23 et 24 avril 2016

2.  Antiquité-Avenir. Réseau des Associations liées à l’Antiquité - Communiqué de presse

3.  Temples de la Saintonge Maritime : Une histoire mouvementée

4.  2.644.259 visiteurs sur Histoire Passion - Statistiques au 31/12/2013

5.  Archéologie et histoire du fleuve Charente à Taillebourg - Port d’Envaux